L'ICANN libère les extensions de domaines

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
24
juin
2008
Commercial
Il sera bientôt possible d'acheter des noms du domaines avec l'extension de son choix. Jusqu'à présent, pour acheter (plus exactement louer pour une certaine durée) un nom de domaine, on n'avait guère de choix. Il fallait se contenter d'un .com, d'un .net ou d'un .org, voir dans certains cas d'un .fr, libérés depuis peu.

Mais il était impossible d'obtenir un extension particulière. Par exemple, il était impossible d'obtenir un .linux. L'an prochain, soit en 2009, il sera possible d'acheter une extension racine. En effet, l'ICANN prévoit d'autoriser l'achat de n'importe quelle extension. On imagine assez facilement les grandes entreprises utiliser leur propre extension pour peu qu'elles soient assez connues, par exemple .redhat ou .suse pour les deux entreprises.

On imagine tous les problèmes de cyber-squatting que cela risque de générer. Déjà qu'actuellement avec les .com et .net cela arrive de temps en temps. Beaucoup de grandes sociétés vont devoir acheter rapidement beaucoup de ces nouvelles extensions, pour éviter tout problème de cyber-squatting. Sans parler de toutes les entreprises qui voudront acquérir les .achat, .vente, .bay, etc.

NdM : une entreprise (libre ou proprio, ou encore ambivalente) cyber-squattée peut toujours négocier, racheter ou attaquer un cyber-squatteur, les projets libres plus difficilement...

Aller plus loin

  • # Prix?

    Posté par . Évalué à 5.

    Le cyber squatting va coûter de plus en plus cher!!

    Tout le monde n'a pas les moyens de Verisign (qui gère le .com et le .net, arrêtez-moi si je me trompe!).

    Avoir une extension du nom de domaine, ça veut dire également devoir gérer tout seul cette extension, et c'est autre chose qu'un nom de domaine. On parle ici de frais de dossier de l'ordre de plusieurs milliers de dollars, et ce ne sont que les frais de dossier, pas les moyens nécessaires pour gérer ce domaine derrière!

    En fait, je ne suis pas sûr que tant de monde que ça soit capable de profiter de cette mesure!
    • [^] # Re: Prix?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      "Sans parler de toutes les entreprises qui voudront acquérir les .achat, .vente, .bay, etc."

      et le .porn ?

      dire que cela avait fait un scandale lorsqu'ils voulaient introduire les .xxx à l'époque...
    • [^] # Re: Prix?

      Posté par . Évalué à 3.

      Bah la grosse faille dans l'histoire c'est que le cybersquattage est légal, voire encouragé (bah oui ça rapporte du fric). Si le système avait été conçi dès le début pour limiter ça (par exemple avec une annulation immédiate du domaine en cas de squattage manifeste), on ne serait pas à des milliers de wikipdia.org, wkipedia.org ou wikpedia.org...
      • [^] # Re: Prix?

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        par exemple avec une annulation immédiate du domaine en cas de squattage manifeste

        C'est sur linuxfr qu'on lit ça ? Eh bien, il ne reste plus qu'à voter un soutien enthousiaste à la loi Hadopi <http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Hadopi>. « Riposte graduée » au cybersquattage ?

        Au fait, jeboycottedanone.com, c'était du cybersquattage ? Pour les avocats de Danone, oui.
        • [^] # Re: Prix?

          Posté par . Évalué à 4.

          non pour les avocats de danone c'etais de la contrefacon de marque un peu comme l'affaire milka
    • [^] # Re: Prix?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > Le cyber squatting va coûter de plus en plus cher!!

      Je ne crois pas, puisque visiblement il y aura une explosion de l'offre de noms disponibles.

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: Prix?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ben si justement, plus il y a de tld, plus on va pouvoir trouver des noms de domaines qui ressemblent au tien, donc ça va te couter beaucoup plus cher en veille, rachats procès etc... :)
        • [^] # Re: Prix?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ma pensé est que je n'en ai rien a foutre que qqun squatte tel ou tel nom qui m'intéresse, puisque je vais pouvoir en trouver un voisin.

          En conséquence, pas de dépense juridique et veille, toussa ... et en plus, si on te fait chanter, tu t'en fout puisque tu trouve facilement l'équivalent. D'où le résultat.

          Donc le squatt peut devenir plus chère, mais à condition que les squatters mettent le paquet. Peuvent ils le faire en toute impunité (on pourrait imaginer qu'une personne ne pourrait s'offrir qu'un nombre limité de domaines sur une durée donnée ...) ?

          Adhérer à l'April, ça vous tente ?

    • [^] # Re: Prix?

      Posté par . Évalué à 4.

      Dites, tous, je crois que j'ai pas été clair:

      Quand je dis que le cyber squatting va coûter de plus en plus cher, je pensais surtout à plus cher pour les cyber squatteurs!

      Vous imaginez payer un TLD 10 000$ sans l'utiliser pour essayez de le revendre encore plus cher ensuite??
      Et encore, je dis 10 000$, mais en fait c'est beaucoup plus!
  • # Devenir registrar

    Posté par . Évalué à 10.

    Acheter une extension racine ne sera pas à la portée de tous, loin de là.

    Les conditions pour devenir propriétaire d'une extension devraient être assez proche de celles pour devenir registrar:
    http://www.icann.com/registrars/accreditation-financials.htm


    You must have:
    * US$70,000 in working capital requirement.
    * Commercial General Liability Insurance coverage of at least $500,000.


    Ça sera probablement plus pour acquérir une extension, sans parler des frais de dossier de plusieurs dizaines de milliers de dollars.
    • [^] # Re: Devenir registrar

      Posté par . Évalué à 3.

      +1

      Ca ne sera vraiment pas donné à tout le monde. Il faudra montrer patte blanche pour y avoir acces et avoir pas mal de $ en stock.
      On peut par exemple imaginer google le faire pour blogspot ou des .google mais le particulier n'y aura pas vraiment acces car pour avoir un .michou par exemple il faudra débourser plus que 10$/an.
      • [^] # Re: Devenir registrar

        Posté par . Évalué à 4.

        Certaines boites vont acheter .toutlemondeleveux et revendront supercestmoiquilai.toutlemondeleveux, enveuxtuenvoila.toutlemondeleveux...
        • [^] # Re: Devenir registrar

          Posté par . Évalué à 1.

          Ca me rappelle l'histoire avec les .tv, ce petit pays où ils allaient tous devenir millionaires grâce à la ruée des chaînes.

          L'effet n'a pas été à la hauteur du remue-ménage annoncé ;)
    • [^] # Re: Devenir registrar

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai du loupé un passage car je n'ai pas vu cette référence contractuelle;
      Pour avoir (tenté) de monter un registrar (accrédité ICANN finalement), je sais que les accrédidations sont trèèèès dur à avoir pour le quidam; Surtout que les dossiers se sont renforcés entre 2005 et 2006 (et qu'à une époque, il était mal vu d'être français :-)
  • # Dommage il y aurait des idées à prendre

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Si les règles d'attribution étaient plus équitables, cela pourrait être sympa d'avoir des TLD en .libre, .freesoftware et ce genre de chose.

    (et en .capucpaslibre et en .troll pour contenter tout le monde)
  • # Extention personnel

    Posté par . Évalué à 1.

    A quand une extention en .<monNomDeFamille>, c'est déjà un bon début mais si par la suite cela pouvait baisser jusqu'a être accessible par le particulier moyen ca serais déjà pas mal
    • [^] # Re: Extention personnel

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Vu la quantité d'homonymes sur la planète, l'intérêt serait somme toute très limité.

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Extention personnel

        Posté par . Évalué à 4.

        Chez les Han, on compte en moyenne 320 000 personnes par nom, avec de très grandes variations en pratique. Une centaine de grands noms nomment réunis 84,77% des Chinois. Wang (王)[3] vient en tête avec 92,881 millions de porteurs (7,25% de la population) suivi de Li (李) (92,074 millions, 7,19%) et Zhang (張/张) (87,502 millions, 6,83%). Le nom monosyllabique le plus rare est Nan (難), « difficile ».

        Autres noms importants :

        * Plus de 20 millions de porteurs : Liu (劉/刘), Chen (陳/陈), Yang (楊/杨), Huang (黄), Zhao (趙/赵), Wu (吳/吴), Zhou (周).
        * Plus de 10 millions de porteurs : Xu (徐), Sun (孫/孙), Ma (馬/马), Zhu (朱), Hu (胡), Guo(郭), He (何), Gao (高), lin (林), Luo (羅/罗), Zheng (鄭/郑), liang (梁).

        (de http://fr.wikipedia.org/wiki/Nom_de_famille_chinois )

        voilà, 3 noms, 271 millions de chinois et plus. va falloir trouver autre chose \o/
    • [^] # Re: Extention personnel

      Posté par . Évalué à 5.

      Je vois pas vraiment le besoin qu'a le particulier d'avoir un nom racine. Un nom de domaine en .name suffit amplement et si tu regardes bien, c'est accessible au particulier !
    • [^] # Re: Extention personnel

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est déjà plus ou moins à ça que sert le .perso, que tu ne peux réserver (je pense) que sous la forme prenom.nom.perso
  • # Pas si simple que ça...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je trouve que cet article est sorti un peu vite.

    Déjà, il me semble que la réunion du l'ICANN dure du 22 au 26 juin. Il me semble un peu prématuré de publier les conclusions d'une réunion avant que celle-ci ne soit terminée...

    De plus, tout et n'importe quoi ne peux pas être déposé par n'importe qui. Le droit des marques devra être respecté (non, vous ne pourrez pas acheter un .ebay ), de même que pour les noms géagraphiques, le gourvernement concerné devra être consulté (cf http://www.domainesinfo.fr/interview/91/janis-klarklins-l-ic(...)
    De plus, les nouveaux tlds ne devront pas risquer de destabiliser le réseau (c'est vague), ni être proche d'un tld existant (c'est vague aussi, mais en gros, ça élimine le .comm , par exemple).
    Plus de détail ici : http://forum.icann.org/lists/gtld-council/msg00520.html

    Enfin, ainsi que dit dans un commentaire plus haut, le cout d'entrée sera prohibitif pour le grand public : probablement plusieurs dizaines de milliers d'euros, voire plusieurs centaines.

    Non, ce n'est pas encore la fin du monde.

    Par contre, je m'inquiète bien plus de l'arrivée des alphabets non latin, et/ou des accents dans les noms de domaines...
    • [^] # Re: Pas si simple que ça...

      Posté par . Évalué à 1.

      Par contre, je m'inquiète bien plus de l'arrivée des alphabets non latin, et/ou des accents dans les noms de domaines...

      Ce n'est pas pire que l'introduction de l'UTF-8 dans les consoles Linux. Il faudra un temps plus ou moins long d'adaptation et des extensions ou patchs ad hoc.
    • [^] # Re: Pas si simple que ça...

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Par contre, je m'inquiète bien plus de l'arrivée des alphabets non latin, et/ou des accents dans les noms de domaines...

      Il est vrai qu'il est inquiétant que les russes veulent utiliser l'alphabet cyrillique et les iraniens l'alphabet arabe. Que font Chuck Norris et SuperDupont ?

      Blague à part, si l'Internet avait été inventé en Chine, que diriez-vous de devoir taper toutes les adresses avec un bout en chinois à droite. Avec des chinois qui vous expliquent doctement que ce n'est pas si difficile que cela et que c'est dans l'intérêt de la sécurité et de la stabilité ?

      Je trouve étonnant que sur un forum de logiciel libre, on lise des réactions aussi primaires contre l'internationalisation, alors que Microsoft fait des efforts pour adapter tous ses logiciels.
      • [^] # Re: Pas si simple que ça...

        Posté par . Évalué à 3.

        le probleme d'introduire des autres caractères que l'ascii (tu as vu je me suis bien restreint) se produit dans le cas qu'un caractère ressemble à un autre (d'un autre alphabet ou du même alphabet).

        Déja que c'est pas forcément facile, suivant les fonts, entre l et I ...


        Si deux caractères sont très ressemblants => risque de pishing ou autre.
        • [^] # Re: Pas si simple que ça...

          Posté par . Évalué à 3.

          voilà, а et a c'est pas pareil... le premier est cyrillique.
          • [^] # Re: Pas si simple que ça...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            а et a c'est pas pareil... le premier est cyrillique.

            Et pourquoi, si on décidait de n'en autoriser qu'un, n'accepter que le latin ?

            C'est rigolo, lorsqu'on discute des IDN, les gens qui trouvent qu'on pourrait bien se contenter de l'alphabet latin sont toujours des gens dont la langue maternelle s'écrit avec cet alphabet.

            http://www.trigeminal.com/samples/provincial.html
            • [^] # Re: Pas si simple que ça...

              Posté par . Évalué à 3.

              oh on soulignait juste que entre lаposte.net et laposte.net ou entre ebay.com et ebаy.com la différence sera invisible pour le commun des mortels.

              le problème n'est pas tant celui de l'alphabet choisi ou du fait qu'on aura 3434 extensions au lieu de 3 ou 4. comme indiqué plus haut, on peut faire déjà des tas de blagues avec les l et les 1 ou les i, et un http://socletegenerale.fr/ est difficile à discerner pour des yeux fatigués...

              donc pour ne pas se faire avoir, toto va finir par utiliser une interface ou barre d'url améliorée avec des sites de confiance qui marcheront en un seul mot, et ce mot sera sans rapport avec l'URL du site web derrière, qu'il y ait un .com ou un .marquedéposée ou un .escroquerie au cul

              cette liste de sites de confiance (enfin, la correspondance nom / url ) sera tenue par un organisme public ou parapublic ou privée, enfin peu importe. l'important sera que hors de cette liste (ou de listes concurrentes, car ca va vite être une affaire très juteuse) ça sera le Far-West dehors, ma bonne dame.
        • [^] # Re: Pas si simple que ça...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          le probleme d'introduire des autres caractères que l'ascii (tu as vu je me suis bien restreint) se produit dans le cas qu'un caractère ressemble à un autre

          Et, dans ce cas, pourquoi favoriser systématiquement l'alphabet latin ? Et cet argument ne joue certainement pas pour le chinois, où le risque de confondre avec les lettres latines est faible :-)

          Je sais que les anti-IDN font feu de tout bois mais cet argument-là me semble particulièrement faible.

          Si deux caractères sont très ressemblants => risque de pishing ou autre.

          Non, ça, c'est du baratin . Politiquement, c'est du même niveau que « si les internautes ont la liberté de s'echanger des fichiers, il n'y aura plus de création artistique » Pratiquement, je reçois beaucoup de rapport de hameçonnage au bureau et il est exceptionnel qu'il y aie un effort de vraisemblance dans l'URL. Si la cible est, mettons, la Banque Générale, on voit parfois banquegeneral-secure.com ou un truc équivalent (qui n'a pas besoin d'homographie). Mais, la plupart du temps, c'est untel.free.fr, voire une simple adresse IP. Comme personne ne vérifie l'URL, il n'a pas besoin d'être vraisemblable.

          Prétendre que les IDN permettraient d'avantage de hameçonnage est donc un argument purement politicien, mis en avant par les gens qui refusent l'internationalisation de l'Internet.

          On notera que cet argument n'apparait pas dans la charte du groupe de travail IETF sur IDNA v2 http://www.ietf.org/html.charters/idnabis-charter.html alors qu'il était dans les versions initiales.
          • [^] # Re: Pas si simple que ça...

            Posté par . Évalué à 1.

            Et, dans ce cas, pourquoi favoriser systématiquement l'alphabet latin ?
            pour plusieurs raisons
            1°) C'est la langue historique. Il semble donc logique d'éviter de migrer l'ensemble des architectures si c'est pour avoir les mêmes problemes.
            2°) C'est un alphabet simple, qui tient sur un seul octet par caractère (meme 7 bits !). Il n'y a pas besoin de gérer les multiples octets qu'ils soient dynamiques (utf-8) ou statique (utf-32) .
            3°) Une grande partie des clients et des serveurs utilisent encore l'ascii en interne. Si il faut modifier TOUT les clients simplement parce que "y'a pas de raison que le latin soit utilisé plutot que l'indonésien" (bref satisfaire ton égocentrisme : "j'aime bien tel langue, donc on va l'utiliser plutot que celle qui est utilisé depuis tout le temps).
            4°) je rapelle qu'internet vient de DARPA, pas du FSB ou autre. Il semble donc logique que les première versions utilise le latin.
            5°) le latin, pour l'instant, suffit largement a l'ensemble des noms de domaines. La longueur d'une url est suffisante pour ne pas avoir tout de suite le probleme qui se pose avec ipv4.

            Et cet argument ne joue certainement pas pour le chinois, où le risque de confondre avec les lettres latines est faible :-)
            Clair ... confondre entre deux kanjis/hanji risque pas d'arriver pour l'ensemble de la population ... même chinoise !
            il y a 50 000 kanjis, et ne crois pas que les chinois (ou les japonais, qui ont un alphabet similaire pour les idéogrammes) les connaissent tous.
            De plus avoir des kanjis qui se ressemblent ca arrive assez souvent (les kanjis "compliqué" sont formé a partir de radicaux provenant d'autres kanjis pour faire simple).

            Enfin, les japonais ont l'alphabet 'romanji' qui est l'alphabet latin grosso modo. Il doit etre représenté comment ?

            Quel génial argument "si je fous une merde pas possible (alphabet peu utilisé en informatique ... autre part qu'en chine et au japon, multi octet, complexe a comprendre et à représenter et donc à intégrer, ayant les mêmes problemes que les autres alphabet idéogrammes proche graphiquement, etc..), y'aura moins de probleme".

            Non, ça, c'est du baratin
            Ca c'est de la contre argumentation.

            Politiquement, c'est du même niveau que « si les internautes ont la liberté de s'echanger des fichiers, il n'y aura plus de création artistique »
            Tu peux me pointer un lien entre le pishing (qui existe réellement, et qui se base sur la ressemblance d'url, du XSS ou autre) et la contrefaçon artistique ?

            La tu dis "Il faut accepter les autres alphabets". Et on dit "pourquoi faire ? Sans compter que ca augment les risques, pour un gain proche de 0".

            Et la tu dis "Mais euuh vous etes méchant avec moi. C'est pas juste pour les autres si c'est que du latin. Et d'abord c'est exactement le meme raisonnement que vouloir interdire le transfert de fichier nah".
            Ce a quoi je vais te répondre :
            Arrête de fumer. Ca attaque tes neurones.

            Pratiquement, je reçois beaucoup de rapport de hameçonnage au bureau et il est exceptionnel qu'il y aie un effort de vraisemblance dans l'URL.
            "Je recois. Dans ce que je recois c'est rare. Donc [MUWAHAHAHA] c'est rare. Et comme c'est rare, ne protégeons rien".

            Allez exemple overkill
            Il est rare qu'un missile nucléaire soit lancé. C'est pas pour autant qu'il n'y a aucune protection pour en lancer un.

            Prétendre que les IDN permettraient d'avantage de hameçonnage est donc un argument purement politicien
            Tu peux me dire d'ou vient ton donc ?
            Ton argument est Politiquement, c'est du même niveau que
            Et tu arrive sur est donc un argument purement politicien
            M'est d'avis que tu fait une belle lapalissade.
            "Je dis que politiquement c'est politique. Comme mon argument est politique, c'est donc politicien.".

            Comme personne ne vérifie l'URL,
            Ah il a fini la moquette et a commencer la tringle à rideau.


            On notera que cet argument n'apparait pas dans la charte du groupe de travail IETF sur IDNA v2 http://www.ietf.org/html.charters/idnabis-charter.html alors qu'il était dans les versions initiales.
            C'est a peu près le seul argument pertinent. Maintenant faut se palucher les discut pour savoir pourquoi ils l'ont retiré.
            • [^] # Re: Pas si simple que ça...

              Posté par . Évalué à 2.

              "y'a pas de raison que le latin soit utilisé plutot que l'indonésien"


              L'indonésien utilise l'alphabet latin (merci Thalassa).
  • # Je le fais déjà

    Posté par . Évalué à 3.

    Chez moi j'ai ma propre extension rien qu'à moi. Bon, forcément, ça marche que sur mon réseau local, mais c'est quand même sympa :)
  • # Je cours réserver...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    coincoin.pan !
  • # Et la validation ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Suis-je le seul à penser que ca va être encore plus merdique à vérifier si un email est un minimum valide ? Qui n'a jamais écris de regexp terminant par (com|net|org... ?
  • # pour qui...

    Posté par . Évalué à 2.

    Attention, il faut regarder à quel prix ceci va être disponible, pour le moment la tonalité est dans le TRES cher! En fait cela va permettre de résoudre le problème posé par la Russie, la Chine, etc... concernant l'utilisation de caractères non européens, d'une part, et ça va permettre à l'ICANN de se faire du blé en grande quantité... Ce qui est préoccupant, mais ce n'est pas d'aujourd'hui, c'est le contrôle de l'ICANN, qui dirige quoi. Quand je pense qu'on avait participé au vote pour l'élection des administrateurs, il y a quelques années! Et on pensait -c'est ce qui se disait- que cela allait de plus en plus se démocratiser pour arriver à une cyber gouvernance avec le pouvoir aux internautes, bla bla bla...
  • # Impact sur les serveurs DNS ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ca va donner quoi au final, s'il y a un système plus plat que hiérarchique ?

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Impact sur les serveurs DNS ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Un root.hint plus gros sur les serveurs des ISP et des gros hebergeurs.
      • [^] # Re: Impact sur les serveurs DNS ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Un root.hint plus gros sur les serveurs des ISP et des gros hebergeurs.

        Drôle d'idée, le fichier "hints" ne contient pas la liste des TLD, seulement celle des serveurs de la racine. Vous pouvez expliquer ?
    • [^] # Re: Impact sur les serveurs DNS ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui tiens, cela ne va-t-il pas imposer une qualification complète des noms de machines internes ?

      En supposant que les TLD arrivent rapidement à être chargés, que va-t-on devoir nommer notre imprimante "imprimante.mondomainepublic.tld" plutôt que "imprimante" ?

      Ou alors les résolveurs DNS seront moins triviaux... Ca pose des questions pratiques en tout cas, au delà de l'inquiétude d'une pollution des TLD.
      • [^] # Re: Impact sur les serveurs DNS ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Oui tiens, cela ne va-t-il pas imposer une qualification complète des noms de machines internes ?

        En supposant que les TLD arrivent rapidement à être chargés, que va-t-on devoir nommer notre imprimante "imprimante.mondomainepublic.tld" plutôt que "imprimante" ?

        Ou alors les résolveurs DNS seront moins triviaux...


        Là aussi, c'est assez surprenant. En quoi l'ajout de ".bzh", ".paris" ou ".nimportequoi" pourrait changer le nommage interne et les résolveurs ???
        • [^] # Re: Impact sur les serveurs DNS ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Parce que si quelqu'un a acheté le TLD "imprimante", et qu'il y a dans le même temps sur le réseau local un hôte "imprimante", ça risque de causer un sacré bordel, puisque il y aura le même nom pour deux choses complètement différentes.
  • # Vocabulaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Le terme "extension de domaine" est-il officiellement accepté ?

    Je ne trouve pas très naturel de traduire "Top-Level Domain" en "extension de domaine", même si un nom de domaine ressemble vaguement à un nom de fichier avec une "extension".
  • # Fausse information, pas la peine de perdre du temps à la commenter

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    C'est curieux qu'il faille apprendre aux lecteurs de linuxfr qu'on ne doit pas faire confiance à ce qui est écrit par des journalistes sur du papier. Seule l'information publiée sur Internet est correcte et à jour et l'ICANN a vite démenti cet interview :

    http://www.mailclub.info/article.php3?id_article=807

    Un peu de bon sens aurait suffi à détecter la traduction ultra-approximative (Paul Twomey ne parle pas français). Certes, l'ICANN est une organisation assez secrète où les vraies décisions sont prises en petit comité et annoncées par suprise mais, là, quand même, l'ICANN qui a toujours été ultra-fidèle au patronat et aux détenteurs de propriété intellectuelle, qui ouvrirait les vannes tout grand à la liberté ? C'était difficilement croyable.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.