OpenWengo lance son premier OpenWengo Code Camp

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
23
juin
2006
Communauté
OpenWengo est heureux d'annoncer le lancement de son premier OpenWengo Code Camp.

Ce concours, d'une durée de deux mois, est à notre avis une chance pour les étudiants du monde entier de pouvoir contribuer à la communauté du logiciel libre dans son ensemble.
Les étudiants qui réussiront à contribuer au projet pour lequel ils auront été sélectionnés gagneront un prix de 3500 euros.
Ils seront encadrés par des développeurs plus expérimentés, avec qui nous espérons que les échanges seront riches.
La plupart des projets entrepris consisteront à développer des composants logiciels libres et réutilisables par la communauté au sens large.

Les candidatures peuvent déjà être déposées. Les candidats sélectionnés seront connus au plus tard le 17 Juillet.

Parmi ces projets, on peut noter la création d'un éditeur graphique XUL ou encore un widget Qt capable d'embarquer des moteurs de rendus web modernes. Les thèmes retenus sont en rapport avec le libre en général ou pourront servir plus spécifiquement à OpenWengo qui est - rappelons-le - un système open source et multiplateforme de communication vocale par Internet (VoIP).

Nous espérons que cet événement sera une source de riches échanges dans une ambiance conviviale et un esprit de défi au sein de la communauté.

Aller plus loin

  • # Je vois ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    ... OpenWengo's summer of code. Moi j'suis déjà occupé avec celui de Google alors je laisse ma place.

    Excellente initiative en tout cas !

    Bon, et finalement, est-ce qu'on pourra espérer avoir un client Linux compilable facilement, pas trop lourd, et qui marche comme il faut ? Parce que bon, wengo étant moins cher de Skype, j'ai voulu m'y mettre, jamais pu faire fonctionner le client "classique" (il aime pas mon réseau NATé) et le "NG" segfaulte comme c'est pas permis !
    • [^] # Re: Je vois ...

      Posté par . Évalué à 4.

      Le client GNU/Linux s'améliore constamment. Nous avons besoin de nombreux testeurs. Vous êtes le bienvenu sur #openwengo pour nous rapporter les problèmes que vous rencontrez.
      Obtenir les stack trace suite aux crashs que vous rencontrez nous intéresse tout particulièrement.

      Vous pouvez les soumettre également en vous connectant à http://dev.openwengo.org/ et en créant un nouveau ticket (il faut être enregistré, cela prend quelques secondes).
  • # Capacités de l'étudiant

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai l'impression qu'il faut être sacrément costaud comme étudiant.
    D'après la FAQ les critères jugés sont :
    - Les contributions libres précédentes
    - La connaissance des technos et langages de programmation
    - L'anglais
    - La capacité à décomposer un projet en tâches

    Je voudrais savoir, en pratique, quelles sont les qualités des étudiants du summer of code et du code camp ?

    Un étudiant de DEUG ayant appris un langage précis sans autre application que l'algorithmique a-t-il si peu de chances de participer ?
    • [^] # Re: Capacités de l'étudiant

      Posté par . Évalué à 4.

      Il n'est pas nécessaire d'être un expert dans tous ces domaines. Un développeur peu expérimenté n'ayant jamais contribué à un logiciel libre a toutes ses chances de participer et de gagner si sa candidature est cohérente.

      Un étudiant en DEUG ayant appris un langage précis sans autre application que l'algorithmique a donc toutes ses chances !
  • # C'était pas la peine d'inventer le CPE...

    Posté par . Évalué à 6.

    Je serais à la tête du gouvernement, je serais très jaloux de Google et de Wengo ! Ils participent à l'abolition du droit du travail en remportant beaucoup de succès et rencontrent bien peu d'opposition !
    Grâce à ces entreprises innovantes, demain les recrutements se feront tous sous forme de concours subjectifs et leurs brefs règlements feront office de contrat de travail.
    Leur propagande est tellement efficace que les candidats se bousculent au portillon. (Google a même réussi à débaucher des hurdistes communistes, Wengo en fera-t-il autant ?)
    • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

      Posté par . Évalué à 9.

      Tu as bien raison !
      - Mieux vaut que les jeunes étudiants aillent se faire chier avec les bons CDD du macdo a faire du taff qu'ils détestent !
      - Pourquoi récompenser les gens pour leur participation à un projet libre ! c'est débile !
      - Pourquoi recruter les gens sur leurs capacités et compétences éffectives ! sélectionnons uniquement sur des diplomes qui veulent rien dire

      Bref j'étais ironique, continue de critiquer, il y en a qui ne font que ça et qui n'essaient pas d'imaginer que les choses puissent être dfférentes.

      http://about.me/straumat

      • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

        Posté par . Évalué à 4.

        Ah ah, tout de suite la critique à côté !
        Je n'ai jamais critiqué le fait de payer des gens pour faire quelque chose qui leur plait plutôt que de les laisser aller bosser en usine, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit...

        Ce que je critique, c'est la façon de faire : si les gens sont sélectionnés sur leurs capacités et leurs compétences et sont payés pour leur travail effectué sur un sujet imposé, pourquoi ne pas leur établir un vrai contrat de travail ?

        Mais bon, c'est plus facile pour les trolleurs de déformer mes propos que de répondre sur le fond :(
        • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

          Posté par . Évalué à -2.

          "Ce que je critique, c'est la façon de faire : si les gens sont sélectionnés sur leurs capacités et leurs compétences et sont payés pour leur travail effectué sur un sujet imposé, pourquoi ne pas leur établir un vrai contrat de travail ?"

          Peut être que tu dis ça justement car tu n'as jamais établi un vrai contrat de travail...

          http://about.me/straumat

          • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

            Posté par . Évalué à 4.

            De mieux en mieux : si j'ai des principes c'est parce que je ne sais pas comment ça se passe en vrai...

            Oui, c'est tellement dur d'établir un CDD, par exemple, que des milliers d'entreprises ne le font pas pour embaucher des étudiants pendant l'été...
            Et les valeurs de se concours sont tellement nobles, qu'on peut bien se permettre d'ignorer le droit du travail en payant ces étudiants au noir.

            Ça m'attriste de voir à quel point il est tabou de critiquer ici les méthodes d'une entreprise qui finance le libre (à l'heure actuelle, une majorité des gens ont même jugé "inutile" le premier commentaire de ce thread, c'est dire à quel point il est blasphématoire !). Pour leur obole, il faudrait fermer les yeux sur tout le reste...
            • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

              Posté par . Évalué à 1.

              Ce n'est pas du travail au noir et embaucher quelqu'un n'a rien de simple.. rien qu'au niveau des assurances des gens qui vont travailler pour toi !

              "Ça m'attriste de voir à quel point il est tabou de critiquer ici les méthodes d'une entreprise qui finance le libre"
              Et moi, ça m'attriste de voir à quel point il est tabou de tenter quoique ce soit de nouveau.

              http://about.me/straumat

        • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

          Posté par . Évalué à 3.

          Les critères d'évaluation servent à préciser que nous nous adressons à des étudiants qui ont une connaissance suffisante en informatique pour pouvoir retirer un intérêt de ce concours. Un étudiant sans compétence en informatique ne s'amuserait pas.

          Beaucoup de projets ne sont pas fixés, nous donnons simplement des directions, des idées. Il y a même un sujet qui est complètement ouvert.

          Enfin, les mentors seront très présents et leur rôle est aussi de partager leurs connaissances avec les étudiants.

          Le concours ne se situe pas dans le contexte du travail, mais dans celui de l'apprentissage.
          • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

            Posté par . Évalué à 1.

            Beaucoup de projets ne sont pas fixés, nous donnons simplement des directions, des idées.
            Mais ils seront quand même encadrés un minimum, j'imagine (sinon l'intérêt est nul pour les deux parties).

            Il y a même un sujet qui est complètement ouvert.
            Mais il sera validé par le jury quand il choisira le candidat, ce qui revient au même.

            Le concours ne se situe pas dans le contexte du travail, mais dans celui de l'apprentissage.
            Comme un stage, quoi (d'ailleurs tout le processus de sélection y est similaire), mais sans la convention...
          • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            > Le concours ne se situe pas dans le contexte du travail, mais dans
            > celui de l'apprentissage.

            Ca confirme un peu ce qui s'est déjà dit, vous détournez le droit du travail. L'apprentissage, c'est réglementé comme le code du travail.

            A chaque fois c'est pareil concernant OpenWengo. Les post partent en sucettes. Comme c'est régulier, je pense qu'il faudrait vraiment qu'OpenWengo revoie son positionnement concernant le libre en étant bien plus clair.
        • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

          Posté par . Évalué à 3.

          Faut pas le prendre comme ça....

          Google donne un coup de pouce à des projets sans le sous où, habituellement, les types travaillent bénévolement à 100%. Pendant un Summer, il est proposé de coder 100% du temps, sur leurs projets favories, et de gagner leur argent de poche pour leurs études de l'année prochaine.

          Qu'est ce que ça apporte à Google ? C'est de la com' ! Et alors ?


          Pour Wengo, c'est la même chose. Nul doute qu'ils peuvent trouver des gens pour coder ces projets. Oui, sans doute plus cher et sans doute en SSII. Mais le Code Camp est un risque qu'ils prennent. Il n'est pas dit que le code produit soit parfait ! Mais par contre, il produise du GPL, du code utilisable par d'autres projets qui n'auraient pas les moyens. Et puis regardez les projets proposés, c'est pas que du full Wengo :
          - Reverse engineering helper tool
          - Port Glib to Windows CE
          - Round trip XUL editor using Qt Designer
          - ...

          Ces sujets sont utilisables par bcp d'autres projets libres
          • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

            Posté par . Évalué à 2.

            Mais par contre, il produise du GPL
            Seulement, le propriétaire de ce code ne sera pas l'étudiant, mais Wengo, qui pourra donc en faire ce qu'il veut (même l'inclure dans du soft pas libre, a priori).

            Et puis regardez les projets proposés, c'est pas que du full Wengo
            Ces sujets sont utilisables par bcp d'autres projets libres
            Ce sont quand même des outils qui leurs seront utiles en interne. Beaucoup d'entreprises proposent des sujets de stage de ce style (à la différence qu'ils ne sont pas forcément publiés en GPL, certes).
            • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

              Posté par . Évalué à 0.

              Seulement, le propriétaire de ce code ne sera pas l'étudiant, mais Wengo, qui pourra donc en faire ce qu'il veut (même l'inclure dans du soft pas libre, a priori).

              C'est écrit où ça ?

              ps : Je suis d'accord avec toi sur une chose, ton premier commentaire n'avait pas à être moinssé comme ça :-/
              • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

                Posté par . Évalué à 4.

                C'est écrit où ça ?

                Là : http://www.openwengo.org/static/eng_eng/pdf/OPENWENGO_CODE_C(...)

                Section 10. Intellectual property rights

                Upon receipt, any application and project material become the property of WENGO without any monetary compensation to the contestants and will not be returned under any circumstances.

                Contestants and winners represent and warrant that they are the rightful owner of the application and project material and have not infringed any third party rights. Contestants agree to release and hold WENGO harmless from any and all losses, damages, rights, claims and actions of any kind based upon intellectual property infringement in relation with the application and project material.
                • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Une question : est-ce aussi le cas pour Google SoC ?
                  Parce que c'est sûr qu'avec ça, beaucoup ne participerons pas par peur de se faire prendre pour un pigeon ...
                • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Je ne suis pas juriste mais j'avais compris que les droits appartenait à la personne sauf dans le cadre d'un travail.

                  Vu cette section, il me parait clair que ce concours est un détournement du code du travail... Ou alors la section 10 ne tiendra pas devant un tribunal.

                  Je suis 100% pour le libre, mais bon, il faut pas oublier le CPE... Je ne veux pas faire d'amalgamme avec Wengo que je ne connais pas mais nos dirigeants de gros boites aujourd'hui sont tout sauf tendre.
                  • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Oui dans la loi française c'est du vent. Pour que le code appartienne à la société il faut :

                    1. qu'il y ait un contrat de travail (exit stages de fin d'études, le code appartient au stagiaire, pas à l'entreprise où il effectue son stage).

                    2. Que son employeur soit maitre d'oeuvre sur le projet. Exit SSII à la con qui vendent leur nouvel employé embauché à l'occasion pour se prendre 20% de marge au passage. Pourquoi ? Pour éviter qu'un employé qui développe un projet chez lui le soir et week-end voit son code récupéré par la société ou il travaille.
                    • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je pense que c'est tout à fait légal : ce qui est dit dans la loi française permet à une entreprise d'être propriétaire du code de son employé, même si celui-ci refuse. Par contre, sinon, le choix du copyright appartient à l'auteur, et il a le droit de mettre les conditions qu'il veut et de donner le code à qui il veut (c'est le cas des développeurs de logiciels GNU qui donnent tout à la FSF).
                      Là il faut mettre comme nom de propriétaire "OpenWengo" au même titre qu'il faut mettre "licence GPL".
                      On peut aussi citer OpenOffice qui appartient à Sun.
                      • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        A la grande différence que là, tu est payé !

                        Si tu mets GPL, le FSF ne te paye pas. C'est un acte gratuit. Idem avec OpenOffice, je n'ai pas connaissance que Sun paye les contributions.

                        C'est cette association qui est génante dans le cas présent. Dans le cas de Google, a par quelques projets qui les intéresse directement, il paye en pratique des personnes pour faire du développement sur des projets indépendant de Google. C'est quand même assez différent. Cela ressemble plus au système des fondations carritatives.
    • [^] # Re: C'était pas la peine d'inventer le CPE...

      Posté par . Évalué à 4.

      Les valeurs fondatrices de ce concours sont, pour nous:
      - le défi technique.
      - le partage de la connaissance au sein d'une communauté.
      - le fun.

      Nous proposons des sujets sur lesquels nous aurions beaucoup aimé travailler pendant l'été quand nous étions étudiants.C'est probablement un peu prétentieux, cependant je pense que les étudiants qui travailleront sur ces projets ont de la chance.
  • # so feel free to scratch your itch on this

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai déjà du taff pour cet été, mais s'il y a un volontaire pour faire un frontend GTK à WengoPhone il gagnera... toute mon estime ^^
  • # futurs Code Camp ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Est ce qu'il est prévu de renouveler cet évènement l'été prochain ?
    J'ai déjà planifié mon été, dommage que l'annonce n'aie pas été faite plus tot.
    • [^] # Re: futurs Code Camp ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Si celui-ci se déroule bien, nous serons heureux de le renouveller.
  • # Une idée de projet

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Moi je dis qu'il faut un projet qui dirait que le son de la version NG fonctionne ! Chez moi (Mandriva 2006), la couche alsa de WengoNG marche pas du tout du tout, on dirait qu'elle cherche des anciens périphériques OSS... Quant à l'image, j'ai même pas encore pu essayer.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.