La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
9
juil.
2003
Bureautique
Actuellement, la Clinique Pasteur a déjà fait la migration de 150 de ses postes sous GNU/Linux. Un déploiement qui maintenant s'effectue sans autre surcoût que l'achat de MiniPC :

Tous les postes de travail se connectent chaque jour au serveur central, et ils peuvent se mettre à jour automatiquement via rsync si nécessaire. Outre l'environnement classique du libre pour un poste de bureautique (OpenOffice, Mozilla) et une Debian à l'interface customisée, des outils moins conventionnels ont été mis en production dans les services de soins.

Wine et Rdesktop sont aussi utilisés quotidiennement pour faire cohabiter de l'imagerie médicale et l'utilisation sur ses stations d'une application WiFi de gestion de soins sous TerminalServer (en cours de aussi déploiement en WiFi)

Aller plus loin

  • # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

    Posté par . Évalué à 10.

    Franchement ça fait plaisir de lire un tel article... Enfin des professionnels qui ont ouvert leurs yeux...

    "C´est le rêve de tout responsable informatique : je peux déployer autant de postes de travail que nécessaire, sans aucun surcoût et ils sont immédiatement opérationnels. Et les postes sous Linux sont très fiables : nous n´avons connu que des pannes matérielles !"

    Et le tout sous debian .... c'est bien.

    Espérons que l'administration française se réveille aussi !
    • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

      Posté par . Évalué à 2.

      Enfin perso
      Si un utilisateur veut en modifier la configuration, elle sera écrasée le lendemain
      Moi, ca me ferait mal, de devoir tout reconfigurer chaque matin...
    • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

      Posté par . Évalué à 8.

      juste un _petit_ témoignage.

      Il y a quelques mois, je suis parti à un entretient de stage dans un hopitâl parisien au sujet de déploiment de _Thin Client_ (Client Léger) dans l'hopitâl. L'ingénieur responsable m'a un peu exposé le _topo_. Il disait qu'il voulait les mettre avec des serveur windows 2003 et/ou des Cyrix Metaframe.

      Je lui demande pourquoi ils n'étudient pas des solutions avec des logiciels libres, car comme l'hopitâl est dans le service public.. c'est un peu les français qui paient toutes les licenses au ricain ...

      Il me dit, mais on a des documents words et excel ! _là j'ai haluciné !_ Il ne connaissait même pas OpenOffice.org et essayait de me titiller avec /etc/resolv.conf, ARP et autre _semi_ connaissance de base réseau.

      Il me dit qu'ils n'ont pas le _libre_ choix des architectures matériels et logiciels. Ils ont souvent à choisir entre deux solutions.

      Il serait interessant de contacter ce département qui est responsable des choix informatiques des hopitaux.

      Pour finir il me dit que son budget et tellement serré qu'il ne peut pas me rémunérer, s'ils ne gaspillaient pas tout l'argent des citoyens dans les logicielles propriétaires ils auraient un sacré budget pour rémunérer beaucoup de gens.
      • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est hélas un des problemes majeurs : l'ignorance d'une bonne partie des responsables informatiques - soualés des solutions Microsoft depuis trop longtemps - craignant de voir leur compétence/aura/savoir réduits aux yeux de leur hiérarchie et/ou subordonnés.

        Ben, oui, pour un informaticien, passer d'un système a un autre demande quand même un travail sur soi meme aussi, et de l'humilité (à moins d'être omniscient).
        On n'aborde pas Unix/Linux en ayant des reflexes 100% Windowsiens (et l'inverse aussi). Ca demande un effort de reapprentissage, d'ouverture d'esprit, de nouvelles connaissances a ingurgiter, le plus souvent en laissant de côté ce qui a été appris par coeur sur l'autre systeme.

        Bref, il s'agit d'apprendre a désapprendre aussi. Donc de reconnaitre que les connaissances chèrement acquises et qui permettent de se la "péter" sont limitées de facto (je pousse un peu là ...). On essaye alors de se raccrocher au branches, plutot que de reconnaitre qu'on n'a pas toutes les connaissances et le savoir (comme tu le dis, il t'a tittillé sur des sujets qu'il connait, pour te montrer que, quand même, hein, bon, ....)

        Donc, solution de facilité, de confort (intellectuel et social), on préfère continuer dans ce que l'on connait/maitrise/a appris/. Quitte a ce que cela soit aberrant selon certain point de vue (ici financier, par exemple, comme tu le soulignes).

        Mais bon, c'est humain.
        • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est trés vrai ce que tu dis là, Mika Mika.
          On devrait répertorier quelque part les différentes stratégies permettant de retourner un responsable informatique sans qu'il ne perde la face.
          On pourrait créer un kit linux pour responsable informatique leur apprenant les rudiments leur permettant de sauver la face et même d'en imposer à toute leur entreprise!
          Dans le kit, on inclurait les bénéfices personnels qu'ils pourraient tirer d'une migration vers linux.
          Des trucs du style:
          linux véhicule l'image d'un système complexe auprés du grand public. La migration d'un parc informatique sous linux est pourtant une procédure sans risque si elle est confiée à une SSII compétente. Il n'empêche que la réussite d'un tel projet suscite toujours l'admiration des employés, le respect des techniciens et la reconnaissance des patrons qui diminuent les frais en informatique tout en augmentant la productivité de l'entreprise.

          Il faudrait aussi une section concernant les risques ou on pourrait leur expliquer comment faire partager le risque de la migration pour qu'ils n'aient pas peur que tout leur retombe dessus en cas de pépin.

          C'est rigolo mais c'est vrai qu'il faudrait un site dédié au recensement des migrations vers linux avec des interviews, des documents, un annuaire des SSII linux, des tests complets des applications phares et des solutions clès en main proposées, etc
  • # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

    Posté par . Évalué à 4.

    Voila une bonne nouvelle, et c'est de plus en plus frequent en ce moment :)

    Cette migration peux etre un bon exemple pour les societes qui hesitent encore ...
    • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est une bonne nouvelle mais c'est aussi du aux budgets qui baissent comme une peau de chagrin, mais ne carchons pas dans la soupe, si le libre se fait adopter dans une telle institution, cela fera boule de neige, je le souhaite en tout cas...
      • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

        Posté par . Évalué à 3.

        En parlant de budget, je suis vraiement surpris du leur. Ils annoncent entre 15000 et 20000 € pour la migration (hors coût du matériel). Cela me semble très faible pour tout ce qu'ils ont fait.
        • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

          Posté par . Évalué à 3.

          "Cela me semble très faible pour tout ce qu'ils ont fait."

          Fait quoi:

          * Install et config a distance *
          - apt-get install fai cfengine ?
          ou bien encore:
          - apt-get install systemimager systemconfigurator

          * messagerie *

          "serveur Libre Postfix et un annuaire OpenLDAP"

          apt-get install postfix-ldap slapd

          + quelques interfaces/scripts pour gerer les comptes mails. D'ailleurs, il me semble qu'il existe dejà des trucs pour ça. mais bon.

          * etude (et mise en place) pour l'emulation 5250 sur ehternet*

          Ca, ca du être fun

          Bref, je dis pas qu'Alliacom a arnaqué son client et/ou qu'ils n'en a pas ramé une seule, mais, au contraire, pour moi, le prix a l'air tout a fait correcte, surtout si le travail a été bien fait, ce qui semble être le cas, au regard du discours du _client_.


          http://www.indexel.net/doc.jsp?id=668(...) est aussi un lien de l'article qui date de decembre 2000.

          Historique:

          - le PC (sous windows) est trop couteux (2,5 fois plus qu'un terminal). Microsoft dehors.
          - Neoware NCD et IBM. dehors. (surtout IBM, et ca ne m'etonne pas)
          - Solution thin client Pas assez abouti. dehors. (Perso, j'ai un doute, cf lien plus bas.)
          - Microsoft, trop lourd comme solution, et dependre d'un editeur est une connerie (les commerciaux Microsoft ont du faire baisser leur prix d'au moins 2,5 fois entre 2001 et 2003). re-dehors quand même.
          - Aliacom + Debian GNU/Linux: victory.

          Bravo à Aliacom et à ce responsable (qui visiblement merite ce titre) informatique.

          Bref, il existe d'autre boite qui ont compris un certain nombre de chose sur l'informatique, comme par exemple:

          http://www.samse.fr/GPL/LinuxSol2003/(...)

          On trouvera encore des gens qui diront que linux n'est pas prêt pour le desktop, que c'est compliqué, qu'il y a des coût cachés etc... Il va falloir qu'ils commencent à argumenter sévèrement. Entre le discours d'un certain type de presse qui fait plus du publiredactionnel que du journalisme (vu les annonceurs et les articles, ca ne fait aucun doute), et celui des services marketing des constructeurs et editeurs, il y a la réalité, et... des gens talentueux.
          • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

            Posté par . Évalué à -1.

            > "serveur Libre Postfix et un annuaire OpenLDAP"
            > apt-get install postfix-ldap slapd

            Et pour obtenir ton site intranet avec toutes les fonctionnalites souhaitees ?
            apt-get install apache ?

            Il faut vraiment faire attention a ce type de commentaires et d'avis qui sont susceptibles de faire beaucoup de degats dans le libre.

            Les societes ou clients qui s'engagent dans le libre avec cette idee subissent automatiquement des echecs cuisant.
            Mettre en oeuvre un annuaire LDAP = apt-get install slapd... Dans ta chambre ou a l'ecole... et ensuite.
            Un projet serieux d'annuaire est plus un probleme d'organisation que de technique. Que veut le client, quelles applications vont se servir de l'annuaire, qui gere quelle partie des donnees, comment assurer les synchro, comment contourner les limites de telle appli, comment administrer, gerer et renseigner le tout, d'ou viennent les donnees.... les projets d'annuaires se chiffrent generalement en centaines de milliers d'euros.

            C'est un peu comme pretendre que Linux est pret pour le poste client.
            C'est completement faux !
            Il y a quelques cas ou cela devient possible (perimetre fonctionnel exactement delimite, comme a la clinique Pasteur) mais pas pour le cas general.
            Quid de tel logiciel metier specifique, quid de ce progiciel qui ne sait generer que des rapports en word,...
            Il faut bien savoir que les premiers projets de mifration vers OpenOffice (sous windows meme pas sous Linux) sont aujourd'hui a l'etat pilote et que les retours sont plutot mitiges. Legeres dIfferences de fonctionnement, d'ergonomie, perimetre fonctionnel non identique... Eh bien cela suffit a perturber une majorite d'utilisateurs.

            Tout ca va bien sur evoluer et dans le sens positif, mais il faut arreter de lancer et defendre des idees fausses, sans fondement ou experience derriere (on ne parle pas du copain qui a reussi a ouvrir son .doc sous Linux et OO) car cela nuit a la progression du libre en decevant pas mal d'utilisateurs alleches par ces propos.
            • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

              Posté par . Évalué à 3.

              "apt-get install apache "

              Presque. En fait ca depend des "fonctionnalités souhaitées" et de l'existant.

              Dans le cadre de la news, quel a été le travail d'integration ? J'en vois pas. Un IHM pour la gestion des comptes mail, peut être, parceque je ne suis plus à la page sur les softs libres existants à ce sujet et qu'il n'en existait pas d'abouti à l'époque où j'ai du realiser ce genre de chose (il en existe aujourd'hui ?)

              Voir si les applications metiers existantes fonctionnaient avec differents emulateurs et retenir la meilleurs solution (proprietaire d'ailleurs).

              Prendre du temps pour montrer que tout ça (install/config automatique, ldap+postfix ... ) fonctionnent. (c'est passé en avant vente j'imagine)

              Je ne pense pas que le client aurrait du se saigner pour ce qu'il y a ci-dessus, surtout si comme le dit la news "la clinique avait un cahier des charges précis". Ca veut dire quasiment pas d'étude (du besoin, de l'existant, des objectifs etc...)

              "Les societes ou clients qui s'engagent dans le libre avec cette idee subissent automatiquement des echecs cuisant."

              Laquelle d'idée ? Désolé, l'installation et la configuration sont relativement simples dans la majorités des cas, et une boite competente et honnete fait ca relativement vite et pas (trop) cher. Longue vie à Aliacom (avec qui je n'ai aucune relation d'aucun type)

              "...Dans ta chambre ou a l'ecole"

              Tu presumes (très) mal.

              "Un projet serieux d'annuaire est plus un probleme d'organisation que de technique"

              sans blague ? que crois tu que j'ai voulu dire avec mes "apt-get truc" ?

              "Que veut le client"

              plus, moins cher, ou plus vite. Trivial. (et quand il veut tout ca en même temps et en forfait, ca se finit mal "en general").

              "quelles applications vont se servir de l'annuaire"

              Dans le cas de la news (et ailleurs d'ailleurs), Trivial.

              "qui gere quelle partie des donnees"

              Dans le cas de la news, Trivial.

              "comment assurer les synchro"

              Trivial. man slurpd.

              "comment contourner les limites de telle appli"

              Ca, ca coute de l'argent. La connaissance des limites et la façon de les contourner.

              comment administrer, gerer (et renseigner le tout)

              Problème de RH d''une part (et si l'IHM est bien fait, n'importe qui d'autre part).

              d'ou viennent les donnees

              Hahem... Un truc qui se nomme l'existant en general :]

              les projets d'annuaires se chiffrent generalement en centaines de milliers d'euros

              Ouaip, c'est un peu le prix pour que des consultants comprennent le fonctionnement d'une grosse boite. C'est pas le cas general de l'entreprise qui veut regrouper/requetter des infos clients/fournisseurs dans un annuaire ou avoir une identification pour une ou plusieurs application/machine/utilisateurs clairement identifiées.

              C'est un peu comme pretendre que Linux est pret pour le poste client.
              C'est completement faux !


              Il y a des softs specifiques à _un os_ specifique, pour des utilisateurs specifiques. Ca met comme une nuance à ton "completement faux".

              "Legères dIfferences de fonctionnement, d'ergonomie, perimetre fonctionnel non identique... Eh bien cela suffit a perturber une majorite d'utilisateurs."

              Prendre les utilisateurs pour des cons, ça, ça les perturbe. Expliquer les pourquoi et montrer qu'ils pourront mieux travailler, ca perturbe nettement moins.

              On peut recouper, avec les logs de firewall et de proxy, la vitesse à laquelle des utilisateurs changent de soft de peer2peer, IMessenger ou autre et constater la resistance au changement par ailleurs: C'est proportionnel, surtout pour un certain type d'utilisateur: le glandeur.

              il faut arreter de lancer et defendre des idees fausses, sans fondement ou experience derriere

              Parle pour toi.

              Enfin bref, je disais simplement que le prix annoncé pour cette operation ne me surprenait pas, au contraire de Fredx, qu'il y avait un joli historique derrière et que la meilleurs solution (celle qui a ravi le client et qui ne lui a pas couté "des centaines de milliers d'euros") a été retenue: linux, sur le desktop, avec des logiciels metiers specifiques.

              "quid de ce progiciel qui ne sait generer que des rapports en word". J'en connais pas. J'ai pas du assez jouer dans ma chambre :)
            • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

              Posté par . Évalué à 5.

              Ton discours est tout aussi dangereux sinon plus! Quand tu parles comme ça, tu donnes toute légitimité à l'informatique à la microsoft. Comme si l'informatique se résumait à un format de document. Au contraire, Linux est prés pour le desktop et encore plus le desktop d'entreprise parce qu'il permet de rendre sa vrai fonction à l'informatique, celle d'un outil! On ne fait pas un .doc mais on tape un document. L'apport de l'informatique par rapport à l'écriture manuscrite de ce même document ou tapé à la machine, c'est de pouvoir l'archiver pour y accéder à n'importe quel moment et même des années plus tard, l'envoyer à quelqu'un à travers une communication électronique pour qu'elle puisse elle aussi le lire et l'archiver. D'aprés ce que tu dis, il faudrait penser en terme de standarts établis et de non perturbation de l'utilisateur. C'est la vision de l'informatique que nous impose microsoft. Tu as tel outil et voici les tâches que tu peux accomplir avec. Le bon raisonnement à avoir, c'est : j'ai telle tâche à accomplir, comment l'outil informatique peux m'aider à les accomplir de manière plus efficace. C'est ce modèle là qu'à suivi linux et c'est ce qui lui permet de s'adapter à tellement de situations différentes. L'adaptation des utilisateurs n'est qu'une mauvaise idée reçue. Les périphériques d'entrée sont les mêmes pour linux et windows: un clavier, une souris. Linux dispose d'interfaces présentant une ergonomie similaire à celle de windows. Il faut arrêter de faire croire aux gens qu'ils seront perdus devant un bureau linux. Ils sauront toujours comment cliquer! Il suffit de mettre des icones explicites sur le bureau vers les outils de production qu'utilise quotidiennement l'utilisateur, de les former sur les outils plus pointus et une migration de linux vers windows n'est pas plus douloureuse pour l'utilisateur qu'un changement d'application ou une nouvelle version de windows (98,ME vers nt ou xp). Bien sûr, il y a beaucoup de cas où des applications établies ne peuvent être remplacées et c'est normal. Il ne faut pas à tout prix remplacer l'existant mais apporter les qualités de linux à l'entreprise. Beaucoup ici confondent desktop d'entreprise et machine perso. Il n'y a qu'à voir l'un des commentaires plus haut où le mec ne supporterait pas de devoir reconfigurer son bureau tous les jours alors qu'on lui parle de machines installées dans une clinique qui pratique beaucoup d'opérations sur le coeur en plus! Il faut nous aussi oublier cette vision erronée de l'utilisation de l'informatique en entreprise que nous avons. Par contre, penser que linux n'est pas encore prés pour ce desktop d'entreprise revient à faire la même erreur parce qu'on attache une vision tout aussi erronée à une utilisation de l'informatique en entreprise. ouf.
              • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

                Posté par . Évalué à 0.

                restons moderes, il ne faut pas non plus croire que Linux est la solution a tous les problemes. Pour ce qui est de changer d'interface, changer d'habitude ca a un impact absoluement non negligeable voire meme incroyablement penible pour les responsables informatiques. Il ne faut pas oublier qu'en entreprise on a affaire a de sacres boulets - aucune connotation pejorative, appelons les choses comme elles sont. Combien de transition d'un progiciel vers un nouveau a rate a cause des utilisateurs ? combien d'argent la boite est prete a investir en formation ? est-ce qu'au bout d'un moment le budget formation ne devient pas autant/plus important que la difference proprio-libre ? bref il y a beaucoup de questions a se poser et similaire ne veut pas dire identique. petite annonce personnelle privilegiant les moinseurs : tu donnes toute légitimité à l'informatique à la microsoft. en quoi l'informatique a la MicroSoft n'est pas legitime ? ce type d'informatique ne transgresse aucune loi, il y a bien ces histoires de trust (et je dis ce n'est pas QUE de la faute de MS) mais a part ca c'est en toute legalite que MS fait son business. Alors je prefererai prendre legitimite au sens moral et non du droit, mais la encore si MS n'est pas tres moral, il en va de meme pour beaucoup (la plupart ?) d'entreprises et idem pour les gens. Grosso modo dire ceela revient a tourner le mirroir vers soi. voilavoila c'etait la petite note faussement philosophique de la soiree
                • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

                  Posté par . Évalué à 2.

                  restons moderes, il ne faut pas non plus croire que Linux est la solution a tous les problemes.
                  Pour ce qui est de changer d'interface, changer d'habitude ca a un impact absoluement non negligeable voire meme incroyablement penible pour les responsables informatiques. Il ne faut pas oublier qu'en entreprise on a affaire a de sacres boulets - aucune connotation pejorative, appelons les choses comme elles sont.
                  Combien de transition d'un progiciel vers un nouveau a rate a cause des utilisateurs ? combien d'argent la boite est prete a investir en formation ? est-ce qu'au bout d'un moment le budget formation ne devient pas autant/plus important que la difference proprio-libre ?


                  A ton avis, pourquoi j'ai écris ça:
                  Bien sûr, il y a beaucoup de cas où des applications établies ne peuvent être remplacées et c'est normal. Il ne faut pas à tout prix remplacer l'existant mais apporter les qualités de linux à l'entreprise.
                  Je ne vois pas ce que je peux te dire de plus à ce sujet.

                  en quoi l'informatique a la MicroSoft n'est pas legitime ? ce type d'informatique ne transgresse aucune loi, il y a bien ces histoires de trust (et je dis ce n'est pas QUE de la faute de MS).
                  Je ne parle bien sûr pas du côté judiciaire de l'affaire même si tout le monde sais que ce n'est pas l'excellence de ses produits qui lui a permet d'occuper cette position aujourd'hui...
                  Je te parle du fait que le monopole de microsoft lui a permis d'imposer sa conception de l'informatique. Ils ont fait tout et n'importe quoi pour cloisoner l'utilisation de l'informatique à leur plateforme. Celà a considérablement ralenti l'innovation dans ce domaine et apportés des comportements dictés par eux. C'est de celà dont je voulais parler.

                  mais a part ca c'est en toute legalite que MS fait son business
                  Elle est bien bonne celle-là :-) Alors toi, quand tu vois un dealer d'héro, tant qu'il ne s'est pas fait serré par les flics, son business est légal? LEs pratiques anti-concurrentielles de microsoft sont avérés et reconnues partout sur la planète. Si tu attends sur les tribunaux américains pour savoir s'ils ont des pratiques illégales...

                  Alors je prefererai prendre legitimite au sens moral et non du droit, mais la encore si MS n'est pas tres moral, il en va de meme pour beaucoup (la plupart ?) d'entreprises et idem pour les gens. Grosso modo dire ceela revient a tourner le mirroir vers soi.

                  Donc il faudrait garder linux dans ses cartons parce qu'il n'y a pas que microsoft qui soit une entreprise amorale... Je ne te suis plus là ???

                  Pour résumer, je disais simplement qu'il faut arrêter avec cette peur de gagner. Linux est parfaitement adapté au monde du travail. Il remplace déjà beaucoup d'unix et peux aussi remplacer d'autres os dont windows sur le desktop. Bien sûr, il ne faut pas attaquer toutes les sociétés la fleur au fusil en voulant absolument imposer linux mais il a vraiment sa place dans l'entreprise.
                  Vous vous rendez-compte que microsoft a annoncé que server 2003 était plus rapide que samba comme serveur de fichier !? Si ça ce n'est pas une preuve pour vous, je ne vois pas ce que je peux faire. Dans une PME qui veut se mettre en réseau, quoi de mieux qu'un petit serveur de fichier, serveur web, messagerie, firewall sous linux. C'est le début d'une relation pouvant accompagner cette PME dans sa croissance. C'est aussi important que les annonces de grosses migrations. Le plus gros problème de linux reste l'ignorance de ses avantages par les entreprises.
                  • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Je me souviens d'un test où Samba était trois fois plus rapide en transfert que le serveur de fichier NT de même puissant.

                    Et sous Server2003, je pari qu'une copie de fichiers, d'une machine sur elle-même en passant par son propre partage, mets toujours 2ou3 fois plus de temps qu'une copie sans le reseau. Ca m'a toujours fait marrer cette histoire.

                    Les entreprises ignorent tout de leur systeme Windows, jusqu'au point de le croire performant.
            • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Non ! notre Intranet est notre plus gros developpement. Si je parle de nos Stations GNU/Linux, c'est parce que je suis "l'unique technicien de support" et que je baigne dedans 24/24. Mais l'outil qui attire les responsables des Cliniques et Hopitaux, c'est bien cette intranet "apt-get install tomcat". En dehors des fonctions classiques de toutes entreprises tel la gestion de contenu, les annuaires divers (téléphone, médicaments...) le forum, qui sont d'ailleurs presque tous fait avec des OSS, nous misons tout sur un Intranet Patient: Par dessus tout les données administratifs classiques, c'est un dossier médical informatisé qu'il nous permet de réaliser. Et c'est ce qui est unique, (ya pas encore d'apt-get install IntranetPatient ) car personne n'avait encore inclu dans un même dossier, des données numerique telque, de l'imagerie, des commentaires audio, des videos en streaming(en test), les courriers des cabinets medicaux en pdf, la gestion du pmsi des praticiens, des liens vers des informations relatives au patient en dehors de notre propre SI. Depuis son pda wifi, le médecin consulte toute l'anteriorité du patient, les documents produits dans d'autres cabinets que le sien ou son planning. L'infirmière peut directement dans la chambre du patient consulte les résultats du labo et peut choisir avec lui le plan de soin. Ajoutez la fonction extranet et c'est l'outil qu'il faudrai à tout établissement de soin Notre evolution était surtout à ce niveau. Nous essayons maintenant de la partager avec d'autres sites, et promouvoir entre autre, le libre
      • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

        Posté par . Évalué à 6.

        Oui quand on voit les prix exhorbitants pratiqués par Microsoft, il y a de quoi se dire qu'effectivement, les restictions de budget n'y sont pas étrangere. A titre d'exemple, il suffit d'imaginer une boite de 100 pers. accedant à un serveur de fichier W2K...
        Grosso modo, il faut payer le serveur + les licences par sieges ce qui revient à :
        5500FF + 100*220FF = 27500FF
        Sans compter le prix hardware, ca fait cher... alors qu'une RH ES (2500FF)+ Samba (un don de 2500FF) =5000FF

        C'est tout vu.
        Chui fatigué, vous ferez la conversion en Euro tout seul
        • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est sûr que çà doit être un gouffre !

          Mais Cro$oft, après un certain stade, fournit des licens "bâtiments" ;o) Je ne sais pas si ta solution est la plus rentable ou la license bâtiment dont je ne connais pas le prix.

          Je sais que chez Belgacom, c'est le type de licenses qu'ils possèdent entre les postes des employés et les serveurs sous WIN2K au niveau de l'hébergement.

          On avait fait héberger le serveur de mon ancienne société chez eux, et même si il tournait sous Mdk Linux, on devait payer la license Windows car ils ne pouvaient pas ne pas nous la faire payer à cause de cette politique de "license bâtiment". Enfin, je n'ai pas une certitude sur le fait qu'on payait la license mais en tout cas, c'est ce qu'il était question au départ. On a peut être eu une ristourne mais chaque mois on payait donc en partie la license Windows qu'on n'utilisait pas !!!

          Génial, non ?
      • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

        Posté par . Évalué à 1.

        Attention, j'ai l'impression qu'il ne s'agit pas de l'Institut Pasteur, mais d'une clinique privée. Ce qui est bien aussi.
    • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Enfin, ils n'ont pas tout compris non plus... Leur site est rempli de flash en veux-tu en voilà...
  • # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

    Posté par . Évalué à 3.

    doucement...
    si je n'ai pas lu trop vite, il s'agissait de passer de terminaux as400 a qque chose de plus moderne.

    C'est nettement plus facile que de changer un parc de serveurs windows 2000 ....
    • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Sauf que nous avons commencé par migrer nos serveurs NT et c'est cette belle réussité qui nous a donné envie de continuer l'experience encore plus loin, jusqu'au desktop. Et je repete que les stations linux ont aussi remplacé des PC nous Windows et pas seulement des terminaux.
      • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

        Posté par . Évalué à 2.

        j approuve totalement la reponse, il aurais été "plus facile" de tous mettre sous windows, j ai plusieurs question juste un peu simple :

        -est ce que les personnes du services informatique ont installé linux a la maison, vu que cela marche bien? :-D

        -l idée generale qui ressort pour les personnes qui ne font pas parti du services informatique, est il positif?

        -est ce que tous le personnel qui utilise un ordinateur à la clinique sait que c est linux dessus ?

        -le bouche à oreille fonctionne souvent dans le milieu medical, est ce que des collegues(medecins et informaticiens) ne sont pas effrayés par vos choix.

        voila voila

        merci
        • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          - Deux des cinq personnes du services infos sont sous Linux à temps plein (moi et mon guru). Un autre a sont routeur nunux @Home et s'y mets le nez dedans. Nos collégues "dinosaures" de l'aire Mainframe IBM, sont d'ailleurs avantage attirés par la ligne de commande *nix que les fenêtres bourrées de details impossibles à lire (sic)

          - Idée générale qui ressort ? --> c bô les ecrans plats !
          Nous avons profité de la migration de l'architecture pour changer le parc (15 ans d'ancienneté) C'est la chose qui se remarque en premier.

          - Pas grand'monde sait qu'il utilise un systeme linux, puisque nous n'avons pas donnés de details techniques ennuyeux. Quelques bidouilleurs (comme ya dans chaque entreprise) en sont conscience. Mais est-ce que ça change ?

          - Effrayés par nos choix ? Euh... non pas que je sache, lol. Parcontre ya de plus en plus d'envieux dans autres etablissements qu'on essayait d'aider.

          voilou voilou
          • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

            Posté par . Évalué à 2.

            Je pense qu'informer les utilisateurs sur le systeme qu'il utilise est relativement important
            (surtout pour LINUX) car les personnes contentes du nouveau systeme (principalement
            des ecrans plats) seront contente de sortir pendant un repas mondin (ou autre):
            "Moi, je travail sur LINUX (na :-p)".

            Et ca permet de faire parler un peu de LINUX.


            Voili voil@
            • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

              Posté par . Évalué à 2.

              Le must, c'est de leur demander ce qu'ils pensent du système informatique en place et de leur dire aprés leur réponse que c'est linux. Ils auront alors leur propre opinion sur l'OS, ce qui aura plus de poids (positivement ou négativement d'ailleurs).
            • [^] # Re: La Clinique Pasteur soigne ses postes de travail avec Linux

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              On a mis le penguin framebuffer au demarrage... Et les Stations ne sont pas des "PC" mais des "TUX" dans le langage courant des salariés... c'est déjà un debut.

              Mais effectivement, ça ne peut pas faire du mal que de communiquer un peu là-dessus, car dans chaque personne peut se cache un futur partisans.

              Bonne idée, je creuse ça

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.