Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
4
nov.
2002
Amiga
AmigaOne s'annonce comme étant prête à passer de l'étape de startup où seuls des développements sont réalisés vers une étape plus productive dans laquelle elle serait à même de fournir de nouveaux Amiga (humour ?), machine plus le système d'exploitation.

OS 4.0 (le nouveau système d'exploitation de l'Amiga) serait basé sur LinuxPPC, un peu comme les nouveaux Mac dont Mac OS X repose sur une base OpenBSD (NdM: un autre BSD je crois).

Il y a plein d'autres petites news dans l'annonce (genre réécriture d'un PPCboot tout ça) mais le plus intéressant reste les spécifications proposées pour les machines : 3 versions sont proposée, le CPU va de 600 à 800 Mhz et le prix de 580 € à 800 €... sont pas encore trop en retard si ils se décident d'en vendre avant 2 ans.

Bon... en attendant un p'tit coup de UAE histoire de patienter :-P

Aller plus loin

  • # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

    Posté par . Évalué à 1.

    MAC OS X = MACH+Nextstep+lib freeBSD.

    Valvala !
    (selon un post slashdot qui disait que MAC OS X ne reprennais que très peu de chose de freeBSD)

    "La première sécurité est la liberté"

  • # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Et ce sera libre ?
  • # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    L'amiga reste ma machine favorite, mais si elle n'a plus ses fabuleux chipsets et un système complètement différent, en a-t-elle encore le nom?
    Et puis, on a eu tellement d'annonces enthousiastes... j'en ai (hélas) fait mon deuil. Heureusement, j'y retrouve un esprit proche sous Linux, puisque plein de coders y ont "switchés" (comme Rasterman)


    move #0,d0
    rts
    • [^] # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

      Posté par . Évalué à 1.

      tsssssss t'as même pas optimisé ton code ;-)

      moveq #0,d0
      rts
    • [^] # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Moi aussi j'ai fait mon deuil ... Combien de fois me suis-je enthousiasmé pour rien ces dernières années ?? Tous les repreneurs d'Amiga ont réellement loupés le coche ... Il y avait pourtant une super communauté Amiga sur qui ils auraient pû compter à l'époque ...

      Nelis qui regrette son Amiga ...
      • [^] # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il y avait pourtant une super communauté Amiga sur qui ils auraient pû compter à l'époque ...

        Mais comme ce n'était pas libre, elle n'a pu s'exprimer et agir. Si Amiga avait été un projet libre, le projet serait encore vivant.
        • [^] # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          > Mais comme ce n'était pas libre, elle n'a pu s'exprimer et agir. Si Amiga avait été un projet libre, le projet serait encore vivant.

          Je ne le penses pas, même si tu mets le hardware en libre, il faut le faire évoluer, et ça ça coute cher. En plus, en 1993, quand l'amiga a eu des problèmes, Linux était vraiment un truc de hyper-geek, le GPL ramait dans son coin depuis 10ans , le libre on en parlait pas, c'était vraiment réservé à une "élite".

          Commodore voulait vraiment se faire du fric en revendant l'amiga, d'ailleurs si Commodore a coulé, c'est du à la voracité des actionnaires. En 1993, on en était à 10.000 lieus du libre.

          Je penses que le coup de génie de Linux a été de s'adosser à la communauté Windows, pour profiter du matériel moins cher car il était vendu dans de plus grandes proportions.

          L'amiga Os ne parasitait pas du hardware existant, il fallait créer le hard qui va avec, avec ce type de buisiness, on ne peut pas faire du libre, l'OS est juste le "driver" du matos. On ne te vend pas un OS, mais une machine configurée.

          Avec des si, on mettrait Paris en bouteille, c'est juste pour dire qu'en 1993, l'idée du Libre, c'était pas évident.
  • # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

    Posté par . Évalué à 1.

    OS 4.0 != LinuxPPC

    AmigaOne = hardware

    Et il supportera LinuxPPC ET OS 4.0

    Mais OS 4.0 n'est pas base sur LinuxPPC, c'est un port avec modifs d'AmigaOS, qui n'a rien, mais alors rien du tout a voir avec Linux
  • # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

    Posté par . Évalué à 1.

    En parlant de cela ainsi que du risque sus mentionné d'abandon encore une fois des détenteurs des droits, je rappelle deux projets:
    -Morphos : un AmigaOS réecrit from scrach
    http://www.morphos.de(...)

    -PegasOS: une machine PPC prévut pour Morphos et pour Linux, ce qui permettrait d'avoir un PPC sans acheté une mac.
    http://www.bplan-gmbh.de/(...)
  • # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Comme toujours a chaque fois que l'on parle d'Amiga, une seul pensee me vient a l'esprit: vivement que Amiga Inc ferme, que les sources du systeme soit libre (GPL, Super, ou sans plomb :) ), les brevet sur les chipsets tombe a l'eau.

    Ca devrai nous faire un AmigaOS natif i386 avec une carte d'emulation PCI pour les chipsets (oui je sai UAE le fait mais avec quel cout au niveau du CPU)

    sinon pour attendre Regarde AROS

    pour etre plus terre a terre avec la news, je sais pas si ca vaux le coup d'acheter une carte mere + CPU PPCpour le prix d'un PC complet avec une carte RAID SCSI en prime et les 16 disques qui vont avec

    Le PC c'est peut etre moins bien, mais au moins c'est moins chere

    A plus TOF
  • # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Juste une rectification, OS4 n'est PAS basé sur GNU/LINUX.
    Il s'agit d'une réécriture/amélioration de l'OS 3.x en PPC ave3c une boite d'émulation 68k.

    Il ne faut pas confondre les OS installables sur les AmigaOnes (cartes-mères PPC, de MAI Logic http://www.mai.com/,(...) en fait) et l'OS4 qui est un des OS installables sur ces cartes.

    Les premiers AmigaOnes seront effectivement vendus avec Une Distrib GNU/LINUX et une licence pour l'installation/utilisation du futur AmigaOS4, à sortir.

    Voili voilou.
  • # Re: Les nouveaux Amiga à base de LinuxPPC et d'OS4 ?

    Posté par . Évalué à 1.

    L'arbre généalogique des Unix est ici :
    http://www.levenez.com/unix/history.html(...)

    Merci à l'auteur qui fournit un document très complet.

    R.
  • # presque hors-sujet ....Au sujet de UAE

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai toujours le même problème avec UAE ... l'image sous X est trop grande par rapport à l'aspect qu'elle devrait avoir. La souris est ingérable dans ce cas. Et pour finir le son est haché.

    J'ai testé UAE sur les mêmes jeux ("Hybris" et "Defender of the Crown"), avec les mêmes résultats, sur deux installes différentes (RedHat et Mandrake), avec et sans pilotes Nvidia.

    Mes tests datent d'une année.

    C'est dommage parceque possèdant toujours mon amiga 2000 en état de fonctionnement, j'avais réussi à réaliser des images utilisables de mes disquettes Amiga...

    Est ce que ce vous des idées pour régler ces problèmes ?
  • # Impossible d'être en retard lorsqu'on est en avance.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Jouer un mp3 n'impacte mon A-1200 (68060@50MHz) qu'à hauteur de 5% du temps CPU.
    Lorsque j'atteindrais les 20% en utilisation courante, j'estime qu'il sera grand temps d'acheter un CPU plus rapide. D'ici là, faudra trouver une application qui me mange ces autres 15%.

    Le machin : http://reziztanzia.free.fr/wiki/?Amiga(...)

    Baser un AmigaOS sur un Linux ?
    Autant baser la construction d'une roquette anti-char sur un moteur de Solex. Je rappelle à ceux qui n'ont jamais eu la chance de se servir d'un Amiga accéléré (ne me parlez pas de vos A-500 pourris, svp) qu'à comparer, Linux n'est qu'un ogre à RAM, à CPU et à disque dur.


    Au fait, AmigaOne n'est pas une startup, mais une machine, ou plutôt, un couple formé par une carte mère et un CDROM. L'entreprise, elle, se nomme Amiga Inc.
    • [^] # Re: Impossible d'être en retard lorsqu'on est en avance.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Et allez, c partie.

      Moi j'ai aussi un petit 1200/60 que j'essaie de retaper/faire marcher, on pourra pas dire que j'ai jamais essayer...

      Cela dit la mentalite du 'monde' (aussi petit soit il) ma toujours fait vomir.
      Tout les truc bien sont payant, et visiblement personne n'a compris que l'on pouvait faire des chose vraiement sympa en partageant du code.
      Parler de GPl et prendre Linux en exemple c'est ce faitre lyncher/kicker/banner par des gens qui finissent toujorus par te dire que l'assembleur c'est mieux (on parlait licences libre a la base :^(, mais non faut pas critiquer)

      Je parle pas de couche IP, des navigateur WEB, des acces par modem, car a l'epoque, ca resemblais a de version beta, mais payante biensur

      Bref reste une indicible sentation de passer pour une vache a lait (surtout depuis que l'amiga agonise), et surtout l'effroyable sentiment que finalement c'est Motorola qui fait de VRAI processeur, et pas amiga quoique ce soit...

      Alors chouette jouer un MP3 (et les ogg au fait? :^) prend soit disant 5% de proc, mais bon... a l'epoque ou tu voulais/pouvais acheter tout ton matos, tu en avait pour plus de 15000 frs... la fin justifie les moyens ?
    • [^] # Re: Impossible d'être en retard lorsqu'on est en avance.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ancien posseseur d'amiga je partage ton opinion sur Linux que les gens trouvent léger sur des proc >1ghz avec >256mo de ram mais qu'on trouvait bien lourd il ya 10 ans quand on en était au 486+8mo (que celui qui arrive à lancer KDE/GNOME UTILISABLE sur cette config m'appelle).

      En fait je réponds parce que j'éatais sceptique sur le 5% de cpu pour jouer des mp3 alors qu'à l'époque j'étais plus prêts de 90% sur mon 68060 avec delitrackerII.
      Après un tour sur Wiki, j'ai tout compris le son est décodé en Hard.

      Bravo tu viens de redémontrer la supériorité du hardware sur le software.

      Seulement voilà, pour moins cher tu peux faire plus de choses sur un pc linux que sur un amiga.

      Alors je suis d'accord l'amigaOS reste la référence pour moi en tant qu'OS graphique multi-tâche léger (ça marche sur 2 mo quand même les linuxiens), mais bon ça coute trop cher d'entretenir son amiga.

      Je viens d'acheter une config complète xp1900+DDR256+KT266+radeon7500+HD80Mo+graveur+Moniteur 17"+clavier/souris pour moins de 800 euros.

      Alors certes Kde me bouffe je sais pas combien mais surement dans les 32mo~64mo de RAM au démarrage, mais bon il m'en reste suffisament pour encoder les mp3 plus vite que le temps réel, voir le divx plus vite que le temps réel (j'ai pas encore essayé).

      L'Amiga était une super-machine, mais elle est une sasfépu, elle peut toujours rendre de bons et loyaux services, mais le jour ou ta bécane tombera en panne, tu ne pourras pas forcément la réparer et tu seras ennuyé.

      Par contre, c'est sur que quand tu recompile le noyau linux pour installer la gestion de l'UDMA et que ça prend 5min pour finir par un Kernel Panic alors que sur amiga, il suffisait de jetter les fichiers qui allaient bien dans les répertoires systèmes, ça fait un beaucoup chier.

      Au niveau Plug'n'Play et BootMenu, rien ne vaut l'Amiga, même à l'heure actuelle, tant que les PC seront basé sur un bios obsoléte de 1981. Ma remarque est moins vrai avec les machines openfirmaware.
      • [^] # Re: Impossible d'être en retard lorsqu'on est en avance.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ancien posseseur d'amiga je partage ton opinion sur Linux que les gens trouvent léger sur des proc >1ghz avec >256mo de ram mais qu'on trouvait bien lourd il ya 10 ans quand on en était au 486+8mo (que celui qui arrive à lancer KDE/GNOME UTILISABLE sur cette config m'appelle).

        C'est n'importe quoi. Il n'y a pas que Gnome ou KDE. En 1995/96 j'utilisais Linux sur un 486 16Mo de Ram (à l'époque sur fcol, le jeu c'était de comparer un P200 W95 à un 486 sous Linux). KDE n'existait pas encore, on trouvait WindowMaker beau mais lourd, on tournait tous sur fvwm.

        Pardon? qu'est-ce qu'on faisait avec ? eh ben, ce qu'on fait le plus souvent sur un ordinateur: du traitement de texte, de la programmation, naviguer sur internet... et gérer un serveur web, un serveur de base de données, de réseau, d'imprimante, ...
        Et ça marchait ? ben oui mon brave monsieur! L'informatique ça date pas d'hier, hein. Et Fvwm(2) est très très bien. C'est pas seulement une question d'habitude. Il en existe même des copies sous Windows.

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Viens mon gaillard

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Le pipotron est fait pour toi.

          Je n'ai jamais vu un tel tissu de conneries.
          Ton 486 de dauffe t'aveugle tellement qu'avec, tu devrais monter une machine à remonter le temps, retrouver ton 1995, ta connexion Internet de l'époque (bravo pipo) et arrèter de faire suer (là, c'est pas mon habitude de pas insulter, saches-le).
          Ce que tu faisais avec, tu le fais plus. Et avec ton noyau de 1995 tu essaieras de me faire tourner, par ex, des ports USB.
          Vas-y, pars devant, je t'attends.
          Un A-1200, lui, n'a aucun problème pour le faire, mais ça, t'en sais rien, t'es toujours là bas, en 1995. Il le fait avec sa ROM de 93, dont seules 3 lignes ont été touchées depuis 87. Mais tu l'ignore, t'as jamais rien vu.


          Couché, médor.
          • [^] # Re: Viens mon gaillard

            Posté par . Évalué à 1.

            gnnné ? sur un amiga 1200, il n'y a pas de ports usb, exactement comme sur un 486, alors inventer des arguments comme ça, c'est franchement osé.

            et si tu as des ports usb sur ton amiga, c'est que tu en a rajouté, et ça, on peut aussi le faire avec un pc.

            OK l'amiga c'est très bien, il peut faire encore pleins de truc. Cool je le trouve ou mon amiga neuf ? et à quel prix (pour faire la même chose que mon pc) ? faudrait rester honnête quand même,

            à ce jeu j'en connais qui te diront que le C64 c'est tellement mieux que ton amiga mérite de finir à la poubelle.
            • [^] # Re: Viens mon gaillard

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Là, tu te gourre complètement, parce que tu ne connais pas Poseidon.
              Renseigne toi.
              Tu m'ajouteras des ports USB sur le 486, tu trouveras des cartes d'abord, pour tes ponts ISA...

              C'est de ça dont il s'agit : On peut mettre à jour sans recompiler le noyau à l'infini. La ROM, depuis 1987 n'a subi qu'une modification de 3 lignes !

              L'USB (module à la linux) devient bootable (souris dispo au boot, disque dispo au boot) au second boot. Sachant qu'un boot dure sur A-1200 pour arriver à la startup environ 4 secondes, si je compare avec un PC, tu es toujours en train de démarrer lilo pendant que j'amorce le second boot (on appelle ça un kickstart, la RAM est bootable aussi, sur un Amiga). Puis le module reste donc dispo jusqu'à l'extinction de la machine.

              Tiens : quand j'en ai marre de voir plein d'applis et de fenêtres, je ne les ferme pas, je reboote.

              Les possesseurs de PC n'ont jamais vu qu'une seule raison de posséder des merdes pareilles : Le prix.

              Moi, je suis snob, j'aime les voitures de luxe.
              C'est cher ? et oui, ma brave dame, c'est cher une Rolls.

              Trouver un Amiga neuf ?
              C'est l'objet de cette news.
              • [^] # Re: Viens mon gaillard

                Posté par . Évalué à 1.

                Euh non, la ROM depuis 1987 elle a subi plein de modifs.

                Entre la ROM du 2.0 et du 3.1 par exemple, il y a plein de differences.
              • [^] # Re: Viens mon gaillard

                Posté par . Évalué à 1.

                l'amiga dont il est question sur cette news n'est pas le même que ton amiga 1200...c'est juste un hardware ppc sur lequel on pourrait faire tourner, entre autres, amiga OS 4.

                pour info, il existe des 486 avec ports pci (oui je sais y'en a pas bcp)
          • [^] # Re: Viens mon gaillard

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            :-) ton titre me fait rire!

            Bon je me suis mal exprimé, je voulais surtout réagir à ça:
            proc >1ghz avec >256mo
            qui est _très_ exagéré.

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Impossible d'être en retard lorsqu'on est en avance.

          Posté par . Évalué à 1.

          La GUI sous Linux en 1995 c'etait de la vraie merde.

          J'ai vecu les 3 (AmigaOS/Linux/Windows), et il est tres clair qu'AmigaOS etait TRES largement devant point de vue UI au moins jusqu'a l'arrivee de Win95, Linux lui etait tres mais alors tres loin derriere jusqu'a ce que KDE ait muri.

          Non de ce cote la il y a vraiment pas photo, la GUI d'AmigaOS en 1995 etait a des annees lumieres devant celle de Linux, et encore, quand je dis annees lumieres, je suis gentil.
        • [^] # Re: Impossible d'être en retard lorsqu'on est en avance.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          > C'est n'importe quoi. Il n'y a pas que Gnome ou KDE. En 1995/96 j'utilisais Linux sur un 486 16Mo de Ram (à l'époque sur fcol, le jeu c'était de comparer un P200 W95 à un 486 sous Linux). KDE n'existait pas encore, on trouvait WindowMaker beau mais lourd, on tournait tous sur fvwm.

          16 mo en 95, c'est l'équivalent d'une machine 512mo aujourd'hui en niveau de gamme, c'était pas la config courante, la config courtante c'était 486+8mo voir 486+4mo.
          Et Désolé de te contredire, mais X+FWM+1 ou 2 applis swappait à mort en dessous de 12mo.
          Sur 1200, avec 2mo, je pouvais lancer plusieurs applications, sur 2 mo pas 12mo.

          Ce n'est pas comparable, en rapport efficacité/puissance recquise l'amigaOS éclate largement linux ou windows.

          L'interête de Linux, ce n'est pas qu'il soit supérieur techniquement, c'est qu'il est LIBRE.

          Franchement, l'archi Unix montre ses faiblesses avec l'arrivée des nouveaux périphériques, le système de mount trés pratique pour les unités fixes devient emmerdant pour les unités amovibles (cdrom,zip,etc...)

          Donc je suis passé à Linux parce qu'il était LIBRE et non pas parce que je le trouvais techniquement supérieur ou plus agrèable à utiliser.

          On va pas lancer une gueguerre amiga/linux (comme il y en a eu entre amiga/atari) ce n'est plus de propos.

          Je penses que tous les anciens amigaïstes de linuxfr sont conscient des limitations de Linux, qu'ils adoraient leur ancien amiga, qui le bichonnent jalousement pour ceux qui en ont encore un et qui ont fait leur deuil (comme moi) pour ceux qui n'en ont plus.

          Notre propos n'est pas de dire Linux, c'est de la merde, c'est de dire, arrêtez de vous tripoter en pensant que Linux c'est ce qu'il se fait de mieux.

          C'est bien, c'est abouti techniquement, c'est LIBRE, mais ce n'est pas le Nec Plus Ultra de l'OS. Il y a encore pleins de trucs à améliorer, et on ne m'enlevera pas de la tête que 64mo minimum pour lancer un OS, c'est beaucoup trop.

          Le dernier truc un peu aboutit techniquement ses dernières années, c'était BeOs (tenait en 4mo sur le HD).

          Donc Linux, c'est bien parce que c'est LIBRE, le jour ou un noyau Libre plus performant sort (Hurd ? :-)) , je jette Linux de ma machine.
          • [^] # Re: Impossible d'être en retard lorsqu'on est en avance.

            Posté par . Évalué à 1.

            faut aussi voir à quoi sert l'OS.

            l'amiga, c'était surtout un pc multimédia. l'amiga os ne faisait pas un bon serveur.

            de son côté, linux n'a pas besoin de 64Mo, ni même d'interface graphique suivant son utilisation.
            • [^] # Re: Impossible d'être en retard lorsqu'on est en avance.

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              > l'amiga, c'était surtout un pc multimédia. l'amiga os ne faisait pas un bon serveur.

              A priori un ordinateur "multimédia" à un meilleur systéme I/O qu'un autre, et son noyau est bcp plus réactif que Linux, donc il fera un meilleur serveur qu'un PC, il suffit de mettre une carte réseau (il y a plusieurs serveurs web sur amiga dont apache).

              En plus la gui est tellement légere (et en ROM) que le programme ne sera pas bcp plus gros s'il est écrit en GUI ou en mode console.


              Personne n'a transformé son amiga en serveur, parce que :
              1 - en 1993 on avait pas la folie d'avoir un serveur chez soi, internet était utilisé à la fac, le grand public connaissait pas, avoir un LAN à la maison était trés confidentiel
              2 - les ordinateurs étaient plus cher qu'aujourd'hui, et rare était ceux qui spécialisaient leur machine.
              3- aujourd'hui un amiga qui marche et bien équipé est tellement précieux que l'on préfere laisser cette tâche à un pc de récup qui suffira pour un usage domestique.

              Je ne connais que les machines SUN et IBM vraiment spécialisée avec un sous-système I/O trés fortement orienté performances réseau.

              Si tu veux un VRAI serveur réseau X86, c'est pas 1500 euros que tu va dépenser, mais plutôt 40000 euros dans un système multi-proc avec carte I/O propriètaire et tout le bataclan fiber-channels et compagnie.

              Transformer un pc "normal" en serveur réseau, c'est bancal si tu te prends une grosse montée en charge, ce ne sera pas à cause de Linux, mais bien du port PCI qui reliera ta carte réseau à ton hdd.

              Si c'est pour avoir un firewall, serveur de fichier sans grosse charge un amiga sera complètement capable de remplir ce rôle.

              Est-ce que Linux est un système sympa, qui marche et qui permet à tout le monde de le bidouiller parce qu'il est libre : OUI

              Est-ce que Linux est le nirvana des OS avec un super design d'architecture derrière : NON
  • # C'est quoi l'avantage?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je comprend pas trop, est ce qu'il pourrait y avoir un seul avantage a acheter ces machines?

    Les ppc sont peut etre plus performants que les x86 a vitesse équivalente mais maintenant la vitesse du bas de gamme sur x86 est dans les 1600Mhz.
    Je n'ai jamais utilsé d'amiga mais pour ce que j'en ai entendu, c'est que c'était les puces qui étaient autour du proc en faisaient une bonne machine. Ici, y a rien!

    C'est pour arnaquer les anciens fans?
    • [^] # Re: C'est quoi l'avantage?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > C'est pour arnaquer les anciens fans?

      Rhôôôôô... Comment peux-tu leur prêter de telles intentions ? Moi, je suis sûr qu'ils ne veulent que le bien des petits Amigaïstes, voyons !...

      Bon, trêve de plaisanteries, c'est vrai que les chips de l'Amiga étaient importants lorsque les babasses étaient en grande partie figées au niveau matériel, mais aujourd'hui on aurait du mal à vendre une machine sur de tels critères (à moins d'avoir l'exclusivité du design des chips en question, n'importe qui pourrait fabriquer une carte fille pour les architectures concurrentes). J'imagine que le but ici est de garder l'OS, qui semble-t-il a fait forte impression, et que, pour éviter de rendre fous les développeurs, plutôt que de faire un portage sur x86 avec toutes les avanies que ça impliquerait, ils ont fait une babasse PPC parce qu'il y a déjà des cartes d'extension PPC dans le monde Amiga. Voilà tout. Maintenant, c'est clair que c'est destiné uniquement à (1) ceux qui développent sous AmigaOS et (2) ceux qui ne peuvent se passer de tel ou tel soft qui ne tourne que sous AmigaOS. C'est donc très clairement un marché de niche (appréciez ma superbe analyse à la Journal du Net, je vous prie ;-)

      Bon, et pis sinon, j'attends toujours que quelqu'un se décide à faire un clone Atari à base de PPC. Parce quelques milliers d'€ pour un 68040, ça le fait pas. Grave pas...

      --
      Do you need a boost in productivity? Call 1-800-CO1N-CO1N now and team up with our industry-leading, cutting-edge network of professional hurried decideurs! (547856945,6 €/mn)
      -+- Cette signature a été générée with mes mimines. D'après un dessin drôlatique de Jar Jar Binks. Tous droits réservés -+-

      Envoyé depuis mon PDP 11/70

    • [^] # Re: C'est quoi l'avantage?

      Posté par . Évalué à 1.

      Linux n'est pas vraiment en bonne position pour se pavaner d'une
      accessibilité minimale!
      Je suis avec de nombre utilisateurs/programmeurs dans le cadre
      de mon travail et en ce moment même un test "grandeur nature"
      du passage d'un vieux Unix vers Linux...Ce qui l'en sort ?
      Un linux proposant certe pas mal d'avantage pour l'administration,
      mais très complexe, des bugs aussi énervant et réccurant que sous
      WinXXXX, une consommation de mémoire non négligeable...et j'en
      passe... (eg. X qui fait des siennes)
      Config ? distrib Redhat 7.x/KDE 3.x sur PC 1,2GHz/512 Mo, matrox G4xx
      (je ne sais plus pour les xx...ce n'est pas ma machine, chez nous
      les 'pro' de linux ne sont pas de bon testeurs ... 8-) )

      Tout ça pour dire qu'au départ (souvenez vous les vieux ;-)) Linux
      avais l'objectif d'utilisé pleinement les capacités d'une plateforme
      x86...("mais il les utilise...:-)" pourrait être une bonne blague).
      Maintenant pour configuré réellement (je ne parle pas de changer
      son fond d'écran et les sons quand on ouvre son éditeur favoris),
      il faut une bonne dose de connaissances...cela m'amène à parler
      d'élitisme ou de ghetto (c'est vous qui voyez).

      Pour ce qui est maintenant du futur l'Amiga, il faut regarder
      effectivement du côté du soft sans oublier que l'on part sur une
      bonne base hard (PPC, mais attention, elle n'est pas simple à
      dompter) somme toute générique (c'est ce qui fait la réduction
      du prix). Mais la comparaison entre une board PPC et une board
      x86 est une dangeureuse expérience où l'erreur est facile.
      Ah! Et pour finir, Morphos est proche de la philo de l'Amiga
      de première génération, si cela peut rassurer quelqu'un...

      Conclusion : Linux est très bien mais trop bidouillard à mon goût.
      Ne critiquer pas le nouvel Amiga sans savoir, laisser sa chance,
      Linux là bien eu après tout. Et comme indiqué dans un thread
      précédent, ne venez pas comparer vos PC avec un A500, ce dernier
      ne supporte déjà pas la comparaison avec un 1200 !

      (Perso j'utilise Debian sur des PC
      et encore mon A1200/60MHz...qui à 10 ans dans les pattes...
      ça fait peur à plus d'un PC une telle espérence de vie ;-) bouh!)
      • [^] # Re: C'est quoi l'avantage?

        Posté par . Évalué à 1.

        > Linux est très bien mais trop bidouillard à mon goût.

        Si tu connais quelqu'un qui maîtrise bien GNU/Linux tu veras que ce n'est pas "bidouillard". Ce qui fait le côté "bidouillard" c'est qu'il traine toujours un "rebel" pour foutre la merde sur un système (style : download kde-3.1.x-cvs.tgz ; ./configure --prefix=... --enable-alpha, etc.... . Grandes coups de chmod 777 /dev/cdrom alors qu'il faut correctement configurer PAM, quelques petits "rpm --force" car on veut pas se faire chie, installation de gcc-3.1.1 car parait-il plus optimisé pour i886 et gcc-2.96-RH j'aime pas car il y a RH dedant, puis je compile un noyau avec , etc, etc, etc...) . Si tu as une RedHat (c'est la même chose avec les autres distribes) et que tu respectes l'organisation, les chois de paquetage, etc... il n'y a pas de problème et ton système est aussi propre, voir plus d'avec un Unix proprio.

        Si tu veux pas de problème avec le hardware, contrôle qu'il est supporté (RH fourni une base de donnée sur leur site). Une méthode simple est d'acheter du hardware à des petites boîtes qui supportent Linux). N'oublie d'installer tous les bugfixs de la distribe.

        Le problème de Linux c'est qu'il t'offre la possibilité de ... Mais avoir la possibilité, ne veux pas dire que c'est une bonne idée de le faire.

        Je connais des Unix proprio et GNU/Linux n'est pas un système de "bidouillard" (quand il n'est pas entre les mains de "bidouillard" du moins).
    • [^] # Re: C'est quoi l'avantage?

      Posté par . Évalué à 1.

      Moi, je vois un avantage indéniable !<\b>
      Dans un ou deux ans, nous allons nous retrouver avec des cartes mère pourvu de freez - chip. Pour ceux qui ne suivent pas, une implémentation hardware d&#8217;un système de contrôle des droits d&#8217;utilisation comme Palladium de M$ ou de son équivalent.
      Bref, plus moyen de faire tourner un OS ou un logiciel non certifié sur nos PC !
      Actuellement, seul Motorola refuse d&#8217;intégrer des protections matérielles dans ses futurs processeurs. AMD et Intel travaillent déjà main dans la main avec M$. On peut à la rigueur citer le F-CPU mais leur première CM n&#8217;est pas encore sortie L
      Donc, je suis prêt à acheter, plus chère, une carte mère faisant tourner mon OS et mes logiciels favoris.
      Comme la liberté ça se mérite, je veux bien payer pour du matériel libre, CQFD !
      • [^] # reziztanze !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Yeah !
        (Trollons un peu)
        D'où : On laisse tomber Amiga Inc. (des koulaks, ricains), et on adopte Pegasos/MorphOS (des allemands, copains), qui tourne sur un OpenFirmware, avec un noyau Quark de bonne facture.
        En bref, pour les windo-linuxiens (je rappelle qu'un nombre écrasant d'utilisateurs de ce site continuent à avoir windows chez eux, les renégats), c'est un micro noyau, parfaitement multi-tâche, rapide (je sais que vous ignorez la signification du mot rapide) qui offre des possibilités de temps-réel, et qui adopte les abstractions déjà présentes sur Amiga.
        Lire les docs sur le site, bien que je pense que nombre des sujets soulevés par l'usage de ce genre d'OS n'est jamais arrivé à effleurer le conscient des utilisateurs de windows ou linux.
        Pour ceux qui ne voudraient pas décrocher de leur bloatware préféré (qui est libre, j'en conviens, mais qui est une merde archaïsante), une version de linux-ppc est livrée avec.
        Ah, j'oubliais, les distributeurs de Pegasos/MorphOS sont, pour l'Europe, français.
        • [^] # Re: reziztanze !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pegasos/MorphOS c pas libre, ca sert a rien de lacher un Microsoft pour un autre
          • [^] # Non mais ho, vas fantasmer ailleurs

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Parle dans ta tête quand tu te fais une remarque.
            Si toi tu as eu chez toi un OS de chez Kro, ce n'est pas ma faute, je n'ai jamais été assez stupide pour utiliser (ou acheter ou voler ou pirater) ce que je n'aimais pas.

            Voilà.
            Que ce soit dit.

            Alors, tu vas nier leur avoir jamais donné de thunes, n'est-ce pas ?

            Moi, jamais.

            Qu'on m'amène un scribe, je le couche sur papier.
            • [^] # Re: Non mais ho, vas fantasmer ailleurs

              Posté par . Évalué à 1.

              Tu leur a donne de l'argent en achetant AmigaOS vu qu'il contenait l'AmigaBasic :+)
              • [^] # Re: Non mais ho, vas fantasmer ailleurs

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Niet.
                Il était livré avec l'OS 2.0 et des bananes (A-500)
                Moi, j'ai un A-1200 (rom 3.1)
                Et le basic ne fonctionne pas, ni les appli pgrm en basic, au delà du 2.05.
                J'ai essayé, mais ça conduit à dévalider le disque.
            • [^] # Re: Non mais ho, vas fantasmer ailleurs

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              j'ai dit une connerie ? c Os serait libre ? avec les sources ? non ? je repasse quand alors ?

              PS : merci Pas bill pour cette petit remarque sur l'amiga basic....
              • [^] # Re: Non mais ho, vas fantasmer ailleurs

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                (le msbasic n'existe pas sur A-1200)
                A ce niveau de kif, on s'en balance des sources.
                Je suis d'accord avec toi sur le fait que ce n'est pas libre.
                Mais je ne prends pas qq chose parce que c'est libre, mais parce que ça me plait.

                Là, on parle d'une technologie, et de ce que cette technologie est capable de faire :
                Linux, en terme d'idées révolutionnaires, c'est pas vraiment ça.
                Les IPC (ports publics et privés) ?
                Le REXX ?
                L'installeur en Lisp ?
                Les fichiers en overlay ?
                Les assignations ?
                Les volumes à la Hurd (ftp: tcp: speak: audio: lha: ) ?
                Le multi-tâches ?
                Les modules cold-start ?
                Le broker d'applications (CX) ?
                Et les systèmes de fichiers ubiquistes (pc0: mac0: dev: ) ?
                Tout ça natif.
                Puis on peut ajouter, non natif :
                PFS2 (sys fichier indestructible, copie "atomique", avec des rollover et un index des derniers fichiers détruits)
                MuFS/PFS (sys fichier multi utilisateurs)
                Executive (paramètrage intensif du multi-tâches)
                MMU.library (protection mémoire, mémoire virtuelle)
                Genesis (pile TCP/IP, compatible BSDsocket-library)
                Etc...

                Autre chose :
                GNU/Linux repose sur deux piliers.
                1) Les GNU-tools.
                2) Le noyau écrit par Linus.
                Et bien, les GNU/Tools sont dispo depuis 1995 et s'appellent GeekGadgets.
                C'est ainsi que tu peux faire un OS constitué uniquement des GG.
                (apache tourne, msql tourne, squid tourne, mais aussi SDL tourne etc...)

                Je rappelle que le micro-noyau et ses satellites sont sur la ROM.
                C'est un peu comme si tu me demandais la source de ton BIOS.
                Il est libre ton PC ?
                T'es sûr ?
                Donne moi les sources de ton BIOS, alors.
                • [^] # Re: Non mais ho, vas fantasmer ailleurs

                  Posté par . Évalué à 1.

                  La, tu compares ce qui n'est pas comparable :

                  Sur amiga, historiquement, tout l'OS est concentré autour d'une architecture, et tout le matériel qui existe est créé pour cet ensemble.

                  Et tu compares ça à un OS multiplateformes sur une seule des plateformes qu'îl supporte : le pc ix86. Faut arrêter de charrier un peu. Linux, c'est pas Intel+Microsoft. Linux ce n'est pas Apple, Sun ou HP. Linux ce n'est qu'un OS multiplateforme. Et pour ça il fait très bien son boulot. OK il n'est pas parfait. Un Amiga ne l'est pas non plus.

                  Critiquer Linux avec des arguments tels que "ton bios c'est de la merde", c'est lame. Ta rom de daube, on s'en tape le derrière comme un mille-feuille. Ta rom, ce n'est pas amiga OS. Et si tu n'aimes pas les pc, ce n'est pas ici qu'il faut le dire, mais à Intel et IBM.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.