Espagne : La région de Valence possède également sa distribution GNU/Linux LliureX

Posté par . Édité par Florent Zara. Modéré par Mouns.
Tags :
0
18
juin
2005
Linux
Après La région d'Estrémadure et celle d'Andalousie, c'est au tour de la communauté autonome de Valence de présenter sa distribution GNU/Linux basée sur Debian.
La première version publique de LliureX, c'est ainsi qu'elle se nomme, à été présentée les 5 et 6 mai derniers lors de la deuxième édition du congrès des logiciels libre à Castelló. Lliure en valencien (catalan) signifie libre, on comprend mieux ainsi le jeu de mot.
Le but de cette distribution est de promouvoir les technologies modernes de l'information par le système éducatif en donnant à tout élève les mêmes droit et facilité d'accès. La particularité de cette distribution est son support pour les deux langues officielles de la communauté de Valence, à savoir le castillan et le valencien.
Dans la version valencienne du site de lliureX on peut trouver une page qui résume les objectifs de cette distribution dont voici une tentative de traduction :
  • Introduire les nouvelles technologies de l'information dans le système éducatif de la communauté de Valence.
  • Donner une impulsion au processus de modernisation technologique à partir du processus de formation.
  • Faciliter le susnommé processus de modernisation technologique en laissant le choix de la langue aussi bien en valencien qu'en castillan afin de respecter la langue maternelle des élèves.
  • Donner la possibilité à l'élève d'accéder aux nouvelles technologies depuis l'environnement familial et domestique.
  • Planifier l'utilisation des ressources économiques de l'éducation sans avoir recours à des licences de logiciels propriétaires.
  • Réutiliser l'équipement informatique vieillissant des écoles.

Aller plus loin

  • # La nouvelle europe

    Posté par . Évalué à 6.

    Si la "vieille europe" tarde a s'opposer aux brevets, la jeune europe à l'image de la Pologne ou l'Espagne nous montre la voie à suivre en matière de logiciels libres.
    Non seulement le gouvernement espagnol a réaffirmé clairement sa position contre les brevets logiciels par l'intermédiaire de son ministre de l'industrie en décembre dernier mais les communautés autonomes sont très impliquées à l'image des développements de leurs distributions.
    Il est vrai que seule la souplesse des logiciels libres permet de traduire en catalan ou euskadi par exemple le système d'exploitation et les logiciels et il n'est pas rare de voir linux dans les petites boutiques d'informatique proposé à la place d'une installation XP traditionnelle.

    Il est cependant regrettable de voir des développements identiques se multiplier mais l'orientation prise est la bonne.
    • [^] # Re: La nouvelle europe

      Posté par . Évalué à 3.

      Il est cependant regrettable de voir des développements identiques se multiplier mais l'orientation prise est la bonne.

      Même avis par contre je suis *très* (very much) impressionné par la documention utilisateur:
      http://www.lliurex.net/home/files/documentacion/va/MANUAL_VALENCIAN(...)

      Manuel de 350 pages zoli tout plein avec:
      - explications autour des logiciels libres et du mouvement GNU
      - belle mise en page, mascotte sympa qui se ballade partout et screens aux petits ognions
      - Gnome 2.8 expliqué pour le newbie
      - Tutoriels "in situ" sur: Open Office, Gnome Meeting, Gaim, Dia, Inkskape, etc ... (tout ce qu'ils faut à l'étudiant pour être productif)
      - Même deux tutoriels d'initiation à la programmations sur Gnome (Glade, Anjuta)

      ça c'est de la doc !
    • [^] # Re: La nouvelle europe

      Posté par . Évalué à 3.

      le gouvernement espagnol a réaffirmé clairement sa position contre les brevets logiciels
      Réaffirmé? Alors leurs précédentes affirmations sont restées bien discrètes je trouve...
    • [^] # Re: La nouvelle europe

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      traduire en catalan ou euskadi

      Désolé, mais ce n'est pas exact...
      Euskadi ou Euskal Herria signifie "Pays Basque". Euskara est le nom de la langue basque.

      On peut dire par exemple : en Euskadi, on parle en eskuara et en Catalogne, on parle en catalan.
  • # install langues

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    un urpmi kde-i18n-br ou apt-get-install kde-i18n-br suivi du choix de la langue de kde permet de bénéficier du breton par exemple non ?
    • [^] # Re: install langues

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je pense pas que ca marche avec une Debian :)

      Mais effectivement la question se pose, ont-ils eu beaucoup a traduire ? dans ce cas, j'imagine que leurs traductions vont être reporté à Debian pour que tout le monde en profite. Ou alors y'a t'il des changement plus profond de la distrib, "a la Ubuntu" ?
  • # Pourquoi?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Mais pourquoi autant de distributions differentes?
    Si c'est seulement une question de langue, pourquoi ne pas contribuer a Debian directement?

    Avec toutes ces annonces de nouvelles distributions, ca me donne juste l'imptression d'eclatement ("refaisons le travail 10 fois") et de volontée de perdre le client potentiel.

    Coté poste utilisateur, MS Windows, c'est une distribution, point (les seules difference entre Home et Pro sont des limitation sur le nb de CPU etc...). Facile à comprendre, tu te prend pas la tete. La, le client potentiel de Linux va avoir le choix, ne saura pas choisir, et prendra le plus connu (qui n'est pas un Linux, je le rappelle...)
    • [^] # Re: Pourquoi?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Effectivement, on peut se demander si c'est utile de refaire à peu près le même travail.
      On peut penser que le syndrome NIH (not invented here) a sévi. Toutefois, je suis persuadé que ces distributions se copient mutuellement, ce qui est d'autant plus aisé qu'elles sont toutes basées sur Debian.
      Il y a néanmoins un aspect positif car il va naître une émulation entre elles, ce qui va certainement les mettre dans une situation de compétition amicale ce qui est un moteur très puissant.
      • [^] # Re: Pourquoi?

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        > compétition amicale

        oui, enfin dans le cas des régions d'espagne, en particulier la catalogne, "amicale" est peut être mal choisi :-)

        <mavie>
        pour avoir fait pas mal de stop en espagne avec des pancartes rédigées en catalan / castillan / valençois, je me rappelle la gueule et les signes "amicaux" des conducteurs lorsque la pancarte était rédigée dans la langue non-adéquate...
        </mavie>

        Cela dit, España es la mejor !

        :-)
      • [^] # Re: Pourquoi?

        Posté par . Évalué à 2.

        En effet, on peut regretter la multiplcation des distributions qui ne clarifie pas le "marché". Mais de l'autre côté, on peut voir un Mandrake racheter une Connectiva et ensuite une Lycoris ; ce qui fait donc deux distrib en moins et une encore plus prometteuse lol

        Je pense qu'il faut retenir l'argument de "compétition amicale" qui a déjà permis les 2 dernières années une avancé notable de GNU/Linux vers un système plus grand public... et grosso modo, Ubuntu reste une Debian plus "conviviale", Fedora reste une RedHat Desktop...

        Je pense que le "multiple" est un pré-requis aux choix et aux systèmes libre : "tu peux choisir, donc tu es libre" ;-)
    • [^] # Re: Pourquoi?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      MS Windows n'est pas une distribution, c'est un OS. Quand tu achetes Windows, les seuls logiciels fournis sont la calculatrice, notepad, un browser et un lecteur multimedia. C'est trés différent d'une distribution GNU/Linux où tu n'as pas besoin de sortir pour avoir l'ensemble des logiciels dont tu as besoin.
      D'autre part, le principal reproche que l'on peut faire à Windows, c'est sont monopole établi. C'est ce monopôle là qui enferme l'utilisateur et ralentis le progrés.

      Je suis d'accord que l'exagération du nombre de solution alternatives peut être un frein, mais je pense aussi que c'est ca qui fait la richesse de GNU/Linux, et que les avantages sont bien au dessus des inconveignants. Les traduction faites pour cette distribution pourrant trés bien être reversé à Debian. Ce n'est pas incompatible avec la naissance d'une nouvelle distribution avec des objectifs différents. Tout le monde n'a pas envie d'avoir Debian...
      • [^] # Re: Pourquoi?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        MS Windows n'est pas une distribution, c'est un OS
        Ah? Precise EXACTEMENT la difference entre OS et distribution.
        Windows est une distribution au meme titre que Linux :
        - Web? IE
        - Mail? OE
        - Audio, video? WMP
        - Texte? WordPad
        - Compter? Calculatrice
        De base, Windows est une distribution qui repond a 90% des besoins.
        Ensuite tu peux rajouter plein de logiciels très facilement (en moyenne, car sous Linux soit c'est hyper simple si c'est dans le gestionnaire de paquage, soit c'est la galere car il faut compiler).

        De plus, tu parles de monopole. Tu veux troller, car mon commentaire n'en parlait pas du tout, il parlait du seul monde Linux, seulement lui.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.