Enguirlandez votre Raspberry Pi

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, palm123 et ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
16
4
jan.
2018
Raspberry Pi

Les vacances de Noël terminées, le sapin perd ses épines. Pas de panique, le nouveau Raspberry pHAT contrôleur de LED strip est là pour prolonger l’expérience tout au long de 2018.

« ANAVI Light pHAT » est une carte fille pour Raspberry Pi 0, 1, 2 et 3 qui permet de contrôler un ruban de diodes électroluminescentes (DEL/LED), en agissant sur les entrées‐sorties GPIO en modulation de largeur d’impulsion (PWM — Pulse Width Modulation), pour changer la couleur ou l’intensité à sa guise ou en fonction de différentes entrées de capteurs.

Jamais deux sans trois, après le couteau suisse d’entrée‐sortie, la télécommande infrarouge, c’est le moment de jouer avec le contrôleur de ruban de DEL (LED strip) : ANAVI Light pHAT.

Light pHAT

Léon, l’auteur, a eu la gentillesse de me faire bêta‐tester le produit. J’enfourche le Hat sur une Rasberry Pi zero avec Raspbian 9, un peu de JavaScript (https://vimeo.com/248508231#iotjs-pi0-20171222rzr) et K2000 n’a plus de secret. Il est aussi possible de l’intégrer dans le framework Home Assistant via MQTT ou bien faire le nécessaire pour utiliser sa méthode préférée (cloud ou local ? avec raw socket, HTTP, ou IoTivity).

Le module seul est en vente autour de 20 € sur CrowdSupply, un site spécialisé pour du cofinancement de matériel libre open source, car encore une fois la conception à été réalisée avec KiCad et les sources du module sont publiées sur le site de l’auteur.

Notez que, selon les options, le paquetage comporte plus ou moins d’accessoires, mais vous aurez besoin d’une alimentation 12 V pour la bande de diodes (d’ailleurs, n’hésitez pas à recommander un fournisseur fiable dans les commentaires).

Plus d’explications à venir lors du FOSDEM, soyez les premiers dans la session IoT !.

  • # La même chose avec Arduino

    Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

  • # quelques problèmes de doc

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    Petite carte assez simple mais bien pensée. Le mec sait router proprement des circuits imprimés.

    Par contre la sérigraphie de la carte ne montre pas de détrompeurs pour l'eeprom. Et sur les pdf/svg il manque aussi ceux des mosfets (alors que curieusement c'est présent dans le fichier KiCAD présenté en vidéo : différence de version ?). Au moins les connecteurs sont bien indiqués sur la carte, c'est le principal.
    Aussi, je n'ai pas trouvé le schéma électrique pourtant c'est par là qu'on commence la conception.
    Ensuite le site Web n'est pas à jour, il faut chercher le manuel dans son github (d'ailleurs je ne comprends pas pourquoi la doc n'est pas dans les dossiers de chaque projet, mais bon). Par contre le device tree overlay dans l'eeprom n'est jamais fourni dans ses projets donc si a pas précautionneusement sauvé le contenu et qu'elle flanche faut se retaper toute la création.

    Enfin une chose m'échappe sur la page du financement participatif : Pourquoi ralentir toute la production et la livraison en ne proposant pas de kits avec les composants traversants à souder soi-même ? Ça aurait aussi pu permettre un prix d'appel un peu plus intéressant.

    • [^] # Re: quelques problèmes de doc

      Posté par . Évalué à 4 (+3/-0). Dernière modification le 04/01/18 à 19:57.

      Par contre la sérigraphie de la carte ne montre pas de détrompeurs pour l'eeprom.

      Si, c'est le trait horizontal en haut à gauche de l'EEPROM
      Les détrompeurs des mosfets sont sous les composants.

      Maintenant je suis d'accord avec toi que c'est pas très clairs, perso je préfère les pastilles carrés sur la patte 1 au moins on est sûr de ne pas se tromper.

      Le schéma électrique est présent dans le projet Kicad.

      • [^] # Re: quelques problèmes de doc

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

        Si, c'est le trait horizontal en haut à gauche de l'EEPROM

        Ah oui c'est discret. Trop vu la place à cet endroit.

        perso je préfère les pastilles carrés sur la patte 1 au moins on est sûr de ne pas se tromper.

        Oui ça reste lisible même si la sérigraphie est abimée. Surtout que ça a été utilisé pour les connecteurs

        Les détrompeurs des mosfets sont sous les composants.

        Oui j'avais bien vu le point sur la vidéo mais sur le rendu j'ai pas tilté. Un peu de fatigue :)

        Le schéma électrique est présent dans le projet Kicad.

        Merci, je ne savais pas qu'on pouvais l'y inclure, je fais que de la réparation et de la conception sur plaquette d'essai, donc je connais pas ce genre de logiciel. Je m'attendais à le trouver en pdf dans /schemes/ ou avec le manuel dans son dossier de documentation.
        Je pense deviner que c'est le anavi-light.sch vu la composition du fichier.

  • # très proche, des neopixels et un NodeMCU

    Posté par . Évalué à 5 (+5/-0).

    On a fait quelque chose de très proche avec un NodeMCU, une petite carte basée sur un esp8266, compatible Arduino, avec le Wifi intégré. C'est plus petit et moins cher qu'un arduino (< 10€).
    Les leds sont commandées via le Wifi par une page web.

    C'est pour un spectacle de rue, les leds sont placées à l'intérieur de masques en polypropylène.
    Code sous license MIT:
    zml_wsserver
    zml_webcontrol

    exemple en vidéo:
    exemple en vidéo

    photo des masques:
    masques

    quelques photos du spectacle

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.