Sondage Les programmeurs ont-ils le sens de l'orientation ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
2
29
jan.
2019

Mes discussions avec mes amis programmeurs m'ont convaincu d'une chose: cette espèce a bien des qualités, mais pas du tout le sens de l'orientation.

Cette conclusion étant plus proche de l'observation que de la réelle étude statistique, je passe à la vitesse supérieure.

Faites vous partie de ces codeurs qui se perdent dès qu'ils sortent de leurs trajets maintes fois répétés ? Ou au contraire réussisez-vous à faire fi de la boussole qui se gondole rien qu'en voyant votre mine par avance déconfite ?

Si vous estimez que vous avez le sens de l'orientation (sans aide techno), merci de préciser votre langage de prédilection en commentaire.

  • Oui, sans hésitation (et sans GPS), j'ai le sens de l'orientation! :
    600
    (43.1 %)
  • Je peux me repérer sur une carte, sans pour autant arriver à replier celle-ci :
    250
    (17.9 %)
  • Bardé des dernières innovations technologiques, je progresse tant bien que mal dans ce monde qui cherche à me perdre. :
    96
    (6.9 %)
  • Non pas du tout, je me suis encore perdu en allant au boulot/à l'école/à la boulangerie ce matin. :
    67
    (4.8 %)
  • Je répondrai à ce sondage quand j'aurai retrouvé mon bureau. :
    30
    (2.2 %)
  • Ce n'est pas moi qui suis perdu, c'est le monde qui ne sait pas où je me trouve. :
    136
    (9.8 %)
  • J'ai le sens de l'orientation, mais je ne suis pas programmeur. :
    214
    (15.4 %)

Total : 1393 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Je ne suis pas un mutant

    Posté par . Évalué à 6.

    Pour citer ce regretté Gotlib :
    J'ai toujours du mal à comprendre le tableau de horaires de train (ou de bus) et ne parviens pas à replier une carte routière du premier coup (surtout d'une main en tenant le volant de l'autre).
    J'ai donc répondu à le deuxième proposition.

  • # Ne pas perdre la connaissance des villes technos

    Posté par . Évalué à 7.

    Je ne suis pas très fort pour reconnaître une route par contre j'arrive très bien a me repérer pour découvrir des itinéraires par exemples en cas de bouchons ou a utiliser une carte, voire le plus souvent un plan fait à la va vite sur Google Maps.

    Je crois qu'il est très important de savoir se servir de la technologie tout comme il est absolument intéressant de savoir s'en passer. Savoir comment on faisait autrefois et apprendre à en maîtriser basiquement les technique est passionnant et occasionnellement tellement utile.

    • [^] # Re: Ne pas perdre la connaissance des villes technos

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 29/01/19 à 15:33.

      Je crois qu'il est très important de savoir se servir de la technologie tout comme il est absolument intéressant de savoir s'en passer.

      Ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées, c'est que ça relance le débat :-)

    • [^] # Re: Ne pas perdre la connaissance des villes technos

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 31/01/19 à 12:54.

      Le truc c’est que globalement ici on a (presque) tous connus l’époque d’avant le téléphone portable et la généralisation du GPS, les générations qui grandissent maintenant auront sans doute beaucoup plus de mal …

      • [^] # Re: Ne pas perdre la connaissance des villes technos

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ayant fait l'armée (aka cotoyé la moyenne de la population 24h/24) je peux te dire que même « avant » ce n'était pas joli-joli :-)

        Un mec sur deux ne savait pas du tout lire une carte type IGN au 25000ème, au point de ne pas piger que c'est équivalent à une vue aérienne de l'endroit où on se trouve : « tu vois la caserne ici avec la forme des bâtiments, et la route qui passe devant »… ben non, ils ne voient rien du tout.

  • # Map et labyrinthe

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Les FPS et les jeux vidéos en général m'ont beaucoup aidé à développer mon sens de l'orientation et la mémorisation des chemins pris.

  • # Je pensais en avoir un bon...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Jusqu'à ce que je voyage avec un pote, qui même à l'autre bout du monde (Thaïlande, Vietnam Cambodge) arrive à bon port en prenant n'importe quelle route/chemin à travers les montagnes. Il doit avoir une très bonne boussole interne.

    Là je me suis rendu compte que je suis obligé de regarder plus souvent la carte pour savoir où je suis et où je vais.

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: Je pensais en avoir un bon...

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 29/01/19 à 18:06.

      je m'aide pas mal du soleil, et des étoiles. Question d'habitude avec de longue marche chez les scout. Pas besoin de carte, après je me perd plus facilement lorsqu'il y a des nuages.

  • # Un instinct

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai un excellent sens de l'orientation, je ne me perds pratiquement jamais. Je n'en tire aucune gloriole, c'est comme ça. Bizarrement, j'ai une mauvaise représentation spatiale, j'aurais fait un mauvais mécanicien ou un mauvais architecte.

    En fait, je ne sais pas comment cela fonctionne, c'est automatique, je sais, sans aucune réflexion logique, purement instinctif, trouver le bon chemin. Ce qui fait que, sûr de mon instinct, lorsque je me perds, très rarement, c'est vraiment catastrophique, à 180° de la bonne direction.

    Au surplus, c'est peut-être héréditaire, en tout cas cela a passé à ma fille ; pour mon fils, hum. Quant à ma douce, si je voulais me débarrasser d'elle, c'est simple, je la laisse à 5 m. de la lisière d'une forêt, je suis sûr de ne plus la revoir.

    Incidemment, je pense que je sais aussi programmer, en tout cas, depuis 1963 cela a été mon unique gagne-pain.

  • # Réponse: non dans mon cas ^^

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai déjà réussi à me perdre dans une ville inconnue (Nuremberg) alors que j'avais 600m à faire, avec un plan en main (un peu grossier, juste les grande avenues, soit 2 en fait).

    Par contre gérer les représentation spaciales ne me m'a jamais posé de soucis. Peux être un question d'échelle?

  • # C'est par ici --->

    Posté par . Évalué à 3.

    De mon coté, je ne suis pas codeur, mais j'ai un assez bon sens de l'orientation. J'aime et j'utilise beaucoup les cartes et j'ai aussi une mémoire des lieux qui me bluffe. Je peux n'être venu qu'une fois dans un endroit, si j'y reviens au bout de 10 ans, je m'en rappelle et je suis capable de m'y orienté.

    Enfin, le sens de l'orientation, ça s'acquiert et sa se cultive. Retrouver les 4 points cardinaux en regardant le soleil ou le ciel étoilé, ce n'est pas si compliqué. (Suffit que le ciel ne soit pas couvert). Ensuite, pour se faire une représentation mentale des lieux, il faut apprendre à lire des cartes voire même en faire. Un détail amusant, quand quelqu'un m'invite chez lui, souvent, il tente de m'expliquer comment venir, en me détaillant le chemin par un long récit impossible à retenir. (Lui, il le connait par coeur forcément), alors qu'il suffit que je jette un oeil sur une carte et c'est bon, je saurais comment venir.

    Tiens d'ailleurs une question amusante auquel peu de gens ont la réponse généralement. Si on suit une direction de manière constante sur une boussole (un cap), différente d'un des quatre point cardinaux, est-ce que l'on va bien faire le tour de la terre en revenant à son point de départ ?

    La plupart des gens pense que oui. Et en fait non, je vous laisse deviner ce qui se passe, pensez juste à prendre des vêtement chauds si vous tentez l'expérience. (Ne prenez surtout pas ça pour un argument en faveur cette théorie farfelue de la terre plate, hein)

    Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

    • [^] # Re: C'est par ici --->

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      On termine à l'un des pôles après une plus ou moins longue spirale suivant la direction exacte prise ?

      (ou alors on tombe au bout de la terre si le complot est avéré, mais là je serais curieux de voir ce qui se passe en terme de gravité : on est attiré vers la tranche ?)

      • [^] # Re: C'est par ici --->

        Posté par . Évalué à 6.

        C'est ça. Ça s'appelle une Loxodromie C'est son amie, l'Orthodromie qui permet d'aller "tout droit" sur une sphère. Il parait que certains oiseaux migrateurs sont capable de suivre de telles routes naturellement. Perso, ça m'épate. Ils en ont plus dans le crâne que certains de nos contemporains, visiblement.

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # Je ne suis pas concernée

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    N'étant ni programmeur, ni codeur, ni de sexe masculin, je ne suis pas concernée. Mais je connais bien toute la théorie en matière de pliage de cartes.

    OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

  • # l'anti-boussole

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 29/01/19 à 21:50.

    moi, j'ai un sens de l'orientation tellement aiguisé que quand je suis perdu, j'imagine la route a prendre, et je choisi…. celle a l'opposé, et je ne me perd plus ! je suis l'anti-boussole ! (bientot dans the avenger…) et au passage, je pythone

  • # J'ai le sens de l'orientation, mais je ne suis pas programmeur.

    Posté par . Évalué à 1.

    Hum il reste à définir ce qu'est un programmeur…

    perso j'ai répondu : J'ai le sens de l'orientation, mais je ne suis pas programmeur.

    Je programme essentiellement en python (script) et plsql. Et seulement à 20 voir 40 % de mon temps, alors je ne me considère plus programmeur…. Après les goûts et les couleurs…

  • # J'ai renoncé à replier ma carte

    Posté par . Évalué à 4.

    La dernière fois que j'ai replié une carte, j'ai dû racheter un téléphone. Depuis, je ne replie plus ma carte.

    Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

  • # Positions relatives des rues

    Posté par . Évalué à 0.

    Si je suis dans un quartier rectangulaire, ça va, mais s'il est triangulaire, je me trompe de direction régulièrement.

    Je développe plutôt en C++ en ce moment.

  • # J'aime bien me perdre.

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 06/02/19 à 20:59.

    Pour découvrir de nouveau lieu alors, j’ai répondu: Ce n’est pas moi qui suis perdu, c’est le monde qui ne sait pas où je me trouve. ;)

    Et je ne code pas.

    Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.