TestDisk et PhotoRec 6.5 sont disponibles

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par j.
Étiquettes :
0
24
oct.
2006
Linux
TestDisk et PhotoRec sont des logiciels de récupération de données sous licence GPL.

Le but de TestDisk est de permettre la récupération des partitions perdues (ext2/ext3, ReiserFS, XFS, JFS, Swap, LVM1/LVM2, FAT, NTFS...) et de réparer certains problèmes de corruption des systèmes de fichiers : utilisation de la sauvegarde du secteur de boot FAT32 ou NTFS, recherche des paramètres de systèmes de fichier FAT ou NTFS pour réécrire le secteur de boot, réparation des tables FAT, recherche des sauvegardes des superblocks ext2/ext3.

PhotoRec récupère les fichiers perdus y compris si le système de fichier (FAT, NTFS, ext2/ext3, HFS+...) est totalement corrompu ou a été reformaté. PhotoRec gère même certains cas de fragmentation de fichiers permettant de récupérer plus de données. Écrit en C dans un code portable, TestDisk et PhotoRec fonctionnent aussi bien sous Linux que DOS, Windows, Mac OS X, Solaris et les différents BSD.

La version 6.5 vient avec des améliorations de l'interface texte, la possibilité de copier des fichiers depuis une partition NTFS visualisée sous TestDisk vers un répertoire de son choix, une réparation des Master File Tables (MFT) des partitions NTFS. PhotoRec 6.5 reconnaît une dizaine de formats de fichiers supplémentaires par rapport à la version précédente.

Aller plus loin

  • # Le couple idéal

    Posté par  . Évalué à 10.

    J'utilise ddrescue [1] et PhotoRec depuis quelques mois pour récupérer tous mes vieux cd rayés et ça marche nickel.

    ddrescue créé une image du disque endommagé en minimisant les erreurs
    PhotoRec répare les fichiers auxquels il manque encore des données

    Et hop !

    [1] http://www.gnu.org/software/ddrescue/ddrescue.html
    • [^] # Re: Le couple idéal

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Malheureusement, dans une recherche google "data recovery" il arrive en 7ème page, et "data recovery software", il est en 13ème page ! J'ai un pote dessinateur qui avait juste perdu sa table de partition à cause d'un disque défectueux, bin je n'ai trouvé aucun outil qui m'a permis de sauver ses données. Des heures et des heures de dessin foutues en l'air... Il attendait d'avoir de quoi graver un CD complet :'-(
    • [^] # Re: Le couple idéal

      Posté par  . Évalué à 4.

      Tu fais comment : j'ai voulu tester PhotoRec en fessant une image d'un disque ext3 [1], mais il a l'air de bloquer...


      [1]
      $ dd if=/dev/zero of=/dev/shm/test.bin count=$((2*5*1024))
      $ /sbin/mkfs.ext3 /dev/shm/test.bin
      <--- on le monte on ecrit des choses, on fou la merde sur certains fichiers
      <--- on le demonte
      $ ./photorec_static /debug /dev/shm/test.bin
      <-- ca bloque sans aucun message d'erreur
      • [^] # Re: Le couple idéal (humour)

        Posté par  . Évalué à 9.

        j'ai voulu tester PhotoRec en fessant une image d'un disque ext3

        Tu veux dire que pour toi, le couple idéal, ce serait toi et Photorec en train de faire des parties à trois avec une image de disque ext3 maso...

        mais il a l'air de bloquer...

        ... sauf que manifestement, ce n'est pas son truc. ;-)

        Frаnсе : 29861, Allеmаgnе : 8994. Масrоn : 20867.

    • [^] # Re: Le couple idéal

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Je viens d'avoir l'occasion de tester dd_rescue + photorec suite a une coupure de courant qui avait corrompue un fichier .doc sur un clef usb en vfat qui faisait des I/O errors des qu'on essayait de le lire : ca marche parfaitement !

      Dans mon cas il a juste fallu un peu lutter pour retrouver le bon fichier parmis la centaine de fichiers f12345.doc qui atterissent dans le repertoire de recuperation en fin de traitement. Mais la encore, beagle fait gagner du temps quand on sait ce qu'on cherche.

      Donc merci Christophe pour :
      - avoir developpé photorec
      - avoir posté une news à ce sujet aujourd'hui

      Ta wishlist amazon devrait s'alleger d'une ligne :)
    • [^] # Re: Le couple idéal

      Posté par  . Évalué à 1.

      Pour l'étape ddrescue, il y a kdiskrescue : http://kde-apps.org/content/show.php?content=49081
      roots mais fonctionnel
  • # P!....

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    et pourquoi je l'ai pas trouvé lui, quand mon ext3 a scratché début août, hein?

    Damned, google ne m'a pas aidé sur ce coup-là. Toujours est-il que j'ai utilisé un machin sous windows qui m'a récupéré 2/3 trucs dans la partition ext3, même en version démo...

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: P!....

      Posté par  . Évalué à 5.

      Pas mieux. Pourquoi j'ai rien trouvé là dessus quand les partitions d'une copine se sont mélangés les pinceaux le mois dernier. J'ai fini par en récupérer 10% avec un autre outil, mais évidemment quasiment rien d'utile... Certes, c'était du NTFS, mais que ne ferait on pas pour les beaux yeux d'une femme. Je pense donc que ça n'aurait pas apporté grand chose, mais quand même, groumpf...
      • [^] # Re: P!....

        Posté par  . Évalué à 5.

        que ne ferait on pas pour les beaux yeux d'une femme. Je pense donc que ça n'aurait pas apporté grand chose

        Tu veux dire par là que tu n'avais aucune chances avec elle ? :-)
        • [^] # Re: P!....

          Posté par  . Évalué à 4.

          Je parlais du fait qu'étant sur du NTFS, les chances de ces outils étaient minimes (quoique Photorec...), et que l'outil de windowsien que j'ai fini par utiliser devait être plus spécialisé. Mais en fait, les deux interprétations sont valables :) Elles nous perdront...
          • [^] # Re: P!....

            Posté par  . Évalué à 1.

            Elles nous perdront...

            Les partitions NTFS ou les femmes ?
            • [^] # Re: P!....

              Posté par  . Évalué à 5.

              Les 2. On peut même aller plus loin. Les 2 perdront nos données. Une preuve supplémentaire ici :

              http://www.bashfr.org/?2295
              • [^] # Re: P!....

                Posté par  . Évalué à -1.

                On peut aussi perdre les deux et garder ses données.
  • # Fichiers effacés

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Est-ce que cet outil peut également récupérer des fichiers effacés ? (oups, le rm -rf d'un dossier important...).
    Un collègue a eu le problème récemment sur une partition ext3 et on n'avait rien trouvé pour récupérer les fichiers effacés.
    • [^] # Re: Fichiers effacés

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Il y a un script utilisant debug2fs qui traîne sur Freshmeat. Il m'a déjà sauvé un certain nombre de fois ;)
    • [^] # Re: Fichiers effacés

      Posté par  . Évalué à 3.

      Il y a des chances, car dans la très grande majorité des cas, effacer des fichiers ou des répertoires se limite à supprimer les entrées correspondantes dans les dossiers conteneurs, et non mettre toute la mémoire concernée à "0".

      --
      http://www.tessier-net.org
      • [^] # Re: Fichiers effacés

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        ben pas vraiment non, cf cette FAQ (pas hyper récente certes) http://batleth.sapienti-sat.org/projects/FAQs/ext3-faq.html
        Q: How can I recover (undelete) deleted files from my ext3 partition?
        Actually, you can't! This is what one of the developers, Andreas Dilger, said about it:

        « In order to ensure that ext3 can safely resume an unlink after a crash, it actually zeros out the block pointers in the inode, whereas ext2 just marks these blocks as unused in the block bitmaps and marks the inode as "deleted" and leaves the block pointers alone. »

        Your only hope is to "grep" for parts of your files that have been deleted and hope for the best.
        • [^] # Re: Fichiers effacés

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Si j'ai bien compris, PhotoRec ne lit pas les structures du système de fichier, mais fait des recherches sur le contenu brut du disque (probablement à la recherche d'en-têtes).
          En particulier, il parse pas l'inode, et l'argument de la FAQ concernant ext3 ne le concerne pas.

          <publi-information>Ce qui lui pose problème ça serait plutôt ReiserFS, notement à cause de la fragmentation et du groupage induits par l'option tail (active par défaut). Mais comme tout le monde utilise Shake et l'option notail, ça ne gêne personne.</publi-information>
          • [^] # Re: Fichiers effacés

            Posté par  . Évalué à 0.

            Option tail/notail ça me dit quelque-chose, une histoire de groupement de fichier mais Shake?
            Kezako? C'est lié à alzheimer ou a la tremblante du mouton?

            Ok, je -->[]
        • [^] # Re: Fichiers effacés

          Posté par  . Évalué à 5.

          C'est vrai que cette "feature" d'ext3 est franchement chiante quand on veut récupérer ses données.
          Mais.... on peux toujours repérer les 7 premiers blocks vu que le huitième est un block indirect (facilement détectable vu ses données) puis en déduire la suite du fichier. (et ainsi de suite avec les blocks indirects de second niveau toussa...)
          C'est très pratique sur des fichiers dont le format a une entête caractéristique.

          <ma vie>
          J'ai ainsi pu récupérer plus de 200Mo de photo JPEG effacés par un rm -rf. C'est long pour scanner le disque, faire ses scripts, gérer les faux positifs, ... mais très formateur!
          </ma vie>

          <mode c'était mieux avant>
          Dans le temps au moins on en chiait pour récupérer ses données, maintenant les petits jeunes le font en 5 minutes avec des softs clickodromes, sans rien comprendre et en trouvant ça normal...
          </mode c'était mieux avant>
  • # Des outils qui mériteraient d'être plus connus

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    J'ai découvert photorec il y a peu, pour récupérer des photos sur une carte XD, et il a fonctionné à merveille, retrouvant même dans anciennes photos à la fin de la carte.
    Vu qu'une grande majorité des utilitaires de ce type sont propriétaires et payants, ces outils sont vraiment les bienvenus.
    • [^] # Re: Des outils qui mériteraient d'être plus connus

      Posté par  . Évalué à 3.

      Je l'ai moi aussi utilisé avec succès il y a peu pour récupérer des photos sur l'appareil photo de mon père :-)

      Il n'avait pas ses lunettes, et avait sélectionné "formater" dans le menu de l'appareil photos, gloups !
  • # Vive TestDisk

    Posté par  . Évalué à 6.

    Quelle ne fut pas ma détresse quand, lors d'une réinstallation de Windows XP, j'ai involontairement supprimé la partition / de ma Debian. Contrairement à un installeur de linux (enfin pour debian et mandrake c'est le cas), l'installeur de windows est à effet direct quand il s'agit de supprimer une partition : vous supprimez une partition, il vous demande de confirmer puis c'est trop tard pour revenir en arrière !

    Grâce à testdisk, j'ai pu récupérer l'information correcte relative à ma partition ext3 et reconstituer la table de partitions.

    Évidemment, s'il vous arrive d'effacer une partition par mégarde, surtout n'allez pas écrire dans l'emplacement ainsi libéré sur le disque. C'est évident mais quand on n'y fait pas attention, ça peut très vite arriver :-/.
    • [^] # Re: Vive TestDisk

      Posté par  . Évalué à 2.

      oui c'est super testdisk, cela m'a déjà sauvé un disque il y a quelques années, cela fonctionne vraiment bien. Il est normalement intégré sur la plupart des live-cd

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # et pour Christophe ...

    Posté par  . Évalué à 6.

    hip-hip-hip ... hourra !

    merci a toi pour tes outils surnaturel. Qui dans sa vie d'informaticien n'a jamais utilisé testdisk pour recuperer ses tables de partitions effacées par le malin.

    La premiere fois que j'ai lancé testdisk, je n'y croyais pas trop. Mais en fait cet utilitaire magique se base sur des signatures de partitions. Toute partition non ecrasée ou effacée laisse sur le disque des traces que l'on peut facilement detecter grace à un mécanisme de signature.

    Autre surprise : testdisk est tres rapide. Sauf erreur de ma part, il ne fait de l'analyse uniquement sur certaines frontieres. Je pense que ce sont les debuts de cylindres. Sur un disque dur actuel, il y en a beaucoup, mais enormement moins que de secteurs. Ce qui fait qu'on peut restaurer une table de partitions ecrasée en quelque minutes.

    Cet utilitaire est disponible sur certains bootcd. Tres pratique.

    encore merci Christophe.
    • [^] # Re: et pour Christophe ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      si j'avais su ...

      Il m'est arrivé à plusieurs reprises de modifier ma table des partitions avec hexedit, une bonne calculette et de quoi écrire et ca marche tout autant, mais c'est moins pratique.
      Surtout que maintenant mes partitions sont dans tous les sens et cfdisk refuse d'y toucher, seuls sfdisk et fdisk y vont.

      Sinon, je voulais réagur sur le fait que les partitions peuvent commencer sur n'importe quel secteur, c'est le cas sur mon fameux disque réparé à la main. Il faut dire qu'un cylindre n'a plus beaucoup de sens sur les disques durs modernes.
  • # PhotoRec + EXIF

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    J'ai aussi eu l'occasion d'utiliser PhotoRec pour "sauver" des photos sur un disque dur agonisant en FAT32. Cet outil est génial.
    Le seul "problème" c'est qu'on se retrouve avec des répertoires remplis de fichiers ".jpg" anonymes et mélangées.
    Et là on est heureux d'avoir des appareils photos gérant les données EXIF.
    Avec un petit script maison j'ai pu reclasser les photos par date, ce qui aide beaucoup à refaire son tri :
    http://royale.zerezo.com/blog/280_PhotoRec,_the_magic_tool (en anglais)
    • [^] # Re: PhotoRec + EXIF

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Plutôt que de faire un script maison, il y a "jhead" qui renomme en fonction des tags EXIF.

      (coucou Christophe)
      • [^] # Re: PhotoRec + EXIF

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Ok merci pour l'info, je n'avais pas trouvé LE programme à l'époque ;-)
      • [^] # Re: PhotoRec + EXIF

        Posté par  . Évalué à 3.

        Il y a aussi exiftool, qui comme son nom ne l'indique pas, sait manier à peu prés tout type de méta-donnée sur des photos, vidéos, ou musique. EXIF, GPS, IPTC, XMP, en passant par les extensions propriétaires à chaque fabriquant d'appareil ou éditeur de logiciel, les tags ID3 des fichiers MP3, les métas des AVI, MOV, MPEG, PS, PNG, etc.. Impossible de tous les citer.

        On peut donc facilement faire un script (éventuellement en perl, vu qu'exiftool c'est du perl et qu'il existe un module du même nom) qui renomme les images jpeg avec la date de prise de vue, les fichiers mp3 avec l'auteur, titre, album ID3, les vidéos avec le titre/auteur si disponible, etc... exiftool sait en plus renommer automatiquement à l'aide d'un de ces critères via un formatage à la printf. Bon, j'arrête de m'emballer :)

        http://www.sno.phy.queensu.ca/~phil/exiftool/

        Comme beaucoup de gens, je me suis fait moi aussi mon propre script ( http://linuxfr.org/comments/446907,1.html  ) basé sur la commande file, à une époque, suite à un crash disque. Si c'était à refaire (je touche du bois), j'utiliserai probablement exiftool.
  • # Récupération d'un disque FireWire FAT32

    Posté par  . Évalué à 6.

    Encore un témoignage pour confirmer l'excellence de cet outils.

    Un ami m'a confié un disque externe FireWire qui avait subit une chute.
    Heureusement, celui-ci ne semblait pas mécaniquement mort. Toutefois, il ne se montait pluis sous Windows XP (ni sous Linux). De plus mon ami avait semble-t-il eu la mauvaise idée de le repartitionner et de le reformater !!! (heureusement en formatage rapide je suppose).
    Je n'avais guère d'espoirs et seul un ou deux outils payants semblaient pouvoir récupérer quelques centaines de fichiers.

    Avec un peu d'insistance, je suis tombé sur TestDisk. Sans trop y croire (l'interface texte n'est pas très rassurante), je l'ai lancé directement sur le disque endommagé et il m'a ramené d'outre tombre plus de 3000 photos et video d'une valeur sentimentale inestimable.

    Mon ami était prêt à payer pour une solution commerciale. Je crois que cet achat va se transformer en don !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.