« Rien n'arrêtera Linux »

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
18
juin
2003
Linux
IDC change d'avis... 6 mois après avoir diffusé une étude qui affirmait que Windows était plus avantageux que Linux, une nouvelle étude montre maintenant que Linux s'imposera dans l'entreprise tôt ou tard.

L'exemple de la société Merril Lynch est repris comme exemple.

Une petite remarque sur le sondage effectué montre qu'environ une entreprise sur sept a déjà étudié le remplacement de Windows par Linux au niveau du poste de travail; encourageant quand on connaît le faible pourcentage de pénétration de Linux sur le bureau.

Aller plus loin

  • # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

    Posté par . Évalué à -3.

    Ma version de la news été quand même plus amusante ;-)


    bon bon ok je sort ;-)
    [-1]
  • # Commanditaire ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est bien qu'IDC sorte une nouvelle étude mais vu que leur dernièrre avait été commanditée par Microsoft, on peut se demander par qui a été demandée celle-ci, IBM ? Je ne pense juste pas objectif d'accorder un quelconque crédit à ces 'experts' ...

    Steph
  • # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

    Posté par . Évalué à 7.

    Je me pose une question, qui accorde un crédit à ces guignols ?
    Nan mais c'est vrai, ils font une étude et 6 mois aprés ils en refont une autre et elles ce contredisent. Je ne vois qu'une seule explication, le secteur de l'informatique qui se développe à une vitesse fulgurante et parti comme c'est y'a plus de windows dans 6 mois :)
    • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

      Posté par . Évalué à 4.

      Les 'techniciens' n'accordent que peu d'importance à ces cabinets d'études mais par contre, ceux qu'on appelle les 'décideurs pressés' s'y réfèrent souvent. Hélas mais c'est ainsi ...

      Je me souviens par exemple du concours entre les 'experts' en investissement bancaires, la petite fille de 5 ans et l'animal (un singe si je me souviens bien) qui avait chacun une somme d'argent à jouer en bourse ... ce n'est pas l'expert qui a gagné ;)

      Et puis ... j'aime mieux voir des petites nouvelles positives quand on voit certains nuages gris plâner au dessus de nos têtes.
  • # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

    Posté par . Évalué à 1.

    Redhat de nouveau bénéficiaire.
    Annonce des résultats du premier trimestre 2003 :
    http://www.redhat.com/about/presscenter/2003/press_q1fy2004.html(...)

    Plus "impressionnant" est l'augmentation de 39 % de son chiffre d'affaire par rapport à l'année dernière.

    Et une année de plus où Linux grimpe significativement. Mais pour arriver au niveau de MS il faut encore beaucoup de +40%.

    Par contre la parte embarquée chute.
    • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

      Posté par . Évalué à 1.

      Normal, ils forcent les entreprises à utiliser leurs versions entreprises qui ne sont pas données et pas en libre téléchargement.
      • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

        Posté par . Évalué à 3.

        personne ne force les entreprises à utiliser des red hat
        • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

          Posté par . Évalué à 0.

          Si, si ces entreprises doivent utiliser certains logiciels commerciaux. Par exemple, pour utiliser Oracle sous Linux, Oracle ne supporte que la Redhat Advanced Server. Donc si on veut du support sur Oracle, il faut prendre Redhat Advanced Server.

          Mais là où le bât blesse, c'est que la RHAS coûte de l'argent. Pas pour le soft, mais pour les mises à jour et pour le support. Il en existe 3 niveaux :
          - 1000 EUR: support de base par mail, pas de garnatie de réponse, bref c'est un peu demerdieren Sie sich.
          - 2000 EUR: support par mail et téléphone, mais le type qui répond n'a pas de connaissance particulière avec Oracle, pas terrible si on utilise une Redhat pour ça
          - 3000 EUR: support par mail et téléphone, avec un type qui s'y connait en Oracle.

          3000 EUR, c'est par machine. Imaginez le type qui veut se faire un cluster de serveurs Oracle...
          Ha oui aussi, le truc qu'aiment bien les admins sur des systèmes en prod: quand on achète une boîte de RHAS, les CDs sont obsolètes, il faut tout mettre à jour avec RHN. Et quand Oracle dit: "je supporte RHAS", ça veut dire: "RHAS mis à jour". Donc les jolis systèmes en production, il faut les mettre à jour pratiquement tous les jours si on veut avoir du support de la part d'Oracle ou de Redhat...

          (ha oui, les 1000 2000 et 3000 EUR c'est par an, renouvelable par tacite reconduction et bien sûr il faut résilier n mois à l'avance sinon c'est reparti pour 1 an)

          Bref avec un système à la requin comme ça, c'est pas étonnant que Redhat fasse des bénèfs... Reste à savoir si c'est très éthique...
          • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

            Posté par . Évalué à 3.

            Mais là où le bât blesse, c'est que la RHAS coûte de l'argent
            Je ne vois pas en quoi c'est un problème.

            3000 EUR, c'est par machine. Imaginez le type qui veut se faire un cluster de serveurs Oracle...
            Encore une fois je ne vois pas où est le problème, le prix d'un Solaris / HP-UX / AIX avec support ça doit être bien plus que ça, sans compter le prix du serveur au début ... la différence c'est que les autres sont propriétaires.

            Et quand Oracle dit: "je supporte RHAS", ça veut dire: "RHAS mis à jour". Donc les jolis systèmes en production, il faut les mettre à jour pratiquement tous les jours si on veut avoir du support de la part d'Oracle ou de Redhat...
            ça par contre c'est problèmatique et beaucoup plus génant si c'est vraiment le cas ...

            Bref avec un système à la requin comme ça, c'est pas étonnant que Redhat fasse des bénèfs... Reste à savoir si c'est très éthique...
            Faire du fric, même beaucoup, même si le service est moyen avec du libre c'est bien, trés bien même.
            Ne pas oublier que RedHat, avec tous les défauts de la distrib, est une entreprise qui paye des mecs sur GNOME, et surtout des mecs sur le noyau.
            De plus le succès de RedHat c'est tout bénéf pour l'image de linux auprès des "décideurs" et ça personne d'autre ne peut le faire mieux qu'une grosse boite qui fait du fric avec Linux.
            Si Redhat y arrive, ça veut dire que c'est sérieux, ça veut dire que Linux est crédible.
            Nous ne vivons pas dans le même monde que les dirigeants, nous ne parlons pas la même langue non plus ... redhat fait des bénefs <=> Linux c'est du sérieux dans leur monde.
          • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est de la propagande. La RHE a trois déclinaison:
            SA : 1500 ou 2500 $
            ES : 350 ou 600 $
            WS : 180 ou 300 $

            la WS et ES est limité à deux CPU. Donc pour 180 $ t'as le support Redhat puis t'achetes le support Oracle. Si ton service est hyper important, tu "tapes" dans le support très cher.

            > Bref avec un système à la requin comme ça

            Si le service était naze, il ne le vendrait pas.

            > Reste à savoir si c'est très éthique...

            Donner du pognon pour le logiciel libre, ce n'est pas éthique ?

            Pour ton info, les sources sont dispos :
            http://rawhide.redhat.com/pub/redhat/linux/enterprise/2.1AS/en/os/i(...)

            Les sources des mises à jours aussi :
            http://updates.redhat.com/enterprise/2.1AS/en/os/SRPMS/(...)

            Si le prix est "honteusement" élevé, Mandrake (puisqu'il cherche du pognon), peuvent faire la même distribe sans effort.

            Pour la licence, c'est pas comme MS. Tu peux la lire avant d'ouvrir la boîte :
            http://www.redhat.com/licenses/rhel_ireland_2-1.html?country=France(...)

            La rapport de bug des utilisateurs sont dispos :
            http://bugzilla.redhat.com/(...)

            Il est où le problème d'éthique ?
            • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

              Posté par . Évalué à 0.

              C'est de la propagande. La RHE a trois déclinaison:
              SA : 1500 ou 2500 $
              ES : 350 ou 600 $
              WS : 180 ou 300 $


              Je ne parle que de l'AS (j'écris systématiquement RHAS), pas de l'ES ou de WS. Il y a bien 3 niveaux de support pour l'AS, dont un spécifiquement (cher) pour Oracle.

              Si le service était naze, il ne le vendrait pas.
              Et comment tu fais si tu as une base Oracle à installer, alors qu'Oracle ne supporte que RHAS ? Bon évidemment tu peux toujours installer un windows 2000 machin mais bon euh enfin voilà :)
              Ou alors tu peux toujours l'installer sur une bonne Debian, mais par contre après pour le support, c'est cuit...
              (ou alors il n'y a qu'à pas utiliser Oracle...)

              Pour la licence, c'est pas comme MS. Tu peux la lire avant d'ouvrir la boîte :
              Oui c'est bien, mais c'est pas en français (de ce que je sais, celles qu'ils distribuent en France ne le sont pas non plus). C'est pas très légal tout ça. Mais bon c'est de la forme...

              Il est où le problème d'éthique ?
              Quand une société veut vendre du RedHat AS, et que RedHat demande "combien vous l'avez vendu pour qu'on puisse lui renouveller le contrat dans un an ?" (donc sans rémunérer le vendeur, là où RH n'est qu'un fournisseur ?).
              • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

                Posté par . Évalué à 3.

                > Et comment tu fais si tu as une base Oracle à installer, alors qu'Oracle ne supporte que RHAS ?

                Vu sur le site d'Oracle :
                http://www.redhat.com/solutions/partners/oracle/(...)

                Oracle parle de "Red Hat Enterprise Linux" et ne dit jamais "Red Hat Enterprise Linux AS" !

                http://www.oracle.com/start/redhatblitz/intro.html?src=1706607&(...)
                > Get 25% off the standard edition of Red Hat Enterprise Linux ES.

                Vu sur le site redhat :
                http://www.redhat.com/software/rhel/features/(...)
                - "All products in the Red Hat Enterprise Linux family are based on a common software core--kernel, libraries, development toolchain. This provides a homogeneous environment ideal for simplifying multi-system and client-server configurations. The immediate benefit: Red Hat Enterprise Linux applications run seamlessly and system management procedures are standardized across the entire family."

                La "Red Hat Enterprise Linux WS" , c'est la même chose que la "Red Hat Enterprise Linux AS" mais avec quelques paquets de moins et moins de possibilités de support de la part de Red Hat :

                http://www.redhat.com/software/rhel/ws/(...) :
                - "Red Hat Enterprise Linux WS is fully compatible with other members of Red Hat's Enterprise family of products and provides complementary technology and services. It supports workstation/desktop systems with up to two CPUs and includes server applications appropriate to that environment, such as Apache and Samba. (Note. Network server applications, such as DHCP, DNS and ypserv, are not provided.)"

                > Et comment tu fais si tu as une base Oracle à installer, alors qu'Oracle ne supporte que RHAS ?

                Oracle ne support que les distributions "Red Hat Enterprise Linux" mais toutes les "Red Hat Enterprise Linux" et non uniquement la version AS.
                Pour des info sur RHEL :
                http://www.redhat.com/software/rhel/(...)

                Donc le ticket d'entré est à 180 $ par an pour avoir un linux certifié pour oracle/Dell/etc.
                Note aussi la durée de la distribe :
                http://www.redhat.com/apps/support/errata/rhlas_errata_policy.html(...)

                5 ans avec 2,5 de support complet avec ajout de driver.

                180 $/an pour faire tourner Oracle, c'est pas cher. Si t'as pas de tune, tu prends une debian (long support) avec Postgresql. Postgresql que redhat supporte. Leur suite "Red Hat Enterprise Applications" supporte Oracle et postgresql et c'est du libre : http://www.redhat.com/software/rhea/.(...) Redhat bosse aussi sur postgresql : http://sources.redhat.com/rhdb/(...) et c'est toujours du libre. Mais si t'as une dent contre Redhat, et veux absolument oracle, tu peux installer windows 2000 pour plus cher et sans les sources.

                > Oui c'est bien, mais c'est pas en français (de ce que je sais, celles qu'ils distribuent en France ne le sont pas non plus). C'est pas très légal tout ça. Mais bon c'est de la forme...

                Bonne blague. Tu peux me trouver la version Française de la licence Mandrake :
                ftp://ftp.free.fr/mirrors/ftp.mandrake-linux.com/Mandrake/9.1/i586(...)
                Tu peux me trouver sur le web la license de "Mandrake Linux Corporate Server" pour que je la lise avant que je l'achète ?

                > Quand une société veut vendre du RedHat AS, et que RedHat demande "combien vous l'avez vendu pour qu'on puisse lui renouveller le contrat dans un an ?" (donc sans rémunérer le vendeur, là où RH n'est qu'un fournisseur ?).

                Ben le vendeur n'a qu'à pas vendre de Redhat et Redhat va arrêter.
                Sinon, t'as vu ça où?

                Puis si c'est une méthode pour Redhat pour augmenter les prix, le client n'a qu'à aller sur le site web de redhat et faire sa commande pour l'avoir au même prix que les autres. Je vois pas pourquoi Redhat ferait ça.
                • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

                  Posté par . Évalué à 2.

                  > Get 25% off the standard edition of Red Hat Enterprise Linux ES. [...] Oracle parle de "Red Hat Enterprise Linux" et ne dit jamais "Red Hat Enterprise Linux AS" !
                  Bah super, ils font une offre pour ES et c'est pour cela que les softs d'Oracle tournent dessus ?
                  Moi je vois plutôt http://www.oracle.com/partnerships/hw/redhat/oracleonlinux_faq.html(...) ou encore http://www.oracle.com/partnerships/hw/redhat/index.html?content.htm(...) . RedHat Advanced Server... Comme c'est étrange.
                  C'est aussi pour cela que quand tu discutes avec les mecs d'Oracle ils te précisent bien que c'est de la RHAS qu'ils supportent... ("ha oui mon bon monsieur, les RH sont certifiées pour Oracle, mais on ne supporte que Oracle sur RHAS").

                  Exemple: "Oracle will provide direct support for the Red Hat Linux Advanced Server operating system. Oracle, working closely with Red Hat is providing support for the entire software stack including the operating system. As a result, Oracle customers who have deployed on the Red Hat Linux Advanced Server operating system will see improved response and faster resolution for critical issues. A single support organization will ensure the highest level of support and availability to our joint customers. "
                  Si on traduit, ça veut dire: "si vous avez RHAS, vous répond rapidement, sinon on vous répond quand on a le temps".

                  La "Red Hat Enterprise Linux WS" , c'est la même chose que la "Red Hat Enterprise Linux AS" mais avec quelques paquets de moins et moins de possibilités de support de la part de Red Hat
                  Faux. Essaye d'installer une redhat "normale" ou même WS sur une machine IBM x340 avec le chipset Summit. C'est impossible. Le passage par RHAS est fortement recommandé si tu veux éviter les emmerdes (et aussi bénéficier du support d'IBM pour...).

                  Bonne blague. Tu peux me trouver la version Française de la licence Mandrake :
                  Mandrake le fait alors c'est pas grave ? Ok c'est du pinaillage sur la forme, mais bon je doute un peu de la légalité de cela...

                  Sinon, t'as vu ça où?
                  Là où je bosse tout simplement...
                  • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

                    Posté par . Évalué à 2.

                    J'ai compris le "problème".

                    La RHAS n'existe plus.
                    Je crois que tu as raté un épisode. L'annonce de la sortie de "Red Hat Linux Enterprise" (12/03/2003) :
                    http://www.redhat.com/about/presscenter/2003/press_enterprise.html(...)
                    - "Red Hat Enterprise Linux AS (originally called Red Hat Linux Advanced Server)"

                    Tu fais référence à tes trucs écrit par oracle avant la sortie de la "suite "RHEL" :
                    AS : anciennement RHAS
                    ES
                    WS

                    Voir aussi : http://www.redhat.com/software/rhel/notes/(...)
                    - "# Red Hat Enterprise Linux AS
                    (these Release Notes refer to the product by its original name: Red Hat Linux Advanced Server)"

                    Grosso-modo c'est trois fois la même distribution (basé sur la RHAS sorti vers juin 2002) mais avec des supports différents. Le modèle de Redhat est de vendre le support à l'année et la distribution (tu peux toujours utilise la distribe au bout d'un an :-)). Quand tu souscrits à rhn pour la WS tu as le support ET le download illimité de la distribe (mais il n'y a qu'une machine qui sera à jour automatiquement).


                    > Faux. Essaye d'installer une redhat "normale" ou même WS sur une machine IBM x340 avec le chipset Summit. C'est impossible. Le passage par RHAS est fortement recommandé si tu veux éviter les emmerdes (et aussi bénéficier du support d'IBM pour...).

                    Je pense que la redhat "normale" est la "redhat linux" dont la version actuelle est 9. Dans ce cas, je suis d'accord. Il n'y a aucun support d'Oracle pour la Redhat Linux.

                    Sinon les RHEL (Redhat Enterprise Linux) AS, ES et WS sont strictement les même. La seule différence est sur La WS qui n'a pas certain services réseaux (DHCP, named, ypserv).

                    Les AS, ES et WS ont le même numéro de version (2.1). La preuve que c'est la même chose, les errata sont identiques :
                    https://rhn.redhat.com/errata/RHEA-2003-131.html(...)
                    https://rhn.redhat.com/errata/RHBA-2003-149.html(...)
                    https://rhn.redhat.com/errata/RHSA-2003-147.html(...)
                    https://rhn.redhat.com/errata/RHSA-2003-090.html(...)

                    gcc, glibc, kernel, X11 c'est strictement le même numéros md5sum.

                    Si t'as pas confiance, tu peux vérifier les sources qui sont ici :
                    http://updates.redhat.com/enterprise/(...)

                    Il y a plus d'errata pour RHEL AS car la distribution est plus ancienne.

                    Comme les distributions sont identiques, il n'y a que le download de la version AS (j'ai vu passé un mail de redhat sur ça mais je le trouve plus) :
                    http://rawhide.redhat.com/pub/redhat/linux/enterprise/(...)

                    > Là où je bosse tout simplement...

                    Tu peux expliquer car je ne comprend pas du tout. Si RedHat a fait ce que j'ai compris, alors j'espère que vous avez acheté la distribe directement sur leur site ? Ou alors comment faisait votre fourniseur de Redhat pour avoir un prix inférieur à Redhat ?
                    • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

                      Posté par . Évalué à 1.

                      J'ai mieux, ça ne parle que de RHEL (AS, WS, ES)
                      http://www.redhat.com/software/rhel/features/(...)

                      - "Key certification platform

                      Red Hat actively works to certify leading industry ISVs and OEMs for comprehensive application and hardware support for Red Hat Enterprise Linux products (notes bien les 's' dans "products"). Here are just some of the vendors supporting Red Hat Enterprise Linux:

                      * Oracle
                      * Dell
                      * HP
                      * VERITAS
                      * BMC Software
                      * Borland
                      * Computer Associates
                      * BEA
                      * Novell
                      * SAP
                      * Checkpoint
                      * IBM: Tivoli, Lotus, DB2, Websphere
                      * Legato
                      * Softimage
                      * Alias | Wavefront
                      * Synopsys
                      * Tibco
                      * Rogue Wave Software"
                    • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Je pense que la redhat "normale" est la "redhat linux" dont la version actuelle est 9. Dans ce cas, je suis d'accord. Il n'y a aucun support d'Oracle pour la Redhat Linux.

                      Je ne comprends pas bien du support dont vous parlez(tout les deux), ça veut dire quoi Oracle ne supporte pas autre chose que tatata... ? Parce que bon, si c'est de l'assistance tu racontes ce que tu veux..

                      Puis bon Oracle tourne sur mandrake aussi... j'en ai que foutre qu'ils donnent du support ou pas...

                      Puis bon pour le support, il y a l'otn... et dans le payant metalink... que vouloir de plus comme support ?

                      Qu'on vienne faire les applis à notre place ?
                  • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Boullet...

                    http://otn.oracle.com/support/metalink/content.html(...)

                    J'ai vu que Redhat Enterprise Linux AS/ES et pas de WS.

                    Ça fait le ticket d'entré à 350$.
      • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En quoi ils forcent ? Elles peuvent toujours télécharger la version download, non ?
        • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

          Posté par . Évalué à 2.

          Ils ne forcent pas réellement... Le seul problème est que bon nombre d'entreprisse n'ont pas les compétences en interne pour résoudre tous leurs problèmes et donc ont besoins d'un support... et dans la mesure où il y a des partenariat entre certaines boites (ex: Red Hat - Oracle), il y a un peu de forcing quand même ...
          • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

            Posté par . Évalué à 3.

            y a pas de forcing

            on peut installer oracle sur la version "download" de redhat
            et on peut faire tourner des "logiciels" de SSII sur redhat + oracle sans problem


            oui, pour ceux sans competence ou qui ont des besoins lourd RHAS est un BON produit

            et personne ne te le force

            ce n'est pas comme microsoft+office qui represente 90% du marché et qui est
            TRES SOUVENT préinstallé sur les pc achetés sans meme que tu ais l'idée de le demander

            (et je ne parle aps de la pression constante des décideurs préssés, employés ou jeunes a la mode à la con (xp+couleurs fluo) d installer le dernier gadget dans le vent)

            non, ce n'est pas pareil du tout

            redhat a un produit équivalent a ce que fait IBM ou SUN et n'est pas ds une situation d'imposer ses désidératas ni à la communauté linux ni a l'industrie.

            que RHAS soit payant ,c est completement compréhensible.

            il n'y a pas de "forcing"
  • # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

    Posté par . Évalué à 3.

    > Une petite remarque sur le sondage effectué montre qu'environ une entreprise sur sept a déjà étudié le remplacement de Windows
    > par Linux au niveau du poste de travail; encourageant quand on connaît le faible pourcentrage de pénétration de Linux sur le bureau.

    Ben justement non, ce n'est pas encourageant : beacoup de monde a étudié de le remplacement, mais peu l'on réellement fait.

    c'est plus un constat d'echec !
    • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

      Posté par . Évalué à 3.

      Remplacer un Unix par Linux c'est pas cher.
      Remplacer un ou plusieurs serveurs Windows par Linux c'est pas cher. Il faut reformer l'admis.

      Remplacer X poste de travail Windows par Linux, c'est X personnes à former. Même l'économie en licence ne compense pas.
      • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

        Posté par . Évalué à 2.

        >Il faut reformer l'admis.
        T'es d'un naturel optimiste, toi.

        >Remplacer X poste de travail Windows par Linux, c'est X personnes à former.

        Oui et non. Les widgets sont semblables, les principes des applis restent à peu près les mêmes. A vue de nez, une formation de mise à jour d'une journée peut suffire, soit un coût de reviens (support de cours, formateur, salle de formation) inférieur à 100 E par poste.
        • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

          Posté par . Évalué à 1.

          > soit un coût de reviens (support de cours, formateur, salle de formation) inférieur à 100 E par poste.

          Et c'est moins qui suis optimiste...
          • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Pour passer d'un terminal AS400 à une box Linux, je fais 15mins formation tout au plus:

            Nous venons de migrer 150 écrans, soit pour arrondir large, 2 jours de formation, sans le déploiment... ce qui au prorata de ma paie, fait un coup de reviens de la formation à 3.03 Euros par postes ....
            • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

              Posté par . Évalué à 1.

              J'ai dit plus haut
              > Remplacer un Unix par Linux c'est pas cher.
              > Remplacer X poste de travail Windows par Linux, c'est X personnes à former. Même l'économie en licence ne compense pas.
            • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

              Posté par . Évalué à 2.

              Hum...
              Entre AS/400 et Linux, il y a un gouffre.

              Deux solutions : soit les terminaux ne faisaient que du telnet et alors c'est juste un changement de matos, sans réelle formation comme tu le dis. Je n'appelle plus cela une "migration de poste de travail".

              Soit tu nous caches tous les couts de la migration :
              - du matos serveur
              - des softs,
              - de l'administration,
              - de l'intégration avec le SI,
              - de la maintenance...
              • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Je ne parle que du cout de formation ici Parcontre, sur nos 150 postes linux: 90 ont remplacé des Terminaux passifs "telnet" et les 60 autres ont bel et bien remplacés des Windows. Et il n'y pas de formation supplementaire si l'on migre un terminal ou un poste windows. ça vous surprendre ? Nos utilisateurs sous Windows utilisaient: un emulateur AS400, ont leur a installé le même sous Linux, Un intranet sous IE, ont leur a installé mozilla customisé, le mail sous OutlookExpress en imap, ont leur donné accès au mail via le Webmail IMP. Et le nouveau bureau Windows se reduit une barre de tache fixe avec icone necessaire et suffisant. C'est le genre de formation qui ne demande pas 150 pages d'explications et de procédures. Quand au cout de migration, il effectivement important, mais je ne prefere même pas imaginer ce que ça aurai donné avec un choix "Windows" !!
      • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

        Posté par . Évalué à 2.

        le gain en productivité devrait à lui seul
        justifier l'abandon des systèmes mal conçus.

        Le seul gros problème est celui des compétences
        des services informatiques:

        quand zin marche pas=> c'est de sa faute
        (et celà arrange bien l'incompétent qui est aux manettes)

        quand linux ne marche pas: c'est toujours la faute de l'admin
        (IMHO, n'allez pas mettre en production du code alpha pour me contredire)

        Les services informatiques actuels ne sont qu'un agglomérat de
        robots (dé)formé à cliquer et ne surtout pas réfléchir sur les choses
        simples.

        Pour mieux vendre le service ou le nouveau matériel lorsqu'il
        souffre de charge excessive, plutôt que de bien faire/refaire
        les choses ou remettre en question les compétences algorithmiques
        du programmeur... par ex.

        Combien de responsables informatiques sont prêt à risquer
        cette migration alors qu'ils ne savent même pas ce qu'est un réseau ou un client/serveur ?
        • [^] # La productivité arrêtera Linux

          Posté par . Évalué à 1.

          le gain en productivité devrait à lui seul
          justifier l'abandon des systèmes mal conçus.


          Je suis d'accord : par souci de productivité, j'ai préféré abandonner Linux ! Je n'avais plus 12 heures par semaine à passer à éditer les fichiers de conf à la main pour corriger les effets de bord induits par les surcouches graphiques (quand X11 voulait bien marcher dès l'installation...)
          Les autres systèmes sont plus limités : ils limitent donc la perte de temps.

          Avis personnel, bien entendu. Mais avis quand même.
    • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

      Posté par . Évalué à 0.

      Ils ne l'ont peut être pas encore fait... ?

      Par exemple attendre l'échéance de licences avant d'investir dans une migration ?

      Ou alors c'est que GNU/Linux ne serait pas prêt pour le desktop ? (warning, troll inside)
    • [^] # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pas d'accord : Pour migrer, il faut que les avantages l'emportent très largement sur les inconvénients. Comme il y a toujours une marge d'erreur dans les évaluations, les décideurs prennent des coefficients de sécurité importants. Vu qu'ils sont frileux, il faut que le gain estimé soit environ trois fois plus important que les coûts induits.

      Seuls les moins frileux osent franchir le pas aujourd'hui alors que le rapport est de l'ordre de 1 à 2. Il faut s'attendre à un phénomène d'avalanche lorsque ce rapport s'améliorera. Ce fut le cas lorsque Microsoft s'attaqua au monopole des mainframes.

      Plus nous ferons connaitre Linux et les logiciels libres, plus le coût de formation s'abaissera statistiquement. C'est parce que beaucoup de personnes utilisaient des PC à titre personnel que les entreprises les ont adopté. Ce sera pareil avec Linux.
  • # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

    Posté par . Évalué à 4.

    Les précédentes dépêches DLFP, pour être complet :

    - Serveurs Windows moins cher que Linux
    http://linuxfr.org/2002/12/04/10536.htm(...)

    - La banque d'affaires Merrill Lynch contredit l'étude comparative IDCl
    http://linuxfr.org/2003/06/12/12833.html(...)
  • # Re: « Rien n'arrêtera Linux »

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    En plus, IDC, c'est une boite sérieuse, c'est écrit là :

    http://www.microsoft.com/windows2000/migrate/unix/tco.asp(...)

    IDC, a recognized leader in cost analysis methodologies,

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.