Rocky Linux 9.0

Posté par  . Édité par Nils Ratusznik, Benoît Sibaud, palm123 et bobble bubble. Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
34
1
août
2022
Distribution

Après AlmaLinux, c'est au tour de Rocky Linux de sortir la version 9.0 de son clone de Red Hat Enterprise Linux (RHEL), la célèbre distribution commerciale destinée aux professionnels et aux entreprises.

Introduction

La riposte communautaire initiée par Gregory Kurtzer (fondateur de CentOS) continue avec Rocky Linux 9.
Cette nouvelle version sera supportée jusqu'au 31 mai 2032, tandis que la version Rocky Linux 8 continuera d'être supportée jusqu'au 31 mai 2029.

Logo Rocky Linux 9

La version

Rocky Linux 9 est livré avec GNOME 40.

Améliorations graphiques

  • Les logiciels peuvent être exécutés sur une carte graphique séparée en faisant un clic droit et en sélectionnant l'option appropriée.
  • La possibilité de couper le son des notifications en sélectionnant Ne pas déranger, qui apparaîtra comme un bouton séparé dans la notification.
  • Chaque écran peut utiliser un taux de rafraîchissement différent
  • Le programme Activités vous permet de regrouper les icônes des applications dans des dossiers en utilisant la méthode du glisser-déposer.
  • Mise à l'échelle fractionnée de l'affichage

Améliorations du système de fichiers

  • XFS prend désormais en charge les opérations d'accès direct (DAX), ce qui permet d'accéder directement à la mémoire persistante adressable par octet et d'éviter la latence liée à l'utilisation des conventions traditionnelles d'E/S par bloc.
  • NFS introduit l'option de montage "eager write" pour aider à réduire la latence.

Les outils de compilation

  • Rocky Linux 9 dispose d'un grand nombre des dernières versions de moteurs d'exécution et compilateurs, notamment GCC 11.2.1, LLVM (13.0.1), Rust (1.58.1) et Go (1.17.1), binutils (2.35).

  • Python 3.9 sera pris en charge pendant tout le cycle de vie de Rocky Linux 9 et est livré avec de nombreuses nouvelles fonctionnalités, notamment des timestamps tenant compte des fuseaux horaires, de nouvelles méthodes de préfixe et de suffixe de chaîne, des opérations d'union de dictionnaire, des analyseurs syntaxiques performants et des améliorations du multitraitement.

  • Node.js 16 comprend une mise à niveau du moteur V8 vers la version 9.2, une nouvelle API Timer Promises, une nouvelle API web streams, et la prise en charge de la version 7.20.3 du gestionnaire de paquets npm. Node.js est désormais compatible avec OpenSSL 3.0.

  • Ruby 3.0.3 apporte plusieurs améliorations de performance, ainsi que des corrections de bogues et de sécurité. Parmi les améliorations importantes, citons la concurrence et le parallélisme, l'analyse statique, le filtrage avec les expressions case/in, le filtrage sur une ligne et le filtrage par recherche.

  • Perl 5.32 fournit des corrections de bogues et des améliorations, notamment la version 13 d'Unicode, un nouvel opérateur infixe expérimental et des vérifications de fonctionnalités plus rapides.

  • PHP 8.0 apporte des corrections de bogues et des améliorations, notamment l'utilisation de la syntaxe des métadonnées structurées, des arguments nouvellement nommés qui sont indépendants de l'ordre, et des performances améliorées pour la compilation Just-In-Time.

Sécurité

L'authentification de l'utilisateur root avec un mot de passe via SSH a été désactivée par défaut.
OpenSSL 3.0 ajoute un concept de fournisseur, un nouveau schéma de gestion des versions et un HTTPS amélioré. Les utilitaires intégrés ont été recompilés pour utiliser OpenSSL 3. Le nouveau module FIPS d'OpenSSL 3.0 empêche l'utilisation d'algorithmes non FIPS, tandis que l'indicateur FIPS peut être activé dans le noyau sans qu'il soit nécessaire de passer OpenSSL en mode FIPS.

Surveillance du système

La console web Cockpit dispose d'une page améliorée de mesure des performances qui permet d'identifier les causes des pics d'utilisation des ressources CPU, mémoire, disque et réseau.

Un support commercial

Sur le site de Rocky Linux, deux sociétés fournissent un support commercial :

Structure de Rocky Linux

La Rocky Enterprise Software Foundation (RESF) est une société d'intérêt public (Public Benefit Corporation, PBC) constituée dans le Delaware (numéro de dossier 4429978). La RESF a été fondée et est détenue par Gregory Kurtzer. Elle est soutenue par un comité consultatif composé de personnes de confiance et de chefs d'équipe de la communauté Rocky Linux.

Conclusion

L'avenir nous dira si cette distribution va survivre dans le temps.

Aller plus loin

  • # Rocky rocks !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 05/08/22 à 09:11.

    Mon commentaire n'apporte rien mais il faut bien quelqu'un pour contrebalancer l'intérêt porté à Alma Linux.

    Pour ma part j'ai opté pour Rocky pour les VM de mon lab comme pour celle de ma prod et je ne vois pas de raisons pour passer à Alma.

    Les quelques jours/semaines de d'écart pour une release ou un patch me semble totalement sans importance puisque comme beaucoup je n'applique les mise à jour que quand j'ai le temps de tester que la mise à jour n'apporte pas plus d'ennui qu'elle n'en corrige.

    Rocky Rocks !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.