Sortie de la version 7.12.0 de Bokeh

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Bruno Michel et Xavier Claude. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
25
7
mar.
2018
Doc

Bokeh

Bokeh est un portail documentaire libre et communautaire sous licence AGPL v3. Voici quelques évolutions majeures de cette version :

  • refonte complète de l’explorateur de fichiers ;
  • possibilité d’intégrer un kiosque de notices dans un article ;
  • suivi des nouvelles fonctionnalités de Bokeh depuis l’interface d’administration ;
  • amélioration de la compatibilité du serveur OAI avec Gallica et Europeana ;
  • ajout des connecteurs de ressources numériques : Skilleos, Omeka, Music Me.

La suite de la dépêche détaille ces fonctionnalités.

Refonte complète de l’explorateur de fichiers

L’explorateur de fichiers utilisé auparavant (composant externe) a été supprimé en faveur d’une version réécrite et intégrée au cœur de Bokeh pour répondre aux besoins de traitement formulés par les personnes en charge de l’administration des portails. Vous pouvez maintenant manipuler les fichiers et dossiers (importation, déplacement par glisser‐déposer, renommage, etc.), retailler et compresser les images tout en conservant les liens avec les données qui les référencent (articles, fiches bibliothèque, profils…).

En sélectionnant un fichier, vous pouvez aussi visualiser et modifier les articles, fiches, etc., qui l’incluent [voir en vidéo].

Explorateur de fichiers

Intégration d’un kiosque de notices dans un article

Bokeh intègre l’éditeur CKEditor 4 pour créer du contenu riche (notamment pour les articles). L’équipe de développement a créé un greffon qui permet d’insérer un kiosque de notices. Techniquement, on retrouve les mêmes paramètres et modes d’affichage que la boîte Kiosque ; le greffon offrira le même rendu [voir en vidéo].

Kiosque de notice dans un article

Suivi des nouvelles fonctionnalités

Le développement de Bokeh avance à un rythme soutenu. Les personnes qui n’administrent pas régulièrement l’outil peuvent se sentir déroutées de voir des changements. De plus, l’équipe de développement veut communiquer au mieux les nouvelles fonctionnalités aux utilisateurs et utilisatrices.

Chaque intégration de branche fonctionnelle s’accompagne d’une description, d’une vidéo et d’une entrée dans la page Fonctionnalités côté administration. Bokeh notifie les administrateurs et administratrices des nouvelles fonctionnalités à leur publication. La personne peut alors déclarer qu’elle en a pris connaissance et revenir sur les descriptions archivées des fonctionnalités si besoin [voir en vidéo].

Suivi des nouvelles fonctionnalités

Gallica et Europeana

Bokeh fournit un serveur OAI-PMH version 2.0 permettant à des tiers de moissonner les notices présentes sur le portail. Cela permet par exemple à Gallica de moissonner le portail des Médiathèques de Moulins pour importer leur patrimoine numérisé.

Patrimoine de Moulins sur Gallica

Nouveaux connecteurs de ressources numériques

Chaque nouvelle version de Bokeh apporte son lot supplémentaire de connecteurs. Ceux‐ci permettent d’aspirer des catalogues numériques externes pour les fédérer avec les fonds physiques des médiathèques. Bokeh propose aujourd’hui près d’une trentaine de connecteurs.

Les nouveaux :

Médiathèque numérique sur le portail de Valence‐Romans

  • # Collision de nom ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Il n'y aurait pas une collision avec le nom de la librairie python permettant de faire des graphs en HTML/Javascript ?

    • [^] # Re: Collision de nom ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Cette remarque est faite ici à peu près à chaque article sur les MAJ de Bokeh (le portail) ;)

      Il y a collision très partielle : "Bokeh-le-portail", c'est destiné à un public totalement différent de ceux qui s'intéressent à "Bokeh-la-librairie-python" : des bibliothécaires vs des développeurs.
      Nous n'avons jamais eu la moindre remarque à ce sujet dans le milieu qui s'intéresse à "Bokeh-le-portail", et je pense que les informaticiens qui s'intéressent à "bokeh-python" n'ont jamais entendu parler de l'autre Bokeh.

      Sauf ceux qui sont ici ;)

      • [^] # Re: Collision de nom ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Sachant que bokeh est un nom commun (d'origine japonaise) utilisé dans le milieu de la photographie, il existe encore plus de gens qui ne connaissent ni Bokeh-le-portail ni bokeh-python, mais qui connaissent le bokeh.

        • [^] # Re: Collision de nom ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Vu le logo, les auteurs de Bokeh le savent, mais c'est encore plus perturbant : à chaque article je crois qu'on va parler d'un projet lié à la photographie, à chaque fois je suis dépité.

      • [^] # Re: Collision de nom ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Sauf que dans ce milieu comme vous dites, il y a de nombreux informaticiens et des conservateurs chargés des SI documentaires.. Et ceux-là (dont je fais parti) ne comprennent pas qu'un logiciel documentaire ait le nom d'un terme photographique répandu. Pour augmenter sa visibilité et sa popularité, il serait peut être bon de trouver un nom qui ne prête pas à confusion sur le domaine couvert par ce logiciel.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.