Le Pérou, on la lui fait pas...

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes : aucune
0
7
mai
2002
Microsoft
Le congrès péruvien s'apprête à voter une loi obligeant l'administration à utiliser du logiciel libre, et encourageant l'utilisation de logiciels libres dans la société péruvienne en général.

Microsoft ne l'a bien sûr pas entendu de cette oreille, et s'est empressé d'écrire une lettre au Dr. Edgar David Villanueva Nuñez, du congrès péruvien, en le mettant en garde contre les dangers du logiciel libre, les risques de violation de propriété intellectuelle, bref le bon vieux FUD habituel.

La réponse va au delà de toute espérance. Villanueva reprend tous les arguments de son interlocuteur et les démonte, un à un, de manière claire et très convainquante. Il va même jusqu'à lui dire clairement d'aller chercher ses arguments et de revenir. RMS lui même ne ferait pas mieux.

La lettre vaut vraiment le coup d'être lue, pour rigoler un bon coup, pour comprendre les enjeux du logiciel libre pour les gouvernements, ou pour se rassurer sur le fait qu'au moins un pays a compris les dangers des formats fermés et des logiciels propriétaires.

Aller plus loin

  • # Pré-traduc française

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Un début de traduction ici : http://perso.wanadoo.fr/cphil/lettre_perou.html(...)

    Eric Huiban, l'auteur dit d'ailleurs :

    « Je suis tout à fait pour que la communauté prenne en main le flambeau
    de la traduction de ce document, qui me semble très "éducatif". Le
    résultat ne pourra qu'être meilleur que tout ce que je pourrais
    produire, n'étant pas moi même un foudre de guerre dans mon expression
    quelque soit la langue utilisée (français compris). »
    (...)
    « C'est pour cela que ma "traduction" en cours fait quelque raccourcis et
    même quelques détours... elle est principalement destinée à nourrir nos
    anglophobes locaux "au plus vite"... et le texte fourni risque de subir
    plusieurs itérations et transformations successives. Je n'en suis qu'au
    premier jus un peu glauque qui suit la mise au pressoir. Bien que peu
    ragoutant ce jus peut parfois être nourrissant. :-) »

    Des discussions sont en cours sur les listes APRIL et traduc.org pour améliorer cette traduction.
  • # MS déterre la hache de guerre :)

    Posté par  . Évalué à 10.

    Un des intêrets de l'article est qu'il met en évidence les pratiques de MS en ce qui concerne la lutte contre le LL. C'est concret, et c'est limite dégradant pour MS (la lettre et les arguments de base de MS sont vraiment poilants).
    On ne peut que féliciter le congrès Péruvien d'avoir su démonter les arguments de MS un par et un et de rester sur sa position d'adopter le LL dans sa politique.
    La lettre envoyée par le congrès à MS me servira pour étayer les arguments du Libre dans mon entreprise et vis à vis des gens qui réfutent le LL sans savoir de quoi ils parlent.
    Bravo !
    • [^] # yep !

      Posté par  . Évalué à 10.

      Incroyable, c'est le genre de situation idéale pour le LL. Chapeau au passage pour le congrès péruvien. Sauf erreur de ma part, ces gars-là ont parfaitement compris les avantages du LL et leur réponse est un modèle du genre.

      Mais, au risque de passer pour un pessimiste, la partie la plus dure va sans doute commencer. Je pense que la lettre MS est un avant-goût, destinée à 'ramener dans le droit chemin' les brebis égarées. C'est un simple coup de semaonce. MS a démontré ses capacités dans les manoeuvres tordues (financières, soudoiment, etc.) Ca va quand même être dur pour le congrès péruvien de tenir bon.

      Ils gagneraient peut-être à développer des contacts avec la FSF et des boîtes favorisant les LL, non ?

      bravo en tout cas
      • [^] # Re: yep !

        Posté par  . Évalué à 10.

        Il y a quelque chose qu'il faut savoir sur le Pérou c'est que c'est un des rares pays au monde où le coca-cola n'est pas la boisson la plus vendue au profit de la boisson nationale (dénommée Inca Cola, riez pas; rien à voir avec le coca question gout c'est un tout autre produit).
        Une bonne dose de chauvinisme et peut-être aussi d'anti-américanisme.

        Ceci dit là les arguments sont réels en plus :-)
        • [^] # Re: yep !

          Posté par  . Évalué à -7.

          Je croyait que l'incaCola était équatorien :(
          Alors que l'Èquateur et le Pérou sont plus ou moins continuellement en Guerre....

          Ça interesse personne (-1)
          • [^] # Moi ça m'interresse

            Posté par  . Évalué à -3.

            Ah ben si justement, moi l'étude du négoce des boissons gazeuses dans les zones de conflit ça me passionne !

            Suivant mes études :
            1) dans les PMD, les usines à bières sont les mêmes que les usines à cola, raison technique : le gaz dont les excedents d'une chaine de production (ie bière) sont utilisés pour les sodas
            2) qui dit guerre dit... soldats !
            3) qui dit soldats... non, pas putes ! Oh ! Oui, bières !
            4) les produits de 1ère necessité passent toutes les frontières, murs, ligne maginots...

            5) 1+2+3+4 font que guerre ou pas, l'IncaCola se trouvera partout
        • [^] # Re: yep !

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Il faut dire que le Pérou est un des pays où l'impérialisme US est particulièrement oppressant. Par exemple les USA veulent y interdire la consommation de la feuille de coca alors que les Péruviens la consomme depuis des millénaires et notamment à des fin médicale. Les Péruviens sont également en lute pour conserver ce droit.
      • [^] # Re: yep !

        Posté par  . Évalué à 10.

        Ils gagneraient peut-être à développer des contacts avec la FSF et des boîtes favorisant les LL, non ?

        je viens de lire la traduction en anglais, et vu la qualité des réponses, je suppose que cela a été fait il y a déjà longtemps, voire même très longtemps.
      • [^] # Re: yep !

        Posté par  . Évalué à 10.

        A mon avis l'argument le plus percutant est qu'en tant que service public l'administration se doit d'être transparente et de prouver que les données des citoyens sont correctement traitées. Je devrait avoir le droit de voir le source des programmes qui traite ma feuille d'impôt, ou mon casier judiciare et même expertiser la machine sur lequel il fonctionne pour être sur que mes données ne filent pas chez une agence de renseignement ou publicitaire quelconque. Il y a là je crois une action à faire et à demander aux futurs députés lors de leur candidature au legislatives
      • [^] # Re: yep !

        Posté par  . Évalué à 6.

        C'est un simple coup de semaonce. MS a démontré ses capacités dans les manoeuvres tordues (financières, soudoiment, etc.) Ca va quand même être dur pour le congrès péruvien de tenir bon.

        Très (Trop) vrai... A rapprocher de la news sur le portefeuille gonflé de MS

        http://money.cnn.com/2002/04/12/pf/agenda_msft/index.htm(...)

        MS à 40 milliards de dollars de cash....
    • [^] # Re: MS déterre la hache de guerre :)

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      La lettre envoyée par le congrès à MS me servira pour étayer les arguments du Libre dans mon entreprise et vis à vis des gens qui réfutent le LL sans savoir de quoi ils parlent.

      C'est ca qui est génial avec cette lettre, c'est qu'elle est parfaitement claire et juste. MS est remis à la place qu'il n'aurait jamais du quitter, mais avec politesse et sans moquerie. C'est exactement comme cela qu'il faut traiter le FUD, et c'est un excellent exemple.

      Pour information, cette lettre a fait grand bruit notamment sur la mailing-list patents de l'AFUL. RMS s'est montré très intéressé, et l'affaire va sans doute faire grand bruit. Si/quand cette loi sera votée, ce sera le meilleur moment pour faire de l'anti-FUD intelligent.
      • [^] # Re: MS déterre la hache de guerre :)

        Posté par  . Évalué à 7.

        Ca c'est une bonne nouvelle pour les péruviens. Enfin un pays d'Amérique latine qui va peut-être réussir à s'en sortir: avec le sentier lumineux et Fujimori en moins ça laisse vraiment augurer de bonnes choses pour eux: c'est tout un symbole. Le jour ou les Américains arrêteront de foutre la merde dans ces pays, ils verront peut être le bout du tunnel. Cette mesure leur permettra de dépenser leurs thunes à autre chose que des logiciels (si ils pouvaient commencer à s'occupper des bidonvilles autrement qu'en postant un flic avec mitraillette à chaque carrefour d'un coin fréquenté par les touristes...)

        PS: pour ceux que ça intéresse l'inca cola (la bebida del Perù) est une boisson hyper sucrée au gout de Malabar (très spécial). L'idéal reste quand même le Pisco.
        • [^] # Re: MS déterre la hache de guerre :)

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          Franchement, je suis allé au pérou il y a 2 ans et j'ai pas trouvé que c'était un pays trop fliqué... Surtout en sachant ce k'ils ont vécus récemment.
          • [^] # Re: MS déterre la hache de guerre :)

            Posté par  . Évalué à 0.

            Ben franchement j 'y suis allé y a 2 ans aussi, entre les deux tours de l'élection présidentielle (c'est surement du à ça) et dans des quartiers de Lima assez chics comme miraflores, y avait des flics avec la mitraillette en bandoulière à tous les carrefours. Mais c'est vrai que en dehors de ça dans les quartiers plus populaires y en avait moins.
  • # hallucinant

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Si on etait le premier avril, j'aurai cru a une blague.

    Tout devient possible:
    - cher industriel, nous nous sommes rendu compte que vos emissions de gaz nuisent a l'environnement
    - cher banquier, nous pensons que les comptes numerotes favorisent la corruption et le blanchiment d'argent

    Dingue, certains representants d'un etat affirment des choses qui semble assez evidentes:
    "Now, it is impossible to ignore the fact that marketing does not play a neutral role"

    Un peu d'espoir...
    • [^] # Re: hallucinant

      Posté par  . Évalué à 10.

      Question à deux francs ... (j'avoue j'ai pas les toutes dernières nouvelles)
      Le ministre de l'economie et des finances c'est qui ?? : apriori le PDG d'arcelor : Francis Mer ...
      Autrement dit un industriel dans un ministère clé, qui on peut le supposer sera totalement transparent sur les décisions ? hummm... m'est d'avis que c pas comme ça que les LL passeront ...

      Sur la décision du gouvernement péruvien:

      Ou on s'inscrit pour les soutenir ??? :)

      @ly yours
      • [^] # Re: hallucinant

        Posté par  . Évalué à 4.

        En meme temps, il était à la tete d'un groupe d'acier, et vu les récentes mesures des US à l'égard de ce secteur, on peut tenter d'esperer une certaine réticence à se faire envahir par les produits US

        (c'est de l'analyse à deux balles, hein, le prennez-pas trop au sérieux -> -1 ;)
      • [^] # Re: hallucinant

        Posté par  . Évalué à -1.

        Ou on s'inscrit pour les soutenir ??? :)

        au consulat ?

        \begin{slogan}
        Nous sommes tous des péruviens !
        \end{slogan}

        ---
        MUPL oblige !
  • # au moins un pays...

    Posté par  . Évalué à 10.

    ou pour se rassurer sur le fait qu'au moins un pays a compris les dangers des formats fermés et des logiciels propriétaires

    Faut pas exagérer, beaucoup l'on compris : en France, en Espagne, en Allemagne, il y a déja eu des communiqués. Il est vrai que la mise en route de la machine est un peu lente, surtout en période electorale. Il faut compter en plus avec les lenteurs administratives...
    Mais on y vient, et partout on y viendra. Ce n'est pas une question de savoir si oui ou non, les institutions gouvernementales vont basculer du côté du libre, mais bien plutôt de savoir quand...
    • [^] # Re: au moins un pays...

      Posté par  . Évalué à 10.

      Certes, mais comme le fait fort justement remarquer le Dr Villanueva, plus on attend et plus la migration sera difficile.
      Et il ne faut pas mésestimer les capacités de résistance d'acteurs d'un poids financier énorme pour qui les formats fermés sont la poule aux oeufs d'or, ni la capacité des gouvernements, fussent-ils démocratiques, à privilégier des intérêts particuliers au détriment de l'intérêt général (cf. DMCA, brevets logiciels, etc.) - souvent par ignorance du sujet, d'ailleurs (c'est en tout cas ce que j'aime à croire...).
      À ce titre, cette lettre est absolument remarquable, dans la rigueur de l'argumentation comme des termes employés : aucune des traditionnelles confusions libre/open-source, commercial/propriétaire... Stallman n'aurait pas fait mieux. Chapeau !
    • [^] # Re: au moins un pays...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      En France, on n'est loins d'avoir eu des communiqués
      aussi clair et précis qui soient de véritable plaidoyé pour les logiciels libres.
      Ensuite il faut y rajouté les brevets logiciels, et
      les recents travaux sur la propriété intellectuelle façon DCMA ...

      http://www.eurorights.org/eudmca/index.html(...)

      J'attend un vrai geste au niveau européen avant de crier victoire. Malheuresement les technocrates Européens sont plus à l'écoute des lobbyes industriels que des nations pour lesquelles ils sont censés travailler. (Un peu de politique, attention :) A quand un gouvernement européen qui pourrait s'investir dans l'économie solidaire ...

      Bon moi je vais démenager au Pérou, j'aime bien les montagnes, y'a la mer, y'a pas le FN, mais y a t il de la bande passante ?
      • [^] # Re: au moins un pays...

        Posté par  . Évalué à -1.

        un petit rappel: la Commission Européenne propose. Le Conseil des Ministres européen décide. Sauf que les gouvernements décident et rentre chez eux en explicant "la Commission nous a forcé...'.

        Pour les brevets, cf http://www.wto.org/english/tratop_e/trips_e/t_agm3_e.htm(...) article 27. Il me semble assez clair que les accords multilatéraux imposent les brevets logiciels en Frnace comme au Pérou.

        Bref, pas la peine dev déménager, t"auras pas mieux ailleurs (il te reste les Hautes Alpes, si tu veux pas les fachos de la côte :) )

        Bon, et -1: totalement HS.
        • [^] # Re: au moins un pays...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Pour l'europe, oui mais qui preparent les dossiers surlequels les differents conseils, commission et assemblés planchent ? Ce sont tous les fonctionnnaires Européens non ?

          Aucun pays n'est obligé de ratifié les accords
          du WTO (OMC: Organisation Mondiale du Commerce) que je sache. Un pays peu tres bien se mettre a l'ecart de cette organisation obscure qui est plutot connue pour sa mauvaise gestion. Je les accuserai jamais directement de favoriser la poperisation du tiers mondes, mais ils ont pas vraiment reussi a amélioré les choses.
          Je vois plus le WTO comme une anti chambre des Etats Unis, une sorte de bras financier de la CIA </parano>. De toutes facon c'est pas le WTO qui va favorisé le developpement des logiciels libres..., c'est plutot le genre à favorisé Coca Cola, le boeuf au hormones , les films holywoodiens, nike, et microsoft...

          Pour les Hautes Alpes, merci pour le tuyaux.
          • [^] # ben non...

            Posté par  . Évalué à 6.

            Et les fonctionnaires "européens", ils viennent d'où ? D'un 16ème pays qui s'appellerait UndergroundEuropa ? Ou plus logiquement des 15 pays membres, donc de nos états, élus ou délégués par nos élus ?

            l'OMC, c'est la suite du GATT. Z'avez oublié ça les jeunots ! 1945, guerre froide, Urugay Round, Bretton Wood ! l'OMC c'est __50__ ans de négociations ! Si c'était seulement les coréens de la CIA ou les chinois du FBI, depuis le temps ça se saurait. Et ça n'aurait pas trainé 50 ans. Ou alors c'est que la dynastie Bush, elle se sent là pour 1000 ans.

            Organisation obscure ? Pour toi ! cf 50 ans du dessus.

            Paupérisation ? Et comment ? tu confonds avec BM et FMI. Là oui, même grosse anarque de banquiers ! L'OMC n'a pas de finances autre que son budget de fonctionnement, vois ça plutôt comme un tribunal de commerce inter-nations, pas comme un bailleur-usurier.

            OMC anti-chambre des USA ? c'est plutôt les US qui se font chambrer par l'OMC ! Les US __ONT__ pris des gros rateaux à l'OMC !

            bon ben désolé, t'as pas ton bac là.
            • [^] # Re: ben non...

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              Tu crois vraiment que les gouvernements savent
              vraiment ce qui ce passent dans les coulisses des institutions Européennes. Pour la France c'est deja plutot obscure, avec des chapelles, les placards et des bonnes planques. Je parle de l'administration, toutes la mécanique, les engrenages qui tournent en coulisse. Les fonctionnaires sont nommés par un gouvernement, une commissions, etc, qui du jour au lendemain peut se voir dissous, etc ...

              ----

              Oups,

              En effet j'ai bel et bien confondu avec la Banque Mondiale et le Fond Monétaire International.
              Donc je retire toutes mes pseudos accusations pour les remettre sur le dos des 2 autres, et moi je vais porter le poids de la honte.

              Oui, j'ai pas eu mon eu mon Bac de géo politique ni d'histoire, mais heureusement que les commentaires sont lus par des gens qui sont compétent. Cela aura au moins eu le mérite de rendre les choses plus clair.

              Merci

              ----------------

              Pour les rateaux, je veux bien, mais la balance penche pour qui exactement ? (et tu cite aucun exemple)
        • [^] # Re: au moins un pays...

          Posté par  . Évalué à -2.

          Ça ne me semble pas clair du tout. L'article 10, lui, établit que :
          1. Computer programs, whether in source or object code, shall be protected as literary works under the Berne Convention (1971).

          2. Compilations of data or other material, whether in machine readable or other form, which by reason of the selection or arrangement of their contents constitute intellectual creations shall be protected as such. Such protection, which shall not extend to the data or material itself, shall be without prejudice to any copyright subsisting in the data or material itself.

          Ton interprétation de l'article 27 implique que si un pays décidait d'établir des brevets en littérature, je brevète le lipogramme, mettons, tous les autres pays seraient obligés de suivre, même si leur législation, tout comme l'article 10 sus-cité, estime que cela relève de la protection intellectuelle et non du brevet.

          C'est faire grand cas d'un seul article, amha, et le sortir de son contexte, qui est le contexte du brevet généralement admis : l'industrie. Bref, du FUD.

          Tiens, on devrait peut-être demander au Dr Villanueva de donner son avis sur la question :-)
  • # Aaah, ça fait plaisir un bon argumentaire...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Mon passage préféré :
    the huge costs caused by non-functioning software ("blue screens of death", malicious code such as virus, worms, and trojans, exceptions, general protection faults and other well-known problems) are reduced considerably by using more stable software; and it is well known that one of the most notable virtues of free software is its stability

    Je ne connaît pas le DR. Villanueva Nunez, mais je l'aime déjà :)))

    Sérieusement, visiblement le monsieur s'y connait où s'est fait conseiller par les bonnes personnes, c'est clair et objectif. Un exemple pour tout le monde (ah, si seulement nos politiques...)
    • [^] # Re: Aaah, ça fait plaisir un bon argumentaire...

      Posté par  . Évalué à 10.

      Pour moi la mieux c'est :


      La [violation de la propriété intellectuelle] ne fait pas partie du registre de la communauté du libre, elle fait malheuresement (sic) partie du domaine du logiciel propriétaire.
      A titre d'exemple : la condamnation de la Cour Commerciale de Nanterre, France du 27 septembre 2001 de Microsoft Corp. pour 3 millions de francs de dommages et intêrets pour violation de la propriété intellectuelle (Piratage, selon l'expression qu'emploie votre entreprise dans ses publicités).


      Il est vraiment bon :-)
    • [^] # Re: Aaah, ça fait plaisir un bon argumentaire...

      Posté par  . Évalué à 10.

      C'est le genre d'argumentaire qu'il faut envoyer à nos politiciens. Les avantages des LL sont clairements énoncés, et aux passages nous avons même droits aux attaques classiques de Microsoft. Courage, tout n'est pas perdu, certains politiciens peuvent vraiment faire leurs travail et être au service du peuple.
    • [^] # Sommes nous objectifs ????

      Posté par  . Évalué à 10.

      "and it is well known that one of the most notable virtues of free software is its stability"
      [...]
      c'est clair et objectif


      Ah ?

      Présenté comme ca, je ne trouve pas.
      Forcément, ca fait plaisir à lire, mais ca n'est pas plus objectif que les arguments de Microsoft:

      Un logiciel ne devient pas stable du jour ou il est Opensource !!!

      Il me semble plus juste de dire que le modèle Opensource a tendance à favoriser le code propre, ce qui est généralement bénéfique pour la stabilité.


      Mais si on regarde de plus près, pas mal de projets Oensource sont en constant développement (donc jamais de version "stable"), ont un code illisible ou sont complètement abandonnés.

      Alors bien sur, ca n'est pas toujours mieux dans le monde merveilleux des logiciels propriétaires, sauf qu'on ne peut que supposer le code illisible de certaines applis...


      Mais dire de cette affirmation qu'elle est "objective", ca ne me parait pas très objectif ....
      • [^] # Re: Sommes nous objectifs ????

        Posté par  . Évalué à -1.


        Un logiciel ne devient pas stable du jour ou il est Opensource !!!


        Et oui, il y a des limites à la baguette magique


        Il me semble plus juste de dire que le modèle Opensource a tendance à favoriser le code propre


        C'est juse une tendance alors. Pour citer
        http://minimum.inria.fr/~raynal/index.php3?page=405(...) en ce qui concerne openSSH:


        OpenSSH est la pire des implémentations, à l'exclusion de toutes les autres... ! Un chantier utile à la communauté serait une remise à plat et une reprise du codage à zéro cependant.


        <lapalissade>
        Le seul avantage de l'Open Source, c'est que c'est .... open source
        </lapalissade>

        Quad.
      • [^] # Sommes nous objectifs ?, moi je dis oui (relativement)

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

        ouaip, bon ce passage là n'est peut-être pas le plus objectif (mais je l'aime bien quand même).

        Quoique, les projets libres "avancés" (i.e. qui n'ont pas démarré la semaine dernière) sont quand même d'une stabilité souvent plus probante que leurs équivalents propriétaires (Linux ou BSD vs windows, Apache vs IIS).
        C'est une tendance, pas une vérité absolue, il est évidemment possible de trouver des contres exemples (IIS vs mon serveur web écrit en bash (nan je déconne là)...).

        Reste que pour la pluspart des utilisations d'un ordinateur (user, admin, server) il est toujours possible de trouver des logiciels libres ayant les mêmes fonctionnalités que des logiciels propriétaires et étant au moins aussi stable.

        Admet toutefois que, à part cette attaque un peu gratuite (et encore donc...), le reste de l'argumentaire reste bon et quand même objectif (je persiste et signe) et même s'il faut relativiser un peu, c'est très certainement plus objectif que les FUDs microsofts.

        "Relativité : plus une voiture va moins vite, moins sa vitesse est plus grande" Pierre Dac (aucun rapport, je mets ça pcq ça viens de me traverser l'esprit (oui, je sais...))
        • [^] # Re: Sommes nous objectifs ?, moi je dis oui (relativement)

          Posté par  . Évalué à 10.

          les projets libres "avancés" sont quand même d'une stabilité souvent plus probante que leurs équivalents propriétaires

          Formulé comme ca, je suis tout à fait d'accord (quoique, pour "assurer", je dirais plutot "stabilité au moins équivalente").

          Mais bon, on se bat contre les FUDs de Microsoft (et d'autres), et je pense pas que le contre-FUD soit une bonne arme.

          Or, affirmer que "les logiciels Opensources sont plus stables que les logiciels propriétaires", c'est aussi gratuit et faux que la plupart des "arguments" de Microsoft.

          En ce sens, le reste du document est effectivement un contre argumentaire très intéressant et (je trouve) particulièrement bien foutu, qu'il est impératif de garder sous le coude !!!!
      • [^] # Re: Sommes nous objectifs ????

        Posté par  . Évalué à 3.

        Ce n'est pas ca. Là, il est bien objectif.
        Ce qui n'aurait pas été objectif, c'est de dire que les logiciels libres sont plus sécures/stables que les proprios *parce qu'* ils sont libres.
        Là, il est simplement dit "il est connu que les logiciels libres sont réputés pour leur stabilité...", ce qui est un _fait_ (admis, sauf peut etre, pour les programmeurs d'IIS ;)
        • [^] # Re: Sommes nous objectifs ????

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          ce qui est un _fait_ (admis, sauf peut etre, pour les programmeurs d'IIS ;)
          C'est ça qui est subjectif, ce n'est pas un fait admis par tout le monde: pour exemple, mes admins ne veulent pas de linux/moteur de BD libre parce que ce n'est pas sécurisé (tout le monde peut en étudier le source pour trouver les failles et les exploiter). D'ailleurs, ce qui est rigolo c'est qu'ils utilisent un serveur apache :)
      • [^] # Re: Sommes nous objectifs ????

        Posté par  . Évalué à 10.

        Un logiciel ne devient pas stable du jour ou il est Opensource !!!

        Bien sur, mais ça devient vrai s'il est répandu, utilisé, et développé par le plus de personnes possible. Possibilité de l'Open Source absente du logiciel propriétaire.

        Mais si on regarde de plus près, pas mal de projets Oensource sont en constant développement (donc jamais de version "stable"), ont un code illisible ou sont complètement abandonnés.

        Je pense que de ce coté là on peut trouver aussi un peu plus d'honnêteté (au moins quand les projets sont bénévoles) sur l'état réel du projet. Beaucoup restent en version 0.9.x tant qu'un certain nombre d'objectifs ne sont pas atteints. Le logiciel a déja une relative stabilité, mais au moins on a le point de vue du développeur sur son logiciel. Evidemment, il n'y a pas de garantie, c'est juste une constatation de ce qui se passe en général.

        Mais dire de cette affirmation qu'elle est "objective", ca ne me parait pas très objectif ....

        Elle n'est pas trop fausse pour les logiciels qui profitent réellement des libertés du logiciel libre, c'est à dire ceux qui sont connus, utilisés par beaucoup de monde, reçoivent des rapports de bogues propres, etc. Et finalement c'est le cas pour pas mal de logiciels libres. Evidemment, pour le 42000ème client IRC qui aura au mieux trois moules égarées comme utilisateurs, c'est plus trop valable...
  • # Moi, je sens que je vais demenager ...

    Posté par  . Évalué à -4.

    ENFIN UN !

    Formidable, j'en revais depuis des annees !
    Un pays avec des politiciens INTELLIGENTS !!!

    C'est merveilleux !

    <POL>
    A votre avis y'a un parti d'extreme-droite la bas ? Si oui, a plus de 15% ?
    Pasque si c'est NON, alors la , demain je fais mes valises !!!
    </POL>

    <HS> Comme ca on m'embeteras pas a installer des firewalls Solaris (qui ont des failles en plus) ... </HS>
    J'irais faire du support pour Logiciels Libres au Perou, et meme securite !

    Encore une victoire pour l'intelligence humaine, et pour les logiciels libres ;))
    • [^] # Re: Moi, je sens que je vais demenager ...

      Posté par  . Évalué à 2.

      C'est merveilleux !

      Heu ...

      Fais gaffe quand mème, tout n'est pas rose la-bas.
      Il existe une guérilla maoiste qui s'appelle le sentier lumineux (qui récupère la révolte des paysans).
      Je connais pas trop la situation politique mais il me semble que corruption, pauvreté et assassinat politique soient la règle.

      Je vais de ce pas me renseigner.
      • [^] # Pas la peine d'aller aussi loin !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Pas la peine d'aller au Pérou, suffit d'aller en Extremadure, dans le Sud-Ouest de l'Espagne. Le gouvernement et en train de mettre des debians modifiés partout et lance des messages "ne piratez-pas, copiez Linux"

        http://www.linex.org(...) un modèle pour les évangilisateurs !
        • [^] # Re: Pas la peine d'aller aussi loin !

          Posté par  . Évalué à 4.

          Bon franchement le Perou est le plus beau pays du monde. C'est tout comme la France mais puissance 10: nous on a les Alpes et eux ils ont les Andes, nous on a la garrigue et eux ils ont le désert, nous on a des petits lacs qui ressemblent à des flaques d'eau et eux ils ont le titicaca. Parcontre la corruption y est reine (encore que ça a l'air de bien changer depuis le départ de Fujimori et Montesinos). Mais ça reste un pays quand même très pauvre, en particulier quand tu va dans des coins un peu paumés dans les montagnes. Sans compter les bidonvilles. Sinon, la guérilla du sentier lumineux s'est faite réduire en miette par Fujimori (c'est peut-être le seul truc qu'il ait fait de bien pendant son mandat) donc de ce point de vue ça craint pas. Les gens y sont très sympas. Et la boisson locale, le Pisco, est très bonne (mais à consommer avec modération)...
  • # Que viva el Share Source!

    Posté par  . Évalué à 10.

    L'Etat péruvien a l'air résolu à ne pas se laisser marcher sur les pieds. :-)

    Villanueva définit ce qu'il attends de son système d'information:
    * Libre accés à l'information publique pour les citoyens.
    * Perénité des données publiques.
    * Sécurité de l'état et des citoyens.

    Il en déduit qu'il convient d'adopter à l'entrée:
    - les protocoles ouverts.
    - les logiciels qu'on peut modifier et adapter.
    - les logiciels dont on peut scruter les sources.

    Ca ressemble à du logiciel libre, mais pas exactement car le logiciel libre précise cette liberté:
    # La liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin, (liberté 2).

    Or, Villanueva n'explique pas dans son argumentaire pourquoi l'Etat Péruvien se devrait d'être généreux avec qui que ce soit.

    Il y a donc un problème de décalage entre le texte de loi et l'argumentaire. Microsoft pourrait pourrait s'engoufrer la dedans avec leur argument standard:
    Le logiciel libre copyleft est un virus qui risque d'être une porte ouverte à l'évaporation des secrets de l'Etat péruvien. Vous mettez en jeu la sécurité de l'Etat. blah blah blah anti-americain patati patata cancer blah blah.
    ;-)

    A mon avis, il faudrait que Villanueva réponde à ceci sinon ce sera une mauvaise loi.
    • [^] # Re: Que viva el Share Source!

      Posté par  . Évalué à 10.

      Or, Villanueva n'explique pas dans son argumentaire pourquoi l'Etat Péruvien se devrait d'être généreux avec qui que ce soit.

      Euh... Depuis quand faut-il se justifier quand on est généreux avec quelqu'un ? Surtout quand ça ne coute pas plus cher !
      • [^] # Re: Que viva el Share Source!

        Posté par  . Évalué à 0.

        En l'occurence, la générosité, ca coute. Ce qu'on donne aux uns, d'autres le perdent.
        Je vois deux perdants ici: MS et les décideurs qui ne pourront plus choisir à leurs aises.

        De la part d'un Etat, il faut rendre des comptes aux citoyens. Dans un certain sens, toutes les décisions doivent être motivées et tous les actes sont intéréssés.
        Je ne pense pas que l'histoire des Etats montrerait beaucoup de preuves de générosité envers leurs citoyens et il s'agit plutot de conquètes de leur part.

        Si tu replaces ca dans le cadre de l'Amérique Latine, c'est explosif. A côté du Pérou et toute proportion gardée, tu as le Vénézuela qui souhaitait garder le pétrole au sein de l'Etat, ce qui à débouché sur un putch avorté.

        -1 politique
        • [^] # Re: Que viva el Share Source!

          Posté par  . Évalué à 0.

          «En l'occurence, la générosité, ca coute. Ce qu'on donne aux uns, d'autres le perdent.
          Je vois deux perdants ici: MS et les décideurs qui ne pourront plus choisir à leurs aises.
          »

          Sauf qu'ici on parle d'une décision de l'État, et que son rôle n'est pas de favoriser les petits groupes, mais bien la majorité des citoyens. Voilà pourquoi l'auteur n'avait pas à préciser dans son argumentaire «pourquoi l'Etat Péruvien se devrait d'être généreux». S'il y a bien une entité qui se doit de respecter la liberté n°2, c'est l'État.
    • [^] # Re: Que viva el Share Source!

      Posté par  . Évalué à 7.

      en théorie il n'est obligé de distribuer les sources de ce qu'il a modifié s'il distibue les binaires ...

      mais si l'état fait ses petites modifs dans son coin et les gardes pour lui, je vois pas où est le problème.

      De plus, à mon avis le perou se place en consommateur dans l'argumentaire, je ne vois nulle part qu'il prevoit de développer quoi que ce soit.
    • [^] # Re: Que viva el Share Source!

      Posté par  . Évalué à 2.

      Il y a donc un problème de décalage entre le texte de loi et l'argumentaire. Microsoft pourrait pourrait s'engoufrer la dedans avec leur argument standard:
      Le logiciel libre copyleft est un virus qui risque d'être une porte ouverte à l'évaporation des secrets de l'Etat péruvien. Vous mettez en jeu la sécurité de l'Etat. blah blah blah anti-americain patati patata cancer blah blah. ;-)


      Sur le fond il est clair qu'il manque un argument pour la liberté de redistribuer mais remarque que la GPL ne t'impose que la redistribution des sources si et seulement si tu distribues les programmes. Il faut alors s'entendre sur le terme de distribution qui pour moi signifie diffusion commerciale (ou non) établie (style vente de boite, ...).

      Ainsi un gouvernement/entreprise/particulier/... peut prendre un logiciel GPL, le modifier profondément et ne pas redistribuer les sources et les binaires s'il ne le diffuse pas. En gros tu peux faire un programme programme "secret" (i.e. non diffusable, style calcul des interêt de la dette, ...) sur de ossature 100% GPL. Si par contre tu veux vendre/donner le logiciel à ton voisin, tu _dois_ lui fournir les sources, il y a une sorte de transfert de technologie mais pas contrairement à MS de vente de produit fini.
    • [^] # Re: Que viva el Share Source!

      Posté par  . Évalué à 2.

      > «Ca ressemble à du logiciel libre, mais pas exactement car le logiciel libre précise cette liberté:
      # La liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin, (liberté 2).»

      Peut-être un argument valable serait le droit inaliénable du citoyen à participer, librement et sans entrave, à l'élaboration et l'amélioration des outils logiciels utilisés par l'État ? Où irait-on si on vous disait : «désolé, vous ne pouvez pas nous aider à rendre plus efficace l'administration publique qui gére une partie de vos intérêts car vous n'avez pas les autorisations nécessaires». Compréhensible s'il s'agit des renseignements généraux, mais s'il s'agit des impôts ?
      Autre argument à passer en revue, si l'État investit dans le développement d'un logiciel libre, pourquoi le contribuable ne pourrait pas l'utiliser puisqu'il l'a financé ?

      Sinon, petite réflexion : je n'ai pas le projet de loi sous la main, mais il devrait être précisé que l'État garantit qu'il va effectivement mettre à disposition les sources. La GPL l'autorise, mais ne l'oblige pas. C'est normal pour une utilisation dans un cadre privé, mais inadmissible dans le secteur publique, donc l'État devrait s'«obliger» à le faire.
  • # omg

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

    est-ce que les péruviens sont gay ?
    j'aime les péruviens :/
    • [^] # Re: omg

      Posté par  . Évalué à -3.

      Ouai, le Pérou, c'est... Le Pérou...


      Pff ca vaut pas plus que -1...
  • # Oui mais

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

    .... faire passer une loie pour ça, est ce vraimment la peine ? n'est ce pas non plus anti concurrentielle ?

    Il n'y a pas de quoi se réjouir ;()

    @+
    Code34
    • [^] # Re: Oui mais

      Posté par  . Évalué à 4.

      relis le texte, la réponse y est.

      et rappelle toi que la concurrence ne peut se développer que dans un cadre solidement défini. C'est ce cadre qui permet une comparaison des caractéristiques des différents concurrents.
    • [^] # Re: Oui mais

      Posté par  . Évalué à 4.

      Pour qu'une pratique soit anti-concurrencielle, il faudrait qu'il y ait une partie lesée par la loi. Or ici ce n'est pas le cas. N'importe qui a la possibilité de développer des logiciels libres et de les vendre aux services publics. Il y a simplement une sélection sur la licence des logiciels. En France nous avons des lois qui interdisent certaines clauses dans les contrats, avec ton raisonnement elles seraient aussi anti-concurrencielles.
    • [^] # Re: Oui mais

      Posté par  . Évalué à 1.

      À ce que je sache, personne ne t'interdit de ne pas acheter de logiciel propriétaire. D'ailleurs, certaines personnes en font une véritable ligne de conduite personnelle, ie. une «loi» appliquée à soi-même. Pourquoi l'État ne pourrait pas en faire de même ?
  • # Email au Dr. Villanueva

    Posté par  . Évalué à 10.

    Vous pouvez soutenir le Dr. Villanueva en lui envoyant un email :

    evillanueva@congreso.gob.pe

    Voici une copie de l'email que je lui ai envoyé (je ne connais pas l'espagnol, mais un collègue a traduit) :
    Acabo de leer su respuesta a Microsoft sobre la implantacion de Software Libre por el Estado peruano.
    Quisiera decirle que la gente como usted representan una esperenza immense para la defense de la libertad de todos.
    GRACIAS !!!

    "Je viens de lire votre réponse a Microsoft á propos de l'implémentation des logiciels libres par l'Etat péruvien.
    Je tenais à vous dire à quel point les gens comme vous représentent un immense espoir pour la liberté de chacun.
    MERCI !!!"
  • # traduction française

    Posté par  . Évalué à 6.

    voici une traduction française en cours :

    http://chimie4.u-strasbg.fr/~bug/rescon-fr.html(...)
    (c'est une version de travail, envoyez vos commentaires à l'adresse en bas de page)
  • # Traduction et plus

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    J'avais pas lu les commentaires (ça m'apprendra) mais j'ai lu les deux lettres et je les ai traduites en Français in extenso.

    J'ai envoyé un mail (en anglais) à Villanueva pour lui demander d'une part de confirmer les lettres (on sait jamais), mais surtout si je pouvais mettre ça en ligne en France et s'il dispose d'une traduction du projet de loi (au moins de ses attendus).

    Dès que c'est en ligne (s'il est d'accord), je vous informe.

    Sinon, pour le débat sur la stabilité, un logiciel Open Source est réputé pour sa stabilité par défaut. Les version 0.9x ne sont que des bêtas ;-)

    --
    CONSULTANT : se dit de celui qui consulte ta montre, te dit l'heure, et te fait payer la prestation
  • # Note aux traducteurs

    Posté par  . Évalué à -2.

    J'espère que les traductions sont préparées à partir de la version originale en espagnol

    Sachant qu'il n'existe pas de traductions entre langues mais des interprétations, chacune de ces traductions a sa place puisque chacune d'elle est le reflet de l'auteur et de la sensibilité du traducteur.

    Merci.

    -1 car normalement cela tombe sous le sens mais j'ai des doutes donc je fais ce petit rappel.
  • # Une reférence yahoo

    Posté par  . Évalué à 2.

    http://fr.news.yahoo.com/020514/7/2l5uk.html
  • # condamnation de MS$

    Posté par  . Évalué à 2.

    En googlant "microsoft tribunal nanterre" j'ai pu avoir quelques details sur la condamnation de MS a http://www.weblmi.com/daily/2001/1129/condamnation.htm(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.