L'université de Poitiers propose une compilation de logiciels libres

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
29
mai
2007
Éducation
L'université de Poitiers met à disposition du public une compilation de logiciels libres installable sur une clé USB - une adaptation de la "Framakey".

Ce pack est destiné aux étudiants de l'Université de Poitiers et aux apprenants de la Maison des langues, leur permettant un accès non restrictif aux ressources logicielles ainsi promues.

Les logiciels fournis permettent de définir cette offre comme celle d'un 'pack standard bureautique' . On y retrouve les biens connus Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird pour l'internet, OpenOffice.org pour la bureautique standard ainsi que des utilitaires multimédia avec VLC Mediaplayer et Audacity. On peut noter que toutes les solutions logicielles présentes dans cette compilation sont sous une licence permettant de les qualifier de 'logiciels libres' . Cette compilation est utilisable sur les ordinateurs équipés du système d'exploitation MS Windows, et comprend les logiciels suivant :
  • Mozilla Firefox (navigateur internet) ;
  • Mozilla Thunderbird (logiciel de courrier électronique) ;
  • ClamAV (anti-virus) ;
  • OpenOffice (bureautique) ;
  • 7Zip (pour compresser vos données) ;
  • Keepass (pour gérer vos mots de passe) ;
  • Audacity (éditeur audio pour s'enregistrer trés simplement) ;
  • VideoLan (lecteur audio-video).
Le pack fait la part belle aux ressources multimédias des ordinateurs avec l'inclusion de VLC Mediaplayer qui permet un accès facile et étendu à un grand nombre de formats d'encodage et protocoles de communications dits de 'streaming multimédia' , et du logiciel Audacity, solution d'édition audio libre pouvant être étendue par l'utilisation du module Nyquist, pour lequel la programmation se fait suivant une syntaxe Lisp.

Le reste du pack permet l'utilisation démocratique des ressources informatiques 'grand public' que constituent une suite bureautique complète et simple d'emploi, un navigateur Web et un client mail facile d'utilisation et de configuration.

Cette initiative, bien que n'ayant aucun but promotionnel explicite, est évidemment de nature à donner du crédit aux solutions alternatives libre, laissant l'étudiant se familiariser avec l'informatique 'quotidienne' par l'emploi d'utilitaires à source ouverte.

Aller plus loin

  • # Un autre aspect tres positif

    Posté par . Évalué à 6.

    Selon moi il y a aussi des repercutions indirectes tres positives.
    Par exemple un etudiant de l'universite de Poitier pourra certainement rendre plus facilement un devoir au format OpenDocument sachant que c'est l'universite qui distribue OpenOffice.
    Les professeurs seront peut etre egalement plus enclin a utiliser des formats libres/ouverts et a les recommander a leurs eleves.

    En ecole d'inge specialite informatique j'ai encore des profs (maths, communication, economie, langues) qui nous demandent d'envoyer des .doc, et nous on bataille pour leur expliquer pourquoi on leur envoie seulement un pdf...
    Heureusement pour nous le reste des profs demande explicitement des formats ouverts (ps, pdf, odt).
    • [^] # Re: Un autre aspect tres positif

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Selon ma nièce qui vient de finir sa maîtrise à Poitiers, Linux est très répandu et c'est même le système nominal.
      Distribuer des clefs USB est plus cher que de distribuer des CD mais c'est aussi plus efficace. L'idéal serait la clef Mandriva http://store.mandriva.com/product_info.php?products_id=277 qui permet de transporter ses logiciels et ses données dans son porte-clefs. Cette solution permet de s'affranchir des configurations des machines mises à la disposition des étudiants.

      Une autre approche est réalisée au Pays Basque, au collège Chantaco. Je pense que nous aurons bientôt des nouvelles de cette passionnante expérience soutenue par Euskalug http://www.euskalug.org/
      • [^] # Re: Un autre aspect tres positif

        Posté par . Évalué à 1.

        La clé n'est pas fournit avec :

        D'un simple clic, vous téléchargez une compilation de logiciels libres prêts à l'emploi, sur votre propre clé USB.

        à moins que ..


        enfin bon dans tous les cas ça reste une bonne initiative.
      • [^] # Re: Un autre aspect tres positif

        Posté par . Évalué à 2.

        apparemment ils ne donnent pas de clé, mais ils proposent juste de télécharger un fichier qui installer les prg sur la clé perso de l'étudiant. Vu qu'il reste de la place sur la clé (installation 254 mo, donc il faut une clé de 500 Mo), ils auraient pu proposer gimp également, car avec gtk c'est un peu tordu à installer...
        Ils auraient pu également proposer un lien vers http://www.framakey.org/Portables/Index pour que les étudiants puissent installer d'autres applications.

        L'initiative est sympa quand même :)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Essai de réponse synthétique

    Posté par . Évalué à 3.

    L'Université de Poitiers promouvoie déjà les outils libres dans ces salles en libre accès notamment. La Up Key Etu se veut une extension de ces outils.

    Les volontés du début : que les étudiants puissent avoir leurs présentations, leurs travaux de recherche sur eux et en sécurité (OOO et 7Zip), consulter leur e-mail et les services en ligne que l'UP offre directement depuis leur clé sans chercher l'info puisqu'ils sont référencés dans les marques-pages (Firefox et Thunderbird) le tout encore de manière sécurisée (ClamAV et Keypass). Et si besoin est de préparer une présentation orale, il suffit d'enregistrer sa voix avec Audacity.

    Ensuite il y aussi des tutoriels pour configurer tout ce petit monde.

    Enfin il y a aussi des ressources- sites web référencés par des enseignants pour les anglicistes ou tout simplement n'importe qui souhaitant améliorer ses compétences dans la langue de Shakespeare (presse en ligne, webTV, weradios, podcasts, etc.) Il suffit de télécharger son podcast depuis Firefox pour le lire avec VLC ou aller sur le site de son choix, écouter une émission et l'enregistrer un extrait avec Audacity.

    D'autres applis portables, langues, seront proposées en fonction de la demande.

    C'est un début.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.