Analysez vos tests #Python avec pytest‑monitor

Posté par (page perso) . Édité par Ysabeau, Davy Defaud et palm123. Modéré par Ysabeau. Licence CC by-sa.
Tags :
22
8
avr.
2020
Python

Pytest‑monitor est une toute nouvelle extension pour Pytest, le cadriciel de test du langage Python, qui vous permet d’analyser l’utilisation des ressources de la machine exécutant les tests.

Logo Pytest-monitor

Pour le moment, trois ressources sont surveillées et historisés par cette extension :

  • le temps d’exécution ;
  • la consommation mémoire ;
  • l’utilisation du processeur.

Chaque résultat étant attaché à un environnement d’exécution, il est facile de comparer l’impact du matériel utilisé pour faire tourner vos tests.

Weboob a dix ans !

Posté par . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure, Julien Jorge, Bruno Michel, Ysabeau et palm123. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa.
Tags :
48
12
fév.
2020
Python

Logo Weboob

Cela fait dix ans jour pour jour que ce qui initialement était un bête script « dlfp2mail » a été renommé « Weboob », pour « Web Outside of Browsers », avec un objectif plus ambitieux : être une bibliothèque d’APIsation du Web.

Celle‑ci propose aujourd’hui quarante capabilities, qui sont une manière de standardiser les modèles de données et les interactions avec des sites proposant une capacité donnée, par exemple la vidéo, les actualités, l’émission de factures, la gestion de contacts, la banque, etc.

La bibliothèque intègre également de base 254 modules qui, chacun, interagit avec un site Web donné. Un module va implémenter une ou plusieurs capability : par exemple, Youtube implémente juste CapVideo, mais BNP implémente CapBank, CapDocument, CapProfile, CapContact et CapMessages.

Enfin, il existe 50 applications builtin qui s’interfacent avec les capabilities pour interagir avec les modules qui les implémentent. Par exemple, Boobank est une application en ligne de commande pour consulter et exporter ses comptes bancaires, QVideoob est une application Qt pour rechercher des vidéos, tandis que Monboob est un démon qui consulte régulièrement les sites d’actualité ou proposant une messagerie, et les envoie par courriel.

Mais la plus grande force de Weboob réside dans le fait qu’il s’agisse d’une bibliothèque. Ainsi, il est possible d’enrichir des logiciels existants avec cette capacité d’interagir avec des sites Web derrière une couche d’abstraction. Ainsi, dès qu’un nouveau module est créé, toutes les applications gérant au moins une des capabilities qu’il implémente vont automatiquement pouvoir en profiter.

À l’occasion de ce dixième anniversaire, la version 2.0 de Weboob est parue.

Organisation des rencontres autour de Python à Strasbourg

Posté par . Édité par ZeroHeure et Davy Defaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa.
14
9
jan.
2020
Python

On connaît beaucoup Strasbourg pour son marché de Noël et sa cathédrale, mais malheureusement pas pour sa communauté Python. Vu qu’on retrouve l’usage de Python dans les universités et dans les entreprises locales, nous avons décidé d‘organiser des rencontres autour du langage et de ses outils. Un mélange entre conférences, retours d’expérience et ateliers. Tout démarrera fin janvier 2020, de quoi commencer l’année sur une bonne résolution.

Afin de connaître les usages, les disponibilités et les préférences dans le contenu et l’organisation de ces soirées, nous avons mis en place un petit questionnaire sur Framaforms.

Nous sommes présents sur le canal IRC python-fr-stras sur Freenode pour toute question ou suggestion. Nous diffuserons les dates des rencontres sur l’Agenda du Libre

Le gestionnaire de projet Python Poetry 1.0.0 est disponible !

40
17
déc.
2019
Python

L’outil de gestion de projet Python Poetry est sorti en version 1.0.0 ! Sa date de naissance est officiellement le jeudi 12 décembre 2019.

Poetry est un programme en ligne de commande permettant aux développeurs de gérer les métadonnées d’un projet, les dépendances, l’environnement de développement, la génération de livrables, la publication, l’environnement d’exécution et d’autres choses. Le tout de manière unifiée.

À l’origine du projet se trouve le Français Sébastien Eustace. À partir de cette version 1.0.0, le projet Poetry est géré par une équipe nommé sobrement python-poetry avec son propre site et sa propre organisation GitHub.

Python pour Noël 2019 — partie 4 — Py Pyenv

Posté par (page perso) . Édité par Ysabeau, Philippe F, ZeroHeure, Davy Defaud, Yves Bourguignon, Gounou et patrick_g. Modéré par Ysabeau. Licence CC by-sa.
Tags :
33
27
oct.
2019
Python

Dans les précédentes dépêches, nous avons discuté de la popularité de Python, de la fin de la maintenance de Python 2, de l’installation de différentes variantes de Python…

Ce quatrième volet de la série donne des conseils pour faire cohabiter différentes versions de Python sur sa machine et pouvoir basculer simplement d’une version à l’autre. On commence avec Py et Pyenv. La dépêche suivante montrera comment obtenir des résultats similaires avec Conda et Docker.

La dépêche est au format tutoriel afin d’être rapidement opérationnelle. Enfin, les versions de CPython, d’ActivePython, d’Anaconda, de Miniconda, d’IronPython, de Jython, de MicroPython, de PyPy, de Pyston et de Stackless sont à portée de main clavier. 🚀 🐍 Le logo de Python est entouré de petites icônes symbolisant la variété des domaines où s’applique Python, et, à droite, un joyeux barbu se tient derrière un écran d’ordinateur qui affiche « partie = 4, "Py Pyenv" \n print(partie) »

Python 3.8 : opérateur d’assignation, REPL async, Pickle v5 et plus

80
15
oct.
2019
Python

Łukasz Langa vient d’annoncer au nom de la PSF la disponibilité de CPython 3.8, l’implémentation de référence. Cette version est particulière puisqu’elle introduit une syntaxe controversée : l’assignation avec l’opérateur := qui permet d’assigner dans une expression et plus seulement dans un statement.

Le nombre de changements est assez impressionnant. Malgré la maturité de Python et sa popularité, il y a encore à faire !

Pour les systèmes stables, la version de référence reste la 3.6. Pour les autres, profitez de pyenv ou Docker pour utiliser les nouveautés de ce bon cru ! Découvrez‐les dans la suite de cette dépêche.

Créer une application web avec Jupyter, ipywidgets et voilà

Posté par . Édité par ZeroHeure, Ysabeau, Davy Defaud et Arkem. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
36
4
oct.
2019
Python

Vous connaissez sans doute Jupyter, cet outil de développement tournant dans un navigateur qui est particulièrement en vogue chez les scientifiques et plus généralement dans les domaines liés au traitement des données. Aujourdʼhui je vais te parler d’une possibilité offerte par Jupyter qu’il ne me semble pas, sauf erreur de ma part, avoir vu évoquée ici, à savoir le développement dʼapplications web.

Python pour la rentrée 2019 — partie 3 — Installation de Python et de paquets

21
22
sept.
2019
Python

Pour cette rentrée 2019, faisons le point sur Python : actualité, bonnes pratiques, astuces, projets intéressants, témoignages…

Cette troisième dépêche présente différentes façons d’installer Python, ainsi que l’installation de paquets supplémentaires : applications et bibliothèques Python. 🖥 💻 🐍

Python installation

Python pour la rentrée 2019 — partie 2

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags :
21
8
sept.
2019
Python

Pour cette rentrée 2019, faisons le point sur Python : actualité, bonnes pratiques, astuces, projets intéressants, témoignages…

Cette partie 2 traite de Python 2. 🐍 🐍 Oui, c’est la fin de la maintenance de Python 2. Joie pour certain, désolation pour d’autres…

Allez, on se raconte toutes nos anecdotes dans les commentaires.

Un barbu présente le logo de Python

Python pour la rentrée 2019 — partie 1

Posté par (page perso) . Édité par M5oul, theojouedubanjo, Davy Defaud, Nÿco, Ysabeau et palm123. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
43
4
sept.
2019
Python

Pour cette rentrée 2019, faisons le point sur Python : actualité, bonnes pratiques Python, astuces, projets intéressants, témoignages…

Cette première partie présente la popularité de Python, chiffres à l’appui. Mais qu’est ce qui explique qu’un vieux langage de vingt‐cinq ans, lent et dont l’indentation influence la compilation, puisse être aussi populaire ?

Un barbu présente le logo de Python

PyConFR 2019, du 31 octobre au 3 novembre à Bordeaux : appel à conférences

17
27
août
2019
Python

Bonjour, l’association francophone Python (AFPy) organise l’événement PyconFR à Bordeaux du jeudi 31 octobre au dimanche 3 novembre 2019 : deux jours d’ateliers (jeudi et vendredi) suivis de deux jours de conférences (samedi et dimanche). L’événement est gratuit et ouvert à tous. Bien que l’événement soit gratuit, vous pouvez cotiser à l’AFPy pour devenir membre et nous aider à promouvoir Python. PyConFR 2019 est hébergée gracieusement par l’Université de Bordeaux sur le Campus de Talence.

Nous vous invitons à proposer une conférence ou un atelier avant le 30 septembre. Pas de pression ! La seule condition est d’avoir un message à partager. Idées de sujet : retour d’expérience, développement logiciel, diversité, communauté, maintenance d’un projet, machine learning, data science, coup de projecteur sur un projet, etc.

Python pour les sciences, une présentation

64
18
fév.
2019
Python

La sortie de Pandas 0.24.1 est l’occasion de parler de Python et du traitement des données scientifiques. Depuis quelques années, un certain nombre de projets ont émergé afin d’équiper Python pour les mondes de la recherche. Cette dépêche présente quelques‐uns de ces projets. Des ressources pour aller plus loin sont proposées en fin de dépêche.

Appel à propositions pour la conférence PyParis de novembre 2018

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags :
13
26
sept.
2018
Python

Après avoir accueilli environ 300 pythonistes en juin 2017, la conférence PyParis revient cette année en novembre (14 et 15 novembre 2018). Les principaux thèmes à l’honneur ne changent pas :

  • l’analyse de données (data science) en Python, avec en corollaire l’apprentissage automatique (machine learning, notamment avec scikit-learn) et ses applications à l’intelligence artificielle ;
  • le Web, le Cloud et les applications ;
  • le langage Python, lui‐même, son évolution, les outils de développement associés, les meilleures pratiques ;
  • l’utilisation de Python dans l’éducation — scolaire, universitaire, ou hors des sentiers battus.

L’appel à propositions est en ligne pour encore quelques jours. Les présentations se feront en anglais devant une audience internationale (de 250 à 300 personnes attendues). La conférence aura lieu à Paris, à l’EPITA (la billetterie ouvrira prochainement).

Sortie de Python 3.7

74
10
sept.
2018
Python

Python 3.7 a été publié le 27 juin 2018, soit un an et demi après la précédente version. Celle‐ci vient avec son lot de nouveaux modules et fonctionnalités que nous détaillons dans la suite de la dépêche.

Logo de Python

PyConFR 2018, du 4 au 7 octobre à Lille : programme et inscription

Posté par . Édité par Davy Defaud. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
23
7
sept.
2018
Python

PyConFR 2018

La PyConFR, c’est le rassemblement annuel francophone des passionnés et curieux du langage Python et de son écosystème. Pour ceux qui ne connaissent pas la formule, les deux premiers jours (jeudi et vendredi) sont dédiés à des sprints (hackathons), et le week‐end sera rempli de conférences et/ou d’ateliers découverte.

Cette année, on vous présente fièrement notre programme (presque) complet ici : https://www.pycon.fr/2018/program/.

Tu as prévu de procrastiner sur un MOOC JavaScript ce week‐end‐là ? Viens plutôt à la PyConFR !

Au passage, il est encore possible de proposer des sprints (et uniquement des sprints) jusqu’au 15 septembre.

À bientôt.

Note : L’entrée est gratuite mais l’inscription est obligatoire.

Crowl, un crawler SEO open-source

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
39
28
août
2018
Python

Crowl est un projet de développement d’un crawler SEO collaboratif sous licence GPL v3. Développé en Python et basé sur le cadriciel Scrapy, Crowl a pour but de fournir aux professionnels du référencement un outil simple, robuste et innovant pour répondre à des besoins non couverts par les outils actuels.

PyConFR 2018, du 4 au 7 octobre à Lille : appel à contributions

Posté par . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags :
26
17
juin
2018
Python

PyConFR18

La PyConFR, c’est le rassemblement annuel francophone de passionnés et curieux du langage Python. Cette année, on invite la communauté à se retrouver à Lille du 4 au 7 octobre.

Pour ceux qui ne connaissent pas la formule, les deux premiers jours (jeudi et vendredi) sont dédiés à des sprints (hackathons), et le week‐end sera rempli de conférences et d’ateliers découverte.

Contribuez à cette édition et aidez‐nous à la rendre mémorable en proposant du contenu : conférences, ateliers, sprints !

Quelques idées de sujets : enseignement du langage, montée en charge (scaling), sécurité, science des données, apprentissage automatique (machine learning), retour d’expérience, empaquetage, présentation d’une bibliothèque, Internet des objets (IoT), asynchrone, communauté, diversité, pyre-check, 2to3, PyPy, Python vs Go, intégration et livraison continues (CI/CD), stockage de données, agents conversationnels (chatbots), Python magic, Ansible vs SaltStack et tellement d’autres…

Sortie de Flask 1.0

Posté par . Édité par Davy Defaud, Lucas, Xavier Claude, Nÿco, tankey, Benoît Sibaud et ZeroHeure. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
42
1
mai
2018
Python

Flask est un micro‐cadriciel Web pour Python publié sous licence BSD. Il est basé sur Werkzeug, Jinja2, MarkupSafe et ItsDangerous.

Logo de Flask

Bien que stable depuis longtemps, Flask passe finalement en version 1.0, huit ans après le début de son développement. Cette version aura demandé un an de travail et propose un grand nombre de modifications.

Pytition, un outil libre d’auto‐hébergement de pétitions

Posté par . Édité par Bruno Michel, Davy Defaud, Xavier Claude et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa.
Tags :
21
20
avr.
2018
Python

Cette dépêche a pour but de présenter un outil libre pour auto‐héberger des pétitions en ligne. Partant du principe que les plates‐formes habituelles de pétitions en ligne ont pour modèle économique de revendre nos données personnelles, certaines associations (généralement militantes) qui prennent à cœur de protéger la vie privée de leurs signataires utilisent généralement des systèmes de pétitions auto‐hébergés.

Pour ses campagnes de pétitions, l’association R.A.P. avait besoin d’un tel outil. Faute d’en trouver qui répondent à ses besoins, un outil a été développé et publié sous licence libre : Pytition. L’outil en est à ses débuts, il est développé par un bénévole non expert du Web (il est développeur embarqué) en Python/Django. Pytition reste basique pour l’instant, mais il ne tient qu’à vous de rapporter des bogues et de contribuer en proposant de nouvelles fonctionnalités.

Owlready : un module Python pour manipuler les ontologies OWL

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Pierre Jarillon, Davy Defaud et palm123. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
36
3
sept.
2017
Python

Les ontologies formelles sont un moyen de modéliser des connaissances. Elles sont de plus en plus utilisées en intelligence artificielle. Cependant, bien qu’elles partagent de nombreux aspects avec les modèles objet, elles restent peu connues des programmeurs.

Owlready est un module sous licence LGPL permettant de faire de la programmation orientée ontologie en Python, c’est‐à‐dire de manipuler les entités d’une ontologie formelle comme s’il s’agissait d’objets Python classiques. La version 2 - 0.4 intègre un quadstore RDF optimisé et une syntaxe de haut niveau pour manipuler les ontologies, qui a fait l’objet d’un article récent de la revue Artificial Intelligence In Medicine (AIM).

Dans la suite de cet article de la série « que peut‐on faire dans le Libre quand on est maître de conférence ? », les ontologies seront rapidement présentées, puis je décrirai Owlready et la programmation orientée ontologie. Enfin, j’en profiterai pour donner mon point de vue personnel sur le libre accès aux articles scientifiques.

Programme de la PyConFR 2017

Posté par (page perso) . Édité par Pilou, ZeroHeure, Davy Defaud, palm123 et Nahuel. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
14
1
sept.
2017
Python

PyConFR est le rassemblement annuel de la communauté francophone utilisant et développant le langage de programmation libre Python. La PyConFR est organisée par l’AFPy (Association Francophone Python). Cette édition 2017 sera hébergée à l’INP‐ENSEEIHT à Toulouse et se tiendra du 21 au 24 septembre :

  • les sprints se dérouleront le jeudi 21 et le vendredi 22 ;
  • le week‐end (samedi 23 et dimanche 24) sera dédié aux conférences et ateliers ;
  • la soirée communautaire est prévue le samedi soir ;
  • l’assemblée générale de l’AFPy aura lieu le dimanche matin.

Cette année, pour des raisons pratiques de logistique et de sécurité, une pré‐inscription est requise. Elle permettra de réserver sa place pour le repas du samedi soir.

Les robots simulés débarquent sur le Web

Posté par . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et tankey. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
25
24
août
2017
Python

Utiliser un logiciel de simulation de robots a longtemps nécessité une grande motivation et beaucoup de temps pour installer des gros logiciels et surtout comprendre comment ils marchent…

Heureusement, le cloud vient à notre rescousse : Robotbenchmark nous propose de programmer des robots en Python sans trop se fatiguer avec une série de petits challenges variés. Du suivi de mur pour un robot à roues à une course de dix mètres pour un petit robot humanoïde, un pendule inversé ou encore un suivi visuel pour un robot chien… Ce site utilise X3DOM (un frontal libre à WebGL pour représenter les robots et leur environnement en 3D dans le navigateur. La simulation, assez réaliste, tourne dans le cloud sur des serveurs GNU/Linux. Notre petit programme en Python qui contrôle notre robot tourne lui dans Firejail, un « bac à sable » de sécurité pour GNU/Linux.

Bon, mon programme Python a fait une minute, 46 secondes et 51 dixièmes sur le sprint du robot humanoïde, c’est bien, mais je ne suis pas le plus fort. J’y retourne…

N. D. M. : Robotbenchmark utilise une infrastructure de simulation qui est un logiciel privateur.

PyCon-fr du 21 au 24 septembre 2017 à Toulouse : appel à contributions

Posté par (page perso) . Édité par Cyprien Le Pannérer, Davy Defaud, Nils Ratusznik et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
15
7
juil.
2017
Python

La PyCon-fr 2017 se déroulera cette année du 21 au 24 septembre à Toulouse !

Depuis 2007, l’Association Francophone Python (AFPy) organise une rencontre annuelle des utilisateurs francophones du langage Python sur quelques jours pour échanger autour de leurs expériences, apprendre les uns des autres et se présenter leurs dernières trouvailles au cours d’ateliers, de conférences et de rencontres.

La PyCon-fr est le meilleur moyen de découvrir le langage Python, d’aller plus loin dans son utilisation, de rencontrer les auteurs de bibliothèques que vous utilisez peut‐être tous les jours… et tout simplement de se retrouver le temps d’un week‐end.

Cette année, la PyCon-fr pose ses valises à Toulouse, dans les locaux de l’ENSEEIHT, du 21 au 24 septembre 2017.

Sortie de la version 2 de Kansha, outil collaboratif et visuel de gestion de tâches

Posté par Romuald Texier-Marcadé . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
35
14
juin
2017
Python

Nous sommes heureux d’annoncer la sortie de la version 2 de Kansha, outil collaboratif et visuel de gestion de tâches. C’est une application Web dans le style du logiciel propriétaire Trello, multi‐plate‐forme, écrite en Python et disponible sous licence BSD.

Les nouveautés par rapport à la version 1 sont :

  • une nouvelle apparence, plus moderne, plus claire ;
  • une ergonomie améliorée de la plupart des fonctionnalités, pour un usage encore plus fluide, plus intuitif et plus agréable ;
  • une interface plus réactive ;
  • la possibilité de créer des modèles de tableaux personnalisés, pour démarrer plus rapidement ses projets ;
  • la possibilité de partager des tableaux avec tous les utilisateurs de la plate‐forme ;
  • une vue à la semaine dans l’agenda ;
  • deux nouvelles langues pour l’interface des utilisateurs : turc et japonais.