• # Merci pour ce lien super intéressant

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Mais tu joues avec le feu :-)

    « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

  • # Peggy Whitson : une vie dans les étoiles

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    En 2016 et 2017, vous l’avez sûrement vue poser aux côtés du Français Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale internationale. La chercheuse de la Nasa, doctorante en biochimie, est une vétérante des expéditions spatiales. Avec 665 jours au total, Peggy Whitson détient le record du temps passé dans l’espace pour un astronaute américain. De 1992 à 1995, elle dirige le volet scientifique du programme de coopération russo-américaine Shuttle-Mir. Peggy Whitson s’inscrit dans la longue lignée des pionnières de l’espace, lignée entamée par la Russe Valentina Terechkova, toute première femme à se rendre dans l’espace en 1963. Peggy Whitson reste aussi, à ce jour, la seule femme à avoir commandé la Station spatiale internationale.

    Jamais entendu parlé
    Dingue

    • [^] # Re: Peggy Whitson : une vie dans les étoiles

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

      Moi non plus, mais ce n'est guère qu'une bonne femme, aucun intérêt…

      Par contre Valentina Terechkova, je connaissais, de même que Laïka et Gagarine évidemment :-). Les Soviétiques étaient plus égalitaires sur ce plan, mais pas jusque dans les lieux de pouvoir (il y a des limites à tout).

      « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

    • [^] # Re: Peggy Whitson : une vie dans les étoiles

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      La BD « Dans la combi de Thomas Pesquet » lui rend un bel hommage (super BD à offrir aux enfants). Pesquet y est extrêment fier de la cotoyer. Elle a commandé l'ISS deux fois, fait plusieurs sorties, dont une mémorable. Thomas Pesquet, tout en muscles, dit en substance qu'on n'ose plus se plaindre du poids du scaphandre quand on voit le gabarit de Peggy Whitson.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Greta Thunberg vs Angela Merkel

    Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 24/12/19 à 08:55.

    C'est cocasse de voir Greta Thunberg et Angela Merkel toutes les deux femmes ayant marquées la décennie, alors que Greta Thunberg reproche aux états, donc également à Angela Merkel, de n'avoir pas réduit leurs émissions de gaz à effet de serre.

    Et c'est exactement ce qu'a fait le gouvernent d'Angela Merkel en investissant 250 à 300 milliards d’euros dans l’éolien pour compenser la fermeture de centrales nucléaires (qui n’émettent pas de CO2) plutôt que de centrales au charbon et au gaz, ce qui n'a donc aucunement diminué les émissions de CO2 de l'Allemagne ! D'ailleurs sur le même site on peut lire l'Allemagne émet-elle vraiment dix fois plus de gaz à effet de serre que la France ? Ou pour plus d'informations sur le sujet l'article de Jean-Marc Jancovici : vers quoi l’Allemagne transitionne-t-elle exactement ?.

    • [^] # Re: Greta Thunberg vs Angela Merkel

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      "Marquer la décennie" ne signifie pas forcément "positivement marquer la décennie" (à supposer qu'on s'accorde sur ce qui est positif globalement). Indépendamment de leurs réalisations, Merkel ou Lagarde ont été des femmes pionnières dans ces métiers (comme Cresson première ministre en France par exemple).

  • # Simone Biles

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 27/12/19 à 12:53.

    Même les plus grands sportifs peuvent perdre… mais pas la gymnaste Simone Biles
    https://www.franceinter.fr/sports/meme-les-plus-grands-sportifs-peuvent-perdre-pas-la-gymnaste-simone-biles

    Un article plus détaillé sur cette femme incroyable, que je découvre

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.