Red Hat s'éloigne de plus en plus du libre

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags : aucun
0
28
fév.
2002
Red Hat
Aujourd'hui a été annoncée la mise à disposition de la Beta de la nouvelle Red Hat "orientée entreprise", Pensacola.

Un article de news.com souligne que cette distribution ne sera, en version finale, pas disponible en téléchargement. Red Hat, comme tous les distributeurs commerciaux de Linux, espère probablement lutter ainsi contre le déséquilibre de ses finances, même si cela doit se faire au prix d'entorses de plus en plus sévères à la philosophie d'ouverture qui sied traditionnellement au logiciel libre.

Par exemple, leur programme d'installation graphique, Anaconda, est développé sous CVS mais celui-ci n'est pas public : on ne peut obtenir les sources que dans Rawhide (leur distrib instable) et celles-ci ne sont pas mises à jour sur une base régulière. Plus grave, au moment de lancer l'infrastructure "up2date", on se souvient que Red Hat avait décidé de ne pas publier le programme serveur nécessaire (d'où par exemple la naissance du projet Current qui propose un serveur up2date libre).

Les limites de la conciliation entre le libre et le commercial chez un éditeur logiciel ?

Aller plus loin

  • # RedHat, ça SuSE

    Posté par . Évalué à 1.

    elle était facile, mais c'est le premier truc qui me vient à l'esprit...
    • [^] # Re: RedHat, ça SuSE

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Elle était facile, mais elle est bonne.
      Corel : exit
      Caldera : pas clean
      SuSE et RedHat à la dérive...

      Il nous reste Mandrake et Debian. Joli duo que je trouve très complémentaire.
      Pourvu que cette dualité persiste très, très longtemps...
      • [^] # Re: RedHat, ça SuSE

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Mandrake, Debian et Slackware. Non mais...
        -1 bien sûr, ça commence à troller
        • [^] # et Conectiva...

          Posté par . Évalué à 4.

          que je n'utilise pas (mais à laquelle participe l'actuel mainteneur des noyaux 2.4 Marcelo Tosatti) et plein d'autres que j'oublie et qui permettent d'avoir le choix...un avantage du libre :-)
          (De toutes façons, jamais utilisé du Chapeau Rouge moi)
          • [^] # Re: et Conectiva...

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            Marcello Tosatti, il ferait mieux de ne s'occuper *que* de la branche 2.4 du kernel. Parce que je voudrais pas dire, mais ça fait désordre, pour une branche stable.

            Quand à Red Hat, ils ont Alan Cox. C'est quand même pas la même catégorie.
            • [^] # Re: et Conectiva...

              Posté par . Évalué à 8.

              Tu te prends prend pour de la merde toi.

              1- il donne des ordres a Marcello Tosatti.
              2- il porte un jugement sur des developpeurs de haut niveau en estimant que Marcello n'est pas dans la meme categorie qu'Alan alors qu'il a ete designe par Linus (en consertation avec Cox, etc...).

              Chapeau...

              Tu devrais maintenir ta propre branche 2.4 si t'es si fort.
              • [^] # Re: et Conectiva...

                Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                C'est bieeeeeeeeeen, il est mignon.

                1) Tu as vu où que je donnais des ordres à Tosatti ? C'était une constatation, et une bête remarque.

                2) Et donc, selon toi, si on est pas aussi bourrin en prog que le monsieur il est strictement interdit de considèrer que les kernels 2.4.11 et autres 2.4.15 sont des trucs qui n'ont rien à foutre dans une branche stable ? Bieeeen. J'en déduis donc que si on est pas réalisateur de films on a pas le droit de trouver "Les visiteurs en Amérique" mauvais. Que si on est pas chanteur on a pas le droit de dire que "L5" et "Star Academy", c'est de la daube. Bravoooooo.

                Et le pire, c'est qu'il y a eu des abrutis pour voter + à son commentaire. Mon Dieu ®©(tm)
                • [^] # Re: et Conectiva...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  > il est mignon.

                  Merci.

                  > 1) Tu as vu où que je donnais des ordres à Tosatti ? C'était une constatation

                  D'accord mais comment tu peux dire "il ferait mieux de ne s'occuper *que* de la branche 2.4".
                  - Tu connais son emploi du temps ?
                  - Tu as remarqué que dans les mailing-list kernel des gens se plaignent qu'il ne fesait pas son boulot correctement ?
                  - Tu croix qu'il a un salaire énorme pour s'occuper de la branche stable ?

                  Ben non, il fait çà gratuitement (ou presque) pour "la beauté du geste" et le bien de la "communauté". J'espère que tu comprends que je trouve le "il ferait mieux de ..." un peu hard.

                  > et une bête remarque.
                  Si c'est de l'humour/dérision alors je l'ai mal interprété.

                  > J'en déduis donc que si on est pas réalisateur de films on a pas le droit de trouver "Les visiteurs en Amérique" mauvais.

                  T'as raison et t'as tord car il y a une différence ENORME.
                  "Les visiteurs en Amérique" tu l'as vu et tu l'as pas aimé. Par contre, les patchs réalisés par Marcelo je ne les ai pas lu. Au mieux je peux apprécier les noms des variables, l'indentation, etc... Mais dire que j'aime ou que j'aime pas, je ne peut pas. Et à forciori sont travail et la pertinence de ces chois.

                  "Les visiteurs en Amérique" est pour un publique large (dont toi et moi) et ne demande pas de compétences particuliaires. Il est fait pour "divertir". Pour l'apprecier, il fait appèle à notre subjectif. J'aime ou je n'aime pas.

                  Et remarque qu'il y a certain film que je trouve très bien réalisé que je n'aime pas ...

                  Si on prend un documentaire scientifique sur la logique flou et bien je ne donnerai pas mon avis (surtout qu'il y a de forte chance que je m'endorme...).
                • [^] # Re: et Conectiva...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Heu, je voudrais pas jeter le trouble, mais au moment du 2.4.11 et 2.4.15, ce n'était pas Marcello Tosatti qui maintenait cette branche...

                  Il a prit la main au moment du fork vers le 2.5... (donc 2.4.15+)...
              • [^] # Re: et Conectiva...

                Posté par . Évalué à 0.

                Euh, j'aimerais bien t'y voir à maintenir une branche du noyau Linux. Tu crois que c'est facile ? Tu as une petite idée de la masse de boulot que ça représente ? Alors avant de porter un jugement sur Marcelo Tosatti, essaie de te renseigner.

                Marcelo s'occupe du noyau 2.4 depuis la sortie du 2.4.15, il a donc releasé le 2.4.16, 2.4.17 et 2.4.18. Il a commis une bourde récemment en oubliant un "morceau" du 2.4.18-rc4, mais les erreurs ça arrive à tout le monde non ? Alors évite de critiquer une personne qui fait un boulot immense juste parce qu'un jour il a fait une petite bétise.
        • [^] # Re: RedHat, ça SuSE

          Posté par . Évalué à 2.

          Et Sorcerer, que j'aime de plus en plus (en dual boot avec une mandrake encore pour l'instant)
      • [^] # Re: RedHat, ça SuSE

        Posté par . Évalué à 2.

        Je reste quand meme persuade que Mandrake doit beaucoup a Red Hat, meme actuellement.
        Je ne sais pas comment la situation evoluerait si Red Hat abandonnait tout simplement l'idee de laisser libre le format .rpm ou leurs outils de detection du materiel ou les integrations de drivers proprietaires.
        • [^] # Re: RedHat, ça SuSE

          Posté par . Évalué à 9.

          Je ne sais pas comment la situation evoluerait si Red Hat abandonnait tout simplement l'idee de laisser libre le format .rpm ou leurs outils de detection du materiel ou les integrations de drivers proprietaires.

          Ben comme c'est sorti sous GPL, les versions actuelles resteraient libres quoi qu'il arrive. Ça ferait un fork auquel RH n'a aucun interêt puisque la majorité des distro utilisent ce format. Ils passeraient de chef de file de la majorité à tous seuls. IBM a déjà essayé avec le bus MCA, cette tactique ne vaut rien. Les outils de detection du materiel, même si sndconfig (par exemple) est encore dans la mdk, il ne sert plus guère...

          Quand à l'integration des drivers propriétaires, ça fait longtemps que chaqun fais sa cuisine dans son coin.

          En temps qu'utilisateur MDK, l'avenir de RH m'est indifférent. A un détail près...

          Maintenant dans la tribune faut dire "La RedHat, ça SuSE, c'est pas libre" ;o)
          • [^] # Dans mon post précédent, rayez la dernière ligne...

            Posté par . Évalué à 1.

            Comme un con je me suis laissé emporte par le troll ambiant. Et pBpG a repositionné les choses clairement....

            Bref, la prochaine fois, je lis ATTENTIVEMENT la news et COMPLÊTEMENT l'enfilade avant de poster des conneries...

            Mea culpa... Et -1 pour le compte.
      • [^] # Re: RedHat, ça SuSE

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        N'oublions pas FreeBSD
        Les systèmes BSD sont tout de même non négligeables en ce qui concerne les serveurs web et dns (microsoft l'utilise d'ailleurs pour hotmail :p)
    • [^] # Re: RedHat, ça SuSE

      Posté par . Évalué à 1.

      Les distrib. RH, Suse, etc. c'est bien mais, se construire son propre système, c'est mieux!

      Passez sous LFS ou BYO : vous comprendrez bien des subtilités de Linux, vous aurez un système performant et vous ne dépendrez plus que de la vraie communauté libre.

      Vive les src.tar.gz !
  • # Debian Rulez

    Posté par . Évalué à -1.

    Une raison de plu de passer à Debian pour les soltions pros.
    • [^] # Solutions pro

      Posté par . Évalué à 10.

      En parlant de solutions pro, y a un DBA qui m'a dit aujourd'hui un truc que j'ignorais : depuis que RedHat a lancé son truc avec PostgreSQL, Oracle ne supporte plus sa base de données sur RedHat, mais uniquement sur... accrochez-vous... SuSE :((((

      Note: J'avais tenté une install sur une Debian il y a un peu plus d'un an, ça marchait pas du tout :(
      • [^] # la bonne blague

        Posté par . Évalué à 10.

        Le problème d'Oracle c'est que redh*t ou plus précisément PostgreSQL, met en exergue
        la nullité du sgbd Oracle.
        Sa lourdeur, son coût (achat+long terme+serveur hébergeur)
        font que pgsql est THE sgbd libre du siècle.
        (pour les "pro" mysql, pardonnez moi mais je peux plus encaisser le xbase)

        Oracle haha la bonne blague, ça te couche un hppa rien qu'en démarrant.
        • [^] # La bonne blague : Oracle moins bien que PostgresSQL !

          Posté par . Évalué à -2.

          Tu sais je pense que pouvoir comparer deux SGDB, il faut déja pas mal d'expérience en SQL (seul moyen pour découvir les limites respectives des deux outils).

          <MODE IRONIQUE>
          J'en déduis donc d'après ton assurance et ton ton catégorique (nullité du SGDB Oracle), que tu pratique le SQL depuis 4-5 ans, que tu as déja utilisé les BLOBS, des tables de plus de 2 millions de lignes, et que tu fais régulièrement des import/exports.
          C'est étonnant d'ailleurs, moi qui aurais cru que LinuxFr n'était fréquenté que par des étudiants en première année d'info, qui venait de découvrir le SELECT il y a deux semaines ...
          </MODE IRONIQUE>

          Perso, je ne suis pas un expert et non plus (j'étais encore étudiant en Septembre 2001 alors je me mets dans le même sac), mais s'il y a pas mal à exposer ses connaissances même si elles sont limitées, ça m'énerve toujours de voir des "grandes gueules" (désolé pour le terme, mais c'est un peu ça quand même) prendre des positions tranchées sur des sujets qu'ils maitrisent mal.
          • [^] # Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

            Posté par . Évalué à 4.

            Après avoir critiqué ton message pour cause de manque d'argumentation, je m'y colle et fait le récit de mon expérience certe limitée mais réelle d'Oracle :

            1)Les blobs

            J'ai fait mon stage dans une boite vraiment pro-linux (tout les développeurs travaillaient avec), au début ils utilisaient un SGDB libre (Postgres je crois).

            Un jour, ils ont eu besoin d'utiliser des BLOBS dans une de leur table et ce jour là, ils ont été obligés de migrer vers Oracle.

            2)Les tables de plus de 1 million de rangées
            Au boulot, j'ai une appli qui fait une réquête (sur Oracle) avec jointure entre deux tables , l'une faisant 1,5 millions de lignes, l'autre plus petite 150000 lignes.
            Comme la requète est compliqué, on ne peut pas utiliser l'index, il faut donc parcourir toute la table, ça prends plus de 4 minutes.
            Certes c'est long mais faut voir le boulot qu'on lui demande à Oracle, et ça prouve qu'Oracle est VRAIMENT capable de gérer des tables de cette taille et en plus pour toutes les autres requêtes qui peuvent utiliser un index, ça reste rapide.

            Je ne suis pas convaincu que Postgress ou MySQL possède un tel niveau de "scalabilité", et j'attends le jour ou LinuxFr aura 150.000 utilisateurs et 1,6 millions de commentaires à gérer pour voir si les SGDB libres sont capable de tenir aussi bien la charge.

            3)Les imports/exports
            Pour certaines personnes c'est vital, chez nous en fait plusieurs par semaine...

            4)Oracle est lourd est lent par rappor à Postgres
            Ouais, mais si comme si tu comparais le noyau Linux avec ses 3 millions de lignes à Minix.
            Evidemment, c'est plus gros donc ça prends plus de mémoire et ça met un peu plus de temps à démarrer, mais ça fait vachement plus de truc aussi !

            Conclusion
            Donc en terme de fonctionalité Oracle explose les SGDB libres, même si pour beaucoup d'utilisateurs un SGDB libre suffit à couvrir leur besoins.
            • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

              Posté par . Évalué à 7.

              Je ne prends pas la defense du gars au dessus cependant:

              1) le fait d'utiliser des blobs n'implique pas de passser à oracle. Pour le cas de postgresql, c'est que l'import/export est un peu plus embetant a gerer. Il fut un temps ou la taille des LO etaient limitées ce n'est plus le cas. Perso, je trouve que mettre des LO dans une BDD est une mauvaise chose... Mais bon... c'est pratique.

              2) si tu veux faire un test de comparaison, tu peux faire un export d'oracle et un import dans postgresql de ce dont tu parles. Il faut savoir que la requette utilisée pour oracle devra peut etre reecrite pour postgresql. En effet chacun des optimizers (celui d'oracle et celui de postgresql) ont leurs caprices. Il est probable que la requete d'oracle a deja été reecrite.

              Pour le nombre de tuples, postgresql n'a pas a rougir. Tu peux consulter http://www.pgsql.com/user_gallery(...) ou encore les archives de postgresql (par ex: fevrier "Who's Using Postgres") et enfin geocrawler est une application live. 110 milions de pages vues par mois.

              3) import/export. C'est faisable sous postgres, dans les limites indiquées plus bas. Je ne vais pas me repeter.

              4) lourdeur. Je suis d'accord.

              Note: une requete n'a pas besoin d'etre compliquée pour nécessité un accès sequentiel ( sans index ). D'ailleurs ce sont les requetes les plus simples qui n'utilisent pas d'index.
              • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                Posté par . Évalué à -2.

                1)Ah bon !
                Enfin, ce qui m'étonne quand même, c'est que si Oracle ne fait pas mieux que Postgres (au niveau du support des Blobs) alors ça ne m'explique pas pourquoi ils ne sont pas revenus en arrière juste après leur migration.
                D'autant plus que c'était vraiment une boite pro-opensource ... en fait je crois qu'Oracle était la seule appli non libre utilisée dans toute la boite.

                Même si la dernière version en date de Postgres (sortie depuis) commencer à supporter correctement les blobs, ça doit faire un sacré bail qu'Oracle fait la même chose.

                Au passage, tu sais si Postgres gère les "ALTER TABLE DROP COLUMN", sous Oracle il faut attendre la 8.1 pour que ça marche. C'est chiant d'avoir à
                copier une table juste pour virer une colonne.

                2) tu sais pour faire un import/export entre deux version d'Oracle différentes sur une base de 75 Mo c'est dèja long à cause de la conversion, alors pour une base de cette taille, surtout si tu dis que Postgress rame au niveau des import, il faudrait peut-être un week-end.

                D'ailleurs, au niveau hardware ça n'aurait pas de sens d'héberger une telle base sur un PC sous Redhat Linux avec disque IDE, je doutes que les perfs en IO soutiennent la comparaison avec une SUN, son bus à commutation de paquet et les disques SCSI qui vont avec.

                En plus, tu n'a pas l'air de savoir que le SQL n'est pas vraiment portable (un peu comme pour les compilo C, va compiler le kernel sous Visual) : tout les SGDB ont des parties de la norme qu'ils n'implémentent pas ou mal et c'est rarement les mêmes.

                3) Mais est-ce que c'est vraiment viable en pratique, pour des gens qui font des dumps souvent ?
                Si le fichier est beaucoup plus gros (car il contient des requètes en + des données) et si la restauration est significativement plus longue, ça peut être prohibitif à l'usage

                4) Enfin, je pense aussi que pour les petits projets, Postgres (ou MySQL) doit largement suffire. D'ailleurs, on trouve même pas mal de base sous Access dans les PME (hé oui il y a un moteur SQL).

                Notes :
                1) Optimisation spécifique Oracle : tout SGDB qui se respecte à un optimiseur intégré, donc l'ordre dans lequel tu écris les clauses ne devrait pas influencer les perfs.
                Par contre, on peut utiliser des "binding variable" pour qu'il puisse cacher la version compilée (et réordonnée) de la requète.
                2) Index : Si la table est petite, ça va plus vite en balayant la table.
                Par requète "compliquée", j'entendait au niveau des conditions de jointure : si elle porte sur une seule colonne c'est facile de l'indexer, par contre si il y en a beaucoup, créer un index sur des colonnes multiples (et nombreuses de surcroit) peut ne pas servir à grand chose (enfin c'est ce que j'ai compris).
                3) "Les blobs c'est sale" : c'est vrai mais quand tu en as besoin, tu peux pas faire autrement
                • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                  Posté par . Évalué à 6.

                  "pourquoi ils ne sont pas revenus en arrière juste après leur migration"

                  Demande leurs.

                  "ca doit faire un sacré bail qu'Oracle fait la même chose"</i>"

                  Et alors ? Oracle8i max 4gigas. Postgres illimité.

                  "ALTER TABLE DROP COLUMN"

                  non. Mais j'imagine que tu me poses cette question en connaissant deja la reponse.

                  C'est pas sorcier non plus. On fait comme faisait les admins oracles.

                  Par contre postgresql permet de renomer une colonne ce qu'oracle 8i ne permet pas, si tu veux rentrer dans ce genre de troll idot...

                  "surtout si tu dis que Postgres rame au niveau des imports"

                  Jamais dis ça. Relis.

                  "[Hardware]"

                  Postgresql est compilable sous sun... renseigne toi.

                  "tu n'as pas l'air de savoir que SQL n'est pas vraiment portable"

                  Là tu commences à devenir penible. ( Ouverure parenthèse : Contrairement à toi, je ne sors pas tout juste de l'école. Fermeture parenthèse ).

                  Bref SQL a une _syntaxe_, si il y a des petites differences entre les implementations c'est à coup de grep que ca se règle.

                  Je te proposais simplement de faire le test par toi même. Ce qui est possible.

                  "Enfin, je pense aussi que pour les petits projets, Postgres [...]doit largement suffire"

                  Tu penses tout seul là. Postgresql est DEJA utiliser pour de gros projets.

                  1) Va donner tes lumières au dev d'oracle et de postgres.

                  2) En fait pour les index B-Tree c'est une histoire de sous ensemble par la gauche. style tu as un index sur [A,B,C] si ta requete utilise soit B soit B,C soit C ton index ne sert à rien.

                  Je ne dis pas contrairement au gars au dessus que postgresql explose oracle. Je dis que beaucoup de gens utilisent oracle parceque mal informés.

                  Suis le conseil que tu lui donnes, et ne prend pas des grands airs si tu ne maitrises pas le sujet.
                  • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Demande leurs.
                    Tu sais la boite a coulé depuis 6 mois, donc c'est plus vraiment possible.

                    Mais si tu réfléchit un peu, il n'y a que deux solutions possibles : soit ils sont subitement devenus fous (la license Oracle c'est cher, et ils ont eu le temps de tester la BD avant de payer) ou ça marchait mieux qu'avant. Personellement, je pense que la deuxième solution est plus probable, libre à toi de te raccrocher à la première.

                    Et là encore, ce n'était pas un problème d'ignorance vis à vis du libre, tout les gens de la boite était des "pro-linux", sauf un gars qui préferait développer sous FreeBSD (pour te situer un peu le profil, il contribuait au système du fichier du noyau pendant son temps libre).

                    Je me souviens aussi, qu'une fois ils ont découvert (et corrigé eux-même) un petit bug du noyau en prod.

                    Oracle8i max 4gigas
                    Tu parle de la taille des blobs je suppose, mais est-ce que c'est vraiment utilisé en pratique par des "vrais utilisateurs dans le monde réel" des blobs de plus de 4 Go ?
                    Dans l'exemple en question c'était pour stocker des pages Webs donc la limite des 4 Go n'était pas un problème pratique.

                    Hardware .. Postgres compilable sur Unix proprio
                    bien sûr, je sais bien qu'on a les sources.

                    "ALTER TABLE DROP COLUMN" pas supporté ... tu me poses cette question en connaissant deja la reponse
                    tu t'énerve tout seul, là !

                    Non je ne connaissais par la réponse car je n'ai jamais utilisé Postgres jusqu'à maintenant (mais je compte le faire un jour).

                    Par contre j'ai été confronté au problème en pratique avec Oracle 8.0 (c'est ok avec 8.1), et quand tu dois recopier une liste de 59 colonnes pour supprimer la 60ème c'est pas pratique.

                    Et pour le renommage de colonne, ce n'est pas un "troll" comme tu dis - ce mot commence à se vider de son sens à force de l'employer à tort et à travers - c'est vraiment utile lorsque tu en as besoin.

                    Postgresql est DEJA utiliser pour de gros projets
                    Je vais te surprendre : Oracle aussi

                    1) Va donner tes lumières au dev d'oracle et de postgres.
                    Tu t'énerve tout seul !

                    Tout SGDB comprends un optimiseur qui doit ecrire un plan d'éxécution pour ta requète.

                    N'étant pas DBA, je ne connais pas son fonctionnement interne, mais il me paraissait vraissemblable que celui-ci prenne en compte la taille des tables pour ordonner les clauses WHERE.

                    Une rapide recherche sur le net (http://wwwsi.supelec.fr/~yb/poly_bd/node23.html(...)) semble d'ailleurs le confimer.

                    Suis le conseil que tu lui donnes, et ne prend pas des grands airs si tu ne maitrises pas le sujet.
                    C'est toi qui t'excite tout seul ici.

                    tu n'as pas l'air de savoir que SQL n'est pas vraiment portable ... c'est à coup de grep que ca se règle.
                    Sérieusement, tu as déjà porté une grosse BD avec plus de 100 tables "à coup de grep" en 5 minutes ou bien tu es juste en train de faire travailler ton imagination ?

                    Et les requêtes qui font appel à des fonctions Oracle genre "decode()", et les triggers en PL/SQL à convertir en P/SQL, les problème lié au partie de la norme SQL non supportée par l'un ou l'autre, le portage du code C des OCI vers la libpostgres, les types de données des colonnes qui changent, tout ça pour toi ça se "règle à coup de grep" en un quart d'heure... je suis sceptique.
                    • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                      Posté par . Évalué à 4.

                      "Tu sais la boite a coulé depuis 6 mois"

                      Sans blague ? en utilisant oracle ?

                      "donc c'est plus vraiment possible"

                      et les employés se sont tous suicidés ?

                      (mauvaise) blague à part, certainement il y avait une raison d'utiliser oracle, mais une fois le projet a maturité, la licence payée ( la boite coulée ? ) pourquoi revenir en arrière ?

                      "je n'ai jamais utilisé Postgres jusqu'à maintenant (mais je compte le faire un jour)"

                      C'est l'occasion.

                      "tu as déjà porté une grosse BD avec plus de 100 tables à coup de grep"""

                      Evidemment Non. Tu parlais de 2 tables à ton boulot. 1,5 millions et 150000 milles lignes et d'une requete: excuse moi donc si je n'imaginais pas que ta requete etait un truc super compliqué avec des procedures stockées dans tous les coins sur des types à la mord moi le noeud.

                      De toute façon rien que l'export ne durera pas 5 minutes Idem pour l'import, idem pour l'install de postgresql, idem pour le tuning si necessaire.

                      Il s'agit de prendre le temps de faire un test. J'invite les gens à prendre le temps de generer leurs données et à a faire ce genre de test... Du SQL92, ca s'importe n'importe où...

                      "Une rapide recherche sur le net"

                      Il y a des statistiques sur les tables, c'est pas par hasard...

                      "je suis sceptique"

                      Tu sais, utiliser des types à la con, des blobs alors que pas necessaires, ne pas utiliser du SQL92, et bien... ca coule une boite...
                      • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                        Posté par . Évalué à 6.

                        Des mecs qui sont à fond dans linux qui achétent oracle alors qu'ils utilisaient postgres tout ça pour stocker des pages webs??? Laisse tomber Gloo! Il n'y a qu'une seule explication valable. Y'avait un décideur dans le coup!
                      • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                        Posté par . Évalué à 1.

                        "tu sais la boite a coulé depuis 6 mois... sans blague ? en utilisant oracle ?"
                        Vous autre linuxien vous avez de bon cotés mais dès fois vous êtes vraiment têtu (pire que moi :) )

                        C'est vrai c'est rigolo (au second degrès) le coup de la boite qui a coulé après avoir acheté une license Oracle ... mais enfin faut vraiment être de mauvaise foi pour sortir un argument aussi ridicule pour défendre Postgres. Une license Oracle c'est jamais qu'un grain de sable dans le budget d'une boite (sauf si elle est miniscule).

                        Enfin, pour info, j'ai un peu simplifié la vérité, l'exemple dont je te parle est donc un mélange de plusieurs boites ... et toutes les boites dans laquelles j'ai travaillé existent toujours.

                        "Tu parlais de 2 tables à ton boulot. 1,5 millions et 150000 milles lignes et d'une requete"
                        Mais enfin ,tu aurais dû te douter que si les tables était aussi grosses c'est que c'était une grosse appli (pour info : il y en a plusieurs centaines des tables).

                        "Il y a des statistiques sur les tables, c'est pas par hasard..."
                        C'est aussi ce que je pensais mais je suis pas DBA Oracle, alors tu m'as fait douter quand tu as dis que "l'ordre des clauses" jouait (d'ailleurs si j'en crois le post plus bas, l'optimiseur avait ses faiblesses pour les vielles version d'Oracle).

                        je n'ai jamais utilisé Postgres jusqu'à maintenant (mais je compte le faire un jour)
                        j'ai oublié de te précise que ça sera seulement pour logger mes visiteurs en PHP sur ma page perso, d'ailleurs je pense que pour le PHP MySQL est peut-être plus adapté. Mais je prendrais pas le risque de migrer un serveur Oracle sur SUN Enterprise vers Postgres même si j'en avais le pouvoir.

                        Du SQL92, ca s'importe n'importe où...
                        Tu parle beaucoup, mais tu as déja écris une grosse appli métier (pas un petit site web avec 3-4 tables) comprenant des centaines de tables, des millions de ligne de code sans te heurter à un seul problème de portabilité ? Sincérement, je pense que c'est plus ton ignorance qui est en cause ici que l'imcompétence des centaines de développeurs qui ont déja été confrontés au problème.

                        A propos des normes comme SQL 92
                        En tant que débutant SQL je ne connais pas bien le niveau de support de la norme mais pour le C, écrire du C standard, ça ne suffit pas car tout les compilateurs ont des bugs et sur des gros programme le portage de code standard vers un autre compilo demande habituellement plusieurs mois de travail, il n'y a que les progs de TP d'info de 20 lignes qui compile du premier coup : j'imagine que pour SQL c'est pareil.

                        YAKA coder SQL 92
                        C'est bien gentil de jouer les donneurs de leçons, mais prenons un exemple concret d'un gros projet de plusieurs millions lignes de code: le noyau Linux.
                        Outre le fait que le code utilise des extensions GCC (donc qu'il n'est absolumment pas conforme au standard C), il m'est arrivé de voir (en lisant kernel traffic) que la compilation de tel noyau n'était garantie que pour telle version de gcc. Comme disait Alan Cox : "le noyau fonctionne grâce aux bugs de GCC", c'était une formule pour faire comprendre que leur code n'avait été testé qu'avec un compilo et donc que si t'en change (par exemple que t'utilise un gcc 2.95 au lieu du 2.7 )tout pète.
                        C'est bizarre je n'ai jamais entendu personne ici traiter les développeurs de noyau de bande d'imcompétents qui ne savent pas ce qu'est que le standard C. Et les spécialiste du "yaka respecter les standards", on les entends jamais soutenir que l'idée du siècle ça serait de passer deux mois pour virer les extensions GCC, même si après :
                        - ça diminue de 10 % les perfs du noyau
                        - le noyau n'est pas plus portable qu'avant vu qu'il n'y a pas une chance sur 10000 que ça compile du premier coup sur un autre compilo que celui utilisé par Linus depuis des années pour tester son code

                        Tu sais, utiliser des types à la con, des blobs alors que pas necessaires, ne pas utiliser du SQL92, et bien... ca coule une boite..
                        D'abord la boite n'a pas coulé, ensuite comme expliqué plus haut si tu disais vrai le noyau linux aurait coulé depuis longtemps.

                        Prends les fonctions de manipulation de date (genre conversion date->entier long, différence entre date), c'est pas absolumment pas portable comme truc, mais si tu en as besoin tu fait comment ?
                        Et les decode(), ça améliore les perfs, ça rends le code plus lisible : les extensions du C de GCC pour le noyau ne font rien de plus et ça suffit pour qu'ils s'en servent.

                        blobs alors que pas necessaires
                        Tu ne connais pas le contexte donc je vois par ce permet d'affirmer qu'ils étaient inutile.
                        • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Les gens qui reliront le thread et les commentaires plus bas jugeront.

                          2 tables qui passent à plusieurs centaines, une boite qui coule, mais en fait qui n'a pas coulée...

                          Tu sais, moi, je n'ai rien à prouver. Je connais visiblement Oracle mieux que toi, sans parler de postgresql.

                          L'application avec une centaine de tables tu l'as peut etre vu, mais tu etais spectateur. Ce genre d'application, s'il n'y a pas eu d'analyse, de conception, de schemas, de documentation et bien, ca n'aboutit pas. ( cf ton post plus bas )

                          Tu viens grossir le rang des arrogants à qui ont a mis (où va mettre) entre les pates un oracle, un reseau giga ethernet, et des sun hors de prix et qui pensent que c'est la seule solution technique serieuse, sans jamais se remettre en question. La plupart des "ignorants" qui ont trimés sur de l'ip dynamique, avec du 28.8, et leur pauvre pentium en se demandant quelles techniques utiliser pour que le portage se fasse (presque) sans douleur, eux, en savent beaucoup plus que toi et on l'esprit bien plus ouvert.
                          • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                            Posté par . Évalué à 1.

                            une boite qui coule, mais en fait qui n'a pas coulée...
                            Tu sais j'ai toujours peur qu'on me repproche de dévoiler des infos sur les boites dans lesquelles j'ai travaillé, c'est pourquoi j'essaye de m'abstenir de donner des détails voir des fois j'altère un peu la vérité ... enfin la je pense être suffisament flou pour que cela ne soit pas

                            <i>2 tables qui passent à plusieurs centaines<i>
                            He bien oui, c'est comme tu reporte un bug pour gcc (ça m'est arrivé d'ailleurs), ton code peut faire 8000 lignes, tu ne parle que des 5 lignes qui font planter le compilo !
                            Mais comme je te l'ai déja dit, comme les tables étaient bien remplies tu aurait pu te douter que c'était un grosse appli.

                            L'application avec une centaine de tables tu l'as peut etre vu, mais tu etais spectateur
                            Je ne dis pas le contraire, mais c'est déja mieux d'être spectateur que rien du tout car ça te permet de relativiser tes propres besoins.

                            Tu viens grossir le rang des arrogants à qui ont a mis (où va mettre) entre les pates un oracle, un reseau giga ethernet, et des sun hors de prix et qui pensent que c'est la seule solution technique serieuse

                            La encore tu généralise à d'autres tes contraintes à toi : les etudiants (ou les particuliers, je ne dis pas ça pour toi) ont très peu d'argent et enormément de temps, pour d'autres personnes c'est parfois l'inverse.
                            Pour certaines personnne, un mois de retard sur le projet ou la difficulté de recruter des DBA compétents sur le logiciel, c'est bien plus embétant que de payer 50KF pour une license oracle.

                            Parenthèse : Le réseau Gigabits ne sert pas à grand chose pour faire des requètes SQL, c'est plus sensible à la latence qu'au débit.
                • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                  Posté par . Évalué à 5.

                  <aparté>
                  Tiens, pour une fois frecilia je suis plutot de ton avis !
                  </aparté>

                  par contre, dans tes Notes, je voudrais causer du <1>:
                  l'optimiseur Oracle (comme ses concurrents) a ses préferences. Du coup un type habitué a Oracle sait écrire les requetes dans le "bon ordre" pour que Oracle soit performant. C'est de moins en moins vrai (surtout depuis la v8) mais avant je te promet que changer l'ordre d'une clause pouvait avoir des répercussions assez fantastiques.

                  et puis du <2>: l'index a un cout lors des ecritures. Avoir des index sur plusieurs colonnes de plusieurs tables c'est cher, surtout si c'est pour optimiser une requete qui ne sert qu'une seule fois et encore pour un batch (j'exagere). C'est le probleme de toute optimisation: est-elle necessaire ?

                  enfin a propos du "drop column", ca me parait assez bidouille ton truc. Normalement on prevoit le schema de la base avant de la créer. Ensuite on developpe sur un serveur de ... developpement. Quand je m'y interessais, on avait des scritps pour re-creéer la base avec des données bidon que l'on pouvait relancer a volonté puisque pas en prod (je faisais des bench de requetes en oracle 8.0.5). Bref le "drop column" ca doit etre bien bas dans la liste des developpements necessaires sur postgresql, ce qu'il faut améliorer c'est plutot l'import/export et la réplication en live
                  (a mon avis mais je le partage avec vous :-))
                  • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Normalement on prevoit le schema de la base avant de la créer.
                    Normalement, on commente le code
                    Normalement, on documente les API
                    Normalement, on fait une conception (par exemple UML) avant de coder
                    Normalement, le code devrait être propre, portable, générique
                    Normalement, une appli ne devrait jamais planter quoi que l'utilisateur fasse
                    ...
            • [^] # comparaisons

              Posté par . Évalué à 5.

              Bon, j'ai beaucoup hésité à répondre à une telle débauche de mots...
              je vais faire court:

              1-les blobs: plus un problème depuis.

              2- Les tables de plus de 1 million de rangées
              euh vous avez mis le moniteur dans le mauvais sens ? :\
              trève de plaisanterie, je ne comprends pas l'intérêt
              d'une telle table et ne connais pas les limitations de pgsql
              (65000 ?)
              (de plus je comprends pas comment on peux en arriver là?)

              3- pour les imports, no problemo, au choix:
              C / C++ / delphi / perl / bash ;) etc...
              je ne comprends encore pas où est la difficulté que tu as rencontré
              avec les imports (pas de clickodrôme?)

              4- lourdeur: et bein ouais! un oracle qui démarre c'est une horreur
              même sur un hp9000 bourré de processeurs et de ram!
              Pour comparer les fonctionnalités souvent inutiles dans la major partie des cas,
              je ne suis pas trop à même de le faire ne connaissant pas à fond ces fameuses fonctionnalités
              chères à Oracle,
              cependant, je puis dire que pgsql fait ce qu'il faut et bien et que db2 fait mieux
              peut-être, mais je m'en tape, j'ai réussi à imposer un produit qui ne va pas me demander
              6 mois d'installation (avec Oracle appli), 3 semaines de formation, une tonne de livres
              tous souvent plus inutiles que les autres!, ou des patches à appliquer toutes les 3 semaines
              pour colmater les innombrables problèmes qui sont apparus lorsque certaines concessions
              ont été faites pour fournir une nouvelle version dans les temps...

              Le principal grief que j'ai et garderais à l'encontre d'oracle est
              que c'est peut-être le plus répandu, le plus gros, le plus cher (?) à l'achat
              et à l'administration (une horreur)
              mais, répandu ne veut pas dire fiable et efficace tout le temps
              et encore moins meilleur.

              Nous avons testé postgresql 7.1.3 pendant 2 mois à coup de tables
              à +10millions d'enregistrements avec multiples connexions
              concurrentes abusives, sous linux et Freebsd sur une machine
              de base en IDE, peu de ram et mono-processeur de milieu de gamme
              avant de faire ce choix:

              Postgresql est un SGBDR-Objet qui tient la route
              et nous a permis de mettre plus d'argent dans le matos
              plutôt que dans les licenses.
              Le serveur a encore plus de "patate", c'est très appréciable.
              (conclusion secondaire: freebsd "dépote" bien une fois optimisé...)

              En conclusion, ce qu'oracle apporte de plus que PostgreSQL
              ne justifie pas les lourdeurs pécunières et administratives
              que celà engendre.

              Avec pgsql, j'ai plus de choix qui n'engendre pas de surcoût:
              le matériel/l'atchitecture, l'OS (facilement et quand je veux),
              la mise à jour ou non (sans perdre le support pour cause de patch non appliqué),
              et les interfaces, bien sûr.
              (à un problème, une multitude de solutions).

              libre enfin!

              ps: Y a-t'il quelqu'un qui travaille chez oracle dans ce "thread" ?
              pps: il doit y avoir une malédiction sur oracle, mon ancienne boîte a rendu l'âme elle aussi, juste après avoir fait ce choix surdimensionné... ;)
              ppps: enfin, non il n'y a pas que des étudiants qui consultent ce site...
              • [^] # Re: comparaisons

                Posté par . Évalué à 4.

                1600 attributs la limitation pour postgresql.
                enregistrements illimités, evidemment.

                Bref, moi je voulais juste le voir écrire: "je vais me donner la peine d'essayer". C'est ce qu'il y a de plus convaincant, non ?
            • [^] # Re: Oracle moins bien que PostgresSQL (suite)

              Posté par . Évalué à 5.

              Frecilla, tu dis à l'autre de fermer sa grande gueule parce qu'il parle de ce qu'il ne connais pas alors que tu fais une comparaison entre oracle et postgres sans connaitre postgres.
              Tu le traites d'étudiant de 1ére année neuneu alors que tu ne travailles pas depuis plus de 6 mois!
              Bel exemple de mauvaise foie!
        • [^] # Re: la bonne blague

          Posté par . Évalué à 2.

          Oracle est tellement mauvais que les lecteurs de Linux Journal l'ont élu comme meilleur RDBMS ...
          http://www.linuxjournal.com/article.php?sid=5599(...)

          C'est tout.
        • [^] # Re: Oracle : solide mais archaïque

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          J'utilise Oracle à titre professionnel depuis plus de 10 ans. Je reconnais que c'est béton. Pas un problème en 10 ans.
          Toutefois, j'ai quelques reproches à faire à ce SGBD : il a été conçu à une époque où les systèmes de fichiers étaient encore très sommaires. Rien à voir avec Reiserfs !
          En effet, il est nécessaire de réserver la taille des fichiers et la taille de leurs extensions. Quand il y a trop "d'extends", les performances diminuent et l'administrateur du SGBD doit intervenir pour recréer la base de données avec de nouveaux espaces. Un travail lourd mais complètement anachronique. Comme les DSI ont bien souvent de 5 à 10 ans de retard sur notre époque, ils croient que c'est un travail normal et obligatoire.
          Avec un file system moderne, ces opérations souvent très lourdes sont prises en compte par le FS. La charge de travail induite par Oracle est un véritable anachronisme.
          Un autre reproche : pour exporter les données d'Oracle, il faut acheter des licences complémentaires ou écrire du code. Rien de tout ça avec Postgresql qui possède avec "pg_dump" et "copy" des utilitaires remarquables. L'un est lent mais universel, l'autre est plus spartiate mais très rapide. Actuellement, si je devais recréer une nouvelle (et énorme) application, j'utiliserais Postgresql plutôt qu'Oracle, et ce n'est pas pour le prix des licences!
          • [^] # Oracle archaïque

            Posté par . Évalué à 1.

            Ah! ces fameux extends!
            à l'époque ça m'avait beaucoup choqué
            d'avoir des disques quasi saturés par
            des bases pleines de vide.
      • [^] # Re: Solutions pro

        Posté par . Évalué à 10.

        Oracle sur Debian marche bien depuis plus d'un an. Il y a eu l'affaire du work around de la glibc.

        le patch chez oracle s'appelle glibc-2.13-stubs.tar.gz Ce patch n'est pas valable uniquement pour Debian.

        Enfin, cette histoire montre qu'oracle a peur de postgresql et pour cause.
        Tout ceux qui utilisent oracle et qui n'ont pas besoin:

        - de la replication
        - du hot bakcup
        - de la distribution
        - des namespaces

        et ils sont nombreux, ont été mal conseillés et gaspillent beaucoup d'argent pour rien.

        Postgresql aurait fait largement l'affaire.
        • [^] # Re: Solutions pro

          Posté par . Évalué à 3.

          Y'a pas de hot backup sur pgsql ? (j'avais cru voir quelque chose de semblable utilisant les transactions pourtant)
        • [^] # Re: Solutions pro

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          je pense que pgsql supporte le backup à chaud (contrairement a mysql 3)

          au fait on peux ajouter firebird.sourceforge.net (fork d'interbase)
          et sapDB (jammais testé)
          • [^] # Re: Solutions pro

            Posté par . Évalué à 2.

            "je pense que pgsql supporte le backup à chaud"

            oui et non, en fonction de l'application (cf plus haut) en l'occurence le problème des Large Objects et des references circulaires.

            Bref, en attendant, c'est base-down et file-system. C'est ce que fait d'ailleurs je ne sais plus quel gros site d'archive. (geocrawler ?)

            Donc je dirai que postgresql supporte le hot backup quand cela deviendra "quel que soit l'application".
        • [^] # Re: Solutions pro

          Posté par . Évalué à 2.

          le hot backup c'est bien mais le archive log c'est mieux ! :)
          mais y a pas non plus sur postgresql (meme si c'est prévu pour plus tard)
          • [^] # HS

            Posté par . Évalué à -1.

            Tu sembles au courant de ce qui va sortir... sais tu de quand va-t-il etre possible (si c est prevu) de retourner un curseur sur des donnes avec une procedure stockee ?
        • [^] # Re: Solutions pro - pour infos

          Posté par . Évalué à 1.

          Pour infos : xps persos le prouvant
          Oracle 8i fonctionne sous Mdk 7.2, 8.0, 8.1 et Debian patate et woody

          le plus dur est d'avoir la bonne version de Java pour lancer l'installeur ;-)
      • [^] # Re: Solutions pro

        Posté par . Évalué à 1.

        Oracle 9i 9.0.1.0 est certifiée sur RedHat 7.1 & 7.0

        <PERSO> Oracle 9i RAC sur TruCluster 5.1A : que du bonheur !!!
        </PERSO>
    • [^] # Re: Debian Rulez

      Posté par . Évalué à 10.

      Pour les solutions pros, tu prends non pas une distrib, mais un support technique. C'est le support qui choisit la distrib a ta place.

      Pour les distribs commerciales, c'est l'editeur qui te fournit le support (redhat supporte redhat, mandrakesoft support mandrake etc: logique!). Et y'a aussi des boites qui supportent une distrib sans pour autant la faire. C'est le cas par exemple d'ibm qui supporte redhat. Et de nombreuses SSII ont aussi fait leur choix. Par exemple, ma boite, CMG, a un partenariat avec Mandrakesoft.

      Quant a debian, bah y'a aussi des supporters. Le plus gros est HP, mais je ne sais pas ou ils en sont de leur support.

      Le bonjour chez vous,
      Yves
      • [^] # Re: Debian Rulez

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Bah tu peux te brosser martine... En fait c'est RedHat only (6.2 et >=7.1), pour le support interne, qui s'occupe aussi du support des 'bon' clients, donc a priori...

        Normalement ya Mandrake, mais la, personne en etend parler, ou plutot si on en a juste entendu parler.
        Normalement ils doivent mettre MDK en OEM, mais g encore rien vu sur nos serveur d'installation (la ou y a des pseudos images ghost que l'on plaquent sur les pcs, avant de les vendres).

        Alors Debian... arf, tu as le temps de voir pousser les arbres !
  • # On vous avait prevenu

    Posté par . Évalué à -10.

    Hello,

    Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian.

    On n'arret pas de vous le dire, comment voulez vous qu'une societe commerciale ne soit pas tente et meme le fasse comme dans le cas de Redhat de spolier et/ou voler/pervertir la licence GPL, le mode de devellopement de GNU/Linux ?
    C'est quasiment impossible, surtout apres la bulle speculative qui a fait que beaucoup d'investissement ont etre faits (rachat de boites, etc) et qu'il faut donc un retour sur investissement RAPIDE et FORT.

    La situation de MDK n'est pas toute a fait pareil dans le sens ou la deuxieme levee s'est faite apres la bulle (sont cons ou quoi =) speculative mais il faut faire attention quand meme.

    Concernant la Suse, le probleme est presque le meme : pourquoi recommander une distribution qui a un programme (YAST) d'admin simplifie on va dire, alors que ce programme n'est pas lui meme soumis a la GPL ?
    Donc, je ne conseille jamais Suse autour de moi et s'il creve, ils l'auront cherché.

    Un dernier mot :

    Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian, Debian.

    J'ai exagere la sur debian ? Ok, je s...
  • # DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Vous avez fumé quoi ????

    La slack 8.x ça c est une bonne distrib !!!!

    @++ Code34
    • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      Peut être que slackware est une bonne distrib, pour les débutants, mais dès qu'on commence à savoir taper ls et cd, on passe à un vrai système et on utilise debian.

      Pour savoir si une entreprise maîtrise linux, un bon indicateur est de regarder la distrib qu'ils installent sur les serveurs de leurs clients. Si c'est pas debian, c'est vraiment pas des pros.
      • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        c'est la pire des conneries que j'ai jamais lue...
        et en plus, c'est une sacree discrimination que tu fais la...

        je ne te dis pas bravo.

        depuis quand la distrib est un indicateur du talent et de l'experience d'un admin ?

        c'est pas parce que tu connais le man de apt-get par coeur que ca fait de toi un dieu...

        faut arreter les chevilles qui enflent...
        • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

          Posté par (page perso) . Évalué à -10.

          ouais c'est presenté comme un gros troll mais dans le fond il a rasion
          en prod chez un client debian c'est vraiment le pied, mettre une distro RPM basé c'est uin debut de preuve d'incompétence...

          m'enfin on va encore se faire traiter de gros elitiste de merde.. alirs -1
          • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            tiens c'est marrant, je vais mettre plus de 350 machine en prod sur un RedHat 6.2 (oui je sais on dirait de SAMforMS) => je suis donc un incompetent ?
            Arf, tu me fais penser a un supporter de foot: y a 22 joueur bien place autour du ballon, et 25000 qui "savent" ce qu'il faut faire... mdr, credibilite zero => tu n'a pas a faire d'un avis personnel, LA solution a tous.

            Les Distribs, y en a plein, tu prend celle que tu connait bien, tu l'oublie que c'est ta prefere(a cause des icones de Helene), et tu repart a zero en ECOUTANT tes clients, et en lui proposant les meilleurs solutions. Evidement le libre c'est cool, mais d'autre distrib, plus ancienne, sont tous autant libre, a voir au cas par cas, peuvent parfaitement convenir.
            • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

              Posté par . Évalué à 1.

              350 machines a upgrader sur un systeme a base de RPM. Bon courage quand meme.

              Les distrib s a base de RPM sont inbattables en terme d'install. Les distrib a base de DEB sont inbattables en terme de mise a jour.

              Choisis ton camp, camarade.

              PS: ceci est dit pas pour polemiquer, mais pour te prevenir que les mises a jour, ca compte aussi.
              • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Y a des utils qui existe, et g fait un script perl qui rappatrie les mise a jour, en fonction du type de machine, de sa fonction (car evidement les 350 n'ont pas forcement la meme tache dans l'usine.) Bref encore une fois un epu de systeme D et tu obtient un p'tit systeme qui marche est qui est parfaitement adapte.

                En plus es mise a jour en production doivent passer par des phases de test, donc il faut avoir son propre serveur de mise a jour eunmae -r
                tc... Je ne connais pas le package debian, et visiblement ca a l'air bien, je mis interreserai prochainement, mais partir d'un etats de faits sans reflechier au contrainte du client, c'est tout sauf du conseil, ca tend meme vers de la plublicite.

                Comme toujours, il y a pas forcement de solution toutes prete, mais ca visiblement pas mal de monde n'y pense pas.

                Et quand a choisir son camp, y a rien de plus debile, quand tu vends du service, tu essayes simplement de rassembler ce qui se fait de mieux pour ton client.

                A bon entendeur
                • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

                  Posté par . Évalué à -3.

                  >Je ne connais pas le package debian, et visiblement ca a l'air bien, je mis interreserai prochainement, mais partir d'un etats de faits sans reflechier au contrainte du client, c'est tout sauf du conseil, ca tend meme vers de la plublicite.

                  >Comme toujours, il y a pas forcement de solution toutes prete, mais ca visiblement pas mal de monde n'y pense pas.

                  >Et quand a choisir son camp, y a rien de plus debile, quand tu vends du service, tu essayes simplement de rassembler ce qui se fait de mieux pour ton client.

                  Encore un bel exemple de mauvaise fois! Comment peux-tu prétendre corespondre à l'image que tu donnes du mec impartial et respectueux du client alors que tu ne connais pas la Debian (avant que quelqu'un ne s'appuie sur la distrib pour rabaisser mon post, je précise qu'on peut remplacer par n'importe qu'elle autre distrib. Ici, je cite seulement la distrib que silence ne connait pas)?
                  Tu voudrais nous faire croire que c'est ton client qui t'a dis "installes moi 5000 redhat 6.2".
                  Pour ton information, tu décris un cas qui convient parfaitement à ine installation de debian. Tu peux utiliser ta machine de test des nouveaux packages comme proxy avec atp-proxy pour les autres machines à mettre à jour sur lesquelles tu auras pris le soin de mettre une tache cron.
                  Tu as bien argumenté le fait que c'est le choix du client qui importe mais toi même, tu ne lui offre pas un service de qualité puisque tu ignores toutes les solutions!
              • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

                Posté par . Évalué à 6.

                alors ça, c'est n'importe quoi.

                pour la MAJ des distribs RPM on a:
                1- autoupdate: http://www.mat.univie.ac.at/~gerald/ftp/autoupdate/(...)
                2- apt-rpm: http://apt-rpm.tuxfamily.org/(...)
                3- tous les trucs filés par les distros, genre MandrakeUpdate (urpmi) , up2date, etc.

                ces trucs là combinés à une distro en RPM 4, c pas fondamentalement plus mauvais qu'une debian avec .deb/apt
                • [^] # DEBIAN, pour les hommes, les vrais !

                  Posté par (page perso) . Évalué à -10.

                  Encore des surcouches à ajouter à un système déjà bien encombré. Ça ressemble vraiment à windows et à tous les sharewares qu'on y ajoute pour en faire un système à peu pret utilisable.

                  Optez pour un système propre, sans trucs à ajouter pour que ça marchotte, optez pour D E B I A N !
                  • [^] # Re: DEBIAN, pour les hommes, les vrais !

                    Posté par . Évalué à 8.

                    <troll>
                    laquelle de debian ? la stable, la unstable, la test ? de toutes façons, faut toujours aller modifier le source-list d'apt.. pouah, ça craint, on dirait windows !

                    moi aussi je peux dire des trucs à la con sur ta distro préférée, mais ça fera pas avancer le débat.
                    </troll>

                    en bref, soyons pragmatiques, tant que ça reste du (GNU/)Linux, et que ça marche, et que ça répond au besoin exprimé, et que ça s'administre bien, peu importe comment ça a été construit exactement.
                    en plus rien ne t'empêche de faire un CD de RH modifié pour inclure les dernières MAJ ainsi qu'autoupodate par exemple. Je l'ai déjà fait d'ailleurs.
                  • [^] # Re: DEBIAN, pour les hommes, les vrais !

                    Posté par . Évalué à 1.

                    En gros tu dis n importequoi et t as pas vraiment l air de connaitre la debian.

                    Tu parles de surcouche , tres bien , alors qu est apt si c est n est pas une surcouche a dpkg ?

                    De meme que urpmi est une surcouche a rpm

                    l un s occupe d installer physiquement (dpkg , rpm , ou en passsant par une lib ) et l autre (apt , urpmi )de gerer source , dependance ....
            • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

              Posté par . Évalué à -2.

              je suis donc un incompetent ?

              Non, un inconscient... Il n'a jamais été dit qu'il était impossible d'utiliser Red Hat dans un cadre professionel, mais franchement c'est de la perte de temps que de gérer un parc de serveurs/stations sur une distrib à base de RPM (ou de tgz à la slack).

              C'est pas parce que je sais utiliser un marteau que je m'en sers quand il faut placer une vis dans le mur... C'est pas parce que quelqu'un ne connaît que Red Hat qu'il s'agit forcément de la meilleur solution; c'est comme quand les utilisateurs de MS-Word disent que Word c'est vachement mieux que Latex tout ça parce qu'ils ne connaissent que Word.
              • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Comment peut tu juger de ma situation, et des solutions que j'ai contribue (mais je ne suis pas le seul) a proposer au client ?

                Tu etais la quand on a pris connaissances des donnees du client. de ses moyens (et pas forcement financier) ? de ses application ?

                Non, alors ne soit pas trop prompt a donner des lecons.

                Pour ta gouverne je n'ai aucune affection particuliere pour Red-Hat, je ne l'utilise pas personnellement (bref je suis tous sauf un pro Red-Hat ou un neu2 qui sait installer que celle la). Et j'ai plus de respect pour Debian que pour Red-Hat, meme pour des solutions professionnel.

                J'ai pris note (et je savais deja) que les package de Debian sont tous bien foutu. je sais aussi que le maintient et les mise a jour d'un parc informatique est primordiale, surtout en production.
                D'autant qu'avec des solution libre, il y a plein de solution facile et fiable.

                Mais pour conclure (et me repeter) trancher avant d'ecouter un client (ou un copain) et de connaitre les contrainte d'un projet, c'est malsain.
                Vos discours sont un peu trop " .deb, et reflechir apres" AMHA.
                Je trouve ca dommage.
                • [^] # OUINNN, narf il est méchant avec moi et il me parle sans même me connaîte

                  Posté par . Évalué à -4.

                  Comment peut tu juger de ma situation

                  Oulaa, encore un qui se prend la tête...

                  Tu nous dis que tu as 350 machines de prod à installer et tu nous dis que Red Hat a été choisi... Si tu oublies de préciser certains impératifs, ne vient pas pleurer si certains critiquent la décision prise.

                  Quand il faut que j'installe des serveurs Solaris, je mets du Solaris; quand un client veut du Red Hat, il a du Red Hat; mais quand un client veut un serveur web/de fichier/mail/etc. il a bien souvent du Debian parce que dans ce cas c'est moi qui gère le système et parce que bibi ne veut pas administrer je ne sais quel système cheulou (noyaux patchés, paquets mal gérés...).

                  Vos discours sont un peu trop " .deb, et reflechir apres" AMHA.

                  Ben, disons que j'ai tendance à baser mes solutions sur des produits pratiques et simples à administrer... donc, oui, je commence bien souvent par regarder du côté de chez Debian quand on ne m'impose le système. Je ne vois pas où est le problème, mais tu peux peut-être m'éclairer sur ce point.
                  • [^] # Re: OUINNN, narf il est méchant avec moi et il me parle sans même me connaîte

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    mais t'es con ou t'es con ??

                    Oulaa, encore un qui se prend la tête...

                    Pkoi est ce qu'il se prend la tete ? Parce qu'il te fait remarquer que tu ne saurais pas proposer une solution adaptée sans connaitre le problème ? Tu as la science infuse ?

                    Si tu oublies de préciser certains impératifs, ne vient pas pleurer si certains critiquent la décision prise.

                    Pkoi est-ce qu'il devrait t'expliquer les impératifs ?? Tu fais partie de sa boite ? Le client t'a demandé qqchose ? Non ! Il n'a absolument rien à expliquer ni à justifier !!

                    Bref je ne sais pas pour qui tu te prends mais tu as réussi à m'enerver !! Allez répète après moi : "Humilité ! Je ne connais pas la solution à tout, ma parole n'est pas la Vérité(tm)".
                    • [^] # Re: OUINNN, narf il est méchant avec moi et il me parle sans même me connaîte

                      Posté par . Évalué à 2.

                      mais t'es con ou t'es con

                      Là, c'est sûr, tu me prends pour un con... c'est bien, tu as mis moins de temps que la plupart des personnes que j'ai rencontré.

                      J'essaye d'expliquer que lorsque l'on donne un exemple, on le donne entièrement, on ne le donne pas, ou on la ferme quand certains font signaler que pour le problème, tel qu'il est décrit, la solution choisie n'est sûrement pas la meilleure. Je ne sais pas comment le dire plus poliment (mais j'admets que j'ai tendance à être grossier).

                      je ne sais pas pour qui tu te prends

                      Je me prends pour un simple développeur/administrateur mais en réalité je suis Batman...

                      Humilité ! Je ne connais pas la solution à tout, ma parole n'est pas la Vérité

                      Putain de bordel de merde, explique-moi où j'ai bien pu dire que mes solutions sont toujours meilleures que celles des autres.

                      Vu comment je m'exprime dans ce post, ça ne m'étonnerait pas qu'il soit effacé par les modérateurs, mais je vais quand même essayer de t'expliquer une chose: quand une personne A dit quelque chose qui contredit une autre personne B, ça ne veut pas dire qu'elle considère ce qu'à dit B comme un ramassi de --tuu--. On m'explique qu'il a été décidé d'installer 350 RH, je dis que vu le nombre de machines, en Debian ce serait vachement plus simple, et on en arrive à me traiter de con. Moi je dis merci, la discussion avance... J'aurais tant aimé que quelqu'un réponde par: regardez, si vous suivez la doc que l'on trouve ici [url], vous pouvez administrer un parc de RH aussi simplement qu'un parc de Debian... mais visiblement, c'est beaucoup plus simple d'insulter.

                      HAaaa, ça fait du bien de cracher sa haine sur troll qui passait par là...
                      • [^] # Re: OUINNN, narf il est méchant avec moi et il me parle sans même me connaîte

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Ce qui m'énerve, c'est la façon que tu avais de cassé ce pauvre Silence. Si il a choisi RedHat il a sans doute ses raisons, lui seul connait le problème auquel il est confronté. Je ne dis pas que Debian est mieux que RedHat qui est mieux que SuSe qui est mieux que ... Simplement fout lui la paix, je crois qu'il y a plus de paramètres que simplement le nombre de machines pour choisir un distrib. Debian est surement plus facile à administrer lorsque le parc est relativement grand, mais ce n'est pas pour ça que toute autre solution est la mauvaise ...

                        Voilà :-) C'est tout ce que je voulais dire ...

                        HAaaa, ça fait du bien de cracher sa haine sur troll qui passait par là...

                        Effectivement ça m'a défoulé, d'ailleurs tu vois, je suis bcp plus zen maintenant ;-)

                        Allez sans rancune !
                        • [^] # Re: OUINNN, narf il est méchant avec moi et il me parle sans même me connaîte

                          Posté par . Évalué à 3.

                          je crois qu'il y a plus de paramètres que simplement le nombre de machines pour choisir un distrib

                          Je suis d'accord, sauf que quand le seul paramètre connu est le nombre de machines, on ne propose pas une RH (on ne propose rien, d'ailleurs, parce qu'un client qui ne sait pas ce qu'il veut n'est pas un bon client).

                          Il voulait que son exemple serve d'arguement à ce qu'il voulait dire... la prochaine fois il sera peut-être plus précis avec ses exemples.

                          Allez sans rancune !

                          Je préfère largement quand ça discute comme ça :-)
                  • [^] # Re: OUINNN, narf il comprend rien, et pas vite

                    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                    pour completer Nelis (ca fait du bien de pas se sentir seul) .

                    Je n'ai rien contre Debian, rien contre toi (pour le moment), je repondais juste au p'tit 'vrm' qui traiter d'incompetent tous les types qui avait propose RedHat, sans tenir compte une seule seconde, qu'il y a peut etre d'autre raison et d'autre appli sur Linux que apt-get.

                    Apres que tu (ou je si ca peux te faire plaisir) vexe, soit. Admet juste que le discour de 'vrm' n'est pas plus argumenter qu'une pub pour le retour d'Amiga, et qu'il faut etre un sacrement culote pour traiter d'incompetent toute un clique d'admin !

                    Encore une fois (aussi) je ne crique pas les solution debian, nio slackware, etc, etc, juste le discour de 'vrm'
                    • [^] # Re: OUINNN, narf il comprend que certains ont plus de mal que lui à comprendre

                      Posté par . Évalué à 3.

                      je repondais juste au p'tit 'vrm' qui traiter d'incompetent tous les types qui avait propose RedHat [...]

                      Hum, quand je relis le thread, je vois que tu réponds à vrm qui indique que proposer du RH c'est le début de la preuve de l'incompétence. Je ne vois pas où il dit qu'il n'y a aucune raison valable d'installer une RH.

                      il faut etre un sacrement culote pour traiter d'incompetent toute un clique d'admin

                      Heuuu, c'est bien ce que je dis, tu te prends la tête pour pas grand chose: tout ce qu'il veut dire (enfin, je suppose, sinon je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il n'est pas malin), c'est que choisir RH comme distribution par défaut à proposer aux client est un très mauvais choix.
                      • [^] # Re: OUINNN, narf il comprend que certains ont plus de mal que lui à comprendre

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        Certe, disons que c'est comme Nelis et toi au dessus, je me suis lache. Ca m'enerve les lamerZ qui blaste a coup de 'Debian Rox', et qui n'on meme pas reflechi a ce qui viennent de dire. (C'est vrai que en mettant un truc pareil, il rsquie pas de se tromper de beaucoup, mais bon)

                        En plus du fait que j'en suis a mon 5eme cafe, qu'il crique Slackwar(e) et hop, le cochon est dans le mais...

                        (en plus c tjs un dizaine XP de pris 8^)
              • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

                Posté par . Évalué à 0.

                Dans mon domaine, beaucoup de softs du type CAO (micro-)electronique sont annonces pour des distribs RedHat.
                Ca veut dire que tu prends un gros risque en partant sur une autre distrib.
                Pas le risque de voir ton soft se vautrer, mais plutot le risque de voir la hot-line te racrocher au nez si tu dis que tu tournes sur une autre distrib.


                Ronan
          • [^] # FreeBSD power !!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Ben dans ce cas je peux te dire que FreeBSD utilise des ports qui font la même chose que apt sauf que ca va plus loin puisque ca télécharge les sources et que ca te les compile auto

            Bon tu me diras que ca te fera chier de recompiler KDE mais bon, freebsd est utilsié en tant que serveur la plupart du temps et non en tant que desktop d'où l'importance d'avoir tout recompilé
          • [^] # N'importe quoi !

            Posté par . Évalué à 3.

            Que des conneries...

            Il n'y a AUCUNE différence entre un serveur Debian et un serveur Mandrake, Red Hat ou Suse.
            Les deux serveurs vont reposer sur les mêmes logiciels. La configuration sera celle que l'admin aura faite. Quand au troll sur RPM, je ne vois vraiment pas en quoi le fait d'utiliser RPM plutôt qu'APT change quoi que ce soit. D'ailleurs APT est un outil linux, pas debian. Donc, tu peux installer apt sur Mandrake ou Suse et faire ton apt-get comme ça te plait.

            Conclusion: ce n'est pas la distrib qui fait l'administrateur mais l'inverse.
        • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

          Posté par . Évalué à 0.

          c'est pas limite Point Godwin ca d'ailleurs ?

          ----------
          "Le bouton rouge s'appuie toujours plus vite"
      • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

        Posté par (page perso) . Évalué à -3.

        Joli Troll, a ton niveau bien sur... 8^) Sur la tribune passerais p'tet (si on rien d'autre a faire) mais la, mazette, tu es cuit.
        • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          >Joli Troll
          Ce n'est pas un troll, c'est la vérité :-)

          C'est pour se rappeler le bon vieux temps d'avant (les) XP où les pires trolls se promenaient sans honte dans les commentaires... Ah quelle joie de voir les mandrakistes étriper les debianeurs qui se foutent de la gueule des slakeux qui se moquent des redhatistes...

          M'enfin là encore ça va le débat vole encore assez haut, on aurait pu parler de macos ou de hurd, mais on préfère rester dans le domaine de l'informatique.
          • [^] # Re: Non HURD ! -1

            Posté par . Évalué à -1.

            "on aurait pu parler de macos ou de hurd, mais on préfère rester dans le domaine de l'informatique"

            Commen ca hurd c'est pas de l'informatique ?
            hurd rulez, j'ai meme un prompt qu'il est plus joli que sous linux.

            Et hop! je marche dedans aussi...

            -1
          • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Et tout oublie la sortie de Amiga Os 3.9 qui ecrasse tout ce qui c'est fait avant.

            Oui tout sur Amiga biensur ;^)
      • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

        Posté par . Évalué à 10.

        En effet belle connerie que voilà...

        Une entreprise maitrise Linux quand elle est capable de maitriser la distrib qu'elle a installée, point.

        Vaut mieux une MDK bien administrée qu'une Debian mal administrée.
        Vaut mieux une Debian bien administrée qu'une MDK mal administrée.
        Une MDK bien administrée vaut une Debian bien administrée
        Une Debian mal administrée vaut une MDK mal administrée

        En tout cas un admin qui se croit à l'abri parce qu'il utilise la distrib des WaRlOrDz, c'est pas un admin, c'est un idiot (ou un môme).
        • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Un bon admin n'aime pas le travail inutile, donc il préfère debian.
        • [^] # Re: DEBIAN ???????? SLACKWARE OUI !!!!!!

          Posté par . Évalué à -1.

          Mais n'empèche que quand on connaît les deux distributions, une Debian est plus simple/propre à administrer.
          • [^] # slackware et debian sur le desktop "soho"

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne connais pas debian, je ne l'ai jamais essayé et je n'ai rien contre.

            J'ai essayé linux il y a 7 ou 8 ans, c'était 2 diskettes à télécharger sur 3614 Teaser.

            J'ai essayé slackware il y a 5 ans. Depuis slackware n'a pas évolué. Si debian est comme slackware, bonjour les dégats (au sens propre comme au sens figuré).

            C'est Suse, Redhat et Mandrake qui font évoluer Linux depuis (et quelques autres). (enfin je parle uniquement pour le desktop soho = small office home office, c'est à dire pas le desktop en réseau, dans une grande entreprise)

            Redhat s'éloigne de l'open source ? Soyez précis. If les sources sont disponibles
            Then
            Redhat est en plein dans l'opensource
            Else
            Redhat n'est plus du tout dans l'opensource.
            • [^] # Re: slackware et debian sur le desktop "soho"

              Posté par . Évalué à -3.

              Je ne connais pas debian. [...] J'ai essayé slackware il y a 5 ans. [...] Si debian est comme slackware, bonjour les dégats

              Ca mériterait presque d'aller dans mon fichier de fortunes!!

              If les sources sont disponibles
              Then
              Redhat est en plein dans l'opensource
              Else
              Redhat n'est plus du tout dans l'opensource.


              Quand on n'est pas à 100% dans le libre, on l'est à 0% d'après ce que je lis ici... s'il te plait, ne vient pas développer chez moi, merci.
            • [^] # Re: slackware et debian sur le desktop "soho"

              Posté par . Évalué à 3.

              "Si debian est comme slackware, bonjour les dégats (au sens propre comme au sens figuré)."

              Je n'ai pas etudie toutes les distrib mais pour ce qui est de debian leur gestion des dependances, la facon de faire les paquets, le fait que des packs ou meme les compils sur d'autres plateformes que le i386 se fassent pour beaucoup en automatique, je trouve cela bien foutu quand meme.
            • [^] # Re: slackware et debian sur le desktop "soho"

              Posté par . Évalué à 3.


              J'ai essayé slackware il y a 5 ans. Depuis slackware n'a pas évolué. Si debian est comme slackware, bonjour les dégats (au sens propre comme au sens figuré).


              Il vaut mieux lire ça qu'être aveugle ! La slack ne bouge plus ? Tiens donc ! Le changelog a encore changé cette semaine :
              ftp://ftp.slackware.com/pub/slackware/slackware-current/ChangeLog.(...)

              Extrait :
              Tue Feb 26 12:18:58 PST 2002
              e2fsprogs-1.26-i386-1.tgz: Upgraded to e2fsprogs-1.26.

              Renseigne toi avant de marcher dans un troll.
              • [^] # C'est ca que t'appelle bouger ?

                Posté par . Évalué à -1.

                Slackware se contente de mettre à jour les logiciels et ne fait pas évoluer sa procédure d'installation depuis 5 ans, contrairement à RH, Mdk, Suse, Debian, Demolinux ou Icepack.

                -1 car je répond à un troll.
          • [^] # La Debian juste pour se la péter?

            Posté par . Évalué à 3.

            Pour l'instant j'ai que quelques jours d'expérience avec la Sid (produit du pseudo image kit de samedi dernier) et c'est une sacrée merde à installer et à configurer. Le script m'a installé l'ISDN (rien a foutre et pas demandé), diald et pppconfig (qui se foutaient sur la gueule: pon n'a marché qu'après la désinstallation de diald), et, palme du pompon, a "oublié" de m'installer xfree, tout en m'installant Gnome et KDE (sans X, c'est 'achement utile)!!!

            A propos, si vous voulez installer une Sid sur un PC équipé d'un 56k ou sans accès à Internet, pensez à télécharger les 8 CD. J'en ai "que" 6 et il me manque des outils comme mc. Par contre, je doit avoir 5 versions du noyau 2.4 avec leurs sources et autant de versions du 2.2...

            Quand à la maintenance, apt est serieusement plus compliqué à utiliser que urpmi pour un resultat STRICTEMENT identique... On tape urpmi (partie du nom), il nous propose le choix entre les paquetages. apt-get install (partie du nom), on se fait jeter. Faut faire apt-cache search (partie du nom) PUIS apt-get install (nom complet qu'on vient de trouver)...

            Je garde (et m'obstine: j'ose éspérer que les éloges que je lis a tour de bras ne sont pas juste le fait de gens qui se la pètent grâve) encore quelque temps sur la debian, tout en gardant ma MDK "aux petits oignons" pour bosser, mais si j'en reste à ce sentiment d'insatisfaction, la debian va disparaitre de mon dur comme elle est apparue. En parallèle, j'ai mis à jour mon PC du boulot (sous mdk8.0 -> 8.1) par Internet sans fatigue ni ennuis.

            Pour l'instant, mon sentiment sur la debian est donc "faut aimer se prendre la gueule". Je verrais bien à l'usage si ça change, mais a part à avoir les félicitations de vrms, et la garantie que Linux sera TOUJOURS libre par au moins UNE distro, mon expérience ne m'a rien montré qui apporte quoi que ce soit de positif.
            • [^] # Re: La Debian juste pour se la péter?

              Posté par . Évalué à 4.

              Pour l'instant, mon sentiment sur la debian est donc "faut aimer se prendre la gueule".

              s/debian/sid/

              En ce moment, c'est plutôt la Woody qu'il faut utiliser...
              • [^] # Sid ou woody?

                Posté par . Évalué à 1.

                Moi, je ne change de distro que si ça m'apporte un plus. Pour moi le plus en l'occurence c'était:

                1- apt-get, la mise à jour facile. A l'eau, urpmi est plus simple et plus efficace.
                2- des paquetages nombreux et vraiment à jour, d'où mon choix (sur le conseil de la tribune) de la Sid.

                Si je retente l'experience avec la woody, je vais avoir des paquetages plus vieux que sur ma mdk. Le deuxième avantage tombe à l'eau. A ce moment là, je n'ai plus aucun interêt à changer.

                Si j'ai bien lu le site de debian, l'instabilité de la Sid est celle non du script d'installation, mais celle des paquetages. Je l'accepte comme j'accepte d'avoir parfois des ennuis en installant des paquetages Cooker. Je n'ai pas râlé contre le fait qu'une bonne cinquantaine de fois le script d'installation m'ait bombardé de messages d'erreur, car il l'a fait, mais une bourde comme ne pas installer X alors que j'ai demandé (et obtenu) les paquetages Gnome, ou installer 3 paquetages qui s'occupent de la même chose, les activer tous les trois en créant du même coup un magnifique conflit qui fait qu'aucun ne marche, c'est inadmissible.

                Quand aux paquetages, ils sont de bonne qualité, mais avec les mêmes versions des mêmes programmes, vaut mieux prendre la mdk dont la configuration par défaut des paquetages rends les programmes immédiatement utilisables, à moi de configurer le tout aux petits oignons.

                Ma conclusion, vaut mieux installer la MDK avec sa surcharge native, mais avoir quelque chose qui fonctionne et se connecte à internet, et enlever le surpoids ensuite, que d'installer une Debian avec pour resultat de n'avoir que la ligne de commande et ses doigts pour essayer de faire enfin démarrer le bordel. Ce n'est pas que la debian soit pour les "High end users", car un vrai mec calé sait configurer n'importe quelle distro, mais faut vraiement avoir du temps à perdre.
                • [^] # Re: Sid ou woody?

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Visiblement, tu as été déçu par Debian... Tu ne vois pas que la plupart des problèmes que tu as eu ne sont pas liés à la gestion des paquets mais aux paquets eux-même (c'est pas la faute à Debian si les mainteneurs de Gnome se plantent dans les dépendances).

                  Pour ma part, j'installe des Woody depuis quelques mois et je préfères largement avoir des logiciels avec quelques jours/semaines de retard et profiter des facilités offerte par la gestion des paquets. Quand je veux la version CVS d'un logiciel, soit je l'installe à la main, soit je copie le répertoire debian de la dernière version disponible sur debian.org et je lance mon dpkg-buildpackage. En tout cas, je ne connais pas grand monde qui propose de découvrir Debian en installant une Sid.

                  Pour ce qui est d'apt-get, je ne saurais trop te conseiller de regarder du côté de dselect si tu veux une gestion de paquets simplifiée.
                  • [^] # Re: Sid ou woody?

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Tu ne vois pas que la plupart des problèmes que tu as eu ne sont pas liés à la gestion des paquets mais aux paquets eux-même (c'est pas la faute à Debian si les mainteneurs de Gnome se plantent dans les dépendances).

                    J'ai l'impression exactement inverse: c'est la gestion des paquetages qui a foiré à chaque fois:
                    - C'est pas les mainteneurs de Gnome qui font des .deb qui oublient X dans leurs dépendances.
                    - C'est bien les scrips de debian qui m'ont installé et activé trois systèmes de gestion du ppp concurents et conflictuels, preuve que les dépendances ont encore une fois où été mal gerées, ou mal faites.

                    Bien que ça me gave de regaspiller des CD, si on peut me garantir que la Woody m'apportera un plus, j'essaie.

                    Mais si ça foire encore, là il y aura un adversaire acharné des débianistes-qui-se-la-jouent, et avec un bon paquet d'arguments dans les poches!
                    • [^] # Re: Sid ou woody?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      C'est pas les mainteneurs de Gnome qui font des .deb qui oublient X dans leurs dépendances.

                      Ben si, ce sont les mainteneurs des paquets Debian qui fixent les dépendances.

                      [...] preuve que les dépendances ont encore une fois où été mal gerées, ou mal faites

                      One more time, ce sont les mainteneurs des paquets qui fixent les dépendances, pas les développeurs d'apt-machin.

                      Mais si ça foire encore, là il y aura un adversaire [...]

                      Ben, si c'est ça, je te conseille d'en rester ou tu en es!! Découvrir la Debian par soit-même n'est pas des plus simple, surtout avec la version la plus instable qui soit. Mais avec une Woody, ça devrait aller bien mieux (et en plus, certains paquets Sid peuvent être installés sur une Woody sans avoir à mettre toutes les lib à jour).
                      • [^] # Re: Sid ou woody?

                        Posté par . Évalué à 4.

                        oups, j'ai encore fait des phrases ambigües: ce sont les mainteneurs des paquets Gnome de la Sid qui fixent les dépendances. Debian fait confiance aux mainteneurs jusqu'à un certain point, et des paquets trop instables peuvent se voir retirés de la distribution à tout moment (aujourd'hui encore, des paquets ont disparu de la Woody).
                    • [^] # Re: Sid ou woody?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      La debian est une distribution qui pousse la cohérence aussi loin qu'elle le peut. Ne sais-tu pas que tu peux avoir un serveur qui renferme toutes les applications et des terminaux X autour? Va voir sur http://www.lstp.org(...) si tu ne connais pas. Comme je suis généreux :-), je rajoute un lien pour faire du mosix avec lstp: http://www.lpmo.edu/~daniau/ltsp-mosix/(...) Le panard!
                      Si tu veux installer une mandrake comme serveur mais que tu ne veux pas de X? Tu es obligé d'utiliser du --force partout pour déjouer les dépendances à chaque fois que tu veux upgrader ou autre. Debian te permet de faire ce genre de chose trés facilement grâce à des dépendances longuement réfléchies.
                      De plus, j'ai l'impression que la debian partait déjà perdante avec toi. Pour avoir ma propre opinion, j'ai longtemps utilisé des mandrakes pour savoir ce qu'elles avaient réellement dans le ventre. Je sais maintenant qu'ils on fait beaucoup d'effort au niveau des scripts et de l'installation qui est la meilleure que l'on puisse trouver à l'heure actuelle pour un desktop. Par contre, elle garde les lacunes liées au format de package qu'elle utilise (je me rapelle d'une interview de Gaël Duval qui disait qu'ils voulaient baser la mandrake sur les .deb mais tout le monde semble avoir oublié celà) et à un positionnement desktop pour newbie trés prononcé qui augmente la charge de travail si on veut en faire un serveur d'entreprise installé pour des lustres (urpmi est une bonne copie de apt-get mais il est vraiment trop jeune pour rassurer un admin stressé).
                      Tu dis que les packages mandrakes sont mieux configurés alors que les packages debian te proposent une installation interactive et sont audités de façon beaucoup plus intensive que ceux des autres distribs! Je te rapelle que debian, c'est 900 dévelopeurs dans 50 pays pour prés de 9000 packets et 12 architectures supportées! Rien n'empêche d'utiliser mandrake et de reconnaitre les avantages de la debian sur certains points avec un minimum d'objectivité. De même, j'installe des mdk autour de moi quand j'ai à faire à des newbies en soif d'apprendre.
                      • [^] # Re: Sid ou woody?

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Mon petit grain de sel.

                        Je connais pas Mandrake mais je pense que c'est en gros la meme chose que RedHat.

                        La RedHat est assez cohérente en dependance. Malheureusement elle a quelques points faibles.

                        Le système de paquetage de gère pas plusieurs versions de la meme librairie. C'est pas dramatique, on a seulement des truc du style : glib et glib0. C'est pour moi le plus gros problème.

                        Leur package kernel-header est réellement casse pied lorsqu'on installe un nouveau noyau depuis un tar.gz.
                        Il est égualement impossible d'installé deux noyaus via rpm (par exemple un noyau rawhide de test de un noyau RH7.2 de prod). ATTENTION, c'est possible mais en fesant des trucs imonde comme rpm --force.

                        Lorsqu'on construit une .rpm on ne peut spécifier un /usr/src/redhat alternatif pour compiler sous un compte non privilégié (fait changer le propriétaire de /usr/src/redhat).

                        Lorsqu'on désinstalle un package il reste souvent de fichier et il n'est pas possible de spécifier dans les fichier .spec les fichiers que génère l'appli et qui peuvent etre supprimé sans problème lors de la désinstallation.

                        Néanmoins; le tout est très cohérent et assez proche des standards. Par exemple, une foi (faut vraiment avoir que çà a faire) j'ai reconstruit une Rawhide depuis rien et uniquement en utilisant les src.rpm. Bien sur j'avais dejà une RedHat fonctionnelle.

                        j'ai refait les package filesystem, rpm, init, etc... en recréant la base de donnée rpm (/var/lib/rpm/ initialisé avec rpm --root --initdb). puis beaucoup de chroot.

                        C'est très long mais possible.

                        Enfin, je n'aime pas les choses cachées que fait kudzu et anaconda. Néanmoins ces packages se désinstalle sans perturber le système.

                        Mes distrib perso durent un bon moment et subissent beaucoup, beaucoup de mise à jour (je change de distrib pour changer de version majeur de noyau en général). Et je ne réinstalle JAMAIS ! Par contre je n'utilise qu'exceptionnellement le rpm --force ou --nodeps. Malheureusment, beaucoup, par facilité font des rpm --force et gueulent que çà marche pas après.

                        > mais que tu ne veux pas de X?
                        Avec RedHat tu peux virer X sans problème.

                        > Tu es obligé d'utiliser du --force partout pour déjouer les dépendances

                        Ben dans ce cas tu fais n'importe quoi mais t'es libre de le faire... Je sais qu'il faut taper beaucoup de commande rpm -e (sans --force ou --nodeps) pour supprimer correctement XFree mais c'est l'affaire de 10 minute maxi.

                        Et si tu as pas froid aux yeux des commande du type :
                        $ rpm -q -a | grep XFree86 | xargs rpm -q --provides | xargs rpm -q --whatrequires | sort | uniq

                        te donnera la liste des paquetages qui utilise XFree86*. Ceci peut grandement accélérer les suppression de paquage si tu ajoute ( | xargs rpm -e ).

                        > elle garde les lacunes liées au format de package qu'elle utilise...

                        C'est pas du .dep mais rpm est très correct. Surtout par rapport a ce qui existe sous les Unix commerciaux (ne parlons pas de Windows...).

                        Enfin, RedHat maintient les errata pour deux version majeur de RedHat . Actuellement c'est la 6.x et 7.x . Pour exemple, le dernier errata de la 6.0 date du 17/01/2002 pour une distrib de près de 3 ans.
            • [^] # Re: sid == unstable -1

              Posté par . Évalué à -1.

              Comme tu viens de le voir...

              -1
        • [^] # Re: DEBIAN ????????

          Posté par . Évalué à 2.

          Juste.

          J'ai teste slack (mouais) et debian (c'est vieux, c'etait la 1.3).

          Avec la Debian c'etait un cauchemar. Mais c'est peut-etre mieux maintenant.

          Puis un RH 4.2. Simple, coherent, facile la mettre a jour (si on a pas les doigts boudinnes). La je suis tombe amoureux de linux mais pas avec la slack ou la debian.

          Perso, je trouve que certain se la pete avec la debian. Maintenant quand quelqu'un me dit utilise une debian je me mefie...
          M'arrive meme de trouve les Mandrakiens pour sympatique malgres leur image de "windows touch".

          Une defendeur de debian argumente :
          - hyper facile a mettre a jour (RedHat 3 ligne de commande ; debian 1).

          la belle affaire ...

          RedHat (je connais moins les autres, desole) c'est :
          - toutes les distribs disponibles sur leur site (de la version 1.0 a la rawhide).
          - les distribs les plus recentes sur plein de mirror.
          - tous les errata de toutes les distribs.
          - la plupart de developpeurs utilise RedHat. La plupart des programmes recents sont package en rpm.
          - une distrib particuliaire rawhide pour mettre a jour son systeme proprement (genre je veux evolution, il me faut gnome-core 1.4, etc...). ca demande beaucoup de ligne de commande et de compile, mais ca marche ...
          - une base de donnee de bug.
          - une base de donnee d'hardware compatible.
          - la plupart des programmes commerciaux directement installable avec un rpm -i.

          Voila, entre autre, ce qu'offre une distrib Redhat.
          Attention, je ne parle que de distrib et non de ce que RedHat a apporte au free software de facon general.

          Alors qu'un Debian m'evite de taper 4 lignes de commandes par jours en plus et me donne un air plus rebelle, je m'en fout.

          PS : j'ai rien contre les utilisateurs de debian, mdk, etc...
          Je parle beaucoup de RedHat car c'est la distrib que je connais le mieux (c'est pas forcement la meilleure :o) ).
          Je m'en prends a CERTAINS utilisateurs de Debian qui se la petent...
          • [^] # Re: DEBIAN ????????

            Posté par . Évalué à 0.

            Je m'en prends a CERTAINS utilisateurs de Debian qui se la petent...
            Tout à fait d'accord, d'autant plus que comme il faut beaucoup moins de compétence UNIX pour faire un apt-get que pour compiler un programme depuis les sources, c'est complétement injustifié.
            • [^] # Re: DEBIAN ????????

              Posté par . Évalué à 1.

              La compilation n'est pas obligatoire. C'est uniquement pour controler que la partie "devel" est synchro avec ce que j'installe.

              Si je suis amene a modifier un package je sais que mon installation est ok pour le recompiler.
              Par exemple php sous RH n'est pas active avec --bcmath. Donc je refait un package avec une becane qui a tout (ou presque) pour recompiler. Idem pour le dernier trou de securite php (patch php*src.rpm -> compile -> nouveaux paquets). Et pour compiler php avec la conf RedHat, il en faut beaucoup des *-devel.
              Mais ce n'est pas pour compiler avec "gcc -march=pentiumpro -DI686 -O8 -DRABBIT_MODE, etc.." pour gagne 0.2 % en perfo et 10 % de memoire en plus...
          • [^] # Re: DEBIAN ????????

            Posté par . Évalué à 1.

            J'ai hesite a repondre au mega troll (et du coup, en rajouter une couche), mais je dirais simplement ceci:

            Mandrake, Debian, Red Hat, TurboLinux, Whatever, ce n'est qu'une question d'habitude.

            Moi, j'ai l'habitude de ma Debian 2.2r5 patate tout mignonne, qui fonctionne parfaitement pour les besoin que j'ai. J'ai eu a installer Xfree 4 dessus, et recompiler Gimp/Glib/Gtk+ pour le support Wacom, et pis c'est tout. Le reste, c'est du vieux, certes, mais c'est du vieux qui *fonctionne* bien. Ah si, j'ai mis mozilla et le JRE aussi.

            Concernant la Mandrake, je l'ai installe pour mon frere et j'ai souvent des retour de "plantage" (bon, c'est vrai, il abuse, il joue a des jeux video ^_^;;). Pour la Red Hat, j'en installe a la boite et le manque de apt-get est terrible (au point que je l'ai rajoute). Malgre tout, il n'y a pas autant de logiciel dans la liste que sur Debian. pptpd est inclu dans la Debian alors qu'il faut le chercher pour la Red Hat.

            Au final, je me dis que c'est de la flemardise, mais j'aime bien ma petite Debian avec *tout* inclu, meme si c'est vieux. Dans 80% des cas, ca marche quand meme, et c'est suffisant.

            Je pense que tout Linuxien qui se respecte a sa distribution preferee, et c'est normal. Le choix de telle ou telle distribution est tres subjectif, et je ne pense pas qu'on puisse affirmer que tel distrib est meilleure qu'une autre.

            Pour resumer, je donnerais les desavantages de chaque distrib (a mon avis):
            Debian: Il faudrait une release tout les ans, pour eviter une obsolence de certains trucs comme Xfree/Gnome/KDE, bref le multimedia pouet pouet
            Red Hat/Mandrake: Une certaine mauvaise habitude a installer des trucs qui servent pas et de ne pas installe les trucs qui servent. Instabilite de certaines applications X (et qui font planter le systeme). Base de paquets RPM plus petite que Debian (exemple de pptpd).

            C'est un choix a faire, je l'ai fait. Je reste persuade que Mandrake est ideal pour un non initie (l'installation est un bonheur de facilite). Debian reste pour moi l'ideal pour faire un serveur (web/DNS/mail/whatever).

            Ceci est *MON* avis personnel: J'adore la Debian. Mais je ne crache pas sur le reste (meme si je gueule sur les RH du boulot ^_^;;)
  • # seulement les isos non disponibles

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Because the individual components still will be available, people will be able to re-create what makes up the product. But they'll have to find and download the required software packages themselves.

    c'est juste que les isos ne seront pas disponibles, mais que si je comprends ce qui est ecrit, rien ne nous empechera de monter la distrib par nous meme sur une base simple.
    ce qui apres tout, est le boulot des admins.
    ca sera plus contraignant que de graver une iso, plus long que de faire un apt...

    m'enfin, tout ca sera du temps gagné à ne pas troller...
    • [^] # Re: seulement les isos non disponibles

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bref, ça va être une distrib en Kit ?
      Parce que si ils ne fournissent ni les isos ni les disquettes d'installation, il va falloir se lever tôt.
      Maitenant ça va être "Redhat Enterprise" pour les riches , "Redhat FS" pour les pauvres !

      >But they'll have to find and download the required software packages themselves.
      Tiens ça me rappelle pourquoi j'étais passé à Linux : pas moyen d'installer TeX sur win3.1 (il fallait récupérer des tonnes de fichiers), c'était disponible en standard sous linux, le choix a été rapide...
      • [^] # RE:

        Posté par . Évalué à 5.

        Rien n'empeche quelqu'un qui a achete la distrib de remettre les ISO en telechargement si cela lui plait. Si Red Hat ne veut plus payer la bande passante pour livrer des ISOs c'est sont droit.
    • [^] # Re: seulement les isos non disponibles

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est d'ailleurs le cas d'OpenBSD.
      OpenBSD est libre mais dispose d'un copyright sur les ISOs, c'est donc pour cela que l'on a du mal a en trouve et qu'il faut les faire a la mano a partir du package.

      Open ont fait un copyright sur l'ISO parce que c'est la seule facon pour eux de gagner de l'argent sur leur distrib, n'etant pas une entreprise lucrative a la difference de Redhat.
  • # attendons de voir

    Posté par . Évalué à 9.

    J'ai l'impression que cette restriction ne concerne que pensacola qui est une version speciale de Red Hat Linux. A mon avis cette version devrait etre une remplacente de la version High availability.
    La version standart devrait toujours etre presente et disponible comme les precedentes . On verra bien si je me trompe ou pas .
    De toute facon si cette pratique se generalisait chez chapeau rouge, je ne suis pas sur que tous les techies disent amen .
    A suivre

    Working for Tux's world domination
    • [^] # Re: attendons de voir

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Et oui, beaucoup d'autres distributions font de mêmes... Chez Mandrake, toutes les versions de leurs différentes distributions ne sont pas disponibles au téléchargement... (la version Firewall/serveur, la version avec les applis commerciales...).
      Donc pour moi, je crois que RedHat fait un peu comme les autres, essayer de gagner de l'argent en vendant un service (qui, seront toujours moins chez que chez MS avec notre système favoris en prime).

      Et puis RedHat, c'est quand même grâce à eux que j'ai commencé à connaître Linux en 1997/98, un peu comme beaucoup de monde ici et ailleurs... Donc faut peut-être pas tout leur reprocher car on n'en serait peut-être pas là s'ils n'avaient pas commencé !

      Enfin, c'est peut-être une des dernières solutions pour éviter de couler complètement...
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 0.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # disponibilité :

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        >Chez Mandrake, toutes les versions de leurs
        >différentes distributions ne sont pas disponibles
        >au téléchargement... (la version Firewall/serveur,
        >la version avec les applis commerciales...).

        Les applis commerciales ne sont pas libres, donc elles peuvent pas être en téléchargement. Pour le reste (standard, SNF, corporate, betas) tout est ici :

        http://www.linuxiso.org/mandrake.html(...)

        sale nain, va ! :)
  • # Ah quand on veut le tout gratuit...

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est marrant cette histoire de Redhat qui s'eloigne du libre avec cette nouvelle distrib.

    Il y a quoi qui n'est pas libre dans cette distrib ?

    Tous les softs contenus dans cette distrib de Redhat sont en GPL, ensuite le fait de les mettre ensemble et les pre-configurer sur un CD ca n'a RIEN a voir avec le libre.

    Si vous voulez une distrib pensacola gratos c'est simple:
    Vous downloadez les packages sur le net car ils sont tous dispo, et vous configurez votre systeme a la main. Si vous voulez que quelqu'un le fasse pour vous, vous achetez la distrib Redhat, ca s'appelle un service, vous savez le genre de trucs dont tout le monde dit qu'il est le moyen pour que les societes fassent de l'argent avec du libre.

    En gros, Redhat vend ici un SERVICE, mettre tous ces packages ensemble, sur un CD, presenter la chose correctement, configurer le kernel, etc...

    Faudrait voir a arreter de crier au loup, aux gens qui s'eloignent du libre des qu'un truc n'est pas dispo gratos, ca me donne franchement l'impression de gens qui considerent qu'ils ont un droit a tout avoir gratuitement et c'est franchement enervant.
    • [^] # Re: Ah quand on veut le tout gratuit...

      Posté par . Évalué à -8.

      Je suis tout à fait d'accord avec toi!
    • [^] # D'accord...

      Posté par . Évalué à -3.

      autant installer une LFS soit même s'il faut VRAIMENT tout faire à la main :-)
      et puis de toutes façonc il n'y a pas que Red Hat dans la vie
      • [^] # Re: D'accord...

        Posté par . Évalué à 5.

        Ou alors juste installer les paquets en questions sur une RedHat de base, pur lui ajouter les fonctions en question.

        En fait ca ressemble a ce que fais Theo avec l'iso d'OpenBSD, et je n'y ois rien de choquant surtout si chez RedHat ils continuent a fournir les isos des autres versions, car apres tout c'est d'une version assez particuliere qu'il s'agit ici.

        Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: Ah quand on veut le tout gratuit...

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Exactement. C'est quand même malheureux que ce soit quelqu'un comme PbPg (assez éloigné du libre quand même :)) qui doive expliquer ce genre de choses ici...

      RedHat ne s'éloigne pas du libre, mais supprime une facilité qu'elle n'était absolument pas obligée de fournir pour être libre.

      Et puis, rien n'empêche quelqu'un de récupérer tous les packages (qui sont sous GPL), d'en faire des ISOs et de les distribuer comme distrib non officielle, non?

      Enfin, merci PbPg ;)
    • [^] # quel type de service?

      Posté par . Évalué à -4.

      Tant que l'on peut librement utiliser le soft, pouvoir acceder aux sources pour les etudier, les modifier ou les pomper, le logiciel libre est sauf.

      Apres, effectivement, Redhat tente de vendre un service: faut bien vivre!

      Mais si redhat se met a respecter les regles du libre avec une philosophie qui n'est plus celle du libre, il faut quand meme s'en inquieter.
      Donc si redhat ne propose pas l'iso mais diffuse les sources des softs pour qu'on puisse l'installer nous meme, sur une redhat de base, je crois pas qu'il y ait de probleme: redhat vend effectivement un service.

      Par contre, si redhat commercialise une distrib avec des softs qui sont plus a jour que les sources disponibles, alors la philosophie des logiciels libres est bafouee. Et je dirai meme que c'est le logiciel en question qui n'est plus libre puisque ses sources (celles des packages distribues) ne sont pas celles qui correspondent, mais des sources anterieures.

      Enfin, si le CVS n'est pas accessible a tout le monde, je trouve cela dommage d'empecher les gens de collaborer. La force des logiciels libres, c'est quand meme de permettre a tous les volontaires de participer sur le developpement en leur fournissant les sources les plus recentes, non?

      Voila, je dis ca. C'etait redhat qui etait concernee aujourd'hui. Demain, ce sera un autre distributeur. C'est une question de principe, pas de la pub anti-redhat.

      Le bonjour chez vous,
      Yves
      • [^] # Re: quel type de service?

        Posté par . Évalué à 2.


        Par contre, si redhat commercialise une distrib avec des softs qui sont plus a jour que les sources disponibles, alors la philosophie des logiciels libres est bafouee. Et je dirai meme que c'est le logiciel en question qui n'est plus libre puisque ses sources (celles des packages distribues) ne sont pas celles qui correspondent, mais des sources anterieures.


        Je ne vois pas en quoi la philosophie du libre est bafouee. Il faut simplement que les clients de cette distribution commerciale aient accees aux sources les plus recentes et puissent les modifier et les redistribuer librement (pex sur un ftp/anonymous), c'est tout.
        Libre ne veut pas dire accessible pour tous le monde !

        Par contre, je suis d'accord avec toi sur le fait que c'est dommage d'empecher les volontaires de collaborer. Mais bon c'est surtout dommage pour RedHat !
    • [^] # tout a fait d'accord.

      Posté par . Évalué à 5.

      Desolé de voir que meme sur linuxfr,
      tout le monde ne comprend pas que "logiciel libre" n'a rien à avoir avec "logiciel gratuit".

      Tout travail merite remuneration.
      On ne peut en vouloir a redhat de vouloir vendre
      des services... et meme du logiciel... a condition
      bien sur que de respecter les termes de des licences des logiciels qu'il distribue.

      Merci à pasbillpasgate pour cette precision.
      • [^] # Re: tout a fait d'accord.

        Posté par . Évalué à 4.

        "logiciel libre" n'a rien à avoir avec "logiciel gratuit"

        Qui a dit le contraire?

        Une société vend une distribution contenant plus de 99% de logiciels libres, et ne développe pas en libre l'outil d'installation de sa distribution (hum, ça me rappelle Suse ce passage)... la communauté du libre a bien le droit de le faire remarquer, tout comme elle fait remarquer la participation de Red Hat sur d'autres projets libres. Il n'y a pas de raison pour que la pub ne se fasse que dans un sens...
        • [^] # Re: tout a fait d'accord.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Anaconda est GPL me semble t-il. Les sources sont sur les CD des distribs.

          Il existe un projet adaptant anaconda pour des installations sur des machines de moins de 32 Mo de RAM.

          Une fois n'est pas coutume, je suis tout à fait d'accord avec pbpg.
        • [^] # Re: tout a fait d'accord.

          Posté par . Évalué à 2.

          > Une société vend une distribution contenant plus de 99% de logiciels libres, et ne développe pas en libre l'outil d'installation de sa distribution (hum, ça me rappelle Suse ce passage)...

          Si ce n'est que Anacoda est GPL...
          Tu sembles avoir une conception assez particulière du libre. Un logiciel a besoin d'être en CVS pour être libre? Ca veut dire que les auteurs de logiciels qui n'aiment pas le CVS ne peuvent pas faire du libre? Linux n'est pas libre (je rappelle que Linus est farouchement hostile au CVS)?

          C'est quoi, l'étape suivante? L'obligation de fournir des .rpm? des .deb?

          > la communauté du libre a bien le droit de le faire remarquer, tout comme elle fait remarquer la participation de Red Hat sur d'autres projets libres.

          La communauté du libre devrait vérifier la license des logiciels qu'elle prétend non-libre avant de dire des conneries.
          • [^] # Re: tout a fait d'accord.

            Posté par . Évalué à 1.

            Red Hat met en place un système de gestion des mise à jour et ne le fait pas avec des outils libres, et je n'ai pas le droit de dire que l'outil d'installation n'est pas libre (le terme outil était mal choisi, j'aurai du parler de l'ensemble d'outils, vu qu'installer un système, c'est déjà télécharger les bons paquets).

            Dans ma boîte, on a un miroir Debian (Potato et Woody) qui permet de mettre nos machines à jour en un clin d'oeil. A ce que j'ai compris ce n'était pas top simple de mettre en oeuvre une solution libre faisant la même chose... mais je ne connais pas tout, je n'ai pas le Savoir Universel et peut-être que je dis des bêtises (ça m'arrive aussi souvent qu'à d'autres), auquel cas j'autorise quiconque à me corriger sans pour autant croire que je parle au nom de toute la communauté libre.

            Un logiciel a besoin d'être en CVS pour être libre?

            Prends-moi pour un con tant que tu y es... La phrase indiquant qu'Anaconda est GPL était suffisante pour me faire comprendre que je ne m'étais pas bien exprimé.
      • [^] # Re: tout a fait d'accord.

        Posté par . Évalué à 0.

        Desolé de voir que meme sur linuxfr, tout le monde ne comprend pas que "logiciel libre" n'a rien à avoir avec "logiciel gratuit".

        Tout travail merite remuneration.

        Cette dernière phrase, « tout travail mérite rémunération », n'a quant à elle aucun rappport avec les sujets du style "éloignement du libre" ou "passage en non-libre".

        Elle ne servira jamais de justification au passage du libre vers le propriétaire, pour l'utilisateur, meme si c'est la motivation du distributeur.

        Si l'on considère comme caractéristique indispensable à un logiciel le fait qu'il soit libre, un logiciel qui devient non-libre ne sera plus acceptable, quelles que soient les raisons qui l'auront fait passer en non-libre. (toujours du point de vue utilisateur, donc)

        La seule chose qui compte, c'est les licences et le respect des principes du libre ou de l'Open Source. Et ici, Red Hat les respecte, c'est incontestable, donc il n'y a pas de problème. Mais s'il y avait une dérive _réelle_, l'utilisateur tenant au libre n'aurait d'autre choix que de changer de distrib. Et peu importe qu'un travail ait été effectué et qu'il mérite rémunération, il ne conviendrait plus à l'utilisateur.
    • [^] # Re: Ah quand on veut le tout gratuit...

      Posté par . Évalué à 0.

      Vous downloadez les packages sur le net car ils sont tous dispo, et vous configurez votre systeme a la main. Si vous voulez que quelqu'un le fasse pour vous, vous achetez la distrib Redhat, ca s'appelle un service,

      Ce qui n'est qu'une solution. Il n'est pas nécessaire que ceci soit fait par RH. N'importe qui peut le faire et proposer ce service, au prix de son choix. Les magazines Linux qui fournissent des CDs de distribs peuvent le faire sans contrainte par exemple.
    • [^] # Re: Ah quand on veut le tout gratuit...

      Posté par (page perso) . Évalué à -6.

      C'est bien la première fois que je te vois écrire quelque chose d'intelligent, tiens.
      Faut dire qu'après les dégénérés du bulbe qui se sont excités au-dessus, c'est pas bien dur...
  • # Modération, modération...

    Posté par . Évalué à 10.

    Ça devient lourd de devoir préciser chaque jour, même ici, que le libre ce n'est pas la disponibilité de tout, gratuitement, pour tout le monde. Rien n'oblige RedHat a fournir une version tout prête de sa distrib (pour entreprises) à tout le monde gratuitement.

    D'ailleurs ça serait loin d'être logique. Une entreprise peut en général se payer les services d'un administrateur, donc il est plus difficile de leur vendre du support qu'à un particulier qui lui veut des manuels et une hot-line.
    • [^] # Troll, Troll ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et c'est un magnifique troll que nous avons ici, sponsorisé par nos modérateurs amoureux des débats ras-les-paquerettes.
      PBPG a vu juste, RedHat est une entreprise commerciale, et de plus celle qui a probablement fait le plus pour Linux. Alors dire qu'ils s'éloignent du Libre, c'est un peu comme dire que Microsoft s'éloigne du monopole lorsqu'ils distribuent Explorer gratuitement.
      • [^] # Re: Troll, Troll ...

        Posté par . Évalué à -1.

        PBPG a vu juste, RedHat est une entreprise commerciale, et de plus celle qui a probablement fait le plus pour Linux.PBPG a vu juste, RedHat est une entreprise commerciale, et de plus celle qui a probablement fait le plus pour Linux.

        - commerciale ou non, c'est sans importance vis-a-vis du sujet, qui concerne la notion de 'libre'
        - que RH ait fait beaucoup ou pas pour le libre ne change rien non plus à la question. SuSE fait des trucs libres, mais sa distrib nécessite un logiciel non-libre, et le fait est qu'elle ne peut plus etre considérée libre globalement.

        Ces deux points ne peuvent donc amha en aucun cas servir de justificatif en cas de "dérive". Ce seraient des explications, pas des excuses valables.

        Mais ici de toutes facons, il n'y a pas de dérive : la distrib, quelle qu'en soit la forme et la diffusion par RH, reste bien libre. Pas la peine de chercher des justifications à leur attitude, ils n'ont meme pas à se justifier.
    • [^] # Re: Modération, modération...

      Posté par . Évalué à 2.

      En fait moi je trouve que c'est tres tres bien.
      J'ai installé pas mal de linux en entreprise et toujours des redhat parce ca rassure le decideur (ibm, support, ...).

      bref, si il y a une version "entreprise" payante, je pourrai plus facilement les convaincre de payer. Parce que meme si j'y arrive, en general faut se battre pour faire comprendre a un acheteur qu'il faudrait qu'il paye "pour aider le libre", meme si c'est pas cher. (le support qui existe ca les rassure pour dire oui a linux, mais comme on s'en passe on le paye pas ....)

      maintenant => produit different spécial entreprises ==> par ici la monnaie pour encourager RedHat (et donc payer des types qui ameliorent Linux globalement).
      • [^] # Re: Modération, modération...

        Posté par . Évalué à 1.

        en general faut se battre pour faire comprendre a un acheteur qu'il faudrait qu'il paye "pour aider le libre"

        Inversement, pas facile de faire comprendre a une entreprise que linux est gratuit, parce qu'un service, ca se paie. Donc si linux est gratuit, c'est qu'il n'y a pas de service. Si y'a pas de service, c'est pas de la qualite. Bref, c'est un discours qui existe aussi et qu'il faut changer.

        Faut faire comprendre que le libre, on remunere un service, pas le logiciel qui est derriere. On remunere un jardinier, on paie les plantes vertes a celui qui les vend, mais la plante verte, elle, on la remunere pas pour pousser et faire des fleurs. Le logiciel libre, on paie le support, on paie le CD, mais on paie pas le logiciel!

        Le bonjour chez vous,
        Yves
  • # n'importe quoi ...

    Posté par . Évalué à 10.

    Linuxfr fait dans le FUD et laisse passer des articles a la con !

    Pour un boite commerciale, que faut-il faire pour satisfaire ces emmerdeurs de Linuxien :
    - faire du code gratuite.
    - le distribuer gratuitement (binaire i386, i686, etc, source ,iso)
    - ouvrir son CVS aux autres (en ecriture surement) et interdiction de travailler dans la "discretion".
    - ne faire payer aucun service.
    - et toujours payer des employers.

    n'importe quoi.

    RedHat est dans le freeware depuis un moment et certainement l'une boite commercial les plus respecte pour son esprit freeware.

    Les reproches minables de la news sont totalement naze.

    He, les modulos, vous laisseriez passer une news de ce type contre Mandrake ?

    PS :
    La Redhat HA, PowerTools, DB (Postgresql) n'a jamais ete disponible en version ISO non plus et personne ne gueule. Ces distribs sont des versions specialise qui sont base sur RH x.x avec errata.
  • # Red Hat s'éloigne de plus en plus du libre??

    Posté par . Évalué à 8.

    >on ne peut obtenir les sources que dans Rawhide
    Je suis d'accord ; il faut vraiment s'inquieter. Red Hat fournit les sources. Ils s'eloignent vraiment du libre.

    >avait décidé de ne pas publier le programme serveur nécessaire
    C'est vraiment grave effectivement surtout lorsque tu peux telecharger les updates et creer un simple script pour verifier si tu es a jour ou pas.

    > Les limites de la conciliation entre le libre et le commercial ...
    Utilise une autre distribution si tu n'est pas content.
    Et sors de ton reve. On ne vit pas d'amour et d'eau fraiche.

    Si je ne me trompe pas, red hat distribue le produit final avec les binaires et les sources. Qu'est ce que tu veux de plus???
  • # Il aurait été bon

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Il aurait été bon que l'auteur du message signale quel est son employeur.
    (signalant par exemple que ce n'est que son avis personnel)

    Là, ça donne l'impression d'un FUD discret visant à booster les ventes de MDK en France, la plupart des utilisateurs de RH n'étant pas motivés pour bricoler avec une Debian pendant des heures.


    Concernant les allégations sur anaconda, j'aimerais que l'auteur explique l'existence d'un tel projet :
    http://savannah.gnu.org/projects/rule/(...)

    A propos de l'ouverture au libre, je signale quand même que je ne suis jamais parvenu à compiler DrakFont sur une RedHat, sans qu'aucune justifications techniques ne me soit apparue. Donner des sources c'est bien. Donner des sources en aidant dans la mesure du possible à les rendres portables, c'est largement plus interessant. Compte tenu du peu de différences structurelles entre une RedHat et une Mandrake, c'est tout de même génant que cela apparaisse si difficile.

    Concernant le déséquilibre de ses finances, il me semble que RedHat est une entreprise ayant une marge bénéficiaire. Il me semble que MDK à plus de mal à se positionner néanmoins.

    Je ne tiens pas à dire que la Mandrake est une mauvaise distribution : ce n'est pas le cas, c'est une distribution correcte.
    Néanmoins je pense qu'il serait bon d'éviter d'essayer de taper dans tout les sens.
    Peut-être qu'effectivement ceci est de mauvais augure. Les conclusions qui nous sont apportées me semble tout de même bien trop affirmatives.
    • [^] # Re: Il aurait été bon

      Posté par . Évalué à 0.

      Je voudrais pas balancer mais j'ai déjà discuté avec des mecs de Mandrake (qui sont super cools en passant) parce que j'allais réutiliser leur code. Je leur ai demandé si ca les intéressait que je leur apporte les modif faites pour que ca marche sous Debian. Et non, ca ne les intéressait pas que ca soit plus portable.

      C'est dommage comme réaction. Cooker c'est bien, mais si les outils mandrake pouvaient être facilement portés sous d'autres distrib, ca serait pas mal ...
  • # Debian, Mandrake et LFS, avenir de Linux

    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

    Suze out.
    Caldera very out.
    Redhat more and more out .

    Reste Mandrake, plus forte base installee
    d'utilisateurs Linux au monde, 100 % GPL,
    user Friendly , et stable malgre tout; l'ideal
    pour qu'un nouvel utilisateur puisse s'y
    retrouver.

    Reste Debian, Stable avant tout, ideale pour
    un serveur, mais ne disposant des applications
    recentes que pour ceux ont le cable et qui
    acceptent de perdre en stabilite.

    Reste LFS, ideal, efficace, rapide
    ( un LFS peut booter en 8 secondes ),
    embarquable, mais vraiment reserve aux
    hackers.

    Dans tous les cas il serait desastreux que
    Mandrake disparaisse, car ce serait l'echec
    du 'modele commercial Open Source',
    terme qui fera grincer des dents, mais qui est
    le plus bel avenir que l'on puisse offrir a l'informatique.

    "You have enemies? Good. That means you've stood up for something in your life." Winston Churchill

    • [^] # Re: Debian, Mandrake et LFS, avenir de Linux

      Posté par . Évalué à 2.

      > Reste Mandrake, plus forte base installee d'utilisateurs Linux au monde

      A bon ...

      > 100 % GPL

      Ils ont pas XFree86, PostgreSQL, Apache, bind, etc... Pas facile d'être la meilleur distribe GNU/Linux sans serveur X11 (donc sans GNOME/KDE)...

      > Mandrake disparaisse, car ce serait l'echec du 'modele commercial Open Source'

      C'est les seuls dans ce domaine ? Donc RedHat, Suse, slack, Xiniam etc... ne sont pas des concurrents de Mandrake (commercialement parlant).

      Question :
      Il y a un service que propose Mandrake gratuitement contrairement à RedHat ?

      Tu as des éléments pour dire que Mandrake fait plus de GPL que RedHat ?

      Tu peux citer des produits développé et distribué par RedHat qui n'est pas GPL/LGPL ?


      N'oublies pas que la distrib Mandrake etait au début une copie de la RedHat. Ils ont grandement profité du travail de redhat (phase d'installation/rpm entre autre).

      être fan d'une distrib c'est bien, mais ne denigre pas les autres avec des arguments bidons.
    • [^] # Re: Debian, Mandrake et LFS, avenir de Linux

      Posté par . Évalué à 0.

      il faut arrêter de fumer!!!!!

      Ca devient de plus en plus ridicule ce forum...
  • # Redhat + Pensacola

    Posté par . Évalué à 0.

    J'ai tojours été très content de ce que faisait RedHat en dehors de la 7.0 qui était une vraie merde. Je n'utilise que les RPM de bases et je recompile tout le reste. Cependant il faut bien que cette société vive et peut-etre est-ce un des seuls moyens ?
    Il faut dire que certaines sociétés (j'en connais puisque je travaille pour elles mais je ne les citerais pas) ne veulent pas ou sont reticentes à passer sous Linux car les distributions sont "gratuites". Peut-etre qu'en payant, elles auront l'impression que les produits seront meilleurs ?
    Et pis entre nous soit dit, passons tous à la LFS ;)
    A bon entendeur :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.