Sortie de la slackware 9

Posté par . Modéré par Amaury.
0
19
mar.
2003
Slackware
La Slackware 9 est sortie.
Au menu :
- noyau 2.4.20 (patché pour le trou de sécurité ptrace)
- XFree 4.3
- GCC 3.2.2
- Glibc 2.3.1
- Gnome 2.2
- Kde 3.1

La Slackware 9 tient sur un seul CD, même si il est préférable de télécharger le CD 2 dit CD extra qui contient de nombreuses applications supplémentaires.

On peut une nouvelle fois regretter le manque d'évolution du système de packages qui ne gère toujours pas les dépendances. Mais la Slackware reste une distrib incontournable ne serait-ce que pour ses mises à jour régulières, sa stabilité et également pour son grand âge :-)

Aller plus loin

  • # Re: Sortie de la slackware 9

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Sans le trou de sécurité du noyau qu'il a patché jusqu'à une heure du matin, Patrick Volkerding aurait pu sortir Slackware 9.0... pour la Saint Patrick. :-)
  • # Dépendances

    Posté par . Évalué à 10.

    Les gens qui utilisent et apprecient la slackware le font justement parce qu'ils n'aiment pas du tout les systèmes de dependance ... du moins c'est mon cas.
    J'ai commencé avec une slack, puis suis passé par redhat et debian, mais leur gestion des dependances qui m'empechait de gerer mon systeme comme je l'entendais parce qu'ils imposaient une version precise d'une librairie m'a rapidement enervé

    donc je ne regrette pas "le manque d'évolution du système de packages qui ne gère toujours pas les dépendances" :)

    Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ?

    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par . Évalué à -2.

      C'est mon cas également et la plupart des RPM transformés en TGZ ne m'ont jamais posé de problème.

      Heu au fait... Youpi ! Depuis le temps que je l'attendais celle-là ! G lu la news à 9h45, elle a été postée à 9h35 ;) Haro sur les FTP !

      D'un autre côté, quelqu'un connaitrait un système de gestion de paquetage qui soit aboutie pour Slack parmi la multitude de tentatives malheureuses ?
      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par . Évalué à 10.

        Pareillement, ou alors j'ai tout recompilé sur une autre slack, création d'un tgz et hop transfert sur la machine de prod.

        C'est vrai que parfois la slack manque de packages qui deviennent des nécessités (rrdtool, squid, iproute2) mais bon, on apprend toujours plus sur un système et une application lorsqu'il faut recompiler celle-ci. Cela permet de mieux comprendre les différentes options, de "tuner" encore plus avec les --enable et --disable (si présent) ou plus simplement d'aller éditer le Makefile.

        Une options intéressante pour la slack serait un "tgz constructor", un peu à la manière du spec file des rpms. Si je me souviens bien, il y a un script qui existe, faudrait un peu creuser.

        Mais bon packages ou pas, quand on est en open source, autant prendre les sources :-)
        • [^] # Package constructor

          Posté par . Évalué à 10.

          Ton voeux est réalisé !
          Checkinstall dans le repertoire extras, est à mon humble avis l'outil indispensable pour n'importe quelle personne qui souhaite maintenir un distro propre et fraiche tout en ayant la possibilité de compiler soi meme des applications ne faisant pas partie de la distrib d'origine

          de rien :)

          Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ?

        • [^] # Re: Dépendances

          Posté par . Évalué à 10.

          Ben disons que le système de dépendance se retrouve au niveau de la recompilation... si ca compile pas .. ou mieux si ca './configure' pas, c'est que la dépendance a échoué.

          C'est tolérable si on peut trouver rapidement le .TGZ de la lib lambda-XX.Y-bZZ.tgz (qui, bien sur, ne compile qu'avec le module-gamma-42.2), ou si, mieux encore le ./configure propose un téléchargement.. (j'en ai vu des comme ca récemment, quand le dload+install fonctionnent, c'est la grande classe).
      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Voici un script de gestion de packages particulierement bien noté sur freshmeat (8,81/10) : swaret (http://swaret.xbone.be). L'objectif est de fournir une gestion avancée de packages à la apt-get de debian. Une mise à jour du systeme se fait alors avec la commande : swaret --update && swaret --upgrade Je viens de le découvrir, il semble assez récent (le changelog remonte à debut février).
    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par . Évalué à 3.

      Ha .... +1 (même s'il y en avait déjà 28 :) c'est aussi mon cas. Je travaille d'ailleurs sur nasgaïa qui est plus ou moins un fork de slackware par sa conception, mais le voeux le plus cher: ne pas avoir de système de dépendance (ou au pire, optionnel). J'ai commencé sur la slack (en fait la version francisée de kheops), j'ai essayé à peu près tout (mandrake, redhat, knoppix, etc.. mais pas de debian pure :)), j'en suis revenu à slackware et nasgaia (parce qu'elle apporte un sang neuf et français) Bravo Patrick de ne pas t'être découragé (cf un certain appel il y a quelques mois pour ne pas oublier slackware).
    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par . Évalué à 2.

      > Les gens qui utilisent et apprecient la slackware le font justement parce > qu'ils n'aiment pas du tout les systmes de dependance ... du moins c'est mon > cas. Bonjour à tous, Il y a quelque chose que je ne comprends pas. Un système de dépendances, c'est a priori pour faciliter la vie de l'utilisateur et éviter les manque (i.e. programme ou librairie non installés) ou les incompatibilités. Comment est-ce que cela se passe avec la Slackware ? Pour l'installation, n'y a-t-il pas un système minimal de gestion des dépendances ? (je vois mal un utilisateur lires TOUS les Readme des paquets pour voir gérer lui-meme les dépendances) Ensuite quand la distribution évolue, comment fait-on pour éviter des incohérences du type le programme A ne fonctionne qu'avec la version 4.2 de la librairie B alors que le programme C a besoin de B 4.1 mais est incompatible avec B 4.2 ? L'idée sous-jacente à mes questions est que si les système de dépendances existent alors qu'ils sont parfois pénible, c'est qu'il doit y avoir une raison. Yannick
      • [^] # Re: Dépendances

        Posté par . Évalué à 7.

        En fait, la seule source de paquetages, en gros, sous Slack, c'est Volkerding. Donc, soit tu utilises une version précise de la Slack et dans ce cas, tout est cohérent, soit tu tourne avec la Current et dans ce cas, si tu upgrades régulièrement, tout est cohérent aussi. Donc, il n'y a pas besoin vraiment de gestion des packetages et comme il n'y a qu'une pu deux releases par an, c'est pas très dur de rester cohérent. Pour le reste, soit tu compiles, dans ce cas, configure t'indiquera ou non s'il manque une lib, soit du transforme des rpm en tgz slackware mais là, tu peux effectivement avoir quelques problèmes. Le fait est que : 1/ Si tu n'es pas du genre à updater ta machine, la distrib est plutôt pas mal achalandée et donc tu n'a que peu l'occasion de devoir compiler des trucs. Les trous de sécurités font généralement l'objet de nouveau packages pour ta version de distribe spécifiquement, donc pas vraiment de problème. 2/ Si tu es du genre à vouloir une distribe dernier cri, la Current est stable et colle en général très bien à l'actualité. Donc, tu n'as que rarement des problèmes de dépendances. Bref, comme les autres, je me passe très bien des dépendances. Cordialement,
        • [^] # Re: Dépendances

          Posté par (page perso) . Évalué à -6.

          Ça ne répond pas à la question. Comment fais-tu pour installer toutes les bibliothèques dont dépend un paquet ? Qui plus est, je suis assez bien placé pour savoir que quand on utilise une version de développement, il est impossible de tout recompiler en même temps, ce qui conduit à un système tout cassé si les dépendances ne l'empêchent pas. Bref, les dépendances ne sont pas là pour faire chier, mais pour traduire sous forme compréhensible par l'ordinateur l'ensemble des interactions entre les programmes. Le système peut ainsi les gérer automatiquement (par exemple avec APT ou urpmi) mais surtout il empêche de faire des conneries, et ça c'est géré dans la couche inférieure (RPM ou dpkg). Si on ne fait pas confiance à APT ou urpmi pour résoudre les dépendances (ce qui peut se comprendre, les algorithmes ne sont pas parfaits), il est parfaitement possible de s'en passer. Par contre, ne pas avoir de dépendances du tout dans la couche inférieure, c'est une catastrophe qui peut très facilement conduire à casser tout le système.
          • [^] # Re: Dépendances

            Posté par . Évalué à 2.

            Bin c'était pourtant clair...

            Tu veux installer un(e) programme/bibliothèque :
            - soit tu le compiles et au moment du ./configure, il te dira qu'il te manque telle ou telle bibliothèque que tu devras installer (et hop, appel récursif au début de mon message ;-)
            - soit tu vas le chercher directement sur le site de slackware et là tu sais que t'auras un truc qui marche, vu que les packages entre eux sur le site sont cohérents.

            Et voilà...
            • [^] # Re: Dépendances

              Posté par (page perso) . Évalué à -5.

              Dis-moi, tu as lu ce que j'ai écrit avant d'y répondre ? Je sais bien que ce n'est pas tellement la tradition ici (il vaut mieux poster un truc bien bateau vite fait dès que quelqu'un dit quelque chose de plus compliqué que « Redhat sux, KDE rox », histoire de gagner des XP), mais je t'assure que ça peut servir.
    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Pierre, je n'aurait pas dit mieux que toi :-) En lisant l'article, je m'appretait a écrire exactement la mème chose que toi. En bref ... PAS MIEUX A++
    • [^] # Re: Dépendances

      Posté par . Évalué à 1.

      Je suis d'accord sur le "non-pratique" des dépendances, elles interdisent l'installation d'une appli en beta et de revenir en arrière. Il y a peut-être un moyen de le faire, mais à chaque fois sur Suse ou Redhat j'ai été obligé de tout réinstaller peu de temps après.

      Mais je trouve un autre avantage à la SlackWare, ceux sont les fichiers de config. Simple, standard ils sont faciles à éditer à la main. Une interface graphique peut faire pour vous, mais
      1) on n'apprend rien sur le fonctionnement de son système.
      2) on n'optimise pas son système.
      3) quand on a un serveur sans X, tout se complique.

      Je ne pense pas que la Slack est la meilleur, mais elle l'est pour mes besoins.

      PS: Quand vous connaissez bien une Slack, il est facile d'administrer de gros serveur sous AIX, HP-UX ou autres.
      • [^] # Apprentissage grace à Slackware

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est vrai, c'est arrivé pour moi.

        J'ai débuté avec la Slack et en ai jamais démordu, j'ai donc beaucoup appris :)

        Je bosse maintenant dans une société qui dispose de serveurs sous AIX, Digital Unix (merde, Compaq) et HP-UX. Résultat, apprentissage très très rapide de ces systèmes car la base était déjà là par 'le manque de convivialité' tant reproché.

        En un mot, merci Patrick
  • # hotplug

    Posté par . Évalué à 10.

    un truc intérréssant est la détéction quasi -automatique du matériél par hotplug
    la carte son est détécté sans probléme
    hélas je n'ai pas de matériel exotique donc pour le reste je ne sais pas
    • [^] # Re: hotplug

      Posté par . Évalué à 10.

      Sans vouloir troller, c'est plus dû au dernier noyo 2.4 avec des modules bien chargés comme il faut qu'à autre chose. Bon c'est vrai, le coup d'avoir une bonne config de modules.conf et compagnie c'est grâce a une bonne distrib, mais c'est aujourd'hui pratiquement partout le cas.
      • [^] # Re: hotplug

        Posté par . Évalué à 4.

        je te parle de script de détéction automatique tu n'as rien a faire la distribution non plus
        jusqu'a présent la carte son n'était pas autoprobé le reste non plus avec la slackware
  • # Téléchargements

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le serveur principal ftp.slackware.com est bien entendu surchargé d'utilisateurs, il va donc falloir que les miroirs se mettent à jour. Pas facile vu que... le serveur principal est surchargé. :-(

    Bref, il faut attendre quelques jours, voire une semaine, que la situation se stabilise. Heureusement, il y a pas mal de miroirs en Europe, et une fois ceux-ci mis à jour, ça devrait être le bonheur.

    J'ai parcouru la liste des miroirs Slackware ce matin, voici quelques commentaires :

    [http|ftp].slackware.at: slackware-8.1, slackware-current fréquemment mise à jour, slackware-8.1-iso

    sunsite.informatik.rwth-aachen.de: slackware-7.1, slackware-8.0, slackware-8.1 (toutes avec leurs isos), slackware-current à peu près à jour

    ftp.lip6.fr: slackware-8.1, slackware-8.1-iso

    ftp.heanet.ie: slackware-8.1, slackware-current fréquemment mise à jour, pas d'iso

    ftp.edisontel.it: slackware-7.0, slackware-7.1, slackware-8.0, slackware-8.1 (toutes avec leurs isos), slackware-current à jour

    dl.xs4all.nl: slackware-7.0, slackware-7.1, slackware-8.0, slackware-8.1 (toutes avec leurs isos), slackware-current à jour

    ftp.nluug.nl: slackware-3.3, slackware-3.4, slackware-3.5, slackware-3.6, slackware-3.9, slackware-4.0, slackware-7.0, slackware-7.1, slackware-8.0, slackware-8.1 (toutes avec leurs isos, à partir de 7.0 bien sûr), slackware-current pas du tout à jour (juillet 2002)

    sharon.esrac.ele.tue.nl: slackware-1.1.2 (!!!), slackware-8.0, slackware-8.1, slackware-current à jour, pas d'iso

    slackware.linux.no, ftp.rtfm.no: slackware-8.1, slackware-8.1-iso, slackware-current/9.0 fermées pour cause de réflection en cours ;)

    Bon, je me suis arrêté là dans la liste, il y a encore plein de miroirs avec bande passante conséquente en Espagne, au Portugal, en Suisse, en Suède et en Europe de l'Est. Un petit tour sur www.slackware.com/getslack pour la liste.
  • # Ca le fait !

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    coOol
    Je l'attendais depuis 8 mois :)
    Néanmoins, j'ai une appréhension : si la 8.1 a fait mon bonheur, je me souviens que la 8.0, par contre était relativement bogguée (ex: impossible de localiser le système alors qu'avec le même ~/.profile sur la 8.1, tout marchait nickel).
    Donc, quid de cette 9.0 ?
    Cela étant dit, ça ne va pas m'empêcher de me ruer vers le ftp le plus proche (en espérant qu'il ne soit pas linuxfrisé).
    Longue vie à la Slack, Pat for president :)

    A noter que le principal reproche que l'on fait à la Slack, à savoir la non gestion des dépendances, ne m'a jamais posé de problèmes puisque cette distrib', sur un seul CD, propose tout les outils pour compiler les sources. Dès lors je fais une install complète de la distrib' - sauf KDE :( - et dès que j'ai besoin d'un truc, je le télécharge et le compile.
    Ajoutez à ça des scripts de configuration clairs et très bien commentés, et je peux vous dire qu'ayant découvert Linux avec une Slack, j'ai enormément et rapidement appris sur ce système.
    Quand je pense aux pauvres debianistes (nooon, seulement certains, bien sûr :) qui, outre le fait de devoir faire le tri dans le tas de CDs et les milliers de packages, se contentent de faire des apt-get (on se demande de quoi ils ont encore besoins...) et se prennent pour des hackers. Mais c'est vrai que c'est bien pratique pour les mizajours...
    • [^] # Re: Ca le fait !

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      je me souviens que la 8.0, par contre était relativement bogguée (ex: impossible de localiser le système

      Gni? J'ai trois Slackware 8.0 ici, et je n'ai aucun problème de localisation.
    • [^] # Re: Ca le fait !

      Posté par . Évalué à 8.

      se contentent de faire des apt-get (on se demande de quoi ils ont encore besoins...) et se prennent pour des hackers c'est vrai pour moi je me contente de faire des apt-get par contre jamais je ne me suis pris pour un hacker, je me considère comme un utilisateur 'moyen' par manque de temps. Je me suis arrêté à la debian car elle correspond mes besoins et mes contraintes : - manque de temps - poil dans la main (énorme) - manque de compétence et de connaissance pointue du système Linux Je crois que la réputation de debian comme distrib élitiste est surfaite, elle doit dater de l'ancien temps ... D'une manière générale, je ne crois pas qu'on puisse faire un classement, même grossier, des distribs en fonction du niveau de leurs utilisateurs. Va voir les archives des listes de diffusion debian "users" et tu verras que le niveau n'est pas forcement élevé. C'est le signe que la distrib est de plus en plus accessible.
      • [^] # Re: Ca le fait !

        Posté par . Évalué à 6.

        Je crois que la réputation de debian comme distrib élitiste est surfaite, elle doit dater de l'ancien temps ... Je n'ai jamais compris cette réputation. J'ai installé ma Debian il y a trois ans et depuis son "administration" se limite à lancer des apt-get update && apt-get dist-upgrade de temps en temps et c'est tout. Là, je viens de passer en glibc 2.3 et tout s'est passé comme un charme. Plus besoin de m'emmerder à récupérer des tar.gz, à lancer ./configure pour m'apercevoir que la libMachin-0.2.3 n'est pas là, aller fouiller tout internet à sa recherche, la récupérer, lancer ./configure et m'apercevoir que la libTruc-0.6.5 n'est pas là, .... ad nauseam. Debian, la distrib des fainéants ! Debian, la distrib des gens qui ont mieux à faire que de regarder leur machine compiler ! :)
        • [^] # Re: Ca le fait !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Dans l'ancien temps, Debian n'avait pas une réputation élitiste. Tout au plus, on critiquait son installeur de packages à l'interface rebarbative (souvenirs, souvenirs...) Je pense que cette réputation, cette rumeur d'élistisme est apparue lorsque Mandrake est devenue populaire. Certains critiques et testeurs ont alors souvent mentionné Slackware et Debian (et parfois SuSE) comme étant des distributions élitistes, "anciennes", pour mieux vanter les distributions plus "user-friendly" en comparaison.
    • [^] # Re: Ca le fait !

      Posté par . Évalué à 2.

      Quand je lis ca j'ai un peu honte d'avoir une Slack. On dirait Jean-Kevin qui vient d'installer Gimp (c mieu queu fotoshope). Serieusement, la Slack tient principalement par l'immobilisme des gens comme moi qui n'ont encore jamais fait l'experience d'une Debian ou d'une Suse. J'aime beaucoup ma Slack, car elle me donne le sentiment de s'installer une fois pour toutes et de me dire "voila, maintenant je te laisse gerer ton systeme a ta guise, fais pas trop de betises". Neanmoins, tous les administrateurs de gros reseaux que j'ai connus ne voulaient surtout pas s'em***der avec une Slack. Quant-a la qualite de la 8.0, je confirme avoir eu plusieurs problemes avec elle, notemment des fichiers de config importants qui n'etaient pas copies sur le disque dur lors de l'installation (dans XFree notemment).
      • [^] # Re: Ca le fait !

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne peux donner que mon cas personnel, donc pas représentatif mais je suis venu à la Slack **après** être passé par SuSE, Mandrake, Red Hat et Debian.
        Et je connais pas mal d'admin réseau qui ne jurent que par la Slack : sur des serveurs réseaux en prod, tu ne fais que des upgrades de sécurité et tu ne t'amuses surtout pas à bricoler des distribes intermédiaires à coup d'unstable ou de current. Donc, le système de packages supportant les dépendances est pratiquement inutile. Par contre, la simplicité d'administration de la Slack la rend très appropriée pour ce genre de choses.

        Cordialement
      • [^] # Re: Ca le fait !

        Posté par . Évalué à 3.

        "la Slack tient principalement par l'immobilisme des gens comme moi qui n'ont encore jamais fait l'experience d'une Debian ou d'une Suse"

        Pas d'accord du tout !
        va faire un tour sur alt.os.linux.slackware, et outre la quantité phénoménale de troll, tu verras un bon nombre de gens qui ont quitté la bergerie pour y revenir rapidement.

        En ce qui concerne les administrateurs qui preferent des distribs autres que la slackware, ca se comprend: debian, redhat, mandrake et consort font tout pour faciliter la vie de ces administrateurs: mises à jour automatiques des packages, update de sécurité ...
        mais si ces memes administrateurs se mettent à vouloir personnaliser un peu leur systéme (au niveau securité bien sur), ils vont devoir mettre les mains dans le cambouis et trafficoter les fichiers de conf à la main, tout comme avec une jolie slackware :)

        Experience vecu par mon admin system/reseau: il utilise la mandrake pour toutes ses machines pour sa facilité d'installation et de maintenance des packages; mais depuis qu'il a compris que les config par defaut n'etaient pas toujours adaptées à ce qu'il voulait, il fait toutes les config avec ses petites mimines dans les fichiers qui vont bien.. comme il l'aurait fait avec une slackware.

        En conclusion, la slackware ne se maintient pas par defaut comme tu sembles le dire, mais parce qu'elle correspond au besoin d'un certain nombre d'utilisateurs qui souhaitent avoir un controle complet sur leur machine, sans dépendre des systemes de packages contraignant: avec plusieurs dizaines d'applications dependant artificiellement d'une version precise d'une library, amuse toi à upgarder cette meme library vers sa version superieur juste parce que tu veux tester un soft qui lui depend réellement de cette version précise: mon experience m'a prouvé qu'a force d'abuser des options --force, à un moment ou à un autre j'etais obligé de reinstaller le systeme pour voir qqchose de propre, chose qui n'arrive pas avec une slackware

        meuh non je suis pas amoureux de la slack ... :)

        Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ?

  • # Release Notes

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Elles sont un peu plus détaillées que la news de LinuxFr (forcément), et elles sont là : http://www.slackware.at/data/slackware-current/ANNOUNCE.9_0(...)

    On rappelle que Slackware doit sa réputation et ma sympathie, entre autres, au fait que Patrick installe et configure les logiciels selon les instructions de leurs auteurs (dans la mesure du possible), là où d'autres distrib se permettent de tout bouger et bidouiller pour "améliorer l'expérience de leurs utilisateurs".
    • [^] # Re: Release Notes

      Posté par . Évalué à 10.

      là où d'autres distrib se permettent de tout bouger et bidouiller pour "améliorer l'expérience de leurs utilisateurs".

      C'est un point de vue très controversé à mon avis car par exemple sous Debian lors de l'installation d'un soft on sait de suite que la config sera dans /etc/, que les logs seront dans /var/log etc, à chaque installation de soft on garde ses marques...
      • [^] # Re: Release Notes

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        ... que les libs seront dans /usr/lib/libbidule.so ... ah non pardon on vient de me faire signe que par exemple pour lua ce n'est pas le cas... evidemment meme chose pour les includes qui sont dans /usr/include/lua40/ ou lieu de /usr/include tout court... tres pratique tout ca pour les scripts genre configure...
        • [^] # Re: Release Notes

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Mettre ses include dans un sous répertoire de /usr/include n'a rien d'extraordinaire, est en fait une bonne idée qui permet de s'y retrouver plus facilement, et n'a pas l'air de gêner configure et consorts. En tous cas, j'ai jamais eu de problème pour compiler des programmes qui dépendaient de ao, ogg, vorbis, ncurses ou openssl. boa13@slack80:$ find /usr/include -type d -maxdepth 1 -printf "%P " | sort et ss ext2fs e2p uuid pcmcia mysql ao ogg vorbis rpcsvc rpm g++-3 db1 db2 db3 gnu net nfs rpc sys arpa bits scsi neteconet netpacket netax25 netinet netrose netash netipx netrom netatalk protocols ncurses p2c readline slang pygtk guile-readline guile libguile apache php atalk openssl breakpoint libexslt libxslt libxml2 curl python2.2
    • [^] # Re: Release Notes

      Posté par . Évalué à -1.

      C'est le principe d'une distrib. J'ai pas envie qu'on me refile un gros bordel sans cohérence sous pretexte que tel auteur veut que ça soit comme ça. Une distribution, ce sont des gens qui font des choix pour toi. Si ils ne te plaisent pas, tu en choisis une autre (il y a le choix) ou tu fais ton linux toi même avec une LFS. Les logiciels libres te permettent de choisir ; c'est-y pas beau la vie ?
      • [^] # Re: Release Notes

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Par contre, l'intérêt d'utiliser des logiciels peu ou pas modifiés par ta distrib, c'est que la migration vers une autre distrib est plus facile, les fichiers de config plus portables, ... C'est sans doute une des raisons qui font que la slack à la réputation d'être très pédagogique.
  • # Morte

    Posté par . Évalué à -10.

    Pour moi cette distrib est deja morte, ne serait ce que parce qu'une personne only la gere.
    • [^] # Re: Morte

      Posté par . Évalué à 4.

      ça c'est argumenté ! Patrick fait du tres bon boulot, et tout seul c'est vrai ! et regarde le boulot accompli, il arrive a faire une distrib a lui tout seul !!! ça fait quelques années déjà qu'il fait ce boulot, et la slack n'est pas morte, loin de là. <mode=argument_a_la_con>toi t'es déjà mort, parce tu gère ta life tout seul.... </mode=argument_a_la_con>
      • [^] # Re: Morte

        Posté par . Évalué à -10.

        oui c'est argumente comme tu le dis. je ne dis pas que son boulot est mal fait, je dis qu'avec une personne, un jour ou l'autre ca va etre la merde. le fait qu'il n'y ait tjs pas de gestion de package en est une preuve evidente. rappelle toi aussi quand pendant un certain temps le site web n'etait pas accessible pour je ne sais quel couille, bref, pas le pied. on se demande pourquoi certaines ecoles informatiques ne collaborent pas a cette distrib. je ne parle pas de ton dernier "argument" si c'en est un.
        • [^] # Re: Morte

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          je ne dis pas que son boulot est mal fait, je dis qu'avec une personne, un jour ou l'autre ca va etre la merde. Ouais, ben ça fait plus de trois mille jours que ça marche... Tant que Patrick Volkerding a une communauté active derrière lui, ça continuera à marcher.
        • [^] # Re: Morte

          Posté par . Évalué à 2.

          mais s'il n'y a pas de gestion des dependances, c'est parce que c'est son choix ! il n'a pas trouvé de solutions idéal, alors plutot que de faire un truc qui marche plus ou moins bien, il prefere ne rien faire du tout. franchement si tu gere bien ta distrib, tu peux la faire evoluer à la mano. et le jour où tu es "trop" a la bourre par rapport a une bleeding-edge distrib, tu réinstalle tout (bien sur tes differents repertoires - /home, /usr/local, etc... - sont bien sur des partitions différentes....)
        • [^] # Re: Morte

          Posté par . Évalué à 5.

          > le fait qu'il n'y ait tjs pas de gestion de package en est une preuve evidente. pkgtool est un outil pour gerer les packages sous slackware. Tu voulais p-e parler des dépendances ? Il y a un certain nombre d'utilisateur qui prefèrent gérer eux même ces dépendances (cf. + haut). Il semble que c'est un choix de la distribution de ne pas s'attarder sur cela. Je ne vois pas d'evidence ...
        • [^] # Re: Morte

          Posté par . Évalué à 2.

          >rappelle toi aussi quand pendant un certain temps le site web n'etait pas accessible pour je ne sais quel couille, bref, pas le pied. La raison on en avait parlé à l'époque: Un DDOS http://linuxfr.org/2002/12/19/10737.html >je ne dis pas que son boulot est mal fait, je dis qu'avec une personne, un jour ou l'autre ca va etre la merde. Si un politique n'est pas TA politique c'est forcement de la merde ? L'avantage de travailler seul, c'est que c'est pas par divergeance d'opinion que la merde va apparaitre. Je vais pas perdre mon temps à argumenter contre ton opinion, ca a déjà été fait et autant taper sur un mur avec les poings pour qu'il s'éffondre.
      • [^] # Re: Morte

        Posté par . Évalué à 1.

        toi t'es déjà mort, parce tu gères ta life tout seul Mouais... Y a t'il un pilote dans l'avion Pwet? Son encéphale est-il cliniquement mort ou n'emet-il qu'une espèce de glaire brune? Je me pose la question...
    • [^] # Re: Morte

      Posté par . Évalué à 1.

      Wow ... Ca c'est hautement constructif ... Je n'ai jamais pigé l'intérêt qu'il y a à envoyer des trolls, surtout de ce modèle. Alors, est-ce que qqn pourrait m'expliquer ? Je sèche, là.
    • [^] # Re: Morte

      Posté par . Évalué à -8.

      TA GUEULE PWET
    • [^] # Re: Morte

      Posté par . Évalué à 5.

      Mouais.
      A mon avis, la Slack a le ratio <nb d'utilisateurs/nb de développeurs> le plus élevé de toutes les distributions.Je pense que Patrick Volkerding en vit bien.
      A ce propos, je rappelle au passage ici que, si la Slack a été, est et sera toujours en téléchargement libre, essayez au moins une fois de lui en acheter une version, quitte à télécharger les autres. Ce sera sympa et ca assurera qu'il continue. :-)

      Cordialement,
  • # Re: Sortie de la slackware 9

    Posté par . Évalué à 1.

    "Mais la Slackware reste une distrib incontournable ne serait-ce que pour ses mises à jour régulières" Est ce que quelqu'un pourrait me dire si il ya un site "officiel" ou l'on trouve ces mises a jours ou bien est ce qu'il faut aler chercher nous memes les mises a jours des different packages ? Alex
    • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

      Posté par . Évalué à 2.

      ben il suffit de lire régulièrement le changelog du ftp officiel ou d'un miroir à jour. l'adresse du site officiel est dans la news. Si ce site en lui même n'est pas toujours mis à jour, le ftp, la mailing list et les changelog si.
    • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Est ce que quelqu'un pourrait me dire si il ya un site "officiel" ou l'on trouve ces mises a jours ou bien est ce qu'il faut aler chercher nous memes les mises a jours des different packages ? Je ne vois pas très bien la différence entre les deux alternatives que tu présentes. En gros, ce que je fais : * Je suis abonné à slackware-security, qui annonce les mises à jour de packages lorsque des problèmes de sécurité jugés sérieux interviennent. En général, la dernière version stable et la version -current reçoivent ces mises à jour (voir le site web de Slackware pour s'inscrire) * Je consulte plus ou moins régulièrement les ChangeLog, qui listent toutes les mises à jour faites sur slackware-current (ils sont notamment dispo sur le site web de Slackware) * Je suis par d'autres moyens (leur mailing lists perso) les logiciels qui m'intéressent tout particulièrement (vim, par exemple) Quand je veux un package, je vais le chercher sur un des miroirs à jour du FTP Slackware (le plus souvent sur slackware.at). Les nouveaux packages sont soit dans slackware-N.N/patches ou dans slackware-current. linuxpackages.net propose aussi tout un tas de packages non officiels. Par ailleurs, si j'étais un gros dur de la sécurité, je m'abonnerais bien sûr aux diverses liste d'annonces existant sur Internet. Maintenant, pour ce qui est de Slackware 9.0, les choses semblent évoluer (c'est pas nouveau, mais ça à l'air de bien fonctionner maintenant). * D'une part checkinstall est maintenant inclus dans Slackware (section "extra"), ce qui permet de facilement créer ses propres packages (très cool) * D'autre part il y a swaret, mentionné plus haut, qui devrait t'éviter d'aller lire les ChangeLog et d'aller choper les packages sur le FTP, puisqu'il le fait de lui-même semble-t-il. :)
      • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

        Posté par . Évalué à 1.

        Personnellement je me rendais (oui car je suis passé à Debian) www.linuxpackages.net Sinon ce que j'adorais sur la slack c'est ses scripts de démarrage... Très bien et supre easy à optimiser..
      • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

        Posté par . Évalué à 1.

        Et comment ces outils fonctionnent-ils?? Désolé si ma question paraît idiote mais je n'y connais pas gd-chose :(
        • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Euh, j'ai peut-être pas été assez clair...

          * Abonnement à la liste de sécurité : voir http://www.slackware.com/lists/(...)
          * Consultation du ChangeLog : http://www.slackware.com/changelog/current.php?cpu=i386(...)
          * Télécharger des packages : http://www.slackware.at/(...) ou ftp://ftp.slackware.at/(...) ... aller voir dans slackware-9.0/patches ou slackware-current/slackware

          * checkinstall ... le package est dans slackware-9.0/extra ... pour ce qui est de s'en servir ... je sais pas encore, faudra lire la doc ;-)
          * swaret ... jamais essayé ... voir sur le site sourceforge cité plus haut
          • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

            Posté par . Évalué à 2.

            Je viens de tester checkinstall sur xine : du tonnerre!
            Se faire ses propres packages était déjà pas très compliqué mais là c'est encore mieux : au lieu de faire un 'make install', du lance checkinstall avec quelques options et ça t'installe le soft tout en te créant un package tgz, que tu peux enlever à loisir avec removepkg.
            Simple, efficace, sans tarabistouille débile, du pur Slackware, quoi. Ca te f ait même le bon nom à la mode Slack 8.1+, avec archi, release, version et build. Le top.
            Je n'avais pas fait gaffe que c'était en extra (pourtant je suis activement la current). Merci d'en avoir parlé, ca va me simplifier la vie! :-D

            Cordialement,
  • # Installation par ftp ?

    Posté par . Évalué à 2.

    On ne peut pas l'installer par ftp la Slackware ? Je n'ai rien vu dans la doc à ce propos.
    • [^] # Re: Installation par ftp ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je ne crois pas. Par contre, tu peux rapatrier tous les packages dont tu as besoin et l'installer "à partir de ton disque dur". Tu peux aussi faire une install en réseau : il te faut partager tes packages par NFS pour ça. Il y avait à un moment quelques fous qui offraient des Slackware par NFS, live sur Internet... C'est vrai que c'est un peu irritant de ne pas pouvoir installer par FTP, mais en même temps, ça permet d'éviter que des gros bourrins avec des grosses connections n'effectuent cinq ou six installations, en téléchargeant cinq ou six fois les packages sur le FTP...
      • [^] # Re: Installation par ftp ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        En fait il existe deux methode non officielle pour une install via FTP - une nécessite l'image de disques téléchargeables sur ftp.eunet.be sous /pub/linux/slackware/jph - l'autre est décrite ici : http://slackftp.sourceforge.net/ Voila pour le tip.
  • # Re: Sortie de la slackware 9

    Posté par . Évalué à 1.

    Est-ce vrai que la Slack est plutôt pour ceux-ki-si-konnaisse?? Parce que je suis sous Slack 8.1 depuis des mois, et j'arrive relativement à m'en sortir, en ayant compilé Apache, Perl, PHP, SSH... à la main et ayant configuré les différents scripts shell pour que tout tourne comme je l'entends... Alors que je suis un gros nul en informatique (suis webmaster en fait) ;) Perso, elle me satisfait pleinement, et j'attends patiemment quelques jours avant de télécharger la nouvelle version...
    • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

      Posté par . Évalué à 2.

      Si t'as fait tout ca t'es pas un gros nul, t'es juste un utilisateur moyen, voire moyen+. Et si t'es moyen+ c'est parce-que t'as une Slack qui t'y oblige. Sur une autre distrib, tu peux devenir moyen+ mais la distrib ne t'y oblige pas.
      • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Si le monsieur il te dit qu'il est un gros nul en informatique, il doit mieux le savoir que toi bon sang ! C'est dingue comme certaines personnes ne peuvent pas accepter le point de vue des autres.
      • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

        Posté par . Évalué à 1.

        Disons que je ne suis pas un expert loin s'en faut, c'est à force de bidouillages et de recherches sur le net, cela fait à peu près un an que je suis passé sous Linux (grâce|à cause) d'un Windows qui avait planté méchamment ce jour là (souvenir, souvenir :))
        Tout ça pour dire que si on cherche un minimum (sur le net surtout, merci Léa-linux ;)), on peut s'en sortir...
    • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

      Posté par . Évalué à 3.

      Est-ce vrai que la Slack est plutôt pour ceux-ki-si-konnaisse??

      Non. C'est la distro avec laquelle j'ai fait mes premières armes sous Linux, et à l'époque je ne connaissais que MS DOS 5 et Windows 3.1, et je n'avait pas accès au net :-) Ca ne m'a pas empeché de m'en sortir.
  • # Installation

    Posté par . Évalué à 1.

    Quand j'ai installé la Slack 8.1, j'ai eu un problème au niveau du boot : j'avais déjà Mandrake présent sur mon system avec lilo installé dans le MBR, et lors de l'installtion de la Slack, j'ai demandé à booter sur la partition / (car j'ai tout mis dedans -> /dev/hda10). Puis, j'ai reconfiguré le lilo de la Mandrake pour avoir le choix entre les deux, mais /sbin/lilo me donnait un message d'erreur (un problème de reg. de mémoire). Alors que la même opération avec une Debian a marché sans problème. Comment remédier à ça. Et d'autre part, est-ce possible d'avoir la Slack en français ? Merci d'avance.
    • [^] # Re: Installation

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour franciser la Slack : http://lea-linux.org/software/slackconfig.php3#franciser
  • # Re: Sortie de la slackware 9

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Delire comme a chaque fois qu'une nouvelle release d'une quelquonque distribution sort les utilisateurs d'une autre distribution cherche à se justifier sur le choix de la leur :-) En bref j'ai voulu savoir ce que les utilisateurs pensaient de LEUR distribution et je suis donc aller voir sur Freshmeat le rating de chaque distributions ... voila ce que ca donne : Slackware : 9,22/10 Linux From Scratch : 8,71/10 Debian : 8,59/10 Mandrake : 7,59/10 Redhat : 7,42/10 Je vous laisse allez voir par vous meme pour toute autre distribution que vous utilisez ... Tout compte fait elle a pas l'air si mauvaise que ca ma Slack ... Allez tient, j'vais m'autoriser un upgrade en 9.0 ... A++
    • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

      Posté par . Évalué à 1.

      Gentoo : 9,23/10 Je me suis dit oué la distrib que j'utilise a gagné ^_^\/ Mais je reregarde la slack, elle est passée à 9,24. Des lecteurs de linuxfr sont surement passé par là :) Bon suis sencé bosser moi ....
    • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

      Posté par . Évalué à 8.

      C'est assez "bidon" ces sondages et on le sait tous.
      Point bizarre :
      - 94 votes sur slack
      - 21 votes sur redhat
      - 13 votes sur mandrake
    • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

      Posté par . Évalué à 6.

      > Delire comme a chaque fois qu'une nouvelle release d'une quelquonque distribution sort les utilisateurs d'une autre distribution cherche à se justifier sur le choix de la leur :-)

      Ben si les utilisateurs de slack ne disait pas que les dépendances ça ne servent à rien, ça se passerait beaucoup mieux. De plus cette argument est un peut "tordu" car dpkg ou rpm tu peux tout faire en ignorant les dépendances (flag --nopeds avec rpm). Donc un système basé sur rpm peut s'utilise par une slack sur ce point.
      • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

        Posté par . Évalué à 3.

        Ils répondent généralement ca aux emmerdeurs dont la seule critique sur la Slack, que par ailleurs ils ne connaissent pas, est :"dommage que son système de package soit aussi primaire et ne gère pas les dépendances alors que ma Debian/Mandrake/Red Hat avec apt-get/urpmi .....".
        Bref essayez avant de critiquer : vous verrez qu'on se passe fort bien du système de dépendances.

        Cordialement,
        • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

          Posté par . Évalué à 6.

          J'arrive pas à comprendre cette aversion pour un système des gestions de dépendance des utilisateurs de slack. Si je passe de gnucash 1.4 à 16 sous rpm, je sais que j'ai divers libs à mettre à jour. Si je décide de mettre à jour une librairie, je peux savoir quels sont les programmes impactés et faire un choix de mise à jour plus réfléchis. Je peux aussi tester après la mise à jour toute les applis qui dépendent de la lib car je peux connaitre les applis qui utilisent la lib. Si je fais une mise à jour de gnucash 1.4 vers 1.6, avec slack je suis aussi obligé de mettre les librairies à jour. J'aimerai que l'on m'explique clairement quel est l'avantage de ne pas avoir de gestion de dépendance. Car franchement je ne vois pas. Les dépendances existent sous slack comme sous rpm et deb. Être sous slack ne supprime pas les dépendances ! Une lib 2.2.4 sous slack ne peut pas remplacer une 2.3.1 nécéssaire par un programme. La dépendance reste là avec un système de gestion de dépendance ou non.
          Bien sûr il y a des excès avec les dépendances. par exemple lorsqu'un logiciel est marqué comme marchant uniquement avec la version 1.3.41-1 alors que ça peut marcher très bien avec une 1.3.55. Mais à part ces quelques cas qui peuvent être résolues avec "rpm --nodeps" (et jamais --force !) voir la reconstruction rapide du paquet, il est où le problème.

          Il me semble qu'il y a en réalité deux reproches fait à redhat/mdk/deb sur ce point :
          1 on ne peut pas forcément installer un paquet d'une distribe 8.0 sur 7.2 par exemple. De même on ne peut généralement pas installer un paquet pour redhat sur mandrake.
          2 La complexité de certains distribes. Exemple : sous redhat gnucash 1.8 dépend de postgresql. rpm-build dépend de perl qui a plein d'autre dépendances etc... Les ramifications des dépendances sont très large.

          Alors n'es-ce pas plustôt la simplicité de la slack que vous aimez et non son absence de gestion de dépendance ?

          PS : un ancien utilisateur de slack.
          • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

            Posté par . Évalué à 2.

            En ce qui me concerne c'est tout a fait ca: cette simplicité implique une plus grande liberté.
            Les dependances imposées par les sytemes à base de rpm ou deb sont pour moi plus une contrainte qu'un reel avantage

            Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ?

            • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

              Posté par . Évalué à 6.

              > Les dependances imposées par les sytemes à base de rpm ou deb sont pour moi plus une contrainte qu'un reel avantage

              Je comprends toujours pas. Les "dependances imposées par les sytemes à base de rpm ou deb" existe aussi dans slack. rpm ou deb ne va pas définir uns dépendance qui n'existe pas. C'est même le contraire, il manque parfois des dépendances dans les rpm/deb.
              • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

                Posté par . Évalué à 2.

                Comme tu l'as dit au dessus, le système de package te mets des dépendances qui sont dues à la version trouvées sur la machine qui a servi à faire la package. Elles ne sont rarement une indication réelle de la version minimum qui est en fait compatible.
                Mais comme tu ne vas pas installer the rpm ou des deb en faisant des --nodeps tout le temps (sinon rien ne va marcher car tu auras plein de dépendances non résolues), tu upgrades des versions de librairies. Et du coup, tu te retrouves parfois avec des galères sur d'autres programmes qui utilisent les librairies upgradées mais pour lesquelles il y a un bug, etc.
                C'est pas grand chose, je te l'accorde, c'est juste casse pied.

                Au passage, si tu fais des nodeps tout le temps, alors plus aucune raison d'utiliser une debian ou une red hat. :-)

                Cordialement,
                • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

                  Posté par . Évalué à 5.

                  > Au passage, si tu fais des nodeps tout le temps Je ne le fait pas tout le temps. merci. Actuellement mon système n'a AUCUN paquet installé avec --nodeps. Je dis que c'est une possibilité pour contourné certaines dépendances abusives. C'est aussi pour montrer qu'un système rpm, par exemple, n'est pas tyranique. Tu as la même liberté d'avec Slack. > Comme tu l'as dit au dessus, le système de package te mets des dépendances qui sont dues à la version trouvées sur la machine qui a servi à faire la package. Non. Pour les librairies, la détection est automatique. Il n'y a aucun problème de dépendance pour passer de gtk+ 1.2.4 à 1.2.10. Lors du build, rpm ne va pas marque la dépendance "gtk+ = 1.2.4" mais "gtk+ >= 1.2.4". Notes que cette condition n'est pas satisfaite avec gtk+ 2.0. Et si tu ne veux pas mettre à jour gtk+ car il y a une dépendance du type "gtk+ >= 1.2.4" et que tu as gtk+ 1.2.3, tu peux rapidement refaire le paquet avec "rpm --rebuild". C'est le boulot du loader/ldd et des développeurs (regardes les liens générés par ldconfig dans /usr/lib). Même pour les modules perl il n'y a plus de problème. Petit exemple $ rpm -q -a --requires | grep \> | wc 534 1602 10054 $ rpm -q -a --requires | grep " = " | wc 205 615 3680 La très grande majorité des " = " sont lorsque plusieurs paquet binaires sont générés depuis un même paquet src.rpm. Exemple : mysql-devel 3.23.54 nécessite exactement mysql 3.23.54 XFree86 4.2.0 nécessite exactement XFree86-libs 4.2.0 De plus ce que tu dis est totalement contradiction avec les mises à jour proprosées par les distributeurs. Dernièrement Redhat a fourni une mise à jour de la libc (c'est pas rien). Il y a le passage de la version 2.2.93 à 2.3.2. La mise à jour de cette librairie n'a demandée aucune mise à jour des applis. Bon, on va pas s'énervé jusqu'à la nuit des temps. Un utilisateur de Slack (donc de GNU/Linux) est mon amis :-). Je te souhaite que du bonheur avec Slack avec laquelle j'ai passé de bon moment.
                • [^] # Re: Sortie de la slackware 9

                  Posté par (page perso) . Évalué à -6.

                  Comme tu l'as dit au dessus, le système de package te mets des dépendances qui sont dues à la version trouvées sur la machine qui a servi à faire la package. Elles ne sont rarement une indication réelle de la version minimum qui est en fait compatible. Elles sont une indication réelle de la version minimum qui est GARANTIE être compatible, et je t'assure qu'il ne faut pas déconner avec ça. Une bibliothèque partagée quelle qu'elle soit est un paquet difficile à maintenir.
  • # image ISO

    Posté par . Évalué à 1.

    vous avez trouver le fichier isolinux.boot dans le repertoire isolinux (ou ailleurs) qui permet de créer un fichier .iso avant gravage ?
    • [^] # Re: image ISO

      Posté par . Évalué à 1.

      ok -> [jesors] j'ai qu'a lire les fichiers jusqu'à leur fin
  • # Et hop !

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Thank you for shopping at Slackware Linux.
    Have a nice day!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.