Journal Hauts et bas du Courrier du hacker au 150ème numéro

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
22
24
nov.
2020

Plus de 50 numéros ont été publiés depuis ma dernière dépêche au sujet du Courrier du hacker, la newsletter résumant l'actualité francophone du Logiciel Libre chaque semaine. J'ai pris un peu de retard pour écrire cette entrée dans mon journal car le numéro 152 a été publié ce samedi, mais je souhaitais faire un point au symbolique numéro 150.

Les hauts

Le nombre d'abonnés à la newsletter est passé de 2000 à presque 3200. Au niveau des réseaux sociaux, nous avons maintenant presque 400 abonnés sur Mastodon. Pour rester sur les bonnes nouvelles, nous échangeons régulièrement de la visibilité avec les blogueurs ou rédacteurs d'articles que nous relayons, pour le faire connaître davantage et aussi avec des acteurs proches de notre communauté, comme des newsletters IT francophones. Le Courrier du hacker a aussi trouvé plusieurs entreprises qui l'ont sponsorisé et nous les en remercions.

Les bas

Mais il y a aussi des mauvaises nouvelles. Depuis le premier confinement, la publication du Courrier du hacker a été plus erratique. C'est le problème avec les projets portés par une seule personne : la motivation du porteur du projet est le moteur principal. Et ce n'est une période facile pour personne, en tout cas pas pour moi. J'essaie de relancer la machine en réinvestissant du temps dans le projet et en essayant de le faire grandir.

Autre problème : entre les deux confinements, le compte Twitter du Courrier du hacker a été suspendu, et les divers appels n'ont pas abouti. N'y publiant que l'annonce des nouveaux numéros chaque semaine, c'est assez frustrant et ça ressemble à un coup de pied aux fesses de cette plateforme envers les petits comptes peu actifs. Cela fait maintenant plusieurs semaines (mois sûrement, j'ai oublié la date exacte).

Heureusement ma précédente mésaventure (résumée dans ce billet sur mon blog) avec Mailchimp, le prestataire d'envoi d'e-mails utilisé par le Courrier du hacker, m'avait préparé à cette éventualité, d'où le développement parallèle sur le serveur Mastodon de Framasoft (Merci à eux !). Je crois que c'est une leçon importante que j'ai apprise en développant ce projet qui s'appuie sur des services externes. Avoir des alternatives, c'est indispensable. Et si possible que ce soit simple de les utiliser et de migrer, car encore une fois, avec un coup au moral entraînant une baisse de motivation sur son projet personnel, on peut rapidement tout voir en noir et avoir envie de laisser tomber. Pour résumé, toujours prévoir ceinture et bretelles, donc.

La suite

Où va maintenant le projet ? J'en ai parlé dans un billet de blog, contrairement à ce qu'on peut croire, le développement d'une newsletter ne se fait pas tout seul (le bouche à oreille jouant un rôle limité), et aller chercher un nouveau lectorat passe par parler de son projet partout où c'est possible. Pour atteindre les 3000 abonnés, Le Courrier du hacker est passé principalement par des échanges de visibilité avec les rédacteurs de contenu qui y sont relayés. Cela a très bien marché jusqu'ici pour le Courrier du hacker et je vais continuer dans cette voie, surtout avec le nouveau développement important aujourd'hui des newsletters, qui est un média redécouvert depuis quelques temps et qui a le vent en poupe.

Le but premier du Courrier du hacker est de faire connaître le plus largement possible l'excellent travail des rédacteurs de contenu qui y sont relayés. Et c'est ce que je vais essayer de continuer à faire dans l'avenir, malgré les quelques problèmes que rencontrent tout projet, peut-être accentués par la situation actuelle.

  • # journalduhacker.net

    Posté par  . Évalué à 5.

    Salut,

    Juste pour t'aider dans tes réflexions, pour ma part, une newsletter ne m'intéresse pas.

    Je préfère aller directement sur le site journalduhacker.net, pour y voir directement la liste des (très bons !) articles sélectionnés. Cette méthode me permet de maîtriser mon temps, j'y vais quand je sais que j'ai du temps à y accorder (parfois même plusieurs fois par jour).

    Une newsletter hebdomadaire serait pour moi plus contraignante, car j'aurais l'impression d'une "information moins fraîche" et surtout, il y a de grandes chances que ce courriel arrive à un moment où je n'aurais pas le temps de lire les articles.
    Certes on peut toujours le garder pour plus tard, mais franchement, un courriel que je mets de coté pour lire plus tard, c'est un courriel que je ne lirais jamais.

    Bref, un petit raccourci dans mes navigateurs (ordis et smartphone) vers le journalduhacker.net m'est beaucoup plus pratique que de me connecter à ma boite mail, puis de rechercher cette newsletter pour avoir les liens vers les articles.

    Note : sur le site journalduhacker.net, je ne vois aucun lien ni mention vers cette newsletter. Il faudrait peut-être commencer par là ?

    • [^] # Re: journalduhacker.net

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Petite précision avant de te répondre sur l'intérêt d'une newsletter : le Courrier s'appuie sur la base de données librement accessible à tous du Journal pour effectuer sa sélection chaque semaine, néanmoins les deux projets sont indépendants en terme d'organisation. Le Journal n'a pas de contrôle sur le Courrier.

      Pour l'intérêt de la newsletter, il y en a un important : tout le monde n'a pas le temps (ou la volonté) de passer (parfois plusieurs fois par jour comme tu le dis) sur des agrégateurs comme le Journal du hacker pour ne pas rater THE article qui est à lire en ce moment.

      Je lis moi-même plusieurs fois par jour l'agrégateur américain Hacker News, mais jamais je ne pourrai voir passer tous les articles intéressants qui y passent. Je suis donc abonné en parallèle à un résumé hebdomadaire, pour être sûr de ne rien rater de vraiment important.

      Avoir une liste des meilleurs articles chaque semaine dans tes e-mails (ou dans les archives web si tu préfères) te permet aussi de profiter d'un contenu doublement évalué et très condensé en une 20aine de liens, à la fois par les contributeurs du Journal et par moi-même l'éditeur du Courrier, qui essaie de maintenir une cohérence éditoriale d'un numéro à l'autre.

      • [^] # Re: journalduhacker.net

        Posté par  . Évalué à 4.

        Attention, j'ai dit que la newsletter n'avait pas d'intérêt pour moi et j'ai expliqué mes raisons. Mais je comprends tout à fait que d'autres s'abonnent.
        Mon retour est seulement pour t'aider à comprendre pourquoi je ne m'abonne pas, alors que tu cherches des abonnements (on se croirait sur YT ;-)).

        Je te propose deux améliorations :

        • Voir si c'est possible de mettre en avant le courrier sur la page du journal du hacker.
        • Mieux expliquer l'intérêt de ce courrier. Pour ma part, je croyais que c'était une simple reprise des nouveaux liens de la semaine. Mais tu viens de m'apprendre que c'était plus que cela, car il y avait une sélection parmi ces liens (point qui n'est pas vraiment clair sur le site du courrier).
        • [^] # Re: journalduhacker.net

          Posté par  . Évalué à 6.

          Je confirme l'intérêt de la newsletter.
          Aller lire des sites, encore un site de news de plus, j'ai pas trop le temps ou l'énergie.
          Par contre le petit mail hebdomadaire, avec des liens triés sur le volet, j'apprécie beaucoup :)
          Moins d'efforts pour plus de résultat, je reste abonné depuis la n°4…

          • Yth.
    • [^] # Re: journalduhacker.net

      Posté par  . Évalué à 3.

      Bref, un petit raccourci dans mes navigateurs (ordis et smartphone) vers le journalduhacker.net m'est beaucoup plus pratique que de me connecter à ma boite mail, puis de rechercher cette newsletter pour avoir les liens vers les articles.

      Perso, je pratique plus les flux rss des agrégateurs (et je suis parmi les personnes qui étaient mécontentes que Firefox ne prenne plus ça en charge…) Mais ce n'est pas plus ou moins pratique que la messagerie : je consulte la mienne régulièrement et c'est vrai aussi que le volume quotidien est tel que je ne vais jamais rechercher des messages que je n'ai pas pris le temps de traiter immédiatement.

      Bref, tout ça pour dire que je te comprends et qu'il y a certainement/toujours les deux publics. Du coup, l'infolettre et complémentaire du site.

      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

  • # Merci !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Bonjour Carl,

    Je profite de cette dépêche pour te remercier chaleureusement pour cette initiative. Le journal du hacker est devenu un incontournable pour moi, à l'origine de nombreuses découvertes et réflexions. Je ne suis pas abonné à la newsletter, mais dès que j'ai l'esprit un peu disponible, je ne manque pas de visiter le site.

    Je comprends l'usure, les passages à vide. Il n'est pas facile de s'astreindre dans la durée à un projet lorsque notre esprit curieux est sollicité de toute part et invité à découvrir de nouvelles technologies, de nouveaux projets, de nouvelles idées, de nouvelles expériences. D'ailleurs, tu as ta part de responsabilité dans l'affaire ! ;)

    Je te suis donc d'autant plus reconnaissant de tenir le cap.

    Merci !

    Sébastien

    PS : ce matin, j'ai eu l'agréable surprise de découvrir que pour la première fois, quelqu'un avait référencé l'un de mes articles dans le Journal du Hacker. J'ai eu un bref instant de fierté ! ;)

  • # Je me serais bien abonné, mais

    Posté par  . Évalué à 4.

    il faut se mettre à poil devant Google pour finaliser l'inscription et ma pudeur me l'interdit.
    Du coup je passe par le flux RSS comme pour le journal du hacker.

    • [^] # Re: Je me serais bien abonné, mais

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Je reconnais que je ne comprenais pas ta remarque, j'ai donc essayé de m'abonner. Le captcha Google m'a également arrêtée dans mon élan.

      « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

    • [^] # Re: Je me serais bien abonné, mais

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Pour administrer diverses plateformes exposées sur le net et volontairement ouvertes aux contributions de tiers, je peux vous assurer que tout libriste que je suis et soucieux de la protection des données personnelles, j'en suis venu à mettre quelques barrières pour évincer les robots. Le reCAPTCHA de Google est l'une des plus efficaces et la confirmation de l'adresse email par l'envoi d'un mail contenant une url temporaire ne l'est pas.

      Mais ça, il faut être amené à devoir supprimer 40, voire 100 comptes de spammeur par jour pour s'en rendre compte.

      En ce qui me concerne, je n'active le reCAPTCHA qu'à la création de compte (i.e. pas pour les connexions ultérieures).

      • [^] # Re: Je me serais bien abonné, mais

        Posté par  . Évalué à 3.

        Je comprends bien, mais est-ce qu'il n'y a pas d'outil analogue qui peut être hébergé par le site lui-même ?

        • [^] # Re: Je me serais bien abonné, mais

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          J'opte pour des outils libres et des services respectueux de la vie privée dès que je le peux, mais ce n'est pas toujours possible. Par exemple, sur mon site personnel, les commentaires sont gérés via le logiciel libre Commento, mais j'ai souscrit un abonnement au service payant et propriétaire d'Akismet pour filtrer les spams. Il est d'une efficacité redoutable, sur le site WordPress du projet Orfeo Toolbox, il élimine des centaines de commentaires de spams chaque mois.

          Mais dans le cas présent, je ne connais aucun service alternatif à reCAPTCHA et ce dernier a l'immense avantage d'être nativement supporté par les outils que j'administre, tel que Gitlab.

          J'ai déjà eu affaire à des services qui demandaient d'effectuer une opération simple, telle que « 7 x 6 + 3 », pour valider une saisie, mais je n'ai jamais vu des outils standard implanter ce genre de solution.

    • [^] # Re: Je me serais bien abonné, mais

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Pour des raisons de manque de temps, j'ai fait le choix de passer par des services externes pour ce projet, d'où Mailchimp et le Captcha. Face à la mésaventure de la suspension du compte par Mailchimp, le prestataire d'envoi d'e-mails, j'ai créé le site web du Courrier du hacker pour avoir une alternative de visionnage et une continuité de l'accès aux archives, indépendante donc de ce service. Si le captcha pose un problème tu fais donc bien de passer par le RSS, qui est d'ailleurs la ressource la plus accédée sur ce site :)

  • # Bravo et bon courage

    Posté par  . Évalué à 2.

    Salut,

    A toute fin utile, ou simplement pour manifester mon soutien, je te dis bravo et merci pour le travail accompli. Je suis bien content de voir la NL arriver dans ma boite mail et je la parcoure toujours avec attention.

    Bravo et bon courage pour les aléas.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.