Migrer vers Linux ... 2 exemples

Posté par  . Modéré par oliv.
Étiquettes : aucune
0
15
fév.
2002
Linux
Du coté informatique personnelle, Reno attire notre attention sur un article intéressant : "Migrer sa Maman sous Linux" dont il dit:
"Un (tout petit) article d'un américain qui a migré (avec succès) sa mère sous Linux.
PS: pas de troll de distrib, SVP (pour changer!)."

Du coté informatique professionnelle, BokLM, lui nous indique un dossier "Et si vous passiez à Linux ?" sur le site de lentreprise.com, où on "explique ses avantages et ses inconvénients."
Petit regret concernant ce dossier, des inexactitudes, des confusions, assez classiques dans le monde du journalisme.

Aller plus loin

  • # Bah, facile

    Posté par  . Évalué à 10.

    Moi aussi j'ai migré ma mère sous Linux en lui expliquant pourquoi c'était Mieux, et elle a l'air presque convaincue (elle regrette l'absence du chat de la pub félix qui te fait chier en se promenant sur le bureau pendant que tu bosses).

    Je peux enfin la laisser toute seule devant l'ordi sans qu'elle risque de tout casser ;)

    Par contre s'il fallait qu'elle fasse aussi l'admin (installer des softs, appliquer des patchs, rajouter un périphérique), là elle s'affolerait.

    (-1 parce que tout le monde s'en fout de ma vie)
    • [^] # Amor

      Posté par  . Évalué à 10.

      Pour remplacer le chat qui se balade sur le bureau, tu peut essayer amor du package kdetoys, c'est presque pareil (et je crois qu'on peut modifier son look et même en faire soi-même).
      • [^] # Re: Amor

        Posté par  . Évalué à 3.

        Tu vas rire mais c'est le premier truc que je lui ai configuré, avant kmail :) Mais elle ne trouve pas neko aussi mignon que Felix, et puis de toute manière ce n'est pas Félix, et tout ce que j'ai pu dire n'a pas pu lui oter de la tête que Windows c'était mieux parce que les gadgets débiles de trucalacon.com marchent pas sous Linux...

        (-1, C'est Mon Choix: si vous aussi votre mère aime trucalacon.com, appelez nous)
    • [^] # Re: Bah, facile

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      " là elle s'affolerait"

      C'est clair...
      Quand on voit que la plupart des gens ont du mal à cliquer sur setup.exe quand ils regardent le contenu du zip qu'ils ont téléchargé pour installer l'appli (et je parle de ceux qui connaissent winzip ;-)

      Alors la notion de dépendance de package, de librairies système etc ... Non, essayes encore...
      A propos faudrait un truc à la apt-get pour gérer automatiquement les dépendances lors de l'install d'un RPM.
      • [^] # Re: Bah, facile

        Posté par  . Évalué à 10.

        A propos faudrait un truc à la apt-get pour gérer automatiquement les dépendances lors de l'install d'un RPM.
        urpmi
      • [^] # Re: Bah, facile

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        A propos faudrait un truc à la apt-get pour gérer automatiquement les dépendances lors de l'install d'un RPM.

        Bah... Il suffit d'installer des deb plutôt que des rpm, et t'as alors apt-get qui est très bien comme "truc à la apt-get"
  • # Problème de migration

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

    J'ai un problème avec ma moman.
    Elle est encore en connectique feuille de papier.

    Il y aurait pas des adapteurs crayon - souris ?

    [jesors]

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # lentreprise.com

    Posté par  . Évalué à 10.

    Y'a peut-être des inexactitudes, etc. (je sais pas, j'ai pas tout lu), mais les premières phrases sont très importantes car elles résument le sentiment général que j'ai remarqué dans le monde Windows ces derniers temps : Microsoft ne fournit toujours pas la "solution unique", i.e. un seul Windows qui fait tout (c'était impossible mais ils y croyaient, et en attendant la gestion des systèmes devient de plus en plus lourde et astreignante), et la génération des admins du début des années 90, formés sur micro dans les années 80, c'est-à-dire ceux qui ont poussé Windows un peu partout parce que c'était ce qu'ils connaissaient, hé bin ils commencent à en avoir marre de devoir tout reprendre à zéro ce qu'ils ont fait tous les deux ou trois ans, d'avoir des péages partout... Eux aussi souffrent de technofatigue, et aimeraient bien faire comme un unixien : garder pendant des années et des années ses petites habitudes si pratiques dans un shell puissant ou un éditeur de texte kifétou !
    • [^] # Re: lentreprise.com

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Y'a peut-être des inexactitudes, etc. (je sais pas, j'ai pas tout lu)

      En effet, je viens de finir de lire, c'est interessant mais bourre de fautes, courte retrospectives (attention c'est tres subjectif):

      Avec Linux, le néophyte est encore perdu. L'ergonomie et la souplesse n'ont toujours rien à voir avec Mac OS ou Windows 98.
      Franchement pour une utilisation en entreprise, KDE ou Gnome n'a rien a envier a Windows.

      Malheureusement, pour relier le poste au réseau, faire fonctionner l'imprimante ou aiguiller les mails, il faut taper quelques lignes de code.
      C'etait vrai avant, aujourd'hui il y a une interface graphique pour ceux qui preferent.

      Comment se procurer un logiciel libre ? Il existe des milliers de sites pour télécharger des modules Linux. Pour le néophyte, c'est un incroyable labyrinthe. Le mieux est de dépenser 300 francs dans son magasin d'informatique préféré.
      Desole mais je n'ai jamais vu une version boite d'Apache, de mozilla, de KDE ou autres...

      Encore un article qui veux surfer sur la vague Linux (la deferlante ?) mais qui souffre d'un manque evident de documentation.
      • [^] # Re: lentreprise.com

        Posté par  . Évalué à 4.

        >Desole mais je n'ai jamais vu une version boite d'Apache, de mozilla, de KDE ou autres...

        Et dans les boites de Mandrake/Redhat/Suse/Whatever il y a quoi selon toi ?
  • # buh ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Moi aussi j'ai fait migrer ma mère sous GNU.

    La machine est un P200 avec 64 Mo de RAM. La distrib est une RH, n'étant pas du tout favorable à SuSe, firme n'existant que grace aux Logiciels Libres (sinon elle n'aurait rien à proposer) mais ne contribuant pas aux Logiciels Libres de son plein gré (ses propres projets ne le sont pas).

    Dans un premier temps, je pensais l'acclimater à KDE. C'était très lourd. Trop pour cette machine. En plus de cela, Koffice d'alors avait un bug (récemment corrigé) par rapport à l'impression qui faisait que les caractères étaients quasiment superposées et que certaines lignes n'étaient simplement pas imprimées. Bug critique.

    GNOME à donc été choisi, avec sawfish comme gestionnaire de fenêtre. C'est rapide et complet.
    Pour gérer la connexion PPP au forfait free 50h pour 100F/mois (pas cher quand même !), rp3, l'outil de RH qui va bien (en applets sur le tableau de bord).
    Naturellement, galéon comme navigateur et balsa comme lecteur de courriel.
    Gnumeric et Abiword pour les outils type office. Ca va à peu près, ma mère n'utilisant, comme la plupart des gens, que des fonctionnalités très simples des éditeurs textes et tableurs.

    J'ai un temps tenté openoffice, ça n'a duré qu'un quart d'heure : dix minute équivalente au lancement du logiciel, 5 minutes pour se rendre compte de sa lourdeur et pour le faire planter.

    Pour le gestionnaire de fichiers, gmc suffit amplement.
    Finalement ça reste là dessus. Il manque juste un bon gestionnaire d'impression (lpd est avec LPRng). Klpq mouise.
    J'ai donc bricolé en 2 minutes en script bash lançant 15 fois lprm. Spartiate...

    Pour le scanner, ce fut une merveille de facilité, j'ai simplement suivi la page de Léa-Linux et le scanner SCSI Agfa Snapscan marcha tout seul (note : plus simplement que sous Windows) avec gimp + xsane.


    Bref, migration sans trop de complications.


    J'ai aussi fait migrer ma meuf mais elle n'est pas tout à fait normale, elle préfère le lignes de commande à mc (ce n'est qu'un exemple).
    • [^] # Re: buh ?

      Posté par  . Évalué à 10.

      "elle préfère le lignes de commande à mc"

      y'en a plus d'un qui prefere ca a mc (meme si c'est surtout par non volonte d'apprentissage de l'outil) ...
      • [^] # Re: buh ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

        Je me suis mal exprimé. Moi aussi je préfère les lignes de commandes à mc.
        Mais elle, elle trouvait ça plus simple quand elle à découvert GNU/linux. Et là...
    • [^] # DON'T FEED THE TROLL

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Le monsieur il a dit pas de troll de distrib :(

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: buh ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Pour l'impression CUPS est vraiment pas mal, le demon une petite interface web toute mimi pour la gestion des 'jobs', configurer les imprimantes...

      Tres efficace
      • [^] # Re: CUPS

        Posté par  . Évalué à 10.

        C'est vrai que CUPS est vraiment tres bien, que ce soit pour une imprimante locale, ou pour une imprimante que l'on veut partager sur un reseau.
        Il permet une configuration facile et rapide. Pour les postes clients, il faut installer cupsys-client, la configuration est aussi aisee. Grace a son interface web, on peut meme administrer les imprimantes a distance (faut les droits sur la machine quand meme).
        On peut aussi bidouiller les fichiers de conf si on veut ;o)
        Tres efficace, oui.
        • [^] # Re: CUPS = pas convaincu.

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Je n'ai pas le même avis que vous sur CUPS.

          Ce dernier tourne sur le portable de ma copine (avec une MDK 8.0), un P150 avec 16 Mo de RAM, le démarrage de CUPS (démon) s'avère être bien plus long que le démarrage de LPRng sur la tour de ma copine (un P120 avec 32 Mo de RAM et RH).

          Je ne comprend pas trop trop cette éparpillement.

          Par ailleurs, je préfère largement printconf de RedHat (décliné en printconf-tui, printconf-gui) à drakprint (ou un truc du genre, si ma mémoire est bonne), bien plus rapide. L'outils de mandrake, par exemple, vérifie à chaque fois qu'on le lance si tels et tels rpms sont installés.. Bref, très lourd sur ce type de machines peu rapides.
          Quand à bidouiller les fichiers de conf, je ne sais pas trop comment CUPS bricole, je sais par contre que princonf bricole sur les /etc/printcap et ça me parait tout à fait OK.

          Sinon, mis à part le fait que klpq semble pas fonctionner avec LPRng, je me demande si klpq fonctionne tout court, entendu que LPRng connait les mêmes fonctions que LPR.
          • [^] # Re: CUPS = pas convaincu.

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

            Franchement, CUPS a apporté une facilité incroyable dans la configuration des imprimantes.
            Avant, que ce soit sous GNU/linux ou sous Windows, il y avait un truc différent pour chaque imprimante, des bidouilles de partout, bleh.

            Maintenant, apt-get install cupsys-bsd cupsys-driver-gimpprint cupsomatic-ppd, une config en 2 minutes par interface web, et ça marche avec tout et n'importe quoi.
            Donc oui, c'est un peu plus lourd, mais tu peux aussi chercher longtemps des drivers de la qualité de gimp-print pour lprng.
          • [^] # Comparons ce qui est comparable

            Posté par  . Évalué à 8.

            Notre discussion est bien de savoir si linux est prêt pour le desktop. Alors, je ne critiquerais pas cups qui est un outil formidable. Pourquoi ? Parce qu'à mon avis, si on utilise un windows actuel sur un P150 avec seulement 16MRAM, il est clair qu'il va aussi rammer (et même plus) et c'est normal !

            On a tellement à profiter à mettre un linux sur une machine actuelle et si on pense que c'est fait pour le desktop, alors mettons le sur nos dernière machine et pas sur les vieilles et comparons ce qui est comparable.
            • [^] # Re: Comparons ce qui est comparable

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

              Sur le portable, il y'a un dual boot. Pour la raison principale que jusqu'à y'a deux semaines, quand on a mis la main sur la tour, le P120, il n'y avait pas moyen de faire marcher pengaol. Pas moyen de faire reconnaitre le modem sur le portable sous GNU/Linux. Et ici, pas d'autres connexions pour des raisons économiques.

              Evidemment, ce dual boot est avec win95. Sous win95, installer cette imprimante n'est pas une tache si fabuleuse.

              Mais la comparaison n'est pas entre win95 et cups. Cette comparaison est entre cups et LPRng (avec foomatic etc). Je constate que le démarrage du démon LPD sur la RH avec LPRng est bien plus rapide que celui de CUPS + LPD avec la MDK. Je constate aussi que l'outil de conf printconf-tui est rapide, ce qui n'est pas le cas de celui sur la MDK, qui semble vérifier systématiquement la présence de paquets RPM.

              Défaut sur les deux distribs : la traduction de package en paquetage. Alors que le paquetage désigne l'ensemble d'affaires qu'un militaire prend pour partir en campagne.
              L'origine de l'erreur parrait évidente : lorsque l'on crée un paquet, on empaquete. Empaqueter ne signifie pas faire un paquetage... Mais le mal est fait.

              Faudra quand même que je pense un jour à expliciter la chose @mandrake et @redhat.
    • [^] # Re: buh ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      elle n'est pas tout à fait normale, elle préfère les lignes de commande

      Tu as trouvé l'oiseau rare, surtout prend soin d'elle, tu n'as statistiquement aucune chance de retrouver le même modèle ;-)
      A l'ABUL, nous venons de recevoir l'adhésion de trois femmes en quelques jours. Serait-ce un heureux concours de circonstances ou un changement de comportement de nos compagnes ?
      En tout cas, ça fait plaisir !
    • [^] # Re: buh ?

      Posté par  . Évalué à 10.

      Sans vouloir tomber dans le troll pro/anti-Suse, il faut dire que Suse sponsorise pas mal de projets, et paye des développeurs.
      Par exemple, Dave Jones est embauché par Suse. Il tient à peu près le même rôle que Alan Cox (embauché par Red Hat) pour le noyau 2.5.
      Vojtech Pavlik, auteur d'une myriade de pilotes (usb, souris, joysticks, clavier...) a également bénéficié des fonds de Suse.
      Je suis sur qu'il y a plein d'autres exemples.
  • # juste un détail !!

    Posté par  . Évalué à 10.

    Juste un détail. La maman utilisait Windows 3.1 et Windows 95 et NT4 depuis un certain temps... Ma maman ell utilise un peu word et un peu excel au bureau en étant contrainte et forcée !! Il y a quand même un fossé entre l'expérience de la môm de l'auteur de l'article et la majorité des maman que nous connaissons...

    J'ai donc du mal a croire que linux est pret pour le desktop (pour les users non expérimentés.)

    Je cherche toujours un distrib style "internet box" avec UNIQUEMENT 3 boutons (<Connect> - <mail> - <WEB>), le tout hyper bridé et hyper simplifié .... Je ne suis pas assez gourous pour "créer" ce genre de distrib mais AMHA ca ouvrirait enormement le marché linux à la maison ...
    • [^] # Re: juste un détail !!

      Posté par  . Évalué à 10.

      Concernant l'aspect "desktop", tu te trompes.

      Je ne veux pas te vexer mais je pense qu'il ne faut pas énormément de connaissances pour créer le système dont tu parles! ( Sinon, moi je suis gourou et les contributeurs du noyaux sont de véritables dieux qui savent faire des miracles ).

      Voici quelques idées :

      - tu désactives ( et/ou désinstalles ) les démons inutiles ;
      - tu désinstalles les logiciels inutiles ;
      - tu crées un comte par défaut qui se logge automatiquement ;
      - tu "bidouilles" .bashrc;
      - tu utilises Windowmaker ;
      - tu réduits au maximum les droits ;
      - tu utilises ext3 ou reiserfs ;
      - etc..

      Il faut aussi de l'imagination.
      • [^] # Re: juste un détail !!

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Perso, je pense que l'avantage des LL est de n'être limité que par soit.

        En conséquence :
        - oui pour couper les démons inutiles (c'est rapide)
        - non pour désinstaller des logiciels « inutile »
        - non à l'autologin : pas besoin d'être un génie pour apprendre à taper un login et un mot de passe.
        - non à la modif du bashrc, pour quelqu'un qui n'utilisera pas bash, le bashrc standard des distribs sera parfait
        - non à l'utilisation de wmaker, ce n'est pas un logiciel intuition
        - non à la réduction des droits, c'est déjà fait en standard par le systeme
        - oui pour utiliser ext3


        Bref, pas tant de boulot que ça.
        Pour ma mère, sawfish + gnome dans leur config standard (ajout pour sawfish du déplacement des fenetre avec click+alt). chmod u-w ./gnome/panel* pour éviter d'avoir à remettre les panels en place à chaque venue.
        C'est tout !

        On notera au passage les avantages des distribs classiques (mdk, RH)
        - firewall déjà configuré pour une utilisation normale
        - logiciel de configuration de connexion internet con comme bonjour...
        • [^] # Re: juste un détail !!

          Posté par  . Évalué à 5.

          Evidemment, c'est aussi une histoire de gout et de feeling!

          - Pourqoi ne pas désinstaller ce qui est inutile ?
          - Autologin ou non : c'est une histoire de gout
          - ./bashrc pour modifier le PATH ou démarrer certains logciels ou scripts lors des logins !
          - wmaker : histoire de gout aussi !
          - dans MDK par exemple, il existe plusieurs niveaux de sécurité mais tu te contredis toi-même : tu parles d'un chmod u-w ./gnome/panel : c'est pas un changement de droit ça ?
    • [^] # Re: juste un détail !!

      Posté par  . Évalué à 10.

      Ben, oui, ça dépend, mais par exemple, ma maman ne touche jamais à l'ordinateur chez moi (qui est sous Windows, je sais pas lequel).
      Et puis pour ton truc, c'est hyper facile à faire : une fois le truc installé (ce que tu peux faire), tu mets Window Maker avec seulement 3 icônes : CONNECT, WEB (qui lance Mozilla), et MAIL (qui lance je sais pas). Et éventuellement un bouton qui fait un shutdown -h now.
      Et puis c'est tout. C'est relativement simple, ça, non? (Rajouter éventuellement autologin pour logger automatiquement, et c'est tout).
      Et là, ça doit pas être compliqué à expliquer : une fois le bureau apparu, ya plus qu'à cliquer sur un des 3 boutons pour lancer le tout.
  • # Pas évident.....Mais...

    Posté par  . Évalué à 9.

    Personnelement, je n'ai jamais essayé de faire migrer quelqu'un de Windows (ou autre) à linux (mêmes mes copains qui sont étudiant en ingénieur informatique avec moi).

    La raison est que je sais pertinament bien que ca ne ce serait pas une chose facile, ni pour eux, ni pour moi. Mais tout cela réleve toujours du même débat.

    Une exeption tout de même pour ma mère.

    Elle travaille depuis plus de 20 ans dans le pool dactylo d'une assurance et en responsable. Elle a débuté sur des machines-à-écrire mécaniques puis électroniques. Ensuite ce fut directement des PC AT 286 en résaux avec système de bakcup par bande sur lesquelles tournait un système XIOS sous DOS, sans souris.

    Cela ne fait qu'un an qu'elle travaille sur un poste NT avec Word. Pour cela, elle a recu une formation d'une dizaine d'heure.

    Quand ma grand-mère est tombée malade, elle a voulu accédé à internet pour obtenir des informations concernant sa maladie. Elle n'avait jamais "touché" au web ; seulement juste quelques emails.

    N'ayant aucune partition Windows,je lui ai proposé d'utiliser Linux (dist. Mandrake). J'ai crée pour elle, un "utlisateur" avec le minimum de "droit", ainsi qu'un script réinitialisant totalement le compte à chaque login (sauf les signets de galeon).

    Je ne l'ai jamais aidée, ni guidée ; je lui ai juste montré comment se "logger" et l'icône de galeon.

    D'aprés ce que j'ai remarqué, elle sait se logger, surfer, imprimer sans le mondre problème et sans que moi, je doive m'inquièter d'une quelconque manipulation hasardeuse de sa part.

    Je pense que pour une femme de presque 50 ans, le résultat est vraiment trés bien et cela pour 3 raisons principales :

    - le système multi-utilisateurs des unices et les possibiltés de scripting ;

    - la stabilité du système, propre à un linux correctement administré (ou "propre");

    - moins évident, mais TRES important : le fait que ma mère n'ai pratiquement aucun réflexe lié à une utilisation ultérieure de Windows. (On pourrait dire, qu'elle n'avait pas de MAUVAIS réflexes).
    • [^] # Re: Pas évident.....Mais...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      En passant c'est de l'ethnocentrisme, prends Bill par exemple, il dirait qu'elle prend de très mauvaises habitudes avec Galeon
      Il te dirait que c'est pas parce que c'est gratuit, stable et puissant que c'et mieux ...
  • # Un article de merde sur l'entreprise.com

    Posté par  . Évalué à -9.

    "Créé voilà près de dix ans par trois informaticiens (le Finlandais Linus Torvald, le Gallois Alan Cox et le Français Rémy Card)"

    Pis quoi encore ? Linux a été crée par Linus, point final.

    " A l’origine, la dénomination Linux désignait le cœur d'un système d'exploitation, c'est-à-dire l'ensemble des programmes qui permettent à votre ordinateur de démarrer et de comprendre ce que vous allez lui demander. Aujourd'hui, le terme désigne aussi les extensions et souvent, par un abus de langage, l'ensemble des logiciels libres."

    Il a pas compris ce qu'il a lu, il a du vaguement voir un passage de RMS qui fait la distinction entre GNU/Linux et Linux. Mais Linux aujourd'hui désigne ou le noyau, ou la distribution, mais en tout cas pas l'ensemble des LLs.

    "" Les applications sous Linux nécessitent des phases de paramétrage et d'intégration spécifiques à chaque entreprise ", signale Adeline Lecoute, chef de projet à l'Afide"

    Ouais, et les serveurs NT sont plug & play ? Y en a, on voit vraiment que ce sont des consultants à la con qui parlent à des neuneu toute la journée.

    "Comment se procurer un logiciel libre ?

    Il existe des milliers de sites pour télécharger des modules Linux. Pour le néophyte, c'est un incroyable labyrinthe. Le mieux est de dépenser 300 francs dans son magasin d'informatique préféré.
    "

    Ca c'est vraiment une réponse intelligente, on voit que le journaliste a compris ce qu'est un logiciel... Heureusement qu'il a compris que les logiciels libres sont des modules de Linux, sinon on aurait pu croire que ce sont des logiciels avec une certaine licence.

    Bon j'arrête de critiquer car ça devient de pire en pire, si vous voulez rire allez lire la fin de l'article et surtout les questions réponses...

    Un article lamentable du début à la fin.
    • [^] # Re: Un article de merde sur l'entreprise.com

      Posté par  . Évalué à 7.

      C'est très clairement avec des réaction de ce genre qu'on parviendrait à griller définitivement le logiciel libre.

      Il y a très peu de choses fausses dans cet article, à part quelques éléments factuels, car l'article répond depuis leur point de vue à la majorité des utilisateurs de Windows, qui effectivement ressentent dans *leur sens commun* les logiciels libres comme brouillons, compliqués, très difficiles à maîtriser. Et ces éléments sont *vrais* dans ce contexte (de même, un lavabo sera harmonieusement placé à environ 1 mètre du sol. Quel petit con oserait cracher au visage d'un handicapé se plaignant qu'il est trop haut ?).

      L'élément clé à comprendre en lisant cet article est que le problème concernant le développement des logiciels libres n'a pas grand chose de technique : il s'agit de le faire passer dans le sens commun de beaucoup de gens, de développer leurs connaissances, et parallèlement de simplifier les solutions libres. C'est donc aussi une question d'éducation.
      • [^] # Re: Un article de merde sur l'entreprise.com

        Posté par  . Évalué à 8.

        On peut exiger d'un professionnel qu'il comprenne quelque chose au sujet lorsqu'il écrit un article. Ce n'est visiblement pas du tout le cas et je trouve ça innaceptable. J'ai déjà lu des artciles simplificatifs sur Linux dans des journaux grand public, mais lorsque le journaliste sait de quoi il parle, les articles peuvent être bon. Dans cette article, à part les sitations (!!), le nombre de fautes est incalculable.

        Ceci vient du fait que la personne qui à écrit ça n'a elle même aucune expérience dans le domaine des LLs et de Linux. C'est un mix de différents articles qu'elle a lu.

        Et je ne suis pas d'accord quand au fait que pour diffuser les LL on doit tout accepter ou faire des concessions. Faire ce genre de choses dénaturera à long terme le mouvement. C'est d'ailleur sur ce sujet que Stallman fait conférences sur conférences. NON on ne doit pas laisser dire n'importe quoi !
        • [^] # N'importe quoi ?

          Posté par  . Évalué à 8.

          Si je comprends que l'on s'insurge contre des avis peu autorisés, il faut faire la part entre ce ce qui tient de l'expression s'une simple opinion, ce qui me semble le cas dans cet article d'une journaliste qui s'est tout de même informée soigneusement. Certes quelques erreurs parsèment l'article, véniels à mon sens.

          Par contre, on peut, on doit s'emporter lorsqu'on débat du LL, utilisateurs ou professionels, amateurs de toutes sortes, etc ...
          Il ne 's'agit plus d'opinions dans ce cas précis, mais bien de prise de position en fonction d'une pratique.

          Ne jamais oublier qu'on peut se tromper malgré tout !!!
  • # On a piqué mon idée !!

    Posté par  . Évalué à 10.

    Ca c'est la meilleur ! Figurez-vous que j'avais pour intention d'écrire un article sur cette même experience ! En effet, depuis la fin de la semaine dernière, j'ai installé un système GNU/linux debian à ma mère et elle l'utilise ! C'est ma deuxième tentative et j'ai compris les erreurs du passé. J'ai remarqué qu'elle n'allait plus sous windows, même en lui laissant le choix !

    Je laisse encore un terrain d'expérimentation durant un peu plus d'une semaien et je vais mettre cette expérience par écrit et pour vous la faire partager. Mais pour l'instant, c'est un succès total et je veux prouver par ma démarche que linux est vraiment prêt pour le desktop. (Mais il faut faire des efforts, efforts qui je l'espère seront fait par certaines distribution pour ammener plus rapidement l'utilisateur aux facilités que je propose...)

    Je tenterai de faire paraître une news ici-même lorsque mon expérimentation sera achevée. Mais jusque là, ma mère est très contente d'utiliser GNU/Linux.

    Nemerid.
    • [^] # Re: On a piqué mon idée !!

      Posté par  . Évalué à -8.

      Des histoires comme ça y en a des tas.

      Le mieux ce serait pas de convertir sa maman à Linux.

      A la rigueur, tout le monde s'en fou !

      non le mieux (et le plus glorieux) serait de convertir son entreprise à Linux, et là c'est une autre paire de manches...
      • [^] # Re: On a piqué mon idée !!

        Posté par  . Évalué à 10.

        Pas d'accord. Les deux sont importants. Beaucoup de serveurs linux d'entreprise ont été installé parce qu'un pote au mec qui est maintenant admin lui avait montré un jour un systéme d'expoitation fun avec lequel il pouvait jouer.
        C'est aussi important pour la visibilité de linux. Plus il y aura d'utilisateur lambda connaissant l'existence de linux, plus son status d'alternative supérieure sera important.
        Tu n'as qu'à regarder windows qui s'est d'abord imposé chez le particulier avant de gangrainer les entreprises.
        De plus, quand on constate que de + en + de ménagères de + de 50 ans tournent sous linux, on se demande pourquoi certains persistent à dire que "linux n'est pas prés pour le desktop"(TM).
        Ma maman qui n'y connait rien en informatique mais qui configure toute seule son imprimante serait-elle plus compétente qu'un ingénieur en informatique scotché à son NT ou W2000?
  • # DESKTOP SOUS OFFICE, et ma mère ... par Code34

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Hi,

    Je viens de lire l article concernant la migration de sa Maman sous Linux. J'ai du lire l'article à l'envers, mais je vois pas le rapport :() ...

    Je voudrais vous faire part de mon éxpérience sur deux points :

    Faire utiliser Linux par sa mère, sa copine, et tt la famille ;))

    J ai commencé l'expérience, il y a près d un an maintenant. Sans rentrer dans une logique de croisade ou d embrigadement la famille, il suffit de mettre à disposition l'outil qu ils attendent ... Rien ne sert de déclamer pendant des heures sur la stabilité, l'éfficacité, le libre etc ... A vrai dire, quand j aborde ces sujets avec eux, je me confontre à une incompréhension totale.

    Voila en somme de quoi réjouir un utilisateur landa ...

    - démarrage en mode graphique (run level 5)
    - une bonne interface graphique kde, gnome etc feront l affaire ...
    - sur le bureau essentiel : un home, une poubelle, l acces au cdrom, et disquette en automount
    - rien ne sert d installer 15 traitements de texte ; un seul compatible word, avec une belle icone suffira de meme pour le tableur.

    j ai une petite préférence pour abiword, gnumeric rapide à lancer, on peut facilement faire une bonne mise en page , avec un aperçu avant impression. La suite staroffice ne m a pas convaincu, il y a plus de fonctionnalités mais c est réberbatif !

    - une imprimante bien configuré. Les serveurs cupsd permettent normalement de configurer facilement les imprimantes. Je signale qu avec deux mdks c est simple, mais j ai quand mme eu bcp de galère avec une slack et une mdk .

    - Un dialeur internet genre kppp configuré pour une connection simple

    - un navigateur avec un beau rendu (konqueror par exemple)

    - les quelques petits jeux kde ou gnome (jeux de carte, echecs, etc...)

    - utiliser un petit logiciel de courrier kmail par ex...

    - supprimer du menu les trucs inutiles d admin etc ... ça ne sert à rien de mettre des options qui ne veulent rien dire pour l utilisateur.

    - configurer les types mimes pour l explorateur de fichier.

    - installer xmms et real (au besoin) plus les lecteurs divx, xpdf

    - installer des fonds d'écrans dans le menu de config ;))

    et voila vous avez répondu au besoin le plus commun de la famille sans avoir à en étaler trois tartines ;))

    @+ Code34
  • # Et les papas?

    Posté par  . Évalué à 3.

    Maintenant que maman sait se servir de Linux. Il faut aussi expliquer à papa comment ca marche.
    Quoi que maman peut maintenant tres bien lui expliquer le fonctionnement.
    Nos mamans sont géniales.
  • # Sympa l'article de l'entreprise.com

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Salut,

    Plusieurs personnes critiquent ici l'article de lentreprise.com, mais finalement il n'est pas si mal. Je m'explique :
    Au fur et à mesure qu'on le lit, un certain malaise s'installe. Ce n'est qu'arrivé à la fin de la lecture que je me suis rendu compte de ce qui n'allait pas : ce que dit ce journaliste n'est pas faux sans être vraiment exact. Il dit juste des trucs qui datent un peu, genre de 6, 12 ou 18 mois...
    BINGO !
    Cet article a été écrit le 27/02/2001 ! oui, 2001 !

    C'est donc normal qu'il ne soit pas si terrible que ça... mais il a néanmoins le mérite de nous montrer clairement le chemin parcouru en un an !

    Est-ce vraiment pertinent de pointer sur un article aussi vieux sans une mise en garde sur la date ?

    Yann.
    • [^] # très juste pour la date sauf ... par Code34

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      très juste pour la date sauf ... que je viens de regarder l article en question
      et moi de mon coté, j ai 14.06.2001 ;)

      enfin de tt manière, rien à dire la dessus c est de la presse racoleuse qui s adresse au non initiés ;()

      @++
      Code34

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.