Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

Posté par  . Modéré par Benoît Sibaud.
Étiquettes : aucune
0
29
jan.
2003
Technologie
Vous êtes vous demandés comment les batailles dans le seigneur des anneaux ont été réalisés ? Comment ont-ils fait pour réunir plusieurs dizaines de milliers de combattants ? Tout cela a été réalisé grâce au logiciel Massive inspiré directement des systèmes multi-agents et de la vie artificielle. Tournant sous Linux, il permet à chaque combattant d'avoir un comportement totalement autonome.

sommaire de l'article disponible sur VieArtificielle.com

La bataille d'Helm
Le logiciel Massive
Le combattant d’après Massive

Aller plus loin

  • # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Vous êtes vous demandés comment les batailles dans le seigneur des anneaux ont été réalisés
    Mal ....

    Personnelement, j'ai trouvé ca flou ...

    Bien sur ca n'enleve rien a l'interet du systeme en lui meme et l'utilisation du multi-agents est hyper intéressante.

    Espérons que ce système pourra etre réutilisé avec une autre réalisation.
  • # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    Perso, la scène je ne l'ai pas trouvé terrible !

    Bein oui y 10000 bons hommes contre 3 pelés et un tondu !
    et on ne voit que les 3 pelés et un tondu !

    et on a quand même l'impression que les 10000 bons hommes font toujours les mêmes mouvement !

    on a deja vu des batailles bcp plus impressionnante au cine !

    sorry pour les grands fans du livre :-)


    Côté Effets speciaux, les graphistes francais en France :-) font de l'excelent travail dixit BUF Compagnie.
    • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      > sorry pour les grands fans du livre :-)

      Bof, grand fan du livre != grand fan du film.
      Je trouve le film très approximatif, caricatural... (évidemment, on va me dire que vu le temps qu'il avait... blablabla..., je répondrai que je ne vois pas en quoi ca le force à faire de la caricature voire à raconter des conneries).
      Donc l'un dans l'autre, fais toi plaisir, je ne pense pas que tu auras beaucoup de fans du livre sur le dos :)
      • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

        Posté par  . Évalué à 0.

        À qualles connecries fais-tu référence?
        • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

          Posté par  . Évalué à 7.

          Le rôle donné au nain ?
          (je me rappelais pas que c'était un nain de foire dans le livre...)

          Allez, -1, parce que c'est le début d'un troll...
        • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          À qualles conneries fais-tu référence?

          Ben, au hasard :
          - elle vient d'où la compagnie d'elfe qui arrive dans le gouffre ? J'ai beau chercher dans le livre, je les vois pas...

          - Pourquoi le neveu de Theoden était banni ? Dans le livre, il était juste en prison...

          - Ils sont où, dans le film, les ents qui, dans le livre, permettent aux "bons" de gagner la bataille du gouffre ?

          - Pourquoi un épisode qui prend 20 pages sur 500 (cette bataille) prend facilement 1/3 du film ?

          etc, etc...

          --
          Xavier
          "fan déçu..."
          • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

            ptet tout simplement parce que le(s) film n'est (ne sont) pas le(s) livre(s), mais une adaptation donc forcément ils ont fait des choix, discutables probablement, il est évident qu'on ne fait pas un (bon) film en suivant tout du long le livre qui n'est pas censé au moment de son écriture être mis sur grand écran...

            Les impératifs ne sont pas les mêmes... Mais perso, je ne suis pas un grand fan, mais j'ai adoré ! :)

            https://damien.pobel.fr

            • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              Si une personne voit qu'elle ne peut pas faire d'un bon livre un bon film sans modifier
              - la personalité des protagonistes
              - la localisation temporelle et spatiale des actions
              - l'esprit (ce qui est drôle, ce qui est émouvant...)
              - le style (on survole tout, on s'attarde..)
              - le sens (ce que cela signifie)
              alors elle devrait, par honnêteté parler d'un film inspiré par telle oeuvre et pas de son adapation. Quitte à dire que l'adapter était impossible.

              Cette "adaptation" est un massacre, le personnage de Gimli et la bataille du gouffre de Helm en sont représentatif: rien à voir avec l'original mais il fallait un clown et des effets spéciaux pour plus de $.
              Par contre, en tant que film d'action inspiré de l'oeuvre de Tolkien, effectivement "on aime ou on aime pas".

              PS: Je suis pas vraiment fan de Tolkien (je trouve que les persos ressemble à des robots), mais je suis sortit du film avant la fin tellement j'était dégoutté.
              • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                > PS: Je suis pas vraiment fan de Tolkien (je trouve que les persos ressemble à
                > des robots), mais je suis sortit du film avant la fin tellement j'était dégoutté.

                et puis aussi un peu parceque ça fait bien de le dire...
                • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                  et puis aussi un peu parceque ça fait bien de le dire...

                  Arf, c'est bô qqn qui croit qu'on est obligé d'avoir fait qqe chose pour dire qu'on l'a fait -_^
                  Ceci dit, je suis sortit paske je me faisait chier et que j'avais un coup de filà passer (contraintes de décideur pressé).
                  Et pis c'est pas gentil de dire du mal sans connaître d'abord. Nah.

                  PS: Hors sujet? Non...
              • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                Posté par  . Évalué à 9.

                - la personalité des protagonistes

                Très, très peu modifiée, à part peut-être pour Gimli, cf plus loin.

                - la localisation temporelle et spatiale des actions

                On s'en fout. Cf mon autre commentaire. L'oeuvre de Tolkien n'est pas un roman, pas une histoire, pas même une fresque, mais un univers, un monde. Et les actions sont là pour permettre de comprendre ce monde, son évolution, ses cultures, ses enjeux, ... elles ne sont qu'un moyen, pas un but.

                - l'esprit (ce qui est drôle, ce qui est émouvant...)

                L'esprit de l'oeuvre de Tolkien a été complètement respecté, bien plus que ce que j'aurais cru possible.

                - le style (on survole tout, on s'attarde..)

                Étant donné les contraintes temporelles (3h par film, c'est peu, très peu), ils ont fait au mieux. Et c'est plus bien respecté, même si trop court (vivement la version longue, comme pour le premier, qui est bcp plus dans l'esprit de Tolkien).

                - le sens (ce que cela signifie)

                Il est respecté à 100%. L'histoire du SdA, c'est d'abord et avant tout une évocation de la grandeur perdue, qui va renaître en partie pour un temps avant de s'estomper à jamais. Et ça, c'est parfaitement rendu. Ainsi que l'Anneau, symbole du pouvoir que l'on pense maitriser mais qui finalement nous dépasse; ainsi que la réflexion sur la mort, et tous les autres thèmes de Tolkien.

                Pour le personnage de Gimli, le côté "clown" est ce qui ressort au premier regard, mais si on voit en-dessous de la surface, on revoit le personnage décrit par Tolkien. Et Gimli est parfois un peu "clown" dans l'oeuvre de Tolkien aussi, en particulier au début du concours avec Legolas. Ce n'est donc pas si important AMHA.

                film d'action

                Ça un film d'action ? Et ben !
                • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                  Let's troll :)

                  Très, très peu modifiée, à part peut-être pour Gimli, cf plus loin.
                  au hasard :
                  - aragorn qui refuse son trone
                  - theoden en guerrier arrogant
                  - elrond qui méprise les hommes
                  - faramir imbu de sa gloire

                  Bon, tout n'est pas noir à mes yeux: gollum et sam sont vraiment magnifiquement interprétés, et il a globalement réussi l'adaptation des personnages qui composent la communauté de l'anneau, hormis aragorn.
                  • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    - aragorn qui refuse son trone

                    Euh, pourquoi tu crois qu'il est Ranger près de la Comté et pas sur le trône ? Aragorn refuse son trône aussi chez Tolkien, avant de se trouver plus ou moins forcé de l'accepter.

                    - theoden en guerrier arrogant

                    Il l'est. Les Rohirrims sont des guerriers, "arrogants" si on veut; et lui est roi, ce qui explique encore plus qu'il soit "arrogant". Et aller au gouffre d'Helm contre l'avis de Gandalf, c'est une preuve de plus de cette "arrogance". Je dirais plutôt fierté, mais bon...

                    - elrond qui méprise les hommes

                    C'est le cas aussi chez Tolkien, ce n'est pas pour rien qu'il a choisi d'être Elfe et non Humain, par exemple (au contraire de son frère). C'est peut-être un peu plus marqué dans le film, mais c'est le cas aussi dans le livre.

                    - faramir imbu de sa gloire

                    Ah ? Ce n'est pas l'impression qu'il m'a donné dans le film... au contraire... il est juste dupé par l'Anneau, c'est tout.

                    il a globalement réussi l'adaptation des personnages qui composent la communauté de l'anneau, hormis aragorn.

                    Je trouve Aragorn très bien réussi et très conforme au contraire (toute la communauté, à l'exception peut-être de Gimli, est vraiment très très conforme AMHA. Gimli est un peu plus éloigné du personnage original que les autres, mais il reste très crédible AMHA)
                    • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                      - faramir imbu de sa gloire

                      Ah ? Ce n'est pas l'impression qu'il m'a donné dans le film... au contraire... il est juste dupé par l'Anneau, c'est tout.


                      Bah oui, mais ça c'est un modification imporante par rapport au livre. Modification qui ne se justifie *que* parce que Peter Jackson a *besoin* à cette endroit là du film d'avoir un peu de suspense. Alors qu'il n'y en avait, à mon sens, pas besoin.

                      Faramir n'est pas Boromir. Il se distingue de son frère ainé justement par ce renoncement au pouvoir. Il n'a pas été tenté par l'anneau. PJ avait là l'occasion de brosser le portrait d'un personnage complexe (rapport au père...) et qui se distinguait des autres. Mais non il a préféré en faire un banal guerrier, lui aussi corruptible.

                      Tout ça pour pouvoir amener cette scène ridicule à Osgiliath où Frodon dévoile l'anneau à un Nazgûl... quel suspense digne d'une série Z. Quelle simplification à outrance :(

                      Qu'on soit bien d'accord je ne suis pas contre la modification du récit de Tolkien par l'ajout ou suppresion d'évènements nouveaux. Mais cette modification *profonde* du personnage de Faramir témoigne du conformisme de PJ qui préfère le spectacle et le suspense (!) à la construction de véritables personnages.

                      Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

                      • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                        Posté par  . Évalué à 0.

                        Faramir n'est pas Boromir. Il se distingue de son frère ainé justement par ce renoncement au pouvoir. Il n'a pas été tenté par l'anneau.

                        Non, je ne suis pas d'accord. Faramir est tenté par l'Anneau. Tout le monde l'est, même Gandalf, même Galadriel, même Elrond, même Aragorn. Certains résistent à la tentation, d'autres non. Faramir, dans le livre comme dans le film résiste à la tentation. Il met juste un peu plus de temps dans le film, c'est tout. D'autre part, il faut aussi comprendre que Faramir _doit_ livrer l'Anneau à son père, selon les lois du Gondor. Donc, laisser partir Frodo, lui demande non seulement de résister à l'Anneau mais aussi de désobéir à son père et supérieur hierarchique.

                        conformisme de PJ

                        mwarf, PJ conformiste

                        qui préfère le spectacle et le suspense (!) à la construction de véritables personnages.

                        Construire vraiment un personnage demande beaucoup de temps, et le personnage de Faramir n'est pas si important que cela, je comprends donc que PJ n'ai pas accordé le temps nécessaire à cette construction. Globalement, les personnages sont bien construits je trouve (la Communauté, Gollum, Théoden, Eowyn, Eomer, ...).
                        • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                          Non, je ne suis pas d'accord. Faramir est tenté par l'Anneau.

                          Peut-être l'est-il, mais pas suffisamment pour que Tolkien ait jugé utile de l'évoquer. Relis le livre. Tolkien insiste beaucoup plus sur son renoncement et sur sa tristesse de voir que c'est ce qui a perdu Boromir.
                          Le Faramir du livre n'est pas le Faramir du film et ce dernier ne renonce qu'après un loooooooong cheminement et les péripéties téléphonées d'Osgiliath.

                          mwarf, PJ conformiste

                          Si si. Dans sa réalisation trop conventionnelle à mon goût et dans le montage qui manque singulièrement de rythme.

                          Construire vraiment un personnage demande beaucoup de temps
                          2 fois 3 heures c'est pas assez ? On reconnait souvent un bon film au travail qui est fait sur les personnages secondaires. Et là, force est de constater que ce n'est pas une réussite : Legolas, Gimli, Faramir, Eomer... on ne sait pas grand chose d'eux. Et la version longue (en tout cas pour le premier volet) ne résout que partiellement ce problème.

                          Finalement, peut-être que PJ a voulu trop en faire : trop de spectacle, trop de scènes épiques. Il a sans doute eut peur que le spectateur s'ennuie s'il s'était trop attardé sur les personnages et le sens profond de leur quête. C'est en cela que je dis que PJ est conformiste.
                          La bataille du gouffre de Helm est une réussite mais y avait-il un mal à la raccourcir de 5 minutes en faveur, par exemple, des Ents ?

                          Mais, bon je n'en veut pas à PJ. Je pense qu'il a dû composer avec les contraintes imposées par ses producteurs, et à sa décharge, je maintiens qu'il est très difficile d'adapter correctement le Seigneur des anneaux en seulement 3 heures par tome. C'est juste dans la répartion spectacle/"moments de calme" qu'il y a à redire.

                          Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

                    • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                      Aragorn refuse son trône aussi chez Tolkien,
                      Non, en aucun cas il ne le refuse. Il sait même que s'il veut Arwen, il sera obligé de passer par le trône: ça c'est une sacrée motivation non ? Il sait qu'il est déstiné à relever les dunedains en reprenant les trônes d'Arnor et de Gondor ou bien à être le dernier de la lignée royale.

                      ce n'est pas pour rien qu'il a choisi d'être Elfe et non Humain
                      Disons qu'il préfère les elfes (contrairement à son frère ou son père) mais nulle part chez Tolkien tu ne trouveras quelque chose qui indique un dédain des hommes (son adoption d'Aragorn en est témoin). Tu n'y trouveras surement pas non plus ce qu'on voit dans le film (1er ep.): il les considère comme une race déclinante. Au contraire, il sait que le temps des elfes est bel et bien sur le déclin en terre du milieu même si ça le chagrine, ceux-ci se faisant supplanter petit à petit par les hommes. Il sait qu'il n'y a pas d'autre voie (il connait assez bien son histoire elfique, le bougre, pour savoir que sa place est à l'ouest).

                      il est juste dupé par l'Anneau, c'est tout.
                      Ce serait le cas s'il le prenait pour lui, comme Boromir (que je trouve nettement plus réussi, d'ailleurs), mais il l'amène a son père en "cadeau" (je crois même qu'il dit qu'il en retirera une certaine considération, mais je ne suis pas sur) et change d'avis pour une raison inconnue après le face a face grotesque Frodo/Nazgul.

                      Je trouve Aragorn très bien réussi et très conforme au contraire... AMHA ...
                      C'est pour ça que j'ai commencé par "let's troll": la sensibilité personnelle joue beaucoup dans le fait qu'on aime ou pas le film et ses personnages (j'aime bien le Aragorn de P.J. même si je le trouve complètement différent de celui de Tolkien). Mais le fait qu'on aime ou pas n'influe pas sur la ressemblance des personnages entre le livre ou le film. A mon avis, par ex, le nain est plus conforme même si P.J. a exagéré son aspect comique (genre Jar Jar Binks) et gommé son aspect sombre et grave.
                    • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                      Tiens je me demande comment j'ai pu laisser passer celle-là :

                      - theoden en guerrier arrogant (...) Et aller au gouffre d'Helm contre l'avis de Gandalf (...) cette "arrogance"
                      Beh dans le livre, il y va sur le conseil de Gandalf. Et puis, il tiens plus du papy baba cool (un vieillard très agréable selon Pippin) que du fier guerrier dominateur tel qu'il est représenté dans le film.

                      Tiens d'ailleurs, un des enormes ratés de PJ sur le 2eme film: Eomer qui se fait bannir, bon pourquoi pas... Mais ce qui est rigolo c'est qu'il se fait bannir avec toute sa compagnie (grosso modo 50 personnes dans le film). Donc, Theoden est le roi d'un grand peuple (100 personnes maxi dans la capitale) qui se permet le luxe de bannir presque 20% de l'armée qui le défend (300 défenseurs dans le gouffre, d'après le film). Et puis pour rendre le tout encore plus crédible, quand Eomer revient sauver le roi, c'est avec une armée de plusieurs milliers de cavaliers sortis d'on ne sait où.
                • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                  On s'en fout. Cf mon autre commentaire. L'oeuvre de Tolkien n'est pas un roman, pas une histoire, pas même une fresque, mais un univers, un monde. Et les actions sont là pour permettre de comprendre ce monde, son évolution, ses cultures, ses enjeux, ... elles ne sont qu'un moyen, pas un but.

                  J'essayais de parler de manière génerale, si il s'agit de mettre en scène un monde, effectivement on peut considèrer que le film convienne. Mais ce n'est pas ce qui m'a marqué dans le livre, plutôt l'affrontement bien/mal et la manière dont ils se manifestaient ainsi que leur opposition. Une bonne adaptation aurais dû retranscrire plus que l'aspect "merveilleux" du monde de Tolkien.
                  Après, pê que je n'ai tt simplement pas réussi à comprendre le film.

                  L'esprit de l'oeuvre de Tolkien a été complètement respecté, bien plus que ce que j'aurais cru possible.

                  Pas vu de concorde (c'est le bon mot?) humain/nain/elfe dans l'équipe et ailleurs ("union du bien contre le mal"), pas vu la façon dont ceux qui servent Sauron sont duppés (par ex. Saroumane est pas censé savoir ce qu'il le sert)...

                  Étant donné les contraintes temporelles (3h par film, c'est peu, très peu), ils ont fait au mieux. Et c'est plus bien respecté, même si trop court (vivement la version longue, comme pour le premier, qui est bcp plus dans l'esprit de Tolkien).

                  Je suis pas vraiment d'accord avec toi, je trouve qu'ils ont ralongés les affrontements physiques, les combats, et qu'ils n'ont pas assez bien représenté le "Mal" qui tente de s'insinuer et contre lesquels ils luttent dans le bouquin en meditant, en admirant la bauté du "Bien"... "L'exorcisme" du roi m'a particulierement deçu.

                  la réflexion sur la mort

                  Après m'être un peu "emporté" (m'être écouté parlé), j'suis en train de remarquer qu'on a *vraiment pas* vu ce bouquin de la même façon. Vu que tu semble avoir compris des trucs que je n'ai pas su voir, et vu que je connais *très* mal Tolkien (déjà, j'ai pas sû l'apprecier), je te crois si tu me dit que ce que Tolkien cherchait à exprimer se retrouvais dans ce bouquin... m'enfin j'laisse quand même ce que j'ai dit avant pour que tu sache quels impressions m'ont fait le critiquer (pis paske c'est long, j'ai pas envie de l'effacer lol).

                  Conclusion: ne jammais contredire un fan, il en sais plus que vous (et le pire, c'est que j'en ai douté). Et j'arrête là ce truc qui se trollifie, excusez moi pour le dérangement.
                  • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                    -exprimer se retrouvais dans ce bouquin...
                    +exprimer se retrouvais dans ce film...
                  • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                    Posté par  . Évalué à 0.

                    Pas vu de concorde (c'est le bon mot?) humain/nain/elfe dans l'équipe et ailleurs

                    "Autrefois, une Alliance existait entre les Hommes et les Elfes, nous somme venus honorer cette allégence. Nous somme fiers de nous battre aux côté des Hommes." C'est pas une concorde entre les hommes et les elfes, ça ? Idem pour l'union entre Legolas et Gimli... Elle est rendue différament dans le livre et dans le film, mais elle y est dans les deux.

                    pas vu la façon dont ceux qui servent Sauron sont duppés

                    Et bien, Saruman prétend vouloir partager le pouvoir avec Sauron, alors qu'il est clairement montré que Sauron ne compte pas partager... Pour Saruman, dans le livre, il veut l'Anneau pour lui-même au début, et pense être indépendant, mais il fini par devenir un pantin au service de Sauron; dans le film, la première étape a été abregée, c'est tout. Je le déplore, mais je le comprends, encore une fois, faute de temps. Il aurait fallu 4 ou 5 heures par film, AMHA.

                    je trouve qu'ils ont ralongés les affrontements physiques, les combats

                    C'est un film. Dans un livre, tu peux faire passer un combat durant une nuit en 20 pages. Et tu peux t'attarder des pages et des pages sur une description ou une discussion. Pas dans un film. Un film doit avoir un autre rythme, une description de 50 pages peut être rendue en quelques images, et une trop longue discussion est vite ennuyante.

                    qu'ils n'ont pas assez bien représenté le "Mal" qui tente de s'insinuer

                    Je trouve au contraire la tentation de l'Anneau, qui s'exerce sur tout le monde, extrêment bien réussie, ainsi que le désespoir et le découragement des Rohirrims qui est une autre forme de ce "Mal" qui s'insinue.

                    en admirant la bauté du "Bien"

                    C'est ce qui a été fait dans le premier film avec la Lothlorien et Rivendell. Par la suite, dans le livre comme dans le film, les protagonistes n'ont que peu l'occasion d'admirer la beauté, le monde est bord de et l'effondrement, tout se passe trop vite.

                    que tu sache quels impressions m'ont fait le critiquer

                    Y'a pas de mal, c'est normal de ne pas être d'accord ;) C'est ton droit de ne pas aimer le film, ni le livre, dommage pour toi, c'est tout... moi je dis juste ce qui m'a plus dans ce film.
                • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  >>l'esprit (ce qui est drôle, ce qui est émouvant...)
                  >
                  >L'esprit de l'oeuvre de Tolkien a été complètement respecté, bien plus que ce que j'aurais cru possible.

                  Ben là, j'suis pas vraiment d'accord non plus. En tout cas, pas tout le temps.

                  Lorsque Theoden et son armée se dirige vers le gouffre de Helm, dans le livre, j'imaginais un groupe de soldat majestueux, d'où ressortait la puissance de ces cavaliers.
                  Là, j'ai vu une file de gens en loque qui inspirait plus la pitié que l'admiration et la crainte...

                  M'enfin, des goûts et des couleurs...
                  -- .
                  Xavier Teyssier
                • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  On s'en fout. Cf mon autre commentaire. L'oeuvre de Tolkien n'est pas un roman, pas une histoire, pas même une fresque, mais un univers, un monde.
                  En littérature, quand un fan de ton oeuvre en vient à dire que ton roman n'est pas un roman, on appelle ça une épitaphe.
                  En fait, je suis presque d'accord avec toi. Je ne suis pas si méchant, je trouve que c'est un roman quand même. Pas trés bon pour toutes les raisons qui te font dire que L'oeuvre de Tolkien n'est pas un roman, mais un roman quand même.
          • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

            Ben, au hasard :
            - elle vient d'où la compagnie d'elfe qui arrive dans le gouffre ? J'ai beau chercher dans le livre, je les vois pas...


            Sans prétendre répondre à toutes tes questions, ainsi qu'aux autres que l'on serait en droit de se poser apres avoir vu le film, je te conseille la critique du film publiée sur le site jrrvf:
            http://www.jrrvf.com/sda/tournage/editos14.html(...)

            C'est une critique de quelqu'un qui n'a pas aimé le film mais qui m'a permi de comprendre certains choix de PJ quant à son adaptation de l'histoire (moi j'ai aimé le film, le bouquin et cette critique).

            Après on peut ne pas aimer les choix qu'a fait PJ mais je ne trouve pas que tout soit des "conneries"
          • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

            Posté par  . Évalué à 6.

            - elle vient d'où la compagnie d'elfe qui arrive dans le gouffre ? J'ai beau chercher dans le livre, je les vois pas...

            Et ? L'oeuvre de Tolkien n'est pas un roman, mais un univers. Ce qui compte, ce n'est pas tel ou tel point de détail de l'histoire, genre qui se bat où, mais l'univers, son évolution, ses cultures, ses races, les grandes forces à l'oeuvre, ... Les choix de PJ respecte à mon avis parfaitement l'univers de Tolkien, et sont cohérents. Respecter page par page le livre n'aurait pas eu de sens.

            - Pourquoi le neveu de Theoden était banni ? Dans le livre, il était juste en prison...

            Idem, ça change quoi ? Ce qui est important c'est: Grima empoisonne l'esprit de Theoden pour le compte de Saruman, et les personnes qui restent loyales au Rohan tombent en disgrace. Le reste n'est que du détail, et ce qui rend le mieux dans un livre n'est pas forcément adapté à un film, et inversement.

            - Ils sont où, dans le film, les ents qui, dans le livre, permettent aux "bons" de gagner la bataille du gouffre ?

            Ils attaquent l'Isengard et Orthanc, d'ailleurs c'est aussi leur action principale dans le livre, leur intervention au gouffre est beaucoup plus anecdotique.

            - Pourquoi un épisode qui prend 20 pages sur 500 (cette bataille) prend facilement 1/3 du film ?

            La bataille prend 35 min dans le film, soit un peu plus d'un sixième. Maintenant, il faut voir qu'un film n'est pas comparable à un livre, et que 100 pages de description d'une bataille est plutôt "ennuyant", tout comme 30 minutes de discussions dans un livre. Donc, on change un peu les proportions, ce qui est normal.

            On adapte pas un livre en film en le respectant page par page, surtout dans le cas de Tolkien, ou ce qu'il faut adpater c'est un univers. Et là, je trouve que toute l'équipe a vraiment fait un boulot formidable, que ce soit PJ, les acteurs, les équipes de Weta, les musiciens, ... pour donner vie à la Terre du Milieu. Lorsque l'on regarde ce film, on ressent vraiment la grandeur et la mélancolie du Rohan et du Gondor, les vestiges du passé, la peur de l'Ombre, le fait que tout semble sur le point de s'effondrer, le désespoir qui est l'arme principale de Sauron, ... et ça, c'est très difficile à rendre. Et c'est excessivement bien rendu à mon avis, et le fait qu'ils aient réussi à restituer aussi bien l'univers et l'ambiance de l'oeuvre de Tolkien fait que l'on peut leur pardonner tous les écarts scénaristiques, somme toute mineurs, qui étaient sans doute nécessaire pour faire passer ces messages - la littérature et le cinéma sont deux arts distincts, et les moyens de faire passer une émotion, une ambiance dans l'un et dans l'autre sont différents.
            • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

              Posté par  . Évalué à 1.

              La disparition complete de Narsil, qu'Aragorn devrait avoir en sa possession depuis Rivendell (et qu'il n'a pas), c'est aussi un peu lourd de cafe, quand on voit l'importance symbolique que revet cette epee dans la suite du livre.

              Mais bon...
              • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

                Posté par  . Évalué à 0.

                La disparition complete de Narsil

                Ah ? Tu as regardé la Communauté de l'Anneau (et en particulier la version longue) ? Moi je la vois et j'en entends parler plus d'une fois de cette épée.

                Narsil est réellement importante dans le troisième livre, "le Retour du Roi", car justement elle est le symbole du retour de la lignée d'Isildur, du renouveau - pour un temps - du sang et de la gloire de Numénor. Attends donc de voir le troisième film pour juger si PJ traite suffisament ou non de Narsil.
        • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Au fait, j'ai rêvé ou Tom Bombadil n'apparaît pas dans le premier film?
          • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

            Posté par  . Évalué à 0.

            Au fait, j'ai rêvé ou Tom Bombadil n'apparaît pas dans le premier film?

            C'est exact, je le déplore, mais vu les contraintes de temps, je ne vois pas comment ils auraient pu faire autrement. D'ailleurs, si Tom est un personnage très intéressant et très important chez Tolkien, son rôle dans le SdA est très mineur. Et il est très difficile de rendre à l'écran un personnage aussi mystérieux et sur lequel on sait finalement si peu de choses.
  • # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

    Posté par  . Évalué à -1.

    Ce que je ne comprends pas, c'est comment on peut se plaindre du riaaa, du dmca, des drm, des redevances cd et de toutes ces bétises que les grosses boites du divertissement nous imposent petit à petit et continuer à filer des tonnes de fric à ce genre de PRODUITS.
    Je ne parle même pas de se forcer à ne pas les regarder, je parle simplement d'en avoir encore envie?
    Probablement que les habitudes sont plus forte que la conscience.
    Je ne suis pas allé voir ce film, malgré que je sois sur qu'il est trés divertissant. A la place, un soir ou je voulais aller au cinéma, incapable d'avoir envie de voir les 2 tours, je suis aller voir "ivre de femmes et de peinture". A part le titre, c'était génial, et poétique.
    La poésie, le truc qu'ils ne savent toujours pas rendre avec les CGI, alors que ca devrait être fait pour ca. Ben non, les CGI ca sert à remplacer des figurants pour faire exactement les même scénes qu'avant. Ou les monstres pour faire exactement les mêmes scénes qu'avant.
    Mais un Tom Bombadil, ça par contre, on oublie "les kids vont pas comprendre, coco! Et puis c'est 20 mn de films pour rien. Toutes façons, je suis le producteur, c'est moi qui décide, coco."
    • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

      Posté par  . Évalué à -1.

      Ce que je ne comprends pas, c'est comment on peut se plaindre du riaaa, du dmca, des drm, des redevances cd et de toutes ces bétises que les grosses boites du divertissement nous imposent petit à petit et continuer à filer des tonnes de fric à ce genre de PRODUITS.

      Parcequ'on a pas le choix ... si tu veux te divertir, forcement tu va, un moment ou un autre passer par eux ...

      Je ne parle même pas de se forcer à ne pas les regarder, je parle simplement d'en avoir encore envie?


      Pq pas ... c que du cinema pares tout ... en ce qui me concerne j'ai toujours envie d'aller au cine ...

      je suis aller voir "ivre de femmes et de peinture". A part le titre, c'était génial, et poétique.

      Merde ... un evade des Inrocks ou de Telerama ... ils ont le droit de troller ici ceux-la ??!?
      Moi g ete voir "Intacto" en plus (et non "a la place") et c'etait genial. Le cine espagnol est de mieux en mieux, je trouve ...

      La poésie, le truc qu'ils ne savent toujours pas rendre avec les CGI, alors que ca devrait être fait pour ca. Ben non, les CGI ca sert à remplacer des figurants pour faire exactement les même scénes qu'avant. Ou les monstres pour faire exactement les mêmes scénes qu'avant. ,/i>

      Sauf que qqfois on ne trouve pas d'acteur-montre sur le marche et encore moins 10.000 figurants ...

      Mais un Tom Bombadil, ça par contre, on oublie "les kids vont pas comprendre, coco! Et puis c'est 20 mn de films pour rien. Toutes façons, je suis le producteur, c'est moi qui décide, coco."


      Mouais ... laisse tomber ... c'est bien un evade des Inrocks ...
      • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

        Posté par  . Évalué à -2.

        Parcequ'on a pas le choix
        Tiens, un drone ...
        j'ai toujours envie d'aller au cine
        Tiens, il considére que ne plus aller voir un film d'une major c'est ne plus avoir envie d'aller au ciné...
        Merde ... un evade des Inrocks ou de Telerama ... ils ont le droit de troller ici ceux-la ??!?
        Sa devise doit être "je suis pour la liberté d'expression , mais pas ici" à celui la. Laisse tomber, c'est bien un drone.
      • [^] # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        > Le cine espagnol est de mieux en mieux, je trouve ...

        bof, moi je trouve que "l'âge d'or" et "un chien andalou" qui datent des années 30 sont plutôt pas mals, mais j'adore Dalí... (si je me souviens bien les producteurs étaient cependant français)
  • # Karl Sims

    Posté par  . Évalué à 7.

    Je me rappelle avoir vue une expos de Karl Sims à la fin des années 80 au Centre G. Pompidou. Il utilisait déjà des connections machines (machines massivement parallèles) pour faire des trucs incroyables d'un point de vue graphique (ça valait bien mieux que les meilleurs demo de mon amiga à l'époque). Je crois aussi que ses résultats à l'époque, où l'on voyait des systèmes complexes qui évoluaient tout seuls, ont motivé beaucoup de chercheurs dans la communauté des réseaux de neurones. Je trouve ça marrant de voir à nouveau ces principes appliqués dans un film (un excellent film au passage).
  • # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

    Posté par  . Évalué à 2.

    Ah ! J'attends les jeux qui seront basés sur Massive !
    Non... En fait je vais pas attendre, je vais faire ma propre version de Massive et je vais faire le jeu qui va avec. Là tout de suite.
    Hum... Ou alors demain.
  • # Re: Des milliers de personnages virtuels pour la bataille d'Helm

    Posté par  . Évalué à 3.

    Si les SMA vous interressent je vous conseille d'aller faire un tour sur [en] http://www.madkit.org(...) qui est un SMA Open Source (GPL/LGPL) en Java que j'ai eu l'occasion d'etudier un peu et ou on peux tres facilement developper des application multi-agents et livré avec plein d'exemples et en plus c'est francais ;)

    Dam
  • # Déjà vu?

    Posté par  . Évalué à 3.

    Je vais peut être dire une connerie mais ce principe d'IA utilisé pour une bataille dans un film n'as-t'il pas déjà servi dans d'autres films?
    J'ai en tête "Starship Troopers" (ou barbie et ken dans l'espace pour certain :)), et plus particulièrement une scène d'attaque où les arachnides en grand nombre assiègent une base de colons.


    note: Dans les bonus du DVD, ne parlent-ils pas de Massive ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.