L'administration fiscale opte pour JBoss

Posté par . Modéré par rootix.
Tags :
0
13
juil.
2004
Java
L'administration fiscale a décidé d'adopter JBoss comme support de ses applications J2EE après une procédure d'appel d'offre mettant en concurrence les principales solutions du marché. Parmi les concurrents, plusieurs propositions étaient fondées sur du logiciel libre (JBoss ou JOnAs), et c'est finalement celle de Atos Origin et JBoss Inc qui a été retenue.

Ce choix s'inscrit dans le cadre du programme de refonte de l'informatique fiscale, COPERNIC, qui a déjà mis en ligne le portail d'information fiscal et le système de télé-déclaration de l'impôt sur le revenu qui ont enregistré cette année des records d'affluence. Jean-Marie Lapeyre, Directeur Technique de ce programme, déclare :
Les avantages du logiciel libre sont désormais reconnus : très faible coût – voire gratuité – et ouverture des codes sources qui garantit fiabilité, pérennité et sécurité de ces solutions. Le logiciel libre sélectionné par Atos Origin se caractérise par sa modularité, le respect des normes et standards, garantissant ainsi sa parfaite interopérabilité et sa maintenabilité.


Rappelons par ailleurs que GNU/Linux a été adopté par cette même administration depuis près de quatre ans et y fait l'objet d'un déploiement opérationnel de plusieurs milliers de serveurs.

Aller plus loin

  • # Bonne nouvelle :)

    Posté par . Évalué à 7.

    Encore une bonne nouvelle pour les logiciels libres !!!
    Bon, bien entendu, je regrette que JOnAS ait pas été choisi mais c'est pas grave, c'est l'esprit du libre qui a gagné !

    http://about.me/straumat

    • [^] # Re: Bonne nouvelle :)

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      La grosse question, c'est : est-ce que JBoss peut être encore considéré comme un tenant de l'esprit de libre ?
      Entre la doc payante (et pas forcément de très bonne qualité), les magouilles pas toujours de très grande qualité de Marc Fleury pour pousser coûte que coûte sa solution (avec notamment les déboires provoqués lors du clash de l'année dernière), je ne trouve pas que ça fasse de JBoss un fleuron du libre, mis à part par le nombre de téléchargements éléphantesque du truc.
      • [^] # Re: Bonne nouvelle :)

        Posté par . Évalué à 6.

        Beh disons qu'ils ont envie de gagner pas mal d'argents :)

        On peut toujours se rassurer en se disant qu'avec la licence LGPL, on restera "protégé" contre les dérives du fameux Mr Fleury :)

        Enfin, les choses pourraient changer avec la certification J2EE 1.4 de JOnAS, en éspérant qu'on l'ai avant JBoss ;)

        Neanmoins, faut quand même remercier le travail de JBoss sur les specs EJB3. Ils ont fait du bon boulot !!!

        http://about.me/straumat

    • [^] # Re: Bonne nouvelle :)

      Posté par . Évalué à 0.

      "je regrette que JOnAS ait pas été choisi

      Il a été proposé ?
  • # Quelles sont les raisons ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Savez vous s'il est possible de connaître les raisons du choix par rapport à Jonas par exemple ?

    Je trouve toujours un peu bizarre lorsqu'une administration qui finance indirectement un produit (via l'INRIA, FT R&D et Bull ;o) ne le choisit pas pour ses propres besoins, un peu comme ces sites web qui parlent de Java ou d'ASP qui utilisent du php ;o)
    • [^] # Re: Quelles sont les raisons ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui.. c'est dommage... surtout que donner des thunes a ceux qui font du JOnAS rapportera plus d'impots que d'en donner à ceux qui font du JBoss ( dans la majeure partie des cas ;) )

      http://about.me/straumat

  • # Une des raisons du choix

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'avais rencontré le mec qui s'occupait du projet lors d'une formation JDO à Valtech en mai 2004 et il avait l'air à fond sur JBoss. J'ai demandé au mec pourquoi il n'utiliserait pas JOnAS et il m'a répondu que JOnAS est plus dur à prendre en main que JBoss (il devait parler de la compilation des interfaces) et que JBoss est plus connu que JOnAS.

    Mais c'est sûr j'aurais également préféré qu'ils prennent JOnAS étant donné qu'il est soutenu par des entreprises françaises et l'INRIA.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.