Revue de presse de l’April pour la semaine 19 de l’année 2020

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
20
11
mai
2020
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[korii.] La médecine en open source pourrait nous préparer pour la prochaine pandémie

Le samedi 9 mai 2020.

« Devrait‑il exister un système de partage open source pour la création de médicaments ? Sur un plan éthique, difficile de défendre la thèse du “non”. Sur celui de l’économie en revanche, la situation parle d’elle‑même : les laboratoires pharmaceutiques ont la mainmise sur les recherches menées par leurs équipes, sur la production de médicaments et sur leur distribution au grand public. Et ce souvent bien au‑delà de l’expiration des brevets puisque les résultats des recherches sont jalousement conservés entre les quatre murs de l’entreprise. »

[Le Monde Informatique] Munich va renouer avec l’open source

✍ Jacques Cheminat, le jeudi 7 mai 2020.

« En changeant de coalition politique, la ville de Munich va encore réorienter son IT et renouer avec l’open source. Si le slogan “argent public, code public” doit devenir la règle, des incertitudes planent sur la partie bureautique et OS. »

[Silicon] SILL 2020 : quels mouvements dans le socle interministériel des logiciels libres ?

✍ Clément Bohic, le jeudi 7 mai 2020.

« L’État a mis à jour son socle de logiciels libres recommandés aux administrations. Le point sur les entrants et les sortants. »

Et aussi :

[Politis.fr] La licence libre, remède miracle contre les pénuries ?

✍ Erwan Manac’h, le mercredi 6 mai 2020.

« Aujourd’hui dans la série #DéconfinonsLesIdées, on s’interroge sur l’histoire singulière du gel hydroalcoolique qui se diffuse grâce aux principes de l’open source. Et si la licence libre était le remède de demain ? »

[Numerama] « .org » : l’un des plus vieux domaines du Web échappe à une vente controversée

✍ Julien Lausson, le mercredi 6 mai 2020.

« Annoncée en novembre, la vente du gestionnaire en charge du “.org” a une société à but lucratif a finalement échoué. Le régulateur des noms de domaine a fini par poser son véto, sous la pression publique. »

Aller plus loin

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.