SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

Posté par  . Modéré par Sylvain Rampacek.
Étiquettes : aucune
0
6
août
2003
Justice
SCO, suite semble-t-il, au procès intenté par Red Hat, vient de révéler le prix des licences d'utilisation de Linux, qu'elle compte imposer de force à tous les utilisateurs. Et le pire, c'est que ce n'est semble-t-il qu'une promotion de "lancement"... 199$ pour un bête PC, 699$ pour un serveur monoprocesseur, la "promotion" s'arrêtant le 15 octobre. Au delà, la licence serveur pourra aller jusqu'à 1399$ d'après ZDNet. Comme on peut s'y attendre, cette licence s'applique pour les versions 2.4 et supérieures du kernel.
SCO semble toujours très décidé à s'imposer et à "défendre ses droits de propriété intellectuelle", par la justice s'il le faut...
Nouvel épisode de cette affligeante gesticulation de SCO, qui de plus, ne fait semble-t-il pas frémir grand monde, du moins selon VNUnet.
Personnellement, je souhaite à SCO de perdre son procès et d'en faire faillite criblée de dettes. Ou qu'IBM se décide à les bouffer qu'on en parle plus une bonne fois pour toutes.

Aller plus loin

  • # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Il n'y a plus de rubrique humour ? Parce que là, c'est trop gros.
  • # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

    Posté par  . Évalué à 3.

    Quand s'arrêteront ils ?

    Sûrement jusqu'à une grosse boîte genre IBM ou Microdaube se décident à les racheter soit pour éviter un procés dans un cas soit pour bien mettre le bordel chez le concurrent GNU/Linux qui commence à faire un peu trop parler de lui !

    Vive les FUD !
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  . Évalué à 4.

      ben je lisais aussi sur ZDN cet aprem' que microsoft evoquait aussi la possibilité que des parties de codes de ses applis soient présentes dans des applis GPL ; et que d'ailleurs, la licence GPL cétémal... (résumé de l'article)...
      Tout le monde s'y met...
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  . Évalué à 3.

        >> microsoft evoquait aussi la possibilité que des parties de codes de ses applis soient présentes dans des applis GPL

        c'est vrai, on a droit a une si bonne disponibilité de leur code source que c'est plus que probable :O]]

        y doit plus rester grand chose comme moquette dans leur bureau...
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  . Évalué à 3.

        Je suis pas persuade qu'il parlait de code, mon petit doigt (celui de la main gauche pour les curieux) me dit qu'il pensait plutot aux brevets logiciels que MS detient.

        Mais ce n'est que mon avis, et je le partage(vous battez pas, il y en aura pour tout le monde !)
        • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

          Posté par  . Évalué à 2.

          J'espère que c'est ça. Ça aurait au moins le mérite d'obliger la Communauté européenne à résoudre ses contradictions : lutte contre l'abus de position dominante de Microsoft d'une part, légalisation éventuelle des brevets logiciels d'autre part.

          Ou autrement dit : œuvrer pour le bien commun comme il sied à un système démocratique ou obéir aux lobbies comme dans une oligarchie.

          http://www.bdactu.com/article.php3?id_article=157(...)
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      > Vive les FUD !

      D'autant plus qu'AMHA leurs exigences n'ont aucune chance d'être prises au sérieux, même si leur code est réellement présent dans le noyau : les utilisateurs de Linux sont de bonne foi ici, et même Linus Torvalds peut tranquillement faire valoir qu'IBM lui a affirmé avoir les droits sur ledit code. Bref, si SCO gagne, il suffirait probablement à Torvalds, ou à n'importe qui d'autre, d'enjoindre IBM de réparer les dommages causés. Il y a fort à parier que devant la montagne d'embrouilles juridiques en vue, ils se dépêcheraient de réécrire le code incriminé en quatrième vitesse. Bref, je vois mal qui que ce soit payer une licence à SCO[*]. C'en est devenu tellement grotesque que j'ai beaucoup de mal à me retenir de penser que tout ceci n'est qu'une gigantesque opération de contre-publicité dirigée contre le LL[**]...

      [*] Ah si, pardon, on me souffle dans mon oreillette qu'il se pourrait que Microsoft paye les licences de son nouvel « Linux and Open Source Test Lab » pour bien montrer qu'à Redmond, on respecte vraiment la propriété intellectuelle, pas comme chez ces barbus Communistes de l'autre bord...
      [**] Je vous laisse trouver à qui profite le crime. Le premier qui trouve gagne un Malabar©.

      Envoyé depuis mon PDP 11/70

  • # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    mmmmh, 4 betes pc, 1 serveur, ça me fait 1495$ pour mon réseau.

    Si Je l'ai téléchargé en war3z sur le ftp de slackware.at, j'ai droit a une réduction?


    Bon, Je vous laisses, j'ai des preuves un dvd mdk a enterré au fond du jardin.
  • # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

    Posté par  . Évalué à 0.

    Ben afin...
    Plus de 24 heures pour que modérateurs fassent passer une news aussi importante...

    Par contre ça mérite une première page. Mais bon, le seconde c'est mieux que rien. Et l'histoire oublira ce détail (par contre si la news n'était pas passé : la honte).

    Sinon la licence est pour un usage commercial.

    Le détail des prix est ici ( http://www.sco.com/scosource/linuxlicensefaq.html(...) ):
    What is the cost of the License?
    The promotional fee for the client (desktop) license is $199.

    The promotional fees for server licenses are:

    Right to use SCO IP in a Linux distribution
    Promotional License Fee
    with 1 CPU $699
    with 2 CPUs $1,149
    with 4 CPUs $2,499
    with 8 CPUs $4,999
    Additional single CPU $749

    The promotional license fee for embedded devices is $32 per device.


    Et oui la version 4 CPU coute plus aussi cher que la plus cher des distributions Linux (avec support etc...).

    > SCO, suite semble-til, au procés intenté par Red Hat,

    Il ont fait ça le lendemain. Je pense que c'était un peu programmé (c'était annoncé :-() et que RedHat a précipité les évènements.

    > personnellement, je souhaite à SCO de perdre son procés

    Si c'est le procès contre IBM, ça risque de trainer.
    Le chois de RedHat est pertinant. Le premier procès peut aller vite. Reconnaitre qu'il n'y a pas de propriété intellectuelle de SCO dans Linux peut être assez rapide. Et si Linux est fautif (ce qui reste possible) il faudrat au maximum un mois pour corriger le tire. Donc même si RedHat perd le procès, c'est tout bénéfice pour Linux et le FUD arrêtera. Et si ça coute du pognon à RedHat, comme ils ont rendu service, la solidarité va jouer via le fond "Open Source Now". C'est très astucieux.
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  . Évalué à 2.

      Et si Linux est fautif

      au niveau du droit, c'est qui Linux ????
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Cette news n'est pas importante.
      Plusieurs raisons a cela:
      - Elle est deja parue partout
      - Quand on parle de SCO on sait a quoi s'en tenir.
      - Les procès en cours contre ou de SCO ne sont pas jugés. Donc pour l'instant status quo.

      Bref, SCO, c'est un peu i2bp nouvelle generation.
      Bien sur, ca fait le régal de certain gros trolleurs, mais je ne vise personne bien sûr.

      Les modérateurs, ils préfèrent reserver la première page a des news vraiment intéressantes. D'ailleurs, certains ont honte de passer des news à trolls comme celle ci.
      Voila pourquoi la modération prend du temps.

      Enfin, on ne modère que ce qu'on nous propose hein ...
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  . Évalué à 0.

        > Cette news n'est pas importante.

        Et les autres relative à SCO qui sont passées en première page, c'était une erreur.

        > - Elle est deja parue partout

        ???

        > - Quand on parle de SCO on sait a quoi s'en tenir.

        Et donc il faut taire la plus grosse opération de FUD jamais vu contre Linux ?

        > - Les procès en cours contre ou de SCO ne sont pas jugés. Donc pour l'instant status quo.

        En attendant il faut laisser SCO discrétiter Linux tranquillement, sans rien faire. Sans même informer les gens ! Grosse erreur selon moi (c'est un avis très personnel).

        > Bref, SCO, c'est un peu i2bp nouvelle generation.

        Rien à voir. i2bp a menacé Linux ?

        > Bien sur, ca fait le régal de certain gros trolleurs, mais je ne vise personne bien sûr.

        Un peu de courage que diable !

        > Les modérateurs, ils préfèrent reserver la première page a des news vraiment intéressantes.

        Comme "Linux dans Le Point", "GNOME 2.2.2" ou "Sortie de GNU Go 3.4".
        Désolé mais pour mois cette news est définitivement plus importante que ces trois là.

        > D'ailleurs, certains ont honte de passer des news à trolls comme celle ci.

        Pourquoi ? Avant ça vous gènais pas de mettre des news relative à SCO en première page. Maintenant, d'un coup, certains modérateurs ont hontes !
        Et où tu vois du troll ?
        Ça tombe bien car il y a un sondage sur les trolls favoris et vous avez oublié SCO. Étrange...

        > Voila pourquoi la modération prend du temps.

        Personnellement, je ne comprends pas. Mais bon, je suis pas modérateur et j'ai pas suivi les discusions. Donc mon avis n'a pas vraiment de poids. Mais je comprends pas (désolé).

        > Enfin, on ne modère que ce qu'on nous propose hein ...

        J'ai proposé la news il y a plus de 24 heures. Ma version a été retenue et exceptionnellement j'ai pas eu de retour expliquant ce refus. J'espère être le seul dans ce cas.

        De plus un modérateur à dit sur la tribune à 17h24 : "18 news en attente : 6MS, 5 SCO (et encore 2 SCO deja virees...)"

        La news vous l'aviez.
        • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Je crois serieusement qu'un petit sentiment de peur font que certain se cache presque une verité:
          Ils nous veulent du mal.
          • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

            Posté par  . Évalué à -1.

            Heu tu peux décripter pour mon pauvre cerveau ?
            • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

              C'est p'être normal que la moderation de cette new pose quelques problemes: "gros titre ou pas ? important pas important ? " L'incident est si grave (on veut du mal à linux !!) que j'interpére personnellement ce flottement de la new comment provenant d'un sentiment de peur d'une part des participants d'dlfp.

              Après, je viens de me prendre compte que ma phrase voulait aussi dire que les moderos nous voulaient du mal... m'enfin, je ne crois pas avoir assez d'experience pour oser dire ça actuellement. lol
              • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

                Posté par  . Évalué à -1.

                Je t'es relus plusieurs mais je ne comprends pas. Désolé.

                Tu semble dire que la news est importante (d'où la "peur" qui serait lié à la responsabilité). Si c'est le cas, le chois de mettre la news ou non ne se discute pas. Pour avoir un ton neutre on peut ne rapporter que les faits.

                Peur de quoi ? D'être poursuivi par SCO :-). Peur de déraper dans le troll ? Le troll c'est pas nouveau sur dlfp...

                Bref, je comprends. M'enfin, te prends pas la tête pour moi.
                • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  Pour une fois, je vais faire l'effort de me prendre la tête et d'avoir des idées claires:

                  Oui, la news est importante au point de faire peur jusqu'à embrouiller tout le monde. "Ils sont faire payer linux" voilà ce que c'est écrié mon collegue programme RPG cette aprm.

                  Moi même avec tout l'actu: palladium, les procès antitrust qui ont echoués, le fond secret de microsoft pour contrer les "contrats linux", la (très grosse) asso du wayout.... Quand on me dit que la justice va p'être decide qu'il faudra payer sa distrib: ça me fait flipper !!!!

                  J'suis p'être pas comme tout le monde: d'ailleurs j'ai toujours pas compris ce qu'etait un troll. C'est un debat stérile ?
                  • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                    > [...] d'ailleurs j'ai toujours pas compris ce qu'etait un troll. [...]

                    Au cas ou ta question serait vraiment sérieuse, va voir ça: http://www.linux-france.org/prj/jargonf/T/troll.html(...)
                  • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    Bon, là j'ai mieux compris :-)
                    Mon sentiments personnel, c'est qu'il vaut mieux que la "communauté" communique entre elle que de subir le FUD brut de fonderie.

                    > j'ai toujours pas compris ce qu'etait un troll. C'est un debat stérile ?

                    Oui et non. Selon moi (mais il y a autant d'interprétations qu'il y a de personnes) un troll c'est faire glisser la converstion d'un sujet "calme" avec un sujet à polémique.

                    Par exemple. Je suis dans une conversation sur les mérites du diesel sur la consommation par rapport au super. Le débat est calme car tu peux utiliser des données chiffrés indiscutable. Maintenant je vais glisser un troll :
                    - "C'est bien jouli tout ça, mais le diesel ça pue grave" <= ça c'est le troll
                    - "Mais non avec les nouveaux moteur il n'y a pas de problème"
                    - "Je parle lorsque tu fais ton plein"
                    - "Mais tous les stations proposent du sopalin maintenant"
                    - "Non non, va chez Duchemol, une fois sur deux il n'y a pas de sopalin"
                    - "Mais je t'ai déjà dis de pas aller chez Duchemol"
                    - "Bref tu me demande de faire 10 bornes de plus pour faire mon plein à une station dont le diesel est plus cher. On voit que tu n'as pas de problème de pognon" <= La dernière phrase en encore un troll.
                    - etc
                    - etc

                    Par contre les sujets à polémique sont souvent considérés comme un troll. Pour moi c'est faux. C'est simplement un sujet à polémique. C'est tout.
                    • [^] # De la définition exacte du troll...

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Oui et non. Selon moi (mais il y a autant d'interprétations qu'il y a de personnes) un troll c'est faire glisser la converstion d'un sujet "calme" avec un sujet à polémique.

                      Oui mais deux petites précisions quand même:
                      - Un troll peut être initial: (news elle même, ou premier post). Dans ce cas on ne "glisse" pas d'un sujet calme vers un sujet "à polémique", on y entre directement. Ca s'apelle marcher dedans ;-)

                      - Un troll est généralement intentionnel, ce que tu ne précise pas.

                      Voila cher ptit_tux, mes 2 centimes d'euro. Au fait, tu devrais penser à changer de pseudo (ptit_chuck par exemple), la mascotte de FreeBSD; debout avec son trident etant nettement plus représentative de l'esprit du libre que ce manchot (non ce n'est pas un pingouin) grasouillet et mollement vautré.

                      Toi aussi, amuse toi à découvrir les trois trolls contenus dans la phrase précédente.

                      Avis aux moinzunteurs: ne moinzuntez pas, c'est à but pédagogique.
        • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

          Posté par  . Évalué à 0.

          > exceptionnellement j'ai pas eu de retour expliquant ce refus.

          Désolé, je viens de recevoir la réponse "automatique".
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  . Évalué à 1.

      Novel et Suze ont signé.

      http://www.eweek.com/article2/0,3959,1210734,00.asp(...)

      Pas mal pour une entreprise en perdition.
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  . Évalué à 1.

      ce que je trouve particulièrement marrant dans ce contrat de licence, c'est les prix :
      2499, 699, 4999...

      remarquez... quitte à prendre les gens pour des cons autant en plus essayer de les tromper sur les prix....

      je me dis qu'en mettant bout à bout, le prix de chaque licence, et le nombre d'utilisateurs déclarés sur la base linuxusers (qqun à l'URL ?)... ça valorise vachement une entreprise quasi-morte....
      Maintenant le comptable de SCO, il peut aller frimer devant un parterre de gonzesse, en disant : " ouais, je suis un gros baleze, je bosse dans une boite qui vaut des milliards...."...

      P.S : je détiens les droits d'auteurs sur le "point", symbolisé par le pictogramme ".".
      je vous donnerais des preuves dans quelques mois. En attendant, je demande à ce que tous les contributeurs de DLFP me reversent un droit de licence de 1$ par usage de ce symbole.
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  . Évalué à 1.

        > le nombre d'utilisateurs déclarés sur la base linuxusers (qqun à l'URL ?)...

        J'ai pas d'url très pertinante. Mais en imaginons le minimum...
        RedHat a annoncé il y a plus d'un an avoir dépassé le million d'utilisateur de rhn. Même si c'est qu'un usage desktop, ça fait déjà 200 millions de $ pour les clients de redhat (qui ne sont pas tous enregistrés à rhn. Fesons l'hypothèse très optimiste que RedHat a 50 % du marché (je sais, c'est faut, vous énervez pas), pour SCO c'est au mini-minimum 400 millions de $ pour 80 lignes de code !
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Voici une URL :

        http://counter.li.org/(...)
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  . Évalué à 1.

      Right to use SCO IP in a Linux distribution
      Promotional License Fee
      with 1 CPU $699
      with 2 CPUs $1,149
      with 4 CPUs $2,499
      with 8 CPUs $4,999
      Additional single CPU $749

      Et tout ça pour 80 lignes de code, ça fait cher la ligne de code. Je n'ose imaginer le prix des distributions si tous les développeurs du noyau appliquaient le même tarif ;-)
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  . Évalué à 1.

        80 Lignes de code ?

        Ca porte sur quoi c lignes ?

        Et si avec mon humble nivo en vi je fais d80d ? ca me donne quoi qd je compilouze ?

        Serieux ? on va se faire prendre le choux par SCO pour 80 lignes ? elles sont pas déjà réécrites d ailleur c lignes ?

        Y a qd meme mieux a troller que sur SCO . Moi qui croyais avoir tout vu du tps en Ms nous floodait de c***ries , là c encore pire .

        Autant Ms il n y allait que par la parole , autant là , on nous dirai " c 80 lignes là c a moi ! " . Bah ok gars , reprend les t 80 lignes , pis pleure pas si ta boite coule . Entre les Hackers qui vont te bousiller la facade , les actionnaires qui vont bientot comprendre la supercherie , et les techos bossants pour toi qui vont commencer a se dire "merde pkoi je me casse le cul pour une boite aussi conne/chiante/immoralle " , va pas durer lgtps l aventure SCO ..

        Remarque , en ces tps de canicule , un fud comme ca ca rafraichis .
        • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

          Posté par  . Évalué à 9.

          Je ne suis pas d'accord avec ta vision de minimiser les choses. A long terme tu as peut-être raison mais actuellement SCO fait un tord significatif à Linux. Pour t'en convaincre, regarde le court de la bourse de SCO et RedHat :
          http://finance.yahoo.com/q?d=c&c=rhat&k=c1&t=3m&s=s(...)

          En trois mois (début du FUD) sco a grimpé de +300 % par rapport à RedHat. On le constate, leur action (stupide ou non, légitime ou non, celà n'a actuellement aucune importance) est actuellement considérée comme crédible. Certe cette crétibilité est principalement donnée par des les non-linuxiens qui connaissent mal les tenants et aboutissants de l'affaire. Mais les non-linuxiens sont beaucoup, beaucoup plus nombreux que les linuxiens. Pour l'expansion de Linux c'est eux qu'il faut convaincre car pour les linuxiens c'est déjà fait mais c'est "tout petit". Si leur action n'était pas considérée comme crédible, le cours de leur côtation aurait chuté. Même Sun semble y croire car ils ont acheter (ou c'est des options) des actions SCO.

          Certe SCO est une petit société même comparée à RedHat qui n'est pas un montre. Mais faire plier cette boîte ne va pas être facile. Ce que fait SCO "plait" à MS, va dans le sens de MS de contrer Linux. MS a trouvé en SCO l'un des meilleurs moyen pour discréditer Linux. Ms donnera tout le support financier nécessaire à SCO pour que ça dure en plus de sa compagne de FUD habituelle :
          - "voyez, nous on est respectueux de la propriété intellectuelle et ont paie des droits à SCO, alors que Linux ce sont que des pilleurs sans vergogne"

          Bien sûr le "support" de MS ne se fera pas sous forme d'aides directes ou un rachat de SCO car c'est trop voyant. Mais il y aura des actions plus discrètes comme trouver un petit millier de machine qui ont "besoin" d'une licence SCO, des avocats de MS qui planchent gratuitement sur la question, une communication qui appuis SCO, faire un petit mot à la banque de SCO pour lui accorder un découvert colossal, etc. Les posibilités ne manquent pas et je suis pas un professionnel en truanderi.

          Ce que veut faire MS via SCO, c'est fragiliser le logiciel libre et pas seulement temporairement. Mais montrer que le logiciel n'est pas un modèle fiable. Avec un code bien proprio, bien "pas-lisible" tu peux appliquer le "pas vue pas pris". Mais sans le cas "SCO contre Linux", Linux est en position de faiblesse. SCO voit le code et peut affirme :
          - "le code que j'ai vu dans Linux contient des éléments qui sont ma propriété intellectuelle. C'est scandaleux, je fais un procès."
          Et pour avoir les preuves c'est une autre histoire. En effet SCO va prétexter le secret commercial et qu'il est hors de question de dire à une communauté indéfinisable précisément (les développeurs ou responsables de Linux) leur "secret de fabrication". Les effets de bords pour SCO serait que ses concurrents qui font du close-source, reprennent ses "secrets de fabrication" en tout illégalité avec un SCO dans l'impossibilité de le prouver (puisque c'est close-source).

          Grosso-modo, c'est le principe que je vois.

          Il est intéressant de suivre l'historique. Au début, SCO qui est une boîte proche de la fin, porte plainte contre IBM. Sachant qu'IBM et SCO ont travaillé ensemble, la plainte ne parait pas absurde au premier abord (sauf la distribution de Linux par SCO qui "bousille" tout). Celà avait l'aire d'un suicide avec l'espoir qu'IBM "étouffe" l'affaire en rachetant SCO. La communauté Linux se mobilise pour aider IBM avec un très instructif travail de documentation. A l'époque, SCO rassure les linuxiens en disant que c'est une affaire entre SCO et IBM uniquement et que les utilisateurs de Linux n'ont aucune raison de se faire du soucis. SCO semblait "raisonnable". Ainsi, ils continuaient à vendre du linux tranquillement, etc... "Manque de bol", IBM ne l'entend pas ainsi. Mais SCO reste "raisonnable" et il y a même un dirigeant qui part en vendant toutes ces actions. Puis c'est au tour de Sun de profiter de l'occasion pour dire que Solaris est moins "aventureu" d'AIX et que Sun a renouvelé tous ses licences. Les choses s'accélèrent. Microsoft "avoue" utiliser Unix et se fait fière de payer des licences à SCO. A la même période SCO décide de ne plus vendre de Linux. SCO annonce qu'il a bien l'intention de défendre (profiter de) ses propriétés intellectuelles. Les modalités sont floues mais la cible semble être les distributeurs et plus particuliairement SuSE et RedHat. RedHat prend très vite celà au sérieux. Ainsi le 19 mai RedHat sort une lettre pour ces clients (SCO n'est jamais cité) :
          http://www.redhat.com/advice/speaks_rhletter.html(...)
          - "We respect and take effort to maintain the legal and technical integrity of valid intellectual property, including patents, copyright and trademark. When the integrity of the Red Hat brand is publicly called into question, we will defend the use of Red Hat Enterprise Linux by our customers."
          Un peu plus tard, SCO est claire dans ces intentions et annonces qu'il va attaquer les distributeurs de Linux et plus particuliairement RedHat et SuSE.
          SuSE se fend d'un communiqué :
          http://www.suse.com/us/company/press/press_releases/archive03/sco_s(...)

          Puis SCO est sur "tout les fronts" et va faire un tour en asie pour expliquer que choisir Linux est un mauvais choix ! Bizarre pour une boîte qui base son buziness sur les """licences Linux""" !
          SCO est passé du gros IBM au moyen SuSE/RedHat. Puis dans une sorte de logique "diviser pour mieux régner", SCO laisse tomber les distributeurs pour les clients des distributeurs. Le 22 Juillet RedHat fait une nouvelle lettre à ces clients plus explicite
          http://www.redhat.com/advice/speaks_rhletter2.html(...) :
          - "# Do I need to buy a SCO license?

          SCO has not demonstrated that any infringement exists, nor has it established that it owns derivative works in UNIX. Nothing has been proven to establish that such a license is needed."

          Il faut noter le changement d'attidute entre le début et la situation actuelle. On est passé du gros IBM aux utilisateurs. C'est un joli laboratoire pour tester les différentes forme de FUD. Une boîte à l'agonie n'a pas les ressource de faire ça. Surtout si c'est considéré comme voué à l'échec et qu'en plus son buziness dépend en partit sur le logiciel libre :
          http://uptime.netcraft.com/up/graph/?host=www.sco.com(...)
          http://www.sco.com/products/openserver507/features/open_source_tool(...)

          Noter la petit explication expliquant pourquoi SCO n'attaque pas les distributeurs http://www.sco.com/scosource/linuxlicense.html(...) :
          - "The Linux distributors are unable to do so because of the terms and conditions in the General Public License (GPL)."
          Et oui SCO laisse croire qu'il respect le logiciel libre.
          On est passé d'un problème "commercial" de non respect de contrat, à du chantage.
          http://www.sco.com/scosource/linuxlicensefaq.html(...) :
          - " SCO is committed to protect and defend their intellectual property and believes that the most cost effective remedy is to purchase the necessary SCO UNIX IP license. However, the action you take should be based on the recommendation of your own legal counsel."

          Imaginer un mec du BSA descendant dans votre boîte et comptant le nombre de bécanes sous Linux :-) Tu fais quoi ? Ben tu files 10 000 $ et tu ferme ta gueule car faire un procès ça t'emmerde.

          RedHat étant "lassé" par SCO, lance un procès. Du moins c'est la première impression donnée. RedHat ayant peur que l'affaire IBM/SCO traine en longueur, demande qu'un juge établissement qu'il n'y a pas d'utilisation de propriété intellectuelle de SCO dans RedHat Linux et fait un procès à SCO. RedHat a pris cette affaire très au sérieux et avec une vision à moyen/long terme. Ainsi RedHat crée le fond "Open Source Now" et donne le "la" en faisant un don d'un million de $. C'est une somme rondelette dans le domain du logiciel libre. Il faut comprendre que ce n'est pas uniquement pour l'affaire SCO et que malheureusement celà risque de ce reproduire.

          En effet après l'affaire SCO, MS, par exemple, pourrait utiliser la même stratégie 4 ou 6 mois plus tard pour dire qu'il y a du code sous propriété intellectuelle dans mplayer ou xine qui vient de wmp. Et pour être sûre de prouver ses alégations, MS peut copier un bout de code de ffmpeg, le mettre dans wmp, attendre 3/4 mois et attaquer avec des "preuves" solides même si elles sont bidons. Mais le temps de prouver que c'est bidon... Et on refait ça 10 mois plus tard via une boîte qui bosse pour MS, etc, etc, etc...
          Même si c'est toujours du bidon, SuSE ou RedHat ou <faite votre chois> ne va pas faire un procès à chaque fois !

          C'est pas un problème à court terme où il suffit d'attendre la fin heureuse. Il y a une réelle menace et sur le long terme. Comment faire pour "vendre" du logiciel libre si du jour au lendemain tu peux te faire attaquer ?

          Ce qu'il nous faut faire, c'est pourrir la vie de SCO et MS.

          J'ai pas envis qu'un représentant de MS soit invité à une émission et que le journaliste boivent ces paroles. Je veux que le journal ait une attitude méfiante. Que t'entré les MS/SCO et compagnie soient considérés comme des "voyous".

          Si on ferme notre gueule, Bill Gates va encore être reçu avec les honeurs d'un chef d'état et on va le présenter comme l'inventeur d'Internet et aussi de tous ce qu'il y a d'inovant dans Linux. Si on laisse faire, l'argument de la pérénité et de liberté du logiciel libre ne tient pas.
          Il faut que rapidement ce problème soit considéré comme un problème de société et pas comme le fonctionnement normal de la concurrence en informatique. Il faut faire ce qui a été fait pour les brevets.

          Je viens de faire un saut sur http://lwn.net/(...) . Ben il semble que la licence GPL peut ne pas être reconnu en Allemagne voir sur toute l'Europe.
          http://www.infoworld.com/article/03/08/06/HNgplunenforceable_1.html(...) :
          - "Among them: The General Public License has no legal validity in Germany."

          On fait quoi. On attend que les choses se tassent ? Si la GPL n'est pas valide, par rapport à l'affaire SCO on est encore un peu plus dans la merde.

          Sur le plan légal, le logiciel libre est attaqué de partout :
          - brevet.
          - droit d'auteur (EUCD).
          - propriété intellectuelle/secret commercial.
          - Validité de la licence GPL remise en cause.

          Faire le politique de l'autruche n'apportera rien et assurément ne va pas attirer les politiques sur ces problèmes qui dépassent le cadre classique de la concurrence entre boîtes close-source.
          J'espère que dans les jours/semaines a venir il y aura des annonces qui montrent que les acteurs de Linux font bloque contre cette menace et j'ai pas envis que dlfp fasse bande à part.

          En effet après l'affaire SCO, MS, par exemple, pourrait utiliser la même stratégie 4 ou 6 mois plus tard pour dire qu'il y a du code sous propriété intellectuelle dans mplayer ou xine qui vient de wmp. Et pour être sûre de prouver ses alégations, MS peut copier un bout de code de ffmpeg, le mettre dans wmp, attendre 3/4 mois et attaquer avec des "preuves" solides (même si elles sont bidons). Et on refait ça 10 mois plus tard via une boîte qui bosse pour MS, etc, etc, etc...
          Même si c'est toujours du bidon, RedHat ou SuSE ou <faite votre chois> ne va pas faire un procès à chaque foi!

          C'est pas un problème à court terme où il suffit d'attendre la fin heureuse. Il y a une réelle menace et sur le long terme. Comment faire pour "vendre" du logiciel libre si du jour au lendemain tu peux te faire attaqué ?

          Ce qu'il nous faut faire, c'est pourrir la vie de SCO et MS.

          J'ai pas envis qu'un représentant de MS soit invité à une émission et que le journaliste boivent ces paroles. Je veux que le journal ait une attitude méfiante. Que t'entré les MS/SCO et compagnie soit considéré comme des "voyous".

          Si on ferme notre gueule, Bill Gates va encore être reçu avec les honeurs d'un chef d'état et on va le présenter comme l'inventeur d'Internet et aussi de tous ce qu'il y a d'inovant dans Linux. Si on laisse faire, l'argument de la pérénité et de liberté du logiciel libre ne tient pas.
          Il faut que rapidement ce problème soit considéré comme un problème de société et pas comme le fonctionnement normal de la concurrence en informatique. Il faut faire ce qui a été fait pour les brevets.

          Je viens de faire un saut sur http://lwn.net/(...) . Ben il semble que la licence GPL peut ne pas être reconnu en Allemagne voir sur toute l'Europe.
          http://www.infoworld.com/article/03/08/06/HNgplunenforceable_1.html(...) :
          - "Among them: The General Public License has no legal validity in Germany."

          On fait quoi. On attend que les choses se tassent ? Si la GPL n'est pas valide, par rapport à l'affaire SCO on est encore un peu plus dans la merde.

          Sur le plan légal, le logiciel libre est attaqué de partout :
          - brevet.
          - droit d'auteur (EUCD).
          - propriété intellectuelle/secret commercial.
          - Validité de la licence GPL remise en cause.

          Faire le politique de l'autruche n'apportera rien et assurément ne va pas attirer les politiques sur ces problèmes qui dépassent le cadre normal de la concurrence.
          J'espère que dans les jours/semaines a venir il y aura des annonces qui montre que les acteurs de Linux font bloque contre cette menace et j'ai pas envis que dlfp fasse bande à part.
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  . Évalué à 3.

      C'est Google qui va avoir mal... Avec leurs dizaines de milliers de machines. J'espère pour eux que ce sont des monoprocesseurs :)
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  . Évalué à 0.

      SCO precise bien:
      - 199€ pour l'utilisation sur un poste de travail d'UNE DISTRIBUTION COMMERCIALE
      - xxxx€ pour l'utilisation, sur une machine de y processeurs, POUR UN SERVEUR A BUT COMMERCIAL
      - xxx€ pour l'utilisation embarquee d'un DISTRIBUTION COMMERCIALE

      DLFP n'a pas de souci a se faire, par exemple, puisque le site n'est pas destine a faire du commerce !

      en tout cas, c'est bon de savoir que SCO prend soin des etudiants qui utilise des distrib non commerciale en ne leur faisant pas payer des licenses qui rendraient presque les produit de MS "cheap" !
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  . Évalué à 1.

        quels grands seigneurs!!!
        je propose, en remerciement pour leur générosité, de leur expédier quelques camemberts bien de chez nous (mais pas en express), un peu de moquette, de la colle, des CDs de Céline Dion, une perruque noire avec une moustache noire ainsi qu'un billet d'avion (classe bizness) aller simple pour Tikrit .... McBride a bien le droit a un peu de vacances, il l'a bien mérité!
  • # Le texte de la licence

    Posté par  . Évalué à 1.

    Le texte de la licence :
    http://lwn.net/Articles/43085/(...)
  • # du code du code du code... oui mais du code de qui ??

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Est-ce que j'ai bien compris ?

    SCO accuse le systeme GNU/Linux de lui avoir piquer du code et s'en prends à ceux qui réussissent à "faire de l'argent avec" !?!!
    S'il y a effectivement réutilisation de leur code, sachant que celui ci est protéger, c'est donc un non vol !?! Il y a donc un ou des voleurs qui ont patché notre ptitkernelinux avec. Pourquoi vouloir faire payer tous les utilisateurs, s'il y a un responsable du vol ?? SCO aurai-t-il besoin d'un rappel de la loi et d'une paire de lunette ?
    • [^] # Re: du code du code du code... oui mais du code de qui ??

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      c'est donc un vol !?!
      oups
    • [^] # Re: du code du code du code... oui mais du code de qui ??

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      > Pourquoi vouloir faire payer tous les utilisateurs, s'il y a un responsable du vol ??

      BINGO ! Et le responsable du vol (si SCO a le moindre début de preuve, ce qui pour l'instant reste une belle inconnue), c'est IBM. Ce n'est pas Linus (qui n'a pas à douter de la parole d'IBM lorsque ceux-ci lui affirment que le code leur appartient, d'autant moins que ceux-ci ont publiquement donné des assurances en ce sens[*]), et encore moins les utilisateurs de son produit. D'où il résulte que l'attitude de SCO est pour le moins équivoque...

      [*] Voir par exemple [http://interviews.slashdot.org/interviews/02/06/18/1339201.shtml?ti(...)], où l'on peut lire « We are definitely not allowed to cut and paste proprietary code into any open source projects (or vice versa!). There is an IBM committee who can and do approve the release of IBM proprietary or patented technology, like RCU. ». Pourquoi Linus aurait-il dû penser que ce comité de contrôle n'avait pas fait son boulot ? Et à vrai dire, pourquoi devrait-on le penser, nous ? Je sais pas vous, mais moi je trouve IBM largement plus crédible que SCO...

      Envoyé depuis mon PDP 11/70

      • [^] # Re: du code du code du code... oui mais du code de qui ??

        Posté par  . Évalué à 1.

        Juste. Il faut aussi noter que Linus ne peut être accusé d'avoir volontairement copié du code sous propriété intellectuelle tant qu'il ne connais pas le code qui pose problème ! C'est évident. Or c'est le cas pour SCO. Et même si toutes les sociétés publient leur code, on peut rèver, on ne peut pas demander à Linus de connaitre tous les codes sous propriété intellectelle. Si c'est à Linus de faire ce contrôle on peut tomber dans des situations abérantes. Par exemple Linus est obligé d'acheter le code source de SCO ou MS pour s'assurer qu'il ne copie pas du code sous propriété intellectuelle. C'est donc à SCO de faire le contrôle et de le signaler s'il y a un problème.

        Par contre SCO peut peut-être prouver qu'IBM a copié du code SCO en toute conscience dans Linux puisque SCO a la "preuve" qu'IBM avait accès au code source d'SCO et donc qu'IBM connaissait ce code.

        D'une plainte apparament "normal" on est passé au file des semaines à du n'importe quoi.
  • # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Je suis p-e bête, mais où sont les preuves irréfutables de ce "vol de code", si tant est qu'il y en ait ?

    En +, quand j'entends que microsuck se plaint que leur code a été pompé dans les applis gpl, je me demande franchement s'ils ne prennent pas les gens pour des neuneus (corrigez-moi si je me trompe):

    Pour résumer, une boîte qui fait des logiciels dont la source est inaccessible se plaint que son code a été pompé ?????

    C'est à peu près aussi intelligent de demander à un chameau s'il n'a pas vu passer Tux...
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      En des termes plus courtoi:

      Avant d'accuser ton voisin de voleur, pense à lui rendre les trucs que tu lui a emprunté ya plusieurs ans, sinon ça va se voir ( la story zlib ça ne vous dit pas quelquechose ?)
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  . Évalué à 2.

        Si le voisin te permet d'emprunter sa voiture, ca ne lui donne pas l'autorisation d'emprunter la tienne...
        • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Effectivement, mais ça fait de lui un sacré hypocrite.
          Pour delirer avec les exemples, ça me fait penser à HomerSimpson qui "emprunter" toutes les affaires de Ned Flanders son voisin et qui avec une mauvaise fois hillarande se defends souvant en passant pour la victime....

          Trademark and Copyright Notice: HomerSimpson TM and Ned Flander © and its related entities. All rights reserved. Use of this assumes acceptance of the Terms of Use and Privacy Policy. http://www.fox.com/corporate/terms.htm(...)
          • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

            Posté par  . Évalué à 1.

            Pas specialement, il etait bien clair des le debut que MS n'allait pas filer son code a qui que ce soit.

            Le code quand il est mis sous BSD, c'est en connaissance de cause, faut pas s'etonner quand les gens profitent des avantages de la licence.
            • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              Il y'a quand même une différence entre :

              - Des gens qui mettent leur travail sous licence BSD, i.e permettent à des gens de gagner de l'argent sur leur travail (soit dit en passant, je trouve ça bcp trop sympa, moi je pourrais pas).

              - Des gens qui le mettent sous GPL et qui se disent ok, voici mon travail, profites-en mais si tu t'en sert et fait de nouvelles choses avec fais le aussi partager.... (chose, que je préfère, car je pense que l'humanité n'avancera qu'avec le partage des connaissances)

              Si on continue avec toutes ces histoires de brevets & Co, un jour les gens qui auront les moyens de se payer les licences ou autre droits exhorbitants auront le droit d'être instruit et les autres non, et ont se retrouvera avec un système de classes comme en Inde et/ou comme aux Etats-Unis, ou les universités ne sont réservés qu'aux filles et fils à papa.

              Cela dit heureusement que Newton, Pytagore et Einstein (non exhaustif) n'ont pas mis de brevets sur leurs découvertes sinon in aurait pas trop avancé...

              C'est incroyable, ce que peu faire cette course à l'argent de certaines multinationnales.... quelle cupidité...

              Mais je ne metterais pas IBM et Microsoft dans le même panier, ce sont certes 2 multinationnales :

              - Chez IBM bien qu'ils fassent souvent des choses critiquables, ils font de l'informatique aussi bien hardware que software dont un peu de GPL, ils ont au moins le mérite d'essayer...

              - Chez Microsoft, c'est la course au fric et depuis le début : et le plus gerbant, c'est Bill alors lui il est riche à Milliards et il se fout de la gueule du monde, non seulement il fondent une pseudo fondation pour qu'à sa mort son argent soit bien gérer pour aider certains démunis, (y'en a ptetre pas assez de nos jours dans son pays) mais en plus il a fait chier certains pays d'Afrique qui utilisait ces produits sans licences, sans déconner... Y'a des gens qui rêvent d'avoir pour toute une vie ce qu''il gagne en 2 secondes, avec autant d'argent, on ne peux continuer d'être aussi con, on en fait profiter l'humanité qui en on besoin bordel......

              Ca fait 5 ans que j'utilises GNU/Linux et les logiciels libres, et à tous les nouveaux venus dans ce "monde", je vous conseille la lecture du "Hold Up Planétaire" de Roberto DiCosmo, c'est le livre qui a changé ma vision de l'informatique....

              Désolé pour le ton, mais là y'en a marre des conneries, il serait tant pour beaucoup de gens d'arrêter de penser à leur nombril et de arrêter de croire que l'argent est un fondement de la vie....

              Faudrait penser à se faire sa propre opinion et ne pas hésiter à montrer que y'a 300 ans on est decendu dans la rue et on avait fait péter un régime...

              je suis trop enervé et j'écris des fois n'importe quoi

              je me mets -1 et --> []
    • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

      Posté par  . Évalué à 1.

      Le source n'est pas inaccessible, il est accessible a un nombre limite de gens. Le code de Windows par exemple, il y a plus de 10'000 personnes qui y ont eu acces, pas si inaccessible que ca.

      Quand a "microsuck qui se plaint que leur code a ete pompe", desole mais je ne vois nulle part ou ils parlent de code, ca pourrait etre des protocoles sur lesquels ils ont des brevets, ou autres trucs de ce genre.
      • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Plus exactement ça ne peut que être en terme de brevets, on est d'accord.

        Mais bon, admets que microsoft dit ça en terme relativement vague de façon à faire penser là aussi à un éventuel pillage de code (même s'ils savent très bien que ce n'est pas le cas).
        • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

          Posté par  . Évalué à 0.

          Faut arreter de voir le diable partout.

          Si MS sait qu'il y a du code a lui dans des softs libres, je peux t'assurer que les auteurs du soft vont sentir un ouragan leur tomber sur la tete, SCO va passer pour un enfant de choeur a cote.

          C'est Bill Gates qui causait, un gars qui connait parfaitement la difference entre code et brevets, et il n'a pas utilise le mot code, pour une bonne raison.

          Bref, ne lui faites pas dire ce qu'il n'a pas dit.
          • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

            Posté par  . Évalué à 2.

            C'est effrayant ce que tu nous dis là, brrr.
            En même temps ce ne serait pas la premiere des conneries que Bill Gates aurait sorti:

            "640K ought to be enough for anybody."

            "If you can't make it good, at least make it look good."

            "There are people who don't like capitalism, and people who don't like
            PCs. But there's no-one who likes the PC who doesn't like Microsoft"

            "Microsoft programs are generally bug-free. If you visit the Microsoft
            hotline, you'll literally have to wait weeks if not months until someone
            calls in with a bug in one of our programs. 99.99% of calls turn out to
            be user mistakes.
            [...]
            I know not a single less irrelevant reason for an update than bugfixes.
            The reasons for updates are to present more new features."

            Les autres ici:
            http://web.ukonline.co.uk/eric.price/humour2/hum0232.htm(...)
          • [^] # Re: SCO crée des licenses d'utilisation pour Linux

            Posté par  . Évalué à 1.

            Qui a dit que Bill Gates ne connaitrait pas cette différence ???
            Entre ce qu'il sait et ce qu'il dit (la manière dont il en parle), par contre c'est différent.
            Et se méfier de ce que disent les officiels de MS, ce n'est pas voir le diable partout. C'est un bon réflexe a avoir, et pour toute les compagnies.
  • # Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Pour ainsi dire, que Sco indique ou se trouvent ces fameuses 80 lignes de code, que des experts puissent juger de la véracité de l'information.

    Il y aurait dans le kernel linux, un morceau de code propriétaire en parfaite violation avec la GPL. Nous sommes tous d'accord la dessus, si SCO dit vrai, ce code doit etre retiré.

    Si Sco est victime, nous le sommes tous autant d'avoir utilisé du code non gpl à notre inssu, car tout les jours nous nous battons pour que les licences soient respectées.

    Sco a distribué son propre code sous GPL.

    En France, nous sommes donc en droit d'attaquer SCO en justice pour les préjudices occasionés par ce changement de licence.

    Je doute que ces 80 lignes de code soient des élements cruciaux du système mais plutot des lignes placées dans le fin fond d'un module utilisé par une minorité des utilisateurs pour une interportabilité avec les systèmes sco.

    Il est possible aussi que Sco est crée de toute pièce ces accusations voir inserer eux meme leur code dans linux.

    Ils n'apportent aucun élement concret qui permettrait à tout les utilisateurs, ou sociétés se servant de linux de se conformer à leur droit de propriété intellectuel, et à la GPL en identifiant et retirant cette partie de code.

    Il faut relativiser ... Linux c'est 2 millions de ligne de code, et Sco parle de 80 lignes en se basant non pas sur le code mais sur des commentaires apostrophant le code qui seraient identiques.

    En fin de compte, cette histoire va se finir vite.

    Déjà parce que Sco n'a aucun interet à se lancer dans un procès qui va s'eterniser sur 2 ans et qui ne sera en définitif par en leur faveur, et que eux aussi devront faire face à de nombreux procès pour indémniser tout les préjudices qu'ils ont engendrés.

    Qu'ils ne négocient pas et ne cherchent pas le conscensus, que leur position tourne jour après jour à la psycho tragedie burlesque pour terrifier les utilisateurs linux et vendre leur licence.

    En gros, si on analyse leur position, on comprend qu'ils ne veulent pas que ce bout de code en infraction total avec la GPL, et qui viole aussi la propriété intellectuel des développeurs Linux, et la leur soit retiré.

    Qu'ils préconisent un système engendrant de multiples procès, violation de licences pour pouvoir faire du profit.

    Tout cela montre leur détermination à quitter définitivement le monde Linux, avec toujours la meme stratégie offensive qui les a progressivement mené à la faillite.

    Si tout cela est vrai, les 80 lignes seront retirées quoi qu'il arrive pour se conformer au droit de propriété intellectuel.

    Les utilisateurs passeront à une version de linux sans le bout de code de sco, ce qui est completement normal.
    • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

      Posté par  . Évalué à -1.

      Si Sco est victime, nous le sommes tous autant d'avoir utilisé du code non gpl à notre inssu, car tout les jours nous nous battons pour que les licences soient respectées.

      Elle est bien bonne celle-la.

      Je ne comptes plus le nombre de gens sur la tribune et ailleurs qui s'echangent des mp3 et autres sans aucun regard pour la licence des oeuvres.
      Peut-etre que toi tu te bats pour ca, c'est tres loin d'etre le cas de tout le monde ici, ces gens ne s'interessent qu'a avoir gratuitement ce qu'ils veulent et utilisent tout un tas de pretextes bidons pour se justifier(les majors c'est mal donc je peux profiter de leur musique gratos, de toute facon j'aurais pas achete, ...).

      Avoir du code SCO dans leur kernel, ils s'en foutent, tant qu'ils l'ont gratuitement ce kernel.
      • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Elle est bien bonne celle-la.
        Si demain une boite vole du code GPL, et que ça s'apprend, tu peut te douter qu'on monteras au créneau pour que les licenses soient respectées. Ceci dit, c'est clair que je vais pas me battre pour défendre les interêts d'une boite quelconque: c'est pas mon affaire (je demands pas à kro de défendre la GPL).

        Avoir du code SCO dans leur kernel, ils s'en foutent, tant qu'ils l'ont gratuitement ce kernel.
        Nan, ce qui est équivalent (pour beaucoup de gens) c'est soft_payant_cracké/soft_gratuit pas soft_payant_cracké/soft_libre.
        Aucun des windowsiens que je connais n'a payé sa licence*. Window$ est ainsi "gratuit" pour un particulier moyen (ou du moins on peut l'utiliser sans payer).
        Et pourtant, certains particuliers (dont moi) utilisent GNU/Linux, qui n'est pas moins cher, mais qui est libre.

        *Ceci est une phrase citée à titre d'exemple et non-représentative de la réalité. En réalité, tout mes amis payent leurs licences. (Certains même, plusieurs fois, par sécurité.)
      • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

        Posté par  . Évalué à -1.

        > Peut-etre que toi tu te bats pour ca, c'est tres loin d'etre le cas de tout le monde ici, ces gens ne s'interessent qu'a avoir gratuitement ce qu'ils veulent et utilisent tout un tas de pretextes bidons pour se justifier

        Arrête malheureux !
        Si le lobby pro-piratage t'as en ligne de mire, tu vas perdre des tonnes d'XP ! Je le sais, je l'ai expérimenté.
      • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        C'est sympa le raccourcis que tu fais ici. Grosso modo, tu insinues que sauf preuve du contraire, les lecteurs/utilisateurs de LinuxFR sont des "méchants" qui passent leur temps à violer les licences des softs, des musiques et des films (je le rajoute, car de toute évidence tu l'as oublié)... Tout cela, parce qu'ils ne veulent pas payer leur OS ?

        Par contre, les utilisateurs de Windows, eux, sont des "gentils" car ils achetent une license pour leur OS. Et bien entendu, ils ne téléchargent jamais de contenus soumit à des copyrights...

        Il faudrait voir quand même à ne pas non plus exagérer... En poussant ton raisonnement un peu plus loin, il faut mettre tout les utilisateurs de logiciels libres en prison, sous prétexte que ce sont tous des "pirates" en puissance.

        D'ordinaire, je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis. Et là, tu pousses le bouchon un peu loin (Maurice)...
        • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

          Posté par  . Évalué à 3.

          Tu ne le savais pas que les utilisateurs de Windows étaient des personnes honnêtes n'ayant jamais l'idée de faire de copies? Ils payent tous leurs licences, leurs cd et leurs jeux vidéos. Y a jamais eu de pirates sous Windows.

          D'ailleurs toute personne qui a MS Office chez lui a bien évidemment la licence.
        • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

          Posté par  . Évalué à 1.

          C'est juste du FUD classique (libre équivaut à gratuit), et des pauvres types comme lui ne s'en lassent pas. C'est lui qui est à plaindre... en être réduit à faire ce genre de messages minables... c'est moche...
        • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

          Posté par  . Évalué à 0.

          Nope, je n'ai parle de Linux nulle part, je parles des types qui s'amusent a s'echanger des mp3 et autres divx sur la tribune(et ailleurs), pas de Linux la-dedans.

          Tous les lecteurs de linuxfr ne sont bien evidemment pas dans ce cas, mais certains le sont, et ca m'amuse bcp quand je vois ces memes gens hurler car la GPL est bafouee, legerement hypocrite ces gars la.
          • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

            Posté par  . Évalué à 2.

            Quand code 34 dit "Nous" il faut supposer qu'il généralise et veut dire "ABSOLUMENT TOUT LE MONDE"
            Quand Pasbill Pasgates généralise là par contre il fallait comprendre que ca ne veut pas dire "TOUT LE MONDE" mais seulement certains...
            Deux mots : mauvaise foi.
            • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

              Posté par  . Évalué à 0.

              J'ai dit :

              Je ne comptes plus le nombre de gens sur la tribune et ailleurs qui s'echangent des mp3 et autres sans aucun regard pour la licence des oeuvres.
              Peut-etre que toi tu te bats pour ca, c'est tres loin d'etre le cas de tout le monde ici


              Si tu traduis ca par "tout le monde", ben faut retourner a l'ecole et prendre des cours de francais.
              • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                Posté par  . Évalué à 1.

                > J'ai dit :

                (citation tronquée bien sur)

                Et

                "Elle est bien bonne celle-la. "

                en réponse au post précédent, et avant de poursuivre.

                > Si tu traduis ca par "tout le monde", ben faut retourner a l'ecole et prendre des
                > cours de francais.

                Non, ton post désignait tout le monde, un post c'est pas une phrase, ca a sa place dans le thread. Tu ferais mieux de te relire avant de valider, et d'assumer si tu te rends compte, après , que tu n'as pas dit ce que tu voulais dire.
                • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                  Posté par  . Évalué à -1.

                  Non, ton post désignait tout le monde, un post c'est pas une phrase, ca a sa place dans le thread. Tu ferais mieux de te relire avant de valider, et d'assumer si tu te rends compte, après , que tu n'as pas dit ce que tu voulais dire.

                  Bon, je vais t'aider a comprendre :

                  Je ne comptes plus le nombre de gens sur la tribune et ailleurs qui s'echangent des mp3 et autres sans aucun regard pour la licence des oeuvres.

                  ces gens ne s'interessent qu'a avoir gratuitement ce qu'ils veulent et utilisent tout un tas de pretextes bidons pour se justifier

                  Maintenant, si tu comprends le francais comme tout le monde, tu verras clairement que je parlais des gens qui s'echangent mp3 et autres sur la(les) tribune.
                  • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                    Mais le problème c'est que tu fais dire et faire des choses à ces gens qu'ils ne font pas pour une très grande majorité... c'est-à-dire défendre la GPL...

                    Si ce qui les intéresse c'est la gratuité des choses, alors je ne vois pas d'intérêt à s'opposer à la violation de la GPL... vu qu'une licence BSD peut-être intégrée légalement à un logiciel propriétaire et pourtant tout logiciel BSD est aussi gratuit...

                    Donc je pense que ceux qui veulent tout gratuit, ils s'en calent de la GPL...
                    • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                      Posté par  . Évalué à -1.

                      J'en connais plusieurs, je causes avec eux, des qu'il s'agit de MS / violation de GPL /... ca part en grands cris et trolls, par contre leurs mp3 piques a droite a gauche ca j'en entends pas parler...

                      Ils s'interessent a la GPL car ca leur garantit le "tout gratuit" et le fait que des gens vont leur creer les softs qu'ils veulent, ils ont donc un interet pour la GPL, par contre c'est on dirait la seule licence qu'ils comptent respecter...
                      • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                        J'en connais plusieurs

                        Et donc cela te permets d'en faire le caractère général des gens qui défendent la GPL...

                        La GPL ne garantit pas plus le tout gratuit que la BSD... car même si un programme BSD est intégré à un logiciel proprio, la version BSD reste libre et le restera à jamais...

                        La GPL empêche de profiter de code sans rendre la pareille... pas la BSD. Mais concernant la gratuité, rien ne différencie la BSD de la GPL, ni en ce qui concerne la pérénité de cette gratuité.
                      • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                        Posté par  . Évalué à 2.

                        « J'en connais plusieurs, je causes avec eux, des qu'il s'agit de MS / violation de GPL /... ca part en grands cris et trolls, par contre leurs mp3 piques a droite a gauche ca j'en entends pas parler... »

                        Il faut dire aussi qu'il faut vraiment ne rien n'y connaitre, ou etre le dernier des abrutis, pour comparer l'un à l'autre. Ah autre possibilité : etre un extrémiste de la PI qui considère le copyright tel qu'il est définit par le droit international comme un droit naturel.

                        Pour rappel : une copie illégale de mp3 ne relève que de la copie. Le détenteur des droits n'y perd rien, il existe simplement une copie qu'il n'a pas souhaité. Il reste le seul et unique auteur. Personne ne prétend etre l'auteur de son oeuvre, ni d'une oeuvre dérivée.

                        Une violation de GPL implique que l'on se fait passer pour l'auteur du code qu'on n'est pas sensé utiliser. Il n'est pas question ici de copie, puisque la GPL autorise la copie, le cas est bien différent. Pour ceux qui ont du mal, regardez les libertés de la FSF si ça peut aider pour réaliser qu'il s'agit de libertés différentes, donc de droits différents (une liberté correspond à un droit qu'on donne).

                        Je ne vais pas sur la tribune, mais ceux sur la tribune qui gueulent contre les violations de GPL tout en souhaitant la copie libre ont un point de vue tout à fait défendable. Dire que les deux sont comparables par contre, c'est du fud.

                        « Ils s'interessent a la GPL car ca leur garantit le "tout gratuit" et le fait que des gens vont leur creer les softs qu'ils veulent, ils ont donc un interet pour la GPL, par contre c'est on dirait la seule licence qu'ils comptent respecter... »

                        Si tu le déduis de tes remarques précédentes, tu as de sérieux problèmes de raisonnement. Le fait qu'ils gueulent contre SCO le démontre : qu'il y ait du code SCO ou non dans Linux, ça ne change rien, il y aura plein de développeurs à réparer l'erreur et remplacer le code en question s'il y en a effectivement. Dans tous les cas, ca reste du gratuit, non ? Alors s'ils ne sont intéressés que par le gratuit, pourquoi gueuler contre SCO ? Ca ne tient pas.

                        Finalement, les gens défendent surtout le copyleft et la copie libre. Ca n'a rien d'incohérent, sauf quand on n'est pas foutu de comprendre tout ça autrement qu'en terme de licences, ce qui est très limité.
                  • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    Citation tronquée, hors contexte, toussa.
                    Bien sur tu ne gardes que ce qui t'arrange, et ce que tu mets en gras peut paraitre neutre quand on l'isole, mais ne l'est pas en tant que réponse à code 34.

                    > Maintenant, si tu comprends le francais comme tout le monde, tu verras
                    > clairement que je parlais des gens qui s'echangent mp3 et autres sur la(les)
                    > tribune.

                    Apprends qu'en français, les phrases successives d'une discussion ou d'une texte en général ne sont pas déconnectées les unes des autres.
                    Il n'est pas trop tard pour reconnaitre ton erreur, ça n'a rien de dégradant.
              • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                sur la tribune

                ... euh ... j'ai jamais vu ça sur la tribune... maintenant c'était p't'être quand je lisais pas... mais j'un un gros doute... ou alors tu parles d'une autre tribune... avec des moules pas fraîches dedans... Tu sais bien... la tribune MSN... avec son coincoin MSN Messenger... avec plein de gens qui s'échangent des trucs pas légaux grâce à microsoft... hein et microsoft se bât contre le piratage... mouarf...
      • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

        Posté par  . Évalué à 4.

        Il est dommage que les gens votent moins à ce commentaire. Le laisser apparent est bien le plus bel hommage que l'on puisse lui faire.

        Je ne comptes plus le nombre de gens sur la tribune et ailleurs qui s'echangent des mp3 et autres sans aucun regard pour la licence des oeuvres.

        Passons sur la tribune. Il n'y en a qu'une ? Laquelle ? Quels sont ses utilisateurs ? Ils utilisent tous Linux ? Je rappelle en passant que les plus grands adeptes de piraterie sont les utilisateurs Windows. Je pourrais mettre une couche sur mon jeune collègue, qui n'utilise rien d'autre que Windows et des logiciels piratés, et pourtant c'est par ailleurs quelqu'un de très bien, très agréable à fréquenter...

        Peut-etre que toi tu te bats pour ca, c'est tres loin d'etre le cas de tout le monde ici, ces gens ne s'interessent qu'a avoir gratuitement ce qu'ils veulent et utilisent tout un tas de pretextes bidons pour se justifier(les majors c'est mal donc je peux profiter de leur musique gratos, de toute facon j'aurais pas achete, ...).

        Je te signale en passant que la loi du marché, vue du point de vue du consommateur, d'ailleurs inculquée à ce consommateur par le marché lui-même (pourquoi payer plus cher ? leitmotive de la pub...) est de payer le moins cher possible pour un produit donné. Effet pervers, en poussant ce raisonnement aux limites, le moins cher, c'est gratuit ! Et merde, leur éducation est à refaire...
        Il se trouve que l'état de la technique permet de prendre possession gratuitement de marchandises censées être payantes. Pour ma part, donner une copie d'Africa/Brass de John Coltrane à un copain, qui m'a éventuellement fait une copie de My Favourite Things du même musicien ne me gène en aucune manière. De toutes façons, j'ai My Favourite Things, quelque part à la cave, sur vinyle. Et puis John Coltrane, lui, je peux te garantir qu'il s'en fiche. Par contre, la maison de disque qui l'édite verrait bien la durée des droits d'auteurs passer à une valeur raisonnable, mille ans par exemple...
        Un point de détail en passant, sous forme d'une question qui ne s'adresse pas qu'à toi : le droit à la copie privée est lié à la possession de l'oeuvre sous une forme respectant les droits d'auteur, qui assure que ceux-ci ont été réglés au moins une fois. La logique voudrait que, ces droits acquittés en bonne et due forme, la défaillance ou l'obsolescence du support de l'oeuvre donne lieu à son remplacement par un exemplaire en bon état ou au goût du jour pour le prix du support seul, en échange du support défaillant... non ?

        Avoir du code SCO dans leur kernel, ils s'en foutent, tant qu'ils l'ont gratuitement ce kernel.

        Eux (qui ça eux ? bon, simplifions, les vilains) oui. Ceux qui contribuent au kernel ne s'en foutent pas. Toutes ton intervention est centrée sur le respect de la propriété intellectuelle, qui n'est pas la cause principale de la fortune de la société qui t'emploie, ce serait plutôt le génie du marketing. Il se trouve que d'aucuns ont décidé de mettre leur propriété intellectuelle au service d'autrui, sans contrepartie financière pour cela. Cela commence à faire de l'ombre à certains qui ne partagent pas ce credo. Que SCO fasse semblant de s'apercevoir qu'une partie de ce fromage gratuit leur appartient est risible, quand ils n'ont rien fait à ce sujet tout le temps où ils s'appelaient Caldera. Que Microsoft s"empresse d'aussitôt acquérir une licence Unix auprès d'eux est également risible, genre comique troupier.

        Quant aux soucis sur la moralité des utilisateurs d'informatique, je ne me serais jamais douté que ça te tenait tant à coeur.
        • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

          Posté par  . Évalué à 2.

          Passons sur la tribune. Il n'y en a qu'une ? Laquelle ? Quels sont ses utilisateurs ? Ils utilisent tous Linux ? Je rappelle en passant que les plus grands adeptes de piraterie sont les utilisateurs Windows. Je pourrais mettre une couche sur mon jeune collègue, qui n'utilise rien d'autre que Windows et des logiciels piratés, et pourtant c'est par ailleurs quelqu'un de très bien, très agréable à fréquenter...

          Bon il y a 2 tribunes, celle d'ici (plus rare) et l'autre, celle de la cablale qui n'existe pas.
          Oui ils utilisent tous Linux, quoique certains bootent sous Windows de temps en temps, mais la n'es pas le probleme, ca n'a pas grand-chose a voir avec l'OS qu'ils utilisent, et ils sont bien sympathique aussi, c'est pas le probleme non plus, le probleme c'est une incoherence entre ce qu'ils font et ce qu'ils disent quand la GPL est violee.

          Il se trouve que l'état de la technique permet de prendre possession gratuitement de marchandises censées être payantes. Pour ma part, donner une copie d'Africa/Brass de John Coltrane à un copain, qui m'a éventuellement fait une copie de My Favourite Things du même musicien ne me gène en aucune manière. De toutes façons, j'ai My Favourite Things, quelque part à la cave, sur vinyle. Et puis John Coltrane, lui, je peux te garantir qu'il s'en fiche. Par contre, la maison de disque qui l'édite verrait bien la durée des droits d'auteurs passer à une valeur raisonnable, mille ans par exemple...

          Je veux bien, il n'empeche que t'as probablement viole la licence, que ca te fasse ni chaud ni froid est une autre histoire, simplement j'estimes que ceux qui reclament le respect de la GPL se doivent d'etre eux aussi clean quand il s'agit du respect des licences, c'est tout

          Quant aux soucis sur la moralité des utilisateurs d'informatique, je ne me serais jamais douté que ça te tenait tant à coeur.

          C'est pas trop la moralite que la contradiction entre le combat pour le respect d'une licence en particulier et la violation d'autres licences pour raisons xyz.
          • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

            Posté par  . Évalué à 3.

            Je veux bien, il n'empeche que t'as probablement viole la licence, que ca te fasse ni chaud ni froid est une autre histoire, simplement j'estimes que ceux qui reclament le respect de la GPL se doivent d'etre eux aussi clean quand il s'agit du respect des licences, c'est tout

            Lis bien mon couplet sur la possession de l'oeuvre sur vinyle, ce n'est peut-être pas si simple. Ceci dit, personne n'est parfait, faire des copies pour les copains, oui, je le fais, comme plusieurs centaines de millions de personnes, et probablement comme toi. Il y a vingt-cinq ans, on utilisait des cassettes, maintenant des CD, il faut vivre avec son temps.

            Si ça ne te plaît pas, envoie moi les flics, mais ça ne te donne pas pour autant le droit de violer la GPL.
          • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Ben alors ton raisonnement fonctionne aussi pour ton employeur...
          • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

            Posté par  . Évalué à 1.

            « j'estimes que ceux qui reclament le respect de la GPL se doivent d'etre eux aussi clean quand il s'agit du respect des licences, c'est tout »

            Tu estimes mal parce que tu ne sais pas de quoi tu parles.

            « C'est pas trop la moralite que la contradiction »

            Il n'y a pas de contradiction, et tu es mal placé pour parler à d'autres que toi.
            • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

              Posté par  . Évalué à 0.

              Ça c'est de la réponse d'un mec qui en a !

              Pasbill Pasgates je te porte pas sur le coeur et mes avis parfois te gonflent. Mais là, je te soutient à fond.

              Certaines personnes sur ce sujet sont incohérentes comme tu le démontres. Et leur seul bon argument est ... Pardon, ils n'en ont pas ce qui ne les empêchent pas de sombrer dans les insultes... C'est dire le niveau.
              • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                Posté par  . Évalué à 2.

                J'ai expliqué en détail et dans un autre post en quoi les affirmations de pBpG n'étaient basées sur rien, ou plutot n'était basées que sur des amalgames (confusion entre copie et réutilisation de code, qui ne sont pas les memes choses).

                Je ne vais pas copier/coller ce que j'ai déja dit. Dans ce post mes deux remarques n'étaient pas des insultes et étaient justifiées. S'il y a quelque chose qui t'échappe, pose ta question, mais je pense que tu trouveras tout seul en lisant les autres posts.
              • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                Je pense que le sombrage dans les insultes est des deux côtés... et cela est lié au côté trollesque de la discution... pour les arguments j'en ai donné...

                petit rappel :

                pBpG a dit que les types qui copient défendent la GPL... car elle leur garantit le tout gratuit... (association défenseur de la GPL avec des pirates)...

                Je dit que ceux qui veulent tout gratuit s'en foutent de la GPL... une license BSD leur convient tout autant... et un logiciel sans license (piraté donc) aussi...

                Donc en résumé...pBpG lance un troll... point barre...
            • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

              Posté par  . Évalué à 1.

              « pour parler à d'autres que toi. »

              Oups, bien sur, lire : « pour parler de moralité à d'autres que toi », tu es bien sur aussi bien placé que tout le monde ici pour "parler" (tout court) tant que chacun respecte la morale des autres :)
          • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

            Posté par  . Évalué à 1.

            Plutôt d'accord avec ce que tu dis au sujet de l'hypocrisie Pas_Bill, mais avec un post scriptum quand meme.

            Moi je vois ca comme ca:

            1) Les licenses ne méritent d'être défendues que si elles servent à garantir le droit.

            2) La GPL garantit le droit des développeurs qui l'utilisent, elle mérite d'être défendue.

            3) Les copyrights musicaux garantissent les privilèges de multinationales tentaculaires qui ont perverti au dela de toute raison ce qui à l'origine devait proteger les artistes. Ils doivent être combattus (_pas_ par le piratage).

            Je précise quand meme ceci (parce que sinon on va se méprendre je le sens):

            Est-ce une excuse pour pirater ? Non.
            Une explication au piratage ? Non plus.

            La seule explication du piratage pour moi c'est la nature humaine. Ca en dit long sur le genre humain et en meme temps ca n'a rien d'un scoop.

            Cela dit si le piratage ruine le business des majors, j'en ai rien a cirer: je ne vais pas pleurer sur le sort de gens qui me considerent comme une tete de betail à tondre de plus et qui de toutes manières derrière une morale de facade (faut pas voler c'est mal) sont prêts à tout même au plus dégueulasse pour engranger des profits si énormes qu'ils en deviennent ridicules.

            Par contre si des developpeurs open-source se font enfler, là ca me dérange plus, parceque eux ils ne me prennent pas ouvertement pour un con à longueur de temps et en plus leur travail m'est utile.

            En résumé, je suis pour certaines licenses, contre d'autres, je ne condamne pas le piratage (sans en faire l'apologie non plus), je soutiens les developpeurs open-source, je souhaite la faillite des majors (sans grand espoir mais bon), j'utilise GNU/Linux, je n'ai pas de problemes de conscience, et je ne t'en demande pas pardon. Mieux: j'ai l'impression qu'on est plus d'un dans ce cas là sur Linuxfr.
            • [^] # Re: Respectons la propriété intellectuelle de Sco.

              Posté par  . Évalué à 1.

              « La seule explication du piratage pour moi c'est la nature humaine. Ca en dit long sur le genre humain et en meme temps ca n'a rien d'un scoop. »

              Comment ça, ca en dit long sur le genre humain ? Ca me parait lié à la nature humaine oui, mais en quoi ce serait fondamentalement un mal ? Enfin c'est comme ça que je comprends ce que tu dis. C'est illégal mais la loi n'est que la loi, et ici définit des privilèges. En soi, je ne vois pas où c'est un « problème » du genre humain. Mais j'ai peut etre mal compris ce que tu voulais dire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.