SuSE et ses investisseurs

Posté par . Modéré par oliv.
Tags : aucun
0
1
oct.
2001
Suse
SuSE vient de finaliser un nouveau tour de table récupérant ainsi au passage 15 millions d'euros de la part de divers investisseurs.
Les principaux investisseurs restant IBM, SAP et APAX.

Note du modérateur: J'ajoute un lien vers babelfish pour ceux qui ne comprennent pas la langue de Goethe. Le résultat est assez ... étrange
  • # si toi comprendre pas le francais de babelfish...

    Posté par . Évalué à 7.

    ...n'oublions pas que Google traduit aussi les pages, de facon assez poussée.

    Donc toujours pour "ceux qui ne comprennent pas la langue de Goethe" :
    http://translate.google.com/translate_c?hl=fr&u=http://www.heis(...)

    le résultat est pas mal non plus...
    • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

      Posté par . Évalué à 5.

      sinon, avec babel, le résultat en anglais est _netement_ plus lisible :
      http://babel.altavista.com/?urltext=http%3A%2F%2Fwww.heise.de%2Fnew(...)
      ... follow the link luke...
      • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

        Posté par . Évalué à 6.

        Il y a une version en anglais sur :

        http://www.suse.co.uk/uk/news/newsflash/investment.html(...)

        Là c'est quand même plus compréhensible.
        On y a apprends notamment qu'un nombre conséquent de personnes vont être licenciées, en accord avec l'administration allemande du travail (l'équivalent de l'inspection du travail je suppose)
        Un autre article (toujours en allemand) rentre un peu plus dans les détails concernant la nouvelle politique de SuSE

        http://www.heise.de/newsticker/data/odi-01.10.01-000/(...)

        SuSE semble donc connaitre une véritable restructuration et cette situation n'est qu'un reflet de la crise qui touche les sociétés Linux en général.
        On verra dans un an quel sera le nouveau paysage Linux... et Debian la dedans ?
        • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

          Posté par . Évalué à -9.

          LA FRANCE PARLE FRANCAIS PAS ANGLAIS. JE NE VEUX PAS ETRE UN CLONE DES AMERICAINS
        • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Debian la dedans ?

          Comme d'habitude elle fait la tortue, elle avance lentement mais surement.

          C'est pour ça que c'est ma distrib préféré.
          • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

            Posté par . Évalué à 1.

            Cette histoire de tortue et de lapin, ça me fait penser à .NET et la platforme Java.

            Comment .NET peut gagner en partant avec plusieurs années de retard ?

            Rien ne sert de courrir, ...

            hop -> -1, c'est hors sujet

            --
            nimda, la preuve de la puissance des outils Microsoft
            • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

              Posté par . Évalué à -1.

              >Comment .NET peut gagner en partant avec plusieurs années de retard ?

              Celà s'apelle le marketing.
              Cas similaires:
              PC/Windows contre Mac/MacOS
              IE contre Netscape
              MS exchange contre Lotus

              M. Schumacher contre Fangio (non, là c'est différent)
        • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

          Posté par . Évalué à 0.

          Je penses que la crise touche toutes les societes d'informatiques et pas uniquement celle utilisant linux.

          Mais franchement, je penses que cette crise est du au fait que l'industrie informatique ne prend plus aucun risque, meme Apple ne fait plus de creation. Linux apporte quelque truc, mais rien de transcendant qui force un user satisfait de son winwin9x a changer. D'ailleur ms a le meme probleme avec ses derniers os, seules les nouveaux acquereurs les achetent...

          En plus c'est pareille au niveau hardawre, aujourd'hui on a le choix entre des immondes 8086 cadence a 2Ghz et des familles de processeurs qui vont mourir sans nouvelles generation a partir de 2004. L'informatique et les hautes technologies, c'est aujourd'hui la meme chose qu'il y a 5 ans avec une plus zolie interface... et une plus grosse conso !

          cb qui n'est pas authentifie
          • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

            Posté par . Évalué à 1.

            Et oui. C'est le cycle habituel que nous impose l'industrie depuis des lustres!
            Une avancée technologique rapide puis, le marketing prend la main pour assurer des années d'engraissage sur cette avancée jusqu'à épuisement du consommateur!
            Apparemment, ce n'est pas ms qui va relancer la machine puisqu'ils sont toujours en phase gavage et au top du marketing: .net,xbox,messenger, win2000 puis xp. Que du réchauffé avec des avancées minimales mais avec un nouvel habillage marketing derriére.
            Est-ce que linux pourrait apporter cette nouvelle avancée technologique qui relancerait tout ça? Je ne crois pas, tant que linux continuera à suivre le leader actuel et son marketing en proposant le plus rapidement possible des alternatives. Il faut que linux prenne les devants et se place lui même en tant que référence dans des domaines utiles. Que des projets ambitieux se créent (non, pas mono :-( mais plutôt le défunt now! de progeny) et montrent que linux n'est pas qu'une alternative mais LA solution!
        • [^] # Re: si toi comprendre pas le francais de babelfish...

          Posté par . Évalué à -1.

          ...et Debian la dedans ?

          Debian se porte à merveille.
    • [^] # Evocateur

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Via BabelFish :
      Seulement des seuls bruits schwirrten par la municipalité linux, alors ont suinté quelques détails concrets , sont maintenant officiels lui:

      Via google :
      Seulement des seuls bruits schwirrten par la municipalité linux, alors ont suinté quelques détails concrets sont maintenant officiels lui:

      Le résultat est le même à la virgule près (m'enfin?)

      Détail culturel, on apprends que la communauté linux se traduit par municipalité en allemand. Qui est notre maire à tous? Linus?
    • [^] # Version francaise comprehensible ici

      Posté par . Évalué à 1.

      Sur yahoo la traduction en ligne désormais est.
      L'anglophobe là son bonheur trouvera.
      http://fr.news.yahoo.com/011002/60/202xa.html(...)
  • # Les investisseurs augmentent leur participation

    Posté par . Évalué à 7.

    Maintenant que tout le monde a discuté des vertus des traducteurs automatiques, j'ai une petite question:
    - Est-ce que ça veut dire qu'IBM (et SAP et APAX, mais eux ne sont pas vraiment acteurs dans le monde Linux) prend petit à petit le contrôle de Suse, et qu'on verra un jour Suse Linux devenir l'unix officiel d'IBM (et pourquoi pas une distribution pour faire face à MS-Linux)?
    • [^] # Je pense pas non !

      Posté par . Évalué à 0.

      Tu sais , SuSE a des investisseurs parmi Compaq, SGI, IBM (D'ailleur, j'aip as vu leur nom dans les donnateur !), Intel...

      SuSE est prise aux couilles car elle doit faire ce que ces companies disent de faire.

      D'un autre coté, SuSE beneficie d'une communauté User tres grande, a travers toute l'Europe et l'USA.

      Peut etre qu'un jour IBM prendra possession de SuSE, et qu'un jour SuSE aura le monopole, et qu'on retrouvera le bon vieux IBM de la fin de decennie 70's que ce salopard de Bill Gates a osé faire voler en eclat (Et Maintenant, c'est Microsoft qui tient les rennes).

      En tout cas, une chose est sure :
      - Coté Desktop SuSE est parmi les meilleur, cela dit j'aimerai avoir une version OEM avec un seul CD.
      - Coté Entreprise, elle est 2nd derriere Redhat
      - Coté gros serveur elle a une tete d'avance


      Donc la fin de SuSE serait une catastrophe, la prise de pouvoir de IBM en serait une aussi.

      Toutefois, on a l'avantage cette fois d'avoir les sources. Si IBM gagne on peut toujours faire des OS like compatible, chose quasi impossible avec le Dos ou Windows !
      • [^] # Re: Je pense pas non !

        Posté par . Évalué à -5.

        Finalement, que Suse crève!

        Comme ça, on récupèrera les sources de Yast et on pourra enfin dire que Suse a contribué à l'open-source au lieu d'en profiter outrageusement pour vendre (mal) des versions commerciales et propriétaire de Linux.
        • [^] # Re: Je pense pas non !

          Posté par . Évalué à 3.

          Voila une reaction stupide !
          Faut pas oublier que SuSE a , par exemple, bien plus contribué au libre que Mandrake, Corel, turbo et Caldera reunnis !

          Exmple :
          - KDE : 4 Develo
          - Kernel : 6 Devel
          - ISD4N : 1 Devel
          - Gnome : 1 Devel
          - USB : 3 Devel, financement du projet
          - Alsa : 2 Devel, Financement du projet
          - Itanium 64 : Participe à 80 % du projet de portage
          - Sledgehamme : Grosse participation au coté de AMD
          - Xfree : 3 Developpeurs
          - Divers (Reiser FS, LSB...)


          Tu vois , faut reflechir avant de parler !
          • [^] # Re: Je pense pas non !

            Posté par . Évalué à 1.

            Ta réaction aussi est stupide (mais pas volontairement).

            Tu ne sais pas ce qui aurait été fait par Mandrake & Co, ou les bénévoles, si SuSE n'avait pas participé autant. Et si SuSE bosse autant sur le libre, c'est sur bien des projets à cause des licences copyleft. La licence YaST où ils sont seuls dessus montre un peu plus leur état d'esprit.
            • [^] # Re: Je pense pas non !

              Posté par . Évalué à 0.

              Euh.....j'ai pas trés bien compris ce que tu as voulu dire....
              As-tu voulu dire que les projets sur lesquels Suse travaille sont GPL parce que Suse n'est pas seul dessus?
              C'est chouette ça! Les mecs de mandrake ont une nouvelle bête noire :Suse. Ils vont enfin laisser les barbus de debian tranquille :)
              Les gars de Suse, débrouillez-vous. On vous les laisse bien volontier ;)
              • [^] # Re: Je pense pas non !

                Posté par . Évalué à 1.

                SuSE ne propriétarise pas ce qui est déja copyleft (il n'y a pas que la GPL)
                Quand SuSE possède tout le copyright d'un soft, comme YaST, curieusement, celui-ci n'est pas libre.
                A coté Mandrake contribue aussi, et ses outils sont GPL.
                C'est une simple constatation. SuSE, quand elle a le choix, fait du propriétaire. Les autres distribs, non. Ce qu'elle ferait sur le noyau Linux si celui ci n'était pas copyleft, je doute fortement qu'on en verrait la couleur.
                Concernant ta remarque finale sur Mandrake, je ne suis personnellement pas du tout pro-Mandrake, mais plutot Debian, les deux ont des objectifs différents et c'est Debian que je préfère, mais ce sont des différences secondaires, au moins on peut les comparer, les deux travaillent pour le libre volontairement et non par contrainte des licences, et sont totalement libre. On ne peut pas en dire autant de SuSE.
                • [^] # Re: Je pense pas non !

                  Posté par . Évalué à -1.

                  plus de connerie.... vas y plus de connerie!!!
                  toutes les distributions font que du libre sauf suse qui fait que du propriétaire, plus que Microsoft encore !!!!!

                  T'as raison mon ami!!!!
        • [^] # Re: Je pense pas non !

          Posté par . Évalué à 4.

          Vraiment n'importe quoi.
          Les sources de YaST (et YaST 2) sont disponibles.
          Voir dans le répertoire zq1 (les sources) du miroir le plus proche.

          Il n'est pas interdit non plus de lire la license.
          Ce n'est pas une license libre, loin de là, mais
          rien n'empêche de modifier et redistribuer YaST.
          • [^] # Re: Je pense pas non !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            La Licence de YaST
            Ce n'est pas une licence de logiciel libre. En effet, elle interdit toute distribution gratuite, ce qui empêche de l'inclure dans aucun des ensembles de logiciels libres vendus sous forme de CD-ROM par des sociétés commerciales ou par des organisations telles que la FSF.
            Le paragraphe 2a pose peut-être encore un autre problème mais il y manque un mot apparemment, du coup nous ne savons pas bien quel est le sens visé.

            -> gnu.org

            comme tu peux le voir "modifier" et "redistribuer" YaST n'est pas une chose simple.
            N'importe quoi qu'il disait...
            • [^] # Re: Je pense pas non !

              Posté par . Évalué à 1.

              Il me semble qu'on est d'accord, non ?
              Le paragraphe 2a est du charabia en anglais, regarde la version française (ou allemande).
              Il demande que les modifs soient identifiées et redistribuées sans changement de licence.
    • [^] # Re: Les investisseurs augmentent leur participation

      Posté par . Évalué à 7.

      Si IBM remet des sous dans SuSE, c'est aussi pour éviter de perdre les développeurs qui y font du bon boulot : c'est en partenariat avec IBM que Suse développe le support AS/400 et OS/390.

      Ensuite, je ne pense pas qu'IBM cherche à utiliser linux en lieu et place de ses propres unix, tout simplement parce que les clients d'IBM seraient peu à vouloir suivre.

      Sinon IBM ne favorise pas une distribution linux en particulier, mais son usage en général : les ThinkPads sous linux sont livrés avec une Caldera, les serveurs sont fournis au choix avec une caldera ou une redhat, DB2 est supporté sous caldera, RH, suse et turbolinux... une simple visite sur http://www-1.ibm.com/linux(...) permet de se rendre compte qu'IBM ne cherche nullement à imposer quoi que ce soit (ils ont essayés il y a 10 ans, et s'y sont cassé les dents).

      Le but d'IBM est que ses logiciels puissent s'installer n'importe où, sur un maximum de plate-formes disponibles, que leurs materiels puissent êtres utilisés avec les OS ue l'on veut. Ce qui importe à IBM est la satisfaction de ses clients, et ne fait donc que s'y plier, car leur but est de vendre, non ? (IBM est #1 en CA de ventes de logiciels, puis Oracle et Microsoft..)

      Je ne pense pas qu'IBM soit un danger pour linux. Le seul truc qui m'enerve, c'est de voir des floppées d'anonces aux états unis et pas d'implication en france...il y aurait quelque chose de plus aux USA : c'est le service marketing ou bien les labos avec les développeurs ?
      • [^] # Re: Les investisseurs augmentent leur participation

        Posté par . Évalué à 2.

        assez bien vu ...
        IBM a perdu des sous avec OS/2, il en gagne avec Linux.
        IBM construit du materiel, et était coinçé avec Windows (x86 only efficace), et maintenant il fout du Linux partout, de la cave au grenier en passant par le poignet (quand la vendront ils cette montre d'ailleurs ?).
        De toute façon, il y a longtemps qu'il n'y a plus rien de vraiment nouveau dans le soft.. par contre le hard a un belle avenir..
        • [^] # Re: Les investisseurs augmentent leur participation

          Posté par . Évalué à 3.

          >par contre le hard a un belle avenir..
          pour moi l'avenir du hard, c'est le soft, justement :)

          Je pense au prochain CPU d'IBM (encore) : le Power4. Ca fait bien longtemps que j'en entend parler, en moi je me fait des films dessus. Ce CPU possède 1/4 de ses transistors sous forme d'ASIC, c'est à dire que cette partie du cpu permet d'être programmée : je lance Gimp, je met en dur les fonctions de flou dans le cpu ! je lance postgresql, j'y met les fonctions b-tree...

          en fin bon, j'ai pas trop de nouvelles de ce cpu, et en plus ca doit pas être dans la portée de nos bourses...
          • [^] # ASIC=Application Specific Integrated Circuit, CPU=...

            Posté par . Évalué à 3.

            Tu te mélanges les pinceaux là ! Un asic c'est un chip complet,pas une sous-partie d'un cpu, généralement un assemblage de périphériques sous formes de macros-cellules autour d'un bus d'interconnection et d'un coeur de processeur et/ou un dsp.
            Il a toujours eu une bagarre entre logique cablée (cpu, asic...) et logique programmable (cpld, fpga...), chacun ayant ses avantages (coût/réusabilité). Or la logique cablée est probablement un des domaines les plus actifs en la matière (process, Ghz), nous pouvons déjà entrevoir la possibilité de programmer nos propres cpu sur mesure dans des fpga (OpenCore, OpenHardware...).
            Bien sur, le mariage des deux mondes est lui aussi prometteur, avoir un bout de cpld (matrice de logique programmable connectée aux I/O internes et/ou externes) dans son cpu permet une intégration plus poussée. Le domaine visé en priorité me semble être l'embarqué, où Motorola reignait en maître avec les 68xxx puis les Power avec IBM. En gros ces deux là fignolent leur plateforme devant ARM qui caracole en ce moment.
  • # Re: Je pense pas non !

    Posté par . Évalué à 3.

    Franchement on a pas vraiment de bete noire :) On fait juste notre boulot :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.