NIN : quand la musique s'ouvre un peu

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
0
7
mar.
2008
Son
NIN ou Nine Inch Nails est un groupe de rock industriel qui publie son nouvel album : Ghosts I-IV, un album de 36 pistes et près de deux heures de musique. Ce groupe a quitté récemment sa maison de disques et a ainsi pu changer son mode de diffusion.

NIИ, ou NIN a pour leader Trent Reznor. Ce trublion de la scène US vient tout simplement de sortir un album sous licence Creative Commons Attribution Non-Commercial Share Alike (Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique).

Si l'on en croit la traduction donnée par le site officiel, cette licence permet tout simplement :
  • de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public, hors cadre commercial (NdM : la clause non-commerciale étant discriminatoire, on retombe dans une licence non-libre) ;
  • de modifier cette création, sans toutefois de possibilité d'exploitation commerciale.
Les morceaux téléchargeables le sont au format Apple lossless, Flac et mp3 sans DRM, codés avec LAME à 320 kbps.

NdM : les neuf premières pistes (Ghosts I) étaient disponibles gratuitement dans la limite de 100 000 téléchargements sur le site officiel, et l'album complet (Ghosts I-IV) est à 5 dollars, le tout sous forme de paquet zip, accompagnées d'un PDF, après confirmation par courriel. D'autre part, Ghosts I est disponible légalement sur the PirateBay.

Aller plus loin

  • # Quand la musique s'ouvre vraiment

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bah tant qu'on est à faire de la pub pour un groupe de musique dans une dépêche DLFP, pourquoi ne pas le faire pour des groupes qui diffusent sous licence libre?

    http://altermusique.org/ propose quelques albums.

    Moi j'aime beaucoup tryad. En ce moment j'écoute également beaucoup delgarma[1].

    Enfin voila, des musiques sous licence libre il en existe déjà plein. Pourquoi faire un tel battage publicitaire pour un groupe qui fait un effort minime, quand on ne parle même pas des groupes qui diffusent vraiment sous licence libre?

    [1] http://delgarma.free.fr/accueil.php
    • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Parce que Nine Inch Nails est tout de même un groupe majeur, qui a "fonctionné" dans le circuit classique de la distribution musicale, majors et compagnie, et qui maintenant change de voie.

      C'est très différent d'un petit groupe qui en désespoir de tout fini par mettre ses productions en licences libres dans l'espoir de gagner un peu de visibilité (je forci volontairement le trait).

      Parce qu'on pourrait aussi parler de Jamendo, mais la bas non plus, on ne trouvera aucun nom connu.

      Même si la démarche de NIN n'est pas "100% pure libre", loins de la, ça reste selon moi une très bonne avancé, comme l'a été l'experience de Radiohead de diffuser son album a un prix "au choix"

      Les consomateurs, ça fait longtemps qu'ils sont dégoutés des majors. Si maintenant les artistes (les vrais, pas huitres qu'on nous sert sur M6, MTV, MCM) s'y mette, et bien on peut se mettre a espérer un peu...
      • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        D'accord, "NIN" est un groupe majeur, qui a "fonctionné" dans le circuit classique de la distribution musicale, majors et compagnie, et qui maintenant change de voie.

        C'est très bien tout ça, mais quel rapport avec le libre? Bon je sais bien qu'il y a des news sur le cinéma aussi...

        Enfin trouver ce genre d'article sur un site consacré à la musique, je comprendrais, ou à la rigueur qu'on fasse un journal[1] sur le sujet.

        "Parce qu'on pourrait aussi parler de Jamendo, mais la bas non plus, on ne trouvera aucun nom connu."

        Et là-bas aussi le concept de libre on s'en branle un peu, on mélange allègrement le libre et le gratuit. Sinon, ça ne concerne que moi, mais les noms connus, je m'en fiche un peu, si la musique me plaît que c'est libre, ça peut même être publié anonymement, ça me convient.

        «Même si la démarche de NIN n'est pas "100% pure libre", loins de la, ça reste selon moi une très bonne avancé, comme l'a été l'experience de Radiohead de diffuser son album a un prix "au choix"»

        L'expérience de radiohead visé à contrecarré la diffusion illégal de leur morceau qui arrive de toute manière au début de leur album (l'opération est maintenant fini). Du coups, il se sont fait un max de publicité, ont récolté de la tune de personnes qui d'habitude téléchargent illégalement sans rien leur filer et ont donné un coût de boost à leur image de groupe alternatif (juste au niveau de l'image hein, parceque l'objet lui c'est du pareil au même).

        Voila, sinon c'est une avancé en quoi? Une avancé vers le culte du gratuit, comme le journal qu'on essai de me jeter à la tête tout les matins alors que je suis en vélo?

        En tout cas ça me semble pas être une avancé vers une société du partage culturel et de l'encouragement à la participation, à la création de communauté...

        C'est toujours une vision où l'on à des "consomateurs" (sic) passifs de culture d'un coté, et de l'autre des dieux tout puissant qui décident ce qu'on à le droit de faire où pas des objets culturels. Ces dieux auxquels on doit vouer un culte pour leurs "créations", le poster de leurs têtes venant remplacer les portraits et le crucifix de jésus.

        Je n'espère rien dans ce sens là pour ma part. Je préfère regarder du coté des personnes qui ont envie de faire de l'art pour l'art, pas pour devenir une icône vénéré par des personnes qui aiment l'art, mais seulement si c'est fait par des "noms connus".

        [1] https://linuxfr.org/~MilkaJinka/26243.html
        • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ton moinssage est un peu cruel, ce que tu dis se tiens mais je te trouve un peu trop idéologue et extrême sur la question (déjà que moi, je suis loins d'être un grand pragmatique...)

          Il faut voir d'où on part, et où on veut aller. Les milieux (pseudo)artistiques sont particulièrement fermé à l'idéologie libriste, du fait qu'on leur a bourré le mou depuis des décénies sur la valeur de leur "art", sur leur droit absolu sur leurs oeuvre, sur le "tout droits réservé", sur les méfaits du piratage... C'est tout une éducation à refaire, et cette affaire de NIN qui diffuse des oeuvres en Creative Commons, même si ce n'est pas avec une CC libre, c'est toujours mieux que si c'était moins bien.

          Tu t'attendais à quoi? Que du jour au lendemain Celine Dion sorte un disque en GPL, et que si tu lui réclame, elle t'envoie les bande du studio pour que tu puisse en faire un Remix? Ils sont tous (même ceux vaguement underground) à des kilomètres de ces modes de pensé. Même les franchement underground sont même parfois pires que ceux de la scène mainstream.

          Alors je comprends tout à fait qu'on ni crie pas victoire avec cette affaire là, clairement ce n'est qu'un petit pas, mais tout de même un petit pas positif, ne serais-ce que parce que ça va donner une exposition aux licences CC (parmi lesquelles certaines sont libres), que ça peut montrer à certains qu'une autre voie est possible, et même si NIN s'est arrêté au milieu du gué, d'autre iront peut être plus loin grâce à la direction pointé par eux.

          Bref, je te trouve un peu dur de jeter le bébé avec l'eau du bain.
          • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            J'admet que sur le sujet sujet je suis un gros méchant extrémiste. :P

            D'où on part, jusque là je suis d'accord, "on" vie tous dans la même société.

            Où "on" veut aller, c'est une autre affaire. Je ne crois pas qu'il y ai forcément un "on" en l'occurence.

            Où veut aller NIN, je n'en sais rien. Peut être que comme tu le dis, cela pourrait conduire à un véritable changement de mentalité sur le long terme, après tout je suis pas devin.

            Je préfère encourager les œuvres libres existantes, et surtout encourager chacun à participer que félicité ce genre d'initiative. Maintenant c'est vrai que c'est à moi de me bouger le cul pour ça aussi. :)
            • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ou on veut aller, effectivement probablement pas tous aussi loin que toi et moi :)

              Note en passant, moi aussi j'essaie de mettre mes photos en licences libres, dans la mesure du possible, CF ma page perso.

              C'est justement ce faisant que j'ai pu mesurer le chemin qu'il reste a parcourir dans le domaine artistique...

              Je fais beaucoup de photos de concerts, justement de groupes plutôt underground, et il est très fréquent que je sois contacté par un groupe qui me dise "ouah! elles sont super tes photos (sic), ce serait possible de les réutiliser?". Et moi de répondre:
              "Pas de problème, il suffit de respecter les termes de la licence... bla bla bla..." (suit une explication sommaire du concept de la CC-by-sa).
              La plupart du temps, je n'ai par la suite plus la moindre réponse...

              En fait les seuls à avoir bien assimilé le trucs sont les webmasters s'occupant des sites des groupes, mais étant au contact de l'open-source dans l'informatique, il est compréhensible qu'ils aient moins de mal.

              voila voila... /mylife (mais allez quand même voir mes photos, ça fera plaisir a mon égo démesuré :))
              • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Moi je te conseil d'utiliser la licence art libre, rien que pour une raison pragmatique (sisi) : elle est bien plus compréhensible que n'impore quel CC, même CC-by. Elle commence par un préambule qui explique la philosophie et le pourquoi de cette licence. Surtout ne me crois pas sur parole, va lire les licences. Bon tu l'as peut être lu remarque la CC-by-sa que tu utilises, mais dans mon expérience les gens ne lisent pas la licence (et quand on vois les CC, on les comprends).

                J'étais voir tes photos, et je trouve ça pas mal du tout, je pense pas que je serais capable d'en prendre des aussi jolies (v'la pour ton égo). Par contre je me demande pour les photos où apparaissent des personnes, elles ont normalement un droit à l'image non? Pour autant que je sache tu devrais avoir leur autorisation pour les diffuser...
                • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  En ce qui concerne les groupes, je pense qu'on peut considéré qu'ils ont renoncé implicitement a leur droit a l'image en montant sur scène. A partir du moment ou la salle de concert m'autorise a photographier (c'est pas toujours vrai, en particulier pour les "gros" groupes, justement) et que le groupe ne dis rien alors que je suis sous son nez avec un bazooka, je pense qu'il faudrait être de vraiment mauvaise foi pour aller ensuite chouiner sur son droit à l'image.

                  Pour ce qui est des personnes, celles qui sont dans le public n'ont rien a dire. Tu n'as pas la possibilité de faire valoir ton droit a l'image quand tu es dans une foule.

                  Pour les portais de quidams, y en a pas beaucoup, et justement je ne les mets pas toujours sous licence libre pour cette raison. M'enfin jusqu'ici je n'ai pas eu beaucoup de problème et quand y en a, ça se régle a l'amiable.

                  Et j'ajouterais parce que j'ai toujours rêvé de le faire: IANAL.
                • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Erf, j'ai oublié de répondre sur les licences...

                  Mon choix d'origine à été dicté par le pragmatisme: je voulais être "Wikipedia friendly". J'ai donc pris les choix préférés quand tu ajoute des photos sur Wikimedia commons ou sur Wikipedia.

                  Il me semble avoir lu au moins une fois en entier la CC-by-sa, maintenant pour ce qu'y est de sa compréhension profonde, que je disais au dessus, IANAL : je fais confiance au résumé "en français" et au fait qu'elle soit utilisé par des institutions dont les objectifs sont proches des miens (WP par exemple)

                  Il faudrait effectivement que je lise la licence Art Libre, mais pour ce qui est de la complexité de la licence, je te rassure: les vrais gens de la vrai vie ne lisent jamais aucune licence, aussi courte et clair soit-elle. Je pense même que la plupart des gens ont déjà débranché leur cerveau quand je leur dit "tu peux les réutiliser mais..."
        • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Tu sembles oublier, ou soigneusement éviter, l'aspect modifiable de cet album de NIN, ce que Radiohead n'a pas fait, ou pas osé faire.

          C'est l'aspect qui m'a fait pousser cette news vers la publication, en tant que modéro. Car même si c'est NC (non-commercial), donc non-libre car discriminatoire, c'est déjà modifiable, ce que tout artiste (sic) grand vendeur de galettes, chapotté par les majors, refuse en bloc. Ce qu'ils oublient tous les jours, c'est qu'ils reposent sur des épaules de géants.

          C'est de ça que j'aimerais que l'on discute plus ici.

          Genre, j'ai téléchargé gratuitement Ghosts I, les neuf premiers titres, en mp3, et j'ai le droit de les redistribuer gratuitement, sans les vendre. Qui va nous faire un remix ou une refonte complète de l'un ou plus de ces titres ? Ou bien qui va nous faire un clip ? Qui va s'en servir pour illustrer une animation ou une présentation ?
          • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Déjà si je devais mixer des morceaux, je n'utiliserais pas des mp3, mais puisqu'il y a du flac pour ce que j'ai compris, de coté là c'est ok.

            Ensuite si il s'agit de mixer, où sont les samples? Je doute qu'ils aient tout enregistré en une prise sur une piste.Bien sûr on peut toujours faire quelque chose avec des morceaux entier, mais si le but c'est de favoriser la réutilisation, c'est pas l'idéal.

            Maintenant pourquoi préférais-je utiliser un morceau de NIN pour faire un mixe, sachant que je ne pourrais pas le diffuser dans des bars, des concerts, des commerces, sur une radio ou en vendre des copies (sauf autorisation des détenteurs du monopole, donc à ce niveau c'est aussi bien que le droit d'auteur seul), quand de l'autre coté je pourrais mixer un morceau de tryad (par exemple) qui me permet tout cela ?!
        • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

          Posté par . Évalué à 1.

          Je trouve là un peu poussé le non-rapport avec le libre.

          Ici, ce n'est pas libre parce qu'il n'y a pas de possiblité d'usage commercial. On se place donc au niveau de vision de la liberté de la GPL

          Mais si on a une vision BSD-iste ?
          Dans ce cas, on ne passe pas grand-chose de libre sur linux-fr.

          La liberté est une notion pas si simple, ce qui se voit aux nombres de licences voir même à leurs incompatiblités.

          Donc dire que cette nouvelles n'a pas sa place parce que 1 des fondements de la GPL n'est pas respecté je trouve que c'est abusé, c'est déjà une grande avancé.

          Faudrait alors virer toutes les News Nvidia ?
          Les diffusions de licences sous NDA ne doivent pas être cité ?

          C'est une grande avancé vers le livre, même si elle n'arrive ce n'est pas encore parfait et encore, tout dépend de la limite qu'on donne à la perfection.

          C'est quoi les sources ? les sources d'inspirations ? on peut télécharger sa femme qui l'a inspiré ?

          Ce n'est pas encore parfait, mais on ne parle pas ici que de ce qui a atteind le niveau de pureté libre voulu, mais de ce qui touche au libre, et c'est le cas puisqu'on nous donne des libertés non présentent autrefois.

          Quand à Jamendo, il me semble que ça avait fait débat il y a un moment et que maintenant, toutes les licences sont clairment affichée (et filtrable).
          • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pourquoi une vision "GPL" ? La BSD non plus n'empêche pas de commercialiser un produit.Moi aussi j'aime bien le libre en général, Art Libre et CC-by et CC-by-sa (et GFDL) me conviennent aussi avec quelques petites préférences. C'est bien un des fondements du libre (orthogonal à toute notion de commercialisation qui n'est ni empêché, ni promu en tant que tel) qui n'est pas respecté.

            Me concernant, j'ai voté contre cette dépêche qui voudrait faire croire que NIN a compris la déferlante du libre, le NC est bien la preuve que non. C'est effectivement une reconnaissance du mouvement de la distribution de musique et c'est très bien de s'adapter aux évolutions. Mais en tant que tel, l'amalgame avec le libre est un peu trop rapidement fait àmha.

            Pour Jamendo, le point sur les auteurs inscrits à la SACEM n'est toujours pas réglé à ma connaissance (je ne dis pas que c'est facile à faire).
            Pour ce qui est du point de vue de Mathieu, je le comprends assez bien, même s'il pousse parfois la logique jusqu'au bout (cela peut en déranger certains je le comprends aussi :D).
            • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

              Posté par . Évalué à 4.

              Pourquoi une vision "GPL" ? La BSD non plus n'empêche pas de commercialiser un produit.

              Je n'ai pas dit que la BSD ne l'accordais pas bien au contraire.
              Je dis que de leur vu, la GPL n'est pas libre et que donc il faut voir où l'on place la limite.

              Donc de la vue de la BSD, la GPL a une contrainte de trop qui fait qu'elle n'est pas libre (juste que leur principe, c'est que c'est pas libre mais on s'en fou).
              Là, c'est une autre contrainte.

              Je suis d'accord, c'est une contrainte importante, en commun avec les deux licences. Cependant on peut voir aussi les libertés apportés.

              Donc dire que leur musique n'est pas libre, je suis d'accord.
              Dire que ça n'a pas sa place ici je ne suis pas d'accord. C'est une pas vers le libre

              Pour jamendo, c'était juste une vu externe de débats et du fait que maintenant, je peux filtré sur ça, mais je ne sais pas où c'est en interne avec les histoires de sacem (qui je crois sont encore fort pour réussir à faire coire aux artistes qu'ils sont une obligation légale).
              • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

                Posté par . Évalué à 3.

                J'ai cru entendre une rumeur comme quoi la SACEM (pas celle de la france, luxembourg peut-être ?) accepte bientôt l'utilisation de certaines licences "libres". J'espère que ce n'était pas dans un rêve :-)
                Les artistes SACEM sur jamendo sont masqués lorsque la team jamendo est au courant. Ils ne sont pas effacés ce qui veut dire qu'il y a donc une possibilité de démasquage un jour peut-être dès que la SACEM du luxembourg aura fait un changement de politique pour se mettre au goût du jour. Si ça marche, je ne doute pas que les autres "SACEM" suivront.
    • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le battage est peut être du au fait que trent reznor s'oppose au maison de disque traditionnel ?
      La majorité des groupes diffusant sous licence libre le font parce qu'il ne trouve pas de maison de disque ni de producteur etc...
      La le schéma est différent.
      (après ce n'est pas non plus un groupe connu du grand grand public qui découvre tools au détour d'un pop/nouvelle star..)
    • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      > Bah tant qu'on est à faire de la pub pour un groupe de musique dans une dépêche DLFP, pourquoi ne pas le faire pour des groupes qui diffusent sous licence libre?

      Parce que quelqu'un s'est donné la peine de proposer une dépêche sur le sujet ? Du coup l'équipe de modération a débattu sur le sujet, et opté pour la publication. N'hésite pas à proposer ta première dépêche sur le sujet donc : https://linuxfr.org/submit.html
      • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je ferais une dépêche prochainement sur le sujet de la culture libre, promis. :)
        • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > Je ferais une dépêche prochainement sur le sujet de la culture libre, promis. :)

          Une promesse... meuh... Quand ? Sur quoi ?

          J'avoue que je préfèrerais une série d'articles qu'un seul grand article un peu trop ambitieux. Ça a l'avantage de faire parler de culture libre un plus grand nombre de fois, et ça donne l'occasion d'en discuter ici bas à chaque article publié. Mais ce n'est que mon avis.

          Suggestions :
          - tu peux faire le tour des sites de musiques, que l'on va qualifier de « major alternative », qui utilisent la terminologie libriste à tord et à travers, afin de faire prendre conscience aux auditeurs/utilisateurs desdits sites de quoi il en retourne ;
          - tu peux faire un tour des dérivations des oeuvres libres, c'est un sujet très intéressant, car on parle souvent de l'oeuvre originale, mais peu des oeuvres dérivées, leur cheminement, le processus créatif, les dérivées de dérivées, etc.
          - m*rde, pas d'autre idée... :'(
          • [^] # Re: Quand la musique s'ouvre vraiment

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Hum, à faire "le tour" comme celui que tu proposes, il risque de ne pas revenir avant des années...

            Donc pour des sujets précis (et ouverts à d'autres personnes) :
            - openarena remplace systématiquement les mp3 initiaux par des oggs, le tout en GPL voir http://openarena.ws (et le forum pour ceux intéressés par faire une synthèse)
            - dans la même veine : vous êtes auteur d'un jeu libre (présent sur http://jeuxlibres.net ou pas encore, dans ce dernier cas créez votre fiche...), qu'est-ce qui vous a fait choisir vos musiques ?
            - en forme de jeu : quels sites d'oeuvres libres sur http://project.tuxfamily.org/allwebsites.pl vous plaisent le plus ? (au besoin voir http://demoll.tuxfamily.org/tags/index.php?tag=artistique mais la liste n'est pas complète, je cherche du monde pour tagguer :p)
            - déjà ça en occupera plus d'un... si vous êtes motivés.

            N.B. : un message subliminal s'est glissé dans ce commentaire (ou plus).
  • # NIN

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    C'est 36 morceaux instrumentaux très intéressant, son précédent album on pouvait récupérer les pistes séparé afin de faire des remix soit même un site étant dédié pour héberger ces morceaux.

    Il a aussi produit et distribué le dernier album de Saul Williams via le net (gratuit en qualité correct je crois et payant pour les flac)
    • [^] # Re: NIN

      Posté par . Évalué à 5.

      Il a aussi fait la BO de Quake premier du nom.
    • [^] # Re: NIN

      Posté par . Évalué à 2.

      Il a aussi produit et distribué le dernier album de Saul Williams via le net (gratuit en qualité correct je crois et payant pour les flac)

      Payant, mais précisons le, vraiment pas cher puisqu'il ne fallait débourser que 5€ pour avoir l'album entier en flac.
  • # Erreur de lien

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le lien intitulé "Nine Inch Nails en téléchargement gratuit" ne concerne que le télchargement d'un artiste du nom de Saul Williams dont Trent Reznor semble etre le producteur. De plus, le téléchargement n'est pas gratuit.
  • # Alternative

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Entre les licences non-commerciales qui discriminent les vendeurs, et les licences «libres» qui discriminent les auteurs, signalons aussi la musique «équitable» de Stonehenge, dont la licence autorise le commerce à condition que celui-ci soit contrôlé par les clients:

    http://stonehenge.ouvaton.org/
  • # Discriminer ?

    Posté par . Évalué à 1.

    J'aimerais bien avoir un peu plus de détail sur les discriminations dont il est question dans la NdM,

    Sinon, je trouve le titre un peu négatif : un groupe majeur sort un disque avec le droit de copier/diffuser/modifer les morceaux, je trouve qu'il ouvre franchement sa musique, même si, ouin, je ne pourrais pas me faire du fric avec.
    • [^] # Re: Discriminer ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Le titre de la dépêche aurait plutôt pu être quand la musique se ferme un peu moins
      Effectivement, au moins tu as le droit de l'écouter... malheureusement la clause NC est ce qui la rend non libre car elle est trop large dans les creative commons. Le cas auquel tu penses sans doute est de pouvoir vendre directement la zik et se faire pleins de thunes, ce n'est malheureusement pas le seul cas concerné...
      Tu peux approfondir en lisant http://faq.tuxfamily.org/Licence/Fr#Pourquoi_une_licence_lib(...)

      Ce n'est peut-être pas gênant pour toi, c'est àmha rédhibitoire pour des utilisations courantes : par exemple, faire passer le titre à la radio ou dans un magasin... ou tout simplement distribuer un CD pour 1 euro histoire de faire connaître la zik...
    • [^] # Re: Discriminer ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      un groupe majeur sort un disque avec le droit de copier/diffuser/modifer les morceaux
      Non, il interdit tout à la base, et exceptionnellement (si tu rentre dans les critères) t'autorise à copier/diffuser/modifer les morceaux.
      • [^] # Re: Discriminer ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Non, la loi interdit tout à la base, et il t'autorise, de manière inhabituellement généreuse, à copier/diffuser/modifier ses morceaux, moyennant quelques conditions.
      • [^] # Re: Discriminer ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui c'est ça et la GPL t'interdit tout à la base, sauf si tu rentre dans les critères (fournir les sources).

        Faut pas faire rire non plus, ici tu as t'as le droit de tout faire, en permanence. La seule limite étant que tu ne fasse pas de fric avec. Je cite le texte de la licence à propos de cette limite :


        L'Acceptant ne peut exercer aucun des droits conférés par l'article 3 avec l'intention ou l'objectif d'obtenir un profit commercial ou une compensation financière personnelle.
        • [^] # Re: Discriminer ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Tu ne dois pas l'utiliser dans un contexte commercial, ce qui est différent de te faire du fric avec. Par exemple, tu ne peux pas faire un concert où tu ne fais pas de perte. Tu ne peux pas le diffuser dans ton bar où tu vends de la bière. Tu ne peux même pas revendre un CD que tu as gravé au prix du CD vierge (si tu veux en distribuer beaucoup, à moins d'avoir trop de tunes, c'est quand même mieux), et là je compte même pas l'électricité...

          Puis dans les CC, il y a aussi ça qui me chipote et qu'on trouve dans toutes les CC, même CC-by:

          Dans le cas où une utilisation de l'Oeuvre serait soumise à un régime légal de gestion collective obligatoire, l'Offrant se réserve le droit exclusif de collecter ces redevances par l'intermédiaire de la société de perception et de répartition des droits compétente. Sont notamment concernés la radiodiffusion et la communication dans un lieu public de phonogrammes publiés à des fins de commerce, certains cas de retransmission par câble et satellite, la copie privée d'Oeuvres fixées sur phonogrammes ou vidéogrammes, la reproduction par reprographie.

          C'est quoi un "régime légal de gestion collective obligatoire"? Bon si c'est la loi, j'imagine qu'on peut toute manière pas y couper, mais dans ce cas pourquoi alourdir le texte en le précisant? En plus dans la licence art libre, on retrouve rien de ce genre là...
          • [^] # Re: Discriminer ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu ne peux pas le diffuser dans ton bar où tu vends de la bière.
            Tu ne peux même pas revendre un CD que tu as gravé au prix du CD vierge

            Ces 2 cas peuvent se discuter à mon avis, faudrait qu'un légiste se penche dessus.

            Après je ne dit pas que la licence est parfaite, je dis qu'elle autorise beaucoup, et dans ce cas particulier cela la part de personnes prenant un vrai risque et que ça mérite plus à mon avis que les réticences exprimées par l'article. Notamment, l'emploi du mot discriminatoire m'a choqué.
            • [^] # Re: Discriminer ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              cite>et dans ce cas particulier cela la part de personnes prenant un vrai risque

              Mais quel risque???
              - La discrimination commerciale empêche toute "concurrence" sur la fourniture de la musique : dès que tu veux faire un truc de masse, tu vas avoir besoin d'acheter des trucs, et donc vendre, impossible, l'émetteur contrôle la diffusion, avec la chance d'avoir fait croire au "gens" qu'ils sont libres. Pas de perte de notoriété.
              - Dès qu'il y a de l'argent à se faire, retour à la case "droits à payer". Pas d'argent perdu.

              Le force de ce marketing est de faire tomber dans le panneau les libristes : NON, ça n'apporte pas grand chose, juste que le CD devient un outil de promo, c'est dans la logique actuelle de retournement de l'industrie musicale. NON, on ne peut pas en faire quelque chose, la limitation -NC t'embêtera dès que tu voudra faire un truc qui soit visible. NON il ne prend pas de vrais risques : il ne prend même aucun risque, juste changement de façon de promouvoir sa musique.
              • [^] # Re: Discriminer ?

                Posté par . Évalué à 3.

                l'émetteur contrôle la diffusion

                Ouais enfin tu peux quand même faire des remix et les diffuser, mettre les morceaux en téléchargement sur ton site web sans aucun contrôle du créateur tant que tu restes dans un contexte pas commercial.

                En mettant le "téléchargeur" à l'abri de DADVSI ou ce genre de chose.

                Donc tu peux déjà faire plus de trucs sans lui qu'avec un CD des majors.
                • [^] # Re: Discriminer ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  tant que tu restes dans un contexte pas commercial.
                  Tu n'as pas donné d'argument : celui que tu donnes, je l'ai déja démonté.
                  Grace au "tant que", l'émetteur initial fait très attention à ce qu'il t'autorise : tant que tu n'est pas visible, tu peux faire ce que tu veux. Dès que tu seras visible (quelques millions de visiteurs, un vrai truc!), il te faudra du matériel pour supporter la charge, tu pensera à mettre de la pub et... Ben tu supprimera ta composition des serveurs, faute de moyens.

                  Donc tu peux déjà faire plus de trucs sans lui qu'avec un CD des majors.
                  Faire plus? Oui, je n'ai pas dit le contraire.
                  Faire beaucoup plus? Non. Tu sera toujours limité à un moment par ce -NC.

                  Je ne dis pas que c'est nul comme démarche, je dis juste que c'est beaucoup plus limité que ce que tu penses : d'autres ont fourni des exemples (impossible de le mettre dans un bar puisque tu vends des consos, impossible de le jouer en concert même si tu fais payer 10c/personne pour payer l'électricité etc...)
                  • [^] # Re: Discriminer ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Je ne suis pas juriste, mais la licence parle de "profit commercial" et de "compensation financière personnelle".
                    Typiquement, si tu monte une association à but non-lucratif qui met de la pub sur son site de remix juste pour pouvoir tenir la charge de visiteurs, ne serait-ce pas autorisé ?
                    Même chose pour le concert et peut-être pour le bar (quoique le bar entre plus dans une logique commerciale).

                    Y'a une différence pour moi assez importante entre profit commercial et rentrés d'argent servant à couvrir les frais.

                    Mais bon, de nouveau, je ne suis pas juriste.
                  • [^] # Re: Discriminer ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ben tu supprimera ta composition des serveurs, faute de moyens.

                    Sauf que grâce à l'horrible licence choisie par les comploteurs anti-libristes, tu peux mettre tes oeuvres dérivées sur p2p et même mieux, les millions de visiteurs peuvent eux aussi héberger tes oeuvres, c'est pas formidable ?

                    En plus, vu que tu as des millions de visiteurs, ça veut dire que tu as du talent et donc que tu peux créer toi même une oeuvre de 0 que tu fera payer (directement, via pub ou autre), ça te permettra de te financer des serveurs gratuits \o/



                    impossible de le mettre dans un bar puisque tu vends des conso

                    Tant que tu ne force pas les gens à consommer pour écouter ta muisique, tu peux diffuser tant que tu veux.

                    impossible de le jouer en concert même si tu fais payer 10c/personne pour payer l'électricité

                    Sauf si tu disjoint l'organisation du concert de l'interprétation.


                    Mais surtout, un truc que vous oubliez tous, c'est que la NC n'a pas été choisie pour emmerder le bistrotier du coin mais pour que Universal ne récupère pas un album gratuitement à son catalogue, ou que Aplle ne puisse pas se faire des bénéfice supplémentaire pour pas un rond en foutant un album de plus sur itunes.
                    • [^] # Re: Discriminer ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Mais surtout, un truc que vous oubliez tous, c'est que la NC n'a pas été choisie pour emmerder le bistrotier du coin mais pour que Universal ne récupère pas un album gratuitement à son catalogue, ou que Aplle ne puisse pas se faire des bénéfice supplémentaire pour pas un rond en foutant un album de plus sur itunes.

                      Si on fait l'analogie avec Linux, on interdirait à Redhat, IBM, Sun, Ubuntu, Mandriva d'exister pour éviter que Microsoft puisse vendre du Linux.
                      Euh... Tu ne vois vraiment pas de toi-même où est le problème dans ton affirmation?

                      Dans le cas de la musique, tant que Apple laisse la licence de libre rediffusion (retirer le -NC n'enlève pas cette obligation), je ne vois aucun problème pour qu'il puisse diffuser, c'est justement l'intérêt d'une libre diffusion : que tout le monde puisse en profiter! Il n'y a pas les grand méchants d'un coté, et les gentils de l'autre.
                      • [^] # Re: Discriminer ?

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Si on fait l'analogie avec Linux

                        Sauf que la musique ce n'est pas du logiciel. C'est quelque chose de fini (et souvent de définitif) une fois édité et pour être utilisé il suffit de cliquer dessus.

                        Au contraire de linux, il n'y a pas besoin de compiler les sources, de gérer les dépendances, il n'y a pas de services à vendre autour, il n'y a pas de fonctionnalités manquantes à implémenter.

                        De plus il y a de vraie concurrence au sein de la musique : si tu aime un style musical, il y a de grade chance que tu ai de nombreux CD d'artistes différent, alors qu'un logiciel tu n'en utilise en général qu'un dans le même style (sauf manque de fonctionnalité, chose qui n'existe pas en musique). Tu prend l'exemple de microsoft, c'est un bon exemple : si ils n'ont pas fait du linux, c'est que ça aurait été suicidaire du point de vue financier pour eux : ça aurait fait une concurrence directe à windows sans leur apporter grand chose mais en même temps aurait aidé leurs concurrents.

                        Ceci n'existe pas dans le cas de la musique , si tu prend universal ou apple (je parlais en fait de l'iTunes store qui vend des morceaux à 1€, pas du logiciel itunes), le fait de diffuser les morceaux de NIN, ne leur feraient rien perdre sur les autres artistes, tout en leur rapportant un peu.
                        • [^] # Re: Discriminer ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          (je parlais en fait de l'iTunes store qui vend des morceaux à 1€, pas du logiciel itunes),
                          Mais quel est ton problème avec iTunes???
                          Redhat (si, musique ou logiciel, c'est pareil : les deux peuvent évoluer! La musique n'est pas un produit finit, comme le logiciel tu peux l'améliorer le remixer... Tu fais la différence car ça t'arrange, tout comme ça arrange les pro-proprio de dire que le libre c'est nul) vend son OS, Mandriva aussi... Et c'est bien du libre!
                          Pourquoi ça te dérange que iTunes vende 1€ la musique libre, si ils gardent la licence? Pourquoi ne crache tu alors pas sur tous ceux qui font du fric sur le dos de Linux (il y en a... plein).

                          Tu veux faire une différence logiciel/musique, alors qu'ils sont pareil : ils évoluent, ils peuvent être modifiés, redistribués etc. Tu qualifies de libre l'un, alors que tu refuserai cette dénomination à l'autre avec la même licence.
                          La liberté, c'est la non-dissociation de ce qu'il y a en dessous (logiciel, musique, autre, on s'en fou), c'est un principe. Sauf que le marketing a vu que dès qu'on touche les oreilles, des choses peuvent passer...

                          Ceci dit, j'ai déjà vu ici même des logiciels appelés "libres" par leurs auteurs en -NC "pour pas que les méchants touchent à mon logiciel que j'ai fait, c'est que pour les gentils".
                          Pour certains, la notion de "libre" est tout sauf la FSF, OSI ou les règles de Debian : c'est ce qui les arrange. Non, le libre ne doit pas faire de distinction.
                          • [^] # Re: Discriminer ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Mais quel est ton problème avec iTunes???

                            Je n'ai strictement aucun problème avec iTunes, je ne l'utilise même pas. Par contre NIN pense que son travail ne doit pas servir à enrichir d'autres personnes, je vois pas où est le problème avec ça.

                            Pourquoi ne crache tu alors pas sur tous ceux qui font du fric sur le dos de Linux

                            Je ne crache sur personne, au contraire de certains. Quand à ceux qui font du fric sur le dos de linux, et bien la licence les autorisent non ? Et la licence a été choisie par le développeur non ? Alors je vois pas où est le problème.

                            De même ici, NIN a ouvert son oeuvre à la libre diffusion et la libre modification à condition de ne pas se faire d'argent avec, je ne vois pas non plus où est le problème.

                            La liberté, c'est la non-dissociation de ce qu'il y a en dessous (logiciel, musique, autre, on s'en fou), c'est un principe.

                            Merci de ne pas essayer de squatter le terme de libre et de liberté (qui a existé avant le logiciel et qui existera après).
                        • [^] # Re: Discriminer ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.


                          Sauf que la musique ce n'est pas du logiciel. C'est quelque chose de fini (et souvent de définitif) une fois édité et pour être utilisé il suffit de cliquer dessus.

                          C'est triste ta vision de la musique. "un truc figé sur lequel on clique"...


                          Ceci n'existe pas dans le cas de la musique , si tu prend universal ou apple (je parlais en fait de l'iTunes store qui vend des morceaux à 1€, pas du logiciel itunes), le fait de diffuser les morceaux de NIN, ne leur feraient rien perdre sur les autres artistes, tout en leur rapportant un peu

                          Je crois surtout que ça leur rapporterais rien du tout.
                    • [^] # Re: Discriminer ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Le grand méchant universal, qu'on agite comme un homme de paille et qui va se faire des millions en vendant des œuvres sous licence libre, je n'y crois pas, c'est un argument bidon.

                      Des morceaux sous licence libre, il en existe depuis plusieurs années maintenant, et à ma connaissance, universal ne c'est pas fait un centime avec.

                      Encourager la diffusion de morceau sous licence libre, c'est aux antipodes de la façon de penser de ces entreprises.

                      Il y a aussi une raison pratique qui fait que se faire des millions en vendant des copies numériques d'œuvres sous licence libre n'est pas possible : n'importe qui peut redistribué légalement ces œuvres.

                      Alors si le NC à été choisie pour que Universal ne récupère pas un album gratuitement à son catalogue, ils sont bien cons parceque c'est vraiment une mauvaise raison qui au final n'emmerde que le bistrotier du coin.
                      • [^] # Re: Discriminer ?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Des morceaux sous licence libre, il en existe depuis plusieurs années maintenant, et à ma connaissance, universal ne c'est pas fait un centime avec.

                        A ma connaissance, il n'y a aucun groupe de stature internationale diffusant ses oeuvres sous licences libre autorisant le commerce. Et combien existe-t-il de groupes tout cours vivant de la vente de CD des ses oeuvres sous licence libre ?


                        Encourager la diffusion de morceau sous licence libre, c'est aux antipodes de la façon de penser de ces entreprises.

                        Effectivement, mais c'est des entreprises capitalistes, quand il y aura du fric à faire avec, elle seront moins regardante.


                        Il y a aussi une raison pratique qui fait que se faire des millions en vendant des copies numériques d'œuvres sous licence libre n'est pas possible : n'importe qui peut redistribué légalement ces œuvres.

                        Mais n'importe qui n'a pas la force commerciale de d'Universal, ils pourraient très facilement diffuser des cd de NIN dans les bacs de la FNAC par exemple, à un prix qui leur ferait faire des bénéfice mais que des boites plus petites (et NIN eux même !) ne pourraient pas suivre. De même, apple pourraient fair une super offre promotionnelle avec NIN au 1/3 du prix habituel par exemple, à mon avis ça attirerait plein de personnes ne sachant pas que NIN à mi ces oeuvres sous licence libre.
                        • [^] # Re: Discriminer ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                          J'en conclue de ta prose que tu trouve que le libre c'est pourri.
                          Car TOUS tes arguments, TOUS, sont aussi valable pour le logiciel libre : je peux prendre le source de Linux, et le vendre. Je peux prendre le source de Redhat, et le vendre (ah... zut, c'est déjà fait, et ils vendent à 0€ les salauds, ça s'appelle CentOS).
                          Bref, j'entends tout les arguments que me racontent les pro-logiciels proprios dans ta bouche, aucune différence, c'est du copier-coller. Je sais d'où tu tiens tes arguments au moins.

                          Tu es contre le libre, qu'ils soit musical ou logiciel, assume!
                          • [^] # Re: Discriminer ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Tu es contre le libre, qu'ils soit musical ou logiciel, assume!

                            Bien sur, en fait je suis payé par Microsoft et Universal pour faire de la propagande anti-libre. En fait mon vrai nom c'est Pascal Nègre.

                            Les lecteurs pourront s'en rendre compte : dans ce fil, je n'ai pas arrêté de dire que les logiciels libres c'étaient de la merde de même que la musique diffusée sous licence CC-by ou Art Libre.
                          • [^] # Re: Discriminer ?

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Héhé, ne pas être contre les clauses non commerciales dans les licences musicales implique d'être contre le libre, en gras (blasphème).

                            Faut arrêter un peu.
                          • [^] # Re: Discriminer ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Oh grand Juge de la Liberté, dis-moi si je suis pour le logiciel libre !
                            Aide-moi à séparer les pêcheurs des saints grâce à ton omniscience !
                        • [^] # Re: Discriminer ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.


                          A ma connaissance, il n'y a aucun groupe de stature internationale diffusant ses oeuvres sous licences libre autorisant le commerce. Et combien existe-t-il de groupes tout cours vivant de la vente de CD des ses oeuvres sous licence libre ?

                          Et donc, c'est quoi le rapport avec la choucroute? Des œuvres sous licences libres est-ce que ça existe? Oui! Est-ce que universal vends des copies? Non!

                          Que le nom des auteurs de l'œuvre soient connus par des millions de personnes (merci la lobotomisation des foules) ou pas, il y a des œuvres sous licence libre.

                          Combien d'auteur de logiciel libre vivent de la vente de CD de ses œuvres, parceque c'est un peu du même acabit que ta question.


                          Effectivement, mais c'est des entreprises capitalistes, quand il y aura du fric à faire avec, elle seront moins regardante.

                          Mais il y aura jamais une masse de fric à ce faire en vendant des copies d'œuvres sous licence libre, donc ton raisonnement se base sur un axiome caduque.


                          Mais n'importe qui n'a pas la force commerciale de d'Universal, ils pourraient très facilement diffuser des cd de NIN dans les bacs de la FNAC par exemple, à un prix qui leur ferait faire des bénéfice mais que des boites plus petites (et NIN eux même !) ne pourraient pas suivre. De même, apple pourraient fair une super offre promotionnelle avec NIN au 1/3 du prix habituel par exemple, à mon avis ça attirerait plein de personnes ne sachant pas que NIN à mi ces oeuvres sous licence libre.

                          Mais c'est sur-réalisme ton, truc, tu nages en plein délire. Aussi bas soit le prix de production d'un CD pour universal, il sera toujours plus élevé que le fait de copier un fichier depuis le disque dur du copain ou même depuis internet. Et ta stratégie du prix au 1/3, c'est du suicide en matière d'image de marque du genre, je sais bien que les marketeux prennent les gens pour des cons mais faut pas pousser.
                          • [^] # Re: Discriminer ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Je pars de l'hypothèse que NIN aurait diffusé son album sous une licence CC-by-sa.

                            C'est clair que c'est moins cher de copier, mais les gens ont été habitués à entendre que copier/diffuser de la musique c'est illégal. Donc ceux qui veulent acheter de la musique légament et qui le font via iTunes, il faudra un moment pour leur expliquer que cette musique-là, ils peuvent en fait la diffuser/copier légalement.

                            Après, il est clair qu'une fois que les gens auront compris (mais ça va prendre du temps) qu'Apple les arnaque, ils se renseigneront sur la licence.

                            C'est dommage que NIN n'ait pas franchis le pas, parce que c'est un groupe qui peut potentiellement faire parler de lui et donc des licences libre au JT.
                            • [^] # Re: Discriminer ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              mais les gens ont été habitués à entendre que copier/diffuser de la musique c'est illégal.
                              Comme pour le logiciel libre. Ca ne t'empêche pas de prôner le logiciel libre, et de faire changer les mentalités. Pourquoi pas pour la musique libre?
                              Note : il y a des versions de VLC en vente sur des sites à la con, devrait-on faire passer VLC en autre que GPL, en non-libre, car les gens sont habitué à payer des logiciels et achètent VLC plutôt que de le télécharger sur le site officiel?
                              Les arguments que tu sors comme défaut des licences non -NC sont exactement les même que les défaut de la GPL ou de la BSD pour les logiciels. Ca ne t'empêche pas d'aimer le logiciel libre, et de rouspéter (peut-être) contre les freeware (qui sont l'équivalent du -NC).

                              C'est dommage que NIN n'ait pas franchis le pas
                              Oui, c'est très dommage. Mais logique. Ils ont réfléchi...

                              c'est un groupe qui peut potentiellement faire parler de lui
                              Et justement son business-model est de ne pas faire de libre. Il ne fera pas tout de suite le pas à mon avis, ton simplement parce que ça ne va pas dans son intérêt (pour le moment?).

                              et donc des licences libre au JT.
                              Je pense que le JT s'en fou (comme pas mal de monde) du -NC. Donc que ce soit -NC ou pas, ça ne change rien pour le JT.
                            • [^] # Re: Discriminer ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Non. Tu pas de l'hypothèse que si NIN diffusait sous une licence libre, universal et apple vendrais des copies de ces morceaux sous licence libre.

                              Je pense aussi que cette dépêche est la preuve même que si NIN diffusé sous licence libre, ça aurait vite fait le tour de l'internet et que ton honnête téléchargeur il aurait plus de chance de tomber sur ces œuvres via une brève de ce genre qu'en allant sur le apple store.

                              Je pense que le service marketing de chez apple est pas assez stupide pour tenter d'entumber de manière aussi flagrante ses clients.

                              Et enfin, est-ce vraiment important de passer au JT? L'évolution de la société elle se fait que la télé en parle ou pas tu sais. Moi je trouve un peu sidérant cette effet "vu à la télé", comme s'il s'agissait d'une consécration ou je ne sais quoi. La télévision c'est quand même un média vachement limité.

                              Comme outil de propagande, c'est clair que c'est efficace.
                          • [^] # Re: Discriminer ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Et donc, c'est quoi le rapport avec la choucroute? Des œuvres sous licences libres est-ce que ça existe? Oui! Est-ce que universal vends des copies? Non!

                            Que le nom des auteurs de l'œuvre soient connus par des millions de personnes (merci la lobotomisation des foules) ou pas, il y a des œuvres sous licence libre.


                            Bien sur, dans le monde merveilleux où tu vis, des truc comme la rentabilité, l'intérêt financier ou le marketing n'existent pas. J'aimerais bien vivre par chez toi, tu me donne l'adresse ?

                            Et moi qui croyais que les restrictions vis à vis du commerce rendaient cette licence non libre, moi qui ai lu ici même que l'on ne pouvait rien faire avec cette licence à cause de cette clause ...

                            Tu peux me dire l'intérêt pour une boite cherchant à faire le max de bénèfs de proposer à la vente quelque chose qui ne se vend pas (ou mal) ?


                            Mais c'est sur-réalisme ton, truc, tu nages en plein délire. Aussi bas soit le prix de production d'un CD pour universal, il sera toujours plus élevé que le fait de copier un fichier depuis le disque dur du copain ou même depuis internet. Et ta stratégie du prix au 1/3, c'est du suicide en matière d'image de marque du genre, je sais bien que les marketeux prennent les gens pour des cons mais faut pas pousser.

                            Ah tiens, d'un coup l'intérêt financier, ça existe.

                            En plus tu me compares des pommes et des poires en parlant de diffusion par réseau et de diffusion par CD alors que dans mon premier exemple il était clair que je ne parlais que de diffusion via CD.

                            Par contre dans mon 2ème exemple où je parle de diffusion via réseau, tu es obligé de me sortir une fumeuse image de marque pour te rattraper aux branches.

                            Combien d'auteur de logiciel libre vivent de la vente de CD de ses œuvres, parceque c'est un peu du même acabit que ta question.

                            Oui j'aimerais bien savoir combien vivent directement de leur développement et pas de trucs genre les services ou l'externalisation, des trucs auquel des musiciens ne peuvent avoir accès.
                            • [^] # Re: Discriminer ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Oui j'aimerais bien savoir combien vivent directement de leur développement et pas de trucs genre les services ou l'externalisation, des trucs auquel des musiciens ne peuvent avoir accès.

                              * Logiciel libre : vente de service, externalisation (d'autres peuvent faire la même chose)
                              * Musique vraiment libre : concerts (d'autres peuvent faire la même chose)

                              Mais de toutes façons, tu déplaces le problème : tu veux mettre une notion de libre suivant si c'est rentable ou pas, c'est du n'importe quoi.
                              On peut dire que la musique libre n'est pas rentable, donc qu'on en fait pas, qu'on fait un juste milieu (comme le font des boites en faisant une partie libre, une partie non libre, ou d'autres qui font des freewares).
                              Mais changer la définition pour avoir un business-model derrière, c'est du n'importe quoi!
                              Le libre façon GPL n'était pas rentable il y a quelques années, en suivant ton raisonnement la GPL aurait eu une clause -NC, et n'aurait alors pas eu le succès actuel...
                              Ton raisonnement ne tient pas, tout simplement car il mélange les notions de droits (tu as le droit de faire ceci...) avec un business-model à trouver.
                            • [^] # Re: Discriminer ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.


                              Et moi qui croyais que les restrictions vis à vis du commerce rendaient cette licence non libre, moi qui ai lu ici même que l'on ne pouvait rien faire avec cette licence à cause de cette clause ...

                              C'est le cas, et je ne dis nul part le contraire (enfin n'exagérons rien, tu peux faire des trucs mais c'est assez limité).


                              Tu peux me dire l'intérêt pour une boite cherchant à faire le max de bénèfs de proposer à la vente quelque chose qui ne se vend pas (ou mal) ?

                              Toute d'abord le but d'une entreprise c'est de fournir des biens et/ou services, pas de faire des bénéfices.

                              Ensuite c'est sûr que les boite cherchant à faire le max de bénèfs ne seront pas intéressé par le libre, c'est même exactement ce que je te dis. C'est exactement pourquoi faire du NC pour se protéger des gros méchant c'est prendre une décision sur une peur infondé.


                              Ah tiens, d'un coup l'intérêt financier, ça existe.

                              En plus tu me compares des pommes et des poires en parlant de diffusion par réseau et de diffusion par CD alors que dans mon premier exemple il était clair que je ne parlais que de diffusion via CD.

                              Par contre dans mon 2ème exemple où je parle de diffusion via réseau, tu es obligé de me sortir une fumeuse image de marque pour te rattraper aux branches.

                              Bah moi j'ai pas dit que l'intérêt financier n'existait pas, c'est toi qui énonce cela en m'en imputant la paternité. Encore une fois, je suis bien d'accord que ces entreprises veulent faire beaucoup de profit.

                              Tu sais même si tu parles que de diffusion par CD, les gens vont pas subitement arrêter d'utiliser le réseau juste pour que tes propos trouvent un semblant de fondement. Si tout le monde préfères télécharger sur internet, personne les achètera tes CDs...
                              • [^] # Re: Discriminer ?

                                Posté par . Évalué à 4.

                                "Toute d'abord le but d'une entreprise c'est de fournir des biens et/ou services, pas de faire des bénéfices."

                                OUCH !

                                Ca faisait longtemps que je n'en avais pas lu une aussi grosse !

                                C'est clair, le but d'une entreprise n'est PAS de faire des bénéfices, mais bien de placer ses biens/services chez un maximum de gens. C'est pour ca que General Motors vend ses voitures à $0.01 depuis toujours : ca leur permet de fournir leurs bien à un maximum de personnes, quitte à perdre un peu d'argent, tout ca pour rendre le monde meilleur, et permettre à nos enfants de vivre dans un monde meilleur ou les femmes sont nues et muettes !

                                Heureusement qu'on ne paye pas encore de taxe sur la bétise...
                                • [^] # Re: Discriminer ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  L'argent c'est un moyen (mauvais AMHA parcqu'il ne correspond à aucune réalité, contrairement à d'autres unités de valeurs comme le joule) de structurer l'économie, et sûrement pas un but en soi.

                                  Les bénéfices c'est le moyen qui permet la fin (finalité, but) dans une économie capitaliste. Vendre des voitures en dessous de leur prix de leur prix de production ne permet pas de continuer très longtemps à en produire.

                                  Tu connais beaucoup d'entreprises dont le slogan est "nous faisons des bénéfices et nous le faisons bien?".

                                  Bon je passe l'attaque ad hominem.
                                  • [^] # Re: Discriminer ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Non, la fin c'est bel et bien devenu l'argent, le pèze, le flouze, la monnaie, les bénéfices. Les investissements baissent, les dividendes augmentent. Si les entreprises étaient des associations d'intérêt général à but non lucratif, ça se saurait.
                                  • [^] # Re: Discriminer ?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Euh non, l'argent n'est pas un moyen mais bien un but pour une entreprise. Une entreprise n'existe QUE pour générer de l'argent.
                                    Lorsque quelqu'un risque son temps, son argent et sa santé mentale pour créer son entreprise, c'est bien dans le but que cette entreprise lui rapporte de l'argent et lui permette de remplir son frigo (voir éventuellement s'acheter la dernière berline à la mode).

                                    Certes, vendre des voitures en dessous de leur prix de revient ne permet pas de le faire très longtemps. Cependant, si le but de General Motors n'etait pas l'argent, il pourraient très bien le vendre pile au prix de revient. Pourquoi ne le font ils pas ? Parce que leur but est de gagner de l'argent (je ne porte pas de jugement la dessus, cela permet de payer les salariés et d'être rentable pour les investisseurs et donc d'amener de nouveaux investisseurs, et donc de péréniser l'entreprise).

                                    PS : je prends l'exemple de MG m'ais j'aurais pu prendre n'importe quelle entreprise.
                                    • [^] # Re: Discriminer ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Les entreprises ne génèrent pas d'argent. Les entreprises génèrent des biens et services. Les seuls organismes qui génèrent de l'argent, ce sont les états. Ce que tu appels "générer" de l'argent, c'est "rassembler" de l'argent.

                                      Bien sûr que general motors devrait vendre ses voitures aux prix de revient (ce qui inclus la main d'œuvre), si cette entreprise était certaine de ne pas avoir besoin de faire une marge (pour financer de la R&D par exemple). Sinon ça veut dire qu'elle fait inutilement de la rétention de capital, capital qui au contraire devrait idéalement circuler le plus possible pour que les richesses soient convenablement répartis.

                                      Croire que gagner de l'argent est un but, c'est croire qu'obtenir la représentation symbolique d'un concept abstrait permettant de structurer une économie de marcher est un but.
              • [^] # Re: Discriminer ?

                Posté par . Évalué à 4.

                Mais quel risque???

                Tu travailles gratuitement peut être ?

                La ils fournissent gratuitement le résultat de leur travail avec l'autorisation de le diffuser, de le copier et de le modifier.

                Et la c'est pas des types qui de toute façon ne pourraient gagner que quelques d'euros sur la vente de leur CD.


                Le force de ce marketing est de faire tomber dans le panneau les libristes

                Oui tu as raison en fait c'est un super complot destiné à arnaquer les millions les milliards de libristes dans le monde....

                on ne peut pas en faire quelque chose

                Qu'est-ce qu'il faut pas entendre....
                • [^] # Re: Discriminer ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Une boite de logiciel proprio au sujet d'un logiciel libre (sic) :

                  La ils fournissent gratuitement le résultat de leur travail avec l'autorisation de le diffuser, de le copier et de le modifier.

                  Et la c'est pas des types qui de toute façon ne pourraient gagner que quelques d'euros sur la vente de leur CD.


                  Qu'est ce qu'on se marre quand même...
  • # NdM

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je sais pas d'où le modérateur a sorti son info « les neuf premières pistes (Ghosts I) étaient disponibles gratuitement dans la limite de 100 000 téléchargements sur le site officiel » mais c'est très faux, puisqu'on peut encore les télécharger sans problème là maintenant.

    (Et je n'ai vu aucun autre site parler d'une telle limite. Le site officiel s'est certes écroulé sous la charge lors du lancement, mais depuis tout baigne.)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.