La neutralité commerciale de l'école publique est-elle soluble dans le numérique ?

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
20
avr.
2005
Communauté
L'APRIL et la FSF France viennent de publier un communiqué de presse concernant une campagne de publicité dans les collèges à l'initiative du ministère français de l'éducation.

Sous forme de « guides d'information » contenant en fait des « publi-informations », les auteurs de cette campagne expliquent aux adolescents qu'« il n'est pas possible de graver des copies d'un logiciel pour les vendre ou même pour les offrir », et affirme que « les contenus numériques ne peuvent être utilisés sans autorisation de leur propriétaire ». Cette présentation est partiale et erronée. Elle ignore l'existence du logiciel libre et ne met en avant que les dispositions répressives du droit d'auteur, oubliant notamment de mentionner les droits du public tels que l'exception de copie privée.

Membres du Forum des Droits sur l'Internet, dont les documents ont été détournés par cette campagne, l'APRIL et la FSF France interpellent le ministre sur la logique qui l'a conduit à approuver l'insertion de publicités dans des ouvrages destinés à des collégiens.

Les deux associations invitent le ministre à « définir une politique de développement de l'informatique dans l'Éducation Nationale qui soit libre de toute ingérence commerciale, reprenant en cela la tradition républicaine qui protège le système éducatif ».

Aller plus loin

  • # Encore une violation inadmissible...

    Posté par . Évalué à 5.

    ... de la concurrence libre et non faussée ! Vivement que la constitution vienne remettre de l'ordre dans tout ça.

    (le comique de répétition, c'est seulement à partir du quatrième commentaire)
    • [^] # Re: Encore une violation inadmissible...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Aucun rapport.

      L'école est un lieu d'enseignement et d'éducation. Pas un lieu de commerce, de concurrence.

      Même s'il est possible que la dialectique néo-libérale de la Constitution permette un jour à des gugusses de revendiquer un droit à pratiquer leurs activités commerciales dans l'école, puisqu'après tout, il n'existera plus de services publics neutres mais des « services d'intérêt économique général ».
      • [^] # Re: Encore une violation inadmissible...

        Posté par . Évalué à 3.

        L'école est un lieu d'enseignement et d'éducation. Pas un lieu de commerce, de concurrence.

        Arf, mais pour enseigner et éduquer l'école [publique] claque des doigts et le monde se met à ses pieds ?

        ... ou elle paie du matériel, des logiciels, des services, et du personnel avec le budget qui lui est alloué? Ah ? Alors pas de concurrence et de commerce sur le marché de l'éducation ?
        • [^] # Re: Encore une violation inadmissible...

          Posté par . Évalué à 6.

          Toute forme de publicité à l'intérieur de l'école est interdite dans les textes officiels. Dans la réalité, c'est parfois délicat, mais le principe reste entier.
          • [^] # Re: Encore une violation inadmissible...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            En pratique : allez voir les distributeurs de boissons avec une bouteille de Coca Cola en format géant présent dans presque tous les lycées et collèges de France. Mais dans ce cas là ce n'est pas pareil, ça rapporte de l'argent à l'établissement...
            • [^] # Re: Encore une violation inadmissible...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Il me semble qu'il y a une loi qui est passé récemment pour interdire ça...
              (pas envie de googler pour trouver la référence)
              • [^] # Re: Encore une violation inadmissible...

                Posté par . Évalué à 2.

                Il me semble qu'elle a été rejettée par les sénateurs.
                Ils trouvaient que c'était un moyen pratique pour les élèves qui ne prenaient pas de petit déjeuner.
                Après, on peut se poser la question de savoir si quelqu'un qui ne nourrit pas son enfant le matin lui donne de l'argent pour le distributeur.

                PS : dans mon collège, il y a bien un distributeur de cochonneries (principalement des gauffres au chocolat ou des madeleines), mais pas de distributeur de coca-cola et consorts.
                En tout cas, les distributeurs sont blancs et il n'y a pas de pub voyantes.
        • [^] # Re: Encore une violation inadmissible...

          Posté par . Évalué à 4.

          ... ou elle paie du matériel, des logiciels, des services, et du personnel avec le budget qui lui est alloué?
          Le matériel et le personnel, oui! Pour le logiciel... il n'y a pas d'obligation ;-)

          J'avais déjà regardé cette brochure il y a quelques semaines et je leur avais envoyé un mail pour signifier qu'ils ne devraient pas encourager à tel point la consommation en ignorant totalement les alternatives libres et en précisant que la gratuité n'existait pas. Je n'ai pas reçu de réponse :-(
  • # juste un point

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    ...affirme que « les contenus numériques ne peuvent être utilisés sans autorisation de leur propriétaire ». Cette présentation est partiale et erronée. Elle ignore l'existence du logiciel libre...


    Au risque de paraître hérétique, je ne suis pas d'accord : lorsqu'un auteur place sa production (logiciel, doc technique, doc non technique, oeuvre d'art) sous licence libre, il donne expressément son autorisation pour de telles utilisations. Donc sur un plan purement technique cette affirmation n'est pas fausse.

    Bon à part ça, cette campagne est tout simplement révoltante.
    • [^] # Re: juste un point

      Posté par . Évalué à 5.

      Pour moi aussi le fait de mettre une oeuvre sous licence libre équivaut à un authorisation de copier et de diffuser l'oeuvre, cependant tout le domaine public est oublié, et là, il n'y a plus besoin d'authorisation...

      Personnellement la phrase qui me révolte le plus est « il n'est pas possible de graver des copies d'un logiciel pour les vendre ou même pour les offrir » qui néglige totalement tous les logiciels libres !
    • [^] # Re: juste un point

      Posté par . Évalué à 5.

      La démonstration est articulée sur deux paires affirmation/critique.

      Toi, tu déclares que la critique faite à l'affirmation 1 ne répond pas à l'affirmation 2.

      C'est flagrant dans la mesure où as coupé deux phrases distinctes en plein milieu ... c'est pas zoli-zoli ;)

      Ce que dit l'april est que la "présentation est partiale et erronée" dans la mesure où :

      1°/ vision partiale : on ne présente que l'utilisation du droit d'auteur appliqué aux logiciels qui est faite par les éditeurs de logiciels propriétaires.

      2°/ vision erronnée : les contenus numériques (comprendre dans le contexte les oeuvres littéraires et artistiques autres que le logiciel) peuvent être copiés et utilisés sans autorisation dans la sphère privée à partir du moment ou l'oeuvre a été divulguée. Ils ne sont pas soumis au même régime que le logiciel. Microsoft est en train de chercher à justifier le déploiement d'outils de contrôle de l'usage privé ...
      • [^] # Re: juste un point

        Posté par . Évalué à -3.

        Je ne suis pas d'accord. La campagne de promotion de l'éducation nationale parle de logiciels et données (musique par exemple) sous CopyRight, précisant qu'il est interdit de les reproduire pour la vente ou en faire cadeau, elle ne parle pas d'interdire la copie privé. Qui plus est le logiciel libre n'est pas concerné par ce texte car il est CopyLeft.

        Regretter que le gouvernement ne fasse pas référence au libre peut être critiqué, mais pas le contenu des deux phrases pris en considération car elle ne sont que le reflet de la loi.
        • [^] # Re: juste un point

          Posté par . Évalué à 5.

          Relis le publi-information de Microsoft distribué dans un guide frappé du sceau de l'éducation nationale. Il dit clairement (cf la phrase cité dans le CP April) que l'utilisation sans autorisation d'un contenu numérique est illégal. C'est complètement faux. Pour lire un livre ou écouter un disque, pas besoin d'autorisation. Pas plus que pour le copier à des fins d'usage privé.
        • [^] # Re: juste un point

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Le Logiciel Libre aussi est sous «copyright», il est soumis au droit d'auteur comme toutes les autres oeuvres non-libres. Simplement, l'auteur a accordé des droits supplémentaires au public dans le cas d'une oeuvre libre.

          Tu confonds une notion juridique, le «copyright» et un jeu de mot inventé par la FSF, le «copylefŧ». Regarde tous les entêtes de code source de Logiciel Libre, il y a marqué « Copyright (C) 2005, Machin Bidule <machin.bidule@toto.com> ».
      • [^] # Re: juste un point

        Posté par . Évalué à 4.

        "2°/ vision erronnée : les contenus numériques (comprendre dans le contexte les oeuvres littéraires et artistiques autres que le logiciel) peuvent être copiés et utilisés sans autorisation dans la sphère privée à partir du moment ou l'oeuvre a été divulguée. Ils ne sont pas soumis au même régime que le logiciel. Microsoft est en train de chercher à justifier le déploiement d'outils de contrôle de l'usage privé ..."

        C'est faux.

        Cf. l'article L122-5 du CPI (extraits) : " Lorsque l'oeuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :
        1º Les représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille ;
        2º Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective"

        En clair : l'exception pour copie privée est une chose. La représentation dans le cadre du cercle de famille existe aussi bel et bien. Mais pas cette exception imaginaire de "copie privée dans le cadre du cercle de famille".

        En contestant (et elle a raison de le faire) l'attitude du ministère de l'éducation nationale, l'APRIL invente au passage une loi qui n'existe pas. Du coup tous ceux qui vont lire ce texte vont s'imaginer que la "copie privée dans le cadre du cercle de famille" existe.

        L'acte n'est pas si grave en soi... On fait parfois des copies pas totalement légales pour un membre de sa famille, et ça n'est pas dramatique, du moment en tout cas qu'on est conscient que cela n'est pas réellement conforme à la loi (quand il s'agit d'oeuvres protégées par le droit d'auteur, bien sûr, je ne parle pas ici du cas spécifique des logiciels et oeuvres libres), et qu'on n'en fait donc pas une norme. Mais montrer que l'APRIL a énoncé une "loi imaginaire" peut suffire à démonter tout son discours, et donc décrédibiliser tout son propos. En l'occurence, ce serait extrêmement dommageable.

        L'auteur de ce texte aurait dû, à mon sens, faire preuve d'un peu plus de rigueur et de tempérance, son argumentation n'aurait pu qu'y gagner en force.

        Ce n'est que mon point de vue perso, hein...
        • [^] # Re: juste un point

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          La phrase ne voulait pas dire cela. Le « réalisée à ces fins »
          référait à « des fins privés » et non pas « des fins privées ou au sein
          du cercle restreint de famille ». La phrase a été clarifiée en « l'utilisation à des fins privées ou au sein du cercle restreint de famille d'une oeuvre non logicielle (musique, film, livre, ...) ne requiert aucune autorisation préalable, pas plus d'ailleurs que la copie d'une telle oeuvre quand elle est réalisée à des fins privées. »

          Comme indiqué en privé, merci de nous avoir signalé la maladresse de la phrase, qui pouvait conduire à laisser penser qu'il y avait une erreur juridique dans le texte.
  • # Adoptez la nIet attitude

    Posté par . Évalué à 6.

    Salut,

    Vous devriez ajouter dans les liens le guide "adoptez la nIet attitude" publié par la Ligue Odébi et qui contre justement l'argumentaire du guide du gouvernement. cf http://www.odebi.org/new/theme/accueil.php?a=259&session=&var_page=1

    Seb.
  • # Ecole publique ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Nos amis dirigeants d'outre manche, toujours en avance d'une "réforme" ont entammé la vente de l'éducation au privé (Monde Diplo, article de Richard Hatcher ce mois-ci).
    Si j'étais moi je m'inquièterai.
  • # Apologie du Don à l'étalage

    Posté par . Évalué à 2.

    http://www.uzine.net/article2086.html
  • # Fillon peu tatillon (dsl) ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Question 9 du guide pour enfants :
    En bon français, e-mail se dit : mél ? e-lettre ? courriel ?

    Réponse : a, en total désaccord avec les termes recommandés ( http://www.culture.gouv.fr:8895/owa_dgpb/plsql/rechercher.res_fiche(...) ) ! Bref, une preuve que Ministère de la Culture et Ministère de l'Education vont dans la même direction ; s'il y a déjà des erreurs sur des choses aussi simples, on peut s'interroger quant à la véracité de l'ensemble des propos du guide.

    En ce qui concerne la propagan^W publicit^W publi-information, elle n'est pas cantonnée aux dernières pages (par exemple, p.14 du guide enfant, on apprend que toute la musique autorisée est [NDR : seulement] dispo sur promusicfrance ) Par ailleurs, dans sa note d'information, Microsoft aurait pu être bien inspiré en précisant que les interdictions citées (reproduire, diffuser, installer et utiliser) ne s'appliquent pas aux Logiciels Libres.

    En conclusion (et pour faire écho à l'article du Monde), l'école républicaine ne devrait pas être un lieu de propagande pour multinationales ; même si le principe des guides est au départ une bonne idée, il est regrettable que l'ensemble ne soit pas totalement objectif mais serve à diffuser une vision partisane.
    • [^] # Re: Fillon peu tatillon (dsl) ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >En bon français, e-mail se dit : mél ? e-lettre ? courriel ?

      En bon francais, ca se dit Courrier électronique...

      Mais va leur expliquer qu'on a pas besoin d'inventer des mots proche de l'anglais juste pour se donner l'impression que le francais est utilisé...
  • # Coupable ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Ne vous sentez vous pas coupable ?
    N'avez vous pas honte de ça ?
    Honte d'être français, culpabilité en voyant ce genre de cochonneries paraître... Sisi c'est payé avec votre pognon, c'est même pas microsoft, apple ou symantec (qui récoltent une superbe pub) qui ont payé...
    J'adore les raccourcis : "logiciel de P2P == illégal". Moi je veux bien, mais alors on m'explique :
    1- pourquoi c'est légal de télécharger ubuntu sur le FTP officiel, et illégal par le P2P
    2- comment je récupère une chanson que j'ai sur un CD mais que le CD est rayé ("Dans mon HLM", Renaud - Un olympia pour moi tout seul : c'est un live...)

    Ho et puis j'ai téléchargé de la musique, je devrais avoir honte j'ai mis à poil un artiste ! Hé oui, j'ai cliqué sur des liens sur http://musique-libre.org/(...) , quel crime affreux !
    • [^] # Re: Coupable ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Ne vous sentez vous pas coupable ?

      Pas du tout.

      N'avez vous pas honte de ça ?

      Pour ceux qui ont écrit ce torche cul, si, un peu.

      Honte d'être français, culpabilité en voyant ce genre de cochonneries paraître... Sisi c'est payé avec votre pognon, c'est même pas microsoft, apple ou symantec (qui récoltent une superbe pub) qui ont payé...

      Non, j'ai pas honte d'être français. Par contre j'ai honte que le ministre de l'éducation qui a permis (voire cautionné) ça le soit. J'ai pas à avoir honte d'être français parce qu'on est dirigés par des sombres crétins, c'est quoi cette mentalité à la con ?
      • [^] # Re: Coupable ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Je sais pas c'est quand même les représentants du peuple d'un certain côté... (Remarquez y'a pas que avec ça qu'il n'y a pas de quoi être fier : y'a aussi les belles charges de CRS sur les étudiants qui manifestent...
        "On veut un diplome qui vaille quelque chose !
        - Salauds !" et un coup de pompe ou deux dans la gueule de ceux qui sont assis, des gazs lacrymos...)
        • [^] # Re: Coupable ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Je sais pas c'est quand même les représentants du peuple d'un certain côté...

          Ça m'ennuie beaucoup ce que tu dis là parce que c'est très représentatif de la politique-spectacle qu'on subit depuis trop longtemps. Un ministre n'est pas un représentant du peuple (et devant qui d'abord ?). Un président, je veux bien, mais pas un ministre.
          Un ministre est un employé chargé de gérer un "aspect" du pays, qui devrait avoir des objectifs et qui devrait se faire virer s'il ne les atteint pas ; malheureusement, le monde fabuleux des énarques, c'est un peu comme les ptits chefs du MEDEF (le salaire du chef, le parachute en or du chef, et la responsabilité, ben on la refilera bien à un sous-fifre si quelque chose tourne mal) ; va t'étonner, après, qu'ils s'entendent à merveille.
          Aujourd'hui on a juste droit à une bande de pingouins (à ne pas confondre avec les manchots qui sont une espèce tout à fait fréquentable) qui se pavanent en préparant les prochaines élections.

          Faudrait que j'ai honte à cause de ça ? On va pt'être attendre que je sois ministre, hein...
          • [^] # Re: Coupable ?

            Posté par . Évalué à 8.

            Ce qui m'étonne le plus et en particulier en France, c'est l'imcomprehension des "politiques" des réalités quotidiennes comme Internet. Qu'un juge ne comprenne rien à la physique quantique passe encore ;-) mais qu'ils confondent P2P == pirates == "térrorisme économique" est particulièrement décevant. Internet ou les nouvelles technologies que nos têtes blondes utilisent sans peine, sont devenue des peurs alimentés d'un côté par des majors et de l'autre des extremistes pas plus malin... Internet est dangeureux nous dit on ? Les jeux videos entrainent la violence de nos enfants ? Le P2P est le terrain de jeux des pédophiles et des terroristes ? ... autant d'affirmations qui deviennent le passe droit d'un Internet contrôlé, ou d'ordinateurs fliqués... "C'est pour protéger nos enfants !!!" m'a dit une amie juge, "protéger les droits d'auteurs c'est protéger la création...", "Internet n'est pas une zone de non droit" à telle poursuivie à titre de conclusion... Quelqu'un plus haut à dit "honte d'être français"... non... mais honte de nos élus, de nos ministres ! Honte de cette politique "spectable" qui mettent en place des boites de pandor au nom rassurant : "Loi pour la confiance dans l’économie numérique ..." et j'en passe...
        • [^] # Re: Coupable ?

          Posté par . Évalué à 0.

          > y'a aussi les belles charges de CRS sur les étudiants qui manifestent...

          Tu caricatures un peu il me semble,
          généralement ceux qui se font charger le cherchent en balançant des trucs sur les crs ou autre, ceux qui manifestent normalement ne risquent rien.
          • [^] # Re: Coupable ?

            Posté par . Évalué à 5.

            ...euh, tu es déjà allé dans une manif?
          • [^] # Re: Coupable ?

            Posté par . Évalué à 3.

            On n'a pas vu les mêmes manifs alors...
            Je vois mal des étudiants assis casser quelque chose ! (c'était à Lille il y a quelques semaines)
            • [^] # Re: Coupable ?

              Posté par . Évalué à 0.

              Et alors?
              Si tu te lèves tu prend sur la gueule?
              Je ne suis plus étudiant depuis bien longtemps, mais je peux t'affirmer que la tradition répressive n'attend pas les "casseurs".
              J'ai assisté à des exemples manifestes lors des mouvements contre les retraites et je ne parle pas de Malik Oussekine.
              • [^] # Re: Coupable ?

                Posté par . Évalué à 4.

                C'est le coup de latte préventif que tu es en train de nous inventer?
                On matte les étudiants avant qu'ils ne deviennent une menace potentielle ?

                Steven! Viens voir! Ils sont en train de plagier ton minority report !
                • [^] # Re: Coupable ?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Steven! Viens voir! Ils sont en train de plagier ton minority report !

                  Steven ? Qui c'est ce Steven ? Minority Report, c'est une nouvelle de Philip K. Dick ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Philip_Kindred_Dick(...) ).
                  T'as lu Romeo & Juliette, de Baz Luhrman ?
                  • [^] # Re: Coupable ?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    non, je l'ai vu, pourquoi ? le travail d'adaptation est si nul qu'il faut le dénigrer ?

                    On ne doit pas dire "Léonardo! Reviens, ils sont en train de te plagier Titanic!" parce que Di Caprio n'est pas l'auteur du scenario du film ?

                    J'ignorais que le scénario de minority report n'était pas de Stevy, mais ca n'empêche pas que l'on peut associer son nom à minority report, non?
                    • [^] # Re: Coupable ?

                      Posté par . Évalué à 4.

                      ca n'empêche pas que l'on peut associer son nom à minority report, non?
                      En effet. Mais tu parlais de plagier le minority report de Steven. Qu'est-ce qui est plagié? l'histoire? ou la mise en scène? Je pense que c'est l'histoire qui est importante et qui peut être plagiée.
                      Par ailleurs, Philip K. Dick n'est pas un illustre inconnu. "Blade Runner", "Paycheck", "planète hurlante", "total recall" sont également des films adaptés de nouvelles/romans de Philip K. Dick.
                      De plus, quiconque s'intéresse de près à la littérature de science-fiction pourra attester avoir entendu parler de "Ubik", ou "le maitre du haut-château" (peut-être aussi de "SIVA" ou de "Deus Irae") de P.K.D.
                      • [^] # Re: Coupable ?

                        Posté par . Évalué à 3.

                        (pour aller jusqu'au bout)

                        je ne remet pas en cause que Philip K. Dick soit quelqu'un de brillant. simple ignorant j'ignorais jusqu'à son existence. je te remercie de m'informer, mais seras-tu d'accord avec moi que l'idée générale est passée?

                        rendons à césar ce qui est à césar: reviens Philip, j'ai les mêmes à la maison ils plagient ton minority report !
                        • [^] # [HS]P.K.D.

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Fallait pas prendre ma remarque trop plagiats, c'est que j'ai vraiment l'impression que les gens ne savent pas ce genre de chose, et des fois pour des trucs plus connus que ca. Combien savent que le seigneur des anneaux est une serie de livre avant d'etre un film ?
                          Et en plus, le cas de Phlip K. Dick m'atriste encore plus, car il a ecrit beaucoup de nouvelles ou de romans qui sont a l'origine de films classique, en science fiction mais avec un rayonnement au dela de la simple S-F (les exemples cites par erik_lallemand sont explicite).
                          Et sinon, oui l'idee generale etait passee, mais cela n'empeche pas d'etre precis :)
                          Gart, qui essaie de dire Gnu/Linux, mais pas tout le temps ;)
                          • [^] # Re: [HS]P.K.D.

                            Posté par . Évalué à 2.

                            <moi aussi j'ai mes références>Ton nom doit se prononcer Edgar ou Algar ?</moi aussi j'ai mes références>

                            tope là :)
                            • [^] # Re: [HS]P.K.D.

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Gart Algar, francisation de Garth Algar (prononcer "garce", c'est tout de suite pas pareil :-) dans Wayne's World
                              Et du coup je te conseil quand meme de lire un peu de Phlip K. Dick, surtout qu'un autre de ses romans est en cours d'adaptation (Substance Mort [en vo "a scanner darkly"]) http://www.ecranlarge.com/bande-annonce-109.php(...) avec Keanu Reeves.
                              A noter l'utilisation d'un effet sur le film, dans le genre du cell shading d'apres ce que j'en ai vu pour l'instant
                              • [^] # Re: [HS]P.K.D.

                                Posté par . Évalué à 2.

                                héhé je t'y prend ! "Ton nom doit se prononcer..." est une réplique de Wayne's World 2 !

                                Grand Google ne trouve qu'un seul lien le prouvant malheureusement:
                                http://archives.jeuxonline.info/fils/108042.html(...)
                                • [^] # Re: [HS]P.K.D.

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  arf, effectivement :) Et pas besoin de google, je le sais et je m'en rappel (et j'ai honte)
                                  A ma decharge, j'ai pas revus les films depuis un bon moment (oui, c'est pas une raison).
                                  /me vas se cacher
                • [^] # Re: Coupable ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  donc, si je te suis bien, ce genre de chose, c'est du cinéma:
                  http://www.sauv.net/ctrc.php?id=413(...)
                  • [^] # Re: Coupable ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Que cela soit arrivé ne justifie que ce soit juste. Au contraire, et je crois que nous sommes tous d'accord, il faut éviter à tout prix que de tels agissements (lattage de gueule gratuit) se (re)produise.
        • [^] # Re: Coupable ?

          Posté par . Évalué à -2.

          "On veut un diplome qui vaille quelque chose !
          - Salauds !" et un coup de pompe ou deux dans la gueule de ceux qui sont assis, des gazs lacrymos...)

          ah?
          je croyais que c'etait plutot :
          dans la rue, yavait une manif lyceenne
          un bataillon d'hysteriques pucelles
          etait en train de crier des slogans rebels :
          "on veut des mars et des machines a cafe,
          mais on est pas avec les casseurs!!"

          perso, j'ai bu mon cafe au comptoir, en m'disant que j'avais assez travaille pour aujourd'hui.

          ---->[]
          • [^] # Oui Mais ...

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            Java sapu saipalibre^W^H^Wsaibon écoutézen !

            moi aussi chuis dehors !!!
            --------------------------->[]
    • [^] # Re: Coupable ?

      Posté par . Évalué à 4.

      >1- pourquoi c'est légal de télécharger ubuntu sur le FTP officiel, et illégal par le P2P

      C'est pas illégal, mais vu le nombre de ftp mirroirs qui patatent légèrement plus vite que le p2p, ça fait parfois excuse bidon pour justifier le p2p. J'avoue, j'ai téléchargé une fois une Slack par bittorent, dans l'heure ou elle était sortie, et là c'était indispensable de passer par BT. Mais après, y'a plus bcp d'intéret. Et télécharger une distribution à 20k/s par eDonkey, j'avoue, je comprend pas.

      Evidemment, le p2p n'est pas illégal en soi, mais dans 99% des cas, l'utilisation d'un réseau p2p est frauduleuse, et il y a de bien meilleurs solutions pour des contenus 100% légaux.
      • [^] # Re: Coupable ?

        Posté par . Évalué à 2.

        La culture libre s'echange en P2P. Par ex sur www.jamendo.com avec l'aventage de ne pas trop soliciter le serveur aux horraires les plus chargés.
      • [^] # Re: Coupable ?

        Posté par . Évalué à 3.

        bittorrent c'est du P2P non ? Et j'ai réussi à piquer une pointe à 70ko/s dessus, chose incroyable pour mon ADSL 512... Et c'était 2 heures après la sortie d'hoary, donc au début du slashdotage des serveurs...
        • [^] # Re: Coupable ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Et moi plus de 600kos avec ma *tsh tsh pas de marque*box en non dégroupé, au même moment.., j'ose même pas imaginer l'etat des ftpd à ce moment là.. donc non le libre n'est pas une excuse au p2p..
          • [^] # Re: Coupable ?

            Posté par . Évalué à 3.

            J'ai peut-être pas très bien compris ton post, mais je voudrais juste rebondir sur une chose: le p2p n'a pas besoin d'excuse !
            Certes, on peut l'utiliser pour faire des choses illégales, mais il faut bien se rappeler que ce n'est qu'une technologie... Je sais que sur ce site j'enfonce des portes ouvertes en disant ça, mais bon.
            Ça me rappelle un peu les débuts de Linux, lorsqu'il était encore vu comme un système de hackers (ce qui était vrai, mais le sens du mot hacker a peu à peu changé). Conclusion évidente de l'époque: les utilisateurs de ce système étaient des méchants terroristes (en gros). Aujourd'hui, la donne a changé, le système a gagné en nombre d'utilisateurs ainsi qu'en réputation, et pourtant au fond c'est toujours le même système...
            Voilà, en résumé ce que je veux dire ici c'est que chercher des excuses au p2p ça n'a pas grand sens... Ce qui en a c'est chercher des excuses au téléchargement (illégal ?) de musique.
        • [^] # Re: Coupable ?

          Posté par . Évalué à 3.

          70ko/s dessus, chose incroyable pour mon ADSL 512

          incroyable, voila c'est bien le mot :)
      • [^] # Re: Coupable ?

        Posté par . Évalué à 6.

        Evidemment, le p2p n'est pas illégal en soi, mais dans 99% des cas, l'utilisation d'un réseau p2p est frauduleuse
        La liberté, ca n'est pas illégal en soi, mais dans 99% des cas, les gens vont en profiter pour commettre au moins une connerie dans leur vie. Vivre en cage est une bien meilleure solution pour une vie 100% légale.

        Désolé... c'était le retour du troll à la trollesse :-D
  • # "Adoptez la Niet Attitude"

    Posté par . Évalué à 2.

    La ligue Odebi vient de riposter en rendant public un guide (téléchargeable, format PDF) qui bat en brèche tous les arguments pro-majors du gouvernement. La réalisation est assez professionnelle, le format fait pour répondre pied à pied au guide distribué par le gouvernement.

    Il faudrait rajouter un lien dans la dépêche (ou bien faire une dépêche séparée... ;-)) : http://www.odebi.org/telecharger_guide.php(...)
  • # Les derniers soubresauts du dinosaure

    Posté par . Évalué à 4.

    Dans l'article du Monde, j'aime bien cette citation du proviseur :

    "Ils sont nés avec une souris dans la main", explique-t-il, incrédule face à la passivité de la classe durant l'exposé du directeur de Calysto. "Le corps enseignant a du mal à suivre."

    Voilà : les enseignants, eux, ont bien compris de quoi il s'agit au juste. Au pire, ils ont compris qu'ils sont dépassés. Et ces jeunes gens-là auront bientôt 18 ans, travailleront sous peu, auront des enfants dans dix ans peut-être....

    C'est presque gagné. Presque. Encore quelques années, deux, trois, cinq au pire et c'est gagné.
  • # Affiche pour la copie de logiciel libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'en profite pour faire une petite demande, je sais que le lien a été donné un grand nombre de fois, mais je ne retrouve plus l'affiche (qui parodie une autre affiche disant que copier un logiciel est illégal) avec une phrase de type "copiez et distribuez les logiciel etc."

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.