Journal [Free] Le penguin dans la boite

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
30
août
2005
Vous êtes sûrement déjà nombreux à savoir que la Freebox fonctionne sous Linux, et bien voici une page donnant plus de détails sur ce modem à tout faire [1] et sur son firmware [Linux quoi] [2].

L'auteur du site n'est pas parvenu à se connecter en telnet/ssh sur sa freebox, avis aux amateurs de défis et de connexion à distance. News péchée chez Freenews.fr [3].

D'ailleurs pour le problème : « Ils fournissent du matériel avec Linux dedans mais ils ne donnent pas les sources », j'ai appris un nouvel argument [4]. Citation :

« Disons que réglementairement parlant, la Freebox, [...] est avant tout un équipement terminal de réseau [...], et c'est à ce titre qu'elle reste la propriété de Free et que son code source n'est pas vraiment GPL à ce stade au regard des considérations afférentes aux équipements de réseau et découlant des obligations pesant sur les opérateurs L.33-1, qui prescrivent entre autres aux opérateurs de prendre toutes mesures qu'ils estimeraient nécessaires pour préserver et garantir l'intégrité physique et logique de leur réseau. »

Un juriste dans la salle pour éclairer ce que peut être la priorité d'application de loi entre des obligations contraires ? [Ici entre l'obligation de publier le code source du Linux de la Freebox et toutes les mesures nécessaires pour préserver et garantir l'intégrité du réseau]

[1] http://atomcomputer.free.fr/fbox/(...)
[2] http://atomcomputer.free.fr/fbox/#firm(...)
[3] http://www.freenews.fr/index.php?itemid=2315(...)
[4] http://atomcomputer.free.fr/fbox/#gpl(...)
  • # Freebox, Linux, sources ?

    Posté par . Évalué à 9.

    Tout ça a déjà été maintes et maintes fois discuté ici, et il s'avère que Free est parfaitement dans son droit, et respecte tout à fait la GPL.

    Il ne font que te louer le terminal Freebox, et en reste donc propriétaires, ils n'ont donc aucune obligation de te donner les sources.

    Il y a des petits malins qui s'imaginent des trucs bizarre, genre lorsque tu ne rends pas la Freebox, tu dois payer à Free, et « elle est à toi », et penses que tu peux alors demander les sources. C'est une vision éronée, ce que tu payes à Free si tu ne retourne pas la Freebox, c'est le dédomagement pour avoir perdu leur matériel, c'est tout, mais certainement pas une cession de propriété.

    Tu aurais quand même pu chercher un peu avant.
    • [^] # Re: Freebox, Linux, sources ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Tu aurais quand même pu chercher un peu avant.

      J'ai cherché un peu avant :) et j'ai trouvé http://linuxfr.org/~superzen/15187.html(...) . Donc je connais l'argument de la location gratuite de la freebox qui est tout à fait recevable par rapport à la GPL mais l'argument « toutes les mesures nécessaires pour préserver et garantir l'intégrité du réseau », celui-là il est nouveau pour moi. Surtout que pour moi ne pas distribuer les sources d'un produit, c'est pas ce qui le rend plus sûr.
    • [^] # FUD

      Posté par . Évalué à 0.

      Il ne font que te louer le terminal Freebox, et en reste donc propriétaires, ils n'ont donc aucune obligation de te donner les sources.

      Vive le FUD et la bêtise. On parle de propriété intellectuelle, cela n'a rien à voir avec la propriété, ou non, du support matériel. Je n'ai pas le droit de louer des CDs de logiciels propriétaires à n'importe qui, même si je reste propriétaire des CDs.

      Tout ça a déjà été maintes et maintes fois discuté ici

      Oui, et tout le monde n'était pas d'accord avec toi. Merci d'éviter de faire penser qu'il y a consensus autour de ta position.
      • [^] # Re: FUD

        Posté par . Évalué à 7.

        Vive le FUD et la bêtise


        Bon clairement, la licence GPL te permet de prendre un programme GPL, de le modifier, et de conserver tes modifications pour toi si tu n'en diffuse pas les binaires.

        On parle de propriété intellectuelle, cela n'a rien à voir avec la propriété, ou non, du support matériel


        Dans le cas présent, Free utilise du logiciel GPL sur son réseau, le réseau lui appartient, jusqu'à la Freebox, qu'ils ne vendent absolument pas. On a beau parler de propriété intellectuelle, le fait que la propriété matérielle du support ne soit pas cédée est le point clé.

        Il ne font donc qu'exploiter en « interne » leurs modifications à un logiciel sous licence GPL, et sont donc dans leur droit.


        Je n'ai pas le droit de louer des CDs de logiciels propriétaires à n'importe qui, même si je reste propriétaire des CDs.


        Et alors ? On parle de logiciels libre là, et la licence en question n'impose pas de redistribuer le source lorsqu'il n'y a pas de distribution du binaire. Ta comparaison n'a rien à voir, d'autant que de nombreux logiciels propriétaires peuvent être loués. Par exemple les freewares ou shareware (ans indication contraire dans la licence) ou encore les Windows OEM, qui sont dépendants d'un ordinateur et d'un seul, ordinateurs que tu peux parfaitement louer (c'est d'ailleurs un business à part entière), licence Windows afférente inclus (attention, ce n'est valable que pour les Windows OEM !)

        Oui, et tout le monde n'était pas d'accord avec toi. Merci d'éviter de faire penser qu'il y a consensus autour de ta position.


        Merci d'éviter d'agresser les gens, surtout quand visiblement tu mélanges un peu tout et n'importe quoi.

        Le seul point discutable, et encore, c'est le fait que Free redistribue d'une certaine manière le binaire jusque chez les possesseurs de Freebox. Ce point est très discutable, parce que Free est propriétaire du matériel, qui n'est qu'une extension de son réseau, indispensable à la connexion, et qu'il est prêté gracieusement, et que rien ne l'interdit dans la GPL.

        Merci donc de ne pas faire passer un état de fait pour une mauvaise interprétation de ma part, et d'exposer clairement ta position au lieu de critiquer bêtement, si tant est que tu en as une.
  • # re

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai souvent entendu l'esquive du "on ne vend pas un produit mais un service" pour ne pas avoir à divulguer le soft.

    C'est pour cette raison que toutes les boites qui vendent des appliances à poser dans les locaux et qu'on récupère à la fin ne divulgue pas leurs sources (dans le cas ou elles se basent sur du GPL) et que linksys eux les donnent quand il s'agit du WRT54G.
  • # une faille ?

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Tant que la freebox leur appartient ça me semble OK. Mais si une freebox ne leut est pas restituée, ils la facturent et elle devient la propriété (physique) du client. Dans ce cas, peut-on considérer qu'il y a distribution, et que le code source doit être livré ?
    • [^] # Re: une faille ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      OK j'ai posté sans avoir vu le message de Cooker, mais néanmoins le cas de la freebox non restituée ne me paraît pas très clair.
      • [^] # Re: une faille ?

        Posté par . Évalué à 0.

        Ben essaye ta théorie, et tiens nous au courant
        ca seras plus simple... ;-)
      • [^] # Re: une faille ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Si, c'est clair : Free ne propose pas à la vente de Freebox, et prennent en dedomagement financier plutot que de te faire un procès.

        Ayant l'habitude des contrat avec des fournisseur, je peux te garantir que la loi est très bien ficelée de ce coté (et c'est pour ca que j'ai un acheteur et un juriste qui valident mes contrats), ce n'est pas parce que le matériel est dans mes locaux qu'il m'appartient (généralement, lors d'une vente, ils ne m'apprtiennent que quand j'ai payé 100%, ben oui, en entreprise on paye souvent 3/4 mois après la livraison, le temps de valider, recette, monter en charge etc... :) ). Et il y a une enorme difference entre pret, location, vente etc...
        • [^] # Re: une faille ?

          Posté par . Évalué à 1.

          sur la freebox il y a marqué : valeur insaisissable de Free SA
          ou un truc comme ca
          • [^] # Re: une faille ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Alors pourquoi dans les CGV ils mentionnent le prix exact de la freebox (400¤), et pourquoi ils disent qu'ils « facturent l'équipement » en cas de non restitution ?
            À mon sens dans ce cas il y a bien distribution.
            Et quand on reçoit une freebox, doit-on considérer que c'est free ou le client qui est réel utilisateur de la freebox ?
            • [^] # Re: une faille ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Alors pourquoi dans les CGV ils mentionnent le prix exact de la freebox (400¤), et pourquoi ils disent qu'ils « facturent l'équipement » en cas de non restitution ?


              Pareil quand tu loues une voiture, tu trouveras dans les CGV le même genre de choses, et c'est normal (et même obligatoire si je ne me trompe pas). Tu n'es qu'un utilisateur d'un produit qui ne t'appartient pas, et c'est marqué noir sur blanc.

              À mon sens dans ce cas il y a bien distribution.


              Et pour me répéter encore une fois, à partir du moment où le modem n'est qu'une extension de leur réseau, indispensable de surcroît, il ne distribuent rien à personne, leurs modifications restent dans leur réseau.

              Et quand on reçoit une freebox, doit-on considérer que c'est free ou le client qui est réel utilisateur de la freebox ?


              Ce n'est pas une question d'« utilisateur », mais de « propriété ». L'utilisateur utilise du matériel/logiciel appartenant à Free (et donc sur lequel il n'a aucun droit). De même que n'importe quel utilisateur adsl utilise les DSLAM et autre de son FAI, et il ne viendrait à personne à l'idée de réclamer les modifications au code des logiciels GPL contenus dans ces derniers.

              Pour terminer, le binaire n'est pas remis à l'utilisateur, mais à la Freebox, propriété insaisissable de Free. Il n'y a donc pas distribution.
              • [^] # Re: une faille ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                N'empêche qu'ils m'ont explicitement demandé de ne pas leur renvoyer la freebox v1 quand j'ai reçu la v4.
                Et si, quand je résilierai mon abonnement, ils me disent que je peux garder la freebox, je ne vais bien sûr pas oublier de leur demander le code source. C'est un peu facile de dire « propriété insaisissable » mais ça peut rester chez vous...

                D'autre part la GPL ne parle pas de vente, ni de location, mais de DISTRIBUTION. Or quand free envoie un freebox par la poste, il s'agit bien d'une DISTRIBUTION. Sinon ils devraient venir installer (eux-même) la freebox dans la cage d'escalier, ou dans la rue.

                En suivant la même logique, je vais créer un service en ligne, accessible uniquement depuis un OS dérivé de linux. Et lorsque je distribue cet OS dérivé de linux, je dis que ce n'est que l'extension de mon service en ligne. Donc ça m'appartient et donc je ne vous donne pas les sources ?

                On peut faire ça avec tous les logiciels GPL : je prends le logiciel X, je le modifie, et je le loue à tout le monde. Ça reste toujours ma propriété insaisissable, et donc je ne vous donne pas les modifs ? Dire « propriété insaississable » ne suffit pas.

                Et ou est la limite entre « modifier pour son SON PROPRE USAGE », ou « modifier POUR L'USAGE DES AUTRES » ?
                Quand on utilise la freebox, on utilise le linux qui est dedans ; celui qui a été distribué par free. Donc free a modifié linux non pas pour son propre usage, mais pour l'usage de ses clients.
                De la même façon que quand on utilise un ordinateur, on utilise aussi les logiciels qui sont installés dessus.
                • [^] # Re: une faille ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Désolé, on tente de t'expliquer la loi, la tu parles de convictions, de comment était pensé la GPL, mais ca, la loi s'en fout...

                  Si tu es si sûr de ta facon de voir la GPL, fait un procès!!! Prouve-nous que tu as raison, que Free ne respecte pas la GPL.

                  Mais rappelle-toi d'une chose : personne n'a encore fait de procèe, malgrès le volume de livraison de Freebox, et malgrès les remous que ca fait dans la communauté open-source, peut-etre parce que ceux qui on été interessé de le faire on eu un avocat qui leur ont dit que ce que fait Free est 100% legal...
                  • [^] # Re: une faille ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Parce que personne n'a apparemment encore réussi à mettre la main sur le firmware de la freebox ?

                    Mais alors pourquoi il y a eu des procès pour des routeurs ou des lecteurs DVD ?
                    Tu vas dire qu'il y a achat, mais est-ce qu'acheter le lecteur DVD ou le routeur te donne des droits de propriété sur son contenu intellectuel ? Non, pas plus que dans le cas de la freebox. Alors pourquoi y a t'il eu procès ?
                    • [^] # Re: une faille ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Lecteur DVD ou routeur : produit acheté, il t'appartient.
                      FreeBox : extension du reseau de Free, rien ne t'appartient, tout appartient a Free, qui en fait un usage privé.

                      la GPL couvre le produit acheté, pas les extensions. Acheter un lecteur DVD te donne les droit que donne la GPL sur le produit (donc la PI du code), et comme tu n'as pas acheté ni recu en cadeau de Freebox la GPL ne s'applique pas
                      C'est si dur a comprendre?
                      (j'abandonne...)
                      • [^] # Re: une faille ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Au risque de me répéter, la GPL ne parle pas d'acheter. Ni même de louer. Il s'agit de distribution pour utilisation.

                        Et je doute que le firmware d'un lecteur DVD t'appartienne quand tu l'achètes. Il reste propriété insaisissable du fabricant. Tout pareil.
                        • [^] # Re: une faille ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          • [^] # Re: une faille ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Je ne cherche pas à faire un procès, mais à comprendre.
                            Et pour comprendre, les « j'y peux rien c'est comme ça » ne m'aident pas.

                            Alors oublions free.

                            Est-ce que j'ai le droit de faire ça :
                            Imaginons que Firefox est seulement sous GPL. Je crée un service en ligne, uniquement accessible depuis un firefox que j'ai modifié. Je vous envoie un CD avec ce firefox modifié, pous que vous puissiez vous connecter à mon réseau, et je dis que ce Firefox est une extension de mon réseau, et c'est ma propriété insaisissable. Et je ne donne pas les sources. Ça passe ?
                            • [^] # Re: une faille ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Tiens mais d'ailleurs c'est plus ou moins le cas du VLC modifié, tu le mentionnes même un peu plus bas.

                              Est-ce que free a le droit de ne pas donner le sources de son VLC modifié ?
                              • [^] # Re: une faille ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Et si tu demandais directement au développeur VLC embauché par Free ? Peut-être qu'ils ont un accord spécial du fait de leur contribution au développement ? (Je dis ça mais je n'en sais rien)
                            • [^] # Re: une faille ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              A mon avis, mais ca reste très subjectif, le cas de Free etant plus simple, ca marche si tu *loues* le Firefox (en effet, si tu donnes la galette, la tu es obligé de filer le source :), et que l'utilisateur est pret a utiliser ton firefox (ce qui est loin d'etre gagné).
                              Mais, dans le raisonnement, peut-on louer/preter un logiciel? l'utilisateur sera-t-il pret a accepter ce cas? est-ce que le fait de passer par Internet, par son PC, fait que c'est encore une extension reseau? c'est sur ce point ou je douterai, contrairement a Free (rien entre la Freebox et le DSLAM ne t'appartient...)
                              • [^] # Re: une faille ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Alors quelle est la différence entre "louer" et "donner" ou vendre" ? Quand on "loue", il n'y a pas transfert de propriété. Le problème est que dans le cas des logiciels, il n'y a de toute façon jamais transfert de propriété. Quand on achete un logiciel, on achete juste un droit d'utilisation. Quand on loue, c'est exactement la même chose pour un temps limité.
                                Ca veut dire que dans TOUS les cas, on pourrait considérer qu'on peut ne pas donner les sources, puisqu'il n'y a pas transfert de propriété, ni dans la vente, ni dans le don, ni dans la location.

                                Or la GPL n'a pas été faire pour encadrer une quelconque vente, location ou don. Elle a été faite pour rendre ses liberté à l'utilisateur, quel que soit le cadre d'utilisation.

                                Mais bon, tout ceci sort du contexte de free...

                                Et je comprends pourquoi ils mettent autant de temps à écrire la GPL v3.
    • [^] # Re: une faille ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Si le dédommagement ("achat") ne porte que sur le matériel et pas sur le logiciel...
  • # ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Et si je me connecte VC ATM 35 (vu par des modems ADSL comme le sagem) et que j'arrive a obtenir les images de la freebox.

    Qu'est ce qui se passe ?

    On considere que j'ai obtenu c'est image illegalement et la GPL ne peut pas s'appliquer ou alors ...
    • [^] # Re: ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je dirais que oui c'est illégal
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Exactement, ce n'est pas parce que tu voles une voiture que tu en es légalement le propriétaire.

      Une vente, c'est un contrat entre un vendeur et un acheteur. Dans ton cas, il n'y a pas de contrat, donc pas de cession de propriété.
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est pas aussi simple, ca doit dépendre des moyens mis en oeuvre par free pour autoriser ou non le téléchargement.

        Si il sagit simplement de configurer un VC, une IP et 2 3 autres conneries, leur système pourrait etre assimilé à une diffusion "publique " (enfin juste auprès des abonnés de free...) et on pourrait obtenir le firmware par un moyen que la justice considererait légal, on serait donc en droit d'exiger le respect de la licence des logiciels sous copyleft qu'on nous distribue...

        Si il s'agit de faire des choses dépassant la simple configuration (du style swap de la freebox avec un modem après authentification, snif d'un mot de passe sur la ligne et démodulation, démontage de la freebox et snif des bus internes ou autre joyeuseté du meme style non accessible en 3 clics de souris :p ) ca serait clairement illégal, vu qu'on nous distriburait sans aucune ambiguité aucun logiciel.

        Ceci étant, je ne me risquerais pas à m'amuser à faire quoi que ce soit de simple ou compliqué, on sait jamais :P
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 2.

        Une vente, c'est un contrat entre un vendeur et un acheteur. Dans ton cas, il n'y a pas de contrat, donc pas de cession de propriété.
        Donc une parties des binnaires GPL que je telecharge sur internet sont illegaux vu que je n'ai jamais signer un contrat avant le telechargement sur un ftp par exemple...
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu confonds. Quand tu récupères des binaires sur internet sans payer, tu ne fais pas un achat. Et au pire, la GPL est une licence plus permissive que d'autres, mais c'est un choix. En l'occurence, Free ne vend pas de Freebox, donc tu ne peux pas en acheter, donc tu ne peux pas avoir une quelconque propriété sur le matériel ou le logiciel qui la compose.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Vente(...) :
          « * La vente est l’échange d’un bien ou d'un service contre de l’argent (monnaie).
          * La vente est un ensemble d’actions mené par une personne, vendeur(se), commercial(e), représentant(e)… dont la finalité est de conclure un marché avec un client. »


          Lorsque je dis que la vente est un contrat, c'est on ne peut plus clair : on parle d'un contrat de vente. Ce contrat, c'est la facturette au supermarché, mais aussi le ticket de caisse que tu peux demander à ta boulangère, c'est le contrat de vente automobile lorsque tu achètes une voiture neuve, etc.

          Il n'est pas nécessaire d'établir un contrat de vente pour de petites sommes (clairement, pour acheter un croissant, pour payer le coiffeur, pour de petites courses, etc.), mais dès lors que la somme est importante (voiture, maison, cheval, etc.) il est obligatoire d'établir un contrat de vente qui précise clairement l'objet vendu, le vendeur, l'acquéreur, le prix, la date et le lieu.
        • [^] # Le firmware de la Freebox n'a pas été distribué par Free.

          Posté par . Évalué à 5.

          Selon Free, le code de la Freebox n'est pas distribué[1] puisque le terminal est à eux. Donc la GPL ne s'applique pas:

          C'est comme-si tu faisais une application chez toi à partir d'un code GPL. Cette appliaction devrait être sous GPL si tu la distribuais. Mais si tu la garde chez toi, il n'est pas question de GPL. Tu n'as pas à distribuer les sources, puisque tu n'a pas diffusé le programme. Un cambrioleur qui te vole ton programme est fautif même si ton code est basé sur des softs GPL (et non, tu n'as pas à lui donner les sources !).

          Selont Free, le firmware n'est pas diffusé, donc les sources n'ont pas à l'être.

          [1] C'est cette notion de distribution qui peut-être contestée, certains attestant que comme la Freebox est chez eux, le programme a été diffusé. La thèse de Free est que les Freebox sont un morceau de l'équipement de Free, placé chez l'utilisateur (pour des raisons évidentes), mais sur lequel il n'a aucun droit, donc que le firmware n'a pas été diffusé (il reste dans du matériel qui est la propriété de Free)
          • [^] # Re: Le firmware de la Freebox n'a pas été distribué par Free.

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Pour reprendre un de mes commentaires ...
            ----------
            Et pour compléter un peu ...
            Ce n'est pas vraiment une notion d' "accés" au binaire qui permet de réclamer les sources ... mais bien de "fourniture".
            Je pense que la distinction est nécessaire dans le sens ou en toute théorie, seul l'entité qui a fourni le binaire est en devoir de fournir les sources.
            Imaginons A qui développe un truc GPL dans son coin, il le fournit (avec les sources uniquement a B), ensuite B le fournit (sans aucune modification) à C, D,E, etc. mais sans fournir les sources
            Et bien A n'à aucun devoir de fourniture des sources à C,D et E car c'est B qui a fait l'acte de fourniture.

            Pour conforter ce point de vue, prenons ce cas d'école:
            une entreprise utilise un logiciel GPL qu'elle a modifié en interne, il n'y a donc jamais eu distribution de ce logiciel modifié vers l'extérieur, le logiciel est toujours GPL mais les sources ne sont donc jamais sorties du PC de développement de l'entreprise (aucun utilisateur de l'entreprise n'a demandé les sources) ... L'entreprise déménage, et pendant le transport, une des UC d'un employé tombe du camion (ca arrive souvent ça ;-) ; un gus la récupère, fouille le DD et tombe sur le logiciel binaire dont la boite "A propos" indique qu'il est sous la GPL, pensez vous que notre gus serait légalement autorisé à réclamer les sources modifiées à l'entreprise ?
            Je pense que non, car l'entreprise n'a pas "fourni" le logiciel binaire à notre gus ...
  • # Je ne suis pas juriste mais ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Un juriste dans la salle pour éclairer ce que peut être la priorité d'application de loi entre des obligations contraires ? [Ici entre l'obligation de publier le code source du Linux de la Freebox et toutes les mesures nécessaires pour préserver et garantir l'intégrité du réseau]

    Le conflit est extrêmement simple à résoudre :
    - par défaut on n'a pas le droit de distribuer un logiciel,
    - la GPL offre ce droit dans certaines conditions (distribution des sources, etc)
    - si on ne peut pas respecter pas ces conditions, pour quelque raison que ce soit, on n'a pas de licence de distribution valide et on revient au régime par défaut à savoir interdiction de redistribuer.

    Les "mesures nécessaires pour préserver et garantir l'intégrité du réseau" sont une vaste blague. Même le ministre de la défense paye sa licence MS-Office pour taper des mémos secret-défense sous Word.

    Tout le débat est donc de savoir si Free "distribue" ou pas Linux. Dans la mesure où personne n'a jamais reçu le firmware de sa freebox, je crois que la réponse est évidente.
    • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      personne n'a jamais reçu
      Plus précisement : n'a jamais acheté, n'a jamais eu la propriété légale de la chose.
      • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

        Posté par . Évalué à -5.

        Mais c'est pas que la GPL oblige la publication de toute modification d'un produit sous la licence ?
        qu'il y ai distribution ou pas...
        et surtout qui fait du profit derriere !
        • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Il n'y a pas d'obligation de publier les modifications si il n'y a pas pas de distribution public.
          Mais apparament il y a un manque de clarté sur ce point cf. http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.fr.html#UnreleasedMods(...)
          • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

            Posté par . Évalué à 0.

            "Il est essentiel pour les gens d'avoir la liberté defaire des modifications et de les utiliser de façon privée, sans avoir à publier les modifications. Cependant, mettre le programme sur un serveur accessible au public peut être difficilement qualifié d'utilisation «privée», c'est pourquoi il serait légitime de réclamer la publication du code source dans ce cas particulier. Nous pensons introduire quelque chose à ce sujet dans la GPL version 3, mais nous n'avons pas encore de formulation précise en tête."

            Selon moi, le fait de fournir la freebox meme en tant que pret aux utilisateurs est l'equivalent que de mettre un site web modifié disponible a tout le monde par internet... donc apparement Free est dans "l'illegalité" vis a vis de la GPL non ?
            • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Comme ce qui est dit dans les guillements : c'est legal dans la GPL 2, meme si on aime pas
              C'est une "faille" de la GPL 2..
              Esperons que la GPL 3 resolve le probleme (je saute tout de suite dessus dans ce cas, car j'aime pas cette facon de faire...)
          • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Plus ou moins : l'utilisateur du code est Free, point.
            Free modifie, et n'a pas d'obligation vis a vis de la GPL., car seul l'utilisateur peut demander le code, et nous on est simple client d'une boite, pas utilisateur de la boite, tout comme un serveur Apache ne t'oblige pas a avoir le Apache modifé filé si tu accede au site web (le serveur etant le client, toi simple navigateur...)

            (a la place des gars de VLC, j'aurai les boules, mais la GPL peut etre contournée comme ca...)
            • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Client... si on veut... ca depend comment on definie le role de l'utilisateur et la difference qu'il y a avec le client...
              parce que quand on telephone, utilise internet, on regarde la tv ou quoi que ce soit on UTILISE la freebox donc a mon avis selon la langue francaise nous somme utilisateurs de la freebox ( pour ceux qui l'ont bien sur )
              • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Que ca plaise ou non (et ca ne me plait pas, mais c'sest comme ca), en francais tu n'utilises pas la freebox, tu es servi par la Freebox, comme tu es servi par un serveur web (qui lui non plus ne diffuse pas les sources, meme si tu es client de ce serveur...)

                Faille de la GPL, comme quoi ce ne sont pas que les softs qui ont des failles :)
            • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

              Posté par . Évalué à 5.

              a la place des gars de VLC, j'aurai les boules

              L'un des principaux développeurs de VLC est salarié d'une des filiales de Free, et il n'a pas vraiment l'air d'avoir "les boules".
      • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        La GPL ne parle pas d'acheter, ni de louer, mais de distribuer.
        Et quand on reçoit quelque chose, avec un truc GPL dedans, il s'agit de distribution.
        • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bon, si vous avez raison, et qu'il est connu que c'est Linux a l'interieur, intenetez un procès!!!

          La réalité est tout autre, malgrès ce que vous voulez faire croire.
          La réalité est que la Freebox n'est pas distribuée, c'est une extension du reseau d'un point de vue legal, et votre point de vue, la loi s'en fou!!! Ce qui compte, c'est le texte. Free s'est soigneusement protégé, en indiquant bien que la Freebox est une extension du reseau, non saisissable.

          Mais faite un procès donc si vous etes si sur que ca, meme la FSF France, qui a ma connaissance est la mieux placée pour la GPL, n'a pas dit qu'il y avait violation de la GPL...

          Donc : lisez votre contrat, et consultez un avocat pour vous faire expliquer les differences de chaque mot ("propriété", "insaisissable" etc...)

          Désolé, j'y peux rien, c'est comme ca, et ca me fout les boules autant que vous, j'espere que la GPL 3 changera ca...
        • [^] # Re: Je ne suis pas juriste mais ...

          Posté par . Évalué à 2.

          La GPL ne parle pas d'acheter, ni de louer, mais de distribuer.


          Pour qu'il y ait distribution, il faut que ce soit à quelqu'un d'autre que soi-même. La Freebox fait partie du réseau Free, c'est de l'utilisation interne. Je ne vois pas ce qu'il y a de difficile à comprendre sur ce point.

          Et quand on reçoit quelque chose, avec un truc GPL dedans, il s'agit de distribution.


          Encore une fois je le répète, ce n'est pas toi qui reçois quelque chose, c'est la Freebox. La Freebox ne t'appartient pas, donc tu n'as aucun droit de regard à l'intérieur.

          Comme Zenitram l'a dit plus haut, si tu es si sûr de toi, fais un procès ! Tu auras comme ça l'avis de vrais juristes, certainement plus à même d'apporter un éclairage meilleur sur certains points de la GPL.

          Une dernière tentative d'explication tout de même :

          Quand tu te sers d'un distributeur automatique qui tourne sous Linux pour retirer de l'argent sur ton compte, il ne te viendrait nullement à l'idée de réclamer les sources, non ? Pourtant, selon tes dires, il y aurait « distribution » à tous les passants...

          Je pense que le fait que le distributeur fonctionne dans les murs de la banque et non chez toi, comme la freebox, évite la confusion que tu fais. Je le répète une dernière fois : la freebox ne t'appartient pas, ce n'est qu'une extension obligatoire du réseau Free à l'intérieur de chez toi.
  • # Trouvé les logs mais pas le code source !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    http://openlogging.org:8080/chewbacca.proxad.net/rani-2004011217320(...)

    J'ai donc accés aux log mais pas aux sources.
    Peut etre qu'on peut forcer chewbacca.proxad.net à lacher les sources mais je pense pas que les admins de free.fr soit d'accord !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.