• # Naïf ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Quand je lis ça je me fais l’impression d’être un candide : sans rien presque savoir du système de santé, au moins la moitié des éléments mentionnés me paraissent des évidences. Du coup, soit je suis trop ignorant, et les gens sérieux et informés — autre que des professeurs communistes — perçoivent mieux les raisons de ce système et le gouvernent dans l’intérêt public ; soit le ferrandisme (forme de prévarication consistant à considérer que l’enrichissement personnel sans cause au dépend des malades est un mode de vie honorable) ne touche pas que le sommet de la représentation nationale mais bien une très grande partie des institutions.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Naïf ?

      Posté par  . Évalué à 6.

      mon salaire a augmenter d'environ 200 € de prelevement diverse en moins grace a macron, c'est cool je suis content, mais si le prix a payer est celui que l'on connait, je ne dois pas être le seul à penser que j'aurais preféré a continuer à les payer.

      cela me fait penser au retraité qui ce sont plaint de l'augmentation de leur CSG c'est inadmissible ! c'est du vol etc … ce sont eux qui sont le plus touché par le covid.

      il y a eu un long journal ici que je ne retrouve plus :'( debut janvier je crois, expliquant qu'en 2019 le budget de la santé a été diminué de 2% du PIB !

      ce que je suis sur, c'est que dans 10 ans cela recommencera, que les opportuniste voudront modifier l'organisation de l'hopital public en douce sous de faux pretexte, pour ne plus jamais que cela se reproduisent mais surtout pour encore mieux detruire le systeme qui fonctionne/fonctionnais pas trop mal. Je vois deja leur reforme de merde

      c'est l'occasion qui fait le larron

      • [^] # Re: Naïf ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        Sûrement pas besoin d'attendre dix ans. Il faudra que le service public en général assume le coût — et il est réel — de la crise. Aussi annoncera-t-on de grandes réformes, une grande marche vers un système meilleur. Le discours apparaîtra acceptable en même temps que creux — j'en juge à l'aune des augmentations de budget et réformes en trompe l'œil dans la recherche ces dernières années [*]. Et les mesures probablement iront à l'opposée de la restauration d'un état démocratique et d'un service public de qualité. Au contraire, ne doit-on pas attendre de marcheurs, motivés et plus convaincus que jamais, une accélération dans le sens de l'imitation du modèle US ?

        [*] Conférer les argumentations et analyses de Rogue ESR. Après n'étant pas un politicien, je ne saurais dire s'ils ont raison, s'ils nous trompent sciemment, à quel degré leurs études et analyses sont partiales ou partielles. Mais depuis qu'elles me sont adressées, je leur ai malheureusement toujours trouvé une amère correspondance avec la réalité perçue par moi.

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

        • [^] # Re: Naïf ?

          Posté par  . Évalué à 3.

          En effet, il n'y a pas besoin d'attendre.

          Depuis […] la crise sanitaire […], Emmanuel Macron a dit à plusieurs reprises qu’il veillerait à défendre l’État-providence […] : « Ce que révèle d’ores et déjà cette pandémie, a-t-il dit lors de son allocution au pays le 12 mars, c’est que la santé gratuite sans condition de revenu, de parcours ou de profession, [pour] notre État-providence, ne sont pas des coûts ou des charges mais des biens précieux, des atouts indispensables quand le destin frappe […]. Il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché. »

          À la demande d’Emmanuel Macron, la Caisse des dépôts travaille à un plan pour l’hôpital public. […] . Au lieu de défendre l’intérêt général, il vise à accélérer la marchandisation de la santé et sa privatisation rampante.

          Après on peut toujours imaginer que Notre Bien Aimé Président pense qu'en privatisant la santé, elle sera meilleure pour tout le monde.
          Pour ma part, je ne crois à rien de ce qui sort de sa bouche ou de son gouvernement.

          PS : Source Médiapart : https://www.mediapart.fr/journal/france/010420/hopital-public-la-note-explosive-de-la-caisse-des-depots

      • [^] # Re: Naïf ?

        Posté par  . Évalué à 9.

        il y a eu un long journal ici que je ne retrouve plus

        Peut-être fais-tu référence à ce journal :
        https://linuxfr.org/users/benoar/journaux/le-trou-de-la-secu-est-une-volonte-politique

        Ça résonne encore plus amèrement aujourd'hui.

        • [^] # Re: Naïf ?

          Posté par  . Évalué à 4.

          oui celui ci, je remercie l'auteur de l'avoir posté

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.