Libérez vos routeurs avec FreeWRT 1.0

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
19
jan.
2007
Matériel
FreeWRT est une méta-distribution permettant de construire, à partir des sources, un firmware libre installable sur des routeurs Wi-Fi domestiques basé sur des puces Broadcom (comme par exemple Linksys WRT54G, Asus WL-500G, etc.) en lieu et place du firmware du constructeur.

Le micro-logiciel obtenu inclut un noyau Linux 2.4 et la bibliothèque standard uClibc, ainsi que les outils BusyBox. Il est également possible d'y installer des logiciels tiers pour transformer votre routeur Wi-Fi en serveur domestique basse consommation (VPN, SSH, NFS, HTTP, FTP, Samba, Asterisk, etc.) et ainsi décupler ses fonctionnalités.

Traditionnellement, la création du firmware se passe en mode console : configuration via un menu ncurses (similaire à celui du noyau) puis compilation. Les développeurs de FreeWRT ont également développé une application Web permettant de configurer le firmware en ligne puis de le télécharger. FreeWRT est un fork du projet OpenWrt suite au désaccord entre certains développeurs quant aux orientations et au mode de développement d'OpenWrt ; notamment : pas de roadmap claire, pas de listes de diffusion, ajout de fonctionnalités dans une Release Candidate.

Par rapport à OpenWrt, FreeWRT abandonne le stockage de la configuration en NVRAM : elle est désormais présente dans /etc. Cette partition n'est pas effacée lors des mises à jour.

Les prochaines versions devraient voir arriver une interface Web permettant de configurer le routeur et le noyau 2.6 avec un pilote libre pour l'interface Wi-Fi Broadcom (aujourd'hui, ce pilote est un binaire propriétaire).

FreeWRT est mené par une équipe de 13 développeurs en majorité germaniques. Le rythme des sorties est désormais fixé à 6 mois.

Aller plus loin

  • # dd-wrt

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Mon routeur Linksys WRT54G tourne actuellement avec un firmware DDWRT-micro, les fonctionnalités sont décuplées:

    - firewall, VPN, QoS, UPNP, NTP, cron, Mode Hotspot, VLAN, et j'en passe ! Le tout avec une interface web digne de ce nom...

    Par contre ajouter des fonctions tels que: FTP, HTTP, SMB, Asterisk serait génial, j'attends ce projet avec impatience. J'espère cependant que les différentes fonctionnalités seront simples à mettre en place et non pas qu'elles soient réservées à l'élite.

    bon week-end
    • [^] # Re: dd-wrt

      Posté par . Évalué à 3.

      dd-wrt a effectivement une pléthore de fonctions, mais il a marqué sur mon wrt54g (un vieux 1.1 avec le CPU lent) une certaine instabilité et une tendance à se bloquer lors de changements dans la configuration.

      Je me suis donc rabattu sur HyperWRT + Thibor qui a bien moins de fonctions mais s'est avéré chez moi très stable et surtout doté des fonctions que je voulais.

      Les deux firmwares sont sous GPL et très aboutis. La solution OpenWRT m'est apparue à l'époque un peu trop geek pour moi. Ceci dit bonne continuation à ces deux projets, OpenWRT et FreeWRT, la diversité est une richesse!
      • [^] # Re: dd-wrt

        Posté par . Évalué à 4.

        > La solution OpenWRT m'est apparue à l'époque un peu trop geek pour moi.

        Idem pour moi, surtout que je n'avais pas envis de m'investir durant des jours sur OpenWRT seulement pour avoir un routeur.
        OpenWRT est vraiment un truc de développeur et ça profite à tout le monde. Il y a beaucoup d'inovation dans OpenWRT et les autres "distributions" les reprennent.
        OpenWRT est une sorte de meta-distribution (une distribution pour les autres distributions).
        Je n'utilise pas aujourd'hui OpenWRT. Mais lorsque j'ai eu un wrt54g, je me suis renseigné sur ce qu'il y avait de disponible et le travail "technologique" fait par OpenWRT est impressionnant.
        • [^] # Re: dd-wrt

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          J'utilise OpenWRT et j'ai même fait un ou 2 packages et je tiens à dire que ce n'est pas vraiment orienté développeur (dans le sens où c'est relativement user friendly ).

          Je l'utilise sur mon WRT54GS V1.1 et tout à fonctionné quasiment out-of-box, de plus les réglages de l'ancien firmware ( Linksys officiel ) sont conservés en nvram.

          Le fait de pouvoir installer facilement des applications est un avantage indéniable ( quel plaisir d'avoir son bouncer IRC ) et le SDK est très simple d'utilisation.
          • [^] # Re: dd-wrt

            Posté par . Évalué à 1.

            > ce n'est pas vraiment orienté développeur

            Le terme était mal choisi. Disons que ça demande un certain investissement.

            > Le fait de pouvoir installer facilement des applications est un avantage indéniable

            Un gros avantage.
            J'ai utilisé OpenWrt (pour faire des bricoles que ne pouvait faire dd-wrt) et il a un potentiel énorme. D'ailleurs beaucoup d'autres firmwares le "suivent" de prêt, ce qui est très significatif de ses mérites technologiques.

            Pour l'usage que je fais actuellement de mon wrt54g, OpenWrt ne m'a pas "séduit". Mais l'amateur de technologies, de belles choses, a été définitivement séduit.

            Assurément je retesterai OpenWrt dans quelques mois.
  • # Re:

    Posté par . Évalué à 10.

    > FreeWRT est une méta-distribution permettant de construire, à partir des sources, un firmware libre installable sur des routeurs Wi-Fi domestiques

    Idem OpenWRT. Et surtout, c'est OpenWRT qui a quasiment tout développé.

    > Par rapport à OpenWrt, FreeWRT abandonne le stockage de la configuration en NVRAM : elle est désormais présente dans /etc.

    Idem OpenWRT.

    > Les prochaines versions devraient voir arriver une interface Web permettant de configurer le routeur et le noyau 2.6 avec un pilote libre pour l'interface Wi-Fi Broadcom (aujourd'hui, ce pilote est un binaire propriétaire).

    Idem OpenWRT.
    etc... Bref, c'est à 99,99% OpenWRT.

    Je n'aime pas le ton de cette news qui descent OpenWRT. OpenWRT a beaucoup fait et est la base de beaucoup d'autres "distributions" pour wrt et notament dd-wrt (que j'utilise actuellement).
    Je ne connais pas les problèmes internes à OpenWRT. M'enfin, OpenWRT a fait un travail considérable et mérite un peu plus de respect.

    Je n'ai pas envi de jouer à celui qui a la plus grande, mais cette guéguerre entre système pour faire tourner son wrt me gonfle.

    Longue vie à ce fork, mais respect à OpenWRT aussi.
    • [^] # Re: Re:

      Posté par . Évalué à -6.

      Manquerait plus que FreeWRT soit développé sur des Ubuntus !

      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Kamikaze vs WhiteRussian

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est vrai que la tournure de cette news peut prêter à confusion.
      Les "nouveautés" attribuées à FreeWRT par rapport à OpenWRT correspondent en fait aux évolutions radicales introduites par OpenWRT dans la banche Kamikaze par rapport à l'ancienne branche WhiteRussian.
      Voir notamment le post An introduction to Buildroot-ng [1] sur le site OpenWRT [2].
      Il aurait été plus juste de mentionner des évolutions introduites par FreeWRT par rapport à Kamikaze.
      Ce que je trouve particulièrement séduisant c'est le Web Image Builder [3] qui permet de générer en ligne son firmware perso.

      [1] http://forum.openwrt.org/viewtopic.php?pid=31794#p31794
      [2] http://openwrt.org
      [3] http://wib.freewrt.org
  • # Tomato Firmware

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai installé Tomato Firmware sur le miens (WRT54GL), il est incomparablement plus stable que les DD-WRT qui y avait précédemment fait leur nid et surtout, surtout: Il est en Ajax, SVG, Web2.0 toussa compliant. Ce qui est vachement classe quand ont veux frimer devant les copains avec des Bandwidth Monitor vectoriels rafraîchis en temps réel entièrement pas en flash :D

    Par contre faut pas espérer l'utiliser sans navigateur récent ; mais bon, c'est pour une utilisation personnelle.

    J'ai cru comprendre qu'il était basé sur HyperWRT +Tofu Firmware.

    Liens:
    http://www.polarcloud.com/tomato/

    Scrine chotte:
    http://www.polarcloud.com/img/ssbwm100.png
  • # Equivalent pour D-Link DSL-G604T

    Posté par . Évalué à 1.

    Hello,
    Personne aurait un equivalent pour le D-Link DSL-G604T, car il est vraiment pas top top ?

    Merci :)
  • # Modem routeur ?

    Posté par . Évalué à -3.

    Je viens de consulter la liste des matériels supportés : certains ne sont plus vendus, d'autres sont introuvables, et enfin aucun d'entre eux ne fait modem DSL et routeur.

    La fritzbox, dont on a dépéché ici il y a peu, le fait. Mais elle coûte 165e (port et assurance non compris) !

    Bref, il ne semble pas avoir de solution évidente à première vue, pour avoir une box sous linux non dépendante du fournisseur d'accès (toutes celles louées/prétées ne se valent pas...)
  • # ASUS WL-500G

    Posté par . Évalué à 2.

    Juste une petite précision: j'ai un routeur ASUS WL500G, et le firmware officiel est libre, ses sources sont proposées par ASUS sous licence GPL, et il est basé sur un noyau Linux.
    • [^] # Re: ASUS WL-500G

      Posté par . Évalué à 6.

      A tu regardé ce qu'il y avait dans les sources ?
      La plus part du temps c'est un kernel officiel legerement modifié, et une serie de modules proprio...
  • # Pourquoi le noyau 2.4 ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Je ne m'y connais pas trop là dessus et je me demande pourquoi le noyau 2.4 est-il utilisé à la place du noyau 2.6 ? Aussi, certain serveur tournent avec le noyau 2.4 et ça m'étonne qu'un noayu plus ancien soit plus avantageux qu'un noyau moderne.
    • [^] # Re: Pourquoi le noyau 2.4 ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Ça doit être parce que les firmware publiés par les constructeurs pour ces matériels sont basés sur des noyaux 2.4.
      Introduire un noyau 2.6 dans la chaine de construction ne doit pas être une mince affaire...
    • [^] # Re: Pourquoi le noyau 2.4 ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Le seul driver utilisable pour la partie Wi-Fi du routeur est un pilote binaire récupéré depuis les firmwares d'origine, et ce driver est compilé pour le noyau 2.4. En attendant de pouvoir faire marcher le driver libre brcm (obtenu par reverse engineering) et donc d'utiliser le noyau 2.6, on reste sur le noyau 2.4.
      • [^] # Re: Pourquoi le noyau 2.4 ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        L'autre argument souvent avancé sur les forums est qu'un noyau 2.6 (à sélections équivalentes de modules) est sensiblement plus gros qu'un 2.4 (la plupart des routeurs ne disposant que de 4 Mo de flash pour l'os). Et le 2.6 n'apporterait pas grand chose sur ce type de matériel.
        Maintenant OpenWRT (kamikaze) propose les deux noyaux.
  • # Extension X-wrt ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Une chose que j'apprécie avec OpenWRT est l'extension X-wrt qui améliore significativement l'interface web d'administration.
    Qu'en est-il pour FreeWRT ? Travaillez-vous main dans la main avec les dev d'X-wrt ou bien cette extension va-t-elle rester OpenWRT only ?

    Merci d'avance pour toute précision.
  • # À propos des machines compatible FreeWRT

    Posté par . Évalué à 2.

    Les possesseurs de machines compatibles FreeWRT (voir http://www.freewrt.org/trac/wiki/Documentation/TargetSystems ) pourraient-ils donner leur avis sur leur machines histoire d'aider ceux qui projettent d'en acheter une ? Personnellement, j'avais pensé me procurer un Asus WL 5OO G premium mais je suis tombé sur des commentaires récents et mitigés sur rue-hardware.
    • [^] # Re: À propos des machines compatible FreeWRT

      Posté par . Évalué à 2.

      Moi j'ai un Asus WL-500g deluxe qui marche très bien à la fois avec OpenWrt et FreeWRT. Il est sympa car il a deux ports USB 2.0 à l'arrière, ce qui permet de brancher une imprimante, un disque dur, ou une carte son dessus. On peut chaîner les périphériques USB derrière un hub.

      Il me servait de serveur d'impression, de partage de fichiers et j'avais également un jukebox mpd. Au niveau des perfs, il faut pas attendre des merveilles non plus...
      • [^] # Re: À propos des machines compatible FreeWRT

        Posté par . Évalué à 3.

        Merci pour le retour d'expérience sur ASUS et qui me rappelle une autre de mes questions : pourquoi pas une machine au format mini-itx plutôt qu'un routeur Wifi ? pb de consommation ? de prix ? Ça paraît être une solution plus ouverte a priori d'autant qu'on trouve des distributions faites spécialement pour cette fonction.
  • # Débit

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour,

    Je profite de cette news pour poser une petite question. J'utilise trois WRT54G(L) (2.2, 4.0 et GL 1.1) sous openWRT et j'ai des débits relativement lents par rapport au débit théorique :/. Un transfert ssh d'un gros fichier m'indique environ 2.7Mo/s. J'ai essayé d'autres firmware, c'est pareil ou moins bien.
    Alors, est ce normal docteur ?
    • [^] # Re: Débit

      Posté par . Évalué à 1.

      Ca dépend :-)

      Tes transferts se font entre 2 routeurs, entre 2 PC qui passent par le routeur, entre un PC et un routeur ?
      Il ne faut pas oublier que le WRT54G a un processeur pas forcement très performant... Tu devrais regarder la charge de ton routeur pour voir si le débit ne serait pas bridé par le processeur.
      • [^] # Re: Débit

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce débit est constaté entre un portable connecté par wifi à un des WRT54G et un pc fixe sur le réseau local auquel est connecté le WRT54G par un de ses ports ethernet.

        Je viens de vérifier la charge cpu, lors du transfert il y a un process "ksoftirqd_CPU0" qui monte à 30%.

        J'ai essayé à tout hasard de virer le pont entre le wifi et l'ethernet pour voir si ca change quelque chose mais non.
    • [^] # Re: Débit

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai toujours constaté des débits similaires dès que ça passe par le Wi-Fi (en gros, on dépasse pas le 20 Mbps). Ce n'est pas forcément lié au matériel mais plutôt au Wi-Fi en lui-même.

      Par contre, de ethernet vers ethernet, ça bombarde presque au débit théorique (100 Mbps).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.