En vrac, spécial Python

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par patrick_g.
Étiquettes :
21
31
mai
2010
Python
Pylons est un framework de développement web en Python, dont la version 1.0 vient de sortir (sous licence BSD). Là où Django se positionne comme un framework avec des composants fortement intégrés entre eux, Pylons privilégie un couplage lâche et la réutilisation des bibliothèques Python existantes. Par exemple, pour le templating, Pylons vous laisse le choix entre Mako, Genshi, Jinja2 ou ce que vous voulez. Pylons est utilisé par des sites à fort trafic comme Reddit ou Bittorent.

SQL Alchemy est à la fois une boîte à outils pour manipuler du SQL en Python et un ORM (sous licence MIT). Vous pouvez par exemple l'utiliser pour la partie Modèles d'une application Pylons. La version 0.6 est compatible avec Python 2.4+, Python 3 et Jython.

Fabric est un outil de déploiement et d'administration à distance (sous licence BSD) que l'on pourrait comparer à Capistrano dans le monde Ruby. Son utilisation se fait en deux temps : on commence par écrire un fabfile qui décrit des tâches en utilisant les modules Python fournis par Fabric, puis on peut exécuter ses tâches sur une ou plusieurs machines distantes via l'outil en ligne de commande fab.

Green Unicorn, ou gunicorn, est un serveur HTTP qui respecte l'interface WSGI (sous licence MIT). Son modèle pre-fork s'inspire du projet Ruby Unicorn et permet de faire tourner des applications dans les principaux frameworks Python (Pylons, Turbogears 2, Django). Le développement de gunicorn a commencé à la fin de l'année dernière, mais il avance vite : il en est déjà à la version 0.9.1.

Plone va participer pour la 5ème fois au Google Summer of Code. Quatre projets ont commencé :
  • l'ajaxification des formulaires d'édition de PloneFormGen ;
  • le développement de Core Tiles, qui pourrait servir de base à Plone5 ;
  • la simplification du parcours de création d'un thème Plone à travers l'interface web ;
  • le respect de CMIS, un standard favorisant l'interopérabilité entre les CMS.

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.