L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
1
déc.
2003
Audiovisuel
L'ADAMI est une des société d'artistes de l'audiovisuel qui perçoit les droits sur les supports physiques (cassette, CD, DVD... vierges).

Elle a organisé à la fin de la semaine dernière les rencontres européennes des artistes durant lesquelles a eu lieu un débat : "Peer To Peer et Téléchargement : quel est l'intérêt des artistes ?"

Au cours de ce débat, l'ADAMI a proposé d'établir une redevance sur l'internet haut-débit (1 à 2 euros par mois) afin de réparer le préjudice financier du téléchargement P2P. Si je comprends bien, sur Libération le débat fût houleux. Mais ne révez pas, même si cela légaliserait le téléchargement, la libre mise à disposition serait toujours interdite, elle serait au moins soumise à autorisation des ayants droits.

En tout cas, cette proposition montre dans quel désarroi se trouvent les sociétés d'artistes face au développement massif du P2P. Les auteurs et éditeurs n'arrivent pas à se mettre d'accord sur l'attitude à avoir face au phénomène ni, et c'est le pire, à proposer des services payants car chacun rêve de profiter plus que le voisin de la poule aux oeufs (les majors ne souhaitent pas accorder des licences payantes de vente ou de diffusion de musique en ligne voir en cela le problème qu'a eu le MIT).

Il est à noter la saine réaction de Bernard Menez (vous savez "oh oh oh jolie poupée") qui refuse de comparer le téléchargement sauvage de musique par les enfants à de la piraterie : "Ils ne font pas d'argent avec tout ça, eux.".

Ou encore celle de l'ancien directeur de l'ADAMI Jean-Claude Walter dont Libération reprend ses propos sur les projets de loi contre la "piraterie" des oeuvres audiovisuelles : "Il n'est pas non plus certain que «le corps social [soit] prêt à accepter ces restrictions et ces contrôles».".

La redevance sur l'Internet est-elle une bonne chose ? Les autres sociétés d'auteurs sont contre, les fournisseurs d'accès aussi.

Et vous ?

Ce qui me désole personnellement c'est que la musique téléchargeable ne soit pas en vente libre sur l'internet, par exemple chez la Redoute. Les majors ont raté le train, elle veulent jouer avec nos libertés pour raccrocher le wagon. Pour moi, toute solution qui permet de ne pas multiplier inutilement le flicage de l'internet est une bonne solution quitte à payer un peu plus pour conserver nos libertés (pour les esprits chagrins, n'oubliez pas que vous payez des impôts, de la TVA pour payer des policiers et des militaires qui assurent notre liberté).

Aller plus loin

  • # \o/ oué !!

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Et ils vont prendre une partie des taxes sur les autoroutes sur lesquelles circulent des CDs gravés ?
    Ils vont taxer les cables USB qui permettent d'envoyer les mp3 sur les balladeurs mp3 ?
    Ils vont taxer les écrans qui permettent des voir les DivX ?
    Ils vont taxer les verres de contacts par lesquels passent les images ?
    Ils vont taxer les sonotones par lesquels passent les sons piratés ?

    Non en fait ils vont taxer les cerveaux qui analysent les images et le sons. Ca doit être le seul truc dont on est sûr qu'ils soient dépourvus.

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: \o/ oué !!

      Posté par  . Évalué à 4.

      JE suis entièrement d'accord avec toi, mais tes exemples sont quand meme du n'importe quoi.
      Un PC permet de véhiculer, encoder, écouter, ripper, télécharger, etc de la musique. L'échange ce fait massivement par le net.

      sur 10 000 morceaux piratés, combien le sont par l'autoroute ?
      ton sonotone te permet d'écouter et de réécouter ton morceau, puis de les mettre sur un CD ??

      C'est absolument de mauvaise fois comme propos. Internet n'est pas qu'un support, qu'un média.

      Ou du moins, c'est un média qui permet le piratage massifs.

      Là ou je suis d'accord en fait, c'est qu'il y à des tas de gens qui ne piratent pas sur internet, et à qui on veut faire payer les dégats produits par d'autre. Comme la taxe sur les système de sauvegarde, c'est inacceptable.
      • [^] # Re: \o/ oué !!

        Posté par  . Évalué à 10.

        Comme le majors se sont fait tellement de blé avec les disques vinyls et autres cd, elles refusent toujours de comprendre que le mode de distribution du disque est entrain de changer du tout au tout. Au lieu d'essayer de s'adapter au phénomène (comme itunes), elles préfèrent lutter contre.

        Pour cela tous les moyens sont bons :
        - amalgame entre internaute et pirate
        - taxes en tous genre sur tous les supports numériques (cdr & dvdr)
        - taxes sur le haut débit et sans doute les disques dur (on y arrivera - vous verrez)

        En revanche elle refusent de se poser les quelques questions qui font mal :
        Est-ce que la promotion "d'artistes" fabriqués style "star académie" et autres poupées bèlantes, a des chances de promouvoir la vente de disque sur le long terme ?
        Est-ce que vendre 23€ un CD de 70 min ou seulement 1 ou 2 morceaux sont corrects n'est pas se foutre de la gueule du consommateur.
        N'est-il pas également excessif vendre à 20€ des titres largement amortis comme Brel, Brassens (etc.) ?
        Est-ce que les taxes ne poussent pas l'utilisateur honnête à pirater (pourquoi moi, honnête citoyen, je vais m'amuser à payer 2 fois ?).

        A noter lors d'un passage récent à une émission télé sur M6, les gars IAM reconnaissaient télécharger de la musique sur Internet. (Oui mais juste pour écouter et après on achète... - [il y tellement de trucs nuls qui sortent mon bon monsieur]). Le piratage c'est du vol mais chez les autres :-)))

        Les majors feraient bien de méditer cette maxime de La Fontaine.
        "Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse".
        • [^] # Re: \o/ oué !!

          Posté par  . Évalué à 3.

          Oui et ? est ce que j'ai dit le contraire ? ai-je défendu les major ?

          je disais juste que les exemples était bidon et que l'amalgame pirate/internaute et le taxage "à prioris" m'était insuportable à moi aussi.

          Donc pourquoi ce moinssage ? j'ai pas tout compris...
          • [^] # Re: \o/ oué !!

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

            La plupart des gens qui t'ont moinsés on juste lu la première phrase et on vu "c'est du n'importe quoi", c'est tout.
            - A toi : il faut savoir faire preuve de tact dans ses commentaires
            - A tous les moinsseurs : lisez en détail un commentaire avant de voter...
          • [^] # Re: \o/ oué !!

            Posté par  . Évalué à 1.

            Je pense qu'ils ton moinssé par manque d'humour, tout simplement ... il fallait bien voir que ces exagérations n'étaient pas à prendre au premier degré ...
            :)
            • [^] # Re: \o/ oué !!

              Posté par  . Évalué à -1.

              Je sais, bien, c'est comme de breveter l'air, c'est du n'importe quoi dans le sens des brevet, et c'est censé montrer l'absurdité des brevets.
              Je comprend bien, ça me fait rigoler, si si ; mais c'est pas avec des arguments blaque/bidon que l'on fait avancer la choucroute et c'est pour cela que je faisait ma remarque.

              Combien de fois j'ai vu l'argument du brevetage de l'air (par exemple) repris sérieusement...
              Donc je disais : c'est marrant, ok, mais c'est du n'importe quoi. Bon, vu le sujet, je pense pas que de tels arguments soient repris, mais qui sait...

              Ce message, n'était pas hors sujet, je crois.

              Arg, par contre, celui-ci, si ! [file] ----->[]
            • [^] # Re: \o/ oué !!

              Posté par  . Évalué à 0.

              Eh hop, j'en rajoute une couche (adieux mes XPs !)

              Comme exagération, j'aurais plutôt vu une taxe sur les cannaux hertzien que l'on peut utiliser pour faire des copies de ce qui circule, sur les camescope, qui, amené dans une salle de cinéma peuvent servir à filmer un film,

              mais la ou mon humour à plus de mal a acrocher, c'est que ses exemples (à part l'USB) n'ont pas du tout de rapport avec la choucroute, meme en exagérant la chose, tout comme mes exemples, d'ailleurs :)

              Pacque entre un média ou 90 % du piratage passe et un sonotone, j'ai quand meme du mal à voir la liaison... le sonotone étant les enceintes/carte son du PC, et j'arrive à "taxer les cartes son" et pas à "taxer les internautes"

              En fait, j'ai l'impréssion que les majors on un peu le raisonnement suivant (comme pour les supports de sauvegarde ) :

              90 % (chiffre au pif) du piratage provient d'Internet, donc
              90 % des internautes sont des pirates.


              bon, hop, j'arrête là, ----->[]
        • [^] # Re: \o/ oué !!

          Posté par  . Évalué à 1.

          S'ils pouvaient scier la branche sur laquelle ils sont assis, avec ses réactions de taxation à outrance ca serait pas mal.
        • [^] # Re: \o/ oué !!

          Posté par  . Évalué à 3.

          >> Est-ce que vendre 23€ un CD de 70 min ou seulement 1 ou 2 morceaux sont corrects n'est pas se foutre de la gueule du consommateur.

          Bon ça va sembler un peu débile de ma part, mais je pense que le probléme vient en partie de cette phrase. Nan mais c'est vrai quoi moi je considére la musique comme de la culture (à tort ou à raison ?), et je trouve que parler de consommateur est trés moyen. Et pour moi ça ne doit pas être considérer comme un bien de consommation courante. C'est pas un paquet de lessive. Je pense que si les majors se mettent ça dans la tête la solution évoluera.

          Oh non il pleut -->[]
          • [^] # Re: \o/ oué !!

            Posté par  . Évalué à 2.

            LinkUp de la culture ? J'ai jamais vu de la culture qui rend stupide jusqu'a maintenant. Il y a des "artistes" qui vendent des sons plus ou moins agreables a entendre, tout comme on vend des glaces sur les plages en ete et je ne vois pas le probleme a ca, et ca n'est qu'un produit de loisir comme un autre. Dire que c'est different, que c'est de la culture et donc que ca doit etre plus accessible c'est de la demagogie qui sert surtout d'argument a ceux qui piratent. Et Jurassic Park 3 aussi c'est de la culture ? Allons...
        • [^] # Re: \o/ oué !!

          Posté par  . Évalué à 2.

          Est-ce que vendre 23€ un CD de 70 min ou seulement 1 ou 2 morceaux sont corrects n'est pas se foutre de la gueule du consommateur.
          N'est-il pas également excessif vendre à 20€ des titres largement amortis comme Brel, Brassens (etc.) ?


          Et on peux rajouter :
          Vaux il mieux vendre un CD a 23€ ou 5 CDs a 5€ ?
          Vaux il mieux vendre un CD a 23€ par mois ou un forfait de telechargement/copie illimite a 30€ par mois sur leurs serveurs ?
          Pourquoi les disques coutent ils aussi cher ? Quelle est la partie qui coute le plus cher, la musique ou bien l'embalage, le marqueting, la distribution et la pub ?
          • [^] # Re: \o/ oué !!

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Chiifres donnés par M6 : un CD pressé et emballé avec la jolie boite en couleurs revient en sortie d'usine à 0.8 €, un DVD revient à 1.2 €
            Par ailleurs ce que touchent les artistes est du même ordre de grandeur que le prix du CD.

            Le prix provient à 90% de la chaine commerciale. C'est elle qui fait le plus de bénéfices. Le problème est que internet réduit la distance du producteur au consommateur et court-circuite cette chaine.

            J'espère que le gouvernement n'acceptera pas la TVA à 5% car ce serait un cadeau au majors qui ne répercuteraient qu'une partie de la réduction (ce n'est pas moi qui l'ait inventé !).
    • [^] # Re: \o/ oué !!

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      pas les sonotones voyons !!
      sinon comment chirac va faire pous s'en acheter un :/
      suis je bete il dois pouvoir faire passer ca comme outil de travail ...

      pm
      ps: en russie par exemple tu peux acheter des cds complet de mp3 (tout napalm death ou sommerville ) etc .. (505.ru par exemple)
      pas besoin de p2p donc ...
      • [^] # Re: \o/ oué !!

        Posté par  . Évalué à -2.

        [ironie]
        le projet de taxe dont on parle est celui de la russie ? A j'avais pas compris...
        [/ironie]

        --------->[]
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par  . Évalué à -3.

      Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

    • [^] # Re: \o/ oué !!

      Posté par  . Évalué à 1.

      heureusement que personne n'a encore penser a taxer la connerie...
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Je rêve debout là. Où vont-ils pêcher des idées pareilles ? On a déjà eu droit à la lamentable et incohérente taxe sur les supports vierges. De la même manière, des gens qui comme moi, n'utilisent jamais le P2P vont se retrouvés taxés sur leur connexion haut débit dont l'usage n'a absolument rien à voir avec la question ??!
    C'est du délire...

    A part ça, typos dans la news :
    artisites --> artistes
    supports physique --> supports physiques
    à eu lieu --> a eu lieu
    a proposer --> a proposé
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      T'a pas comùpris un truc...

      artistes + parasite = artisites
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      C'est clair, ça devient du n'importe quoi surtout que je suis dans le même cas : je n'ai jamais utilisé le p2p et je compte pas m'en servir de si tôt.....

      Et même si je m'en servais, rien ne prouve que ce serait à des fins illicites....

      Ce sera un véritable impôt, je trouve ça lamentable ... elle est où la présemption d'innocence ? Tout les bénéficiaires du haut débit sont donc coupables (sans aucunes formes de procès) ??? => ça porte un nom ce genre de chose....

      Le problème vient aussi un peu des internautes gros consomateurs de musique en ligne obtenu "illégalement", quel est l'intérêt de stocker des gigas et des gigas de chansons.... sutout qu'il n'en écouteront si ça se trouve que 5% du total et en grande partie des nouveautés, donc à la trappe l'écoute des morceaux du mois précédent...

      Plus ils téléchargent et plus ils ont l'impression de possèder des biens. c'est étrange comme comportement....

      Surtout qu'avec le haut débit, on peut écouter de très bonnes stations de radio sur internet avec l'execellent logiciel qu'est http://www.nongnu.org/streamtuner(...) où ils passent de très bonnes musiques..... souvent meilleurs que certains chanteurs "pré-formattés" de yahourt sponsorisées par des grandes maisons de disques à 2 balles......

      C'est mon (coup de geule | avis | ....)

      M.
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        C'est clair, ça devient du n'importe quoi surtout que je suis dans le même cas : je n'ai jamais utilisé le p2p et je compte pas m'en servir de si tôt.....

        Hé bien, si on me taxe, je ne vois plus pourquoi je m'en priverais, après tout.
        Ce serait légétimiser le phénomène qui prend de l'ampleur.

        Plus ils téléchargent et plus ils ont l'impression de possèder des biens. c'est étrange comme comportement....

        Et c'est pourtant, d'apèrs moi, le comportement que nous pousse à avoir notre chère société de consomnation: toujours plus, encore et encore...
        Force de constater qu'en outre, il n'y a pas que la musique dans ce cas: tous les films de l'industrie de l'audio-visuel et les jeux vidéos ainsi que les derniers logiciels propriétaires à la mode sont de la partie. Curieusement, ces gens-là se plaignent moins, pourquoi ?

        Par contre, télécharger des MP3, DivX et autres WareZ est devenu une telle habitude que beaucoup ne voit en le Haut Débit que cette application de l'Internet: avoir des logiciels, films et musiques gratuitement...
        C'en est rendu à un point tel qu'on me prends pour fou si je n'ai pas téléchargé mon "quota" avec ma ligne ADSL, si je n'ai pas un DivX en cours... Comme si je me baladais avec un paquet de clopes sans le consomner. Le monde à l'envers...
        • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Ce serait légétimiser le phénomène qui prend de l'ampleur.
          Ca le rendrait pas légal pour autant. C'est ça qui est rigolo dans leur démarche :)
          • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

            Posté par  . Évalué à 1.

            Mais non c'est pas rigolo, c'est calculé au contraire.
            Tant que la chose n'est pas légélisé on (les majors) peuvent demander des taxes supplémentaires. Après ils taxeront les disques durs des ordinateurs, puis les cartes sont puis les encientes pour pc etc...
            Les majors viennent de trouver une nouvelle poule aux oeufs d'or
          • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Essaie de taxer le cannabis parce que ça finance le crime organisé, et tu verras si les jeunes n'y verront pas une légétimisation du produit...
            Taxer, c'est reconnaître tacitement la légalité d'un produit ou d'une action.
            D'ailleurs, s'ils voulaient vraiment réduire la criminalité, qu'ils légalisent le cannabis: non pas que j'en profite, je ne fume pas; pourtant, je reste persuadé que la contrebande en prendrait un coup.
            En plus, ils pourraient même reporter une partie de la taxe sur le tabac dessus, ainsi, la contrebande de ce dernier reculerait aussi (alors qu'elle n'a fait qu'augmenter avec la taxe...).

            Fumer tue. Taxer tue la consomnation.
            --
            Raphaël SurcouF
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

      Et pour ceux qui comme moi ont une ligne chez free qui ne fonctionne pas correctement depuis plusieurs mois.
      Ils vont aussi se retrouver avec cette taxe ? ...
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je rêve debout là. Où vont-ils pêcher des idées pareilles ?

      Aux Etats Unis. L'idée de la taxe est soutenue par des gens comme Lessig, l'Electronic Frontier Fondation, Ralph Nader. On en parlait déjà du temps de Napster, mais ca commence à faire plus de bruit depuis que les assoces et les entreprises de p2p donnent de la voix.

      Faut savoir ce qu'on veut. Moi j'ai pas envie que mon voisin parte en taule ni qu'on lui impose une chappe de plomb morale.

      D'autre part la taxe ouvrira des questions top interessantes : quelles oeuvres va t on mettre sur ce joli réseau tout neuf ? :-)
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Mais ne révez pas, même si cela légaliserait le téléchargement

    ??????????
    Pardon ? J'avoue ne pas voir en quoi le téléchargement serait légalisé.
    C'est, si j'ai bien compris, le même type de taxe que celle qu'il ya sur les CD : une taxe pour compenser les pertes d'argent due au piratage, mais qui n'autorise pas pour autant le piratage.

    Si je résume :
    - Aujourd'hui, quand je grave 7 CD pour avoir une Debian, je donne des sous aux artistes pour les dédommager des piratages.
    - Demain, si leur taxe passe, quand je téléchargerai les 7 iso de la Debian, je donnerai aussi des sous aux artistes pour les dédommager contre le piratage.

    Mais je n'ai pas le droit aujourd'hui de graver un CD audio dont je n'ai pas l'original, pas plus que je n'aurais le droit lorsque je paierai cette taxe de télécharger gratuitement des morceaux dont je n'aurais pas l'original.


    Bon... Faut que je pense à changer de pays moi...
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Poussons le raisonnement un peu plus loin.

      Il est injuste que nous qui n'utilisons pas les réseaux d'échange P2P payons pour les autres. La solution est simple : faisons respecter la loi. Comme il serait impensable d'accorder aux majors les droits qu'elles demandent, à savoir que les FAIs leur fournissent les noms des internautes soupçonnés de "piratage", il convient d'attribuer la tâche (répression) aux forces de l'ordre. Or vu l'ampleur du phénomène il faudrait une légion entière pour régler le problème, ce qui ferait du bien à l'emploi, certes, mais il faut former et rémunérer tout cela. On ne peut demander aux plaignants de payer pour que justice soit rendue, donc qui paierait ? les contribuables, c'est-à-dire nous.

      Je suis le premier à être scandalisé par les taxes abusives mais là je ne sais plus trop quoi penser.

      Je partirais bien avec toi ... mais pour aller où ?
      • [^] # respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

        Posté par  . Évalué à 10.

        la seule manière de faire vraiment respecter les droits d'auteurs nécessite 2 choses:
        1. interdire l'utilisation de crypto forte pour s'échanger des emails ou des fichiers entre amis. Autrement dit s'assurer que toutes les communications privées entre amis sont écoutables pour vérifier qu'ils ne s'échangent pas des fichiers copyrightés en utilisant des p2p cryptés comme waste.sf.net ou DirectConnect)
        2. controler les échanges de supports numériques entre amis (un disque dur de 100 gigas coute bien moins cher que toutes les oeuvres compressées qu'il pourra contenir, idem pour un DVD réenregistrable de grande capacité)
        D'ailleurs à ce sujet la prochaine loi Perben prévoit la banalisation des micros dans les appartements et les voitures privées... http://www.zdnet.fr/actualites/technologie/0,39020809,39131693,00.h(...)

        1. et 2. nous rapprochent de la dictature (et on voit déjà ce genre de flicage des communications privées dans des pays comme la Chine)

        ensuite comment créer quelquechose sans s'inspirer de ce qui existe déjà ?
        pourquoi ne pas pouvoir améliorer ou modifier ce qui existe déjà ?

        bref je dis non au respect total des droits d'auteur qui baffoue les droits de l'homme, et je pense qu'il faudra de + en + envisager les p2p comme des moyens de faire la promotion de concerts ou de services innovants (recevoir des news/oeuvres en avant-première, assister/participer à leur ellaboration, pouvoir donner de l'argent allant directement aux auteurs si on aime leurs oeuvres etc.)
        • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          Je tient a te signaler que le téléchargement emule pourra être interdit sa c possible, mais le téléchargement via DirectConnect ne pourra jamais être arrété, car les serveurs se retrouveront dans des paradis fiscaux qui respectent pas les droit d'auteur et autre, et les client commence déja a se doter de mécanismes de transfert cryptés...

          Le jour ou les "artisites" vont se décider a arèter de ...:
          -1 nous vendre de la merde qu'on entend 24/24 a la radio
          -2 rendre les morceau abordable au lieu de vouloir se faire un max de millions(là ou ceux qui les payent gagnent a peine le SMIC<---- grosse injustice, mais sa il oublie de le dire que même avec le piratage il gagnet plus de 50 000F par mois net d'impôt...)
          -3 a mériter un peu plus leur pognon!!!, après tout si ils noyais de leur boulo les réseau p2p en sortant un album tout les mois ou tout les 2 mois ben sa deviendrais tellement surchargé que personne ne se casserait la tête a télécharger, si a côté les morceau sont abordables...

          Ben je commencerais a un peu les payer, mais j'estime que vu toute la pub que je me mange derant la journée(radio, tv, dans la rue), j'estime qu'ils sont déja grassement payé avec sa...
          • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            l'autre solution serait de ne pas faire de CD, c'est a dire pour les artistes de ne faire que des concerts..... comme ça pas de piratage car pas de support mais peut être certains d'entre eux sont ils trop fainéants....

            Un journaliste qui "interviewvait" Yann Tiersen lui demandait pourquoi on le voyait si peu à la télé en dépis de son succès, et il a répondu "c'est la scène qui fait un artiste"......

            Après ça pose du problème des gens qui ne font pas l'effort de découvrir les artistes (bcp) moins médiatisé.....
            • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

              Posté par  . Évalué à 2.

              ...Et qui n'ont pas d'argent pour aller à un concert à chaque fois qu'ils veulent écouter de la musique...
            • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

              Posté par  . Évalué à 1.

              l'autre solution serait de ne pas faire de CD, c'est a dire pour les artistes de ne faire que des concerts.....

              Beaucoup d'artistes ne gagnent pas d'argent en faisant leurs concerts, le prix des places n'arrive qu'à rembourser l'organisation. Il se font ensuite de l'argent en vendant leurs CD et des produits dérivés : le concert sert à se faire connaître pour eux.

              Par contre ta solution marcherai pour Celine Dion, Johnny Hallyday et les autres "grands" artistes qui peuvent se permettre de vendre leurs places de concert à un prix exorbitant.
              • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

                Posté par  . Évalué à 2.

                « Beaucoup d'artistes ne gagnent pas d'argent en faisant leurs concerts, le prix des places n'arrive qu'à rembourser l'organisation. Il se font ensuite de l'argent en vendant leurs CD et des produits dérivés : le concert sert à se faire connaître pour eux. »

                Ce n'est pas toujours le cas. Il y a aussi des artistes qui font des concerts pour gagner un peu d'argent alors qu'ils n'ont pas encore de CD à vendre. Il y a l'intérêt de se faire connaître, mais ça rapporte aussi. Par contre souvent ça ne rapporte pas assez pour en vivre, et il leur faut une activité rémunérée principale. Et j'ai aussi vu des CD vendus à prix coutant pour se faire connaitre (dans les 30FF, et copies encouragées, donc), afin d'avoir plus de concerts.

                Dans ce que tu dis, tu places les produits dérivés avec les CD, il faudrait plutot les placer avec les concerts. Au moins ceux qui y sont vendus. (sans concert il y aurait moins de vente de ces produits).
              • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Beaucoup d'artistes ne gagnent pas d'argent en faisant leurs concerts

                Amusant...

                Lors d'une autre discussion linuxfr sur le même thème, quelqu'un a soutenu le contraire. A savoir :
                les petits artistes ne gagnent rien avec leur CD (Les CD se vendant peu et une faible part des maigres ventes leur revenant) et font tout leur bénéfice lors des concerts !

                J'aimerais bien avoir des sources à peu près fiable pour savoir ce qu'il en est vraiment...
                • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

                  De toutes manières les salles de concert appartiennent de plus en plus aux majors, il y a peu de chances pour les groupes alternatifs en profitent...

                  Ainsi, nos chères maisons de disque appartiennent à des transnationales qui maîtrisent l'intégralité des moyens de diffusion : journaux spécialisés, radio, télé, salles de concert, et c'est évident qu'internet les emmerde au possible, vu qu'elles ne peuvent pas encore contrôler la diffusion d'information.

                  Quand les droits de l'Homme sont moins importants que les droits d'auteur, je crois qu'il y a un léger dérapage vers la dictature et le fascisme. La politique sécuritaire actuelle profite à ceux qui ont beaucoup de pouvoir (d'argent quoi), et dévore peu à peu la vie privée du peuple, et comme on connaît l'histoire, en général il y a toujours un gouvernement qui abuse de son pouvoir. Imaginez par exemple que la présomption d'innocence devienne la présomption de culpabilité, on ne pourrait plus dire qu'on vit dans une démocratie... (non non je ne parle pas des taxes sur CD car on est tous des pirates (avec un bandeau et un gros bateau et des centaines de morts à notre actif), des amendes envoyées automatiquement et si c'est à tord tant pis t'as qu'à être assez riche pour te payer les frais de justice engendrés, etc...)
                  • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

                    Posté par  . Évalué à 6.

                    oui, leur but est de définir certaines utilisations de logiciels et reseaux libres comme pirates(on dit que son chien a la rage pour pouvoir l'abattre). pourquoi? parce que ces réseaux echappent à leur interets financiers et politiques (tant qu'il n'y aura pas de loi de big brother, ils ne pourront pas controler les réseaux).

                    d'ailleurs c'est marrant de voir la correlation avec les pirates (ne pas confondre avec les corsaires) rééls du 16-17 et 18 eme siecle. à l'époque, les pirates etaient des anciens esclaves qui s'étaient soit mutinés ou ayant réussi à s'évader (par l'intermediaires d'attaques de pirates) des galéres ou des navires de guerres ou marchand imperiaux , donc recherchés par les divers empires, et qui désiraient autre chose que d'etre des suppots imperialistes. d'ailleurs les pirates, pour vivre, detroussaient les navires imperiaux, et liberaient ceux qui le desiraient, ce qui génait grandement ces empires qui avaient besoin de provisions pour faire ou financer la guerre, c'est pour ça que plusieurs empires se sont alliés pour en finir avec la piraterie des caraibes.

                    le probléme est qu'ils ne peuvent pas avoir la propriété sur les réseaux. puisque c'est un réseau libre (tant que big brother ne s'approprie pas celui ci par des lois de surveillance de flux, au nom de la liberté du commerce? et du droit d'auteur?).

                    alors comme ce sont des démocrates, et que l'argent est son allié, ils cloisonneront par l'argent (en augmentant ceci ou cela), comme ils font pour d'autres objets (par exemple les radios libres, les cigarettes, etc). ben oui, il faut protéger la propriété des entreprises, puisque les bénéfices de celles ci vont ensuite par les impots dans les poches de l'Etat, de la sacem, etc.

                    bref tant qu'il n'y aura pas de justice, il y aura "piraterie".
                    alors se battre contre les effets d'une injustice en augmentant d'un coté (le notre) sans vouloir supprimer les causes de cette injustice, l'ADAMI n'a qu'à crever, j'en ai rien à faire... et puis, c'est vrai qu'il n'y pas grand chose d'interessant au niveau culturel.
                    alors combler leur médiocrité de production culturelle par une taxe sur des outils dont ils ne sont pas acteurs, ils se foutent vraiment de notre gueule.

                    l'artiste qui a besoin de faire une loi pour vivre, devrait faire politicien plutot qu'artiste

                    je ne connaissais pas bernard menez, je vais m'empresser de connaitre un peu mieux cet artiste. je crois que ça doit valoir le coup.
          • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

            Posté par  . Évalué à 3.

            C'est justement le principe de prince (ex - lovesymbol) , il fourni sur son site enormement de musique (il faut être abonné !!) , il en fourni de temps en temps sur napster et autre (promo) et les clubber (membres du club) ne redistribue pas ou peu sur les reseaux pire-2pire parce que :

            1° il ont payé pour pouvoir ecouter la musique.
            2° Aprés quelques mois , il y aurais 2500 albums dispo , se qui fait peut-être trop (voir www.guide2prince.org pour les titres des albums dispos).

            S'il recuperait tous sur la soi-disant fraude fiscale du chanteur dont je sais plus le nom qui change de couleur de cheveux et qui à chanté une chanson où il pouvait tout prendre sauf sa liberté de parole , ca suffirait pas ?

            sinon , ca a toujours existé , avant les gens copiait sur cassette , c'est juste le support qui a changé et les reseaux de distribution.

            De toutes facons , à partir du moment ou c'est payant , un reseau paralléle se créé automatiquement et il prends de plus en plus d'importance que le prix du besoin augmente en fonction de la qualité.
            Je m'explique , si on te fais payer pas cher quelque chose de bien , tu achéte l'original , si le prix augmente jusqu'a depasser la qualité , la moitié des gens passe par le reseau parallele(voir avec les cigarettes , alcool france-belgique ou espagne , cd ) par voie legal ou non.

            De plus , les gens ont realisés qu'il y avait beaucoup de transferts de mains et qu'un produit que tu achéte 20 Euros coute au vendeur 10 Euro et que le grosssiste l'achéte 5 Euros donc tous se mettre de l'argent dans les poches.

            C'est juste une petite vision des choses que je vois mais tous ne vois pas de la même façon et c'est pour cela qu'on vote pour une personne ou un partie qui revendique ses idées le plus prés de nos idées mais aprés ils font comme les autres sans se soucier du peuple (sauf grande manif et tout le toutim).
          • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

            Posté par  . Évalué à 4.

            J'ai bien ris pourtant c'est criant de vérité!

            On accuse les consos de la surConsommation prodigué par la socièté, les majors et tous les costards cravates. <- Mise à jour: ce cliché n'est plus d'actu, maintenant les gars friqués portent des jeans délavée, chemises criardes, coupe de cheveux gélifié en pagaille, baskets etc... :)

            Moi ce qui me fait très mal, ce sont par exemple les millions mis dans des bouzes tel que Matrix et encore plus mal est de savoir qu'ils ont les moyens de créer pour une scène de 10minutes (sans intérêt), une autoroute de plus de 2.5km alors que des pays du globes n'ont même pas une barrière de sécu dans leur nationale.. et ont voudrait nous faire payer le piratage de ce film via cette taxe??!

            whoo Ze digression, mais voilà c'est abérrant tout ce pognon foutu en l'air pour en amasser 20% en plus, tiens donc c'est le principe de la Guerre...

            De plus c'est assez bizarre, la plupart des très bons morceaux, sont sous ptits labels, ou indépendant mais eux ne roulent pas sur l'or (pas leur but) et font un boulot sincère.


            Donc je rejoins la demi-caricature de Raphaël, qu'ils méritent leur pognon!

            ++
        • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

          Posté par  . Évalué à 5.


          (et on voit déjà ce genre de flicage des communications privées dans des pays comme la Chine)



          Pas la peine d'aller en Chine. Dans leur délire sécuritaire après le 11 Septembre, le petit Sako à fait voter une loi qui implique la mise en place d'une cellule de surveillance des e-mails .... avec la cerise sur le gateau dans ce délire faAUTO-CENSUREte... les informations remontées par cette cellule sont secret-défenses et non contestables devant un tribunal

          Quand à cette histoire de taxe sur le haut débit, pas la peine de se faire des illusions ... toute source potentiel de raAUTO-CENSUREet légal est bonne à prendre
        • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          > 1. et 2. nous rapprochent de la dictature

          1 et 2 te rapprochent de la fin de la vie privée. Ça n'a rien à voir avec le concept de démocratie ou de dictature. La surveillance généralisée peut être décidée par la peuple ou ses représentant (c'est une démocratie) ou dictée et imposée par un homme qui ne représente pas le peuple (dictature).

          > (et on voit déjà ce genre de flicage des communications privées dans des pays comme la
          > Chine)

          Pas besoin de faire peur avec la Chine :
          - le 1 est déjà là en France depuis longtemps
          - le contrôle des communications est là depuis longtemps sur les autres média, et est présent sur Internet dans des pays comme les US (avec des noms bien connus comme Carnivore, installé chez tous les FAI de là bas)

          Et on n'est pas pour autant dans des dictature ... la Chine est condamnable surtout par l'utilisation qu'elle fait de cette surveillance (empecher la libre expression et la libre information). Merci de ne pas tout mélanger.

          Mais ... dans ce que tu dis je ne vois aucun argument contre une éventuelle taxe globale (qui évite justement le concept de surveillance de chacun puisqu'on légalise de ce fait les échanges taxés)
          • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

            Posté par  . Évalué à 3.

            En France (et dans la plupart des pays) la justice n'est pas indépendante du pouvoir politique (cf constitution: voir CSM et Parquet). Sans même parler de l'indépendance de la police...
            Par conséquent tout flicage des communications privées peut conduire à sanctionner arbitrairement les opposants aux dirigeants politiques, notamment les opposants qui luttent contre la corruption.
            • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

              Voilà la parano qui revient.
              Regardes quel est le pouvoir réellement excercé par la parquet (je dis bien excercé, pas excercable ni a été excercé dans le passé) et reviens avec des arguments réels.
              Même chose sur les sanctions arbitraires des opposants avec le filtrage des comm.
              • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

                Posté par  . Évalué à 2.

                le pouvoir du parquet est énorme notamment dans le choix de la qualification d'une mise en examen qui va déterminer la peine maximale encourue

                quand au CSM (qui controle le reste des juges) ses membres sont en grande partie désignés par les dirigeants prolitiques

                quand à la police, tu semble oublier que de nombreuses lois récentes ont encore renforcé ses pouvoirs arbitraires !

                dans ces conditions il est dangereux de dénoncer la corruption d'un haut dirirgeant par un autre moyen qu'un p2p d'amis crypté fortement, style waste.sf.net !
                • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                  > quand au CSM (qui controle le reste des juges) ses membres sont en grande partie
                  > désignés par les dirigeants prolitiques

                  Sauf que quand il ne font pas qu'avaliser les recommandations des institutions judiciaires ça fait tout un scandale. Ça n'est d'ailleurs plus arrivé récement.
                  • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    les recommandations des institutions judiciaires
                    tu parles d'institutions suprêmes comme la Cour de Cassation ? Là aussi ses dirigeants sont en grande partie nommés par les dirigeants politiques, donc ça ne change rien, bien au contraire, au problème de l'indépendance de la justice !

                    de + le CSM gère l'avancement (et les sanctions) des juges du Siège, et peut donc influer fortement sur les jugements de ceux qui ont envie de faire une bonne carrière dans cette profession (la majorité probablement)
          • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

            Posté par  . Évalué à 3.

            On s'oriente de plus en plus vers un modèle de société à l'américaine ( société policière par excellence ) . Regardez par exemple le projet de loi Berben et les conséquences que cela aura sur les gens aux ressources limitées.

            La BSA incite nos enfants à la délation, les majors veulent au niveau européen que soit écrit le principe de la dénonciation

            Expliquez moi donc pourquoi , au niveau européen s'organise depuis plusieurs années des structures de renseignement et de polices dans lesquelles les élus européens n'ont aucun contrôle ..

            Alors oui nous sommes encore actuellement dans une démocratie, mais les dérives potentielles sont faramineuses et ne peuvent pas être justifiées par des propos du genre : c'est pour lutter contre les vilains pirates , terroristes , etc...

            > ...aucun argument contre une éventuelle taxe globale ....
            Je dirais que cette taxe sert deux intérêts
            1° les majors qui veulent une pension a vie
            2° les politiciens qui rèvent d'avoir un contrôle complet du réseau

            A mon sens , cette taxe , dans le deuxième cas, n'est qu'un pretexte qui peut être remplacé par un autre sauf qu'actuellement , cela fait un moment que les majors font leurs campagnes de pub pour faire passer la pilule
          • [^] # Re: respect absolu propriété intellectuelle => non respect des droits de l'Homme

            Posté par  . Évalué à 3.

            « 1 et 2 te rapprochent de la fin de la vie privée. Ça n'a rien à voir avec le concept de démocratie ou de dictature. La surveillance généralisée peut être décidée par la peuple ou ses représentant (c'est une démocratie) ou dictée et imposée par un homme qui ne représente pas le peuple (dictature). »

            Tu fais une très grossière erreur en assimilant « le peuple » à « la majorité » (je suppose que c'est ce que tu sous-entendais) et à « ses représentants ». En particulier si tu parles des "démocraties représentatives" employant le scrutin à 2 tours et disposant de médias complaisants : la démocratie n'y a jamais marché qu'en théorie. Dictature n'est peut-etre pas le terme, mais 1 et 2 nous rapprochent de la fin de la liberté.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      > C'est, si j'ai bien compris, le même type de taxe que celle qu'il ya sur les CD : une taxe pour
      > compenser les pertes d'argent due au piratage, mais qui n'autorise pas pour autant le piratage.

      Le raisonnement est faux à partir de là. La taxe sur les CD et K7 n'est pas là pour compenser le piratage, mais pour compenser la copie privée, qui elle est autorisée du coup.

      Faire payer quelque chose par taxe tout en l'interdisant ça ne me parait pas franchement cohérent et je doute qu'une telle loi puisse même légalement être votée.

      > Mais je n'ai pas le droit aujourd'hui de graver un CD audio dont je n'ai pas l'original

      Si, rien dans la copie privée ne parle de détention de l'original (ou en tout cas je n'ai pas vu). Tu as le droit de copier à titre privée toute oeuvre qui a été diffusée. (par contre il te reste à pouvoir le faire légalement, ce qui généralement implique avoir l'original, mais pas forcément, par exemple pour les biblio ou CD joués publiquement).
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 1.

        Une taxe pour compenser la copie privée pourquoi pas, mais encore faut-il qu'elle soit possible cf EUCD http://eucd.info(...)
        • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          En même temps si on suit leur logique (les média vierges ne servent que à la copie privée) : si la copie partout n'est pas possible tu utilises moins de média vierges donc tu payes moins de taxe, tout s'équilibre.
          Il font une erreur pour l'utilisation des média vierges, mais le reste est cohérent.
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 1.

        La taxe sur les CD et K7 n'est pas là pour compenser le piratage, mais pour compenser la copie privée, qui elle est autorisée du coup.
        Le fait que ca soit une taxe pour la copie privee est tout aussi ridicule.
        Est ce que les vendeurs de television demandent a avoir une taxe pour utilisation privee ?
        Bah oui, quand quelqu'un achete une tv pour sa famille, les autres membres de la famille l'utilisent aussi et ne vont pas en racheter une personnelle, il y a donc une perte pour les vendeurs de tv.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 2.

      Tu as partiellement mal compris. La taxe sur les supports vierges n'a pas vocation a dedommager les artistes du piratage, mais du manque a gagner du aux copies privees.
      Faire payer pour quelque chose d'illegal (ce qui est dit dans cet article) le legalise forcement. Il est impossible de faire payer pour quelque chose d'illegal (manquerait plus que ca...).
      La proposition est de reparer un prejudice du au piratage. Si la taxe est prise, alors il n'y a plus de prejudice dans le piratage.
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 6.

    >Elle a organisé à la fin de la semaine dernière les rencontres européennes des artistes durant lesquelles à eu lieu un débat : "Peer To Peer et Téléchargement : quel est l'intérêt des artistes ?"

    Ils sont bien placés pour poser cette question ...

    Dites, où il va l'argent qu'ils perçoivent sur chaque support vendu? Il est réparti équitablement auprès de tous les artistes? Ou il sert à payer des types pour continuer à avoir des idées aussi brillantes?

    >Pour moi, toute solution qui permet de ne pas multiplier inutilement le flicage de l'internet est une bonne solution quitte à payer un peu plus pour conserver nos libertés (pour les esprits chagrins, n'oubliez pas que vous payez des impôts, de la TVA pour payer des policiers et des militaires qui assurent notre liberté).

    Parce que l'existence de cette taxe justifierait l'échange de musique à travers des softs P2P? Pour eux, non.

    Je suis d'autant plus révolté que je n'utilise pas de logiciel P2P. J'achète mes CDs ou j'emprunte à des amis pour me les encoder moi-même. Tiens ils devraient faire une taxe sur les softs comme Sound Juicer et Grip aussi. Enfin je dis ça, mais ils y pensent peut-être déjà...
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 9.

      Je ne connais aucun artiste qui soit remuneré par cette taxe.
      Par contre ils la payent tous en achetant des cd et dvd vierges afin de s'enregistrer eux mêmes et d'essayer de ce diffuser.

      Et je me demande s'ils vont encore longtemps en avoir les moyens... Tous cela ne favorise vraiment pas la culture.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 10.

      Taxer grip, pas de problème, je propose une taxe de 80% sur le prix de grip, il se feront beaucoup d'argent avec ça je suis sur :p
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Tu oublies une chose qui est semble t'il evincé du débat par pas mal de monde.... Il y'a de la musique que tu peux légalement encoder (licence art libre and Co), tu peux te faire des propres cd de sons avec tes morceaux, enregistrer ta grand-mère qui chante "Edith Piaf" ou les premiers arreuh de ton enfant.....

      donc grip n'est pas un logiciel de piratage, mais son utilisation peut être dans certains cas illégal, de la même manière le p2p peut permettre l'échange de fichiers musicaux (ou autres) de manière légal ou illégale.

      A quand la taxe sur les systèmes d'exploitation qui permettent de propager les virus : on redonnera l'argent aux victimes....

      => finalement cette taxe existe déjà, elle est perçue par une firme de redmond.... mais ils redonnent rien (enfin ils font des brevets)

      Microsoft pourrait demander une taxe sur les ordinateurs, avec tous les windows piratés => bah oui, tous ceux qui ont un ordi utilisent windows .... (Non ?)
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à -1.

      Taxer grip, pas de problème, je propose une taxe de 80% sur le prix de grip, il se feront beaucoup d'argent avec ça je suis sur :p
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Ils font pitié quand même, ils ont clairement loupé un train et même deux et toutes les correspondances qui vont avec.

    C'est révoltant de se dire que l'abonné adsl que je suis va peut-être payer pour le mec qui d/l de son boulot et a un 56k chez lui.

    C'est pour quand le boycott général ? Parce que une seule journée sans consommation par an, c'est pas suffisant, c'est un an sans consommer qu'il faut faire. N'achetez plus de cd, ne téléchargez rien, on verra combien de temps il tiendront.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Ils font pitié quand même, ils ont clairement loupé un train et même deux et toutes les correspondances qui vont avec.

      Ceux qui ont ce genre d'idées de taxes, je préfèrerais les voir carrément passer sous le train...

      C'est pour quand le boycott général ? Parce que une seule journée sans consommation par an, c'est pas suffisant, c'est un an sans consommer qu'il faut faire. N'achetez plus de cd, ne téléchargez rien, on verra combien de temps il tiendront.

      J'en suis déjà au quasi-boycott de cd, je crois que j'en ai acheté un en un an... et non, je ne télécharge pas de musique.
      Je ne vais quand même pas gâcher de la bande passante avec la merde qu'on entend actuellement, non ?

      <cynisme méchant affublé d'un coup de gueule>
      Et il faut dire que ces pauvres artistes n'ont plus rien : on en voit qui gagnent des millions, et qui passent au tribunal parce qu'il n'ont pas payé leurs impôts...
      Et il faudrait que le consommateur paie pour rémunérer ce genre d'artistes-là ?
      Plutôt crever !
      Par contre, le pauvre gusse qui débute là-dedans, qui se tanne à faire autre chose que des reprises, et qui ne fait pas la StarAc et autres merdes en boîte, celui-là ne sera jamais produit par ces pauvres majors qui n'ont plus de sous à cause des méchants qui téléchargent de la musique...
      </cynisme méchant affublé d'un coup de gueule>

      <air connu>
      Vous pouvez me moinsser, mais vous n'm'enleverez pas de l'idée...
      que c'est tous des enfoirés.
      </air connu>
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 7.

        Perso, ça doit faire deux ou trois ans que j'ai arrêté d'acheter des CDs... Je vais à la bibliothèque, j'en emprunte: moins cher, et si j'emprunte une galette sur laquelle il s'avère qu'à part le morceau connu, c'est de la merde -- ce qui est assez courant, je ne suis pas déçu d'avoir claqué du blé dessus!

        Evidemment, ils n'ont pas la toute dernière chanson du moment; mais celle-là passe à la radio à l'envi, donc pas de problème pour l'écouter...

        Faites comme moi, empruntez!

        Snark
        • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

          Posté par  . Évalué à 4.

          Chut... ils sont capables de taxer les bibliothèques !
          • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            il y a longtemps qu'ils y ont pensé. Du moins les éditeurs de livres papier.
            Par exemple, les taux de remises des libraires consentis aux bibliothécaires sont maintenant limités à 12% (sauf erreur). Ce qui permet d'augmenter les marges des éditeurs, et de compenser la "perte" causée par la lecture "non payante".
            C'était ca, ou bien voir une taxe de 1F (enfin, 0,15€ maintenant) sur chaque prêt.

            Ca a causé une belle bagarre dans le milieu il y a quelques temps : l'accès à la culture doit il être payant ? est-ce une mission de service public ?
          • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ils ont déja taxé les CE. Le mien a arrété depuis plus de deux ans de préter des disques...

            Je pense que les biblothèques sont également taxées (elles doivent payer une redecance à la sacem). Perso ça ne me choque pas, car t'es pas obligé d'aller emprunter des disques à la bibliothèque avant de relever ton courrier dans ta boite au lettre. En revanche avec leur nouveau projet sur le haut débit, si...
            • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Je pense que les biblothèques sont également taxées (elles doivent payer une redecance à la sacem)

              Ah ?

              Je me suis occupé l'année dernière d'une musicothèque (prêt de CD, K7 et vinyle). Lors d'un passage à la SACEM, le monsieur, il m'a dit que je devais payer pour avoir le droit de diffuser de la musique dans le local de la musicothèque, mais qu'en revanche, on pouvait prêter des CD sans problème (comprendre : sans rien devoir à la SACEM).
          • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            À titre d'info, dans les bibliothèques de la ville de Paris (Abraracourcix, pas de troll, STP), l'emprunt de livres est gratuit et il faut payer 60 euros pour emprunter des cassettes vidéo, des DVD ou des CD. Je ne sais pas exactement à quoi ça correspond.
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 3.

        Et il faut dire que ces pauvres artistes n'ont plus rien : on en voit qui gagnent des millions, et qui passent au tribunal parce qu'il n'ont pas payé leurs impôts...


        Tiens en parant de celui la (pour ne pas le nomer), lui il touche quand j'acehte un cd vierge, il va toucher si leur taxe sur le haut debit passe, et en plus je paye indirectement pour rembourser les impots qu'il veut pas payer. Le pire c'est que j'aime pas ce qu'il fait musicalement.

        Hors sujet, mais si y'en a un qui m'enerve c'est bien celui la
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 2.

      >Ils font pitié quand même, ils ont clairement loupé un train et même deux et toutes les correspondances qui vont avec.

      C'est encore pire que ça, ils ont pris le mauvais train. Quand on voit le nombre de titre des années 80 qui ressortent en ce moment, on se demande s'il n'ont pas fait demi-tour.
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 8.

    "proposition de l'Adami de légaliser les services d'échanges gratuits de musique en ligne"

    --> Ne sont-ils pas deja legaux ?
    N'y a t'il pas aussi de la musique libre ?


    "«Ce serait la solution du désespoir, estime son directeur, Bernard Miyet. Ce n'est envisageable qu'à terme, s'il n'y avait vraiment aucune autre possibilité.» Son souhait ? Forcer les fournisseurs d'accès à surveiller les activités de leurs abonnés et imposer des mouchards sur les fichiers musicaux afin de tracer leur parcours."

    Et comment compte t'il imposer leur mouchard ? par TCPA et NGSCB (palladium) ? --> http://www.lebars.org/sec/tcpa-links.html(...)
    Sans moi !

    Quoi qu'il en soit, ce qui semble ressortir de l'article de liberation, c'est que les maisons de disque ne veulent pas voir leurs marges diminuer .
    Quand on sait ce que touche un auteur, et ce que touche les intermediaires, ça ne donne pas envit d'achetter un CD .
    J'ai achetter il y a un ans un cd d'un artiste qui refuse les protection anti-copies, et que j'aprecie .
    Mais jamais je ne ferrait cela pour d'autre car j'aurrais l'impression de me faire "escroquer", l'impression de payer trop cher, et c'est bien le cas.

    Une des premieres erreurs qui a ete faite, ça a ete d'accepter des le debut ces prix exorbitant.
    Mais non-concurrence oblige, on a rien put faire.

    Cependant, il est quand meme necessaire de pouvoir limiter le piratage, et meme avec des moyens juridiques important, je ne vois pas comment c'est possible.
    Ce qui me fait le plus peur, c'est qu'on se retrouve avec du DRM dans tous les sens, et qu'il faille encore compter sur l'imprudence (vis a vis de la lois) et le travail formidable de gens comme JON "DVD" pour ecouter de la musique sous linux.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Mais non-concurrence oblige, on a rien put faire.

      Je ne suis pas d'accord. Pourquoi est-ce qu'on traine que Microsoft devant les tribunaux pour pratiques anti-concurentielles ? Parce que la libre concurrence doit exister et ce, même si les principaux acteurs d'un marché s'entendent sur les prix: c'est interdit. Preuves en est avec l'affaire des SMS[1]...

      ...et le travail formidable de gens comme JON "DVD" pour ecouter de la musique sous linux.

      Justement, autant son action pour DeCSS, permettant la lecture des DVDs sous Linux est compréhensible et défendable, autant son action contre iTunes l'est beaucoup moins et préjiduciable à l'encontre de l'alternatif...

      [1]: http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/neteconomie/infos/article/(...)
      --
      Raphaël SurcouF
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 2.

        Si itunes est disponible sous Mac / Win et pas linux (je ne connais pas mais je suppose qu'il n'y a pas de lecteur linux), la démarche de Jon me semble cohérente. L'erreur consiste à enlever le système anti copie si j'ai bien compris
        • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          Humm, d'après la page de garde[1], ça n'a pas l'air compatible avec Linux, de prime abord.
          Ce qui m'inquiète, ce sont les propos rapportés par le journalistes de Libé[2]:
          "Soucieux de faire profiter au plus grand nombre sa trouvaille, Jon Lech Johansen a déposé en fin de semaine dernière sur le Net un programme à télécharger gratuitement baptisé «QTFairUse» qui permet d'enregistrer sur son disque dur les titres achetés sur iTunes, et cela dans leur format original."
          On est donc très loin du but affiché de DeCSS...
          Un autre article[3] tend à le confirmer:
          "«QTFairUse» est un logiciel disponible pour Windows..."
          Que ce soit "Open Source" ou pas n'excuse rien là...
          Pour m'en assurer, une courte recherche m'a mené sur un blog où un certain "rick" (qu'on pourrait presque penser qu'il est autre que DVD Jon tant il s'exprime comme tel) clame ne pas vouloir "voler" la musique mais pouvoir effectivement la lire depuis... XMMS sous Linux:
          "If I buy a file from iTMS and want to play it in Winamp, or XMMS on Linux/UNIX, or in a private presentation, that's currently really tricky - due to the DRM used by Apple and their licensing deals. It's this problem for which QTFairUse is designed."
          La fin justifie-t-elle toujours les moyens ?

          [1]: http://www.apple.com/itunes/(...)
          [2]: http://www.liberation.fr/page.php?Article=160781(...)
          [3]: http://www.liberation.com/page.php?Article=160798(...)
          [4]: http://www.pmbrowser.info/hublog/archives/000594.html(...)
          --
          Raphaël SurcouF
      • [^] # Mais où est passé l'argent des majors ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        J'ai trouvé : dans les SMS !

        Sur le site de Que Choisir ? ( http://www.quechoisir.org(...) ) il y a une question avec une évaluation très intéressante :

        8. De combien les jeunes se font-ils gruger ?
        Réponse : entre 350 et 400 millions d'euro/an.


        N'est-ce pas le manque à gagner de l'industrie du disque ?

        Le porte-monnaie des jeune n'est pas extensible san fin, ils font du transfert de leurs dépenses...
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Est ce que les chaines de televisions publiques peuvent diffuser des publicités informatives gratuitement?
    Si oui, il devrait etre possible de faire une campagne publicitaire quii aurait la possibilité de toucher un large publique, et pas seulement le notre...

    Il doit etre possible aussi pour nous de faire du lobbing auprès des sociétés et compagnies qui utilisent les services du libre, et je pense aux radios nationales qui diffusent en OGG, aux grosses entreprises qui utilisent nos systemes d'exploitation.
    Nous pouvons leur faire comprendre que ces projets tous plus fous les uns que les autres nous menacent, et les menacent à leur tour.

    J espere qu on ne verra pas le jour ou les seringues seront surtaxées aux hopitaux sous pretexte que j en ai besoin pour m'injecter mon héroine...
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 10.

    ce n'en est qu'au stade de la discussion, comme la réflexion du Sénat sur des amendements pour rendre plus efficace le recouvrement de la redevance télé. mais ça arrive. ça va se faire.

    et en gros chaque FAI aura le choix entre verouiller l'usage d'Internet de ses clients (plus de p2p, plus de newsgroups "binaires", sites webs louches mystérieusement bloqués, sauf le site de cul de la filliale du FAI, bien sûr) ou verser une dime à la SACEM ou ADAMI, dont il suffira de répercuter le coût sur les clients (et si quasi tous les FAI subissent cette ponction, inutile d'espérer y échapper simplement en passant de Tiscali à Free par exemple).


    autre thème, recevoir la télé via l'ADSL, les FAI comme Free ou Wanadoo vont le proposer. la télévision numérique permettra surement des choses interessantes (comme les magnétoscopes numériques type TiVo mystérieusement jamais proposés en France) mais va attirer nos amis de Bercy, car recevoir la télévision sans payer la redevance est un crime abominable, vous comprenez bien.


    ah, histoire d'être efficace, nos amis sénateurs ont explicitement envisagé de facturer tout le monde, et d'exempter ou rembourser ceux qui feront une déclaration sur l'honneur qu'ils n'ont pas de récepteur de télévision ou autre.

    exemple d'amendement envisagé puis retiré : ( http://www.senat.fr/cra/s20031126/s20031126H10.html(...) )

    "Les établissements diffuseurs ou distributeurs de services payants de programmes de télévision sont tenus de faire souscrire par leurs clients une déclaration sur l'honneur selon laquelle ils sont propriétaires ou possesseurs ou détenteurs d'un appareil récepteur de télévision ou d'un dispositif assimilé permettant la réception de la télévision."

    Réaction de Mireille Charasse, "Quel sens y a-t-il à exiger de l'acheteur d'un décodeur la déclaration sur l'honneur qu'il possède bien un récepteur de télévision ? Évidemment qu'il en a un ! Il n'achète pas un décodeur pour décorer son jardin."

    on a ce genre de perles, aussi : "Une déclaration sur l'honneur permettrait d'attirer l'attention sur ceux qui affirment ne pas détenir de postes de télévision."


    ça concerne encore les clients du câble et pas l'ADSL, mais ils ont également l'ADSL à l'esprit. ça sera l'étape suivante. peut être dès après Noel, peut être cet été quand tout le monde aura le dos tourné. on a l'habitude.


    vous allez me dire que ça va à l'encontre du principe de la présomption d'innocence et tout ça ?


    vous savez, depuis quelques semaines, il y a des boiboites le long des routes qui prennent en photo les conducteurs trop pressés et facturent directement une infraction - que le propriétaire du véhicule ne soit pas le conducteur, qu'il s'agisse d'un tracteur, d'un véhicule volé, de fausses plaques ou autres.

    le mot d'ordre est "payez d'abord, protestez ensuite". ne serait-ce que parce que ça leur simplifie la gestion du bazar.

    la présomption d'innoncence vaut encore quelque chose quand le procès est bien médiatisé et où il est légitimement possible de prostester, mais pour de la facturation de masse de taxes ou d'infractions mineures, quand on compte en milliers par jour, autant pisser dans un violon : vous imaginez chaque petit formulaire reçu contesté et ce, jusqu'aux tribunaux ?

    les pouvoirs publics ont mis une belle mécanique en place, n'espérez pas qu'ils vont vous laisser la briser aussi simplement.


    ça ne va pas plaire, je comprends bien, mais il faudra vous y habituer.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 2.

      Désormais, on pourra ne pas payer si on conteste l'infraction (depuis la fin de semaine derniere). Comme quoi, la loi est pas si mal faite, et les parlementaires savent se remettre en question quand il y a un probleme...
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 1.

      le mot d'ordre est "payez d'abord, protestez ensuite". ne serait-ce que parce que ça leur simplifie la gestion du bazar.


      Même principe en Angleterre :

      dans Capital, ils expliquaient le principe de la taxe pour rentrer en voiture à Londres. Les conducteurs doivent payer leur taxe dans des bureaux de tabac ou autres agréés, du coup ils sont enregistrés (via leur plaque d'immatriculation). Puis à l'aide d'un système de vidéo surveillance extrêmement répandu, ils chopent les plaques d'immatriculation qui circulent dans Londres et par reconnaissance de caractères, repèrent les fraudeurs. Mais voilà, le logiciel se gourre de temps en temps et des amendes sont envoyées à des personnes qui n'ont pas circulé dans Londres cette fois là. Le journaliste expliquait que la procédure était tellement longue pour contester l'amende que les gens se résignaient à payer sans discuter.


      Au lieu de trouver des solutions au problème au niveau de sa source, ils mettent en place des systèmes qui compensent les pertes causés par ce problème.
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Revenons aux sources. Je propose, pour lutter contre la fauche, de taxer les vetements, specialement ceux avec des poches plus nombreuses ou plus grandes.
    Tant qu'a faire, je propose aussi de taxer le telephone, les emails, la tribune, irc, aim et sms, ces moyens qui permettent a ignobles personnes de dire a tous leurs amis que tel ou tel cd a la mode est completement pourri. C'est vrai quoi, on va pas laisser ces consommateurs sans scrupules deconseiller nos produits !
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 6.

    Mouais, pour ma part j'ai discuté avec des relations qui sont dans la musique.

    La désinformation est grande chez eux, ils pensent effectivement qu'ils risquent de perdre beaucoup d'argent alors que celui qui a le plus a perdre est le revendeur.
    Effectivement les grandes distributions qui ont pignon sur rue risquent de perdre beaucoup d'argent.
    Il me semble avoir vu 1/3 voir 50 % du montant de la vente qui part dans la poche du vendeur.

    En gros la maison de disque vend sur internet en direct sans les canaux de distribution, elle va y gagner en terme de volume de vente, et là le piratage baissera.
    AMHA les lobby des distributeurs doivent jouer beaucoup et savent très bien que ce système peut leur faire du mal.

    Sur ces bonnes paroles bonne journée.
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 10.

    1°) Les supports vierges tels que les CDs vierges sont taxés pour dédommager les artistes des préjudices subit par le P2P. Ils veulent faire pareil pour les connections Internet. Dans tous les cas, puisque qu'on paie deux fois pour les artistes, pourquoi ne pas légitimer carremebt le tééchargement occasionnel : après tout, l'ensemble de ces taxes peuvent être vue comme un abonnement ...

    2°) Avec des technologies telles que TCPA/Palladium, si elles se déploient et qu'elles atteignent leur objectif, à savoir le contrôle total des échanges, ils devraient supprimer ces taxes puisque grâce à de telle techonologie, elles n'ont plus lieues d'être. Bon, bien évidemment, on sait tous que ces taxes une fois mises-en-place ne seront jamais supprimées et sont considérées comme des acquis, alors bon ...

    3°) Corrigez moi si je me trompe, mais lorsque la SNCF a des pertes financières dûes à une baisse de son chiffre d'affaire, on ne taxe pas les ventes de voiture sous prétexte qu'elles défavorisent le traffic ferrovière ? Il me semble que c'est à la SNCF de faire le nécessaire pour regagner la confiance du public, c'est à elle de faire savoir qu'elle fait des offres intéressantes. C'est pas au constructeur de voiture de supporter leurs pertes.

    4°) À quand la taxe pour pallier au baisse des ventes de logiciel dû au P2P ? Bon c'est vrai que quand on sait que les logiciels (et pas nécessairement ceux de Microsoft d'ailleurs) coûtent 20 à 40% plus cher en France que dans le reste de l'Europe, on pourrait se dire que c'est indécent ...

    Et pendant ce temps là, le gouvernement essaie de favoriser le déploiement de l'informatique et d'Internet en France et parle de fracture numérique, alors qu'en attendant, on est plus concerné par l'inquiétude de l'augmentation sous n'importe quel prétexte de nos factures numériques ...
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 2.

      1°) Les supports vierges tels que les CDs vierges sont taxés pour dédommager les artistes des préjudices subit par le P2P.

      A la base ces supports sont taxés par rapport à la copie privée. Tu as deux ou plus CD du même artiste, tu payes deux fois la taxe.

      Par contre, cela emmène la réflexion suivante : pourquoi une taxe sur les supports vierges alors que les CDs ne sont plus copiables (en théorie) ??
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Dans un sens, est-ce que ce n'est pas à rapprocher des taxes sur le tabac ?

    Le prix d'un paquet de clopes n'est plus maintenant déterminé par la loi de l'offre et de la demande : l'état y intègre le coût des traitements du cancer du poumon. Au lieu de faire supporter cette charge également à l'ensemble de la population, fumeurs et non-fumeurs, on en fait porter une plus grande partie sur les fumeurs.

    De même, le prix d'un enregistrement n'est maintenant plus déterminé par le marché (il serait sinon quasi-nul vue la facilité de multiplier l'offre par la copie). Il est fixé arbitrairement par les maisons de disques. Instaurer une taxe sur le haut-débit est un essai de faire payer la production de musique par ceux qui l'écoutent sans recourir au marché, désormais inefficace.

    Il y a seulement plusieurs problèmes :

    - Comme pour les CD vierges, on vise large et donc, on se trompe de cible.

    - Qui va toucher le fruit de cette taxe : les musiciens ou les intermédiaires parasites :?

    - S'il s'agit des musiciens, comment répartir les fruits de la taxe : selon la popularité ou le talent ? Et comment estimer ces derniers ?

    - Instaurer une taxe revient à faire intervenir l'état. Qu'a-t-il à faire là-dedans ?

    Dans le cas du tabac comme de la musique (mais il y en a d'autres), le marché ne semble plus suffisant pour permettre un échange juste. Mais recourir à la taxe est faire preuve d'un manque flagrant d'imagination.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 2.

      Non la compensation des frais générés par les fumeurs est assurée par eux-mêmes. Dans le cas de la taxe sur les supports et le haut-débit, tout le monde paye, que tu sois concerné ou pas.

      Les fumeurs sont une cible identifiée, pas les utilisateurs de systèmes légaux à des fins illégales et c'est le problème. C'est comme dans une manif', les CRS ne peuvent pas différencier les fauteurs de trouble et les casseurs parmi la foule alors ils embarquent/tapent sur tout le monde.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 3.

      Dans le cas d'une taxe, on sait très bien où elle va passer : dans les société d'auteur et leur 30% de frais de fonctionnement comme tout bon parasite du système qui se respecte.

      "La première sécurité est la liberté"

  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 1.

    Perso, je suis déja victime du P2P.

    Free depuis un petit mois s'amuse à déconnecter ma liaison quand j'uploade une video de 200 meg, et ensuite impossible de se connecter pendant un bon quart d'heure(voire plusieurs heures quand y'a récidive). J'ai pourtant une IP fixe et un nom de domaine perso. Et j'ai également un hébergeur pro pour mon assos.

    Je précise que la liaison coupe uniquement si je ne fait qu'uploader. Si je surfe à coté, ca ne coupe pas.

    Donc encore merci aux amateurs du P2P qui pourrissent le réseau un peu plus chaque jour.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      oui mais cette vidéo, tu as des droits dessus ?

      Elle est illégale ou sous une licence qui t'en autorise la copie ?

      Si tu est dans ton bon droit, rien ne t'empêche d'aller geuler chez free....
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 2.

        oui mais cette vidéo, tu as des droits dessus ?

        Elle est illégale ou sous une licence qui t'en autorise la copie ?


        Ca ne concerne pas FAI, ca n'est pas son role de nous interdire ce genre de choses.
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 1.

      « Donc encore merci aux amateurs du P2P qui pourrissent le réseau un peu plus chaque jour. »

      Et qui n'ont rien à voir avec ton problème. C'est un problème entre toi et ton fournisseur. Si ton fournisseur prend comme prétexte le P2P illégal, c'est un mauvais prétexte puisqu'il y a des contre-exemples légitimes (toi). Ton fournisseur est le seul responsable du problème.
  • # Jusqu'au bout de leur idée...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Pourquoi ne vont-ils pas jusqu'au bout de leur idée... ils devraient demander à devenir fonctionnaire !
    • [^] # Re: Jusqu'au bout de leur idée...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Tout à fait. Tout cela donne raison à Raoul Vaneigem qui dit que le fameux « secteur tertiaire », les services, est l'équivalent libéral de la bureaucratie soviétique. (Lettre de Staline à ses enfants enfin réconciliés de l'est et de l'ouest, éditions Manya, page 52.)
  • # argent des jeunes

    Posté par  . Évalué à 4.

    de tout facons c'est un peu fini la pluie de dollars :

    1/ les jeunes mettent tout leur fric dans les cartes prepayees des telephones

    2/ le format album est depasse (ordi/ipod etc..)

    3/ vu la creativite actuelle, il faut etre con pour acheter un CD avec 2 titres corrects.

    pourquoi est ce que je n'ecoute que des trucs des annees 70-80 ???
    • [^] # Re: argent des jeunes

      Posté par  . Évalué à 2.

      > pourquoi est ce que je n'ecoute
      > que des trucs des annees 70-80 ???

      Nostalgie de l'adolesence ? ;-)
      Ah ma bonne dame on savait faire
      de la musique à l'époque !
      • [^] # Re: argent des jeunes

        Posté par  . Évalué à 2.

        De nos jour y a plein de bonne musiques.
        Faux juste être curieux et ouvert d'esprit.

        Y pas que la Star Ac pop Star, Halliday, Fabian, Fiori ...

        Y a aussi : PJ Harvey, Interpol, Massive Attack, Bashung, Radiohead, The Mars Volta, Foo Fighters, Queens of the Stone age, Unkle, GodSpeed You! Black Emperor, Do Make Say Think, A silver Mont Zion, Frank Black etc...

        Franchement pour la personne qui aime vraiment la musique et qui veut cherché un minimum, ya vraiment le choix.

        Moi se qui me gave, c'est le coté moutons du français moyen. Qui geule parce qu'il a devant les yeux ou dans les oreilles ne lui plait pas. Mais qui regarde et écoute quand même parce qu'il est persuadé qu'il n'y a rien d'autre. La stratégie des majors elle est là.

        Dès qu'on sort des TF1/F2/M6 et Nrj/Fun/Skyrock, c'est fous ce que l'espace culturel s'élargi...
    • [^] # Re: argent des jeunes

      Posté par  . Évalué à 1.

      2/ le format album est depasse (ordi/ipod etc..)

      Oh que non.
      Les CD du commerce, ça a une durée de vie extremement longue, par contre combien de temps dure un disque dur bien utilisé? 5 ~ 8 ans?
      Avec le CD on a la garantie d'avoir sa musique sur un support qui ne crevera que si on fait le con avec, par contre les pannes de disque dur..

      pourquoi est ce que je n'ecoute que des trucs des annees 70-80 ???

      Parce que tu as mauvais goût? :P

      Faudrait voir plus loin que ce qui passe à la TV et la radio hein, la musique ça ne se limite pas à ça, même la musique made in 2003 (c) (r) TM.
      Tristania, Wyrd, Summoning, Nine inch Nails, Opera IX etc. ro><><0r !
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance sur les douches

    Posté par  . Évalué à 7.

    L'ADAMI est une des société d'artistes de l'audiovisuel qui perçoit les droits sur les supports physiques (cassette, CD, DVD... vierges).

    Elle a organisé à la fin de la semaine dernière les rencontres européennes des artistes durant lesquelles a eu lieu un débat : "Chansons sous la douche: quel est l'intérêt des artistes ?"

    Au cours de ce débat, l'ADAMI a proposé d'établir une redevance sur la douche (1 à 2 euros par moi) afin de réparer le préjudice financier dû aux gens qui chantent sous la douche. La redevance pourrait être basée sur la déclaration pour la taxe d'habitation, qui mentionne l'équipement de la salle de bain.
  • # Une manne pour les logiciels proprio?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    En suivant cette logique :

    Pourquoi ne pas reverser une part de la taxe à Microsoft/Adobe/.../ qui subissent aussi de plein fouet ce piratage?
    Les réseaux P2P, cela peut servir à autre chose que des échanges de musique, et les majors du soft' sont aussi touchées (peut-être à moindre échelle...).

    Etonnant que MS n'ai pas encore proposé cela....

    [fumette1]
    Bon, je m'en vais commencer à faire ma proposition de loi concernant le piratage de mon site Internet par Google qui télécharge/référence des données qui sont ma propriété privée, et je vais demander à ce que ce dernier me paye une redevance, ainsi que tous les internautes qui utilisent Google....
    [/fumette1]

    Faudrait pas déc*nner non plus!

    [fumette2]
    Et puis à la fin, je vais demander une taxe sur l'usage des fauteuils des assemblées nationales diverses et variées, car leur usage peut conduire à une diminution de mon niveau de vie.... Au travers de lois inadaptées à mon cas personnel à moi....
    [/fumette2]
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 5.

    J'ai l'impression que ce qui fait peur aux majors, c'est la possibilité sans cesse plus grande de se passer d'eux, et c'est la même chose pour les distributeurs, or ce sont eux qui ont la marge la plus importante.

    Ainsi, tous les musiciens amateurs ont accès à des techniques d'enregistrement de qualité pour un budget raisonnable, les artistes confirmés possèdent souvent leur propre studio d'enregistrement.
    Avec internet, ils peuvent désormais se rassembler autour de sites communautaires pour promouvoir et diffuser leurs oeuvres.
    Ce fut l'occasion pour moi de découvrir des jeunes (ou moins jeunes) talents qui n'ont souvent rien à envier aux grosses productions actuelles.

    La seule alternative pour les majors AMHA, serait d'investir dans un nouveau système audio tellement bon que les gens ne se contenteraient plus d'un vulgaire mp3. Ce fut le cas avec l'apparition du cd par exemple, et comme les majors sont aussi les inventeurs du cd, dvd, ils semblent bien placés pour ça mais ça suppose évidemment de se creuser la tête, d'aller de l'avant, bref d'innover...
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      La seule alternative pour les majors AMHA, serait d'investir dans un nouveau système audio tellement bon que les gens ne se contenteraient plus d'un vulgaire mp3.

      Le problème, c'est que le MP3 suffit largement pour écouter les Star Academy et autres x-reprises que les radios diffusent en masse....

      Personnellement, quand je cherche la qualité d'écoute d'une oeuvre, j'achète le CD (enfin, je devrais dire : j'achetais : si je risque d'avoir des problèmes pour lire le CD en question sur ma platine avec leurs systèmes anti-copie...).

      Mes achats de CDs ont fortement baissé, mais ce n'est pas dû au P2P ni au MP3 : tout simplement j'ai constitué une collec' de ce qui m'intéresse, et comme je ne trouve rien dans la prod' actuelle qui me donne envie de l'acheter sur support CD, je n'achète pas....
      Et "essayer" un auteur inconnu, à 20/25EUR l'essai, cela me fait un peu cher....
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 1.

        Mes achats de CDs ont fortement baissé, mais ce n'est pas dû au P2P ni au MP3 : tout simplement j'ai constitué une collec' de ce qui m'intéresse, et comme je ne trouve rien dans la prod' actuelle qui me donne envie de l'acheter sur support CD, je n'achète pas....

        Je suis dans le même cas, seules les quelques nouveautés ou de vieux albums à petit prix font que j'achète encore des cds.

        Et "essayer" un auteur inconnu, à 20/25EUR l'essai, cela me fait un peu cher....

        La aussi internet permet d'écouter des extraits (30 secondes seulement certes) limitant ainsi les déceptions
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je suis d'accord : avec internet, les maisons
      de disques (mais aussi les magasins)
      ont juste peur de devenir inutiles ! Et ils
      défendent leur raison d'être, ca peut se comprendre...

      Par contre le problème des "site communautaire"
      censés faire découvrir de "jeunes talents" par internet,
      c'est qu'il y en a pas tant que ca (si vous avez des
      adresses d'ailleurs, merci ...) ; l'écoute de musique
      est quand même fortement liée à la presse, a la télé.
      Il faut bien entendre parler d'un artiste avant de l'écouter/
      acheter son disque/le voir en concert !
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 1.

      Ce fut l'occasion pour moi de découvrir des jeunes (ou moins jeunes) talents qui n'ont souvent rien à envier aux grosses productions actuelles.

      C clair, le talent ne s'achéte pas et c'est pas Star Ac'/Pop Star qui va me convaincre du contraire...
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 1.

      ...un nouveau système audio tellement bon que les gens ne se contenteraient plus d'un vulgaire mp3. Ce fut le cas avec l'apparition du cd par exemple...

      Il me semble que le CD depasse la qualité sonore que peut detecter l'oreille humaine, donc on ne fera pas mieux pour nos oreilles. Et pour nos yeux ils font des DVD musicaux, tout aussi piratable d'ailleurs (meme si c'est un peu plus long a telecharger et a encoder). Alors après il peuvent inventer quoi ? la musique qui se touche ? qui se respire ? "l'art total" qui agite les 5 sens (tiens ca me fait penser a certains produits illicites ca) ? c'est pas evident quand meme d'inventer un nouveau truc. Par contre s'ils trouvent je suis sur qu'il arriveront a le vendre et a deposer un brevet dessus.

      Bon j'essayait juste de me "creuser la tête"
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 1.

        Alors après il peuvent inventer quoi ? la musique qui se touche ? qui se respire ?
        Moi je veux bien, si c'est Madonna...
        Bon ok je connais la procédure
        -------> init 0 ------> Shutdown process--------->Poooooof....
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    tout ca pour dire qu'il n'y a que de la mrrrrde en boite rechauffé
    des reprises traffiquées, des majors qui se gavent à en peter
    des pauvres qui seront de plus en plus avec cette europe à la kon qui reduit le pouvoir d'achat des gentils konsommateurs.
    23 euros le cd audio ou plus
    prix de revient 0.15 euro !!!
    c'est un rappel et encore ce chiffre de 0.15 etait celui du debut de la creation des cds audio alors c'est peut-etre moins aujourd'hui vu
    maitrise du procedé.

    allez de toute facon y aura encore des taxes mais parlez en à votre deputé qui s'autorise une augmentation de salaire tout les 5 ans
    a+
  • # ridicule

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    C'est d'un ridicule, c'est comme si on taxait les autoroutes parce que ça permet aux receleurs d'aller plus vite vers la frontière. Ca n'a aucun sens. Quid des 95% de gens qui n'ont rien fait ?
    En même temps quand on voit la TascaTaxe... ben c'est à peu près ça tfaçon. On taxe le piratage, mais on ne le légalise pas. Vivement une taxe sur le Canabis :)
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 0.

    J'aurais juste une question qui n'a rien a voir avec le message.


    Quand je lit les messages , j'ai toujours un N rouge puis si je raffraichi , il y a des "nouveaux" (toujours rouge) mais si je réponds à un "Nouveau" , les suivants "Nouveaux" rouges ont disparus et c'est chiant de chercher ce que j'ai pas lu.

    Si le Webmaster ou un programmeur m'entends.

    Le probléme vient peut-etre de moi ?
    Merci
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      C'est normal, on ne panique pas !
      Les N! c'est quand tu lis la page pour la première fois.
      Les Nouveaux ! c'est quand tu recharges la pages, et qu'il y a des nouveaux commentaires.
      [pouquoi faire une distinction ? je sais pas]
      Quand tu réponds à un commentaire, et que tu vas recharger la page, les Nouveaux! qui sont après ce commentaire, et que t'as pas eu le temps de lire ne sont plus marqués nouveaux.
      L'astuce, est d'ouvrir le lien pour répondre à un commentaire dans
      une nouvelle fenêtre.

      Voila, c'est tout; c'était pas compliqué...;-)
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Sinon, en attendant, tu peux toujours cliquer-droit et ouvrir dans un nouvel onglet, tu sais, la fonctionnalité que n'a pas encore IE, ce logiciel innovant...

      --
      Raphaël SurcouF
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 3.

    http://www.ratiatum.com/p2p.php?article=1338(...)

    1,22% du reseau Fastrack ça se passe de commentaire ! C'est une affaire de gros sous, après s'etre engraissé a peu de frais ces 15 dernieres années (passage au CD, production de m..de) les majors tentent par tous les moyens de nous faire croire que le P2P plombe leurs résultats. J'ai peur que la réalité soit plus simple, trop de marketing et pas assez de talent, les jeunes qui sont l'essentiel du marché aussi bien pour le disque que pour le cinema n'investissent pas sur des artistes dont ils savent qu'ils ne seront plus là dans 2 ou 3 ans.
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à -2.

    Personnellement, une redevance ne m'aurait pas gêné si on pouvait choisir les artistes qui la recevraient.
    Mais ce ne sera pas le cas et je n'ai pas l'intention de débourser de ma thune pour des merdeux made in star academy, et vous? les pro-redevance? ça vous plairait de savoir que la majeur partie de la dite redevance ira certainement à des pseudos artistes?
    • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

      Posté par  . Évalué à 0.

      des merdeux made in star academy, des pseudos artistes?

      Payer deux euros par mois pour être débarassé une bonne fois pour toutes des donneurs de lecons insultant de ton type ? OUI, c'est pas cher payé. :-)

      Tout le monde a le droit de prendre part à la vie culturelle de la communauté.
      Tout le monde a le droit de jouir des arts.
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à -2.

        Payer deux euros par mois pour être débarassé une bonne fois pour toutes des donneurs de lecons insultant de ton type ? OUI, c'est pas cher payé. :-)

        T'es pas moins un donneur de leçon de ton côté non plus.

        Tout le monde a le droit de prendre part à la vie culturelle de la communauté.

        Les gens sans le moindre talent devraient s'abstenir.
        Note : j'en suis aussi, ce que je viens de dire est valable pour tous.

        Tout le monde a le droit de jouir des arts.

        Oui.
        • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

          Posté par  . Évalué à -2.

          > T'es pas moins un donneur de leçon de ton côté non plus.

          Oui. Qui sème le vent... J'aurais pu te traiter de merdeux mongolien incapable. Tu vois à quoi tu as échappé.

          >> Tout le monde a le droit de prendre part à la vie culturelle de la communauté.

          > Les gens sans le moindre talent devraient s'abstenir.


          J'entends trop souvent ca : pour les juifs, pour les pédés, pour les communistes, pour les nègres. Ras la casquette de la génétique du talent et de la castration par la race supérieure. Tout le monde, c'est tout le monde. C'est pas négociable.

          -1936 (Arretons nous là ?)
      • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

        Posté par  . Évalué à 2.

        Le pb c'est que c'est la porte ouverte a n'importe quoi après ça sera 2 euros pour le cinema puis 2 euros pour les jeux video puis 2 euros pour les livres puis 2 euros pour la TV ou le telephone.

        Si tu leur laisse la porte ouverte on va tout droit au carnage fiscal facon hydrocarbure (88% de taxe il me semble).
        • [^] # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

          Posté par  . Évalué à 1.

          carnage fiscal facon hydrocarbure

          Effectivement, les internautes sont tellement accrocs au réseau que ca risque de devenir un carnage fiscal facon goudrons et nicotines, je te le concède.

          Ceci dit, (a) les élus sont censés être sensibles aux baisses d'impots et à la protection du consommateur, (b) les FAI et les assoces genre UFC que Choisir siègent aux commissions, (c) c'est une redevance "culturelle" ce qui écarte déjà quelques gourmands requins, (d) les producteurs de la culture n'aiment pas les taxes. Il faut vraiment qu'ils soient aux abois pour en parler, ca leur cause plus de soucis que de retombées financières. Je pense qu'une industrie en forme préfèrera toujours demander de la répression plutôt que de la taxe.

          La taxe est un bon régulateur. On offre à l'Etat une marge de manoeuvre politique. Le fait est qu'on en a besoin aujourd'hui. Comme l'ADAMI, sans taxe je ne vois pas de sortie heureuse à la crise. La crise de la musique en ligne agravée par le DRM nécessitera un acte violent, autant que cette violence soit légitime et équitablement partagée.
  • # Mais ou passe tout cet argent ?

    Posté par  . Évalué à 3.

    La question que je me pose c'est pourquoi cette musique est elle vendue aussi chere ?
    A mon avis le prix reel de la musique est beaucoup moins cher que le prix pour lequel ils nous la vendent.
    Si on regarde par exemple le dernier album de MC Solaar, ils ont depense je sais pas combien d'argent dans la fabrication de milliers CDs de demonstration (des extraits a ecouter sur un PC sous Windows pendant une duree limitee), a distribuer dans le metro. Et ils ne se sont pas contentes de mettre les quelques fichiers (qui ne fonctionnent que sous Windows a cause du DRM) sur le CD, ils ont paye des gens pour creer une belle interface qui clignote partout, avec des photos, un systeme complique de gestion des droits, tout ca pour un CDs publicitaire que les gens ne pourront utiliser que 3 jours. A mon avis tout cela a coute beaucoup plus cher que l'ecriture et l'enregistrement de l'album. Sans parler des pubs a la tv, a la radio, des affiches dans le metro ...
    Par contre si on regarde du cote de la musique classique, on peux trouver assez facilement pour pas cher des musiques d'orchestres qui ont demande a mon avis le travail de bien plus de monde (y a pas juste 2 guitares et une batterie). Pourtant ils vendent leur CDs assez peu cher, et a moins de monde. Comment font ils ? Ha ils ne font pas des tonnes de pub ...

    En fait le gros probleme c'est que la pub marche trop bien, les gens acceptent de paier pour des CDs de demonstration et des affiches de pub qui atteriront dans quelques semaines a la decharge, des vendeurs de fnac qui ne servent a rien, des pub/clips video qui passent sur M6 Music et dont beaucoup de monde se fout ...

    Moi si j'accepte de payer pour de la musique c'est pour pouvoir l'ecouter, pas pour pouvoir me faire emmerder par de la pub, paier des clips sans interet que je ne regarderais jamais, des vendeurs de fnac, des embalages CDs dont je n'ai pas besoin si je decide de n'ecouter ma musique que sur mon PC ou un lecteur mp3, pour ne pas avoir beaucoup de choix (vu le prix que coute toute cette mediatisation les maisons de disque ne prennent pas le risque de produire n'importe qui). Donc je n'achete pas.
    • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      euh, j'ai vu le Requiem de Verdi a 44 euros, JUSTEMENT parce que cet enregistrement etait d'un qualité exceptionnel...
      Alors les musique d'ascenseur ok, mais pour les vrai prises de son ton arguments prend l'eau.

      Cela dit le prix de la pub fait clairement baisser le rapport qualite/prix des LinkUP ...
      • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        J'écoute beaucoup de musique dite "classique" (Ô que je hais ce mot) et le prix n'est jamais le reflet de la qualité. La preuve, c'est que l'on retrouve souvent proposés à bas prix des enregistrements payés au prix fort quelques années auparavant.

        Dire ça, c'est comme dire que Windows est meilleur que Linux car il coûte plus cher.
        • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Je disais juste que tout les enregistrement de musique classic (ancienne ? :^) ne sont pas a 1 euro, ou filer avec un lot de chocolat.

          Cela dit je suis d'accord ave toi, parfois il suffit d'un beau paquet et d'un bel autocolant 'bidules de la fnac', pour faire doubler le prix...

          D'ailleur si tu as une URL qui refile les bon enregistrement, je suis preneur :^)
          • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Puisqu'il est souvent impossible d'écouter avant d'acheter (à quoi servent d'aileurs les magasins ?) je me base souvent sur les récompenses du magazine Diapason. J'ai rarement été déçu par une interprétation ayant reçu le Diapason d'or. Les maisons de disque qui éditent du « classique »* doivent être trop pauvres pour soudoyer les critiques ;-)


            * Beuârk, le terme « classique » me fait décidément vomir, il associe une musique à une catégorie sociale et à un comportement « propre sur soi ». Merci à Scott Ross d'avoir joué du clavecin en jean et chemise de bûcheron devant un public de costumes-cravates... Le terme « ancien » ne va pas non plus, car que fait-on de la musique contemporaine ? Le terme « musique savante » et le seul qui conviendrait, mais « savant » est trop connoté : ça semble à la fois vouloir dire « musique chiante » et dévaloriser les autres musiques, ce qui est faux dans les deux cas. De plus, il faudrait rajouter « occidentale » pour la distinguer de la musique savante des autres civilisations, comme l'Inde, par exemple. En tout cas, lorsqu'on écoute Domenico Scarlatti, Edgar Varèse, Eric Satie, Charles Ives ou Igor Stravinsky (jeune), il est évident que le classicisme n'est pas ce qui les caractérise !
            • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Tu as oublié Scott Ross dans les œuvres du Padre Antonio Soler... C'est excellent et c'est tellement bon que j'ai acheté le CD.
              C'est l'un des derniers CD que j'ai acheté. Je ne le fais que pour des enregistrements qui me plaisent vraiment. Je ne suis pas prêt à mettre une vingtaine d'euros dans des choses qui ne me plaisent qu'à moitié.
            • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

              Posté par  . Évalué à 1.

              Francis Pagnon (auteur de En évoquant Wagner, la musique comme vérité et comme mensonge) utilise le terme grande musique occidentale à la place de musique classique.
              Mes deux centimes.
              • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                Tu vas me dire que je chipote, mais le terme « grande musique » a quelque de pompeux. Est-ce que les « Airs à faire fuir » de Satie sont de la grande musique ? Je pense qu'il aurait pris ça assez mal...
                • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Pour le pompeux, oui, peut-être.

                  Une fois que cette musique a été baptisée d'un certain nom, la question de savoir si cela aurait ou non plu à Satie est oiseuse. La vraie question est alors de savoir si sa musique s'apparente au courant musical ainsi dénommé. Satie a créé de la musique qui peut être reliée historiquement à Beethoven, par exemple. Pour celle créée par Louis Armstrong ou Archie Shepp, la filiation serait plus difficile à établir.

                  Ceci dit, la terminologie que tu évoques ne me satisfait pas non plus.
      • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Cela dit le prix de la pub fait clairement baisser le rapport qualite/prix

        C'est surement ca la solution. Interdire la "promotion televisuelle des eouvres musicales" (oui, bon, je prends les terme oeuvre au sens tres large du terme, pas specifiquement oeuvre d'art) comme c'est deja le cas pour les livres.
    • [^] # Re: Mais ou passe tout cet argent ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Par contre si on regarde du cote de la musique classique, on peux trouver assez facilement pour pas cher des musiques d'orchestres qui ont demande a mon avis le travail de bien plus de monde (y a pas juste 2 guitares et une batterie). Pourtant ils vendent leur CDs assez peu cher, et a moins de monde. Comment font ils ? Ha ils ne font pas des tonnes de pub ...

      Alors, la reponse a ta question est tres simple :-)
      1. Dans la grande majorite des cas, il n'y a pas de droits d'auteur.
      2. Dans 95% des cas (les super CDs pas chers) ce sont des asiatiques ou des personnes qui ne vivent (ou n'esperent pas en vivre) de leur oeuvres enregistrees. Ils sont generalement salaries.
      3. Les enregistrements se font en general lors de manifestations culturelles, financees en grandes parties par des organismes publics
      4. Contrairement a ce que l'on croit, un enregistrement d'une oeuvre classique est bon marche. Un album ca peut s'enregistrer en 3 jours, mais maintenant, comme nos petites oreilles sont devenues tres sensibles, le temps de production d'un album est relativement long.
      5. il y a peu/pas de pub.

      En fait le gros probleme c'est que la pub marche trop bien, les gens acceptent de paier pour des CDs de demonstration et des affiches de pub qui atteriront dans quelques semaines a la decharge, des vendeurs de fnac qui ne servent a rien, des pub/clips video qui passent sur M6 Music et dont beaucoup de monde se fout ...
      Petit cours d'economie du discount. :-)
      On va prendre l'exemple de gratins de courgettes surgeles F***** et ceux des hypermaches C*******. Ceux de C. sont 2 fois moins cher. Pourquoi ?
      1. La pub est faite par F.
      2. F. achetent/choisis/selectionne ses courgettes
      3. F. mets au point des recettes
      4. F. mets de la vraie creme dans ses grattins
      5. A une super usine high tech avec un controle qualite tres strict car il met sa reputation en jeu
      6. F. paye des gouteurs pour que son produit est troujours le meme gout qq soit la nature des produits (comme le chocolat ou la Vache qui rit)
      et en //
      1. C. rammase la clientele de F. qui a vu la pub mais ne desire/peut pas acheter le produit
      2. C. sous traite. Il veut X tonnes de gratins c'est tout
      3. C. choisis 1 recette parmis bcp epprouvees
      4. Les aliments sont bon marche. C. a choisit de mettre + de soja que de creme
      5. C. sous traitre
      6. si une fois le produit est moins bon, X a l'avantage du prix et on ne s'attend pas a qq chose de formidable pour ce prix la.

      Pour la musique c'est pareil
      1. Si tu as de la pub ca peut t'inciter a apprecier un style musical
      2. Universal a bcp d'artistes (sous differents labels) Meme si ils s'engraissent, chaque album est un risque.
      3. Si tu veux un bon disque, il te faut de bons musiciens un bon producteur etc... tu mets n'importe qui, ca peut ne pas mettre la musique en valeur
      4. Le but du jeu c'est aussi de donner de bonnes conditions de vie a tes proteges, ca a un cout.
      5. Tu ecoutes black sabbath y'a 35ans ou un live "non traite" tu sera decu...
      6. Le risque de se planter existe...

      Le probleme principal, je te l'accorde, est le ratio promo/prix... Si tu trouves que ta musique coute trop cher chez virgin ou amazon, c'est que tu n'as pas une volonte particuliere de decouvrir.
      Perso, comme tout ce qui est commercial ne correspond pas a mes gouts, j'ai la chance d'avoir la possibilite d'acheter les CD dans les systemes underground.
      Et bien ces artistes la tournent 6 mois par an avec comme unique lieu ou dormir un bus, en bouffant des saucisses de frankford et les 6 autres mois ils bossent en interim...

      je te laisse en conclure ce que tu veux :-)
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 4.

    Avec cette taxe, le truculent Pascal Nègre, patron d'universal music, grand deverseur de merde dans les oreilles devant l'eternel, et pourfendeur du p2p, va continuer à consentir des prêt à des artistes en fin de vie (le blondinet pseudo argentin, en 1997).

    Universal se croit une banque et croit en plus s'engraisser sur le dos de l'artiste, en lui pompant ses droits d'auteurs. Manque de bol, le gazier se fait faire des disques par un autre et encaisse le jackpot... au grand dam d'universal music, qui se retouve niquée.

    Là ou c'est fort, c'est que le florent pagny de base, il deduit ce prêt de ses revenus, pour pas payer d'impots en les declarant comme charge... putain, futé!

    Au passage, pascal Negre, toujours lui, oublie de declarer la TVA percue pendant la même periode.

    Source : liberation, dans son compte-rendu d'audience la semaine passée. Edifiant à lire!!!

    Bref cette taxe est un scandale. Ne serait-ce que parce qu'elle va entrer dans les poches de VRAIS pirates : les maisons de disques.
    Le tout sans aucun contrôle (comme la taxe CD vierge).
  • # Re: L'ADAMI pour une redevance du haut-débit

    Posté par  . Évalué à 5.

    1) Est-ce vraiment impensable qu'en période de crise la vente de disques baisse ? Après tout il me semble que le budget culture est un des plus facilement réductible.

    2) Comment peut-on aussi cyniquement prendre les gens pour des vaches à l'ait catégorie label rouge ? En quelques années est venu s'ajouter aux dépenses des ménages le forfait satellite, le forfait téléphone ( multiplié par le nombre de personne dans la famille), le forfait Internet. Ajouté à cela l'augmentation des cigarettes et tout le reste (moins de remboursements de santé etc).

    J'avais pas remarqué que les salaires avaient à ce point augmentés ... D'ailleurs les prix des cds eux, ont-ils vraiment suivis l'inflation ? Il me semble qu'ils soient plutot en infraction coté vitesse d'augmentation.

    Et en plus on voudrait qu'on ne pirate pas (alors qu'avant le net on le faisait aussi, en se copiant mutuellement les disques) ? Il faudrait arreter de fourguer de la musique kleenex peut-être. D'ailleurs quand on voit la part qui revient aux artistes on n'a pas trop envie non plus ... autant aller aux concerts, ça coute déjà assez (très) cher, et parfois certains artistes se fouttent vaguement de la gueule de leur public même en concert.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.