Spamihilator passe de GPL à graticiel

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
24
sept.
2003
Justice
Spamihilator est un excellent outil fonctionnant sous Windows XP pour filtrer les spams.
Il était sous licence GPL mais vient de passer en graticiel (« freeware ») pour cause de vol de code source... Spamihilator est un proxy POP permettant de filtrer les messages et d'y déceler des spams (voir URL).
C'est un outil très performant qui avait l'avantage d'être un logiciel libre.

Avait, car si ce logiciel était sous licence GPL jusqu'à la version 0.9.6, il est passé depuis la version 0.9.7 en graticiel.
La raison : code volé et non respect de la licence GPL.
L'auteur a été dégoûté de voir que son code avait été intégralement pris (volé !) par des produits commerciaux comme SpamRemover (voir URL) et spam-stopper (voir URL).
Il a essayé d'obtenir de l'aide de la part de GNU et de la FSF, sans succès !
Il faut l'aider...

Aller plus loin

  • # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    mais bordel ! On peut pas laisser faire ça ! c'est quoi ce bordel ? Aaaah ! c'est la mauvaise journée aujourd'hui !

    Je croyais que la FSF avait une section spécialisée dans ce genre de cas ?

    Cependant, j'aimerais savoir quelles sont les arguments de l'auteur du programme pour prouver que son code source a bien été utilisé dans les deux cas ?

    (je vais pas installer XP juste pour tester..)
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 4.

      compare juste les screenshots des 3 programmes, c'est déjà plutot éloquent :/

      A+
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Labo de conformité des licences de la FSF
      http://www.fsf.org/licenses/gpl-violation.html(...)
      « Note that the GPL, and other copyleft licenses, are copyright licenses. This means that only the copyright holders are empowered to act against violations. The FSF acts on all GPL violations reported on FSF copyrighted code, and we offer assistance to any other copyright holder who wishes to do the same.

      But, we cannot act on our own if we do not hold copyright. Thus, be sure to find out who the copyright holders of the software are before reporting a violation. »
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

        Posté par . Évalué à 1.

        heu! ça veut dire quoi en clair? Je suis pas sur d'avoir tout bien compris dans le bon ordre!
        Si tu leur donne le copyright de ton code la FSF t'aide, sinon tu pleures, c'est ça?
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          En droit français, tu n'as pas le droit d'attaquer en justice si tu n'es pas toi-même lésé. Cela signifie que la FSF ne peut pas attaquer en justice un éditeur de logiciel qui aurait volé le code d'un logiciel dont elle ne détient pas les droit, c'est aussi simple que ça. Je ne sais comment est la loi ailleurs dans le monde mais ça doit être sensiblement la même chose.
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

          Posté par . Évalué à 3.

          A l'arrache :

          "Notez que la GPL, et les autres licenses copyleft, sont des licenses basées sur le copyright. Cela signifie que seul le détenteur du copyright a la possibilité d'agir contre des violations. La FSF agit contre toutes les violations de la GPL concernant du code dont elle a le copyright, et nous offrons de l'aide à tous détenteurs de copyright qui souhaite faire de même.

          Mais nous ne pouvons pas agir si nous ne détenons pas le copyright. Ainsi, assurez vous de trouver le détenteur du copyright d'un logiciel avant de signaler une violation.
          "
          • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

            Posté par . Évalué à -1.

            eu.................
            en gros c'est de l'arnaque!
            soit tu leur refile les droit et ils agissent, soit tu te debrouille avec un peu d'aide, mais surtout avec ton argent! (que tout le monde n'a pas)
            je voyais pas ca comme ca!!!!
            ca me blase un peu tout ca :/
            • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

              Posté par . Évalué à 2.

              Si j'ai bien compris, ils ne peuvent pas faire autrement, car c'est le détenteur du copyright et seulement lui qui peut attaquer pour violation.

              Ils pourraient par contre aider financièrement les personnes comme Michel Krämer, mais je suppose qu'ils ne tiennent pas à financer un projet dont ils ne sont pas surs.

              Un ami m'a une fois suggéré de placer tous ses travaux libres copyright FSF. Ainsi ils seront systématiquement défendus par des personnes qualifiées. Bien entendu on perd la possibilité de changer la license plus tard, mais il ne peut y avoir que de mauvaises raisons de faire ça ;)
              • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                > Bien entendu on perd la possibilité de changer la license plus tard

                Ca ce n'est pas très grave si on est convaincu de ce qu'on met comme licence. De plus pour du GPL ou LGPL de toutes façon les copies distribuées pourront se redistribuer et s'enrichir même si tu veux changer de licence. Donc bon, ça ne change pratiquement rien de ce côté là.

                Ce que ça change vraiment c'est au contraire la possibilité de la FSF de changer la licence dans le futur pour une licence qui ne te convient pas.
                Imaginons par exemple qu'un jour la FSF suivent ceux qui veulent qu'un logiciel réseau doive distribuer ses sources à tous ceux qui l'utilisent (les visiteurs aussi) et que toi tu trouves ça abusif, tu ne pourras rien faire.

                Le problème n'est pas tant que tu ne puisses pas revenir sur une autre licence (de toutes façons la version GPL restera, qui que ce soit qui ai les droits), c'est surtout que quelqu'un que tu ne controles pas puisse décider de distribuer sous d'autres licences, que tu n'approuves pas forcément.
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

    Posté par . Évalué à 7.

    Petite question qui me passe par la tête... comment a t-il pu savoir que son code avait été volé ?
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

    Posté par . Évalué à 0.

    Ah là... effectivement, il ne faudrait pas laisser passer un truc de ce genre. Le pillage du code doit être punit... et ce n'est pas SCO qui nous contredira...

    Tiens d'ailleurs, pas une mauvaise idée ça, de proposer à SCO de lui avancer ses frais de justice... ils connaissent bien ce genre de soucis là-bas.
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Je suis pour les logiciels libres sous Windows, mais, quand même, faciliter la vie des utilisateurs d'Outlook ça me semble pas très logique pour un libriste.

    en effet, par cette méthode, on améliore un logiciel de Microsoft (Outlook) et l'utilisateur est doncde plus en plus satisfait par Outlook et ne voudra jamais changer pour qqch comme Thunderbird.

    Me trompe-je ?
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à -1.

      Je ne voi pas pk, Thunderbird est un très bon client de messagerie.

      Je n'ai jamais utilisé vraiment Outlook mais a chaque fois que j'ai essayé
      ca l'a vraiment pris la tête.

      Je ne trouve vraiment rien d'exceptionnel ç ce Outlook.

      De plus avrc thunderbird, on peut se faire son anti-spam a soit, pas besoin
      d'un administrateur et d'une machine sous XP.
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je ne vois pas le rapport.
      Si je fais tourner Spamassassin sur un serveur de mail Linux, tu vas venir me dire que ça améliore la qualité de Outlook pour ceux qui l'utilisent pour accéder au serveur ?
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Oui tout à fait !

        Pour l'utilisateur moyen, ça fera partie du "plus qualité" outlook ! (et il n'ira pas remercier l'admin du serveur..)
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

          Posté par . Évalué à 10.

          Ben, et alors, le but des logiciels libres a la base n'est pas de flinguer les softs proprietaires mais plutot de proposer une alternative fiable, efficace et de confiance.
          Ensuite l'utilisateur est LIBRE de choisir (son OS libre ou pas et ses softs libres ou pas)
          Ensuite dans le cadre d'un soft anti-spam, c'est aussi parfois l'utilisateur qui le choisit (et donc prend connaissance de la license, libre ou pas)
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Si on poursuit ton raisonnement, on ne devrait plus développer de logiciels libres qui pourraient être utiles au systèmes propriétaires. Donc il faudrait arrêter Mozilla pour Windows car ça en augmente la qualité, voire même tous les services réseau accessibles aux clients sous Windows (ou sous un Unix proprio)... supaire !
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 10.

      faciliter la vie des utilisateurs d'Outlook ça me semble pas très logique pour un libriste.

      Ah oui c'est vrai, la logique pour un programmeur c'est pas de faire un programme qui lui plait, ou qui peut rendre service, c'est de pousser la cause du libre.

      Je me souviens d'une epoque ou le but de l'informatique c'etait de rendre la vie plus facile aux gens, ca a donc change depuis ?

      Je vais t'aider a comprendre, il y a certains programmeurs dans ce monde qui ne sont pas proselytes et ne vivent pas dans le but de faire passer tout le monde sous Linux, il y en a encore qui aiment simplement programmer et se fichent pas mal de ces guegeurres stupides, et c'est tant mieux.
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 2.

      tu sors, et je suis sérieux.

      occupez-vous de jeter un coup d'oeil aux amendements votés pour le projet de loi sur les brevets logiciels au lieu de raconter des conneries pareilles.

      à première vue, il nous est très favorable car il met un terme au flou juridique et dit en substance que le traitement de l'information n'est pas brevetable. enfin lisez-le vous même, j'essaye encore de comprendre leurs phrases.
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 5.

      Je ne vois vraiment pas le rapport :
      Logiciels libres n'as jamais voulus dire logiciels anti-outlook ou logiciels anti-microsoft.
      Un logiciel est libre (au sens FSF du terme) du moment qu'il repond aux critères de la FSF, et c'est tout.
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 2.

      Me trompe-je ?

      Oui, je pense...

      Car dans cette logique, n'importe quel soft sous GPL apportera du crédit à la plateforme sur laquelle il tourne.

      Je ne pense pas que les ports sous Win de Gimp, OOo, Moz et consorts agissent dans ce sens-là, à savoir que ca rende Windows meilleur aux yeux des utilisateurs.

      Par contre, ok, ils confortent les utilisateurs de Win dans le choix de leur OS (et encore, à condition qu'il n'y ait pas un de nous dans le coin pour leur toucher un mot de la philosophie du libre et de Linux).

      Mes 0,16 NOK

      "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 2.

      si je remplace Outlook par Linux et Thunderbird par Hurd, j'obtiens un beau troll.
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

    Posté par . Évalué à 2.

    Je ne vois pas comment les particuliers peuvent se défendre, même les associations ?

    Est-ce que ça ne serait pas le rôle de l'état (de l'Europe) que de défendre ses programmeurs qui codent en GPL ?

    Je crois que nous sommes tous dans la même situation, que faire si demain on s'aperçoit que l'on nous a volé du code (comment le prouver) ?

    Je pense même que dans 99% des cas on ne le saura jamais...
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

        Posté par . Évalué à 1.

        strings aide

        Tu as les chaînes de caractères du programme, mais ce n'est pas le code.
        Et puis des messages du genre "File not found" ça doit être assez courant dans les programmes.
        Où alors ils ont laissé ton nom codé en dur, mais là c'est vraiment une faute de leur part :)

        ainsi qu'une décompilation

        Si tu as pris un autre compilo, où même des options de compilation différentes, tu peux t'accrocher pour voir que c'est la même chose non ?
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

          Posté par . Évalué à 1.

          ouaip
          pourtant lequipe de dev de xvid on reussi avoir la ressemblance avec le code de sigma designs, alors les options de compil etait differente (et perso javais pas vu la moindre ressemblance entre les 2 codes)
          • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

            Posté par . Évalué à 1.

            Je n'arrive plus à retrouver l'adresse où on voyait les codes assembleurs Xvid et DivX mais à mon avis ce genre de code se « pique » directement en assembleur et pas compilé car c'est critique (ça à même dû être écrit en assembleur directement).
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

        Posté par . Évalué à 2.

        Voici les "strings" en commun entre 'spamihilator_0_9_7.exe' et 'spamremover.exe' :

        < u
        *?|<>/":
        8:\u
        9x(})
        <?xml version="1.0" encoding="UTF-8" standalone="yes"?><assemblyIdentity version="1.0.0.0" processorArchitecture="X86" name="Nullsoft.NSIS.exehead" type="win32"/>Nullsoft Install System v2.0b3</description><dependentAssembly><assemblyIdentity type="win32" name="Microsoft.Windows.Common-Controls" version="6.0.0.0" processorArchitecture="X86" publicKeyToken="6595b64144ccf1df" language="*" /></dependentAssembly>
        ADVAPI32.dll
        COMCTL32.dll
        ExitProcess
        GDI32.dll
        GetDC
        GetProcAddress
        HCE3
        Instu
        LoadLibraryA
        Nullu
        OleInitialize
        Qh0u
        RegEnumKeyA
        SHELL32.dll
        SHGetMalloc
        SWhr
        SetBkMode
        USER32.dll
        VERSION.dll
        VerQueryValueA
        ole32.dll

        Si ça dit quelque chose à quelqu'un ?
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

          Posté par . Évalué à 1.

          Rien que des noms d'API Windows dans l'ensemble. il reste:

          < u
          *?|<>/":
          8:\u
          9x(})
          Qh0u
          SWhr

          qui ont une grande probabilité d'être des opcodes x86 ou des data venant de l'édition des liens.

          rien de concluant finalement :(
          • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            pas du tout !
            En l'occurence, tu as fais un strings sur le programme d'installation, qui est "NullSoft Installer". Les autres fichiers sont compréssés, il y a donc peut de chances que strings trouve quoi que ce soit.
            Il faudrait comparer :
            - L'interface (au vu des screenshots, c'est déjà douteux)
            - Les fichiers du programme (s'il y a les mêmes fichiers, c'est encore plus douteux)
            - Les chaînes de caractères présentes dans les fichiers, une fois le produit installé
            etc...

            Redhat a prévu un fonds pour aider les actions en justice des logiciels libres, non ? (mais là c'est pas du linux)
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

          Posté par . Évalué à 1.

          si cest que ça, je pense pas que cela puisse servir de preuve, la plupart sont des libs linker par defaut sous les prog windows, les autres sont des fonctions "cachés" dans l'api win
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu viens de stringer, Nullsoft installer et non le programme.

          Outre les strings sous windows il y a les entéte PE et les ressources qui peuvent trahir un repompe, avent d'effectuer le string ou tous autre comparaison, il est bon des decompacter ou de deobscursire le code si celui-ci est compressé par un compresseur d'executabl genre UPX, ou des pseudo protection comme APack ou Strinkit.
          Apres quoi quand l'on a du code en claire, méme avec des compilo differrent, il y a souvant des trés longues sequences communes.
  • # Révoquabilité de la GPL

    Posté par . Évalué à 2.

    Est-ce légal de redistribuer hors GPL un logiciel précédemment sous GPL?
    La GPL serait révocable?
    • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Les anciennes releases restent gpl, après, c'est son code, il en fait ce qu'il veut, et donc il peut décider de faire une release freeware
      • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

        Posté par . Évalué à 4.

        À condition que le code lui appartienne intégralement, ou qu'il aie l'accord de tous les contributeurs.
      • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

        Posté par . Évalué à 1.

        Je comprends pas, un code sous licence GPL appartient à quelqu'un ?

        Et je croyais que le GPL n'empechait pas quelqu'un de produire un logiciel commercial avec un code mais juste de s'approprier ce code...

        Du genre, un code est sous GPL, on peut l'utiliser pour faire un produit qui sera commercialisé avec (ou non), mais on a pas le droit de déposer une licence sur ce code... (du genre le moteur gecko libre et netscape, même si c'est aujourd'hui fini...)
        si la version 1.6 a été sous GPL, alors seule la partie ajoutée dans la 1.7 devrait être en non-libre, non ?

        Car sinon demain linus torvalds fait passer la partie de son code du noyau linux de GPL à propriétaire et bonjour les thunes qu'il peut se faire...

        Est ce que les créateurs de ces logiciels on déposé un brevet sur le code originalement en GPL ?


        Bref, je pense m'être fourvoyé dans la notion de GPL, il va falloir que je la relise :(
        • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Oui le code appartient à celui qui l'a écrit à moins qu'il n'en fasse la cession.

          Ce n'est pas le cas avec la GPL qui autorise à modifier et réutiliser le code à volonté mais certainement pas de se l'approprier.

          Rien n'empeche de distribuer un code sous deux licence différentes. Par contre si tu as diffusé un code sous licence GPL tu ne peux pas revenir en arrière en supprimant cette licence sur le code en question.
        • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

          Posté par . Évalué à 0.

          Je comprends pas, un code sous licence GPL appartient à quelqu'un ?

          Non non, bien sur, et c'est bien pour ca qu'il n'y a pas de droit d'auteur sur un code GPL ! Si tu met ton code en GPL, tu n'as plus aucun droit dessus, tu est OBLIGE de le redistribuer et n'importe qui peut faire se qu'il veut avec.

          Et je croyais que le GPL n'empechait pas quelqu'un de produire un logiciel commercial avec un code mais juste de s'approprier ce code


          Je redeviens un peu serieux, GPL ne veut pas dire non commercial et donc tu peut vendre un soft en GPL. A condition que tu fournisse le code, etc. Mais, meme avec des modification, le soft réstera sous GPL. Donc, je voit pas trop comment être viable sur un truc de ce genre. (en vendant des services, par exemple) Pour le logiciel dont on parle, on pourrait imaginer un modification du code visant à utiliser des bases de données d'une société référencant tout les spam et de devoir payer pour avoir l'acces. Mais la, ils en ont fait de proprio, donc ils ont changer la license.

          Par contre la LGPL permet de faire du proprio avec.

          Pour ce qui est du noyau, linus n'est pas le seul codeur depuis tres tres longtemps, il faudrait donc l'accord de tout les codeurs, sinon ce serait du vol de code / violation de license.

          Le code déjà paru en GPL reste en GPL, les prochaine version, meme si reprenant 99,9% de ce code seront en freeware, donc on peut dire que seulement les ajout seront non libre.

          Je suis pas non plus un spécialiste de la GPL, j'ai peut etre dit des conneries plus grosse que moi, si c'est le cas, ne frappez pas trop fort, je court relire la GPL, ca fait longtemps que j'y est pas fourré le nez dedans, et le changement de license reste un peu flou pour moi...
          • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Non non, bien sur, et c'est bien pour ca qu'il n'y a pas de droit d'auteur sur un code GPL ! Si tu met ton code en GPL, tu n'as plus aucun droit dessus, tu est OBLIGE de le redistribuer et n'importe qui peut faire se qu'il veut avec.

            Erreur detecte !!! :-)
            La GPL est base sur le copyright, et c'est bien parce tu as un droit sur le code que tu ecris (le droit d'auteur) que tu es le seul decideur des termes de la publication/distribution/copie, ...
            Tu as donc le droit d'appliquer la license GPL au code que tu redistribue comme tu as le droit du jour au lendemain de ne plus utiliser cette license. Toujours a condition que ce soit un code qui t'appartienne ! Par contre, tu ne peux decider retroactivement de changer la license d'un programme : ton changement s'applique aux nouvelles versions mais pas aux anciennes.

            Sinon, non tu n'es pas oblige de distribue un code source GPL. Tu ne dois fournir le code source GPL qu'aux personnes a qui tu as distribue le soft.

            Tu n'as plus aucun droit dessus Oulala non. Tu es proprietaire de ce code en tant qu'auteur (droit d'auteur), donc tu es loin d'avoir abandonne tes droits. La preuve, tu es le seul a pouvoir imposer les termes d'une license. Les personnes qui utiliseront ton soft seront tenus aux termes de la license donc ils ne pourront pas faire ce qu'ils veulent avec, loin de la.
            Par exemple, la GPL impose de redistribuer les changements d'un soft GPL sous la license GPL. Tu es donc sur de pouvoir recuperer les patchs qu'une personne aurait fait a ton soft.

            Je dirai que ce que tu decris s'approche plus des termes d'une license BSD meme si ce n'est pas exactement ca. (la BSD impose de garder le copyright original dans toute distribution me semble t'il)

            En ce qui concerne cette affaire, si les boites ont vraiment voles le code d'un soft GPL et redistribue sous une license non GPL, il s'agit d'une violation de la license. Ils seraient donc dans l'inegalite. C'est arrive plusieurs fois par le passe et d'habitude les boites avaient fait marche arriere apres quelques temps.

            J'espere que c'est clair.
            • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

              Posté par . Évalué à 1.

              sa phrase "je redevient un peu serieux" suppose qu'il ne l'etait pas avant
              pas la peine de s'exciter comme ca :)
            • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est clair en terme de notions... mais j'ai toujours du mal avec les licenses, brevets, droits d'auteur etc. :)
            • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

              Posté par . Évalué à 1.

              Par exemple, la GPL impose de redistribuer les changements d'un soft GPL sous la license GPL. Tu es donc sur de pouvoir recuperer les patchs qu'une personne aurait fait a ton soft.

              Encore qu'il me semble que la GPL n'oblige pas formellement d'avertir l'auteur/maintainer quand on distribue un patch.

              Ils seraient donc dans l'inegalite
              s/inegalite/illegalite/ ?
          • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

            Posté par . Évalué à 1.

            >Je suis pas non plus un spécialiste de la GPL
            En effet

            >j'ai peut etre dit des conneries plus grosse que moi
            En effet

            >je court relire la GPL
            C'est une décision idoine. Et arrête de croire tout ce que disent SCO et Microsoft sur la GPL. La GPL se fonde sur le droit d'auteur.
        • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu confond avec "domaine public". Par exemple, "Alice au Pays des Merveilles" est du domaine public donc tu peux en faire tout ce que tu veux.
          * Sortir une version ou Alice meurt a la fin
          * Sortir une version identique mot pour mot mais ne mentionnant pas Lewis Carrol, avec sur la couverture "Alice au Pays des Merveilles, par ashledombos".

          Le deuxieme exemple ne serait pas possible avec la GPL. Un soft sous GPL a toujours un auteur reconnu, qui ne peut pas etre depossede de son oeuvre (= interdiction de changer le nom de l'auteur). La licence BSD implique aussi que l'auteur soit reconnu, par contre elle ne force pas la redistribution du code source des modifications. En ce sens c'est plus proche du domaine public que la GPL.

          Le truc c'est que la GPL est ecrite de telle sorte qu'elle laisse quasiment les memes droits a tout le monde (modifier, redistribuer, exploitation commercial), alors que la plupart des licences ne laissent de droits qu'a l'auteur. La difference qu'il reste c'est que l'auteur a le droit de changer le soft de licence ou de le sortir sous double licence.

          Si Linus Torvalds decide de rendre proprietaire ce qu'il a ecrit du noyau:
          * Ca ne sera valable que pour le nouveau code ecrit ; ce qui a ete GPL le reste, cependant en tant qu'auteur du code precedent il n'est pas oblige de mettre le nouveau code sous GPL (car l'ancien aura une double licence, en sorte)
          * Il ne pourra pas utiliser le reste du code avec, car du proprio avec du GPL ce n'est pas un bon melange
          * Ca ne fera pas lourd parce que ca fait longtemps qu'il ne code plus pour Linux, mais organise le developpement et surtout decide des patchs qui rentrent dans la branche instable du noyau
          * Il y aurait un fork !

          Je pense que si Linus Torvalds avait voulu exploite Linux commercialement, il l'aurait fait depuis longtemps. Il serait surtout entre dans une boite liee a Linux ou aurait monte la sienne. Quand il a ete diplome, Linux etait deja important ; il a volontairement choisi une boite qui n'a qu'un lien tres etroit avec Linux, pour etre sur que son bebe reste independant.


          (PS: faut pas le moinsser le post au-dessus. Il n'y a pas d'affirmations fausses mais des questions, et c'est utile pour comprendre la suite.)
          • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

            Posté par . Évalué à 1.

            (PS: faut pas le moinsser le post au-dessus. Il n'y a pas d'affirmations fausses mais des questions, et c'est utile pour comprendre la suite.)

            merci :)
    • [^] # Re: Révoquabilité de la GPL

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Oui bien sur, la license GPL peut être considérée comme un contrat entre l'auteur et l'utilisateur. L'auteur est tout à fait libre de soumettre différents clients à différents contrats.

      On trouve même parfois des programmes distribués sous license GPL et sous license propriétaire payante en même temps pour des entreprises qui ne souhaitent pas être lié à la GPL.

      vic
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je ne comprends pas bien pourquoi ce vol de code source l'a obligé à passer le logiciel de la licence GPL vers freeware, quelqu'un pourrait m'expliquer ?

    WeeChat, the extensible chat client

    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      En freeware, il ne fournira que les binaires, pas le code source. Reverse engineering en vue pour les voleurs...
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 4.

      Un freeware n'est pas obligatoirement open-source, donc il fournit des binaires mais plus les sources.
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 3.

      Il n'a pas été obligé, c'est juste qu'il a été pas mal dégouté et préfere qu'il n'y ai plus personne à acceder au code ( et tant pis pour le soutien eventuel de la communauté si ça se trouve il n'en avait pas besoin non plus); en mettant son programme en freeware, le code n'étant plus dispo, plus de risque..........
  • # Même chose avec le logiciel Miranda

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ça n'est pas la première fois que des programmeurs se débattent avec le vol de code GPL.
    Cet été, l'excellent logiciel de messagerie instantanée multi-réseau Miranda s'est fait lui aussi volé son code par le logiciel australo-russo ZeeZ IM.
    Ils ont réussi à obtenir l'arrêt de la distribution du logiciel, mais pas plus.
    Toute l'affaire ici : http://miranda-icq.sourceforge.net/zeez-im/030718-license.html(...)

    J'avais posté une dépêche sur DLFP, mais bon, c'est un logiciel sous Win, alors...
    • [^] # Re: Même chose avec le logiciel Miranda

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > J'avais posté une dépêche sur DLFP, mais bon, c'est un logiciel sous Win, alors...

      Cf la réponse qui t'as été donnée (pas par moi d'ailleurs)
      « Le modérateur a tenu à rajouter :
      ...ou parles-en plutôt à la FSF. »

      Il est plus efficace de contacter la FSF que de l'annoncer en public.
      • [^] # Re: Même chose avec le logiciel Miranda

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        > Il est plus efficace de contacter la FSF que de l'annoncer en public.

        Certes, mais je suis à 200% pour dénoncer publiquement les sociétés irrespectueuses des droits d'auteurs et violant les licences sans vergogne.

        Contacter la FSF n'apportera pas grand chose si elle n'est pas détentrice des droits.
      • [^] # Re: Même chose avec le logiciel Miranda

        Posté par . Évalué à 3.

        Il est plus efficace de contacter la FSF que de l'annoncer en public.

        Au contraire. LA FSF ne pourra rien faire car elle ne détient pas les droits du logiciel, l'annoncer sur plusieurs d'informations pourra peut-être déclencher une campagne contre la société qui a piqué le code et la faire reculer par crainte des effets sur son image ou d'un procés.
        • [^] # Re: Même chose avec le logiciel Miranda

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          http://www.fsf.org/licenses/gpl-violation.html(...)

          « The FSF acts on all GPL violations reported on FSF copyrighted code, and we offer assistance to any other copyright holder who wishes to do the same. »

          D'autre part pour avoir assister à une présentation sur ledit labo de conformité, la FSF préfère être prévenue avant pour pouvoir discuter avec le fautif (volontairement ou pas) sans le mettre au pied du mur en le clouant publiquement au pilori d'entrée.
    • [^] # Re: Même chose avec le logiciel Miranda

      Posté par . Évalué à 1.

      C'etait aussi arrive a PSI, client Jabber en Qt.
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

    Posté par . Évalué à 5.

    En tout cas, le site de spam stopper est a gerber, bien dans le style des spam :
    gros caracteres dans tout les sens non homogene, coloré n'importe comment... a donne envie de vomir.
    le pire, vous avaez sans doute remarquez le nombre de lien ? ... ils pointent tous vers une même page (sales order)

    Déjà j'ai pas comfiance quand je tombe sur un site comme ça.

    question : est-il possible de recuperer les source de la version precedante ? (en GPL)
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à freeware

      Posté par . Évalué à 4.

      question : est-il possible de recuperer les source de la version precedante ? (en GPL)
      oui, les versions sous GPL restent en GPL et sont donc librement accecible.
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

    Posté par . Évalué à 1.

    Il faut l'aider...

    Je compatis, ce n'est pas de la bonne pub pour le Libre. Mais perso que puis-je faire ? Et comment prouver le délit (autrement que par des copies d'écrans : ce ne sont pas des preuves) ?
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

      Posté par . Évalué à 2.

      Je pensais que le délit était de déposer un brevet sur les codes déjà en GPL...
      Pas d'utliser un code en GPL et le modifier pour en faire un logiciel commercial. Là, ce qui me semble mauvais jeu, c'est de ne pas dire qu'on utilise tel code qui vient de tel logiciel, mais bon, tant que le logiciel originel peut continuer à être développé...


      Par ailleurs, encore faut-il être sur que le code utilisé est bien celui du logiciel GPL...


      Mais envroe une fois, j'ai d mal comprendre les termes de la GPL et je vais la relire de ce pas -->[]
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

        Posté par . Évalué à 2.

        La GPL n'empêche pas la réutilisation du code dans des applications commerciales, par contre, elle oblige à ce que le code modifié reste en GPL, ce qui ne semble pas être le cas.

        La violation de license ici est bien une fermeture de code GPL, pas l'utilisation.
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

          Posté par . Évalué à 3.

          Pas tout à fait exact.

          Ce que tu décris ressemble plus à la LGPL : tu peux, avec, lier le code LGPL avec du code propriétaire dans un programme plus gros, et fournir les sources de la partie LGPL (modifiée ou non) à la demande des utilisateurs.

          Avec la license GPL, tu n'as PAS le droit de lier ton code propriétaire à du code GPL, même si tu ne modifies pas le code GPL.

          C'est d'ailleurs pour cela qu'existent les 2 versions : GPL et LGPL.
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

    Posté par . Évalué à 1.

    OK, se faire piquer les sources et de voir le produit devenir payant ça la fout mal.. mais l'important c'est qu'il existe toujours des sources en GPL, non ?

    si des gens prefèrent payer le même programme....
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

      Posté par . Évalué à 2.

      Sauf qu'à priori l'auteur a une force marketing moindre que ses contrefaiseurs.
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        On s'en fout du marketing que on fait du gratuit, non?

        Je comprends le dégoût par rapport au vol, mais pas par rapport à la FSF : un simple lecture permet de comprendre que FSF = GPL c'est faux.
        Et pourquoi se plaindre de la non-assistance de la FSF, si on refuse les règles de la FSF (code copyrighté FSF)?

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

          Posté par . Évalué à 1.

          > On s'en fout du marketing que on fait du gratuit, non?

          ahhh!!! jeune padawan. c'est parce qu'on fait du libre (et pas gratuit !!!) qu'on doit passer outre le coté marketing !
          Parfois, il faut se faire connaitre des entreprises et collectivités ... le seul moyen : un brin de marketing et de communication.
          • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

            Posté par . Évalué à 1.

            Petit patch

            < c'est parce qu'on fait du libre
            > c'est pas parce qu'on fait du libre
          • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            > c'est parce qu'on fait du libre (et pas gratuit !!!)

            sisi, du gratuit. Le fait de faire du libre n'oblige peut etre pas à faire du gratuit mais le fait est que lui fait effectivement du gratuit.

            C'était vrai quand il faisait du libre et ça l'est toujours maintenant qu'il ne fait plus de libre.
          • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

            Posté par . Évalué à 0.

            Ahhhh! vieux padawok ! Qu'est ce qu'on ne va pas théoriser pour gagner des bêtes ronds ! Encore un à la quète d'un business plan autours du libre...

            :)
            • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

              Posté par . Évalué à 1.

              > "Encore un à la quète d'un business plan autours du libre."

              bieeenn!!
              t'en as d'autres comme ca ?
              t'est-je parlé de marketing commercial ? non! je t'ai parlé de communication autour du logiciel libre.
              Quand tu vas voir des personnes et que tu leur parles de logiciel libre; tu fais de la "communication" et parfois tu tombes limite dans le "marketing" (tu leur fait bouffer de ton """business""" même si c'est un hobbit/ton job/ta bible/ta raison de vivre)

              faut arréter de ce leurrer, tu leur "vend" "ton" produit. Si tu étais impartial, tu resterais dans la communication, mais quand toi, moi, nous tous ici, nous parlons de logiciels libres à d'autres on fait de la communication _et_ une part de marketing (non-commercial je le rappelle pour notre ami rixed qui a l'air de voir un bizness plan là ou y'en a pas) derrière.


              ps: je suis tech. pas commercial pour info! donc cherche pas midi à quatorze heures.
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

      Posté par . Évalué à 3.

      En freeware (graticiel en français) c'est pas payant, c'est gratuit.
      La différence, c'est que les sources ne sont pas fournies.
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

      Posté par . Évalué à 6.

      OK, se faire piquer les sources et de voir le produit devenir payant ça la fout mal.. mais l'important c'est qu'il existe toujours des sources en GPL, non ?

      L'important pour qui ? Les développeurs de LL n'ont pas tous l'âme de martyrs prêts à subir tous les outrages pour que triomphe la Cause.

      Un peu de fiction maintenant...

      Tu places ton programme sous GPL pensant naïvement après avoir lu abondamment ESR, Slashdot et Linuxfr, que tous les hackers du monde vont se précipiter dessus pour le débugger, l'améliorer, etc.

      Résultat : rien. Pas un patch, pas une amélioration (ah si une mais qui était tellement buggée que tu as dû la réécrire avant de l'intégrer à ton programme). Les seuls mails que tu reçois proviennent d'utilisateurs qui sont tombés sur un bug et qui te demandent de le corriger.

      "Ah ben zut alors" te dis-tu en ton for intérieur, les choses ne se passent pas comme c'était prévu ! Là-dessus, un société indélicate se sert de ton code pour créer un logiciel propriétaire. Re zut ! Après un court moment d'abattement, tu te dis que la FSF va pouvoir faire quelque chose pour toi, raté elle ne peut rien.

      Déçu, avec le vague sentiment de t'être fait avoir, tu vires la license GPL, tu supprimes l'accès aux sources et repart vers de nouvelles aventures dans le monde fascinant du freeware...
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

        Posté par . Évalué à 1.

        Déçu, avec le vague sentiment de t'être fait avoir, tu vires la license GPL, tu supprimes l'accès aux sources et repart vers de nouvelles aventures dans le monde fascinant du freeware...

        Vi, mais pour moi la GPL c'est une protection du côté "utilisateur" si le source disparaît il existe toujours une version en GPL.

        Après, pour ce qui est du vol de code, pompage... je suis d'accord avec toi.
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

          Posté par . Évalué à 2.

          La GPL représente deux choses en fait :
          - elle est directement un service supplémentaire offert à l'utilisateur : permet le portage et l'adaptation à son cas du programme. En fait, ce service n'en est véritablement un que lorsque l'utilisateur est lui même capable de programmer, comme c'est souvent le cas sous Unix, OS d'informaticien plus que Windows ("Je n'arrive pas à exécuter toto.c ! Ha bon, il faut recompiler ? Mais pourquoi ?").
          - elle suggère le fameux modèle de développement collaboratif. Mais dans les faits, cette "force de frappe additionnelle" de la communauté ne vois que rarement le jour, et c'est bien normal. D'autant plus que l'on se place sous Windows, d'ailleurs, pour des raisons culturelles.

          Et c'est dommage, parceque le même programme avec un support pour des Unixes aurait peut etre sucsité son lot de collaborations, vu le sujet.

          Maintenant, se faire piquer du code, bah... C'est pour ca que la Golios' Protocolar License stipule : "
          3. You are allowed to earn money with this software
          whom authors give for free, to claim that you are the
          author of this software, to copyright it, or generally
          to act like a motherfucker, although by doing this you
          implicitly admit the right of the author to kick your
          butt one of these days.
          " - Golios'PG (http://happyleptic.org/gpl.php(...))

          :-)
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

    Posté par . Évalué à 1.

    D'où vient l'info ? Je ne vois rien sur le site, rien dans les news, rien dans le changelog (ou le passage en GPL etait lui annoncé). D'autre part et même si on ne peut pas se baser là dessus, je ne trouve pas vraiment les screenshots ressemblants... Les presumées copies sembles a la fois plus moches et moins riches. Tant qu'a copier, pourquoi copier pour faire moins bien ?

    L'auteur a sans doute de bonnes raisons de penser que son code a été copié. Je ne met pas en cause sa bonne foi, mais j'aimerais bien savoir ce qui lui permet de penser ça.
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

    Posté par . Évalué à 0.

    En fait, on ne perd pas complètement le bénéfice de la GPL, puisque qu'il est toujours valable pour les versions qui ont été distribuées sous cette licence. En l'occurence :

    cvs -d:pserver:anonymous:@cvs.sourceforge.net:/cvsroot/spamihilator login
    cvs -z3 -d:pserver:anonymous@cvs.sourceforge.net:/cvsroot/spamihilator co -D 'september 1 2003' Spamihilator

    Ensuite, est-ce que ce monsieur a simplement pris contact avec ces personnes, a-t-il menacé de procès, et a-t-il essayé de porter plainte ?

    Par contre, au vu de son comportement (quitter la GPL), on comprends parfaitement pourquoi la FSF ne veut pas prendre en charge le procès pour un soft dont ils ne détiennent pas les droits, et ils ont bien raison... Maintenant, rien ne l'empêche de les leur filer, et de laisser leurs avocats prendre le relais.
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

      Posté par . Évalué à 1.

      Justement je suppose qu'il avait contacter la FSF pour etre plus credible dans sa plainte.

      Il n'a aucune raison de filer son bebe a qui que ce soit.

      La mise d'un soft sous licence GPL releve d'un engagement altruiste mais comme en retour personne ne l'aide quand il en a besoin, pas meme l'organisation garante de la GPL, c'est assez "logique" qu'il passe en closed-source.
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

        Posté par . Évalué à 1.

        La mise d'un soft sous licence GPL releve d'un engagement altruiste mais comme en retour personne ne l'aide quand il en a besoin, pas meme l'organisation garante de la GPL, c'est assez "logique" qu'il passe en closed-source.

        Ca m'etonne pas que personne ne l'aide. Les hackers qui utilisent Outlook ca court pas les rues.
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce que voulait dire le monsieur je crois c'est que rien ne garanti à la FSF que si elle défend ce produit aujourd'hui, le propriétaire du soft ne va pas quand meme, pour une autre raison, demain, changer la license de son soft. C'est pourquoi elle demande quand on fait appel à elle une assurance sur ce point. Le seul moyen d'avoir cette assurance (que le soft restera bien en GPL), c'est d'en filer le copyright à la FSF. Et il n'y a pas d'
        autre crontrainte pour l'auteur que celle d'etre l'empeché par la suite de changer la license.

        Alors pour profiter de l'aide de la FSF je trouve que c'est pas cher payé.
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

    Posté par . Évalué à 1.

    Ca me fait réfléchir tout ça... en bref, pour un développeur, ça lui apporte quoi la GPL? il a aucune garantie que son code source ne sera pas pompé, et si c'est le cas, il pourra juste regarder en pleurant.... j'avoue être surpris et déçu...

    Je loupe sans doute de grande partie, mais pour moi, la grosse différence entre open-source et GPL, c'tait ça justement, en open-source, je n'ai aucune garantie, en GPL j'ai une garantie que ceux utilisant le programme et l'améliorer devront contribuer... ce n'est pas le cas, et une bonne partie du monde s'en fout... qu'est ce qu'il reste?

    Réellement ça me dégoute, on se retrouve avec le même problème que les boites commerciales: seuls les gros projet peuvent se permettre un procès, les petits pourront juste ramasser leurs dents et la fermer....

    Je me demande aussi, qu'est ce qu'il faut faire pratiquement, pour copyrighter son code sous le nom de la FSF? Qu'est ce que ça a comme implication légale? est-ce réellement efficace? De loin ça me parait un peu le: "si tu gardes tes droits, t'es baisé, si tu nous les files tous, on s'en occupera ptêt, mais si on le fait pas, tu seras même pas à même de tenter de protéger ton travail, c'est à nous maintenant"...

    Enfin voilà, suis un peu dégouté, et j'avoue que ma préférence pour la GPL s'estompe...
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

      Posté par . Évalué à 3.

      Bienvenue sur terre ! :)

      Une licence a deux intérêts.

      Le premier est de pouvoir montrer à tes copains geek que tu n'es pas une larve associale qui passe 16h par jour devant sa babasse à glander sur irc mais un développeur qui fait partie de cette belle et grande communauté du Libre (à l'égal ou presque de LT, RMS et les autres). Toi aussi tu as ton projet sur Sourceforge ou Savannah, toi aussi tu "releases" ton code sous GPL ou BSD, toi aussi tu peux participer à des trolls sans fin sur quelle est la meilleure licence, la plus libre, toi aussi tu luttes avec des petits poings serrés contre l'Empire du Mal situé à Redmond, etc.

      En clair, la licence constitue un moyen d'affirmer ton appartenance à un mouvement.

      Le second intérêt d'une licence est de définir les droits et devoirs des personnes qui vont utiliser ton programme. Là on ne rigole plus, c'est du sérieux, on est entre grandes personnes. Si en plus y'a du pognon à la clé, il faudra être prêt à sortir le couteau ou le bazooka pour se faire respecter (en plus civilisé: prendre un avocat et aller en justice).

      Le problème ? Ben c'est que beaucoup de personnes mettent leur projet sous GPL pour la première raison (communauté, blah blah) en croyant naïvement que, telle la gousse d'ail face aux vampires, la GPL écartera les méchants. Malheureusement, ça ne se passe pas toujours comme ça.

      Si tu tombes sur une boîte à la moralité élastique, tu te retrouves à devoir défendre ton bout de gras tel la PME face à Microsoft. Et là, ben à part sonner le tocsin pour rallier toute la communauté derrière toi, il n'y a pas grand chose à faire...

      Aller en justice ? Dépenser plein de sous (que tu n'as peut-être pas) pour une question de principe (comme tu donnes ton soft, le préjudice financier que tu subis est nul) sans avoir la garantie que tu rentreras dans tes frais ? Ouais ben bon, on y réfléchit à deux fois !

      La solution ? Ben si tu es prêt à batailler pour faire respecter tes droits, tu peux prendre n'importe quelle licence, si par contre tu n'en as pas les moyens ben choisis une licence comme la BSD qui autorise tout le monde à faire ce qu'il veut de ton code. On pourra toujours te piquer ton code, mais tu pourras dire que c'était voulu :))
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

        Posté par . Évalué à 1.

        On est d'accord, et c'est bien ça le problème, pratiquement pour garantir que ton code ne sera pas repompé et exploité (sans que tu aies de feedback), tu n'as plus qu'à fermer les sources, si tu les ouvres, la GPL ne t'apporte rien de plus que n'importe quelle licence plus permissive...

        L'appartenance à une communauté? oui bien sûr, mais ce n'est pas tout, si GPL est juste une étiquette à attacher à ton programme pour avoir plus de "succès", c'est pas super convainquant, tu ne trouves pas?

        Et que dire au société qu'on voudrait pousser au logiciel libre?
        • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne pense pas que le problème soit lié au libre ou à la GPL en particulier. Le fait est qu'aujourd'hui avec internet tout un chacun est en mesure de diffuser à grande échelle ses créations personnelles. Ce faisant, tu te retrouves confronté aux problèmes de copies, piratage et autres qui jusqu'alors étaient réservés aux sociétés.

          A titre personnel, mettre ton programme sous GPL c'est d'abord une marque d'adhésion à la philosophie du libre, une façon de rendre, même modestement, tout ce que le libre a pu t'apporter. Si ton projet grandit et acquiert une certaine notoriété, l'aspect légal de ta license pourra avoir de l'importance : probabilité plus forte que la communauté se mobilise autour d'un soft connu qu'autour d'un nième éditeur de texte, que la FSF ou autre t'apporte leur aide, etc.

          Et que dire au société qu'on voudrait pousser au logiciel libre?

          Le problème existe déjà pour elles. Et à mon avis une société qui diffuse un de ses programme sous GPL est consciente de ces problèmes (enfin j'espère pour elle).
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        le préjudice financier que tu subis est nul ...

        ... mais le préjudice moral peut être conséquent !

        La justice pourrait aussi simplement réclamer une grosse amende histoire de décourager les voleurs aventureux (ça rapporte moins que le gasoil, mais ça serait toujours ça de pris pour combler le trou de la sécu)
  • # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

    Posté par . Évalué à 1.

    Droit de réponse de ProducsFoundry.
    Ma dépêche sur LinuxFr a fait pas mal de remous, tant et si bien que j'ai été contacté par le CEO de ProducstsFoundry.

    Voilà son email :

    <<
    Sujet: Spamihilator
    De: "Support"
    Date: Thu, 25 Sep 2003 23:44:12 +0300
    A:

    Bonjour là.
    J'ai essayé de signaler mon propre avis sur votre website mais malheureusement je n'ai pas su à faites cela.
    Il sera grand si vous pouvez signaler mon email dans votre fil.

    Premièrement nous pensons que Spamihilator est un bon logiciel.
    C'est pourquoi notre logiciel de SpamRemover a la même fonctionnalité de base et une pièce du GUI.

    Quoi qu'il en soit tout le monde devrait comprendre ce qui est la copie de GPL. To par GUI d'application qui ne signifie pas à l'étole les sources.
    Peut-être quelqu'un demande comment elles peuvent être sûres que je code source n'emploie pas Kramer.
    Veuillez lui envoyer un email et demandez. Je déjà lui ai envoyé une partie de sources juste pour montrer que nous n'allons pas vendre ou redistribuer un projet ouvert de source.

    Peut-être Apple pense cette étole de Microsoft le code juste parce qu'il regarde presque la même chose. Mêmes pensent avec Lindows.
    Peut-être nous pouvons parler des rédacteurs d'image qui regarde presque la même chose.

    Je pense que tout le monde doit penser deux fois avant de signaler quelque chose en ligne. Nous (fournisseurs) devons être sûrs au sujet de ce que nous voulons nous vendre et vous, les utilisateurs (peut-être les programmeurs ou le gourou de Linux, pas sujet pour moi) devrions savoir mieux les faits avant de signaler quelque chose sur un forum.

    Oui le SpamStopper est basé sur le même code. Le Spamihilator est écrit VC++ et à notre dedans Delphes.

    Si ceci fait heureux tout le monde je puis transformer SpamRemover en produit de freeware.

    Quoi qu'il en soit devez vous remercier de votre attention.

    Les meilleurs souvenirs
    Candin Jurca
    CEO ProductsFoundry.
    P.S. Sorry parce que mon Français est versent

    >>
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

      Posté par . Évalué à 1.

      en résumé, spamstopper est un clone de spamremover, et spamremover ne fait que récupérer le GUI de spamhilator ? c'est ça ?
      • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

        Posté par . Évalué à 1.

        Il _semble_ que des algos aient été recodé en pascal (Delphi)
        d'après des sources GPL en C/C++.

        Mais un algo, c'est une formule mathématique que ça appartient
        à l'humanité dans son entièreté comme pas un brevet sur
        les formules de pythagore, quand même ! Voyons ! Alors !

        Donc hasta pas problemo att all propos GPL.

        manuel
    • [^] # Re: Spamihilator passe de GPL à graticiel

      Posté par . Évalué à 1.

      Si ceci fait heureux tout le monde je puis transformer SpamRemover en produit de freeware.

      Si je puis me permettre, pourquoi ne pas le transformer en logiciel libre sous GPL? cela rendrait vraiment très heureux tout le monde. Comme un freeware mais le code est libre...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.