Licences du libre par l'ATICA

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
21
sept.
2001
Communauté
L'ATICA (Agence pour les Technologies de l'Information et de la Communication dans l'Administration), dont la mission prolonge cette de la MTIC, publie un classement et une caractérisation des licences de la galaxie du libre.

Extrait de l'introduction à ce document :
Dans son rapport « Pour une administration électronique et citoyenne » le député Thierry Carcénac recommande de « mettre l'ensemble des développements réalisés par ou pour le compte des administrations sous licence open source ou analogue ». Il convient désormais, de dénombrer, classifier et caractériser ces licences.

Pour mener à bien leur étude, ils ont eu le bon goût de mettre à contribution le (célèbre) Sébastien Blondeel (Sebastien.Blondeel@IDEALX.com), ce qui garantit la qualité de leur travaux.

Aller plus loin

  • # Sebastien Blondeel...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    "Pour mener à bien leur étude, ils ont eu le bon goût de mettre à contribution le (célèbre) Sébastien Blondeel (Sebastien.Blondeel@IDEALX.com), ce qui garantit la qualité de leur travaux."

    Je suis d'accord que Sébastien Blondeel est une "garantie" de qualité des travaux et qu'il est "célèbre" dans le mode du libre français (traducteur de la Cathédrale et la Bazaar d'ESR, il y a quelques années entre autres).

    Mais il n'a pas fait trop parler de lui ces dernières années dans le monde du libre. Tu lui fais beaucoup d'honneur sans le présenter vraiment pour les newbies.
    • [^] # Re: Sebastien Blondeel...

      Posté par . Évalué à 7.

      Il vaut peut etre mieux pour les newbies qu'ils ne cernent pas trop le personnage :-)

      "Ne jamais laisser un Sbi à portée d'un newbie" (ou l'inverse ? :-)
    • [^] # Re: Sebastien Blondeel...

      Posté par . Évalué à 10.

      «Tu lui fais beaucoup d'honneur sans le présenter vraiment pour les newbies.»

      Bon, d'accord, j'avoue lui faire beaucoup d'honneur, mais j'estime que c'est mérité. Ceux qui ne le connaissent pas peuvent rechercher les référence à cette poiture du libre sur Google :
      http://www.google.com/linux?site=search&restrict=linux&hl=f(...)

      Pour résumer, et simplifier à outrance, il est un des promoteurs du libre en France depuis pas mal d'années, notamment par des traductions. Le lien sur Google devrait aider ceux qui ne le connaissent pas à trouver ses traces sur la Toile.
    • [^] # Re: Sebastien Blondeel...

      Posté par . Évalué à 7.

      Bon,
      résumons nous, je travaille aussi à Idealx et cotoie le personnage sus-cité tous les jours. Je bois souvent des Leffe avec lui, je déconne avec lui, je mange des crêpes avec lui ... mais je ne savais pas qu'il était une des figures du logiciel libre !!! ben m...e alors :)
      Nat m'avait dit de me méfier du personnage mais alors là !!!!!!!!
      Sbi, un agent double avec sa casquette microsoft ???
  • # Super....

    Posté par . Évalué à -10.

    ... On va pouvoir avoir en open-source les logiciels de calculs de nos points retraites et de gestion des assurés sociaux... Ouaiiiiiis... De nombreuses heures d'amusement et de hacking, car c'est sûr, tout le monde va vouloir s'installer et augmenter les fonctionnalités de ce genre de programme...

    Personne n'a une VRAIE bonne nouvelle sous la main ?
    • [^] # Personne n'a une VRAIE bonne nouvelle sous la main ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Ce soir, c'est le week end ?



      Desolé, c'est tout ce que j'ai :)
    • [^] # Re: Super....

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est une vraie bonne nouvelle:

      L'etat va utiliser/financer des logiciels libres, plutot que des produits propriétaires !!

      Bon, ok, on va pas forcément tous hacker chaque programme concerné, mais je pense qu'ils utilisent des applicatifs plus "classiques" que ce que tu cites !!
    • [^] # Re: Super....

      Posté par . Évalué à 10.

      sauf que cela permettra d'obtenir pas mal de documents administratifs sans avoir a faire la queue pendant 3h a la mairie et a ce que ces documents soit diffuses dans un format qui puisse etre lu sans utiliser de logiciels proprietaires

      une vraie reflexion sur l'informatique dans l'administration pourrait peut-etre, a terme, faire oublier les actuelles lenteurs administratives

      mes 0.02 euros
    • [^] # Re: Super....

      Posté par . Évalué à 4.

      Perdu : l'ATICA s'occupe de l'administration alors que les points de retraite et les assurés sociaux sont gérés par la Sécurité Sociale ce qui n'est pas la même chose, même si cela peut y ressembler furieusement.

      C'est tellement pas la même chose que les fonctionnaires^d^d^d^d^d^d^d ministres de la santé et des finances veulent se l'accaparer (la sécu a le même budget que celui de l'état).

      Et hop -1 car c'est hors sujet et politique. Mais vous pouvez en décider autrement.
    • [^] # Re: Super....

      Posté par . Évalué à 4.

      Encore perdu : est-ce parce-que Linux est libre donc source ouvert qu'il est moins sécurisé que les OS fermés ? De l'avis des spécialiste cela serait même le contraire !

      Les logiciels de la sécu peuvent être ouverts et libres, cela ne devrait pas entamer leur robustesse aux attaques.

      De plus si j'ai bien compris ces licences, elle obligent en cas de redistribution a redistribuer les sources en même temps. Donc, pour avoir les sources il faudrait que ces logiciels soient distribué ce qui n'est pas le cas.
  • # Extrait des propositions du rapport Carcenac

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour ceux qui ne veulent pas tout lire, des extraits des propal's du député Carcenac.

    En élaguant ce qui concerne seule l'administration et les portails de services aux citoyens, on peut trouver en vrac :
    - Penser linux comme une possibilité et non pas comme une alternative (19)
    - Démarrer les prochains projet sur bases de LL(20) et les mettre en opensource (21)
    - Pousser la réflexion sur les brevets logiciels (25)
    - permettre à tous d'accéder au net (51) <NOTE> on ne parle pas de haut débit, mais ne serait-ce qu'un forfait illimité pour tous. Mais le problème viendrait plus des règlementations, car si les communications locales ne coutent presque plus rien à FT, ils n'ont pas le droit de les vendre moins cher que leurs concurrents ! Donc le blocage n'est pas que du fait de FT</NOTE>

    19. [...] L’on constate en effet que si l’installation d’un nouveau serveur Windows NT ou Unix propriétaire pose rarement question, il n’en va pas de même pour l’installation d’un serveur Linux . L’introduction d’une réflexion dans le cadre officiel d’un schéma ministériel informatique devrait offrir des opportunités nouvelles pour utiliser les logiciels libres.

    20. Ne rendre éligible au fond interministériel de modernisation (FIM) durant une période de deux ou trois années que les projets basés sur des logiciels libres.

    21. Mettre l’ensemble des développements réalisés par ou pour le compte des administrations sous licence open source ou analogue. Cela pourrait se faire de manière globale par un acte réglementaire.

    25. Confier à trois experts indépendants, par exemple un scientifique, un économiste et un juriste, le soin d’évaluer l’impact d’un changement réglementaire de la brevetabilité des logiciels sur l’innovation technologique.

    51. Le frein le plus important à l’émergence d’une société de l’information solidaire reste le coût de la connexion à l’internet, du à la taxation des communications locales. Il apparaît donc indispensable de prendre toutes les mesures réglementaires nécessaires afin de faire naître une offre commerciale d’accès à l’internet illimité pour un prix forfaitaire incluant les communications locales. Il faut à tout prix éviter l’expérience malheureuse du minitel ou les moins favorisés ont eu à faire face à des factures téléphoniques imprévues.
  • # ambitions

    Posté par . Évalué à 0.

    J'ai l'impression qu'on met la charrue avant les boeufs en parlant des licences plutot que de parler des catégories de logiciel qui vont intéresser l'administration.
    Je pense que l'Etat n'a pas à faire de cadeau particulier au Libre. Si il décide de garder propriétaire quatre scripts CGI et trois script de sauvegardes, les contribuables ne seront pas lésés.
    Il faudrait que des boites se positionnent sur le marché pour proposer des solutions Libres à des problèmes concrets qui interesseront l'Etat.
    Je trouve que les solutions propriétaires ont plusieurs longueurs d'avance dans l'élaboration des solutions.
    C'est un gros risque car les solutions propriétaires se moqueront de vos Linuxbox, des protocoles, des formats et de la liberté des gens. Une fois mises en place, les solutions propriétaires seront très difficiles à déboulonner.
    France Télécom détient plusieurs brevets dans ce domaine.
    http://www.atica.pm.gouv.fr/dossiers/documents/anonymat.shtml(...)

    Quel produits tangibles pourrait-on à proposer à un maire, un établissement scolaire, une médiathèque, une direction régionale, etc ? Les bonnes idées et les licences ne me semblent pas suffire...
    • [^] # Re: ambitions

      Posté par . Évalué à 9.

      Je penses le contraire, si on paie des impots, c'est bien pour que l'etat utilise nos sous de maniere plus intelligente que nous. Et c'est pas en nous empechant d'acceder a des donnees que nous leurs permettont de se procurer et de creer qu'un etat est intelligent. C'est nous qui lui fournissont l'argent, il nous faut un retour.


      Et aujourd'hui ce n'est pas le cas et c'est anormal, je penses que toutes les personnes travaillant dans la fonction publique et realisant un soft devrait le mettre sous licence GPL ou meme BSD. Ca devrait etre obligatoire, dans la loi.


      PS: Je sais je suis extremiste, mais dans le meme ordre d'idee, l'on devrait faire la meme chose pour tous les developpements effectues par les administrations aussi bien software, hardware, que dans tous les autres domaines de la vie courante, ca amenerait bien plus de transparence...

      • [^] # Re: ambitions

        Posté par . Évalué à 6.

        >la fonction publique realisant un soft devrait le mettre sous licence GPL

        Ne serait-ce que pour eviter de jeter notre argent par les fenetres à redevelopper les memes choses à chaque fois. Je pense meme que l'administration, dans son immensité, prendrait ainsi connaissance d'autres projets similaires en son sein :)

        C'est un des points défendu par Carcenac :
        21. Mettre l’ensemble des développements réalisés par ou pour le compte des administrations sous licence open source
    • [^] # Re: ambitions

      Posté par . Évalué à 5.

      Combien faut-il de boeufs pour être sûr que la charrue soit derrière ?

      Je consulte régulièrement le site de la MTIC (devenue ATICA depuis) et la liste des sujets traités est très instructive, en vrac :
      • Le libre,

      • Intranet/Internet,

      • Groupware, workflow,

      • Interopérabilité,

      • Services en ligne,

      • Le formulaire électronique,

      • ...


      De plus, l'ATICA propose une sélection de logiciels libres à télécharger ( http://www.atica.pm.gouv.fr/telechargement/(...) j'aimerai que DaCode y soit référencé ;-)) ce qui fait vraiment trop boeufs pour une charrue !
      • [^] # Re: ambitions

        Posté par . Évalué à 2.

        Combien faut-il de boeufs pour être sûr que la charrue soit derrière ?

        Trois. ;)

        - Dans la liste des softs à télécharger, on ne trouve pas ceux qui ont été fait dans le cadre de l'administration: SLIS, demolinux, SSF, SDX, pleins d'autres. Il serait utile de créer une structure administrative qui sélectionne les softs intéressants (existants ou souhaitables) et les encourage intelligemment.
        Une telle structure serait à même d'évoluer et de s'adapter. C'est beaucoup plus souple que le règlement envisagé par Carcenac. "Tout soft sera opensource ou analogue" n'apportera pas de solution mais des problemes.

        - La MTIC/Attica ne parle plus trop du Libre. Rien sur le sujet à Hourtin. Dans les autres domaines, elle parle de l'importance des formats, des protocoles, des données qui vont forger la Société de l'Information. Il serait utile que le Libre fasse des propositions sur d'autres thèmes que les logiciels et leurs licences.

        - Je pense que l'administration serait partante si on lui faisait des propositions concrètes : Voici nos solutions pour la Justice, pour l'Education, pour la Recherche, pour l'Intérieur, pour la Santé, pour l'Emploi... Il serait utile qu'il y ait plus de boites capables de placer des solutions clés en main.
  • # Rien à voir

    Posté par . Évalué à -10.

    Rien à voir, mais j'adore trop le logo actuel de Linuxfr !
    hop -1
  • # Bonne ambiance

    Posté par . Évalué à 8.

    J'aime bien voir une news ou un ingénieur Alcove encense un ingénieur IdealX :o)

    --
    Moi pas signer
    • [^] # Re: Bonne ambiance

      Posté par . Évalué à 0.

      et hop un message subliminal pour faire passer que le libre en france = alcove ou idealx... et faire oublier les autres... ;-)
  • # </troll>???

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    euh, Sbi et serieux dans la meme phrase, c'est un troll? Ou alors l'auteur de la news était bourré...
  • # Sbi célèbre

    Posté par . Évalué à -1.

    Bah alors Sbi, ça y est t'es célèbre, quasiment par décret :-) Profites-en, ça peut ne pas durer très longtemps à notre époque (Andy Warhol).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.