• # Et toujours le meme rapprochement

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Dans l'introduction on peut lire
    Richard Stallman revient ici sur un pan mythique de l'histoire de l'informatique et dresse un portrait des pirates informaticiens d'hier et d'aujourd'hui

    Pirate, un mot qui a une tres forte connotation négative, est utilisé dès le debut de l'article ...
    Dommage, d'autant plus que le reste de l'article parle de 'hacker', et que RMS explique en quoi cela consiste réellement ...

    Sinon, bon, c'est juste une interview de RMS qui présente sa vision des choses ...
    • [^] # Re: Et toujours le meme rapprochement

      Posté par  . Évalué à 8.

      Faudrait que quelqu'un explique un jour à ces "journalistes", que hacker et pirates n'ont rien à voir.
      Et dire qu'on parlait de la qualité de LMI un peu plus haut...
      • [^] # Re: Et toujours le meme rapprochement

        Posté par  . Évalué à 4.

        en terme plus ou moins exact,
        un Hacker est un mordu de l'informatique ...

        Il est un tit peu dommange (mais pas trop ;p) que la journaliste n'aie pas expliqué la signification de Hacker ... mais on ne peut pas lui en vouloir ...

        L'article est sympa, et change de ce qu'on a l'habitude de lire dans le genre ...

        Sylvain
  • # No comment

    Posté par  . Évalué à -10.

    "Je crois dans un Etat social-démocrate. Un gouvernement est indispensable pour réguler l'économie, pour protéger les intérêts publics contre toutes les agressions, qu'elles viennent de gangsters ou de chefs d'entreprises, qui s'attaquent aux gens d'une manière plus subtile.

    Je me sens proche des idées anarchistes selon lesquelles certaines parties de la société devraient pouvoir s'organiser par elles-mêmes, sans qu'on leur dicte leur conduite. "

    Ceci est pourquoi je n'aime pas ce mec. Il politise trop le débat et c'est le type de mec qui ne fait vraiment pas avancer le schmillblick, et ce même si il autait des idèes opposées. Les vainqueurs sont ceux qui ont une cause commune à défendre et qui sont prêt à laisser leurs idèes politique aux "vestiaire".

    Stallmann veut diviser les Linuxien pour que son Hurd ait du succès et qu'il se sente superieu à Linus
    • [^] # Re: No comment

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      D'un autre coté, pour avoir eu l'idée du logiciel libre et s'y tenir, il faut avoir des convictions ...
      Personnelement, ca ne me gène pas de savoir ce que RMS pense, ni qu'il le dise (heureusement), je ne suis pas d'accord avec ses opinions politiques mais cela ne me choque pas non plus, et je trouve que oui, il a fait avancer les choses a sa manière.

      Maintenant, je ne crois avoir lu nulle part dans l'article que pour etre un dev de LL, il faut partager les idées de RMS ...
    • [^] # euh si, « comment »

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      « Ceci est pourquoi je n'aime pas ce mec. »

      C'est ton droit.

      « Il politise trop le débat »

      C'est son droit.

      « et c'est le type de mec qui ne fait vraiment pas avancer le schmillblick »

      Donc selon toi, le projet GNU n'a pas fait avancer le schmilblick. J'ai bien peur de ne pas être tout à fait d'accord.

      « Les vainqueurs sont ceux »

      Tu crois que le débat est « vainqueur ou vaincu » ?

      « qui ont une cause commune à défendre et qui sont prêt à laisser leurs idèes politique aux "vestiaire". »

      Cette cause commune, c'est les logiciels libre, dans ta pensée, non ?
      Les logiciels libres ont des implications politique, non ?

      Donc le fait que des gens soient prêt à défendre les logiciels libres, c'est pour des raisons, entre autres, politique, non ?

      « Stallmann veut diviser les Linuxien pour que son Hurd ait du succès et qu'il se sente superieu à Linu »

      Oui, et il est membre du Grand Orient, pédophile, léniniste-staliniste, maoiste, kim-sumoiste, ex-membre de l'OAS et du FLN (si si en même temps) et national-socialiste, du fan club de la division Das Reich. Accessoirement, il est membre al-quaida et à lui incité son pote Oussama à utiliser Gnupg.

      Il n'a initié le projet GNU que pour assouvir ses désirs mégalomaniaques et sadiques et surpasser un technicien suédois.
      • [^] # C'est un extremiste

        Posté par  . Évalué à -8.

        Et communiste, anarchiste, fasciste, je ne les aime pas. Un ami qui ne partage pas mes opinions "philosophico/politique" reste quand même un ami
    • [^] # Re: No comment

      Posté par  . Évalué à 7.

      Tu oublies de citer la suite qui fait bien comprendre le rapport :
      La communauté du logiciel libre en est un bon exemple. La liberté est essentielle, à la fois pour étudier les programmes informatiques, pour modifier ce qui vous convient, pour redistribuer des copies à d'autres personnes, pour publier les versions améliorées. Malheureusement, quand on observe les Etats-Unis aujourd'hui, la société ne va pas vraiment dans ce sens : les entreprises ont de plus en plus de libertés, ce qui oblige à restreindre les libertés des autres.

      Stallmann ne veut diviser personne, mais il rappelle que le combat pour le logiciel libre est les libertes qui y sont liées est quelque chose de politique. Car je te rappelle que c'est la politique qui decident des lois concernant ces libertés. Mais c'est sur que si tes opinions politiques se resument a ta signature tu dois avoir du mal à saisir tout cela.
    • [^] # Re: No comment

      Posté par  . Évalué à 1.

      L'OM EN D2, C'EST TELLEMENT MIEUX

      Tu politises pas un peu le débat?
      T'es le type de mec qui ne fait vraiment pas avancer le sport, les vainqueurs sont ceux qui ont une cause commune à défendre [le sport] et qui sont prêts à mettre leurs préférences régionales aux "vestiaire".
      bon j'ai même laissé les fotes...
      balaies devant ta porte avant d'aller voir chez les autres...
      • [^] # HORS SUJET

        Posté par  . Évalué à -4.

        Là, je ne parle pas de sport. Je parlerai de sport , je parlerai des ces Ecossais main dans la main avec les Parisiens lors de la coupe du monde 1998.
        Bon, je vais changer ma signature. CELTIC/PSG The Beer Union ou la bière, c'est bien mieux que le Pastis
        • [^] # Re: HORS SUJET

          Posté par  . Évalué à -2.

          Finalement ce sera la deuxième........
          • [^] # Re: HORS SUJET

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

            Tu es un BOFH^WBEAUF.
            • [^] # Re: HORS SUJET

              Posté par  . Évalué à -4.

              Je prefererait être boeuf!
              Pourquoi, tu aimes le PAstis?
              Et sinon, il ne faut pas oublier les nombreuses bieres Francaises
              dlfp, buveurs de PAstis? Tous, sauf un coin qui resiste: la tribune
          • [^] # Re: HORS SUJET

            Posté par  . Évalué à 0.

            En tant que producteur de Pastis je trouve que vous êtes le type de personnage qui ne fait vraiment pas avancer notre économie, les vainqueurs sont ceux qui ont une cause commune à défendre [le pastis français] et qui sont prêts à mettre leurs préférences gustatives au vestiaire.

            Laisson la bière aux belges, ils font ça bien mieux que nous.
    • [^] # Re: No comment

      Posté par  . Évalué à 6.

      l'opensource a toujours ete un debat politique ET aussi un debat pratique pour améliorer les softs.

      la FSF a un aspect politique : celui de limiter les pouvoirs des entreprises en informatique. ce n'est pas nouveau

      et oui son coté politique peut etre lourd, mais il a fait progresser enormément les choses.

      Gcc, emacs, la GPL, pensez donc qu avant que GCC ait atteint un niveau decent de qualité, il fallait _forcement_ payer (et cher) un compilateur sur n'importe quel unix en PLUS du prix du systeme d exploitation lui meme.

      maintenant il y à une alternative

      pensez aussi que l'envie d etre detaché des interets privés, de pouvoir travailler soi meme sur le systeme, le modifier, le comprendre (bref avoir le code) est un aspect politique.

      la politique n'est pas un gros mot.

      Stallman a fait progresser (il a codé reellement du code avant de prendre son baton de pelerin , je le rappelle)

      quand a HURD, pour etre clair, il n'a jamais dit d abandonner linux (bien au contraire) mais de ne pas rendre le projet GNU _que_ compatible "linux".

      "linux", c'est tres bien cependant c'est pas la fin du monde, allez voir si HURD, bsd ou Atheos a d'autres bonne idees.
      le debat GP/Opensource/propriété industrielle/brevet est politique.
    • [^] # Re: No comment

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      >Il politise trop le débat
      Le silence des pantoufles aujourd'hui est parfois plus assourdissant que la bruit des bottes d'hier...
      Moi j'apprécie au contraire le logiciel libre parce qu'il est aussi porteur d'un projet social, fondé sur des idées telles que la solidarité, le partage, et autres valeurs humaines non cotées au NASDAQ, et qu'en plus il l'ose l'affirmer clairement. La meilleure preuve, c'est que certains (ESR and co.) s'acharnent à le vider de tout contenu politique, pour le réduire à son simple aspect technique, certes beaucoup plus présentable vis-à-vis de l'ambiance politique actuelle. RMS est un militant, pas un marchand de soupe.
  • # quelle nostalgie !

    Posté par  . Évalué à 6.

    Je note que ce bon monsieur Stallman est assez nostalgique de ses belles années (celles ou il avait 20 ans ;-)).
    Cela ne me semble pas une attitude trés positive que de ressasser le passé en regrettant une époque perdue. La société à évoluée de telle façon qu'on ne reverra probablement pas la belle époque du MIT ...
    mais il y a surement de bonnes choses à venir autour du LL.
    J'aurais aimé qu'il souligne cela.
    • [^] # Re: quelle nostalgie !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Tout à fait d'accord. Je trouve qu'il décrit beaucoup ce qu'étaient les hackers sans réellement entrer dans le détail et très peu ce qui se passe maintenant ou ce qu'il pense sur le devenir du LL. Les considérations politiques me semblent légères. En fait, rien de bien intéressant en soi.

      Sinon, j'ai une question : De quoi vit-il ce cher RMS ?? Il travaille toujours au MIT ???
      • [^] # Re: quelle nostalgie !

        Posté par  . Évalué à -6.

        Il vit aux crochets des utilisateurs du Libre en profitant grassement de son salaire de président de la FSF.

        C'est le Crozmarie du logiciel libre.


        --
        C'est juste pour voir jusqu'à moins combien ça peut descendre
  • # RMS et ses amis...

    Posté par  . Évalué à -2.

    Je n'avais plus un seul ami. Les personnes qui faisaient partie de ce
    groupe avaient commis un acte tellement monstrueux que je ne voulais plus leur adresser la parole.
    Non pas parce qu'ils avaient quitté le MIT mais parce qu'ils avaient rejoint le giron commercial de
    Symbolics.



    Quelqu'un a lu l'original en anglais ? Parce que des propos comme ca, moi ca me fait fremir. Le MIT, il vivait de quoi a l'epoque ?

    Je n'ai manifestement pas la meme notion de l'amitie que RMS....

    Ronan
    • [^] # Re: RMS et ses amis...

      Posté par  . Évalué à -4.

      en plus il veut nous faire croire qu'ils ne buvaient pas :-)

      hop, -1
    • [^] # Re: RMS et ses amis...

      Posté par  . Évalué à 4.

      Le MIT comme beaucoup d'organismes universitaires depend des fonds publics même s'il passe des contrats avec des entreprises.
      L'accès aux résultats des travaux du MIT et d'autres universités américaines ne fait pas l'objet d'une sorte de racket.
      C'est, je pense, ce que RMS voulait signifier.
      Rjoindre certaines entreprises et ne plus divulguer ses travaux que sous la forme de brevets très couteux, ç'a lui vrève le coeur à Richard.
      On peur avoir une opinion différente, son attitude est tout à fait compréhensible.
  • # J'AIME PAS STALLMAN...

    Posté par  . Évalué à -4.

    ...ET POURTANT J'AIME LINUX.

    C'est un anarcho-stalino-communniste, un faux-cul, une bette immonde, qui pense que tout le monde doit clochardiser sans gagner de l'argent.

    Et lui il vit de quoi, ce gros porc ?
    Pour quelqu'un qui ne gagne rien, il se porte bien le gaillard.

    Sal Integriste barbu, jamais t'arrivera a la cheville de Linus Torvalds...
    • [^] # Re: J'AIME PAS STALLMAN...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      C'est ton droit, anonyme couard !
      Richard a eu le courage de consacrer sa vie à la liberté de penser, de créer, d'innover et de partager la connaissance. Soit, son aspect n'est pas celui d'un jeune premier, mais est-ce vraiment important ?
      Il mérite le respect, tes propos insultants ne sont que le reflet de toi-même.
      • [^] # Re: J'AIME PAS STALLMAN...

        Posté par  . Évalué à -3.

        Non, je ne suis pas couard

        C'est pas l'oeuvre de Stallman qui me degoute, encore moins le physique (je suis encore bcp plus laid) mais c'est les paroles suivantes :

        - Caldera est un parasite
        - Y a que la GPL qui est bonne
        - GNU Linux != Linux


        Tu vois ce genre d'attitude fait fuir les nouveaux venus. On a le droit de croire au libre, mais on a aussi le droit d'utiliser du proprio sans se faire insulter, voila !
        • [^] # Re: J'AIME PAS STALLMAN...

          Posté par  . Évalué à 3.

          Tu te sens insulté en utilisant du proprio ?

          - Caldera est un parasite

          C'est Monsieur Caldéra qui se fait sa pub sur Linux en disant ouvertement que la GPL l'emmerde bien.

          - Y'a que la GPL qui est bonne

          L'ai pas lu ça de Stallman, par contre j'ai lu que pour lui l'avantage de la GPL est un copyleft, qui empêche les gens de l'exploiter abusivement, compatée, par exemple, à la licence BSD.

          GNU Linux != Linux

          Pas envie de me relancer dans le troll, mais Stallman argumente et pas toi. Personnellement je comprend que ça lui pose problème, de voir que le nom d'un projet aussi important que GNU n'est jamais cité lorsqu'on parle du système GNU/Linux, dont il représente une grande partie.
    • [^] # Re: J'AIME PAS STALLMAN...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      >C'est un anarcho-stalino-communniste
      Excellente leçon combinée d'orthographe et de culture politique, j'applaudis sans retenue.
    • [^] # Re: J'AIME PAS STALLMAN...

      Posté par  . Évalué à 1.

      "J'AIME PAS STALLMAN...
      ..ET POURTANT J'AIME LINUX"

      C'est con, ça. Dans ce cas, il faudra que tu te débrouilles avec le noyau, mais sans le système qui est autour, et aussi que tu le compiles sans GCC.

      Parce que tout ce qu'on appelle "le système GNU/Linux", sauf le noyau, c'est basé sur l'oeuvre de Stallman.

      Sans le projet GNU, le noyau de Linus n'est rien de plus qu'un joli bidouillage.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.