Déjà la nouvelle année 2008 pour Mandriva Linux

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
11
oct.
2007
Mandriva
Fidèle à son rythme de sorties (bi-annuel), Mandriva vient de sortir sa mouture 2008. À l'occasion de cette sortie, les sites officiels ont été remodelés.

La Mandriva 2008.0 se décline en 3 versions pour les particuliers :
  • La One : live-CD contenant les pilotes graphiques propriétaires, version conseillée pour le débutant ;
  • La Free : DVD ne contenant que des logiciels libres. Plus indiquée pour les familiers du logiciel libre, elle peut tout de même accueillir tous les logiciels de la One grâce à la mise à jour des rpm disponibles sur les miroirs (dépôts rpm) ;
  • La Powerpack : DVD contenant en bonus un certains nombre de logiciels propriétaires dont les pilotes graphiques propriétaires ainsi que LinDVD et Cedega (entre autres). Seule cette dernière version est payante mais disponible en version boîte ou encore en téléchargement. Elle bénéficie d'un service support.
Ces versions sont disponibles en 32 ou en 64 bits. Vous pouvez consulter la page du wiki pour choisir la bonne édition et vous aider à faire votre choix.

Le Centre de Contrôle de Mandriva (dit MCC par les habitués) dont tous les outils sont publiés sous licence libre est toujours bien présent. Il a été simplifié et amélioré, notamment l'outil réseau, pour permettre l'entière configuration du PC en mode graphique. La version One avec l'environnement KDE est donc peu dépaysante pour les nouveaux venus du monde Windows. Il est possible de choisir son environnement graphique à l'installation : KDE, GNOME, Enlightement.

À l'occasion de cette sortie, Mandriva a de plus refondu ses sites Internet. Le club est maintenant officiellement ouvert à toute la communauté. Chacun est donc libre de s'enregistrer pour avoir accès aux formations en ligne, pour poster sur le forum ou pour participer au wiki. Lisez bien les notes de cette version Mandriva Linux 2008.0, les errata seront complétés au fur et à mesure que des bugs sont remontés (en anglais, vous pouvez vous faire aider de votre LUG local pour en remonter ou sur le forum d'entraide en français).

Les versions proposées pour les logiciels principaux sont :
  • noyau Linux 2.6.22.9-1mdv-1-1mdv2008.0 dans ses déclinaisons desktop et laptop, l'extension -latest (e.g. : kernel-desktop-latest) permettant d'assurer les mises à jour automatiques (tout en conservant la précédente version)
  • bureaux GNOME 2.20 et KDE 3.5.7 (KDE4 étant disponible pour les plus aventureux, en expérimental) XFCE 4.4.1 ; vous pouvez les installer après coup au besoin avec, respectivement, les meta-paquets task-gnome (ou task-gnome-minimal) et task-kde (ou task-kde4, task-kde4-full, task-kde4-minimal) et task-xfce (ou task-xfce-minimal et task-xfce-plugin)
  • OpenOffice.org 2.2 (la version 2.3 sera disponible via updates ou backports par la suite)
  • Conformité aux standards avec la finalisation des menus XDG (apportant 2 niveaux de profondeur maximum dans la plupart des cas) et des icônes de freedesktop.org
  • finalement, installez task-games pour une sélection (non exhaustive) d'une foultitude de jeux pour clouer le bec de ceux qui croient qu'on ne peut pas jouer sous GNU/Linux

Les Jus de Cuisson (« cooker ») d'Août et de Septembre vous permettront de suivre les derniers moments de construction de cette version de Mandriva Linux 2008.

Pour le téléchargement, privilégiez les torrents pour ne pas écrouler les miroirs ou optez pour le service PowerPack qui vous permet de télécharger sur des FTP dédiés (pour une somme modique au lancement vu que c'est toute une distribution dont vous bénéficiez - de l'ordre de 15000 paquets - et pas seulement un OS).

Une install party mondiale est planifiée pour le samedi 17 Novembre, renseignez-vous auprès de votre LUG local pour savoir celle qui a lieu près de chez vous ou sur l'agenda du libre.

Aller plus loin

  • # Ftp pour télécharger plus vite ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Enfin des services en plus :)

    A quand la sauvegarde sécurisé incluse ? Ou encore un disque webdav ?

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Ftp pour télécharger plus vite ?

      Posté par . Évalué à 4.

      oui la sauvegarde avec un cd de restauration automatique, ça serait pas mal.
      lorsque j installe linux chez des connaissances je fais en général une partition vierge pour y placer une sauvegarde complète du système une fois celui ci configuré pour la personne.
      je planche sur le cd, adaptation d' une solution existante, actuellement, afin de faire une version qui ne pose aucune question à l' utilisateur.
  • # Pas de 64 bit pour le Live CD One

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Attention, si vous voulez profiter du 64 bit, il vous faudra passer impérativement par une installation classique. Il est intéressant de noter qu'on peut ajouter les dépôts 64 et 32 bit sur Mandriva 64 bits, et installer ainsi sans problème la version 32 bits d'un logiciel qui ne serait pas encore prêt pour le x86_64.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Pas de 64 bit pour le Live CD One

      Posté par . Évalué à 4.

      > Il est intéressant de noter qu'on peut ajouter les dépôts 64 et 32 bit sur Mandriva 64 bits

      Je crois que ça a toujours été comme ça pour toutes les distributions qui utilisent rpm. S'était déjà comme ça pour FC1 (et RH9 mais c'était un "technical preview").
  • # Re:

    Posté par . Évalué à -10.

    > Fidèle à son rythme de sorties (bi-annuel)

    C'est une blague ?

    > noyau Linux 2.6.22.9-1mdv-1-1mdv2008.0 dans ses déclinaisons desktop et laptop, l'extension -latest (e.g. : kernel-desktop-latest) permettant d'assurer les mises à jour automatiques (tout en conservant la précédente version)

    Quelle usine à gaz...
    Pourquoi ne pas "bêtement" ne proposer qu'un noyau ?

    Sous Fedora il n'y a qu'un noyau et je ne crois pas qu'il marche moins bien en desktop ou serveur que le noyau "spécialisé" desktop ou serveur de Mandriva.

    > permettant d'assurer les mises à jour automatiques (tout en conservant la précédente version)

    C'est scandaleux que par défaut le noyau ne soit pas mis à jour. Je l'ai déjà dit, je n'y revient pas pour dire à quel point que trouve ça totalement débile.


    Faut donc installé un noyau spécifique pour avoir cette "super fonctionnalité" ?

    Sous Fedora (désolé, mais c'est la distribution que je connais le mieux), il n'y a rien à faire. Les anciens noyaux sont toujours conservés. Ils sont toujours dans la liste proposé par grub. Donc on peut booter sur un ancien noyau en tapant sur deux touches.

    Les fichiers de configuration pour voir comme c'est limpide :
    * /etc/yum/pluginconf.d/installonlyn.conf (contenu par défaut, c'est pour yum afin qu'il conserve les anciens noyaux)
    [main]
    enabled=1
    # this sets the number of package versions which are kept
    tokeep=2

    Chez moi j'ai tokeep=10 (je suis parano).


    * /etc/sysconfig/kernel (contenu par défaut, c'est pour grubby (configure grub))
    # UPDATEDEFAULT specifies if new-kernel-pkg should make
    # new kernels the default
    UPDATEDEFAULT=yes

    # DEFAULTKERNEL specifies the default kernel package type
    DEFAULTKERNEL=kernel


    Le UPDATEDEFAULT est surtout pour les machines administrées à distance. Certains mettent UPDATEDEFAULT à "no".

    Notons qu'on peut installer sans que le nouveaux noyau devienne le noyau par défaut. Il doit bien avoir une interface graphique pour ces trucs, mais je ne l'utilise pas et ne l'a connais pas.

    Ça doit être comme ça depuis FC1 ou FC2. Le support de plusieurs noyaux à la fois existe depuis des lustres.

    Faut pas désespérer, Mandriva aura peut-être l'équivalent pour la 2013.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 7.

      moi je vois pas l'intérêt de mettre à jours son noyau si aucune modification ne nous concerne. Je trouve ça même complètement débile d'updater automatiquement son noyau.

      Ce que je trouve encore plus ******, c'est de critiquer ça alors qu'en installant kernel-*-latest on peut retrouver le comportement que tu souhaites ...

      P-e que la Mandriva est plus performante que ta Fedora pour le desktop, et que ceci s'explique par l'inclusion de plusieurs noyaux, t'as un laptop avec 64 gigas ?

      Puis Wouha c'est vraiment compliqué de choisir entre laptop, desktop et server ....
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 9.

      Pourquoi tant de haine? Pourquoi se precipiter a la sortie d'une news Mandriva pour exprimer tout le mal qu'on pense d'elle? Y-a-t-il une raison "politique" a ca, une raison de hair l'entreprise Mandriva?

      Si il y a des gens qui aiment Mandriva, alors que pourtant ils ont du essayer d'autres distribs, il doit y avoir une raison. On peut critiquer, mais la on a plutot l'impression que tu etais parti avec l'idee de lui faire la peau.

      Je precise que je ne suis pas utilisateur de Mandriva, que je vais peut-etre l'essayer "juste pour voir", mais que d'une maniere generale j'essaye d'acceuillir l'arrivee d'une nouvelle distrib de facon positive.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 5.

        ouaih la raison c' est que qu' on voit une mandriva et une fedora, on pleure... on se demande "pourquoi tant de haine de redhat pour fedora ?" ("aujourdhui"..pas "hier")

        et perso dépuis que j' utilise les RedHat, je ne veux plus entendre parler de Fedora... à côté des RedHat j' ai ou des mandriva-workstations ou des centOS-serveurs.
        et je crois pas être le seul...

        Donc faut le comprendre, c' est normal, toussa.

        Troll mise à part, il y a évidemment des choses magnifiques dans Fedora qui ne sont pas finies dans Mandriva. (pré-configuration de Xen fantastique dans Fedora par exemple). Il y a également des régressions dans Mandriva qui ne sont pas dans Fédora (susend-to-ram qui marche plus...). Mais globalement, pour une utilisation courante, y a pas photo, vraiment pas...

        Cette 2008.0 est LARGEMENT au dessus d' une Fedora.
        Et à côté de la 2008.0, ben y a du RedHat et du CentOS


        rrrrrrrraaaaaaaaaaaa ça c' est un troll qui ne se cache pas, au moins !! ;)
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à -3.

          > Cette 2008.0 est LARGEMENT au dessus d' une Fedora.
          > Et à côté de la 2008.0, ben y a du RedHat et du CentOS

          C'est très con ce que tu dis car RHEL (Red Hat) c'est une Fedora. RHEL 4 était un fork de FC3, RHEL 5 était une fork de FC6, etc. CentOS n'est qu'un clone de RHEL.
          Les différences entre FC6 et RHEL 5 sont ridicules (hors support, certification, etc). Les développements de RHEL (et non la maintenance) sont faits dans Fedora.

          Que tu n'aimes pas Fedora est un chose concevable. Que tu disses que Fedora c'est naze et RHEL c'est bien, est incohérent. Surtout que tu ne parles pas de support/certification/etc.

          > > Et à côté de la 2008.0, ben y a du RedHat et du CentOS

          Compare RHEL avec la CS de Mandriva. RHEL ou CentOS et la 2008.0 ne jouent pas dans la même cours.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à 1.

            ça c 'est la théorie, ce que tu dit.
            effectivement rhel4 par exemple est un fork de FC3.

            mais ce n' est que la théorie.
            tu le sais bien je pense.

            quiconque connait assez bien ses redhat et ses fedora se rends vite compte du fossé qui sépare les deux. c' était déjà visible y a qq temps (rhel4) c' est flagrant aujourdhui, et le fossé va continué de grandir je pense.

            bon ok tu me dira on retrouves parfois les mêmes bugs... genre lance 200 demandes e montages NFS avec automount et la clique, vers des montages inexistants (ou qui n' existe plus comme tu veux)... et bien la fedora ou la redhat ne referment pas les sockets inutiles.
            Résultat ? le système s' écroule (comme une m...) 1/2h plus tard.
            mouarhahaha
            on aura quant un NFS qui roxe comme sur une Sun ou une Mdv, chez fedora ? en 2013 ?
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 0.

              T'es bien le seul à dire ça.
              Beaucoup dans la communauté Fedora utilisent CentOS et personne n'a constaté ce "fameux écart". La seule différence constaté étant les paquets supportés, le rythme de mises à jour et la durée du support.
              Un NFS qui roxe sous Fedora, c'est possible et c'est même déjà le cas.
              Je ne vois que deux choses soit ta haine envers Fedora te fait dire n'importe quoi, soit tu ne maitrises pas cette distribution.
              Je comprends parfaitement que les propos d'IsNotGood peuvent t'agacer, mais de là à dire des conneries.
              • [^] # Re: Re:

                Posté par . Évalué à 1.

                aucune haine envers fedora :) (ex-user de l' ex b-mind version)
                que je la connaisse pas assez ça c' est probable. mais les connait on jamais assez ? m' enfin autant je me régale à utiliser tout les jours redhat, autant je fuie les fedoras. Y a bien qq chose d' autre que les icones, tu crois pas ? ;)
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Je t'invite à passer sur les chans Fedora et discuter avec des personnes qui utilisent quotidiennement les deux systèmes en milieu professionnel. tu pourras même discuter avec beaucoup de contributeurs communs à Fedora et CentOS.

                  Je rencontre même plus de gens se plaignant de RedHat que de Fedora en milieu professionnel, le plus souvent avec de versions pas très récentes.

                  C'est un peu dommage de faire la gueguerre, Fedora et Mandriva ont pas mal de choses en commun, ne serait que le format de paquetages.
                  On a même eu un stand commun lors de la "Fête de l'Humanité".
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Merci pour ce commentaire constructif.

                    +1 pour moins de "guéguerres" entre distro. C'est stérile.

                    Au contraire profitons des innovations de chacun pour en faire profiter tous et tirer la machine vers l'avant !

                    Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Oui tu as encore raison, GeneralZod. En plus ce coup là je tiens à présenter mes excuses : en relisant l' enchainement, ça fait vraiment gueguerre, ce que je deteste moi même. Désolé, il s' agissait juste de dire qu' entre une redhat et une fedora (celles qui peuvent se comparer, par exemple une fed5 pour une rhel4-u4) et bien à l' utilisation au quotidien dans un (grand) environnement NFS NIS+ et toute la clique, fedora est clairement à la ramasse. J' espère que cela changera depuis que les contributeurs peuvent intervenir sur tout le système, mais je crois (mode nostradamus) que redhat a l' intention de creuser l' écard. (et je ne juge cela ni en bien ni en mal).
                    Voilà je vais pas tergiverser et blablater 500 mots, je crois que le fait de citer Bmind me situe bien.
                    Donc merci d' accepter mes excuses, l' enchainement fait vraiment nul.
                    • [^] # Re: Re:

                      Posté par . Évalué à 3.

                      > dans un (grand) environnement NFS NIS+ et toute la clique, fedora est clairement à la ramasse.

                      C'est "explicable". Fedora c'est principalement le développe et RHEL la production. Certains bugs dans Fedora sont tolérables. Fedora n'est pas fait pour les missions critiques. Ça ne veut pas dire que Fedora ne soutiendra pas une mission critique, mais seulement qu'il n'y a pas de garantit. RHEL donne cette garantit.

                      > J' espère que cela changera

                      Ça change tout le temps. RHEL 5 est basé sur FC6, RHEL 5 est sorti avec un 2.6.18 (comme FC6). FC6 est maintenant avec un 2.6.22 et aura probablement un 2.6.23 dans quelques semaines. RHEL 5 est resté à un 2.6.18. Et RHEL 5 y restera car Red Hat garantit la compatibilité source et binaire et aussi au niveau du noyau sur toute la durée de RHEL 5. Fedora n'offre pas cette garantit. Ça a ses défauts et ses qualités. Peut-être qu'une FC6, car elle a maintenant un 2.6.22 marche mieux avec NFS qu'une RHEL 5. C'est tout à fait possible. L'inverse aussi.

                      > mais je crois (mode nostradamus) que redhat a l' intention de creuser l' écard.

                      Non, et c'est l'inverse qui c'est passé ces dernières années. Mais l'écart peut difficilement être réduit aujourd'hui.
                      La question que tu peux te poser est : pourquoi Red Hat creuserait l'écart ?
                      Red Hat fait les développements dans Fedora, Red Hat n'a aucun intérêt à creuser l'écart.

                      On ne peut pas comparer Fedora et RHEL. Je veux dire que ce ne sont pas des produits concurrents. Si tu veux un OS avec une "garantit de service", prend RHEL (ou CentOS). Red Hat y fait des benchs et toussa pour vérifier qu'il n'y a pas de régression, que le service est au rendez-vous.
                      Si tu veux un OS plus "vivant", mais plus risqué, prend une Fedora. Fedora n'a pas les même contraintes que RHEL et peut se permettre des "folies" que ne se permettrait pas RHEL. Et ceci pour le plus grand bonheur des amateurs de blending edge, des développeurs, etc...
                      Tu dis que Fedora est à la ramasse avec du NFS, mais peut-être qu'une FC6 avec toute les mises à jours met une branlée à RHEL 5. Ceci car Fedora peut se permettre de monté en version de noyau (FC6 est passé de 2.6.18 à 2.6.22). Mais RHEL ne peut pas se le permettre. Ça a ses avantages et ses défauts.
                      Une chose est sûr, si Fedora a un bug, il sera considéré. Peut-être qu'il ne sera pas corrigé car il y a d'autres développement sur le feu ou que la prochaine version upstream corrige le bug et qu'il est inutile de faire un correctif spécifique. Mais définitivement Fedora n'est pas la pour cultiver les bugs. Fedora essai d'avoir le meilleur compromis blending edge / garantit de service. RHEL ne fait pas de compromis, RHEL c'est la garantit de service.

                      Fedora et RHEL partagent énormément de code, partagent beaucoup de développeurs, mais n'ont pas les même objectifs.
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Je rencontre même plus de gens se plaignant de RedHat que de Fedora en milieu professionnel, le plus souvent avec de versions pas très récentes.

                    Parlerais-tu des « professionnels » qui persistent à vouloir utiliser RedHat 9 (voire plus ancien) parce qu'ils ne veulent surtout pas payer un abonnement à RHN (mais payer le support d'Oracle, ça, oui) ? Et même quand ils sont abonnés, seules une poignée de machines à droit à un enregistrement en bonne et due forme... Ça veut du « RedHat » mais quand il s'agit d'installer une application qui n'est pas distribuée par RedHat, ça ne les gêne absolument qu'on doive bricoler ou aller la chercher sur RPMforge. D'ailleurs, ce type de machine n'est jamais mise à jour sauf si le prestataire qui l'a mise en place passe de temps à autre, si bien que de vieilles « RedHat » servent de nids à pirate (« on s'en fout, c'est pour une application interne qui sera derrière le firewall, la DMZ, etc. »).
                    Des fois, ces « professionnels »-là, je ne les comprends pas. S'ils ne veulent pas de RHN, il n'y a pas de garantie, donc aucun besoin d'avoir une distribution Linux estampilée « RedHat » dessus. On pourrait même renommer les /etc/issue d'une Debian s'ils le veulent vraiment...
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 1.

              > mais ce n' est que la théorie.

              Ce n'est pas la théorie. Et réfléchit deux secondes, Red Hat bossant beaucoup sur Fedora (Red Hat fait plus de développement sous Fedora que sous RHEL) il serait très très très stupide de la part de Red Hat de ne pas profiter du boulot de Fedora. Il serait très très très stupide de la part de Red Hat de ne pas rapporcher au mieux Fedora et RHEL.

              A une époque on pouvait trouver exclusivement GFS sous RHEL par exemple. Aujourd'hui il n'y a pratiquement rien de spécifique à RHEL. Pour RHEL 5, RHEL est passé à Yum (comme Fedora) et utilise les outils de build de Fedora (ce qui aide significativement CentOS car tous les outils de build de Fedora sont libres).

              > tu le sais bien je pense.

              Et on subit un complot mondial.
              http://www.redhat.com/archives/rhelv5-announce/2006-Septembe(...)
              The development of Red Hat Enterprise Linux 5 is closely aligned with Fedora Core 6 and the upstream community.


              http://www.redhat.com/archives/rhelv5-announce/2006-November(...)
              Red Hat Enterprise Linux 5 has been developed in close cooperation with the Fedora Core 6 and the upstream community.


              Le paquet du noyau FC6 :
              $ rpm -q -l -p kernel-2.6.18-1.2798.fc6.src.rpm | grep -i rhel
              config-rhel-generic
              config-rhel-x86-generic
              $ rpm -q --changelog -p kernel-2.6.18-1.2798.fc6.src.rpm | grep -i rhel
              - Remove some RHEL'isms from the specfile.
              - Undo rhel5 xen patch for relocatable.
              - add x86, x86_64 relocatable kernel patch for rhel only (davej, forgive my sins)
              - cleanup config-rhel-generic to compile again
              - removed useless options in config-rhel-generic
              - Unified rhel and fedora srpm
              - rhelbuild clean ups


              Le parquet RHEL :
              rpm -q --changelog -p kernel-2.6.18-8.1.14.el5.src.rpm | grep -i fedora
              * linux-2.6-xen-fedora changeset: 36184:47c098fdce14
              * linux-2.6-xen-fedora changeset: 36175:275f8c0b6342
              * linux-2.6-xen-fedora changeset: 36107:47256dbb1583
              - linux-2.6-xen-fedora changeset: 35901:b7112196674e
              * linux-2.6-xen-fedora changeset: 35756:78332fcbe5b0
              * linux-2.6-xen-fedora changeset: 35458:b1b8e00e7a17
              * linux-2.6-xen-fedora changeset: 35247:400b0cf28ee4
              - xen kernel-update linux-2.6-xen-fedora cset 35236:70890e6e4a72.
              * linux-2.6-xen-fedora cset
              * linux-2.6-xen-fedora cset 34931:a3fda906fb82
              - Update xen patch to linux-2.6-xen-fedora cset 34801.
              - Unified rhel and fedora srpm
              - rebase to linux-2.6-xen-fedora cset 27866


              C'est un complot mondial pour nous masquer la vérité que RHEL et Fedora n'ont rien à voir (du moins selon yvan de dlfp).

              > Résultat ? le système s' écroule (comme une m...) 1/2h plus tard.

              Bravo, t'as trouvé un bug. Ben fait un rapport de bug. C'est prévu, il y a un bugzilla (pour Fedora et RHEL). C'est même Red Hat qui développement principalement bugzilla.
              Comme quoi tout est prévu.

              > on aura quant un NFS qui roxe comme sur une Sun ou une Mdv, chez fedora ? en 2013 ?

              On doit probablement déjà l'avoir. Ton bug on ne sait même pas avec quoi tu l'as. Avec RHEL 3 ? Avec FC2 ? Quelle version de noyau ?
              T'as un rapport de bug ?

              On sait rien.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 1.

        > Pourquoi tant de haine? Pourquoi se precipiter a la sortie d'une news Mandriva pour exprimer tout le mal qu'on pense d'elle? Y-a-t-il une raison "politique" a ca, une raison de hair l'entreprise Mandriva?

        Du calme, je parle du noyau seulement et principalement ça non mise à jour automatique par défaut. J'apprend par liberforce (car la dépêche n'est pas claire) que Mandriva est passé par une mise à jour automatique du noyau par défaut. C'était surtout ça ma gueulante.

        Il y en a plein qui m'ont moinsé et disent que les mises à jours automatique du noyau c'est naze. Mais c'est con pour eux (et bien pour moi et Mandriva) mais maintenant le noyau est mis à jour automatiquement.

        > On peut critiquer, mais la on a plutot l'impression que tu etais parti avec l'idee de lui faire la peau.

        Si la news disait "maintenant les noyaux sont mis à jours par défaut", j'aurais dit que c'est bien.

        Tiens, je le dit : la mis à jour automatique du noyau de Mandriva 2008 c'est bien.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      1. En quoi le ryhtme bi-annuel est une blague ?

      2. S'il y a plusieurs noyaux, c'est pour avoir des choses en plus. Une smart en ville est plus adaptée qu'un 4x4, non ? Bin là c'est pareil. Et puis se plaindre qu'il y a trop de choix, c'est nul. Si c'était si gênant que ça pour toi, tu ne serais pas sous Linux.

      Le kernel-laptop est par exemple optimisé pour la consommation d'énergie. Dans les versions précédentes de Mandriva, il fallait mettre à jour explicitement ton noyau (pour éviter que sur une mauvaise mise à jour à l'insu de ton plein gré plus rien ne marche). L'ancien kernel n'était de toute façon pas désintallé.
      Avec le système de kernel-*-latest, tu as le noyau qui peut être mis à jour automatiquement, et si tu as besoin des sources du kernel, elles seront toujours synchronisés avec ton noyau le plus récent.

      Plusieurs bénéfices:
      - moins de problèmes avec dkms (genre la version du kernel et celle des sources ne correspond pas).
      - migration plus facile d'une version de la distrib à une autre: le kernel sera mis à jour automatiquement, alors qu'il fallait l'installer manuellement avant.

      Mais tu as raison sur un point, avant les mises à jour du kernel étaient explicites par défaut, maintenant elles sont implicites par défaut si les packages kernel-*-latest sont installés (et ils le sont lors d'une installation from scratch). Elles peuvent redevenir explicites si tu le souhaites en désinstallant les kernel-*-latest.

      Par contre, évidemment que Mandriva Linux conserve les anciens noyaux quand tu en installes un nouveau, j'ai toujours connu ça depuis mes débuts avec la Mandrake 9.1! Pas de quoi s'indigner !

      3. Mange des carottes, ça rend aimable
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à -3.

        > 1. En quoi le ryhtme bi-annuel est une blague ?

        En rien. C'est "Fidèle à son rythme de sorties (bi-annuel)" qui est une blague. Mandriva était passé à un rythme de 1 ans (avec annonce et tout).

        > 2. S'il y a plusieurs noyaux, c'est pour avoir des choses en plus. Une smart en ville est plus adaptée qu'un 4x4, non ? Bin là c'est pareil. Et puis se plaindre qu'il y a trop de choix, c'est nul. Si c'était si gênant que ça pour toi, tu ne serais pas sous Linux.

        On a une caricature d'un des trucs naze de Mandriva. Vouloir faire plaisir à tout le monde en oubliant que le risque est de mécontenter tout le monde.

        > 2. S'il y a plusieurs noyaux, c'est pour avoir des choses en plus.

        L'utilisateur il s'en branle dans les grandes largueur. Ça change quoi pour lui d'utilise le noyau bidule ou le noyau truc ?
        Es-ce que Linux est pourri au point de nécessiter plusieurs noyau ? Je ne crois pas. Un même noyau doit être adapté pour une utilisateur serveur ou desktop. Après il peut y avoir des paramétrages spécifique dans /proc ou /sys (mais c'est pour des choses très spéciques et ne conserne que des administrateurs pointus).

        > ne smart en ville est plus adaptée qu'un 4x4, non ?

        Quand tu prends une Mandriva, c'est pour avoir une Mandriva. Si Mandriva a la prétention de faire smart et 4x4...
        J'installe pas une Mandriva pour faire de l'embarqué par exemple. J'installe pas une Mandriva pour faire comme Gentoo, etc...
        Alors c'est quoi une Mandriva ?
        Un 4x4 ?
        Une smart ?

        Si une Mandriva est un truc qui doit marcher les doigts dans le nez, il ne doit y avoir qu'un noyau.

        > Et puis se plaindre qu'il y a trop de choix

        Le choix, c'est avoir le choix entre plusieurs distributions. Le choix ce n'est pas avoir une distribution qui sucks car elle veut faire smart pour la ville et 4x4 pour les champs.

        > Si c'était si gênant que ça pour toi, tu ne serais pas sous Linux.

        Je ne vois pas le rapport.
        Le logiciel libre, c'est la liberté. Ça ne m'impose pas de tester toutes les alternatives.

        > Le kernel-laptop est par exemple optimisé pour la consommation d'énergie.

        En quoi c'est incompatible avec un noyau serveur ?
        Que le paramétrage (lors du boot via /proc /sys) soit différent, est une chose. Que ça existe un noyau différent est autre chose.

        > il fallait mettre à jour explicitement ton noyau (pour éviter que sur une mauvaise mise à jour à l'insu de ton plein gré plus rien ne marche).

        Et c'est pareil pour glibc ?
        Sans glibc rien ne marche.
        Et c'est pareil pour Xorg ?
        Sans Xorg rien de graphique marche.
        Et c'est pareil pour gtk+ ?
        Sans gtk+ rien de gnome, xfce, firefox, OOo, etc ne marche.

        Où est la cohérence ?

        > Avec le système de kernel-*-latest, tu as le noyau qui peut être mis à jour automatiquement

        Mais il n'est pas installé par défaut.
        Donc Madame Michu n'a pas les mise à jours de sécurité et c'est scandaleux.
        On va me reservir le discours qui consiste à dire qu'il n'y a pas de trou de sécurité sous Mandriva. Admettons qu'il n'y en a pas. Mais affirmer qu'il n'y en aura jamais est une vaste blague.

        > Plusieurs bénéfices:
        > blabla

        On connait le truc. Mais il ne faut pas faire de compromis avec la sécurité. Ça c'est le domaine de MS et on voit comme ça sucks. Même MS revient en arrière.

        > Mais tu as raison sur un point, avant les mises à jour du kernel étaient explicites par défaut, maintenant elles sont implicites par défaut

        Ça a donc changé. C'est une bonne nouvelle. Ce n'est pas du tout claire dans la dépêche.

        Je disais que le comportenant d'avant était naze, pourri, débile, stupide, crétin, etc... Je me faisais massivement moinsé. Les Mandriviens font-ils regretter l'ancien comportenant ? J'en doute.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 2.

          dis isnotgood, tu nous a habitué à mieux et plus étayer comme critiques. Là ça frise les paquerettes :(
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à -3.

            Ouais. Mais tant de bétises m'énerve passablement. Être autant "moutonnier" m'énerve passablement.
            Tu vas voir que maintenant les Mandriviens vont dire que les mises à jours automatique du noyau c'est bien (car Mandriva le fait maintenant) alors qu'ils disaient que c'était nul avant.

            J'ai toujours dit que ne pas faire automatiquement la mis à jour du noyau par défaut était une grosse grosse grosse connerie. Selon libforce Mandriva a arrêté de faire cette grosse grosse grosse connerie. Je m'en félicite. Je reste cohérent. Tu vas voir comment les fanboys de Mandriva sont cohérents. Leur cohérence c'est d'être des béni-ouioui de ce que fait Mandriva.

            Demain Mandriva va ne proposer qu'un noyau et ils auront encore l'air con, ces cons.

            J'ai dit il y a peu de tant que Mandriva fait moins de connerie et que j'imagine que Mandriva aura probablement un second souffle dans quelques mois. Si Mandriva n'écoute pas ses fanboys et fait se qui doit être juste, Mandriva aura un second souffle.
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 5.

              Ouais. Mais tant de bétises m'énerve passablement. Être autant "moutonnier" m'énerve passablement.
              Tu vas voir que maintenant les Mandriviens vont dire que les mises à jours automatique du noyau c'est bien (car Mandriva le fait maintenant) alors qu'ils disaient que c'était nul avant.

              Ils ne disaient pas c'est nul, ils disaient
              "Il y a un problème à régler avec le noyau avant de pouvoir implémenter ça, on a les moyens qu'on a, patience".
              Quand le problème a été réglé, le travail a commencé sur le système mais on disait alors:
              "il y a des gens qui refusent les mises à jour automatiques du noyau, on ne peut pas passer à un système automatique par défaut et Il y a encore un problème avec les sources pour que ce soit un défaut"
              donc quand le système a été prêt, il n'a pas été activé par défaut, mais ça existe depuis la 2007. C'était activable mais il fallait le faire volontairement.
              Et maintenant que la situation a encore évolué, le système est en place et ceux qui n'en veulent pas ne sont pas obligés de le faire.
              • [^] # Re: Re:

                Posté par . Évalué à 0.

                > Ils ne disaient pas c'est nul

                Laisse moi rire. Je me suis fait suffisament moinsé pour rire beaucoup d'ailleurs.
                Dans le "ils" tu mets qui ? Les développeurs ?
                Je parlais des fanboys.
                M'enfin, tu vas voir que tout le monde va retourner sa veste.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par . Évalué à 5.


                  Laisse moi rire. Je me suis fait suffisament moinsé pour rire beaucoup d'ailleurs.

                  Si tu te faisais moinsser rien que pour ça ou pourrait peut-être y voir un lien de cause à effet mais c'est pas vraiment le cas ...
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à -1.

                    > ou pourrait peut-être y voir un lien de cause à effet mais c'est pas vraiment le cas ...

                    Mon cher dguihal, j'adore tes arguments . Faut que je retienne ton pseudo.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 9.


          L'utilisateur il s'en branle dans les grandes largueur. Ça change quoi pour lui d'utilise le noyau bidule ou le noyau truc ?
          Es-ce que Linux est pourri au point de nécessiter plusieurs noyau ? Je ne crois pas. Un même noyau doit être adapté pour une utilisateur serveur ou desktop. Après il peut y avoir des paramétrages spécifique dans /proc ou /sys (mais c'est pour des choses très spéciques et ne conserne que des administrateurs pointus).


          C'est bien vrai d'ailleurs on se demande pourquoi un noyau Linux propose autant de paramètre si ça ne sert à rien de les modifier ....

          Bon OK -------> []
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à -1.

            > C'est bien vrai d'ailleurs on se demande pourquoi un noyau Linux propose autant de paramètre si ça ne sert à rien de les modifier ....

            Et c'est bien pour éviter de recompiler un noyau et donc d'en installer plusieurs.
            CQFD. Merci.
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 3.

              Arff quand je disais paramètres c'est paramètres de compilation, j'aurais du préciser
              • [^] # Re: Re:

                Posté par . Évalué à 0.

                Le paramétrage dynamique n'est pas là pour rien.
                Tout ne peut pas être paramétré dynamiquement. Par exemple il faut compiler un noyau pour i386 et un autre pour x86_64. Mais desktop ou serveur ça se fait dynamiquement.
                Si on trouve que recompiler est la règle pour paramétrer, alors il faut fournir plusieurs Xorg, plusieurs gtk, etc...
                Le paramétrage dynamique doit être la règle et le paramétrage statique l'exception.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Sauf que ce n'est pas le cas entre autre pour le noyau linux, d'ou l'intérêt de fournir plusieurs saveurs du même noyau .
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 1.

                    > Sauf que ce n'est pas le cas entre autre pour le noyau linux

                    Tu te trompes. Mais si tu crois qu'en compilant Linux tu configures tout par le menu et que ça flatte ton ego, alors tant mieux pour toi.

                    Mais regarde l'usage intensif de module, le nombre de paramètre qu'on peut donner aux modules, etc... et tu verras que la règle sous Linux est le paramétrage dynamique et non statique.

                    Et heureusement qu'il en est ainsi sinon pas de "hot-plug", de usb, de hal, de udev, etc....
                    Ce qui se paramètre de façon statique est très minoritaire.
                    • [^] # Re: Re:

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je remarque une chose : tu es fort pour te contredire !

                      un coup c'est : "mandriva était nulle de ne pas insérer le nouveau noyau par défaut"

                      et puis "il ne sert à rien d'avoir plusieurs noyau"

                      et enfin "il faut recompiler son noyau en fonction de l'architecture processeur".

                      Alors tu ne dis QUE des choses vraies MAIS elles ne sont pas vraies entre elles.

                      tu ne peux pas avoir un seul noyau car :

                      1) il y a les anciens et le nouveau
                      2) il y a les différentes architectures
                      3) il y a différentes compilation

                      Mandriva (et d'ailleurs toutes les distribs qui se respectent proposent aussi ce choix) ne fait que permettre la possibilité d'optimisation.

                      Mais par défaut tu as le kernel par défaut adapté à ton architecture ...
                      Si un "fanboy" comme tu dis si bien veut un kernel pour faire du multimédia intensif sous mandriva il peut .... je vois vraiment pas où est le mal ...

                      Dans tous les cas, le noyau n'est pas compilé pour "ta" machine. Si c'est ça qui est recherché il faut compiler son noyau soi-même. Les noyaux fournis sont "génériques" mais adpatés aux applications. Il te reste le paramétrage dynamique pour aller dans les détails.

                      Donc tu as raison ...

                      Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

                      • [^] # Re: Re:

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Je ne comprend rien à ton commentaire. Tu dis un truc et son opposé.

                        Je dis que proposer un noyau desktop et un noyau serveur est de la connerie. Je ne dis pas qu'il faut banir la compilation, etc...

                        Un bon noyau peut être utilisé pour un usage desktop ou server sans recompilation sans que les distributions proposent un noyau dédié desktop et un noyau dédié server. Linux est un bon noyau.

                        Mets toi à la place de l'utilisateur. Il voit kernel-desktop et kernel-server. Il a le noyau kernel-desktop et utilise sa distribution en desktop. Plus tard il configure un serveur apache/php/postgresql sur sa bécane. Il fait quoi ?

                        Tu vas dire qu'il n'a rien à faire. Mais il va probablement se poser des questions, aller sur les forums, faire des tests, etc...

                        Tout ça pour rien. Soit Mandriva est une distribution de geek qui aiment bouffer du temps pour rien, soit Mandriva est une distribution pour les nouveaux. Dans ce cas proposer un noyau desktop et un noyau serveur est bête et contre productif.

                        Fedora propose plusieurs noyaux. T'as le noyau par défaut et les variantes font des choses que ne peut pas faire le noyau par défaut (XEN, PAE pour ceux qui ont plus de 4 Go, kdump pour débugger).

                        Mandriva propose deux noyaux et pour voir la différence entre les deux il faut affuter un chrono. L'utilisateur final en a rien à foutre de gagner 0,03 % en perfo en installant le noyau serveur.
                    • [^] # Re: Re:

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Où ai-je dis que tu configures tout par le menu ?

                      Il n'en reste pas moins qu'un certain nombre de choses ne sont disponible que via des options de compilation.

                      Tout n'est pas modulaire dans le noyau et tout n'est pas toujours utile, c'est d'ailleurs pour cela qu'il y a un make *config, pour adapter au mieux ton noyau à ton utilisation.
                      Maintenant si tu te crois plus intelligent que les gars qui développement sur le noyau et que tu considère que les options de compilation sont inutiles, envoie un patch à Linus, je suis certain que tu te feras correctement recevoir ;-)
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à 2.

      Toi t'es vraiment un boulet

      Quand on ne sait pas on se tait ou on pose des questions

      1° oui Mandriva a un rythme de sortie bi-annuel depuis la 2007
      2° Avoir plusieurs versions de noyau permet d'avoir des saveurs différentes du même noyau avec des options de compilation différent
      3° man meta-package (pour info les anciens noyaux sont toujours gardés)
      4° Quand fedora utilisera un gestionnaire de package correct et supportera plusieurs environnement de bureau on se reverra (en 2013?)
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 4.

        > 1° oui Mandriva a un rythme de sortie bi-annuel depuis la 2007

        Et en un ans, on peut dire que Mandriva est fidèle au rythme bi-annuel.
        Rappel, la dépêche :
        - "Fidèle à son rythme de sorties (bi-annuel),"

        > 4° Quand fedora utilisera un gestionnaire de package correct et supportera plusieurs environnement de bureau on se reverra (en 2013?)

        Fedora fournit Gnome, KDE et XFCE. C'est fonction de la communauté. Red Hat ne supporte que Gnome. Évidemment, Mandriva va avoir la prétention de tout supporté comme il supporte tous les FS, etc... Mais quand il y a un bug dans un FS ils ne sont foutus de le corriger et laisse les utilisateurs dans la merde. Tu parles d'un support....
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui ils sont fidèles puisqu'ils l'ont annoncés (pour la 2007.0) et qu'ils le respectent

          Sauf que Fedora ne supporte pas les environnements de manière égale à tel point que KDE a du être laissé à la communauté tellement celui fourni par défaut était pourri.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à 1.

            T'es fidèle dès la première seconde ?
            A l'instant t actuel je suis fidèle. Mais ça ne m'engage pas à l'avenir.

            > Sauf que Fedora ne supporte pas les environnements de manière égale

            Oui et non. Pour le projet, c'est supporté de la même façon. La différence (et c'est vrai qu'elle est important) est que Red Hat supporte peu (voir très peu) KDE. La différence fondamentale pour le projet Fedora est que Gnome est par défaut et non KDE.

            > a du être laissé à la communauté tellement celui fourni par défaut était pourri.

            Il n'est pas pourri, il est faible (de la part des employés de Red Hat).
            Vu les moyens de Mandriva, je ne pense pas que le support de Gnome/KDE/XFCE/FVWM2/etc soit fort. Il doit être faible. Je ne vais pas dire qu'il est pourri.
            • [^] # Re: Re:

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Ton expression à toi, c'est plutôt "pourrave", non ? (et fadasse)

              http://linuxfr.org/~IsNotGood/25432.html

              Non sérieux, il y a des fois tu as des arguments convaincants, voire contructifs, contre mandriva, mais ces derniers temps j'ai l'impression que tu guettes l'air de rien la moindre occasion de déverser ta bile sur ce que tu appelles Merdriva. En même temps il y a un petit côté PBPG sympathique... Sauf que tu ne te contente pas de défendre ta distrib préférée, mais tu t'acharnes à dire à tout vent que Mandriva t'indiffère, tout en étant parmi les premiers à rédiger un journal ou à répondre dans les commentaires dans tout ce qui concerne cette distrib...
              • [^] # Re: Re:

                Posté par . Évalué à 0.

                > Ton expression à toi, c'est plutôt "pourrave", non ? (et fadasse)

                Franchement, que les gens n'arrivent pas à voir de l'humour sans qu'on ajoute 3 000 :-) ;-) etc.. me navre profondément.

                Il fallait aussi voir dans ce journal un "message". C'est-à-dire que les supporters de Mandriva auraient dû faire un journal. D'où mon "cette distribution ne mérite pas un journal". Car l'absence de journal sur la sortie de Mandriva 2008.0 donnait l'impression que la sortie d'une Mandriva ne mérite pas un journal.
                Mais notes comme je me mets en faux puisque je fais un journal sur la sortie de Mandriva 2008.0. Ça ne t'as pas sauté aux yeux ? Ça ne t'as pas sauté aux yeux que j'estime qu'il doit y avoir un journal sur la sortie d'une Mandriva ?

                (:-|   ("smiley" pour indiquer que c'est un commentaire sérieux).

                > mais ces derniers temps

                T'as trouvé un journal (que t'as mal interprété). Super. Généralisement maintenant.

                > tout en étant parmi les premiers à rédiger un journal

                Plus de 24 heures après l'annonce sur osnew, slashdot, lwn.net, etc...
                Je me suis précipité. J'ai affuté mes arguments (comprendre que j'ai seulement repompé toutes les urls d'Osnews comme indiqué dans le journal).

                > Mandriva t'indiffère

                Je suis l'actualité des distributions. Comme beaucoup.
                J'ai vu la dépêche sur Mandriva et je l'ai lu. J'ai vu un truc qui me plaisait pas et je l'ai dit. C'était un truc sur le noyau seulement et c'était argumenté (mais j'ai mal interprété la dépêche). baud123 a clarifié la dépêche et je n'ai plus rien dit (sauf sur les fanboys de Mandriva et sur la présence de noyau saveur desktop et server bien "incongrue").

                Et toi tu fais quoi ? Tu en conclus que je dit que Mandriva 2008.0 est pourri de tout partout.
                C'est ton interprétation.

                > à répondre dans les commentaires dans tout ce qui concerne cette distrib...

                J'ai ouvert un thread dans cette dépêche, je n'ai fait des commentaires que dans ce thread. J'y parle d'un problème et uniquement autour du packaging du noyau et c'est tout.

                > il y a des fois tu as des arguments convaincants, voire contructifs

                Les arguments de ton commentaires sont nazes. Tes conclusions grotesques.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Très bien, je me suis trompé, mes excuses. Mais bon, toujours se cacher derrière de l'ironie et du soi-disant humour en disant que les autres n'ont pas d'humour ou qu'ils sont teubés, c'est un peu facile, non ?
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 0.

                    > Mais bon, toujours se cacher derrière de l'ironie et du soi-disant humour

                    Désolé, mais je ne pratique pas ça.
                    Et je ne me cache pas, c'était énorme. Tu trouves que "fadasse" et "pourrave" ce n'est pas énorme comme seul qualificatif à une distribution ?
                    J'ai aussi dit que c'est une distribution qui ne mérite pas un journal. Ce n'est pas énorme ça ?
                    Tu n'as peut-être pas la même perception des journaux que moi.

                    J'ai rien dit d'autre !
                    Fadasse, pourave et qui ne mérite pas un journal. C'est énorme, non ?
                    Ce n'est pas encore assez gros ?

                    > en disant que les autres n'ont pas d'humour ou qu'ils sont teubés, c'est un peu facile, non ?

                    C'était facile de voir l'intention du journal. Non ? Franchement, réfléchi deux secondes. Si je voulais faire un journal pour casser du Mandriva de façon un rien crédible, tu crois sincèrement que j'aurais fait ce journal ? Franchement ?

                    Si tu dis "oui", je vais dire que t'es teubé.

                    Regarde aussi mes commentaires dans le journal, il n'y a rien de crédible (ça m'a valu plein de -10, c'est dire le niveau d'humour ici).

                    Le journal que tu prend pour un brulot anti-Mandriva :
                    http://linuxfr.org/~IsNotGood/25432.html
                    • [^] # Re: Re:

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Dis donc, Caliméro, tu te prends des -10 c'est pas par manque d'humour, c'est que ce n'est pas drôle. L'humour, c'est un truc qui se partage, pas un truc où on "se comprend" tout seul, et que si on n'est pas compris c'est que les autres sont cons. C'est bon, j'en ai connu des petits rigolos qui se croient intelligents parce qu'ils "cassent", ça me saoûle. Tu peux dire que je suis teubé si tu veux, fin de la discussion.
                      • [^] # Re: Re:

                        Posté par . Évalué à 2.

                        > Dis donc, Caliméro, tu te prends des -10 c'est pas par manque d'humour

                        Je n'impose pas que mon humour fasse rire ou qu'il soit apprécié. J'ai fait de l'humour, il n'est pas apprécié, je suis moinsé, basta.
                        Mais ne pas voir que c'est de l'humour alors c'est ÉNORME, je comprend moins.

                        > L'humour, c'est un truc qui se partage,

                        Par forcément. Des gens célèbrent ont dit : "on peut rire de tout mais pas avec tout le monde".

                        > C'est bon, j'en ai connu des petits rigolos qui se croient intelligents parce qu'ils "cassent",

                        Fait moi penser à faire un journal qui casse Mandriva. Tu verras, ça sera très différent.

                        > Tu peux dire que je suis teubé si tu veux, fin de la discussion.

                        Ne pas voir que "cette distribution ne mérite pas un journal tant elle est fadasse et pourrave" est de l'humour dans ce journal :
                        http://linuxfr.org/~IsNotGood/25432.html
                        Désolé, mais je ne comprend pas.

                        Que ça ne te fasse pas rire, ben ça ne te fait pas rire.
                        Je n'ai pas dit que c'était rigolo, j'ai dit que c'était de l'humour. Il y a des humouriste qui me font pas rire et pourtant c'est leur boulot de me faire rire. Mais je vois bien quand ils font de l'humour (même quand ça ne me fait pas rire).

                        Tous les humouristes te font rire ?
                        Ben t'en de la chance.

                        Tous les humouriste sauf moi :-)
                        • [^] # Re: Re:

                          Posté par . Évalué à 2.

                          IsNotGood, humoriste incompris et maltraité depuis 2001 : "Bon, j'arrête de cirer les pompes de Redhat car il y a 3 Suse, 4 Mandrake, 2 Debian qui viennent pour me casser la gueule."
                          • [^] # Re: Re:

                            Posté par . Évalué à 4.

                            on dirait Dieudonné, mais en pas drôle.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par . Évalué à 7.

                  Pour être de l'humour, ne faudrait-il pas que ça soit drôle ?
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Quand tu fais de l'humour, t'es toujours sûr d'être drôle ?

                    Ben pas moi, désolé.

                    Surtout, si tu fais de l'humour, préviens moi. Avoir la garantit de rigoler c'est super cool.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Pour ton information, j'avais proposé une dépêche qq jours avant la sortie officielle (en fait avec le départ du "early seeding") mais l'équipe de modération de linux FR m'a répondu qu'il fallait sans doute mieux attendre la "réelle" sortie.

                  Ce que j'ai fait, car l'idée était correcte.

                  > C'est ton interprétation.

                  Non, c'est l'interprétation que j'ai eue aussi. Et je pense que la plupart des gens réagiront ainsi.

                  Honnêtement je me suis dis "mais qu'est ce cette distrib lui a fait ? Il lui en veut vraiment".

                  Je suis aussi les autres distrib's et j'aime bien tester ce qui se fait chez les autres (et c'est pour ça que le libre c'est chouette). Mais jamais je dis pour être drôle : "ta distrib elle pue ça va être pire que la dernière fois, et encore je sais mm pas si c'est possible" ou qqch dans ce genre.

                  On peut ne pas aimer qqch, ou avoir un différent avec qq. Mais 99 % des personnes (dont je fais partie) ne te connaisse pas ou ne te connaissais pas. Et la moindre des choses et d'expliquer les choses sans autant de "verve" ou en annonçant la couleur : "je déteste mandriva ..."

                  Se réclamer d'être objectif et démonter qqch sans l'avoir tester, j'appelle ça être émotif.

                  Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 1.

                    > Honnêtement je me suis dis "mais qu'est ce cette distrib lui a fait ? Il lui en veut vraiment".

                    Tout ça car j'ai critiqué le pakaging du noyau...

                    > Je suis aussi les autres distrib's et j'aime bien tester

                    Je n'ai pas testé de Mandriva depuis des années et c'est pour ça que tu ne me verra pas dire que Mandriva est buggué, etc...
                    Je n'invente pas ce que j'avance.

                    > Mais jamais je dis pour être drôle : "ta distrib elle pue ça va être pire que la dernière fois, et encore je sais mm pas si c'est possible" ou qqch dans ce genre.

                    Il y a des formes d'humour (même si elles ne font pas rires) qui me parraissent bien visibles. Ça m'apprendra d'annoncer la sortie d'une Mandriva car personne le fait.
                    Et quel con j'ai été à mettre des liens. Dont celui-ci :
                    http://wiki.mandriva.com/en/Releases/Mandriva/2008.0/Tour
                    Mandriva Linux 2008 is the latest edition of Mandriva Linux, the product of more than than nine years of continuous innovation for desktops and enterprise servers.

                    In this release, we have integrated the most up-to-date versions of the major components, with the brand new GNOME 2.20 desktop, the latest stable KDE 3.5.7, Compiz Fusion 0.5.2, OpenOffice.org 2.2.1, the latest Mozilla Firefox 2.0 and Mozilla Thunderbird 2.0.

                    Mandriva Linux 2008 includes an all-new base system built on version 2.6.22.9 of the Linux kernel, with the best hardware support ever in a Mandriva Linux release. 2008 automatically runs on a wide range of hardware configurations, automatically detected and configured out of the box by the Mandriva tools.


                    Mais quel con je suis. Mais quel con je suis.
                    Et en plus je n'ai pas d'humour...

                    > Se réclamer d'être objectif et démonter qqch sans l'avoir tester, j'appelle ça être émotif.

                    Toi t'as des oeillères. Ce n'est pas mieux.
                    • [^] # Re: Re:

                      Posté par . Évalué à 4.

                      [humour]
                      > Mais quel con je suis. Mais quel con je suis.

                      Ce n'est pas moi qui le dis.

                      > Ça m'apprendra d'annoncer la sortie d'une Mandriva car personne le fait.

                      Si c'est pour la descendre, alors oui il vaut mieux passer son chemin.

                      > Toi t'as des oeillères.

                      Si ça avait pu m'empêcher de voir tes commentaires ... bah mm pas !

                      > Ce n'est pas mieux.

                      Pas si sûr.[/humour]

                      Et plus sérieusement, La seule chose que l'on t'a reproché ici c'est d'être un peu trop virulent.

                      Pourquoi acheter renault si tu ne roules qu'en peugeot ? Ben c'est pareil. Pourquoi critiquer une distro si tu ne jures que par Fedora. Utilise Fedora, contribue à Fedora et promeus Fedora ... De toute façon ça sert le monde du libre en général et ça c'est bien.

                      Et non tu n'as pas seulement critiquer le packaging du noyau mais aussi les utilisateurs de mandriva, la politique de mandriva... Mandriva en général. Dire le contraire comme tu le fais, c'est de la mauvaise foi.

                      Après je ne dis pas que je plébiscite tout ce que fait Mandriva, ils ont certainement fait bcp d'erreurs par le passé mais, objectivement, il y a du mieux. ( [mode troll] comme par exemple il y a du moins bien chez Ubuntu en ce moment au niveau de la stabilité [/mode troll] ).

                      Si tu n'aimes pas les différents packaging noyau, encore une fois, c'est toi qui vois mais ce n'est pas "stupide".

                      Si un débutant sous linux (voire débutant tout court) monte un serveur apache/php, bah ce n'est plus un débutant mais au moins un niveau intermédiaire,et oui, il pourrait être intéressé par un gain de 0.03s par requête ; sur 100 000 requêtes ... l'intérêt existe bel et bien, et si tu peux garder "TA" distrib' avec "tes" petites habitudes ça fait plaisir.

                      Tu prends un cas particulier pour démontrer le général. Ce n'est pas viable. tout le monde n'a pas envie de recompiler son noyau et j'aime bien que mon portable soit mieux supporté par un noyau pour portable que par un noyau générique.

                      C'est pas dur à comprendre et ça ne vaut sûrement pas seulement pour mandriva.

                      De plus Mandriva est aussi une société commerciale qui fournit un support pour des professionels. Tu peux toujours commencer à me raconter que le professionel n'en a rien à fiche d'optimiser son "process" .... mais au moins la communauté du libre peut se réjouir de pouvoir utiliser ces "optimisations" (que cela soit bien ou pas d'ailleurs).

                      De nous tous ici, cherchez bien celui qui ne veut pas comprendre.

                      NB j'ai précisé les passages humoristiques pour tous les autres lecteurs vu qu'apparemment tu es le seul à le comprendre sans note explicite.

                      Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

                      • [^] # Re: Re:

                        Posté par . Évalué à 0.

                        > Pourquoi acheter renault si tu ne roules qu'en peugeot ? Ben c'est pareil. Pourquoi critiquer une distro si tu ne jures que par Fedora. Utilise Fedora, contribue à Fedora et promeus Fedora ...

                        Promeus Fedora tu pousses un peu.
                        Tu verras des types dire qu'il vaut mieux utiliser Mandriva que Fedora, que Fedora est plus buggué que Mandriva, etc... On le voit dans cette dépêche. Par contre tu ne me verras quasiment jamais le faire. Cheche le dans cette dépêche.

                        Tu m'"accuse", me prêter des intentions, etc...
                        Mais où est l'argumentaire pour faire de telle accusation ?

                        Tu préfères Mandriva ?
                        Très bien, je m'en fous.

                        Tu n'aimes pas Fedora ?
                        Très bien, je m'en fous.

                        Tu ne veux pas utiliser Fedora ?
                        Très bien, je m'en fous.

                        Tu dis de connerie des Fedora ?
                        Ben je ne m'en fous pas.

                        > Pourquoi critiquer une distro si tu ne jures que par

                        Car dans les news Fedora ou SuSE ou Gentoo ou autre, on ne parle jamais des autres distributions ?

                        > Pourquoi critiquer une distro si tu ne jures que par

                        Et alors ? Si je veux critiquer une distribution, je critique une distribution. Et le faire dans une news sur cette distribution me semble très adapté. Pas toi ?

                        > Pourquoi critiquer une distro si tu ne jures que par

                        S'il te plait, tu rappelle à l'audience que ce j'ai critiqué ?
                        Le packaging du noyau. Je n'ai pas critiqué toute la distribution.
                        Arrête avec la parano. Lit ce que j'écris et arrête d'inventer des trucs. Merci.

                        > mais aussi les utilisateurs de mandriva

                        Les fanboys.
                        Il y a aussi des fanboys chez Fedora. Moins nombreux Dieu merci.

                        > la politique de mandriva...

                        Où ?

                        > Mandriva en général.

                        C'est-à-dire ?
                        J'ai dit sérieusement que Mandriva est une mauvaise distribution ?
                        Quelle était buggué ?
                        Qu'il vaut mieux utiliser Fedora à Mandriva ?

                        Tu parles de quoi ?
                        De Mandriva la distribution ?
                        Dans ce cas j'ai critiqué le packaging du noyau et rien d'autre.
                        De Mandriva le projet ?
                        Oui, il y a une ou deux légères critiques.

                        Puis merde, on n'a plus le droit de critiquer ici ?

                        > Dire le contraire comme tu le fais, c'est de la mauvaise foi.

                        OK, je vais critiqué Mandriva, mais vite fait car ça tu me souales.

                        Mandriva est une usine à jouet. Des jouets de merde. Sony fait un jouet qui est un chien (j'ai oublié le nom du truc). C'est totalement inutile, c'est super cher, mais putain que c'est classe. Mandriva et classe ça fait deux. Mandriva ça fait des jouets de merde. Un peu comme ces mitraillettes en plastique léger, aux formes agressives, qui font plein de bruit avec plein de lumières clignotantes dans tous les coins. Mandriva est dans ce registre. La 2008.0 repoussera surement encore les limites. Les "mais la prochaine sera mieux et corrigera tous les défauts" des fanboys (n'est-ce pas zorro ?) n'y changera rien.

                        Certes, le jouet est sélectif et pas à la porté de tous (contrairement à la mitraillette en plastique ce qui lui donne déjà un avantage significatif sur Mandriva). Ce n'est pas un beau jouet pour enfant entre 5 et 8 ans (comme l'adorable chien de Sony). C'est pour les ados qui ont quelques chose à compenser. En effet, ce n'est pas un, ni deux, ni trois noyau qu'il y a dans Mandriva ! Mais 12 !
                        Et les fanboys de dire "Wouaaa" avec de la bave aux coins des lèvres.
                        À quoi ça sert ? Le fanboys s'en fout, il a un truc qui en fout plein la vu. Il s'imagine déjà à la récré en train de dire à Natalie : "Windows c'est lent car ça n'exploite pas le matos comme le fait Mandriva avec le noyau linux-tmb-2.6.23-rc6-desktop-multimedia-P6-step-7-SSE3". Il se sent tout de suite plus virile. Il connait (croit connaitre) des choses que le commun des Ubuntuistes et le glacial pragmatisque Fedoraiste ignorera toujours (faut dire s'en foutent ces derniers).

                        Et que dire du look Mandriva ?
                        Insipide. Je ne dis pas, en 95-98 (19xx évidemment) ça pourrait être classe. Mais aujourd'hui c'est nul de chez nul. Des couleurs saturées (comme si on sortait du noir et blanc à la grande époque du VGA) des graphismes de background sans recherche, à peine travaillé. Actuellement c'est un assemblage de pingoin...
                        Pour ceux qui ont le culte de Linux (du tux) c'est cool. Mais si je suis sous Linux, je ne veux pas d'un truc qui me rappelle que je suis sous Linux. C'est tout con mais même ça Mandriva n'est pas foutu d'y penser.

                        La communication de Mandriva ?
                        Ceux qui aiment les mots "greatest" et "lastest" doivent adorer. Dommage, ça manque de "enlarge". Ici ce n'est pas une immersion dans les années 90 comme pour le look. C'est une immersion dans les années 70. Ça me fait aussi penser à la vente en porte à porte.

                        L'ergonomie ?
                        Il n'y en a pas. Plus il y a de boutons, plus les fanboys boutonneux s'y retrouve. Normal.
                        Et à toutes les sorties c'est pareil :
                        - Mais elle est nulle l'ergonomie de drakebidule et drakemachin
                        - [les fanboys] On y travaille, patience, faut faire avec les moyens du bords, etc...
                        Pourtant, Mandriva devrait savoir que l'époque est aux choses soignées, cohérente, directe, et plus au tableau de bord de centrale nucléaire.

                        L'innovation ?
                        Je veux dire la vrai innovation. Des trucs qui marque tout GNU/Linux et pas une poigné de ligne de code pour faire Drake3D. Quelle aura été l'influence de Mandriva dans le libre ? Montrer le mauvais exemple. Merci Mandriva.

                        L'expertise ?
                        Quelle expertise ?
                        Le principe de Mandriva c'est : plus il y en a, mieux c'est. Et plus il y en a et moins Mandriva y comprend quoique soit. Ce n'est pas de l'expertise, c'est le super-marché. Il y a tout en promo et tout est génial et indispensable (preuve avec des paneaux sur fond fluorescent). Va poser une question technique dans un bazard pareil.

                        Et le meilleur pour la fin, l'analyse du marché de Mandriva. Mandriva, pardon Mandrake, a fait un truc bien : proposer KDE. Gros succès. Après ça a été connerie sur connerie. Un serial-connard ce Mandriva. Second succès, le raquette organisé (et légale) avec le club. Ça un marché un temps. C'était la secte des adorateurs de Mandr[ake|iva]. Une fois embobiné, les fanboys y laissait toute leur tune et partaient prêcher la bonne parole comme quoi Linux est gratuit mais qu'il était très mal vu de ne pas donner 100 ¤ à Mandriva. À pisser de rire si certains n'avaient pas aussi acheté des actions Mandriva.


                        Les fanboys Ubuntu sont aussi casse burne que les fanboys Mandriva. Mais eux au moins ils ont choisi une bonne distribution. Ils ne sont pas pollué par les connerie d'une distribution.
                        • [^] # Re: Re:

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Bah voilà ! enfin tu fais une critique sans te cacher. Je préfère comme ça.

                          Bon, tout le monde aura de toute façon compris que je ne suis pas d'accord (ni sur ce que tu dis sur Mandriva ni sur Ubuntu ou Fedora), je ne vais donc pas perdre mon temps à répondre (en partie déjà fait en plus).

                          Je laisse donc chacun se faire sa propre idée avec un test qui parlera de lui même. (avec un CD regravable si c'est vraiment si nul alors vous ne perdrez pas de risque de flinguer un Cd pour rien ou encore avec virtualbox, c'est encore mieux ;-) )

                          Depuis le début, je ne te reproche qu'une chose, c'est de te défendre d'être objectif, d'appeler une critique un article, et des vessis des lanternes ... Au lieu de tes simagrées, aie le courage d'annoncer la couleur !

                          Tu as bien sûr le droit de critiquer, pauvre calimero, et d'ailleurs tu le fais apparemment très bien ici depuis 2001 au moins .

                          Si à l'avenir, toi, pourfendeur de la vérité et de l'idiotie du monde, tu imagines que personne ne veut se donner la peine d'écrire une news, alors va le dire sur le forum de Mandriva, comme tu te défends de bonnes intentions. C'est le meilleur moyen de résoudre le "problème". Mais écrire une news ici pour dire que y'a pas de mandriviens sur le site pour écrire une news, c'est le chiot qui se mort la queue.

                          Sur ce, Bonne Continuation !

                          Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

                          • [^] # Re: Re:

                            Posté par . Évalué à -1.

                            Mais t'as raison. Tu sais lire entre les lignes, tu sais ce que je pense, etc...
                            Surtout n'hésite pas pour me faire la morale ou une psycanalyse ça m'est très profitable.

                            > Bon, tout le monde aura de toute façon compris que je ne suis pas d'accord

                            Ce qui est loins d'être évident. J'ai dit plus d'une fois ces derniers temps que Mandriva faisait moins de connerie et allait probablement avoir un second souffle.
                            Grace à toi, j'arrête. J'ai tout compris. Maintenant si je dois dire quelque chose sur Mandriva, je ne vais pas me limiter à des critiques techniques sur le packaging du noyau, ce sera pour vomir sur Mandriva et partout puisque tu le demandes. Puisque tu m'as "révélé" que c'est ma vocation, que j'en ai un désir profond et que je ne dois surtout pas le reffouler (de la psychanalyse à la petite semaine dans ce goût).

                            > aie le courage d'annoncer la couleur !

                            Fait le toi aussi. Tu fais le mec objectif, et blablabla. Ton intention était de me cataloguer dans les anti-mandriva primaire. Bravo, c'est réussi.
                            J'ai fait une critique, j'ai fait quelque échange avec baud123. La passion (lui pour Mandriva, moi pour Fedora) fait que les esprits s'échauffent. Ce n'est pas toujours un mal. Mais lui il lit mes commentaires, il ne les invente pas. Il cherche à comprendre mes commentaires. Il ne fait pas de la psychologie à la petite semaine. Assurément je suis lui casse les pieds. Assurément il doit se dire "culotté de faire une analyse du packaging du noyau de Mandriva sur la base d'une dépêche". Assurément il se dit "ça va être pénible d'expliquer quelque chose sur Mandriva à quelqu'un qui a principalement un repère Fedora". Il a des raisons d'être agacé surtout que j'ai souvant un registre de communication assez brutal (et pas sournois contrairement à ce que tu penses). Mais j'ai apris des choses. J'espère que lui aussi. Bref, on a communiqué.
                            Avec toi ce n'est pas la peine de chercher à communiqué. T'as tes préjugés, tu es dans ton petit monde simpliste avec des gentils et des anti-Mandriva primaire. T'en a rien à foutre de savoir si ma critique est justifiée ou non (et elle est au moins partiellement justifiée puisque Mandriva a répondu récemment à certaines de mes critiques). D'où elles viennent et que faut-il faire pour qu'elles ne se reproduisent pas est le cadet de tes soucis. T'es un petit soldat de la secte Mandriva qui a pour mission de me discrédité. C'est réussi.

                            > Depuis le début, je ne te reproche qu'une chose

                            La prochaine dit que c'est depuis le berceau.
                        • [^] # Re: Re:

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Les fanboys Ubuntu sont aussi casse burne que les fanboys Mandriva. Mais eux au moins ils ont choisi une bonne distribution. Ils ne sont pas pollué par les connerie d'une distribution.

                          Eux, au moins, ne « polluent » pas la dépêche d'une distribution concurrente ;-)
                          • [^] # Re: Re:

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Je me souviens d'une époque ou cette chère distribution n'était qu'outsider et où les mandriveux ne tenaient pas le même langage.

                            Les temps changent et je vieillis sans doute
              • [^] # Re: Re:

                Posté par . Évalué à 7.

                >En même temps il y a un petit côté PBPG sympathique...

                Pas tout à fait : PBPG est le plus souvent sympa et poli.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Et même solidement argumenté, quoiqu'on en dise.
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Tout à fait, d'où le "sympathique". Je ne voulais pas dire PBPG en sympathique, mais le côté sympathique d'avoir un PBPG.
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 2.

                    OOXML devrait être un standard ISO, il le mérite au moins autant qu'ODF.

                    Pour les arguments, voir pBpG.
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour ton information, Fedora dispose déjà d'un gestionnaire de dépendances plus que correct: yum.
        yum a encore du boulot pour égaler apt/dpkg, mais il est nettement plus flexible qu'urpmi. Il suffit de voir la multitude de plugins yum et d'utilitaires associés (yum-utils) pour s'en rendre compte.
        Quant au support des environnements de bureaux multiples, c'est le cas depuis toujours, switchdesk a été développé par RedHat.
        Le problème de KDE dans Fedora est que RedHat travaille exclusivement sur GNOME, et que KDE fournit des tarballs énormes. Résultat, on avait des paquets monolithiques et une intégration faible.
        FedoraProject étant un projet communautaire, un sous-groupe KDE a été constitué, ils font un boulot formidable. KDE 4 a déjà été empaqueté pour Fedora 8. Avec les spins, KDE n'est plus un citoyen de seconde zone dans Fedora même si il reste encore du boulot pour avoir un résultat nickel.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 2.

          Clair, limpide.
          merci
          sauf sur Yum ... ;) parceque pour mémoire RedHat à demandé à Novell ET à Mandriva qu' il travaillent ensemble sur le devenir de RPM. Et ça (vu la taille des 3 boites) je crois pas que cela soit uniquement pour les beaux yeux de mandriva mais bien parceque leur travail sur RPM et urpmi est reconnu et respecté.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à 3.

            yum est encore en travaux mais il est suffisamment fiable pour être utilisé dans toutes les infrastructures de Fedora (système de build, génération iso, installateur etc.) Il a été conçu pour être extensible avec un système de plugins très puissant.
            Il y a des plugins pour trouver les paquets orphelins, downgrader, sauter les dépendances cassées lors des mises à jours, sélectionner les mirroirs les plus rapides etc ...

            Personne ne dénigre le travail fait par Mandriva sur RPM ou urpmi, ils sont un contributeur reconnu de RPM.
            Quant à RPM, RedHat a très mal géré la situation après le renvoi de son mainteneur jbj. Ils ont effectivement proposer à leurs partenaires de participer afin d'unifier les développements autour de RPM.
            Par contre Mandriva a préféré soutenir rpm5.org, le fork de jbj
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 1.

              > Quant à RPM, RedHat a très mal géré la situation après le renvoi de son mainteneur jbj.

              Très mal !?!

              T'aurais fait quoi ?

              jbj a pété un cable et Red Hat a "forcké" rpm et viré jbj. Red Hat a pris cette initiative très tôt sans que personne lui demande. Il y a Mandriva qui utilise la version de jbj mais pour combien de temps encore ? Novell a suivit Red Hat et trouvait les évolutions de jbj inacceptables.
              Je fais le pari que Mandriva va revenir à la version de rpm.org.
              D'ailleurs Mandriva reste sur la version 4.4.8 (compatible rpm.org) alors que la 5.0 est sorti en juin si j'ai bonne mémoire. Et la 4.5 en avril ?

              En passant, qui développe rpm pour 90 % ? C'est Red Hat. Mandriva a fait quelques contributions mais c'est très mineur. Pour rappel Red Hat est aussi à l'origine de rpm.

              > Personne ne dénigre le travail fait par Mandriva

              Non personne, il n'y a presque rien de fait (sauf rpmlint mais ce n'est pas dans rpm je crois).
              D'ailleurs Mandriva ne doit pas participer beaucoup à rpm5.org car il reste à la version 4.4.x.

              > Ils ont effectivement proposer à leurs partenaires de participer afin d'unifier les développements autour de RPM.

              Que veux tu...
              Novell, Mandriva, etc utilisent rpm mais il n'y a pratiquement que Red Hat qui développe rpm (+ développeurs "bénévoles").

              > Par contre Mandriva a préféré soutenir rpm5.org, le fork de jbj

              C'est le Mandriva/Mandrake touch. Dès qu'il voit une occasion de s'écarté de Red Hat, ils sautent dessus. Sans succès jusqu'à maintenant, mais ce n'est pas faute d'avoir essayé. Faudrait que Mandriva arrête avec cette manie contre productive. Comme le passage udev par exemple. Fedora l'implémente le premier, Mandriva repompe (normal) puis fork au bout de quelques semaines. Aujourd'hui Mandriva (2008.0) est revenu au système de Fedora. "Bravo" la perte d'énergie. Si on regarde cette histoire de mise à jour automatique de noyau par défaut et la compilation de module, Fedora a tout réglé pour FC2. Au-lieu de reprendre ce qu'a fait Fedora, Mandriva passe des mois et des mois à mettre au points autre chose. C'est toujours comme ça avec Mandrake/Mandriva. Mais Mandriva semble perdre petit à petit cette bête manie.

              C'est surtout rpm.org qui a forké.
              • [^] # Re: Re:

                Posté par . Évalué à 4.

                Je confirme, RedHat a très mal géré la situation après le renvoi de jbj. Ce n'est pas moi qui le dit mais Greg DeKoenigsberg Fedora Community Manager pour RedHat. Le renvoi de jbj était parfaitement justifié, mais là n'est pas le problème.
                Pendant 1 an, RedHat a littéralement laissé pourrir la situation, jbj continuait le développement de RPM mais RedHat. n'a pas voulu y toucher ni reprendre les choses en main. RPM étant un composant important de Fedora et RHEL, c'est une faute grave.
                http://lwn.net/Articles/196523/
                Quant aux contributions de Novell ou Mandriva, certes elles ne sont pas aussi importantes que celle de RedHat mais elles sont les bienvenues.
                Quant à l'avenir, savoir qui de RPM ou RPM5 sera le meilleur techniquement, je n'en sais rien. Alors que le RPM5 de jbj a pris pas mal d'avance -après, dieu seul sait ou il va-, dans ses dernières annonces, Panu Matilain parle encore de nettoyage du code et toujours pas de roadmap claire vers l'avenir de RPM.

                RedHat se trompe rarement, mais la gestion du problème RPM a été un cafouillage de première.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > RedHat a très mal géré la situation après le renvoi de jbj.

                  Que veux-tu dire ?
                  Si Red Hat a mal géré c'est car Red Hat n'a pas fait assez. Red Hat n'a pas fait de connerie. Quelle connerie a fait Red Hat ? Virer jbj ?
                  Et si tu dis que Red Hat a mal géré la situation, alors que dire de SuSE ou Mandriva ? Ils n'ont rien de rien fait. Sauf SuSE a apporte son soutient.

                  > RedHat se trompe rarement, mais la gestion du problème RPM a été un cafouillage de première.

                  Je ne suis pas d'accord. Ça n'a pas été un cafouillage, ça été un manque d'action.
                  Tu dis cafouillage comme si Red Hat était allé dans une direction puis une autre et que plein de monde a perdu du temps. Ce n'est pas ce qui c'est passé. Après jbj, qu'a dit Red Hat/Fedora ? Pas grand chose en fait. Ils ont dit y réfléchir et que rpm était important. Où est le cafouillage ?

                  Tu fais bien de le rappeler, Red Hat a embauché un mec pour s'occuper de rpm. Ça a pris du temps. Formé quelqu'un au entraille de rpm est très long. Mais c'est Red Hat qui l'a fait et pas un autre. C'était une connerie ?

                  > RPM étant un composant important de Fedora et RHEL, c'est une faute grave.

                  Et ce n'est pas une faute grave pour Novell ou Mandriva de rester à rien foutre, ne pas assumer que rpm est important pour eux aussi, etc ?

                  RHEL a un mainteneur pour rpm (Nasrat je crois).

                  Désolé, mais on ne peut pas faire du deux poids deux mesures. Rpm est utilisé par plein de distributions. Pourquoi il y aurait obligation que Red Hat prennent tout en charge et que les autres se lavent les mains et attendent ?

                  C'est ce bien ce qui se passe. Tout le monde attend que Red Hat fasse le boulot. Et quel soutient à Red Hat ? Presque rien pour ne pas dire rien du tout.
                  Une fois j'ai regardé les contributions de Mandriva. Il y a pratiquement rien ! Et du côté de Novell ce n'est guère mieux (quoique le mainteneur SuSE participe en "expertise"). Mandriva et Novell font leurs patchs et se synchronisent avec la branche rpm.org de temps à autre. C'est pratiquement tout. Tout le reste (comprendre au moins 95 %) c'est fait par Red Hat/Fedora/CentOS. Si pour toi porté un projet à 95 % c'est du cafouillage de première...
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 3.

                    La connerie a été justement de ne rien faire après avoir viré jbj.
                    Je ne remets pas en question le renvoi de jbj qui s'est comporté comme un sagouin vis à vis des utilisateurs mais l'inaction de RedHat.
                    Laisser pourrir pendant 1 an dans un coin sans mainteneur, un composant aussi important que RPM, c'est pas irresponsable ?
                    C'est un cafouillage puisque RedHat n'a pas repris les choses en main de suite ni clarifier la situation comme ils auraient du le faire. Ils auraient pu soit se synchroniser avec la branche de jbj, soit imposer un nouveau mainteneur. Mais ils n'ont rien foutu et on se retrouve avec 2 RPM au final.
                    Sur ce coup-là, on ne peut pas reprocher à jbj de vouloir continuer, il a maintenu et fait évoluer à titre gracieux RPM pendant 1 an.
                    When we fired jbj, we didn't have the courage to draw a line in the sand and say "we're taking upstream ownership of RPM back." Why not? Because we thought it would be difficult politically? Because we didn't want the responsibility anymore? Because nobody in management actually cared enough to think about the ramifications? I don't know.

                    Fast forward a year plus, and here we are. We're in a position where we have, essentially, forked RPM -- and no one is willing to admit it. No one is willing to take ownership of what we've done..

                    GDK est pourtant clair à ce sujet, RedHat a laissé la situation pourrir. Au moins, on ne peut accuser RedHat de manier la langue de bois.
                    Il a fallu quasiment 1 an pour RedHat décide de reprendre les choses en main. On peut excuser le fait qu'il ait fallu encore 1 an pour former quelqu'un derrière, RPM n'étant pas un composant trivial.

                    Quant à MandrivaSoft ou Novell, ils veulent contribuer, ils sont les bienvenus, sinon on fera sans eux. Si RPM leur chie dans les bottes, ils n'auront qu'à s'en prendre à eux-même, c'est tout.
                    Chacun doit prendre ses responsabilités, c'est valable pour RedHat/FedoraProject, comme pour Novell ou MandrivaSoft.
                    Soyons exigeants vis à vis de nous-même avant de l'être avec les autres, même si on fait plus d'efforts.
                    • [^] # Re: Re:

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Je suis peut-être pinailleur.
                      Grosso-modo on est d'accord sur plein de chose.
                      Mais parler de caffouillage, je ne suis pas d'accord.
                      Les débuts de Fedora ont été un caffouillage. Des trucs étaient promis et il n'arrivaient pas, le discours n'était pas toujours en adéquation avec la réalité, les délais ont été explosé, etc....
                      Ça c'est du caffouillage. Les gens pestaient, il y avait une énorme perte de temps, etc... Ce n'était pas catastrophique puisque les distributions sortaient. Mais c'était un vrai caffouillage.

                      > La connerie a été justement de ne rien faire après avoir viré jbj.

                      Ça c'est une connerie. Mais une connerie à postériori. Peut-être que SuSE aurait repris le bébé. Peut-être la communauté. Qui savait ? C'est un projet libre, et il est classique dans un projet libre que le mainteneur change. N'es-ce pas ?
                      Connerie oui. Faute grave j'en doute. Peut-être faute grave à postériori.

                      > Laisser pourrir pendant 1 an dans un coin sans mainteneur, un composant aussi important que RPM, c'est pas irresponsable ?

                      Irresponsable ?
                      C'est un projet libre, diable !
                      Red Hat n'a pas obligation de maintenir rpm.
                      Et si tu parle d'irresponsabilité, où sont les conséquences graves ?
                      Il n'y en a pas.

                      > C'est un cafouillage puisque RedHat n'a pas repris les choses en main de suite ni clarifier la situation comme ils auraient du le faire.

                      Ta vision c'est : Red Hat est le propriétaire de rpm. Red Hat est l'unique responsable de rpm, etc...
                      Ce n'est pas le cas. Et ce n'est pas ce que veut Red Hat.
                      Tu peux penser que Red Hat a tord et devrait gérer rpm d'une "main de fer". Je respecte cet avis. Ma la réalité est que Red Hat n'est pas le responsable de rpm, ne veut pas l'être. Red Hat veut seulement y appliquer une "dictature douce". Mais si rpm peut être géré comme la pluspart des projets libre, ben tant mieux.

                      > Ils auraient pu soit se synchroniser avec la branche de jbj

                      Ça a été fait et relativement tôt.

                      > soit imposer un nouveau mainteneur.

                      C'est un projet libre, tu ne l'impose pas.
                      Il y a maintenant un mainteneur qui petit à petit prend ses marques.
                      Et le mainteneur est un employé Red Hat. Donc Red Hat a pris ses responsabilités.

                      > Mais ils n'ont rien foutu

                      Ceci est faux. Red Hat a tardé. Mais tout le monde à tardé et Red Hat est celui qui a le moins tardé. Reconnait au moins ça. Tu ne peux pas parler d'irresponsabilité, de caffouillage, etc pour Red Hat sans dire que les autres ont aussi été irresponsable. Tout le monde à laisser le flou. Novell, Mandriva, etc... Tout le monde. Mais tu chies une pendule pour Red Hat qui pourtant est celui qui a le plus assumé ses responsabilités. Je ne comprend pas.

                      > et on se retrouve avec 2 RPM au final.

                      Et ?
                      C'est la vie, c'est le logiciel libre. Il y avait incompatibilité entre jbj et le reste. Action tardive ou pas de Red Hat, il y aurait eu 2 rpm. C'est mon sentiment.

                      > GDK est pourtant clair à ce sujet, RedHat a laissé la situation pourrir.

                      Si pour toi il était évident que le départ de jbj était une situation pourrie, t'as raison. Mais à l'époque ce n'était pas évident. Faut bien avoir en tête, que ce n'était qu'un développeur ! Certe le meilleur du domaine. Mais qu'un développeur diable ! A l'époque, le développement de rpm n'avait pas une grosse pression. Rpm marche, répond au besoin. Le départ de jbj a crée une pause dans le développement. Pas de quoi en faire un fromage.

                      On ne va pas sortir un plan de crise dès un développeur quitte un projet.

                      > Au moins, on ne peut accuser RedHat de manier la langue de bois.

                      A propos de quoi ?
                      Après le dépard de jbj, Red Hat (et Fedora) a dit y réfléchir et que rpm était important.
                      Où est la langue de bois ?
                      Ce dont je me rappelle c'est qu'il se disait qu'un plan d'action devrait être défini/pris, mais ce plan d'action n'arrivait pas. Un manque d'intérêt.

                      > We're in a position where we have, essentially, forked RPM -- and no one is willing to admit it.

                      Je ne suis pas d'accord. C'était un fork, clairement un fork. Fedora est resté bloqué à la version 4.4.2. Il y a eu très tôt une page sur le wiki de Fedora pour lister les différences entre la version Fedora et la version jbj. Par contre les conséquence n'étaient totalement assumées. Comme si c'était un fork temporaire.

                      > Il a fallu quasiment 1 an pour RedHat décide de reprendre les choses en main.

                      Pour toi c'est un scandale car tu veux que Red Hat soit à 100 % responsable de rpm. Comme si rpm était un truc proprio.
                      Je ne dis pas que tout a été bien fait, que les décisions prises étaient les meilleurs, etc...
                      Faut voir le contexte. A l'époque, temporiser un peu pour voir si la communauté n'allait pas prendre le projet en main par exemple, était loins d'entre stupide.
                      Si tu considères que Red Hat est 100 % responsable de rpm, et fait une analyse à postériori...

                      > Chacun doit prendre ses responsabilités, c'est valable pour RedHat/FedoraProject

                      Red Hat/Fedora n'a pas pris ses responsabilités ? Si tu considère que rpm n'est pas la propriété de Red Hat/Fedora (et ce n'est pas la propriété de Red Hat/Fedora, ET c'est utilisé par plein de distributions) alors Red Hat/Fedora a assumé pleinement ses responsabilités. C'est in-con-tes-ta-ble.

                      OK pour dire que l'action a trop tardé. OK pour dire qu'il y a eu un flou, etc...
                      Mais parler d'irresponsabilité, de caffouillage de première, etc c'est franchement pousser.

                      > GDK est pourtant clair à ce sujet

                      Il ne parle pas d'irresponsabilité, de caffouillage de première, etc...
                      Et notes bien son "I don't know" alors qu'il faut une analyse à postériori. Donc à l'époque...
                      • [^] # Re: Re:

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        > Au moins, on ne peut accuser RedHat de manier la langue de bois.

                        A propos de quoi ?
                        Après le dépard de jbj, Red Hat (et Fedora) a dit y réfléchir et que rpm était important.
                        Où est la langue de bois ?


                        Tu devrais prendre le temps de lire et comprendre les commentaires auquel tu réponds avant de réagir au quart de tour.
                        • [^] # Re: Re:

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Tu devrais en faire autant.

                          Quel langue de bois ?
                          Red Hat aurait du dire que rpm est à eux uniquement (alors qu'il vient d'y avoir un fork...), qu'il le maintienne et tout alors qu'il n'avait même pas un mainteneur pour rpm (puisqu'il s'était cassé) ni de CVS (rpm.org était toujours pour jbj) !. Ça ne serait plus de la langue de bois, mais du n'importe quoi. Red Hat a dit ce qui en était. C'est-à-dire qu'ils réfléchissaient au problème et que rpm est important pour eux. Je ne vois pas de langue de bois. Maintenant il y a un mainteneur, on peut annoncer le fork. Ce qui a été fait il y a quelques mois (en juin ou juillet ?). Deux versions de maintenance/cleanup sont sorties (4.4.2.1 et 4.4.2.2).

                          Au-lieu de critiques gratuites, argumente.
                          • [^] # Re: Re:

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            T'as vraiment du mal : le commentaire auquel tu répondais disais justement qu'au moins, Red Hat ne faisait pas de langue de bois !
                            • [^] # Re: Re:

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Je suis dans un ambarra infini.
                      • [^] # Re: Re:

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Laisser pourrir un composant aussi important que le gestionnaire de paquets pendant 1 an, j'appelle ça de l'irresponsabilité. Les bogues, ce n'est pas ça qui manque dans RPM mais problème, il n'y avait personne pour les corriger.

                        Techniquement, RedHat était le mainteneur de RPM et non pas jbj. Un mainteneur qui lache son composant du jour au lendemain sans essayer de trouver un repreneur, c'est pas du joli.

                        définition de cafouillage: action confuse.

                        La gestion du problème a été plus que confuse, RedHat n'a pas repris les choses en main et a laissé faire.
                        RedHat n'a pas temporisé pour voir si la communauté allait reprendre en main les choses, jbj l'a fait mais RedHat ne voulait pas toucher à la branche de jbj.
                        Ce flottement a duré 1 an, justement le temps qu'il a fallu aux nouveaux mainteneurs pour s'approprier RPM, 1 an de perdu.
                        RedHat n'est pas le seul fautif, la communauté FedoraProject porte sa part de responsabilité, et je te l'accorde la gestion de Novell ou MandrivaSoft ça n'a pas été franchement mieux pour ne pas dire pire.
                        RedHat et FedoraProject ont pris leurs responsabilités et c'est très bien mais un peu tard. On apprend toujours de ses erreurs quand on analyse à posteriori. RH/FP ont été suffisamment matures pour le faire, et c'est leur force, on ne s'obstine pas à foncer droit dans le mur.

                        Quant à la langue de bois, je félicitait RH/FP de dire franchement les choses et pas l'inverse ! ;-)
                        • [^] # Re: Re:

                          Posté par . Évalué à 1.

                          > Ce flottement a duré 1 an, justement le temps qu'il a fallu aux nouveaux mainteneurs pour s'approprier RPM

                          C'est principalement la conséquence d'avoir viré jbj. Décision que je ne remets pas en cause.

                          > 1 an de perdu

                          Ce n'est pas 1 an avec des développeurs payés à rien foutre ou a développer des choses sans avenir, ce n'est pas une distribution dont la date de sortie est repoussée d'un an, une fonctionnalité qui sort avec du retard alors que d'autres développements en dépandent, etc...
                          C'est un pause d'un an dans le développement de rpm. C'est tout. Je n'en suis pas heureux, mais c'est seulement ça. Le fait d'avoir virer jbj l'explique, le justifie à 80 %. Ça ne ressemble pas à des conséquences d'irresponsabilité, de fautes graves, ou de caffouillage de premier.

                          Dans le fond on doit être d'accord, mais les mots d'irresponsabilité, de fautes graves, etc sont à mon avis beaucoup beaucoup trop forts.

                          > Quant à la langue de bois, je félicitait RH/FP de dire franchement les choses et pas l'inverse ! ;-)

                          J'en ai encore les joues rouges de honte.
                      • [^] # Re: Re:

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Je suis peut-être pinailleur.

                        Un commentaire inepte de trois pages pour une question si fondamentale (hum), on n'appelle ça pas du pinaillage. Plutôt de l'enculage de mouches.
                        • [^] # Re: Re:

                          Posté par . Évalué à -1.

                          Ton boulot c'est d'être modérateur des dépêches dlfp ?
                          Tu fais un commentaire sur deux pour faire de la "modération" (et rien dire).
                          • [^] # Re: Re:

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Ton boulot c'est d'être modérateur des dépêches dlfp ?
                            Tu fais un commentaire sur deux pour faire de la "modération" (et rien dire).


                            Et heu... tu es jaloux que je te fasse de la concurrence c'est ça ?

                            En fait ce qui serait très bien c'est de l'auto-modération de ta part. Qu'on ait la possibilité, un jour, de parcourir des discussions à peu près lisibles sans tomber sur le sempiternel troll de 150 messages alimenté par IsNotGood.
                            (ou alors que linuxfr offre une fonction killfile, ce qui permettrait d'arriver au même effet)

                            En tout cas moi ça me ferait plaisir :-)
                  • [^] # Re: Re:

                    Posté par . Évalué à 7.

                    Des fois on dit des conneries par précipitations
                    Des fois on dit des conneries par absence d' informations précises / manque de matrise du sujet.
                    Mais toi, tu dis des conneries par enrobage de vérités afin de dénigrer les autres.

                    "95% du boulot de RPM est fait par RedHat"
                    Oui, personne ne dit le contraire. Et alors ? cela voudrait dire selon toi que Mandriva ne fout rien ? et pire, n' aurait rien à proposer ?

                    Or il me semble qu' au regard de la taille des boites (nombres d' employés, C.A, ...) Mandriva n' a pas à rougir, et a même de quoi être fière de ses contributions aux logiciels libres en général.

                    Maintenant je ne suis pas en mesure de détailler qui, quoi où et comment. Je peux juste constater, de l' extérieur, que Mandriva est aussi parfois confronté aux mêmes problèmes dont vous parler avec GeneralZod.
                    Exemple urpmi.recover (qui permet de créer des checkpoints d' installation / mise à jour, qui rebuild les rpm à la volée pour les coller dans repackages (je suppose que cela te dit quelque chose...) ; pour permettre de revenir à un instant T système ) rencontre des difficultés -il me semble- de part le départ de RGS. (sniff).
                    Au titre d' utilisateur, j' espère que cette fonction ne sera pas abandonnée et que quelqu' un pourra reprendre le projet.
                    A contrario Pixel a fait bondir urpmi pour les chroot, il me semble.

                    Donc, pour le moment, le seul FANBOY de la news Mandriva, c' est toi.
                    Et tu fait le fanboy prêt à tout (PPPPAAAAATRRRRIIIIICCCKKK) pour une autre distrib.
                    Désolé, mais c' est vrai.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Tellement respecté qu'il n'y a que Mandriva pour s'en servir...
        • [^] # Re: Re:

          Posté par . Évalué à 1.

          > yum a encore du boulot pour égaler apt/dpkg

          Oui et non. Il y a des choses que fait rpm/yum et ne fait pas apt/dpkg.
          Techniquement rpm ne manque pas de qualité.
          Yum ce n'est pas la même philosophie que apt/dpkg. Ce dernier veut être ultra configurable alors que yum est dans l'esprit de Fedora. Du "just works". Le cadre normal d'utilisation de yum/fedora ne doit pas demander la lecture d'un howto de 150 pages.
          Donc il est très probablement que yum ne fasse pas certaines choses que fait apt, car yum en a ... rien à foutre :-)

          > Le problème de KDE dans Fedora est que RedHat travaille exclusivement sur GNOME

          Je ne crois pas. Red Hat travaille un peu (très peu en fait comparativement à Gnome) sur KDE. Je crois que c'est principalement Red Hat qui s'occupe du paquatage. Les paquets Fedora sur kde.org sont fait par Red Hat je crois.
          Indirectement Red Hat travail pour KDE. Red Hat est très actif sur freedesktop.

          Globalement on est d'accord, c'est le "exclusivement" qui me gène.

          Notons que Red Hat n'a pas "abandonné" KDE. Red Hat y consacre toujours les même ressources (qui sont modestes).
          • [^] # Re: Re:

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > Je crois que c'est principalement Red Hat qui s'occupe du paquatage. Les paquets Fedora sur kde.org sont fait par Red Hat je crois.

            Hmm, non. Pour rendre à César, il sont faits par le gars de http://kde-redhat.sf.net , Rex Dieter, qui soit dit en passant est une star internationale, et le principal mainteneur de KDE dans Fedora.
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 0.

              Désolé. J'ai effectivement cru que Rex Dieter était un employé Red Hat. Je l'ai tellement vu sur les mailing Fedora que ça me paraissait évident. Il est dans le board de Fedora et FESCo aussi si j'ai bonne mémoire.
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 0.

              Sa page sur Fedora :
              http://fedoraproject.org/wiki/RexDieter

              Il était dans le board et dans FESCo.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      J'ai comme l'impression que tu n'as pas compris la précision que j'ai apportée en complément du scoop :
      - le paquet kernel-desktop-latest (ou kernel-laptop-latest) est forcément ajouté [1]
      - les mises à jour sont ainsi automatiques pour le noyau (en cohérence avec le kernel-desktop-devel-latest qui a les sources du noyau, s'il est installé pour dkms [2] par exemple)
      - cela est dû au fait que le paquet kernel est traité différemment des autres paquets chez Mandriva (plusieurs versions devant cohabiter, le n° du kernel est dans le nom du paquet, d'où le besoin d'un meta-paquet qui tire la denière version disponible, cela pourrait être fait différemment, mais c'est comme ça maintenant).

      Auparavant aussi le noyau pouvait être mis à jour, mais explicitement à la demande de l'utilisateur (et le précédent noyau conservé) et bien souvent le kernel-source ne suivait pas forcément (ou était en avance :/) ce qui posait souci à ceux qui installaient des dkms (pour pilote nvidia ou ati par exemple), sachant que le kernel-source était remplacé par la dernière version demandée...
      Maintenant que la cohérence est mieux assurée, cela permet d'avoir :
      - un kernel tenu à jour
      - les sources du kernel en cohérence et les précédentes sources installées conservées
      - grub mis à jour pour le dernier kernel par défaut (les anciens kernel restent dans la liste pour sélection), comme d'habitude
      - du ménage à faire à l'initiative de l'utilisateur sur les anciens kernel et sources du kernel quand le plus récent fonctionne
      - pour la conf' de grub, il y a un outil de gestion du démarrage dans le centre de contrôle bien sûr (et des bootsplash et du fond d'écran et de l'environnement de bureau...)

      [1] http://sophie.zarb.org/distrib/2008.0,i586/?fl=k#pkglist liste des paquets kernel (et autres commençant par k)
      [2] http://en.wikipedia.org/wiki/Dynamic_Kernel_Module_Support DKMS
      • [^] # Re: Re:

        Posté par . Évalué à 0.

        > J'ai comme l'impression que tu n'as pas compris la précision que j'ai apportée en complément du scoop :

        Effectivement, je n'ai pas compris. Mais désolé, ce n'était pas claire. Et ce n'était pas claire pas uniquement pour moi (lis tous les commentaires).

        > cela pourrait être fait différemment, mais c'est comme ça maintenant).

        Ça pourrait être plus élégant. Fedora a plusieurs "saveurs" de noyau (kernel-xen, kernel-kdump, kernel-PEA) sans que ça soit aussi compliqué que Mandriva. M'enfin, c'est un détail d'implémentation. Les fonctionnements sont les même.

        > Auparavant aussi le noyau pouvait être mis à jour, mais explicitement à la demande de l'utilisateur

        Et je trouvais que c'était une énorme connerie. Et je suis content de voir que Mandriva trouve que c'est aussi une connerie et a pris les dispositions nécessaire pour virer cette connerie.

        > et bien souvent le kernel-source ne suivait pas forcément (ou était en avance :/) ce qui posait souci à ceux qui installaient des dkms

        Désolé, mais il faut voir comment Fedora fait. Le libre c'est aussi ça : pomper les bonnes idées ! Elles ne sont pas brevetés, il faut en profiter.

        Sous Fedora, il y a kernel-devel (mais pas de kernel-source). Si t'as un truc qui demande les entêtes du noyau, tu installes kernel-devel (comme tu installes gtk-devel par exemple). Tu peux avoir plusieurs kernel-devel en parallèle (comme on peut avoir plusieur kernel en parallèle).
        NB : kernel-devel n'est pas un kernel-source. Il n'y a que les entêtes (une parties seulement) pour compiler des modules etc...

        > Maintenant que la cohérence est mieux assurée

        Sous Fedora il y a toujours un kernel-devel avec un kernel. Comme il y a toujours un gtk-devel avec gtk par exemple.

        > - du ménage à faire à l'initiative de l'utilisateur

        Le ménage est fait automatiquement sous Fedora (voir /etc/yum/pluginconf.d/installonlyn.conf que j'ai indiqué plus haut). Souffle cette idée à Mandriva.

        > DKMS

        Fedora (avec kernel et kernel-devel) est compatible dkms. Fedora le fournit aussi. Par contre dkms est assez peu utilisé chez Fedora (il y a quelques raisons techniques). Freshrpms l'utilise beaucoup.
        • [^] # Re: Re:

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Sous Fedora, il y a kernel-devel (mais pas de kernel-source). Si t'as un truc qui demande les entêtes du noyau, tu installes kernel-devel (comme tu installes gtk-devel par exemple). Tu peux avoir plusieurs kernel-devel en parallèle (comme on peut avoir plusieur kernel en parallèle).
          NB : kernel-devel n'est pas un kernel-source. Il n'y a que les entêtes (une parties seulement) pour compiler des modules etc...


          Si je ne dis pas de conneries, ça existe aussi sous Mandriva, mais ça s'appelle kernel-headers.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par . Évalué à 1.

            > Si je ne dis pas de conneries, ça existe aussi sous Mandriva, mais ça s'appelle kernel-headers.

            Et sous Fedora il y a aussi kernel-headers. Mais kernel-headers n'est pas suffisant pour compiler des modules. C'est pour les programmes en userland.
          • [^] # Re: Re:

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            euh non, kernel-headers c'est plutôt debian-like
            sur Mandriva c'était auparavant kernel-source-stripped et maintenant kernel*-devel (visiblement un alignement sur red hat/fedora). Il reste kernel-source pour ceux qui tiendraient à recompiler le noyau... (ce qui n'est que rarement nécessaire vu le choix proposé et la possibilité d'ajouter des modules à la volée).

            Pour le nettoyage, urpmi s'est fait ajouter des outils pour identifier les paquets orphelins IIRC, cela restera à voir pour nettoyer les kernel obsolètes ou qui ne sont plus nécessaires.
            Enlever un kernel avant d'avoir booté sur le remplaçant n'est pour l'instant pas à l'ordre du jour, si j'ai bien suivi.

            dkms est très utilisé sur Mandriva pour les pilotes non inclus dans le noyau (voire pour des pilotes ayant trop de mise à jour pour les rajouter au noyau vanilla, ce qui est fait la plupart du temps quand même).

            Sinon je ne comprends pas la particularité de tes "saveurs", il y en a aussi sur Mandriva (ce ne sont pas forcément les mêmes) : kernel-kerrighed, kernel-mm-smp, kernel-multimedia... voir le lien que j'ai précédemment donné (cherche kernel) http://sophie.zarb.org/distrib/2008.0,i586/?fl=k#pkglist
            • [^] # Re: Re:

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              euh non, kernel-headers c'est plutôt debian-like


              Ouais, je me suis rendu compte après avoir lu le commentaire d'IsNotGood :-)

              J'utilise une debian au boulot d'où la confusion. J'ai donc vu que sous mandriva il y avait kernel-source-stripped mais une petite recherche rapide ne m'a pas apporté beaucoup d'info là-dessus. Bon, j'ai bien fait de me remettre un peu à bosser en attendant que quelq'un d'éclairé sur le sujet réponde au commentaire.
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 1.

              > (visiblement un alignement sur red hat/fedora).

              Excellent. Bravo Mandriva. Prendre ce qui marche au-lieu de réinventer la roue est toujours excellent.

              > Il reste kernel-source pour ceux qui tiendraient à recompiler le noyau...

              Il n'y a plus de kernel-source dans Fedora (il a été viré pour FC2 (ou FC3 ?)). Il a été viré afin de simplifier la maintenance du fichier .spec et car c'est redondant avec le fichier .src.rpm (donc ça bouffe de la place pour rien).

              Si on veut compiler un noyau sous Fedora on fait :
              $ rpm -i kernel...src.rpm
              $ rpmbuild -bp --target i686 kernel-2.6.spec
              $ cd [...]
              $ make menuconfig
              $ etc... [le reste en classique]

              Pour ma part, je me refais un paquet rpm (après de légères retouches au fichier kernel-2.6.spec). Puis un "yum update".

              Notons que c'est exactement le même principe pour n'importe quel programme. Si on veut le recompiler, on utilise le src.rpm. C'est valable aussi pour le noyau.

              Ceci dit, la compilation du noyau est très populaire. La méthode Fedora exige de connaitre un peu rpmbuild et son environnement. La méthode Mandrake ne le demande pas ce qui déroutera moins ceux qui viennent d'une autre distribution et veulent compiler leur noyau.
              Les deux ont leur propre mérite.
              • [^] # Re: Re:

                Posté par . Évalué à 4.

                les src.rpm chez fedora et RedHat c' est beau, c' est beau.
                j' en suis resté baba depuis le 1er jour où j' ai vu/manipuler ça.


                bon sinon tu a réussi ton coup tu a bien réussi à pourrir ce fil d' information sur la nouvelle mandriva.

                dont feed the troll
                qu ils me disaient.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > bon sinon tu a réussi ton coup tu a bien réussi à pourrir ce fil d' information sur la nouvelle mandriva.

                  J'ai ouvert ce thread et fait des messages que dans ce thread (sauf un message).
            • [^] # Re: Re:

              Posté par . Évalué à 0.

              En passant, ce qui fait que je n'utilise pas Mandriva (c'est valable pour SuSE aussi et d'autres), ce sont des petits trucs comme ça.

              Si j'installe une distribution et qu'elle a des bugs, ben je me dis que ce sont des bugs et basta. Par contre si j'ouvre le capot et que c'est moche, que les solutions ne sont pas cohérentes, que les choix sont "bizarres", etc et bien j'en fais tout un plat.

              Je préfère une solution élégante/cohérente avec des bugs qu'une solution moche sans bug. Les bugs ça se corrigent. Ce qui est moche reste moche.

              > Sinon je ne comprends pas la particularité de tes "saveurs"

              Des "saveurs" c'est très bien dans l'absolu. Mais après il faut voir le contexte.
              Prend cette dépêche pour une distribution grand public.
              noyau Linux 2.6.22.9-1mdv-1-1mdv2008.0 dans ses déclinaisons desktop et laptop, l'extension -latest (e.g. : kernel-desktop-latest) permettant d'assurer les mises à jour automatiques (tout en conservant la précédente version)


              Quelle horreur !
              Desktop ou laptop, et c'est quoi ce "-latest", où je vérifie que j'ai un kernel-desktop-latest car je veux les mises à jours automatiques, etc...

              C'est une horreur.

              Qu'un dépôt, "dans un coins", propose plein de saveurs. Pourquoi pas.
              Mais mettre l'utilisateur fasse à ce type de choix de noyau :
              - desktop
              - laptop
              - multimedia
              - server

              est nul. Si je veux un desktop mais avec hibernation (typiquement laptop) et pour une utilisation multimedia tout en sachant que la bécane est aussi utilisé comme petit server web. Je fais quoi ? Je prend quoi ?

              D'ailleurs, quelle distribution propose ce type de saveur ? Fedora le fait pas. J'image qu'Ubuntu a l'intelligence de ne pas propose ces faux choix.

              Fedora a des saveurs mais se sont pour des choses pointues (XEN, kdumps, plus de 4Go de mémoire, etc). Et choisir son noyau est trivial. Tu n'as pas à hésité, à te torturer le cerveau. Tu veux XEN, t'installe kernel-XEN. T'as plus de 4 Go, t'installe kernel-PAE. Tu veux debugger, d'installer kernel-kdump. C'est carré, c'est simple.

              Tu crois que ceux qui quittent Mandriva pour Ubuntu regrette les noyaux desktop, laptop, server, multimedia, etc ?

              Ceci dit, je ne connais pas les saveurs de noyau fournit par Ubuntu. Mais si Ubuntu est cohérent, Ubuntu n'offre alors qu'un noyau (ou alors des saveurs bien spécifiques comme le fait Fedora).



              Surtout que les saveurs proposées sont pour quel gain ?
              Quel gain il y a a utiliser un noyau mandriva-laptop par rapport à un noyau Fedora-"tout terrain" ?

              Et quel coût ?
              Pour Fedora, au moins 99 % utilise le noyau "de base". Quand il y a un bug, il n'y a pas de doute sur la configuration du noyau. Il y a plus de chance de voir un bug confirmé/reproduit avec une distribution qui ne propose qu'un noyau qu'avec une distribution qui en propose 50.
              Si le bug est vite confirmé/reproduit, il sera vite corrigé.
              • [^] # Re: Re:

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                euh bin, comme tout le monde, tu lis la doc' pour sélectionner celui que tu veux : http://wiki.mandriva.com/fr/Noyau

                ou en anglais si tu préfères : http://wiki.mandriva.com/en/Docs/Howto/Mandriva_Kernels

                Les différentes saveurs de noyau pour Fedora sont documentées aussi ?
                Ce que tu sembles oublier c'est qu'il y a aussi les descriptifs de rpm qui peuvent aussi orienter (je te laisse cliquer sur les liens de sophie, ceux des paquets kernel t'indiqueront ce que cela recouvre, cf. celui que je t'ai déjà donné 2 fois, tu n'as pas dû le regarder àmha).

                Pour ce qui est de la séparation desktop / server, je pense que cela sert ensuite dans la corporate desktop / server, les entreprises ayant tendance à séparer les deux (tout simplement parce que bien souvent ce sont des équipes différentes, sans réelle raison technique), pour le grand public cela n'a pas un impact notable àmha (hormis ajouter une complexité hypothétique que tu pointes du doigt).
                Cette séparation n'existe tout simplement pas pour Red Hat, vu que RHEL ne s'intéresse qu'au volet entreprise (et serveur). Pour l'entreprise, une Fedora pourra éventuellement servir pour du desktop même si ce n'est pas sa finalité (et que cela complique la maintenance dans le temps vu qu'elle ne dispose pas d'une maintenance sur la durée comme la RHEL, ce qui est problématique dans les grandes entreprises, peut-être plus gérable àmha dans les PME/PMI).

                Sinon, sur Fedora si tu veux débugguer du xen t'as un kernel-xen-kdump c'est bien ce que tu as essayé de m'expliquer, c'est cela ? ;-) (s'il te plaît indique ton humour par des smileys à tour de phrases au besoin parce que je te confirme qu'autant j'apprécie certaines remarques, bin ton humour je pense que tu peux te le garder). La page que je t'ai donné distingue bien les kernels avec une vocation identifiée de ceux expérimentaux, l'écart avec les choix de Fedora a son explication àmha.
                • [^] # Re: Re:

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > tu lis la doc' pour sélectionner

                  Je n'ai pas dit que j'ai lu la doc. Et d'ailleur je ne l'ai pas lu.

                  > Les différentes saveurs de noyau pour Fedora sont documentées aussi ?

                  Non, mais ce n'est pas compliqué.
                  Déjà toutes les saveurs utilisent les mêmes sources (et les même patchs sont appliqués). Elles sortent toujours en même temps (normal, c'est le même source). C'est maintenu par la même personne.

                  Il y a :
                  kernel-2.6... i586 // pour i586
                  kernel-2.6... i686 // pour i686
                  Avec ça t'as 99 % des utilisateurs. Et encore, la version i686 doit faire 99 % des utilisateurs. C'est la seule saveur en i586.

                  kernel-kdump // kdump, c'est évident.

                  kernel-PAE : description rpm :
                  - "This package includes a version of the Linux kernel with support for up to 64GB of high memory. It requires a CPU with Physical Address Extensions (PAE). The non-PAE kernel can only address up to 4GB of memory. Install the kernel-PAE package if your machine has more than 4GB of memory."

                  kernel-xen // Xen, c'est évident.

                  Pas besoin d'un wiki.

                  > Pour ce qui est de la séparation desktop / server, je pense que cela sert ensuite dans la corporate desktop / server, les entreprises ayant tendance à séparer les deux (tout simplement parce que bien souvent ce sont des équipes différentes, sans réelle raison technique)

                  Même équipe chez Red Hat, même noyau. Remarque que le "gros" Red Hat ne gère qu'un noyau... Même source pour toutes les architectures.

                  > Cette séparation n'existe tout simplement pas pour Red Hat, vu que RHEL ne s'intéresse qu'au volet entreprise (et serveur).

                  Il y a une version desktop de RHEL et elle doit se vendre sans problème autant que la CS desktop.
                  Red Hat a une version desktop de RHEL depuis RHEL 3.
                  Red Hat a annoncé il y a quelques mois s'intéresser au desktop. HP australie vend du RHEL Desktop installé. Red Hat pousse sa solution Global Desktop.
                  RHEL Desktop, Client et Server utilisent les même sources (que ce soit le noyau et le reste).

                  > Pour l'entreprise, une Fedora pourra éventuellement servir pour du desktop

                  Ce n'est pas l'avis de Red Hat, et comme j'ai dit, Red Hat a une solution desktop pour RHEL :
                  http://www.redhat.com/rhel/desktop/

                  Red Hat a aussi une solution station de travail (dite client).

                  Les saveurs RHEL (même source):
                  - base
                  - xen
                  - kdump

                  Il n'y a pas de PAE, base le fait.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Et sinon, le médecin, il en dit quoi, de ton TOC ?
  • # Site mandriva

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    À l'occasion de cette sortie, les sites officiels ont été remodelés.
    Ca se voit !

    A l'heure ou j'écris, lorsqu'on clique sur mandriva.com, et qu'une fois arrivé on clique sur mandriva linux (lien : http://www.mandriva.com/ ) on tombe sur "Page not found"

    Pareil "OEM & Enterprise Solutions" renvoi vers http://www.mandriva.com/archives/ (magnifique page, ou comme je ne sais plus qui le remarquait judicieusement je-ne-sais-plus-qui (la flemme de retrouver le lien), le particulier est représenté par un type soucieux, affalé sur des cousins, et "partners" par une femme et un homme s'extrasiant sur une page blanche)
    ça fait sérieux...

    De même, lorsqu'on part de http://club.mandriva.com/xwiki/bin/view/Main/ (c'est à dire le portail donné en lien sur cette news) et que l'on clique sur company, on tombe sur une page sans CSS, affreuse.

    Espérons que le webmestre va rapidement voir ces coquilles !

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: Site mandriva

      Posté par . Évalué à 5.

      Vides le cache de ton navigateur et branches surtout le cable réseau ...
    • [^] # Re: Site mandriva

      Posté par . Évalué à 6.

      C'est vrai que tout n'est pas en place, notamment les traductions.
      Mais on peut maintenant regarder aussi ce qui marche mieux:
      tu arrives sur la première page du site, c'est clair et tu peux trouver où télécharger la distro rapidemment, et trouver de l'aide rapidement.

      Qand tu arrives sur la page téléchargements, tu peux télécharger immédiatement mais si tu prends la peine de lire, tu vois immédiatement la différence entre la distro gratuite et la distro LIBRE et là, tu peux en savoir plus en lisant ce texte : "why you should care about Free Software"
      http://www.mandriva.com/en/community/free-software.html
      • [^] # Re: Site mandriva

        Posté par . Évalué à 3.


        C'est vrai que tout n'est pas en place, notamment les traductions.


        Oui et il y a aussi quelques problèmes graphiques (sur la page d'accueil notamment) qui nécessitent de corriger les CSS. Mais mis à part ces problèmes de jeunesse, le nouveau site est excellent. Je trouve la page d'accueil ultra-claire.


        Qand tu arrives sur la page téléchargements, tu peux télécharger immédiatement mais si tu prends la peine de lire, tu vois immédiatement la différence entre la distro gratuite et la distro LIBRE et là, tu peux en savoir plus en lisant ce texte : "why you should care about Free Software"


        En effet c'est très bien de permettre de choisir simplement la version libre, tout en restant réaliste et en présentant la version ONE sur la page d'accueil.

        En fait, je trouve seulement qu'il est dommage de mettre encore en avant le portail du club (premier lien sur cette dépêche) : je suppose que c'est parce qu'il est en français. Heureusement je ne pas vu de liens vers lui sur le nouveau site dans la partie communauté. Vivement qu'il soit bel et bien enterré et son contenu intégré au wiki. Il fait doublon avec celui-ci et les forums.
        Mandriva a eu beaucoup de mal auparavant à entretenir son site (liens morts...), il est bien plus astucieux de ne pas essayer de tout contrôler. Je pense que cette fois Mandriva est sur la bonne voie : il faut laisser faire la communauté avec le wiki et les forums et se concentrer sur un site principal propre et clair reposant au maximum sur les deux autres. Rien n'empêche d'ailleurs les employés de Mandriva de contribuer au forums et au nouveau wiki comme ils le faisaient pour le club. C'est probablement déjà le cas, non ?

        J'ai lancé le téléchargement de la ONE avec bittorrent depuis une heure pour la tester mais le transfert n'a toujours pas commencé. Certains ont-ils le même problème ?
        • [^] # Re: Site mandriva

          Posté par . Évalué à 1.


          J'ai lancé le téléchargement de la ONE avec bittorrent depuis une heure pour la tester mais le transfert n'a toujours pas commencé. Certains ont-ils le même problème ?


          C'était ma faute (iptables) en fait cela fonctionne parfaitement.
        • [^] # Re: Site mandriva

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          De même manière je trouve la nouvelle version du site très agréable, façon web 2.0 épuré, c'est agréable.

          Par contre j'ai noté quelques soucis, en bas de la page d'accueil :
          http://www.mandriva.com/
          Je pense que de download à news tout devrait être dans un même cadre de hauteur identique sans séparation, sinon il faut mettre une couleur de fond au cadre de droite et replacer le boutons "go to site >" qui dépasse sur la cadre de droite.

          Ensuite le bouton download au centre est pas très adapté, je suggèrerais un bouton "buy" pour le powerpack et "Order" pour la clef usb.

          Ça éviterais d'induire en erreur le lecteur de la page.

          ps : j'ai mentionné la clef usb a un de mes collègues de boulot qui découvre linux et il a trouvé ça génial, a mon avis il y a pas mal d'avenir là dessus.
          Sutout en mettant en avant légèreté, stabilité, sécurité, pas de virus, etc, ça fera un malheure face a la lourdeur de windows vista.
          (sur un machine correct son windows devient inutilisable après 1h et un lancement de ie).

          Pour les pages suivantes : http://www.mandriva.com/en/download.html
          A mon avis c'est assez moyen sur les explications, il manque une liste un peu plus précise de ce qui manque, de manière a ce que les néophites se fassent un idée.
          (tout le monde n'a pas envie de lire le texte dans une nouvelle page).
          Un petit ul avec 3d proprietary vidéo driver, wifi firmware, etc serait très utile je pense.

          Ensuite je pense que cette page devrait être encore améliorée pour générer automatiquement le lien vers la bonne version pour l'utilisateur.

          Je prend le cas de mon collègue que j'ai envoyé sur le répertoire ftp, il a été perdu (pour tant il s'y connais pas mal en informatique).

          Bref un second groupe de balise option pour sélectionner la version (One, DVD i586, DVD x86_64).

          Par contre il faudra rajouter dans chaque lien la liste des processeurs de destination.
          Ou mettre juste sur la version x86_64 une petite liste en italique petit les processeurs intel et amd supportés.

          Et je le répète il faut donner l'url complète du .iso directement.

          Voir l'idéal serait de rajouter un petit encart sur comment graver une iso avec néro (freeware dispo gratuitement), car ça ne coule pas de source pour tout le monde...

          A part ça j'aime beaucoup le style graphique choisi, ça colle bien au besoin.
          • [^] # Re: Site mandriva

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Mes excuses pour le lien comment graver une iso, il y est effectivement.

            Donc un comportement plus mieux bien serait de mettre le lien direct de l'iso comme ça, ça affiche un enregistrer sous/graver/ouvrir avec.

            Et afficher un encart ajax/rechargement de page qui affiche comment graver un dvd ou le lien en gros bouton.

            Visuellement vous vous déplacez vers le bas du site au fur et a mesure, le placement en haut a gauche devient donc invisible...
            (pas de cadre de fond, couleur, etc qui attire l'½uil).
  • # KDE4

    Posté par . Évalué à 7.

    à noter que l'on peut tester KDE4 en installant :
    -> task-kde4-full OU task-kde4-minimal
    -> kdeplayground4-plasma pour les applets plasma supplémentaires

    On peut également tester les applications KDE 4 en utilisant la macro k4, sous KDE 3 par exemple.

    MAIS, attention au réveil, en ne considérant que ce qui fonctionne :
    -> KDE 4.0 plutôt très lent, gros consommateur de ressource X,
    -> les applets Plasma n'apporte quasiment rien (topicatroll),
    -> je trouve également que le nouveau look Amarok2 est inquiétant : lourd et pas pratique, 15 seconde pour se redimentionner,
    -> Dolphin == beurk
    -> Gnomisation de Konqueror en supprimant les icônes de zoom de la barre d'outills (AOT impossible à rajouter).
    -> icône des répertoires dans le thème Oxygen affreuses.

    Voila, j'ai beau être un "KDE fan", là, je suis plutôt inquiet, surtout pour Amarok. Bon ok, c'est en débug, et tout, mais quand même.
    • [^] # Re: KDE4

      Posté par . Évalué à 5.

      Dolphin me fait peur...
      mais où sont les fonctionnalités de Konqueror ?

      kde4 me fera t il passer à un autre bureau ?
      oui j' ai peur
      • [^] # Re: KDE4

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        dolphin est là en plus de konqueror, tu peux conserver konqueror sous KDE4. Enfin quoi m... c'est du libre!

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: KDE4

          Posté par . Évalué à 8.

          Malheureusement, tu as une Kpart Dolphin qui s'occupe de ton Konqueror (très mal intégrée aujourd'hui).

          Donc, lorsque tu navigues dans tes fichiers avec Konqueror, c'est Dolphin que tu utlises ... (à moins que l'on puisse désactiver ça ...)

          Je trouve ça vraiment dommage que KDE cherche à ce Gnomiser comme ça. Je n'ai rien contre Gnome, mais la puissance de KDE c'est bien Konqueror et ses possibilités de configuration.
        • [^] # Re: KDE4

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          A mon avis, Dolphin va prendre une claque. Konqueror est le c½ur de KDE. C'est la raison qui pousse au quotidien à utiliser kde. Les utilisateurs qui souhaitent un Dolphin se retrouve le plus souvent bien mieux sous Gnome.

          Qui va utiliser Dolphin ? Mystère.
          • [^] # Re: KDE4

            Posté par . Évalué à 1.

            "C'est la raison qui pousse au quotidien à utiliser kde"

            Non, c'est ta raison qui te pousse au quotidien à utiliser kde. Personnellement, je n'utilise quasiment jamais Konqueror (sauf en tant que client ftp et aussi pour vérifier que mes pages web passent bien avec Konqueror). Et pourtant, j'utilise KDE quotidiennement et j'aime beaucoup KDE.

            Sinon, pour l'intégration de Dolphin dans Konqueror, il suffit de lire un peu :
            http://techbase.kde.org/Schedules/KDE4/4.0_Release_Beta_Goal(...)
            • [^] # Re: KDE4

              Posté par . Évalué à 1.

              Personnellement, je n'utilise quasiment jamais Konqueror

              Par curiosité, quel est alors ton gestionnaire de fichiers ?
              • [^] # Re: KDE4

                Posté par . Évalué à 3.

                cp / mv / rm dans Konsole
    • [^] # Re: KDE4

      Posté par . Évalué à 0.

      Rien n'oblige à utiliser Dolphin.
      Du peu que je l'ai testé, j'ai trouvé les applis KDE4 plus réactives

      Je crois qu'à terme on s'habitue aux icônes des répertoires.
    • [^] # Re: KDE4

      Posté par . Évalué à 3.

      Dophin est très réactif, très léger, mais perso, il y a un truc qui me gêne beaucoup qui a disparu avec Dolphin, c'est le fait que dans le menu "Affichage>Tri par", il n'y a pas l'option "Tri par type" (essentielle selon moi).

      C'est quand même dommage....même Explorer de Windows a ça... :p
  • # Ex-clubiste...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour les (ex) membres du (ex) club qui ont adhéré pour soutenir mandriva et avoir un accès plus privilégié à la distrib, et dont la période d'adhésion n'est pas terminée [*], y-a-t-il toujours la possibilité de télécharger la version PowerPack DVD ?


    [*] Faudra que je regarde où j'en suis...

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Ex-clubiste...

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui. Cela se fait à partir de cette page :
      http://club.mandriva.com/xwiki/bin/view/Downloads/
    • [^] # Re: Ex-clubiste...

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui, ceux ayant adhéré sur un compte payant au défunt Club garde la possibilité de dl les iso des powerpacks.

      En fait si j' ai bien compris leur période de feu-club est transformée (période restante multipliée par 2 ?) vers le service de téléchargements des powerpacks (avec Cedega et autres)

      La news est ultra-sobre.

      On aurait pû dire :
      Le Club payant est mort
      Les sites bizarres sont morts

      Les Iso sont des équivalents à :

      Free DVD + Dépôt non-free (dépôt accessible à tous pour les firmwares et drivers non-libres) + installation-conf de ceux ci en primo-install + Droit de visionner des DVD (pour les USA, ici on s' en fout) + Accord avec Transgaming Intégration de Cedega (avec mise à jour possible !!) + Toutes les pré-configurations qui étaient intégrées au défunt powerpack+ (pas dans le powerpack normal) + Un livre pdf de 300 pages pour utiliser sa distrib + Un accès de 3 mois au support pro en ligne + un accès 3 mois au centre de cours certifié lpi.

      Donc grosso modo ces ISOs au prix de 39 euros en ce moment (49 plus tard) remplacent purement et simplement l' ancien powerpack+ (qui était à 179 euros).

      A signaler aussi que au lieu d' acheter UN iso on peut prendre un abonnement de téléchargement annuel au prix de ... 49 euros pour .... 2 isos.
      j' ai jamais été fort en calcul mental mais il me semble que ça fait 2 fois moins cher que les isos (et environ 6 fois moins cher qu' avant)


      Enfin, mais c' est signaler partout, que en prennant la version DVD Free et en cliquant 1 fois sur "installer des programmes" dans le menu... Il configure tout les dépots, y compris le non-free, pour tout le monde.
      • [^] # Re: Ex-clubiste...

        Posté par . Évalué à 3.

        Le Club est mort, vive le Club!
        D'ailleurs, on peut écrire ça aussi:
        Le Club est mort, vive la Communauté!
        Parce que c'est vraiment l'esprit voulu par ces changements; enfin! diront aussi ceux qui suivent ces histoires depuis le début.

        Si tu es un utilisateur de Mandriva, tu fais partie de sa Communauté.
        Si tu t'enregistres librement, tu fais partie du Club, tu peux profiter des services offerts par Mandriva ou y participer. Mais nous ne faisons pas de distinction entre les membres de la communauté.

        Il reste maintenant à refaire communiquer ensemble les sites communautaires, de toutes les langues, ça a commencé il y a un an, ça devrait être plus facile maintenant. J'ai commencé à en mettre en façade du forum, ça va suivre son cours.

        Pareil pour ceux qui veulent participer et contribuer, tout est plus simple maintenant, on a un même un site sur tuxfamily.org pour partager des projets et du code.
      • [^] # Re: Ex-clubiste...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mais pas le plf, pour ça il faut encore passer par http://easyurpmi.zarb.org
    • [^] # Re: Ex-clubiste...

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui, les niveaux n'existent plus parce qu'ils donnaient l'impression de séparer les utilisateurs ce qui était difficile à supporter avec raison pour eux qui n'avaient pas les moyens de payer ou pour ceux qui voulaient simplement supporter la distro. Et contraire à l'esprit du libre qui veut faire disparaitre les séparations entre les utilisateurs.

      Donc on a séparé plutôt l'abonnement en tant que service payant et le Club en tant que service offert par Mandriva à sa communauté d'utilisateur.
      Tout ce qui était services communautaire est maintenant librement accessible, il n'y a qu'à s'enregistrer gratuitement sur le site: https://my.mandriva.com
      L'abonnement d'un an aux téléchargements powerpack est maintenant ramené à un niveau de prix plus raisonnable: 59¤ (49 en ce moment). L'édition download est moins chère aussi 49¤ (39 en ce moment).

      Mais il n'est pas question de léser ceux qui ont payé, donc pour ceux qui ont encore de la durée d'abonnement, 1 mois de silver est devenu deux mois d'abonnement powerpack et 1 mois standard est devenu un mois d'abonnement.

      Je mets le lien anglais, vers la nouvelle FAQ elle n'a pas été traduite encore:
      http://club.mandriva.com/xwiki/bin/view/Main/Faq?language=en

      Pour ce qui est de l'accés privilégié à la distro, si tu parles d'un contact direct, il suffit de venir sur le forum avec son compte et de poster. (d'ailleurs, ça, ça a toujours été possible depuis des années).
      Tout remonte à la direction.
      Il y a aussi des contacts directs qui existent entre la direction et des utilisateurs. C'est vraiment en fonction de son implication et de son propre intérêt.
      Ce qu'il faut comprendre c'est que les problèmes sont souvent connus, donc ne pas imaginer qu'il suffit de dire un problème pour qu'il soit résolu immédiatement. Les modifications sont incrémentales, je dirais. Il y a eu beaucoup de changement sur la distro entre la 2007 et la SPRING. On continue sur cette lancé mais là on s'attaque au web Mandriva et à son organisation sociale.
      • [^] # Re: Ex-clubiste...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Moi, je ne comprends pas l'utilité d'un certains nombres de services dans le site http://club.mandriva.com . C'est vrai, à quoi servent la base de connaissance, les astuces alors qu'il y a tout ou qu'il y aura tout dans le wiki ?
        • [^] # Re: Ex-clubiste...

          Posté par . Évalué à 1.

          Bah tu te réponds à toi même. La migration est en cours donc en attendant ce qu'il y aura dans le wiki, la base de connaissance est conservée.

          Mais je suis d'accord avec toi, c'est un peu superflu. Cependant, mieux vaut garder une trace un peu plus longtemps que de ne rien avoir.

          Après trop d'infos tue l'info ... mais seul le sage saura délimiter la ténue frontière ;-)

          Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

    • [^] # Re: Ex-clubiste...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Merci pour les réponses.

      Bittorrent ce WE.

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

  • # Metisse

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Pour ceux qui sont fatigués de frimer avec Compiz-fusion, le CD One permet au boot de choisir Metisse, un bureau 3D étonnant à la Holywood (on peut promener les fenêtres). C'est à ma connaissance la seule distribution qui embarque ce bureau.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # mandriva accord avec paris 8

    Posté par . Évalué à 1.

    http://www.univ-paris8.fr/conseils/article.php3?id_article=2(...)

    je vais me taper le power pack pour cette formation ... je ne critiquerais pas la distrib sans l'avoir connu mais si ça se passe mal ... rm -rf /


    j'ai toujours mon desktop pour travailler dans un environnement sain comme la fedo où je n'ai jamais eu de soucis ...

    la mandriva sera sur le portable (mon vieux portable compaq qui a plus de 4 ans qui passe bien avec la fedo + gnome donc je verrais bien déjà sur l'optimisation et l'usage)

    la mandrake 10.1 pour moi c'était inutilisable (les lignes de commande buggé Oo), système instable ...j'espère que ça a changé si je veux taffer tranquillement...

    souhaitez moi bonne chance ...

    pS: c'est moi où il n'y a pas eu de news dans dlfp sur cet accord ?
    • [^] # Re: mandriva accord avec paris 8

      Posté par . Évalué à 4.

      En ce moment y a trop de news Mandriva pour qu' elles passent ici. (accord en Angola, accord avec la Chine pour mandriva sur la nouvelle puce made in china et les laptops qui vont en être équipés, accord au Maroc, accord en Russie avec des services gouvernementaux et certifications de sécurité en cours il me semble. Accord avec INTEL pour leur MID sur lequel 2007 et le bureau "3d" tourne déjà. Et tout ça c' est du sérieux pour une fois.)

      Ca nuiera à l' équité entre les distro sur dlfp si toutes les news mdv du moment étaient publiées ici.
      • [^] # Re: mandriva accord avec paris 8

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Et une seule dépêche pour parler de tout ça, ce n'est pas possible ?
      • [^] # Re: mandriva accord avec paris 8

        Posté par . Évalué à 1.

        Pourrait-on aussi avoir une analyse sur l'évolution du cours de l'action. Je ne suis pas actionnaire, mais j'ai vu la dégringolade récemment, et je suis curieux des raisons qui la justifie.
        • [^] # Re: mandriva accord avec paris 8

          Posté par . Évalué à 2.

          Une nanalyse de la bourse ? ou une bourse en anal-yse ?

          Dégringolade récente il y eu. elle doit être pondérer par l' historique du cours de l' action. en fait de dégringolade, à titre perso, je m' étais plutôt inquiété de la montée.
          Ca faisait franchement penser à une bulle...
          parceque l' action a été mise sur le marché aux alentours de 2 Francs Français.
          Puis elle est montée jusqu' a quelque chose comme 7ou 8 euros (à vérifier, suis pas un fanboy de la bourse non plus, n' ai ni pin's ni casquette)
          Sacrée montée !!! (en plus sur le "marché "libre"" -marché de requins borné seulement par l' unique cotation journalière)
          De ces hauts sommets assez incroyables, elle a chuté à aujourdhui entre 1 et 2 euros (je crois).
          Ca fait, d' un point historique, une évolution de 2FF vers 7~=12FF avec un passage entre les deux genre bulle internet.

          mais les chinois du fbi pourraient nous expliquer cela bien mieux.
    • [^] # Re: mandriva accord avec paris 8

      Posté par . Évalué à 4.

      Comme changer de distro est toujours un peu contraignant (chacun a ses petites habitudes), n'hésite pas à passer sur le forum Mandriva. La communauté t'aidera sûrement avec plaisir si tu devais rencontrer des bugs ou des soucis de paramétrages.

      Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

  • # message perso sur les VIA EPIA et l'énergie

    Posté par . Évalué à 4.

    Voila, je suis passé à une via EPIA 10 000 à 1000Mhz il y a un moment, bientôt un an.
    Depuis que je suis passé à la 2008, c'est une vraie bombe, j'ai l'impression qu'on me l'a changé.
    Ceci n'est pas une pub pour la 2008. Je ne sais pas ce qui provoque ça, peut être le nouveau noyau fait quelque chose de meiux, peut être le nouveau scheduler.

    La pub que je fais, c'est pour ce site d'une part:
    http://www.thinkitx.com/catalogue-5-10-c.html
    très bon lieu, contact direct et de très bonne qualité avec Karl.

    Pour les solutions à faible consommation d'énergie d'autre part.
    C'est tout à fait utilisable comme desktop de travail loisir si vous n'êtes pas dans la consommation d'ultra puissance 3D multimedia dernier cri.
    Il y a quelques années je trouvais linux prêt pour le desktop, c'est maintenant les solutions low energy qui le sont. La route sera longue et difficile entre les habitudes des utilisateurs et les problèmes réels qui font que on n'est pas vraiment dans une industrie verte mais moins destructrice.
    Mais écologie et libre, ces 2 facteurs à un certain niveau marchent ensemblent si on veut une informatique responsable. Il y en a d'autres.
  • # Encore une annonce sabotéee par les habituels trolleurs de linuxfr...

    Posté par . Évalué à 10.

    De toute évidence il y en a qui n'ont que ça à foutre que de descendre certaines distributions malgre leur supériorité, avec des commentaires oiseux et un humour de geek sous amphétamines (je ne compte pas le reste ni les digressions débiles).

    Je sens que dans une minute ils vont m'envoyer chier en défendant becs et ongles un truc marron sous prétexte qu'ils ont enfin compris comment installer flash avec nspluginwrapper sous x86_64.

    Avec des amis pareils c'est sûr le libre n'a pas besoin d'ennemis... Au fait les branleurs-trolleurs ils ne bossent jamais ou on les paie à faire les cons sur les forums et les différents sites GNU ?

    Allez ouvrez le feu mes mignons ça vous donnera au moins l'impression d'exister!

    Et n'oubliez pas de commander vos deux cents cd gratuits au milliardaire de service... vous arriverez peut-être ç faire croire à un gland du coin que vous le connaissez personnellement...on se donne l'importance qu'on peut pas vrai ?


  • # Toujours Yum/RPM?

    Posté par . Évalué à -5.

    C'est toujours du Yum/RPM, mandriva?
    Yum c'est du python, c'est très mal choisi pour un gestionnaire de paquets.
    bash/c est le maximum autorisé pour des outils systèmes... pour ceux qui ne voit pas pourquoi, il faut arrêter de faire de l'informatique... comprendre allez bossez sur du MS, là vous pourrez faire des outils systèmes en VB.
    Mais bon, les autres distros c'est pas beaucoup mieux:
    Debian: aptitude en C++.
    Gentoo: portage en python.
    ...
    • [^] # Re: Toujours Yum/RPM?

      Posté par . Évalué à 4.

      Mandriva est et a toujours été basée sur urpmi.
      urpmi est écrit en perl (ce qui est assez fréquent pour des outils système).
      • [^] # Re: Toujours Yum/RPM?

        Posté par . Évalué à -3.

        Fréquent certes, mais ça ne veut pas dire qu'il faut trouver ça bien.
        • [^] # Re: Toujours Yum/RPM?

          Posté par . Évalué à 3.

          Et en quoi est ce que ce n'est pas bien d'utiliser autre chose que bash/c pour des outils système ?
          • [^] # Re: Toujours Yum/RPM?

            Posté par . Évalué à -2.

            Arithmétique du codeur libre: ça fait plus de code système à maintenir. Donc c'est pas top... d'autant plus si le code à maintenir *en plus" de c/bash est particulièrement "brain damagé".
      • [^] # Re: Toujours Yum/RPM?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est quand même vrai qu'urpmi me semble spécialement lent, surtout avec l'interface Drakrpm, non ?
        Sans rentrer dans des comparaisons trollesques, j'ai l'impression, quand même, qu'il y a un souci que je ne retrouve pas sur d'autres distributions ...

        Après le rachat de Conectiva, il n'était pas question d'utiliser Smart ?
        • [^] # Re: Toujours Yum/RPM?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Il me semble que la rapidité d'urpmi s'est grandement améliorée (depuis la 2007.1 ?).

          Pour ce qui est de smart, je crois que le mec a été débauché de mandriva par canonical.
        • [^] # Re: Toujours Yum/RPM?

          Posté par . Évalué à 3.

          C'était très lent dans la 2007.0, il faut dire qu'ils avaient alors fait une grosse réécriture de leur rpmdrake (l'ancienne version était d'ailleurs fournie). Mais la vitesse s'est considérablement améliorée dans la 2007.1 (au jugé c'était de l'ordre de 4 ou 5 fois plus rapide), et je le trouve encore légèrement plus rapide dans cette 2008.0.
          • [^] # Re: Toujours Yum/RPM?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            urpmi est très rapide, en raison de l'utilisation de fichier d'index entre autre. Par contre, effectivement, drakrpm n'était pas utilisable dans les version précédentes, sauf à avoir besoin de boire un café car la lecture des index au démarrage était très lente.

            La version incluse dans la 2008.0 est enfin correcte fonctionnellement (tout est regroupé) et en terme de rapidité (sur ma machine le lancement est divisé par un facteur bien supérieur à 2)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.