• # Re: Vote électronique

    Posté par . Évalué à 2.

    "Horaires de fermeture des bureaux de vote
    Pour les élections cantonales et régionales des 21 et 28 mars 2004, les bureaux de vote ne ferment pas tous à la même heure. Par contre, au sein d'une même région, l'heure de fermeture est identique dans tous les bureaux de vote de ladite région. "

    Je ne vois pas ce qui te fait peur? Ni le rapport avec le vote électronique d'ailleurs...
  • # Re: Vote électronique

    Posté par . Évalué à 2.

    Lors des élections régionales et cantonales des 21 et 28 mars prochains, la ville de Brest sera ainsi la première ville de France autorisée à utiliser ce système pour des scrutins officiels. Mode d’emploi.

    Mouahaha !

    Une machine à voter ? Je me souviens qu'on en utilisait en Corse il y a 20 ans au moins !
    • [^] # Re: Vote électronique

      Posté par . Évalué à 1.

      Mouahaha !

      Une machine à voter ? Je me souviens qu'on en utilisait en Corse il y a 20 ans au moins !


      Aux USA ils en utilisent encore, d'ailleurs en Floride elles étaient pas tip top ;-)
      • [^] # Re: Vote électronique

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        ca depend, si tu es republicain, elles etaient super tip top ^_^
      • [^] # Re: Vote électronique

        Posté par . Évalué à 1.

        Faut voir aussi que les élections aux States sont compliqués : tu votes en même temps pour le président, le gouverneur, le député, le sénateur, l'assemblée de l'Etat, le shériff, le maire, etc. Sans compter les référendums divers et variés.
        Chez nous, tu votes pour une liste (pour les régionales et les européennes) et un candidat (pour ceux qui voteront aux cantonales), le dépouillement est plus simple.
  • # Re: Vote électronique

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Il ne faut pas confondre machine à voter (comme aux US par exemple) et vote électronique. Une machine à voter n'implique par forcément un vote électronique.

    Le vote électronique se base sur un ensemble de problèmes de cryptographie complexes. Pour être "valide" un protocole de vote doit (entre autres) :
    - garder le vote confidentiel, de façon inconditionnelle ; c'est à dire même dans 1000 ans, avec des ordinateurs quantiques dopé aux Tiberium, personne ne pourra savoir qui à voter pour qui.
    - empécher de vendre une voix, c'est à dire qu'il ne doit pas être possible, après le vote, de prouver à un tiers pour qui vous avez voté.
    - donner des résultats publiquement vérifiable. Cela signifie que tout le monde peut vérifier sur son ordinateur que le résultat du vote est correct. Cela implique un protocle public ; les implémentations peuvent être "fermées".
    - permettre à un votant de vérifier que sa voix a été correctement prise en compte.
    - ...

    Bref un bon protocole assure autant l'électeur que s'il avait mis une enveloppe dans l'urne. Cependant un problème majeur freine l'adoption du vote électronique pour des élections institutionnelles : ces protocoles sont très compliqués, et donc l'électeur moyen peut difficilement appréhender leurs sûreté et donc avoir confiance.
    • [^] # Re: Vote électronique

      Posté par . Évalué à 2.

      Mouais.

      C'est bien beau que le protocole ne permette pas de prouver pour qui on a voté, mais si le vote a lieu à domicile, le "tiers" est peut-être derrière toi pour le vérifier en direct, hein..
      • [^] # Re: Vote électronique

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Tout à fait, on sait depuis bien longtemps que le vote électronique ne permet pas de voter à domicile et que ce n'est pas une solution contre l'abstentionnisme par exemple. Pour le moment on a pas encore inventé d'isoloir électronique :-) Le vote électronique est en revanche très intéressant dans des cadres moins "restricitfs" (élections de syndics, assemblé générale d'actionnaires...) où il est difficile de réunir tous les votant en même temps au même endroit.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.