Renault fait sa pub ...

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
21
oct.
2002
Commercial
La campagne de pub de Renault pour la nouvelle Megane ne s'adresse qu'aux utilisateurs de MS-Windows (vu sur Club-Internet).
Il y a un petit jeu qui permet de gagner un "certificat de pilote lunaire". Pour pouvoir jouer, il faut télécharger un plugin de chez Virtools, où l'on peut lire ...

«Virtools Web Player is currently available for Microsoft Windows only.
Please check back soon to see if a Web Player becomes available for your operating system, or subscribe to the Virtools Newsletter.»

Bravo Renault ! Vous ne voudriez pas nous vendre de voitures que vous ne vous y prendriez pas autrement !

Aller plus loin

  • # Re: Renault fait sa pub ...

    Posté par  . Évalué à 1.

    Renault fait sa pub ... et je ne peux pas la voir sous linux.
    c'est très simple,
    Tant mieux.
  • # Re: Renault fait sa pub ...

    Posté par  . Évalué à 1.

    Finalement c'est tout à fait dans l'esprit du site renault.fr qui, si je me souviens bien, demandait jusqu'à il y a peu d'installer un navigateur compatible (i.e. IE), si fait que nous autres n'y avions pas accès...
    • [^] # Re: Renault fait sa pub ...

      Posté par  . Évalué à 1.

      c'est typique de TOUS les constructeurs francais ou non .
      leur sites webs sont boures de plugins , de trucs lourdingues ...
      Tout est fait pour en metre plein la vue , mais le resultat c'est zero.
      Je ne les comprends vraiment pas.
      Meme avec windows, IE et l'adsl, surfer sur leurs pages est une corvee. On a un mal de chien a trouver ce qu'on cherche... etc

      bref complement a cote de la plaque .
      • [^] # Re: Renault fait sa pub ...

        Posté par  . Évalué à 1.

        ntntnt, pas d'accord avec toi. le site bmw (www.bmw.fr) tourne très bien...

        hum... nous n'avons pas les mêmes valeurs... ;)
      • [^] # Re: Renault fait sa pub ...

        Posté par  . Évalué à 1.

        C'est un grand classique :
        une boîte de sous-traitants fait une page pleine de flash, de vidéos, de trucs à la con qui ne servent à rien mais qui pètent bien.
        Bien sûr la démo est faite localement donc le site st plutôt chouette et quand on clique, tout s'affiche dans l'instant!...
        ça parait abérant mais il y a très peu de boîtes qui font des tests de leur site web dans des conditions utilisateurs (ne serait ce qu'avec le débit de l'ADSL... avec les modems 56k, on en parle même pas...)
  • # Re: Renault fait sa pub ...

    Posté par  . Évalué à 1.

    Chew moi les 2 liens proposes sont en double (style http://www.truc.frhttp://www.truc.fr(...)) !!
  • # Re: Renault fait sa pub ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    >Bravo Renault ! Vous ne voudriez pas nous vendre de voitures que vous ne vous y prendriez pas autrement !

    pathetique... (et parano)
    • [^] # Re: Renault fait sa pub ...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Vi... Mais bon, de toutes façons, qui voudrait de ces mochetés (surtout la Mégane, tiens)...
      • [^] # Re: Renault fait sa pub ...

        Posté par  . Évalué à 1.

        Moi, j'aime bien sa tête...
        Elle est mignonne

        [ pas la peine de scorer négatif, hein, c'est juste une question de goût. Pas d'idée ! ]
  • # Re: Renault fait sa pub ...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Nota : il ne suffit pas simplement d'avoir Windows, il faut aussi utiliser Internet Explorer. :-(

    Je les ai contacté au nom de Netscape et Mozilla* pour savoir quand ils comptaient faire une version pour Netscape 7, Mozilla et la réponse etait "mouais, quand on aura le temps".

    N'hesitez pas à leur faire part de votre mécontentement ici :
    http://www.virtools.com/newcontact.asp?action=question(...)
    Si nous sommes assez nombreux, il y a des chances pour que la version Mozilla/Netscape/Gecko voit le jour plus rapidement.

    A vos claviers !


    --Tristan
    *je suis employé Netscape et contributeur Mozilla.
    • [^] # |HS] Re: Renault fait sa pub ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Je me disait aussi. C'est pas toi qui avait fait la conf au FOSDEM ?
    • [^] # Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je comprends tout à fait que vous soyiez incommodé par le non fonctionnement de cette présentation sous linux.

      Maintenant, faut-il absolument embêter la société qui édite ce visualisateur de plugins. Si on suit ton raisonnement, il faudrait embêter toute les sociétés faisant des softs qui ne tournent que sous Windows.

      Le but de ces sociétés n'est pas de fournir un service, mais de faire de l'argent en développant des logiciels. Lorsque Renault a choisis d'utiliser ce logiciel, ils savaient très bien qu'il ne marchait pas sous Linux, pour moi c'est Renault qu'il faudrait embêter.

      Pour que les sociétés commerciales commencent à développer sous Linux, il faut qu'elles puissent y gagner de l'argent (c la dure loi du capitalisme). Je ne pense pas que le retour sur investissement d'un développement sous linux de ce genre de logiciel soit énorme (je pense même qu'il sera nul voire négatif). Les argument commerciaux pour vendre ce type de technologies se basent plus sur les fonctionnalités.

      C'est à mon avis un de problème du développement sous GPL. On peut faire de l'argent en développant des softs GPL s'il y a du service à fournir par la suite (le rapport service/soft est de 10/1 et donc intéressant). En revanche, s'il n'y en a pas, une société n'a AUCUN intérêt à le faire. Quel est l'intérêt commercial d'un boite à développer un jeu par exemple. Comment Blizzard gagnerait de l'argent si Warcraft III était gratuit ?


      Damien


      PS : Concernant le dernier paragraphe, c'est toujours une question que je me pose .... je suis ouvert à toute réaction
      • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

        Posté par  . Évalué à 1.

        C'est à mon avis un de problème du développement sous GPL. On peut faire de l'argent en développant des softs GPL s'il y a du service à fournir par la suite (le rapport service/soft est de 10/1 et donc intéressant). En revanche, s'il n'y en a pas, une société n'a AUCUN intérêt à le faire.
        A mon avis, même si il y'a du support, tu n'as pas intérêt non plus à développer en GPL.

        Imaginons deux sociétés A & B, qui vendent du support pour un logiciel GPL développée par A.
        B qui ne développe rien mais se contente juste de fournir du support (c'est tout à fait possible, il y a bien des sociétés qui offrent du support NT), à des coûts de revient moins cher que A, donc les clients achètent le support chez B au lieu de A, qui doit s'adapter en baissant les prix, donc pour conserver ses marges, diminuer ses coùts de fonctionnement, ce qui l'amènera à plus ou moins long terme à virer tout les développeurs GPL pour ne garder que les gens qui font du support.

        A la limite on peut imaginer que les dévéloppeurs GPL, ont un effet positif sur l'image de la boite de support (gage de compétence) donc on peut l'assimiler à une dépense publicitaire (ça ne rapporte pas d'argent directement mais commercialement ça aide à trouver des clients).

        Mais à ce moment là, le développement GPL devient une activité marginale pour la boite, un peu comme les courses de voiliers pour Oracle. J'espère que tout le monde admettra avec moi que faire de la voile ce n'est pas l'activité principale d'Oracle.

        Idem, pour les cas à la "electric fence", le coeur de métier de PIXAR c'est de faire des "Toys Story" pas des debuggeurs de mémoire, donc ici le développement GPL est OK car c'est une activité trés marginale pour la boite.
        • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je pensais à quelque chose de plus général. Tu réduis le service à du support, j'imaginais quelque chose de plus étendu. Installation, mise en place de l'infrastructure etc...

          Maintenant il est vrai que le développement n'est plus alors le core-business de l'entreprise.

          Si tu prends par exemple le cas d'IdealX (je n'y travaille pas), ils développent une solution de PKI libre. Seulement il fournissent un service autour de cette solution et connaissent bien le produit (mieux que d'autres en tout cas). De plus, ils détiennent les droits sur le logiciel et peuvent donc le faire évoluer en fonction des demandes des clients. C'est là que se situe la valeur ajoutée. Mettre un logiciel sous licence GPL ce n'est pas l'abandonner, bien au contraire. Tu restes maître de ce que tu veux faire avec lui.

          Et je répète ce que je disais plus haut, le service rapporte 10 fois plus que ce que pourrait rapporter la vente du logiciel.
      • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        il est evident quil faut embeter ceux qui font les plugins -virtools en loccurence, et leur plugin ne marche pas non plus sous moz/win32 - mais bon le site de renault a un certain passe aussi (il marchait pas sous IE avant, et renault-rent, pour lequel il y a un fix facile a appliquer dans leur code ecrit par votre serviteur nest a ma connaissance toujours pas fixe - voir bugzilla...) donc bon... :)
        • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

          Posté par  . Évalué à 1.

          Ben excuse moi, mais je ne suis pas d'accord avec toi.

          Imagine que j'ai décidé de développer un logiciel pour M05 (je sais ça fait vieux c fait exprès). Forcément ça ne tourne que sur MO5.
          Quelqu'un qui trouve que mon logiciel est bien, me l'achète et le met au service de ses clients qui, pour le faire tourner, doivent avoir un M05.

          Là dessus, qq arrive avec un GNU/Linux et m'envoie un mail en me disant que c'est inacceptable que mon soft ne tourne pas sur sa machine et que c pas normal. Honnêtement, je ne pense pas que sa requête soit fondée.

          Maintenant il est vrai que dans le cas de plugin pour des navigateurs, il faut penser à la portabilité du code par rapport aux clients. Mais c'est à qui de penser à ça ? Celui qui développe le plugin, ou celui qui l'utilise pour le mettre à la disposition de ses clients ? Je pense que c'est celui qui l'utilise.
          Si Renault par exemple avait mis sur son cahier des charges que le plugin devait être portable et tourner sous mozilla/ie/opera etc..., ce plugin n'aurait pas été choisi.

          Pour virtools, leur but a été atteint : vendre leur produit à un client, et c'est leur but premier ! Si personne ne voulait de leur produit parce qu'il n'était pas comatible Mozilla, alors ils développeraient sur cette plateforme aussi ! C'est la dure loi de l'offre et la demande.
          • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

            Posté par  . Évalué à 1.

            Là dessus, qq arrive avec un GNU/Linux et m'envoie un mail en me disant que c'est inacceptable que mon soft ne tourne pas sur sa machine et que c pas normal. Honnêtement, je ne pense pas que sa requête soit fondée.

            Raisonnement hors contexte.

            Nous parlons bien d'internet, qui a des standards, des couches
            pour l'abstraction du matériel et des protocoles.

            Si un "orifice de conduis anal*" s'amuse à ne pas respecter
            les bases d'une communication sur un réseau hétérogène,
            il doit s'attendre à avoir des critiques et elles sont totalement
            justifiées.

            D'autre part, je pense que le problème n'est pas celui de l'offre et de la demande mais bien de compétences.
      • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Comment Blizzard gagnerait de l'argent si Warcraft III était gratuit ?
        Demande à IDSoftware :)

        En fait, il faut dissocier deux choses dans les logiciels ludiques et multimédia : l'application et le contenu.
        L'application est donc l'ensemble des codes exécutables, permettant d'exploiter les contenus. Je pense que cette partie est libéralisable, tel que le furent les moteurs Quake.
        Le contenu, quand à lui, est un ensemble de dessins, d'animations, de sons, et d'interactivités. C'est ce qui coûte le plus chère, c'est donc ceci qui devrait être vendu.
        Mais vous me direz, en quoi est-ce plus chère que le développement de l'application ? Je pense simplement, qu'un contenu multimédia demande plus de maitrise que la création logicielle. Pour une raison simple : un manque artistique se voit ou s'entends facilement, alors qu'un défaut technique peut passer totalement inaperçu.

        Donc oui, je pense que le développement GPL peut-être profitable, selon un mode de développement précit.
        • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

          Posté par  . Évalué à 1.

          A ma connaissance, les moteurs d'ID Software ont toujours été mis en GPL une fois le jeu en fin de vie, et le moteur suffisament vendu à d'autres boites. Quake et Quake 2 sont libres (les moteurs) mais pas (encore) Quake 3, parce qu'ils peuvent faire encore de la thune en le vendant à d'autre sociètés.
          L'interet d'ID est clair, faire un moteur 3D performant, revendable au plus grand nombre Quand Doom 3 sortira, ils mettront certainement Q3 en libre, mais il faudra attendre qu'ils rentabilisent leur flambant neuf Doom3 avant d'en voir un bout de ligne de code ... Donc pour les jeux, ils ne pensent pas encore que ce soit rentable.
          Même si je rêve d'un monde ou beaucoup de jeu aurait un moteur fait par Carmack :)
      • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        . On peut faire de l'argent en développant des softs GPL s'il y a du service à fournir par la suite

        Oui mais non, dans ce cas tu ne fais pas l'argent en developpant les softs justement, mais en fournissant le service.

        Et tous n'ont pas forcément la structure ou les capacités pour .... ou simplement l'envie de faire du service. Certains veulent faire des softs et en vivre, et celà ne devrait pas etre quelque chose de difficile
      • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        C'est à mon avis un de problème du développement sous GPL.

        Là, ce n'est pas le problème : il n'est pas demandé à cette société de faire un plugin GPL, mais de permettre aux utilisateurs de linux ou mozilla de visualiser cette pub.

        En l'occurence, Macromedia fourni certains plugins (dans des conditions pas forcéments exemplaires) sous linux. Ils restent comercial.

        Comment Blizzard gagnerait de l'argent si Warcraft III était gratuit ?

        Actuellement les éditeurs de logiciels se centrent de plus en plus sur les abonements pour jouer en ligne => plus d'objection à fournir le jeu gratuitement puisqu'on fait payer les abonements.

        Mais là encore, jeu sous Linux ne signifie pas jeu sous GPL. Il est tout à fait possible, de développer et de vendre un logiciel (de jeu ou autre) propriétaire sous linux.

        Il est effectivement probable que pour l'instant le mode de fonctionnement colaboratif associé au logiciel libre ne permette pas de développer un jeux « au top » avec un simple noyau dur de bénévoles.
        • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Il est effectivement probable que pour l'instant le mode de fonctionnement colaboratif associé au logiciel libre ne permette pas de développer un jeux « au top » avec un simple noyau dur de bénévoles.

          Il y a une époque, on disait ça des systèmes d'exploitation. Quand on s'est rendu compte que c'était bidon, on a dit ça de la bureautique. Maintenant qu'on se rend compte que c'est tout aussi faux, on dit ça des jeux.
          Pas grave, ce ne sont que des paroles.
          • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

            Posté par  . Évalué à 1.

            La différence que je vois entre les jeux et la bureautique ou les systèmes d'exploitation est la suivante : va te ballader à la FNAC et compte le nombre de systèmes d'exploitations différents, ensuite compte le nombre de logiciels bureautique intégré différents.

            Ensuite tu va au rayon jeux et tu compte le nombre de titres/type de jeux différents. Je n'ai aucun doute qu'un jour il y aura des jeux en GPL qui soit très puissant, voire plus puissant/jouables/beau que leur équivalent comerciaux.

            Là où j'ai un doute, c'est quant à la diversité des titres sous GPL. D'ailleurs quand on se dit, j'ai envie de faire un programme, on va déjà voir ce qui existe et on essaye d'apporter sa pierre à l'édifice.

            Il y aura peut être UN très bon simulateur de vol (cf FlightGear), un très bon FPS, mais je ne pense pas qu'il y ait un jour la diversité qu'il y actuellement dans le monde du jeu.
            • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              Prenons l'exemple du FPS.
              Une fois que le bon moteur est là, il reste à développer des cartes, des personnages, des armes, des textures. C'est ça qui est long.

              Et là, c'est magique ! D'une part, regarde tous les modules d'extension pour Half-Life et Quake 3 : il y en a un bon paquet qui sont faits par des bénévoles, et ils sont souvent de très bonne qualité, ça fait donc un certain nombre de gens qui sont prêts à faire ça pour un moteur de jeu libre s'il arrive et qu'il est de bonne qualité.

              En plus de ça, une fois que tu as un moteur qui marche, ça deviendra très intéressant pour les éditeurs de développer des add-ons se basant dessus, d'autant plus qu'ils n'auront pas besoin des compétences spécifiques requises pour faire le moteur.
              • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

                Posté par  . Évalué à 1.

                Je suis d'accord pour le FPS. C'est un style de jeu qu'il est à mon avis facile d'adapter en se basant sur un moteur unique.

                Le seul problème c'est quand il va falloir un peu d'originalité dans les différents jeux. Je vais sans doute me faire insulter, mais la plupart des applis libres arrivent après leur équivalent commercial.
                Qui va assurer le rôle de l'originalité, qui va inventer de nouveaux concepts de jeux ? Quelle société va investir dans le développement d'un nouveau moteur de jeux ?

                Dans le cas du FPS, il suffit en gros d'un moteur 3D pour placer des personnages. Mais qu'en est il de l'intelligence artificielle des ennemis par exemple. Dans le cas d'un jeu de stratégie , reprenons Warcraft III par exemple, le gameplay représente un très grosse partie de la réussite du jeu ! Et je ne vois pas comment on pourrait reprocher à Blizzard de vouloir gagner de l'argent là dessus !


                Une fois que le bon moteur est là, il reste à développer des cartes, des personnages, des armes, des textures. C'est ça qui est long.
                Tu auras toujours le même jeu aussi, dans d'autres endroits, avec d'autres armes. Mais ce sera toujours le même jeu !

                J'en reviens donc à ce que je disais, le problème de ce genre de développement est le manque de diversité. Et au niveau des jeux, il faut de la diversité !
        • [^] # Re: Un peu d'objectivité ferait pas de mal ....

          Posté par  . Évalué à 1.

          Actuellement les éditeurs de logiciels se centrent de plus en plus sur les abonements pour jouer en ligne => plus d'objection à fournir le jeu gratuitement puisqu'on fait payer les abonements.

          Ce modèle a été utilisé pour les téléphones portables il me semble : on offre le portable et on gagne de l'argent sur l'abonnement. Ce modèle a montré ses limites : peut tu me dire si il y a encore des offres de téléphone à 1 fr ?
  • # Re: Renault fait sa pub ...

    Posté par  . Évalué à 1.

    Dans le même ordre d'idée :
    http://www.ford.fr/(...) => pas grand chose de visible
    http://www.jaguar.com/(...) => Update your browser

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.