SourceForge 3.0

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes : aucune
0
7
mar.
2002
Communauté
SourceForge 3.0 est disponible...

Mais trouver des informations à son propos relève du challenge. J'ai tenté de le tenir et je vous donne ici les résultats de ma promenade.

L'envoi de fichier joint étant actuellement non-fonctionnel sur LinuxFr (bug corrigé sur le CVS de Dacode), j'ai trouvé plus simple de le mettre en ligne.

Aller plus loin

  • # retg

    Posté par  . Évalué à -10.

    retgreg
  • # le contenu de l'article directement sur linuxfr.org

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

    SourceForge 3.0 est disponible, le saviez-vous ? (mars 2002)<br>
    <br>
    Disponible certes, mais VA Software Corporation est plutôt avare (et non pas
    aware) en renseignements. Sur son site, on n'apprend pas grand chose sur le
    produit et s'il l'on veut en savoir plus, on est renvoyé sur un formulaire pour
    prendre contact.<br>
    <br>
    Ce qu'on apprend néanmoins, c'est que SourceForge 3.0 gère les bases de données
    d'Oracle. On ne sait pas, par contre, s'il est possible de faire cohabiter
    SourceForge 3 avec PostgreSQL. Finalement, ne nous sont annoncés que des
    fonctionnalités de manière très générale, aucunes spécifités techniques.<br>
    <br>
    La Foire Aux Questions, elle, semble être plus parlante. Il est déjà explicite
    qu'il ne soit quasiment jamais question de Logiciel Libre. La seule occurence
    se trouve a propos de services ASP : il est précisé que SourceForge ne met pas
    à disposition de tel service pour le développement « non-OpenSource ».<br>
    De même, Il n'est pas précisé selon quelle licence est distribué SourceForge 3.
    Mais au-delà de ces arguments a silentio , nous pouvons lire que pour obtenir
    SourceForge, nous devons acheter une licence d'utilisation (« your organization
    is purchasing a license for it's use »). A priori, en prenant le terme ad
    litteram
    , cette licence ne donne le droit que d'utiliser et, de fait, il ne
    s'agirait donc en aucun cas de Logiciel Libre.<br>
    Par ailleurs lorsque sont données des listes de systèmes d'exploitations, celui
    de Microsoft puis celui d'Apple sont systématiquement mis en premier : c'est du
    détail mais c'est parlant, lorsqu'on est favorable à un système, lorsque ça ne
    coute strictement rien, on n'hésite pas à le mettre en avant.<br>
    <br>
    Au sujet de la dépêche postée par Loïc récemment, les commentaires ont montré
    que l'on pouvait nuancer ce qu'il disait : SourceForge ne peut pas avec ses
    nouveaux TOS (Terms Of Service) privatiser les logiciels diffusés selon une
    licence libre, c'est purement illégal. Ce qui est concerné est, par exemple, le
    contenu des forums, reports de bugs, compteur de visites... Mais tout ceci
    témoigne néanmoins de l'état d'esprit actuel de VA Software et présage
    largement de son avenir. Si le doute persistait, il me parait aujourd'hui
    relativement clair que le Logiciel Libre doit oublier ce partenaire qui, il fut
    un temps, lui a quand même beaucoup apporté, et s'en trouver d'autres.<br>
    <br>
    Nous avons déjà parlé ici de nouveaux hébergeurs potentiels comme tuxfamily et
    savannah, je signale au passage pour ceux qui envisager d'emménager chez ce
    dernier qu'il n'accepte que les projets diffusés
    selon une licence compatible avec la GPL et ne dépendant pas de logiciels
    diffusés selon une licence non-compatible avec la GPL. Ce qui signifie que les
    projets dépendant d'une JVM propriétaire risquent d'être recalés, que les projets basés sur PHP4 seront incités à supporter aussi PHP3.<br>
    <br>
    La page sur SourceForge :<br>
    <a href="http://vasoftware.com/sf/">http://vasoftware.com/sf/</a&(...)
    Les « infos » sur la version 3.0 :<br>
    <a href="http://vasoftware.com/sf/sf_30release.php">http://vasoftwar(...)
    La foire aux questions :<br>
    <a href="http://vasoftware.com/sf/sf_faq.php">http://vasoftware.com/(...)
    La récente dépêche de Loïc sur linuxfr :<br>
    <a href="http://linuxfr.org/2002/02/13/7097,0,0,0,1.php3">http://lin(...)
    Savannah :<br>
    <a href="http://savannah.gnu.org">http://savannah.gnu.org</a>&(...)
    Tux-family :<br>
    <a href="http://www.tux-family.org">http://www.tux-family.org</a&(...)
  • # l'article directement sur linuxfr

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    SourceForge 3.0 est disponible, le saviez-vous ? (mars 2002)



    Disponible certes, mais VA Software Corporation est plutôt avare (et non pas
    aware) en renseignements. Sur son site, on n'apprend pas grand chose sur le
    produit et s'il l'on veut en savoir plus, on est renvoyé sur un formulaire pour
    prendre contact.



    Ce qu'on apprend néanmoins, c'est que SourceForge 3.0 gère les bases de données
    d'Oracle. On ne sait pas, par contre, s'il est possible de faire cohabiter
    SourceForge 3 avec PostgreSQL. Finalement, ne nous sont annoncés que des
    fonctionnalités de manière très générale, aucunes spécifités techniques.



    La Foire Aux Questions, elle, semble être plus parlante. Il est déjà explicite
    qu'il ne soit quasiment jamais question de Logiciel Libre. La seule occurence
    se trouve a propos de services ASP : il est précisé que SourceForge ne met pas
    à disposition de tel service pour le développement « non-OpenSource ».

    De même, Il n'est pas précisé selon quelle licence est distribué SourceForge 3.
    Mais au-delà de ces arguments a silentio , nous pouvons lire que pour obtenir
    SourceForge, nous devons acheter une licence d'utilisation (« your organization
    is purchasing a license for it's use »). A priori, en prenant le terme ad
    litteram, cette licence ne donne le droit que d'utiliser et, de fait, il ne
    s'agirait donc en aucun cas de Logiciel Libre.

    Par ailleurs lorsque sont données des listes de systèmes d'exploitations, celui
    de Microsoft puis celui d'Apple sont systématiquement mis en premier : c'est du
    détail mais c'est parlant, lorsqu'on est favorable à un système, lorsque ça ne
    coute strictement rien, on n'hésite pas à le mettre en avant.



    Au sujet de la dépêche postée par Loïc récemment, les commentaires ont montré
    que l'on pouvait nuancer ce qu'il disait : SourceForge ne peut pas avec ses
    nouveaux TOS (Terms Of Service) privatiser les logiciels diffusés selon une
    licence libre, c'est purement illégal. Ce qui est concerné est, par exemple, le
    contenu des forums, reports de bugs, compteur de visites... Mais tout ceci
    témoigne néanmoins de l'état d'esprit actuel de VA Software et présage
    largement de son avenir. Si le doute persistait, il me parait aujourd'hui
    relativement clair que le Logiciel Libre doit oublier ce partenaire qui, il fut
    un temps, lui a quand même beaucoup apporté, et s'en trouver d'autres.



    Nous avons déjà parlé ici de nouveaux hébergeurs potentiels comme tuxfamily et
    savannah, je signale au passage pour ceux qui envisager d'emménager chez ce
    dernier qu'il n'accepte que les projets diffusés
    selon une licence compatible avec la GPL et ne dépendant pas de logiciels
    diffusés selon une licence non-compatible avec la GPL. Ce qui signifie que les
    projets dépendant d'une JVM propriétaire risquent d'être recalés, que les projets basés sur PHP4 seront incités à supporter aussi PHP3.



    La page sur SourceForge :

    http://vasoftware.com/sf/(...)

    Les « infos » sur la version 3.0 :

    http://vasoftware.com/sf/sf_30release.php(...)

    La foire aux questions :

    http://vasoftware.com/sf/sf_faq.php(...)

    La récente dépêche de Loïc sur linuxfr :

    http://linuxfr.org/2002/02/13/7097,0,0,0,1.php3(...)

    Savannah :

    http://savannah.gnu.org(...)

    Tux-family :

    http://www.tux-family.org(...)
    • [^] # Re: l'article directement sur linuxfr

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Et Berlios en Allemagne:
      http://www.berlios.de/index.php.en(...)
    • [^] # php3

      Posté par  . Évalué à -9.

      Lachez nous la grappe avec php3. Ca y est Free est passé à PHP4, le dernier gros point de blocage est levé.

      Oublions php3 sinon franchement ca servait à quoi de faire php4 ? Déjà qu'il faut penser à la nouvelle gestion de variable de php 4.1 ...


      -1 car écarté du sujet initial.
      • [^] # Re: php3

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        « Lachez nous la grappe avec php3. Ca y est Free est passé à PHP4, le dernier gros point de blocage est levé. »

        Et ?

        « Oublions php3 sinon franchement ca servait à quoi de faire php4 ? Déjà qu'il faut penser à la nouvelle gestion de variable de php 4.1 ... »

        Apparement tu ne comprends pas l'origines ni les raisons qui font que le support de php3
        .est demandé.
        Je te laisse t'informer.


        Quand au fait que ce soit « écarté du sujet initial », étant auteur du sujet initial, il me semble que cette question n'est pas hors-sujet.
        • [^] # Re: php3

          Posté par  . Évalué à -5.

          j'avais failli mettre "et d'autant plus si c'est (comme c'est la semble-t-il) un problème de licence".

          wééééé même pas peur
          • [^] # Re: php3

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Si les problèmes de licences t'indifferent, je ne comprend pas pourquoi tu lis les commentaires d'une dépêche pareille.
    • [^] # hébergement Savannah

      Posté par  . Évalué à 1.

      Savannah n'accepte que les projets diffusés
      selon une licence compatible avec la GPL et ne dépendant pas de logiciels diffusés selon une licence non-compatible avec la GPL.


      Aurais-tu un lien, STP ? Pas réussi à vérifier l'info à la source.

      Pourquoi cette restriction ? N'était-il pas plus simple et plus clair d'héberger n'importe quel soft libre ? Si la GPL sort de nouvelles versions, la GPL-compatibilité sera mouvante et ca risque de laisser des softs sur la touche. La définition du Libre me parait beaucoup plus solide.

      les projets dépendant d'une JVM propriétaire risquent d'être recalés

      JVM est une plateforme. Si Savannah exclue les plateformes proprio, alors on ne verra aucun soft libre spécifique win32, macos, ou solaris. Ce qui me parait trop réducteur.
      • [^] # Re: hébergement Savannah

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

        « Aurais-tu un lien, STP ? Pas réussi à vérifier l'info à la source »

        Pas de lien, mais au moment du choix de la licence, ne sont proposées que les GPL compatibles, pour en choisir une autre, il faut expliquer son choix.

        La raison principale est que savannah, sans erreur de ma part, ne désire héberger que des projets pouvant être utilisés dans un projet sous GNU GPL.
        Dans des cas particulier, une double licence est proposée.

        « Si la GPL sort de nouvelles versions, la GPL-compatibilité sera mouvante et ca risque de laisser des softs sur la touche. »

        J'ai bien dit compatible GPL.

        Généralement, les logiciels sous GPL sont publié pour la version v2 et les prochaines. Donc pas de problème pour les version suivantes.

        « La définition du Libre me parait beaucoup plus solide. »

        La définition du Libre ? Dans le mot libre, il y'a à boire et à manger.
        La définition du Libre, pour la FSF, c'est les licences GPL.

        « JVM est une plateforme. Si Savannah exclue les plateformes proprio, alors on ne verra aucun soft libre spécifique win32, macos, ou solaris. Ce qui me parait trop réducteur »

        Le but de savannah n'est pas d'héberger des logiciels libres spécifiques win32, macos ou solaris. Tout les logiciels disponibles sur savannah doivent être utilisable sur une plate-forme libre, dépourvue de logiciel propriétaire.

        Il est considéré comme préférable qu'un projet, freeciv par exemple, destiné aux systèmes libres, puisse être porté sous win32 par rapport à un project de freeciv pour win32.


        PS : Loïc de la FSF à lu l'article en avant-première, a priori, ce qui est dit ici est ok pour lui.





        La définition du Libre me parait beaucoup plus solide
        • [^] # Re: hébergement Savannah

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je comprends mieux.

          Objectifs. L'objectif initial de SourceForge était de promouvoir l'Open Source en offrant des outils et du hardware à la communauté. Savannah semble prendre une autre direction. Il ne s'agit pas de promouvoir le Logiciel Libre (déjà fait par tuxfamily) mais plutôt une plateforme composée de logiciel libre. Cela peut être le projet GNU ou bien d'autres qui émergeront. Ca explique pourquoi les pages de Savannah font souvent référence à GNU.

          Dépendances. Il y a me semble-t-il des risques qu'un projet devienne dépendant d'un soft non libre. Si je me base sur une librairie libre et qu'elle passe propriétaire du jour au lendemain, que faire ? L'équipe de Savannah dit clairement qu'il faut forker et rester dans le droit chemin, mais c'est peut être moins évident à négocier pour un petit projet. Risque-t-on de se faire éjecter de Savannah dans ce cas ?

          Interopérabilité. Les OS doivent pouvoir communiquer sereinement les uns avec les autres. Un client Linux-Mozilla fait une requete sur un serveur IIS et ca marche bien. Cela vient du fait qu'on a des protocoles standards et gratuits et documentés. Ne peut-on pas envisager qu'il en aille de même entre une JVM ou CLR et l'OS qui l'héberge ? Ce sont deux systèmes distincts qui dépendent l'un de l'autre au moyen d'une API.
          Les machines virtuelles sont la technologie émergente et il serait peut être dommage que le Libre ne soit pas encouragé à investir ces lieux.

          GNU Enigma. Je ne comprends rien au projet GNU. Si ca amuse des gens de fabriquer GNU, pas de problème. Mais on a déjà des systèmes Libres qui tournent aujourd'hui. Ils manquent de tas de choses. Pourquoi perséverer dans le GNU qui date de 1986 ? GNU n'est pas unix, ben c'est quoi alors ?

          au moment du choix de la licence, ne sont proposées que les GPL compatibles

          Là, il faudrait faire un effort de transparence. Ce n'est pas normal de devoir créer un login, s'identifier, demander à créer un projet, pour enfin accéder à la doc. Merci à toi d'avoir apporté ces précisions. :)
          • [^] # Re: hébergement Savannah

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

            « bjectifs. L'objectif initial de SourceForge était de promouvoir l'Open Source en offrant des outils et du hardware à la communauté. Savannah semble prendre une autre direction. Il ne s'agit pas de promouvoir le Logiciel Libre (déjà fait par tuxfamily) mais plutôt une plateforme composée de logiciel libre. Cela peut être le projet GNU ou bien d'autres qui émergeront. Ca explique pourquoi les pages de Savannah font souvent référence à GNU. »

            L'objectif de sourceforge était surtout d'héberger un maximum de programme pour pouvoir mettre en avant la valeur marchande du logiciel sourceforge.
            L'objectif de savannah est de promouvoir le logiciel libre. Savannah fait partie du projet GNU, existe grace à la FSF, et fait donc la promotion des idées de la FSF et du projet GNU. Mais il n'est pas du tout nécessaire d'être affilié à « une plate forme composées de logiciels libres ».
            L'objectif, sauf erreur de ma part, est d'heberger les logiciels libres qui le souhaite à conditions que ceux-ci n'incitent pas à l'utilisation de logiciels propriétaires. Un logiciel ne fonctionnant que sous win32 rentre dans cette dernière catégorie.


            « Dépendances. Il y a me semble-t-il des risques qu'un projet devienne dépendant d'un soft non libre. Si je me base sur une librairie libre et qu'elle passe propriétaire du jour au lendemain, que faire ? L'équipe de Savannah dit clairement qu'il faut forker et rester dans le droit chemin, mais c'est peut être moins évident à négocier pour un petit projet. Risque-t-on de se faire éjecter de Savannah dans ce cas ? »

            Si une bibliothèque importante passe en propriétaire, il y'a de fortes chance qu'un fork soit de toute façon fait.
            Il est évident qu'il ne peut être acceptable qu'un projet libre s'appuye sur une bibliothèque propriétaire : ça signifierait que ce projet ne serait pas vraiment libre puisqu'il y aurait des prérequis propriétaires.

            Si demain matin gtk+ devient propriétaire, je serais le premier à utiliser le fork.
            Un logiciel prévu pour gtk+ fonctionnera toujours avec la dernière version de gtk+ GPL et fonctionnera aussi avec le fork.



            « Interopérabilité. Les OS doivent pouvoir communiquer sereinement les uns avec les autres. Un client Linux-Mozilla fait une requete sur un serveur IIS et ca marche bien. Cela vient du fait qu'on a des protocoles standards et gratuits et documentés. Ne peut-on pas envisager qu'il en aille de même entre une JVM ou CLR et l'OS qui l'héberge ? Ce sont deux systèmes distincts qui dépendent l'un de l'autre au moyen d'une API. »

            Je pense qu'il y'a là un sérieux malentendu. Un client HTML apprend à lire du HTML. Le HTML est un format connu, sans problème, que n'importe qui peut produire.
            Si MSII peut servir des pages HTML, c'est de ce fait.
            Mozilla, lui, peut lire des pages qui lui sont servies, c'est de ce fait.
            Il n'y a en fait aucun rapport entre MSII et Mozilla. Utiliser Mozilla pour lire des pages HTML ne nécessite à aucun moment un serveur MSII. On peut même se passer totalement de serveur.

            Dès lors qu'il est nécessaire d'installer ou de faire usage d'une JVM propriétaire, nous sommes dans un cas différent, celui que désire éviter la FSF.


            « Les machines virtuelles sont la technologie émergente et il serait peut être dommage que le Libre ne soit pas encouragé à investir ces lieux. »

            C'est le même problème que dans le cas de win32. Il n'est pas question de promouvoir un logiciel ne fonctionnant que sous win32 pour investir ce marché dominant.
            Il est par contre tout à fait possible de faire un logiciel libre prévu pour SE libre portable. Abiword en est un exemple.

            « GNU Enigma. Je ne comprends rien au projet GNU. Si ca amuse des gens de fabriquer GNU, pas de problème. Mais on a déjà des systèmes Libres qui tournent aujourd'hui. Ils manquent de tas de choses. Pourquoi perséverer dans le GNU qui date de 1986 ? GNU n'est pas unix, ben c'est quoi alors ? »

            Les systèmes libres qui tournent aujourd'hui sont les *BSD et GNU avec le noyau linux (ou hurd).
            Si on retire la contribution du projet GNU à GNU/Linux, plus de gcc, de glibc, de ld, de gtk+, d'emacs, de bash, de gimp, de gnome, de WindowMaker... Bref, un pan entier en moins.
            Je ne comprend pas vraiment ce que tu cherches à dire. L'idée à été mise en forme en 84, certes. Et ensuite ? L'idée de démocratie à été mise en forme il y'a plusieurs millénaires, ce n'est pas pour autant que l'on songe à s'en passer ici.

            Et GNU n'est pas unix, ça ne veut pas dire que GNU/Linux n'est pas un unix, ça veut dire que GNU a été pensé comme un système qui ne serait pas un unix comme les autres... (libre)


            « Là, il faudrait faire un effort de transparence. Ce n'est pas normal de devoir créer un login, s'identifier, demander à créer un projet, pour enfin accéder à la doc. Merci à toi d'avoir apporté ces précisions. :) »

            En fait, tu peux accèder à la doc mais il manque d'infos. Tu peux accèder librement au CVS de savannah et donc obtenir tout ce genre d'infos.
            Ceci dit, savannah faisant partie du projet GNU, pour s'y inscrire, il paraitrait logique de faire un tour de temps à autre sur le site de gnu.org pour saisir quel sont les objectifs de ce projet.

            Le reste coule de source :)
            • [^] # Re: hébergement Savannah

              Posté par  . Évalué à 6.

              Si une bibliothèque importante passe en propriétaire, il y'a de fortes chance qu'un fork soit de toute façon fait

              Et citons aussi un autre cas, nu peu different, qui est celui de qt par rapport a kde.
              qt n'etait initialement pas libre alors que kde se voulait libre.

              Il ne pouvait pas y avoir de fork puisqu'il n'y avait pas de version initiale libre. Eh bien il y a des gens qui ont lance le projet harmony, qui se voulait un clone de qt. Qt etant devenu libre ensuite, le projet harmony n'avait plus autant de raison d'etre, et il a du coup ete abandonne.

              Un autre exemple, qui lui est effectivement un fork: vous avez peut-etre entendu parler de sourceforge ;-)
              La version de savannah, comme celle d'autres plateformes qui ne me viennent pas a l'esprit, son des forks d'une version libre de VA Software.

              Le bonjour chez vous,
              Yves
    • [^] # Re: l'article directement sur linuxfr

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      les projets basés sur PHP4 seront incités à supporter aussi PHP3

      PHP4 est devenu libre il y a quelques jours.
      • [^] # Re: l'article directement sur linuxfr

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        Il était libre avant, totalement libre tu veux dire ? :)

        T'as des liens ?
        • [^] # PHP 4.2 dev est libre

          Posté par  . Évalué à 5.

          Ca fait un mois (au moins) que la version CVS est libre. PHP _et_ Zend sont sous licence BSD. Je ne sais pas ce qu'il en est pour la 4.1.
          • [^] # Re: PHP 4.2 dev est libre

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

            Ok, mais peux-tu me filer une url, que je fasse passer l'info.

            J'ai cherché sur php.net et phpinfo.net, je n'ai rien trouvé à ce sujet.
            • [^] # Re: PHP 4.2 dev est libre

              Posté par  . Évalué à 4.

              Moi, j'ai cherche et j'ai trouve un truc.
              http://cvs.php.net/cvs.php/php4(...)

              Va voir le fichier LICENCE.
              j'ai pas lu le detail, mais il me semble que si zend est libre, alors php est libre. Y a-t-il un juriste dans la salle?

              Par contre, l'URL que tu demandes, la voici:
              http://www.zend.org/news/zendpr.php?id=26(...)

              ZEND-engine est LIBRE!!!!!!!!!!!

              Alors maintenant, est-ce que php (version cvs au moins) est libre?

              Le bonjour chez vous,
              Yves
              • [^] # Re: PHP 4.2 dev est libre

                Posté par  . Évalué à 6.

                La news de Zend date de novembre et n'a pas ete suivie d'effet. La license Zend est toujours la meme : libre avec l'interdiction de publier des sources modifies (seulement sources originaux plus patchs). Donc php4 est libre (mais il n'a jamais ete proprietaire) mais toujours encombre d'une restriction qui bloque son avenir (interdiction de fork, en pratique) et contre laquelle nous luttons depuis trop longtemps a mon gout. On reste sur php3 pour protester et mettre la pression sur Zend.
                • [^] # Re: PHP 4.2 dev est libre

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  "libre avec l'interdiction de publier des sources modifies"

                  Donc les 4 libertes fondamentales ne sont pas respectees => ca n'est pas un logiciel libre.
                  • [^] # Re: PHP 4.2 dev est libre

                    Posté par  . Évalué à 4.

                    "libre avec l'interdiction de publier des sources modifies"

                    Donc les 4 libertes fondamentales ne sont pas respectees => ca n'est pas un logiciel libre.


                    Si puisque sources originaux + patches sont acceptés. Ca relève ensuite de la méthode de distribution, qui est effectivement plus pénible. C'est juste plus restrictif que les licences habituelles.

                    Le cas est précisé dans la clause 4 de la définition Open Source (ou des DFSG), le libre selon la FSF n'évoque pas ce cas aussi précisément, mais il est bien là : voir le paragraphe commençant par « Rules about how to package a modified version are acceptable (...) » sur http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.html(...)

                    C'est en général fortement déconseillé, mais ça reste libre.
                    • [^] # Re: PHP 4.2 dev est libre

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      "Si puisque sources originaux + patches sont acceptés."

                      Ok c'est moi qui avait mal interprete la liberte 3 ("The freedom to improve the program, and release your improvements to the public..."), vu que ca peut couvrir une distribution source + patches.
                      Mais dans ce cas pourquoi qmail n'est pas considere comme libre?
                      Je crois qu'il vaut mieux que je relise les def et les licences en entier...
  • # Sourceforge devient de plus en plus proprietaire

    Posté par  . Évalué à 10.

    Sourceforge continue a heberger un tas de logiciels libres. Mais la mentalite change.

    Aujourd'hui, on nous annonce que sourceforge s'approprie vos idees. Demain, non seulement ils vont les vendre, mais peut-etre devrez-vous payer pour acceder a l'administration de votre projet?

    Je me justifie: cf le TOS, chapitre 6.(http://sourceforge.net/docman/display_doc.php?docid=9269&group_(...)).
    Tout ce que vous postez sur les message boards and bug trackers appartient a sourceforge puisque vous avez (implicitement) accepte le nouveau TOS. Donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent avec. Et qu'est ce qu'on met sur les message boards et les bug trackers? Des idees bien sur!


    D'autre part, votre logiciel reste toujours libre, et ils peuvent conserver une plateforme de telechargement accessible librement (http://prdownloads.sourceforge.net/nom_du_projet(...) par exemple). Et rendre tout le reste payant! Alors vous ferez quoi, vous developpeurs? Vous allez payer, ou vous allez repartir avec un CVS vierge?

    Voila, c'est pas pour vous faire peur puisque seul le present est justifie; le futur que j'evoque est de la science fiction. N'empeche...

    En attendant, moi, j'ai bouge mes projets chez savannah (http://savannah.gnu.org(...)), et j'ai refuse le TOS.

    Le bonjour chez vous,
    Yves
    • [^] # Re: Sourceforge devient de plus en plus proprietaire

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Pour les projets me concernant :

      - daCode, l'opération est en cours.
      - autre projet hébergé sur SF : l'export XML des tâches ne marche pas (requête déposée en cours de traitement). Et j'ai déposé une autre requête pour demander où était la logique entre un "Privacy statement" qui indique que SF doit prévenir 15j au moins à l'avance par courrier tous les utilisateurs en cas de changements et des TOS qui permettent un changement unilatéral de contrat à effet immédiat et accord implicite.
      • [^] # Re: Sourceforge devient de plus en plus proprietaire

        Posté par  . Évalué à 8.

        DaCode va ou?

        Sinon, en relisant une enieme fois le TOS, j'ai encore trouve un truc delirant.
        Chapitre 5:
        On n'est pas responsable de ce que vous postez comme message
        Chapitre 6:
        Ce que vous postez comme message nous appartient.


        C'est a mon avis (je suis pas juriste) pas incompatible. Mais c'est le comble de l'irresponsabilite. "Si tout va bien, ca m'appartient. En cas de probleme, allez voir les auteurs."

        En tout cas, je dis merci quand meme, et en toute sincerite, pour les services que sourceforge nous a rendu a nous developpeurs et a nous utilisateurs, jusqu'au 4 mars 2002.
        Et comme dirait l'ami Douglas: et encore merci pour le poisson!

        Le bonjour chez vous,
        Yves
        • [^] # Re: Sourceforge devient de plus en plus proprietaire

          Posté par  . Évalué à 5.

          Ces clauses sont présentes dans la plupart des TOS d'hebergeurs avec services (cf. ezboard, yahoo, geocities,...).

          Seulement, peu de monde les lits.
          • [^] # Re: Sourceforge devient de plus en plus proprietaire

            Posté par  . Évalué à 8.

            Celle ou l'hebergeur dit ne pas etre responsable de ce qu'il heberge, OK. En plus, si je ne me plante pas, il a beau le dire, c'est pas vrai au niveau legal. Cf ce qu'hebergeait Yahoo qui concernait les sites nazis.

            Par contre, que l'hebergeur prenne le copyright des idees qui sont ecrite sur les sites qu'il heberge (inclus donc, les forums de discussions et autres lieux d'idees), ca, j'ai jamais vu.
            Mais comme tu le dis, j'ai peut-etre pas ete attentif quand j'ai lu les contrats.

            Cependant, comme ces contrats sont habituellement en ligne puisqu'on peut s'inscrire en ligne chez les hebergeurs, si tu pouvais donner des URL en indiquant ou c'est que l'hebergeur s'approprie les idees qui sont postees chez lui, ca m'interesse bigrement et je suis surement pas le seul.

            Au fait, quand je poste sur linuxfr, mon post est copyright moi ou copyright linuxfr?

            Le bonjour chez vous,
            Yves
    • [^] # Re: Sourceforge devient de plus en plus proprietaire

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

      Et qu'est ce qu'on met sur les message boards et les bug trackers? Des idees bien sur!

      Ouais, meme qu'elles sont encore plus mieux que celles qu'on poste sur dlfp, et que tous les vilains decideurs du monde proprietaire ils veulent rien qu'a nous les piquer.

      Vous allez payer, ou vous allez repartir avec un CVS vierge?

      Payer bien sur, sans hesitation (dans la mesure du raisonnable evidemment). Au moins sforge aurait une source de revenu solide, ce qui serait une bonne assurance pour son avenir.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.