GPlayCli et GPlayWeb : profiter de Google Play Store sans installer les Google Apps

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Nÿco, ymz, ZeroHeure, Nils Ratusznik, Xavier Teyssier et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
54
20
août
2015
Android

Lorsqu'on utilise une distribution Android (« ROM custom «) sur son téléphone Android, le premier dilemme auquel en général nous devons faire face est celui d'installer ou non les Google Apps. Les Google Apps, c'est l'ensemble des applications et des services qui sont installés par défaut lors qu'on achète un téléphone Android. Elles regroupent Gmail, le Play Store, Hangouts, Maps, PlayGames, Youtube et bien d'autres.

Cependant, même si l'on choisit de ne pas installer ces applications (car il faut le savoir, techniquement et légalement c'est tout ou rien, il n'est pas possible d'installer seulement quelques Google Apps) on aimerait quand même pouvoir aller chercher des apps du Play Store. Il existe F-Droid, qui est un market alternatif au Play Store ne proposant que des applications sous licence libre, qui pourtant est bien fourni mais n'offre pas toutes les alternatives (FDroid est complètement légal et n'a pas pour but de proposer des apps piratées).

Il existe des outils en ligne pour télécharger des paquets APK, mais aussi en version graphique tel que GooglePlayDownloader. On peut donc récupérer les apks sans avoir à installer les Google Apps. Mais un problème persiste : quid des mises à jour des applications ? Cela contraint à vérifier manuellement si une MàJ est disponible pour chaque application, ce qui est très vite fastidieux.

Avant toutes choses, il faut avoir en tête le cadre légal du téléchargement des APKs du Play Store via un outil tiers, en lisant ce charabia juridique. D'après mon interprétation, il n'est pas illégal d'utiliser ce genre d'outils, mais cela ne reste pas clair. Bien évidement, je me décharge de toute responsabilité concernant une éventuelle infraction à ce règlement.

L’initiative OW2 Quick App prête à transformer l’expérience utilisateur mobile

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
18
23
juin
2021
Mobile

L’initiative OW2 Quick App, ouverte à tous, assure la promotion d’une technologie ouverte permettant de créer rapidement des applications légères, sans installation, simples à utiliser, fiables et efficaces.

Annoncée lors de la conférence annuelle OW2con’21, cette initiative résulte d'un effort collectif pour promouvoir, sur un mode open source, la technologie des Quick App, une mise en œuvre concrète de la norme MiniApp du W3C (World Wide Web Consortium). Cette norme permet de mettre à disposition des services avancés sur des mobiles sans avoir à installer d’application au préalable.

L’annonce de l’initiative OW2 Quick App a été faite en ligne le mercredi 23 juin 2021 à 9h45 dans le cadre de la conférence annuelle OW2con’21, par Xuemin Wang, Vice-President Huawei European Research Institute, Christian Paterson, Senior Open Source Strategy Expert de Huawei et Martin Alvarez, Web Standards Manager de Huawei Technologies.

L’initiative OW2 Quick App a pour objectif le développement d'outils dédiés et de moteurs logiciels d'exécution pour des applications conformes à la norme MiniApp sur toutes les plateformes, à partir de composants d'interface utilisateur avancés et d’API natives prédéfinies, par exemple pour pousser et afficher une notification vers l’utilisateur, établir une connexion Bluetooth ou prendre une photo à l’aide de l’appareil embarqué.

Cette nouvelle initiative OW2 est animée par Huawei, promoteur actif des Quick Apps, membre d’OW2 et du groupe de travail sur la norme MiniApp du W3C.