OpenLaszlo : un concurrent libre pour Macromedia Flex.

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
14
oct.
2004
Technologie
OpenLaszlo est une technologie de développement d'interfaces "client riche" pour le web.
Reposant sur J2EE et sur XML, Laszlo permet de développer rapidement et simplement des interfaces fonctionnelles et portables pour les applications web.
OpenLaszlo est publié sous licence libre et permet de concurrencer la technologie propriétaire Macromédia Flex.

NdRl:
Dans les formats XML pour générer des interfaces riches on a aussi XUL (qui est utilisé entre autres pour tracer toutes les interfaces des logiciels Mozilla). XUL est libre, basé sur XML/CSS, et disponible sur toutes les plateformes supportées par Mozilla. Laszlo n'est pas qu'un prénom hongrois difficile à prononcer. Il s'agit d'un service permettant de développer et de fournir, simplement, une interface "client riche" pour les applications web. OpenLaszlo repose sur J2EE et un servlet (Laszlo Presentation Server) exécutant le code XML qui décrit l'interface utilisateur.

Il est donc relativement facile de développer avec cette technologie ; la syntaxe XML étant d'une simplicité et d'une efficacité redoutable. Une démonstration interactive en ligne est disponible sur le site et permet de tester les fonctionnalités du produit. Une documentation, un tutoriel express et une table de références des balises d'OpenLaszlo sont disponibles sur le même site.

Côté client, les interfaces développées avec OpenLaszlo sont affichées et exécutées par Macromedia Flash Player 7, ce qui permet une certaine portabilité de Laszlo. Un navigateur internet supportant Flash Player est donc le minimum requis. Techniquement, c'est le LPS qui compile, en bytecode Flash, le script XML. Le LPS sert et met en cache les interfaces compilées.

OpenLaszlo présente un modèle orienté objet agréable et efficace. Il permet également l'accès aux données et aux webservices de façon simple. Une panoplie de widgets est à la disposition du développeur : fenêtres, boutons, cases à cocher, etc. OpenLaszlo permet également d'intégrer des images, du son et de la vidéo très simplement (cf. la démonstration interactive).

À noter que Lazslo est publié sous la licence CPL. Le Laszlo Presentation Server existe pour les plate-formes Microsoft, Linux et Mac OS X 10.2.

Aller plus loin

  • # La boucle est bouclée ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Indépendament de l'avis que l'on peut avoir sur la technologie Flash, c'est intéressant, surtout quand on rapproche cette information de http://linuxfr.org/2004/10/12/17375.html(...) ("GrafiXML: un éditeur graphique pour UsiXML"). Il faudrait demander aux développeurs s'ils peuvent se parler pour réaliser un "export" OpenLaszlo pour GrafiXML.
    Bientôt un environnement complet et libre pour déveloper des applications complexes pour le Web ?
  • # PROS et CONS

    Posté par . Évalué à 1.

    PROS

    - Ubiquité, pratiquement tout le monde a maintenant un plug-in flash

    - Syntaxe XML, simple, pas besoin d'apprendre un nouveau formalisme, apparemment plus simple à manipuler que XUL qui nécessite de connaître : Javascript, CSS, DOM, XPCOM etc

    CONS

    - Les exemples me paraissent assez lents et peu réactifs, je ne sais pas si cela est du à mon plug-in flash sur Linux qui doit peut être dater

    En tous cas l'initiative est intéressante, à suivre de près
    • [^] # Re: PROS et CONS

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.


      PROS

      - Ubiquité, pratiquement tout le monde a maintenant un plug-in flash

      Et non. A mon taf, il n'y a pas flash, et pas des droits pour l'installer.
      Et sur mon mac, macromedia ne publie pas flash pour linux/ppc.

      C'est un peu comme dire "on fait un site sous ie, pratiquement tout le monde l'a", ou "on ne code que sous win, partiquement tout le monde l'a"...
  • # J'ai essayé !

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai commencé il y a une semaine à bosser avec et c'est vraiment sympa !!!
    je le conseille à tout le monde.. ne serait ce que par curiosité... par contre, à priori, oubliez le MVC...

    http://about.me/straumat

  • # Intégration à cocoon.

    Posté par . Évalué à 1.

    Il se raconte que ce produit pourrait etre integré à cocoon.


    Quelqu'un aurait plus d'infos la dessus ?
  • # Moui...

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est joli, les exemples sont sympas, le tutorial en 10 mn est attrayant mais... Tout ça nous donne des sites ouaibes lourds et lents, optimisé pour du 800x600 dans lesquels le type-ahead est inutilisable.

    Ça peut paraître rétrograde, mais pour moi un site ouaibe doit être consultable avec un brouteur graphique comme avec un brouteur texte (links power :), ne doit pas mettre 10 secondes pour charger chaque page, doit être rapide et léger.
    • [^] # Re: Moui...

      Posté par . Évalué à 4.

      Je viens de découvrir, c'est compilé à partir de document XML : rien n'interdit de faire une sortie PHP par exemple (ou CeQuOnVeut).

      Au même titre qu'a partir d'un document DocBook ont peut faire du HTML ou PDF.
    • [^] # Re: Moui...

      Posté par . Évalué à 2.

      Moi, j'y vois l'opportunité de faire de beaux intranets et de remplacer les applications lourdes !!!

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: Moui...

        Posté par . Évalué à 1.

        l'autre avantage est d'avoir un rendu graphique identique quelque soit le navigateur.

        ca diminue le temps passé a tester sous firefox, IE 6.0 et 5.5.
        • [^] # Re: Moui...

          Posté par . Évalué à 3.

          quelque soit le navigateur = firefox, IE 6.0 et 5.5 ? (sous i386 et en 800*600/1024*768 bien entendu)

          Je croyais que le web avait justement etait prévu pour être completement independant de la plateforme logiciel et materiel...
    • [^] # Re: Moui...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Ce n'est pas pour faire des sites web, c'est pour faire des « applis web riches », ou « client-serveur-like » ou encore « client-lourd-pas-très-lourd », autrement dit le « next generation web » (appelle ça comme tu veux), car le client dialogue encore avec un serveur web (HTTP(S)).

      Pour les « applis web riches », c'est nouveau, ça vient de sortir, enfin pas trop quand même... Mozilla implémente ça depuis la série de version Mxx précédent les 0.x (précédent elles-mêmes les 1.x). Mais Macromédia vient de lancer ça avec Flex, c'est proprio, ça nécessite un plugin, c'est tout frais, pas testé, pas déployé... et puis d'un autre côté tu as Microsoft avec XAML qui devrait sortir avec Longhorn, donc dans deux-trois ans (comme le nouveau IE, muahahaha... ;-).
    • [^] # Architecture MVC et trois tiers

      Posté par . Évalué à 2.

      Ça peut paraître rétrograde, mais pour moi un site ouaibe doit être consultable avec un brouteur graphique comme avec un brouteur texte (links power :), ne doit pas mettre 10 secondes pour charger chaque page, doit être rapide et léger.

      Ce n'est pas du tout rétrograde, bien au contraire, cela correspond à une architecture moderne, saine et évolutive. Microsoft nous a fait croire (car c'était das son interêt) que l'interface utilisateur doit être très fortement "couplée" avec le programme, ce qui rend difficile toute migration vers d'autres systèmes, avec pour effet secondaire de rendre son développement singulièrement compliqué.

      Dans une architecture moderne dite (MVC : http://en.wikipedia.org/wiki/Model-view-controller,(...) ou trois-tiers par exemple, pour utiliser des mots à la mode, mais ce n'est pas le propos), l'interface utilisteur doit être conçue comme un module comme les autres. Il doit être en particulier facile de tester l'ensemble des fonctionnalités "indépendemment" de cette interface, en mode ligne de commande en particulier, pour pouvoir la scripter, l'automatiser, refaire facilement les tests, utiliser des technique venant de l'extreme programming, (refactoring, test driven development, etc) (ou sa théorie préferée). Rien n'est plus difficile à automatiser qu'une interface graphique.

      20 ans d'expérience en informatique, m'ont appris que l'interface utilisateur était la partie la plus difficile, la plus complexe à développer et à tester. Je pense qu'il est plus simple de la concevoir comme sorte "d'outil d'impresion" des fonctionnalités du programme, c'est le programme qui doit conduire l'interface utilisateur et non l'inverse comme le préconise Microsoft.

      Une telle architecture rend les applications plus simples à développer et à migrer vers d'autres architecture. On veut imprimer sur quelque chose qui comprend XUL eh bien on réecrit l'interface pour parler XUL, on veut "imprimer" en PDF on la réecrit en PDF, on veut imprimer en "GTK" ou "QT" idem. Moins l'interface sera couplée au programme, plus elle sera facile à réecrire ou à adapter. On peut même envisager une sorte de code intérmédiaire pour les grosses applications.

      Pour revenir à ton propos, on lira avec profit ce lien http://www.w3.org/2002/mmi/2002/MM-Arch-Maes-20010820.pdf(...) qui applique ce principe au browser, il parle d'un browser multi-modal, un site doit être conçu pour s'adapter au browser : PC, mais aussi mobile phone, PDA, ou même vocal. L'application doit être capable de présenter le bon HTML ou autre code (style VoiceXML) en fonction du browser qui consulte. Bie sûr c'est une vue théorique qui n'est peut être pas facile à appliquer toujours, mais c'est une architecture qu'on doit avoir à l'esprit et dont on doit se rapprocher le plus possible.
  • # Flex to Flash

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Donc si j'ai bien compris, on remplace la techno proprietaire Macromedia Flex par une techno "libre" qui s'appuie sur la techno proprietaire Macromedia Flash. Je ne saisis pas bien l'interet.
    • [^] # Re: Flex to Flash

      Posté par . Évalué à 4.

      Ça utilise XML !!!

      Tu sais bien c'est intéropérable et tout !

      --> []
    • [^] # Re: Flex to Flash

      Posté par . Évalué à 1.

      Bonjour,

      Moi ce que je ne comprend pas, c'est quel est l'intérêt de cette solution (ou Flex) par rapport à une application faite avec le designer Flash de Macromedia (mis à part la licence libre bien sûr).
      • [^] # Re: Flex to Flash

        Posté par . Évalué à 2.

        Je suppose qu'il est (relativement) facile de concevoir un convertisseur du format de OpenLaszlo vers Autre Chose, disons XUL au hasard. Par contre, impossible à priori de faire un convertisseur générique d'une interface flash vers XUL, puisque ce sont deux choses entièrement différentes.

        Un peu comme il est facile de faire un document HTML à partir d'un document LaTeX, et (plus) difficile de faire un document HTML à partir d'un document PDF. Le LaTeX et le HTML décrivent tous les deux la structure d'un document, par contre le PDF décrit son apparence, donc la convertion en HTML n'est plus triviale.
      • [^] # Re: Flex to Flash

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Moi je le vois l'intérêt: le designer Flash est fait ... pour les designers ...

        Flex est orienté développeurs, en deux jours j'ai pu faire des tas de trucs super joli, qui se connecte parfaitement à mon code Java, qui fonctionne super bien. Flex est cher, pas libre, mais ça marche très bien et c'est vraiment génial.

        Moi ça m'a séduit en tout cas (j'essaierai OpenSazslo à l'occasion ;-)).

        Enfin, tout ceci dans le cadre d'un rich client, pas d'un site web of course :-)
        • [^] # Re: Flex to Flash

          Posté par . Évalué à 1.

          Personnellement je n'ai pas d'expérience là-dessus, mais je sais que dans la SSII dans laquelle je travaille, un projet a été réalisé entièrement avec le designer Flash de Macromedia (avec connexion à une base Oracle et à un carnet d'adresses Lotus Domino). Ceux qui l'ont fait n'avaient jamais pratiqué Flash avant, donc j'imagine que le fait que "le designer Flash soit fait pour les designers" comme tu dis ne soit pas vraiment un soucis...

          Du coup je ne vois toujours pas l'avantage de la solution Lazslo, pourtant j'aimerai bien ! :o)
    • [^] # Re: Flex to Flash

      Posté par . Évalué à 1.

      L'intérêt, c'est sans doute d'avoir quelque chose de gratuit.
      La version Macromedia en étant bougrement loin :
      http://www.macromedia.com/software/flex/buy/(...)
      • [^] # Re: Flex to Flash

        Posté par . Évalué à 1.

        Par rapport à Flex, pas de problème, Lazslo est largement plus intéressant. Mais je voudrais plutôt connaître les avantages d'une solution Lazslo/Flex par rapport à une application purement développée avec le designer Flash de Macromedia...
  • # difficile à prononcer ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je ne vois pas ce qu'il y a de difficile à prononcer, en hongroie le "sz" se prononce comme un "s" français (alors que le s tout seul se prononce comme "ch" français)

    Donc, laszlo se prononce "laslo"... pas de quoi fouetter un chat !

    Enfin si vous insistez, klatch !
    miaouuuuuu !!!

    Axel
    • [^] # Re: difficile à prononcer ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai déjà remarqué que les Français avait des difficultés pour la prononciation :

      Anvers qui se dit "anvèrss" et qu'ils prononcent "anvèr".
      Wallonie qui se dit "Ouallonie" et qu'ils prononcent "Vallonie".
      Bruxelles qui se dit "Bussèl" et qu'ils prononcent "Bruxèl".
      ....

      Allez, sans rancune ;-)
      • [^] # Re: difficile à prononcer ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        "Bruksel".... effectivement, c'est pittoyable :-)
        • [^] # Re: difficile à prononcer ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Bah, faut pas vous formaliser pour ça, les français ont aussi du mal avec le nom des villes françaises (ex.: Auxerre, prononcé "oxère" au lieu de "ossère") !

          Cela étant dit, je serais curieux de savoir comment vous prononceriez :
          - Leurc'h (Bretagne)
          - Esquiule (Béarn)

          Tout ça pour dire que d'un coin à l'autre, la prononciation varie, donc c'est pas évident de taper juste à moins de connaître. Je ne prendrai qu'un exemple, celui de certaines communes bretonnes dont le nom finit en "en" : dans certains cas ça se prononce "hin" et dans d'autres "ène". D'aucuns disent que c'est fonction de la présence de la mer à proximité ("ène") ou pas ("hin"), mais il s'agit bien entendu d'une légende urbaine ... :-)
  • # Version Flash Player

    Posté par . Évalué à 2.

    [Excusé mon Français.] OpenLaszlo sont exécutées par Macromedia Flash Player 5, 6, ou 7. Flex nécessite 7.
  • # flash et mac

    Posté par . Évalué à 0.

    scusez mon ignorance mais je viens de lire qu'il n'existe pas de plugins flash pour mac ? est ce exact ? ai-je mal compris et l'auteur a t il voulu dire qu'il n'existait pas de plugin flash pour Linux ppc ? et si tel est le cas, ne peut on faire tourner ce plugin avec Wine (car si tel est encore le cas, le plugin flash tournerai sur vraiment beaucoup d'archi).

    merci

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.