Suivi — Proposition Rédaction plus transparente des dépêches en phase post-soumission

#1925 Posté par  . État de l’entrée : ouverte. Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
10
10
fév.
2020

Serait-il possible d'inclure la personne à l'origine d'une dépêche et/ou ses contributeurs dans le processus de modération survenant après soumission ?

Ces trois derniers mois, j'ai soumis trois traductions pour lesquelles je me suis autorisé quelques ajouts et précisions par rapport à la version originale, et qui ont à nouveau été modifiées par différents modérateurs après la soumission du texte sans que je puisse suivre le détail des évolutions.

C'est un peu frustrant de voir le texte initialement soumis être publié avec des modifications qui n'ont pas pu être identifiées au préalable.

Dans le cas de mes traductions, ce n'est pas bien important, quoiqu'il faudrait peut-être mettre en place des règles spécifiques à cet exercice, précisant ce qui peut ou ne peut pas être fait et sous quelle forme. J'ai survolé la page correspondante du wiki, mais je n'ai pas vu de développement du point que j'aborde ici.

Mais pour un texte original, je considérerais courtois, voire utile, d'inclure l'initiateur et/ou les contributeurs dans la boucle des discussions et modifications faites lors de la phase de post-soumission.

Est-ce qu'il serait techniquement et aisément faisable d'accorder un accès à l'espace de modération post-soumission des dépêches de manière temporaire en le limitant à une dépêche spécifique ?

N'ayant jamais lu une proposition équivalente ici-même, est-ce que le consensus veut que cela n'ait pas d'intérêt pour la finalisation d'une dépêche et que l'on considère qu'il vaut mieux laisser les modérateurs modérer en paix ?

  • # non

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+0/-0).

    La modération est un travail assez lourd : on est pointilleux, chacun de son côté vérifie beaucoup de choses, on fait des retouches et des corrections de toutes sortes pour améliorer la lisibilité (ce mot illisible est sa propre antithèse de son propos !), etc. En plus d'être lourd, il faut aller vite et ça demande beaucoup d'attention.

    On consulte les auteurs, quand ça nous paraît nécessaires (cette semaine au moins deux fois et longuement).

    Quand les auteurs signalent une erreur après publication, on intervient.

    On discute beaucoup entre nous dans la tribune, c'est parfois très critique et violent contre les auteurs.

    Je n'ai aucune envie d'alourdir le travail de modération. Si l'auteur ramène sa fraise, on aura du mal à gérer. Or il faut accepter de passer les fourches caudines de la relecture, exactement comme dans un journal où les choses échappent à l'auteur quand les secrétaires de rédaction interviennent.

    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: non

      Posté par  . Évalué à 4 (+0/-0). Dernière modification le 13/02/20 à 11:58.

      On discute beaucoup entre nous dans la tribune, c'est parfois très critique et violent contre les auteurs.

      Cela justifie mon appel à plus de transparence…
      La critique s'assume au grand jour et la violence n'a pas lieu d'être, encore moins cachée derrière un espace privatisé.

      Si l'auteur ramène sa fraise, on aura du mal à gérer

      c'est ce que je voulais sous entendre dans ma dernière question.

      mais cela prend le parti de penser qu'un auteur sera forcément un emmerdeur: je voudrais croire qu'un bandeau expliquant clairement que les règles dans cette espace post-soumission sont différentes de celles de l'espace de rédaction avec une priorité absolue aux modérateurs sous peine d'exclusion permettrait de bien poser les choses.

      Ensuite si, comme tu le dis, l'auteur sort du cadre strict de ces règles, on applique l'exclusion et les modérateurs continuent à modérer en paix jusqu'à publication définitive.

      Si ça ne demande pas de bouleversements trop importants dans le code du site, je me dis que ça vaudrait le coup de faire un test grandeur nature.

      Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ? -- je ne moinsse pas les conversations auxquelles je participe

    • [^] # Re: non

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+0/-0).

      On discute beaucoup entre nous dans la tribune, c'est parfois très critique et violent contre les auteurs.

      Alors oui mais non, car la tribune de modération est susceptible de devenir une tribune de rédaction lors d'un renvoi en rédaction. Donc non les modérateurs n'ont pas à se comporter différemment en considérant que c'est un espace privé, il faut le considérer comme étant aussi publique que la tribune de rédaction (et donc visible par l'auteur et par de nombreux visiteurs).

      • [^] # Re: non

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

        On est d'accord, mais les faits sont têtus : les modérateurs se lâchent souvent sans se soucier des conséquences, comme tu sais. D'ailleurs un simnple « c'est mal traduit » peut-être violent pour l'auteur.

        "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: non

          Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

          D'ailleurs un simnple « c'est mal traduit » peut-être violent pour l'auteur.

          ou vrai et informatif, donc enrichissant…
          ou mettant en avant une différence de compréhension…
          ou prouvant la mauvaise foi du modérateur ;)

          Bref ça peut être tout ce qu'on peut imaginer, tant que ce n'est pas lu et interprété par l'auteur on en saura rien. Et ça ne sera certainement pas pris de la même manière en fonction des auteurs et de leur état d'esprit du moment.

          C'est pour cela qu'un système d'inclusion par défaut des auteurs et/ou contributeurs laissant l'exclusion possible au bon vouloir des modérateurs (parce que j'ai bien conscience qu'à un moment il faut bien laisser modérer en paix) me semble préférable à une exclusion par défaut.

          Ce commentaire passe-t-il les trois tamis de Socrate ? -- je ne moinsse pas les conversations auxquelles je participe

        • [^] # Re: non

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+0/-0).

          C'est-à-dire qu'on est plus directs. Mais on est franchement moins violents ou agressifs (bon, c'est pas difficile) qu'un certain nombre de commentaires des habitués du site (qui préfèrent pinailler avec force agressivité sur des détails plutôt que de voir le fond).

          OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.