Cosnix : install + jeux

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
28
juil.
2002
Lug
La prochaine réunion de cosnix aura lieu le samedi 3 aout 2002 à 14h00 au centre social et culturel de Cosne sur Loire (03.86.28.20.96) - 15, rue de Berry

Le but de cette réunion sera double :

- installer Linux sur les 5 nouveaux PC fraichement arrivés au cyber espace (Duron 1,2 Ghz, 256 Mo Sdram, 40 Go, Geforce2 Mx 64 Mo TV, 15 pouces ...), configurer le réseau local, etc.

- jouer ! Ben oui... Une petite partie de Quake 3 en réseau sous Linux, ca vous branche ?

Aller plus loin

  • # Un LUG dans la Nièvre :-)

    Posté par . Évalué à 3.

    Dommage que sur Nevers il n'y ait pas de LUG :-(

    Vous mettez quoi sur vos nouvelles betes de course (sans troll de distro bien sur) ?
    • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

      Posté par . Évalué à 3.

      Salut
      tu sais, Cosne est à peine à une heure de Nevers...

      On va installer un peu de tout: debian, mandrake et FreeBSD.

      Si tu en as l'occasion, n'hésite pas à venir nous voir.
      • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est vrai que pour aller à Cosne ça va vite vu que c'est que de la 2x2 voies jusqu'à Paris ;-)

        Vous installez pas de Gentoo (mon coup de pub) ?

        Je ne peux rien promettre mais si je peux me libérer j'irai vous voir (par contre je ne connais pas Cosne du tout ...).
        • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

          Posté par . Évalué à 2.

          <hypnose>Tu dois venir !</hypnose>

          Bon... le LUG est à Cosne pour des raisons historiques : parce que c'est là-bas qu'il a été fondé. Comme je suis du sud de la Nièvre, je préfèrerais que ce soit à Nevers, mais je suis en minorité :)

          Et pour la gentoo : viens nous en mettre une, on fera des benchmarks Gentoo/FreeBSD/Debian/Mandrake :-))
    • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il suffit d'en créer un ! Faites vous aider par d'autres LUGs voisins pour démarrer.
      Il y a une chose essentielle pour créer un LUG : faire un site web et mettre en place un système de dialogue : Liste de diffusion ou site de type DaCode.
      • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

        Posté par . Évalué à 2.

        Créer un LUG doit etre super intéressant en effet. Le problème est qu'il faut des connaissances intéressées sur place, ce qui n'est pas mon cas :-(

        En plus j'étudie la semaine sur Clermont-Ferrand donc c'est un peu chaud de tout faire. Par contre si des gens sur Nevers (en permanence) sont intéressés je peux leur filer un coup de main sans problèmes.

        Dommage par contre que le LUG de Clermont-Ferrand ne soit pas très actif (en apparence du moins). Je les ai contacté 2 fois pour savoir pourquoi ils n'essaient pas de faire de la pub sur les campus mais personne ne m'a répondu ...
        • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          En tant que membre fondateur de Linux-Arverne (le groupe d'utilisateurs de logiciels libres de Clermont-Ferrand), maintenant sur Paris mais suivant de loin les activités de l'asso, effectivement il n'y a pas eu de renouvellement suffisant des membres provenant de l'IUT, de l'ISIMA ou des autres écoles et fac.

          Je ne peux que t'encourager à recontacter Linux-Arverne pour faire progresser tout ça. De mon côté je vais essayer de tirer une ou deux ficelles du côté de l'ISIMA (mon ancienne école), notamment pour leur parler d'un cours de C/C++ libre (GFDL) http://casteyde.christian.free.fr/cpp/cours/(...)

          Linux-Arverne était par contre très présente aux RMLL par exemple.
          • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

            Posté par . Évalué à 3.

            Perso je suis arrivé il y a 3 ans sur Clermont (après le bac quoi) et je n'ai eu connaissance de l'asso que par le plus grand des hasards.

            C'est dommage car cette année j'ai réussi avec un pote à pré-convertir des personnes à GNU/Linux. Beaucoup sont désormais convaincus de la qualité du libre et ont fait des efforts pour utiliser Linux au lieu de Windows sur les postes en accès libre. Et les chargés de TP ont plus qu'encouragé Linux+Gcc pour faire du C/C++ au lieu de prendre Visual Studio. Sans compter que beaucoup de profs sont des adeptes de Latex ;-) Les admins ont meme fait des efforts dans l'install de machines avec Linux (mise de LaTeX alors que ce n'étais pas le cas dans l'install de départ par exemple). Il y a donc à mon avis un bon potentiel sur le campus et c'est l'occasion pour un LUG d'organiser des démos/se faire connaitre. Surtout qu'il y a ce qu'il faut pour exposer (MVE, BU, ...).

            Tant que j'y suis, quand tu propose ton cours de C++ à l'ISIMA, tu peux aussi proposer ça : http://www.izforge.com/izpack/(...) ;-) Ca peut intéresser des gens dans le cadre de projets par exemple.
        • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Il ne faut pas forcément essayer d'imiter un autre LUG ni de faire ce qui déjà été fait. Ce qui va bien à Clermont-Ferrand n'est pas forcément transposable ailleurs. (J'étais à Clermont-Ferrand le 21 juin).
          Les install-party qui avaient beaucoup de succès il y a 2 ou 3 ans ne déplacent plus les foules. Par contre des conférences thématiques ont de plus en plus de succès. C'est ce que réussit bien Parinux et au club d'Angoulême. Donc c'est réalisable dans des villes de toutes tailles et c'est plus facile à organiser.
          Mais ceci n'est peut être pas ce qui convient le mieux à Nevers ! Tout dépend du nombre de personnes motivées, de leurs compétences et des locaux disponibles.
          Ne cherchez pas non plus sur quel projet vous investir, faites ce que vous avez envie de faire, et cela, vous le ferez bien.
          Bon courage.
          • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

            Posté par . Évalué à 3.

            > Les install-party qui avaient beaucoup de succès
            > il y a 2 ou 3 ans ne déplacent plus les foules.

            C'est intéressant que tu confirmes ça : on a essayé récemment d'en faire une, et ça a été un bide complet. Le problème, c'est qu'on est un peu dans le brouillard : à part l'un d'entre nous qui étudiait cette année à Paris, nous ne sommes pas tellement en contact avec d'autres LUGs.

            De plus, la Nièvre, c'est tout de même très rural, et on a un peu de mal à intéresser les foules... Ce serait intéressant de savoir ce que les autres LUGs font pour se faire connaitre : viser seulement les informaticiens, ou aussi le grand public ? par quels moyens ?
            • [^] # Re: Un LUG dans la Nièvre :-)

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je reviens sur les install-party qui ne sont plus ce qu'elles étaient. J'y vois plusieurs raisons.
              - Avec une Mandrake, celui qui s'intéresse aux logiciels libres a neuf chances sur dix d'installer tout seul sa distribution avec succès.
              - Ceux qui connaissent et utilisent Linux ne reviendrons que pour poser quelques questions.
              - Ceux qui ont été déçus par leurs expériences passées n'ont pas l'intention de revenir.
              - Les journaux spécialisés existent maintenant.
              - La documentation en ligne est pléthorique.

              A Bordeaux, nous faisons quelques install-party. Ce n'est plus du matin au soir mais seulement de 16 à 21 heures ou de 20h30 à minuit par exemple.

              L'exemple d'Angoulême est à prendre en exemple.
              Un animateur donne des cours ou conférences assez régulièrement. Des PME de la région sont intéressées et y envoient du monde.
              C'est une action particulièrement efficace qui ne nécessite pas de gros moyens.
              Il est possible de faire des actions de partenariat comme l'ABUL avec le CRDP (Centre de Documentation Pédagogique) ou avec un lycée comme l'ALDIL ou avec tout autre organisme. A ce sujet, je dois remercier l'ALDIL pour son modèle de contrat de partenariat. J'espère m'en servir à la rentrée et je vous engage à en faire autant.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.