• # pas que

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

    pas que les réseaux sociaux, si je ne me trompe pas.

    On peut voir des bulles communautaires se former autour de certaines distributions Linux majeures dont je tairai le nom. Cela est aussi vrai pour les communautés liés aux différents langages, mais aussi les technos du moment (virtualisation, container, …).

  • # Sur LinuxFr.org, aussi

    Posté par . Évalué à -4 (+1/-2).

    On appelle cela de la dissonance cognitive, cette incapacité à accepter un regard différent et à appeler Troll tout ce qui ne vas pas dans le sens de l'opinion des participants à ce forum.

    • [^] # Re: Sur LinuxFr.org, aussi

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 21/09/18 à 16:12.

      Je ne vois aucun rapport entre ce que tu dis et la dissonance cognitive. Il faudrait peut-être expliciter.

    • [^] # Re: Sur LinuxFr.org, aussi

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      Ce n'est pas vraiment cela et ce n'est pas tout à fait le sujet de l'article.
      La dissonance cognitive est une situation de conflit interne où l'individu se retrouve face à ses propres contradictions.
      Le refus de l'opinion d'autrui est une manière de résoudre une contradiction à laquelle l'individu est soumis.

      Par exemple, un individu affirme publiquement que LINUX est un acronyme récursif. Le public lui fait part de son étonnement et lui indique que cette affirmation est très certainement fausse puis qu’aucun document ne vient l'étayer.
      L'individu en question se retrouve en situation de dissonance cognitive : d'une part sa croyance en son affirmation, d'autre part l'opinion contradictoire de l'ensemble du public et l’absence de preuve de son affirmation.
      Pour résoudre ce conflit interne il peut soit accepter d'infléchir son point de vue et se ranger au point de vue le plus rationnel, soit refuser systématiquement l'opinion d'autrui. Au risque dans le second cas de se maintenir dans une situation de dissonance cognitive entre l'image qu'il a de lui même et celle que lui renvoie le public. On voit ainsi un cas typique de dissonance cognitive où le conflit interne ne pourra être résolu, mais seulement atténué en cherchant le soutien d'une partie du public ou en tentant d'affirmer une supposée supériorité de l'individu sur le groupe.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.