Journal Tester facilement la version GTK+3 de Firefox

24
11
juil.
2015

Statut de Firefox GTK+3 le 11 juillet 2015

Mike Hommey, un de nos compatriotes infiltré chez Mozilla (responsable du dépôt Debian Mozilla entre autres choses), a rédigé un billet tantôt qui ne semble pas avoir été très relayé, d'où ce court journal.

Il est désormais très facile de tester la version GTK+3 de Firefox puisque des builds GTK+3 pour GNU/Linux sont désormais officiellement proposées. Pour les obtenir, il suffit d'avoir une version Nightly de Firefox et de la paramétrer pour aller chercher la version GTK+3 à la prochaine mise à jour.

On peut aussi télécharger et lancer directement les builds correspondantes.

Tout est expliqué (en anglais) par Mike dans le billet publié sur son blogue glandium.

Retours bienvenus en commentaires (et dans le bug tracker of course) :)

  • # Francophone?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Mike Hommey, un de nos compatriotes

    Quelle patrie Linux ou GTK? Pour ma part j'attends QtFirefox avec un blog francophone ;-)

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Francophone?

      Posté par . Évalué à 7.

      Mike Hommey, un de nos compatriotes

      Lire: http://glandium.org/about/

      • I am Mike Hommey. Despite the english sounding name, I'm not of english descent, and am actually french. My native language is thus french, english comes second, followed by japanese, and tiny bits of spanish.
      • [^] # Re: Francophone?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il n'y a pas que des français sur ce site, d'où ma remarque…

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Firefox Android

    Posté par . Évalué à -7.

    Super nouvelle !
    Sinon savez vous si Firefox pour Android utilise gtk ? Si oui quel release ? Et sur windaube c'est aussi gtk ?

    • [^] # Re: Firefox Android

      Posté par . Évalué à 10.

      Firefox dépend de GTK+ sous GNU/Linux, mais n'est pas une application GTK+.

      Firefox est écrit en XUL, un toolkit développé par Mozilla qui est en fait du XML interprété et rendu par Gecko.
      XUL n'est pas un toolkit "complet", il utilise (sous Windows et OSX) les API natives pour s'occuper du rendu des trucs de base (boutons, sélécteurs de fichers, barres de défilement, etc.).
      GNU/Linux n'ayant pas de toolkit natif, les gens de Mozilla ont choisi d'utiliser GTK+ comme toolkit sous-jacent, mais un port de Firefox sur Qt (en fait un port de XUL sur Qt si on veut être exact) est tout à fait possible et a été entamé par Nokia il y a quelques années.

      GTK+ n'est pas disponible sous Android, qui dispode d'API de création d'UI natives. J'imagine que Mozilla utlise ces dernières.

      • [^] # Re: Firefox Android

        Posté par . Évalué à 0.

        Merci beaucoup pour ta réponse aussi complète !
        D'ailleurs je viens de lire récemment sur mozillazine-fr.org que la mozilla fondation est en train de songer à tuer xul et à le remplacer par les standards graphiques du Web (CSS et html5) car xul complexifie beaucoup le développement de gecko et ralenti le développement. Le problème c'est qu'il me semble que la plupart des extensions sont faites en xul.

        • [^] # Re: Firefox Android

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Le problème c'est qu'il me semble que la plupart des extensions sont faites en xul.

          Oui, mais je me demande toutefois si c'est le cas des extensions « nouvelle génération » (sans redémarrage) ?

          • [^] # Re: Firefox Android

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            oui et non. Il y a 3 types d'extensions :

            • les extensions XUL classique : accés aux api internes, au DOM XUL de l'interface, et on peut utiliser le système d'overlay pour ajouter des éléments XUL (on écrit donc du XML XUL pour injecter des boutons ou autre dans l'interface).
            • les extensions XUL sans redemarrage : idem que extensions XUL classique, sauf qu'on ne peut pas utiliser le système d'overlay (de manière automatique). Mais on peut encore accéder au DOM XUL directement.
            • les extensions faites avec le SDK : pure JS, exécutées dans une sandbox, avec accès à une API cachant les API internes, et permettant de modifier l'interface sans toucher directement au DOM. Exemple : une API pour "ajouter un bouton dans la toolbar". Avantage : que l'interface soit faite en XUL, HTML ou Java (pour Android), l'extension peut fonctionner. Inconvénient : beaucoup moins de liberté dans la modification de l'interface. Mais pour 90% des extensions, ce n'est pas embêtant.
  • # Fedora 22

    Posté par . Évalué à 6.

    Si je ne me trompe pas, Fedora 22 fournit Firefox avec Gtk3. En tout cas depuis que j'ai fais la mise à jour, il utilise enfin la version sombre d'Adwaita (et les problèmes qui vont avec : texte blanc sur fond blanc dans les inputs text/textarea de certains sites).

    • [^] # Re: Fedora 22

      Posté par . Évalué à 3.

      Moi j'utilise le thème Adwaita pour Firefox avec le binaire officiel de mozilla.org, pas de soucis. Tant que l'UI est homogène avec Gnome 3, ça me va.

    • [^] # Re: Fedora 22

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est un problème récurrent sur plusieurs applications.
      Utilisant un thème sombre, je devrais avoir du texte blanc sur fond gris-foncé.
      Pour une raison inconnue, seul une partie de l'information est traitée et je me retrouve avec du texte noir sur fond gris-foncé.
      La palme est délivré à Qt4 pour m'afficher par moment du texte blanc dans un cadre gris-foncé sur fond blanc.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.