• # Mince alors

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Je suis allé voir ce film d'animation ce soir
    Bon, j'étais fatigué, j'ai dormi au début j'avoue.
    Je ne suis pas complètement rentré dedans non plus

    Générique de fin, je lis : réalisé avec le logiciel open source Blender
    Mince alors ! Un film de cinéma complet, carrément !

    Plus ici :
    http://www.mediakwest.com/production/item/festival-annecy-production-j-ai-perdu-mon-corps-2.html

    • [^] # Re: Mince alors

      Posté par  . Évalué à 7.

      Extrait:

      J’ai donc opté pour des techniques mixtes, avec de la 2D et de la 3D. Les personnages et les décors ont été modélisés en 3D, puis animés. Le tout a été retracé, corrigé et amélioré par des artistes, des décorateurs et des animateurs 2D. Heureux hasard du calendrier, quelques mois seulement avant la mise en production du film, et alors que je cherchais encore la meilleure solution technique pour le fabriquer, j’ai découvert un outil révolutionnaire. J’avais déjà utilisé Blender – qui est un logiciel gratuit(*), en accès libre sur le web - pour réaliser mes courts-métrages, mais j’ai découvert ensuite Grease Pencil (crayon gras) un outil d’animation 2D, intégré à Blender qui permet de dessiner directement sur des éléments en 3D, qu’il s’agisse de modélisations de personnages ou de décors. Grâce à ce nouvel outil, nous avons gagné beaucoup de temps et de précision au moment du dessin de l’animation 2D. Sans cet outil, je pense que nous n’aurions pas pu parvenir à un tel résultat, ou en tous cas pas de cette manière directe et assez rapide », explique le réalisateur.

      (*): sic

      • [^] # Re: Mince alors

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

        (*): sic

        Mais c'est la réalité en pratique : si j'ai bien suivi, la partie open source est pas du tout utilisée (pas de modifs).
        La personne aurait-elle utilisé ce logiciel si il était open source et payant?
        La personne aurait-elle utilisé ce logiciel si il était non open source et gratuit?

        Souvent, les gens prennent un logiciel parce qu'il est gratuit, pas parce qu'il est open source, c'est la réalité, il faut arrêter un peu avec le fantasme que les gens aiment l'open source, ils aiment surtout le gratuit et l'open source n'est qu'un moyen pour les développeurs de faire des choses, et pas jugé important par les utilisateurs.

        • [^] # Re: Mince alors

          Posté par  . Évalué à 3.

          La personne aurait-elle utilisé ce logiciel si il était non open source et gratuit?

          Le prix des licences logiciels dans la production d'un film est négligeable.

      • [^] # Re: Mince alors

        Posté par  . Évalué à 5.

        Si Blender est utilisé parce qu'il est puissant et gratuit, ce n'est pas un mal, non ? En attendant, c'est un pas de plus pour le logiciel libre.

      • [^] # Re: Mince alors

        Posté par  . Évalué à 7.

        Si quelqu'un me donne une bière Bio gratuitement et que j'écris quelque part "Quelqu'un m'a donné une bière gratuite !" tu me corrigerais en disant "ce n'est pas une bière gratuite mais une bière Bio" ?

    • [^] # Infos complementaires

      Posté par  . Évalué à 7.

      source : interview de Jeremy Clapin

      Partie liée aux logiciels 3d :
      extrait :

      Cheeky : Ton équipe et toi avez travaillé sur un logiciel open source très populaire aujourd’hui, Blender 3D. Qu’est-ce que cela vous a apporté, par rapport à des pipelines standards type Maya ou 3ds Max ? Avez-vous utilisé d’autres logiciels ? Combien de temps a duré la production ?

      Jérémy Clapin : Je voulais éviter les rendus 3D aseptisés inhérents aux pipelines standards. Il me fallait quelque chose de réaliste mais aussi de plus pictural. J’ai choisi de travailler avec Blender parce qu’il était le seul de ces logiciels à disposer d’un outil d’animation 2D performant, le grease Pencil. Les personnages ont été modélisés et animés en 3D. On a modélisé en grande partie les décors. On a réglé et animé nos caméras dans l’espace 3D puis le reste du chemin a été fait par des animateur 2D qui ont retracé par-dessus. Cette dernière étape était essentielle car elle amenait l’artistique et l’humain nécessaires au rendu du film.

      Cheeky : Qu’est-ce qui vous a poussé à utiliser cette technique d’animation et pas une autre ? Quelles sont les innovations que le film vous a permis d’apporter à cette technique ?

      Jérémy Clapin : C’est une technique que je maîtrise. Je me sers des avantages de la 3D sans les inconvénients et idem pour la 2D. On a dû développer des outils adaptés pour accélérer la prod et créer une interface plus intuitive et ergonomique pour les animateurs 2D qui pour beaucoup ouvraient un soft 3D pour la première fois !

      • [^] # Re: Infos complementaires

        Posté par  . Évalué à 3.

        On a dû développer des outils adaptés pour accélérer la prod et créer une interface plus intuitive et ergonomique pour les animateurs 2D qui pour beaucoup ouvraient un soft 3D pour la première fois !

        Donc le côté libre a servi!

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: Infos complementaires

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

          Outil = pas fait évoluer.
          Donc pas sûr.
          WinAmp par exemple de logiciel très connu à une époque avait plein d'outils développés pour lui… alors que pas libre.
          Ben oui, on peut avoir des plugins.

          Tu ne sais pas si le libre a servi.
          Tu ne sais même pas si eux ont fait leur outil en libre.

          Bref, déjà dit nous si eux ont fait des outils libres, et si le libre a vraiment servi, faut chercher plus que cette phrase.

          • [^] # Re: Infos complementaires

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Peut être le libre a t-il permis au logiciel d'être au niveau pour ce projet ?
            Peut-être ce projet va t-il accroître la notoriété du logiciel dans le milieu ?

            Le libre a t-il servi dans ce projet ? Vaste question !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.