MultiSpace3D

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude, Davy Defaud, Julien Jorge et Xavier Teyssier. Modéré par Xavier Claude. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
39
10
déc.
2020
Son

Le MultiSpace3D est un logiciel de spatialisation du son dans un environnement multicanal développé sous GNU/Linux, mais qui peut être compilé pour Windows avec Msys2. Ce logiciel est sous licence GPL v3.
Cette version a été réalisée et testée sur Debian/LibraZik 2.

MultiSpace3D

Il n’y a pas de limites au nombre de canaux ni au nombre d’éléments audios. Il permet le placement d’objets audios d’un séquenceur (Ardour ou Reaper) dans l’espace 3D d’un studio, d’une salle de concert ou de tout autre dispositif haut parlant en utilisant de simples coordonnées cartésiennes (x, y, z). Ces coordonnées peuvent être enregistrées dans les séquenceurs par automation.

Il ne s’agit pas de concurrencer des logiciels comme le Spaces3D du GRM ou le Spat Révolution de l’Ircam, mais de fournir un outil simple et efficace pour la spatialisation du son sous GNU/Linux.

Il dispose nativement de quinze greffons qui permettent de spatialiser le son pour des espaces de projections classiques : Auro5.1, Auro7.1, Auro9.1, Auro11.1, Auro13.1, mais aussi pour des structures plus complexes comme le studio 115 de Radio France, le studio 4 de l’Ircam ou le Klangdom de la NHK. Ces greffons reposent sur le langage Faust du Grame, et l’interface communique avec les greffons via le protocole OSC (Open Sound Control).

Par ailleurs, il dispose d’un utilitaire pour créer de nouveaux espaces afin d’en étendre les possibilités.

spaceCreate

Il est possible de générer des fichiers DSP compilables dans l’application en ligne du Grame, FaustIDE, ou avec les scripts du langage Faust, pour générer des greffons LV2 ou VST.

Pour ce qui me concerne, je suis compositeur de musique électroacoustique et créateur de logiciels audio pour GNU/Linux, dont mcMidiPlayer, qui est un lecteur MIDI de fichiers audio multicanaux, et la metaSurface64 qui est une surface polyvalente de création de son. Tout ceci est présenté sur cette page.

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.