• # pas que l'IA

    Posté par  . Évalué à 5.

    Apparemment ça fait plusieurs décennies que l'authenticité de ce tableau est disputé:
    https://www.salon.com/2005/12/19/rubens/

    • [^] # Re: pas que l'IA

      Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 29/09/21 à 15:57.

      Oui mais l'IA n'était pas au courant.

      Le plus fou dans ce genre d'histoire, c'est que selon que c'est de Rubens ou pas, le tableau peut perdre l'essentiel de sa valeur. Autrement dit, la valeur provient plus de la renommée de l'auteur que de l’œuvre elle-même. Je comprends pourquoi personne ne veut de mes tableaux noirs avec un point blanc au milieu.

      NB. C'est évidemment tout à fait différent du cas d'un faux où je peux comprendre que l’œuvre originale ait plus de valeur qu'une copie, même très bien exécutée.

      • [^] # Re: pas que l'IA

        Posté par  . Évalué à 6. Dernière modification le 29/09/21 à 17:29.

        Le plus fou dans ce genre d'histoire, c'est que selon que c'est de Rubens ou pas, le tableau peut perdre l'essentiel de sa valeur.

        C'est quand l'art s'efface au profit de la collection ou carrément de la spéculation (si je sais que je la revends 10% de plus l'an prochain, même son prix importe peu en fait).

        Je comprends pourquoi personne ne veut de mes tableaux noirs avec un point blanc au milieu.

        Devient célèbre pour tout autre chose (présentateur TV, Youtubeur à succès, champion Olympique, sauve un enfant de la noyade…) et on en reparle ;)

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: pas que l'IA

          Posté par  . Évalué à 5.

          Devient célèbre pour tout autre chose (présentateur TV, Youtubeur à succès, champion Olympique, sauve un enfant de la noyade…) et on en reparle ;)

          Autant devenir faussaire, rester dans l'anonymat et vendre des "œuvres de maître".

          C'est encore plus gratifiant d'arriver à faire passer sa copie pour une œuvre de maître et le tout, sans avoir à s'exposer publiquement.

          La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

          • [^] # Re: pas que l'IA

            Posté par  . Évalué à 3.

            Avant il suffisait de mourir pour atteindre la célébrité non ?

            “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

        • [^] # Re: pas que l'IA

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          C'est quand l'art s'efface au profit de la collection ou carrément de la spéculation (si je sais que je la revends 10% de plus l'an prochain, même son prix importe peu en fait).

          Bah, c'est comme tout. La valeur d'une chose est celle qu'on lui accorde. Et cette valeur peut être exprimée, ou non, en billets verts (ou crypto-monnaies). L'art en soit n'a aucune autre valeur que ce que font ressentir ses objets (parfois immatériels). Il en est de même pour les vieux trucs plein de poussière qu'on trouve à la brocante (et les pommes, les actifs boursiers …) : leur prix est celui que l'acheteur voudra y mettre. Ne pas confondre l'art (acte de création) et son marché.

          « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

  • # Fiabilité des IA ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Pas grand chose dans l’article ne permet d’assurer que l’IA soit fiable. Si au lieu de gros mots à la deep neural network ils avaient écrit un algorithme inconnu a donné comme résultat .91, bien que moins vendeur, ça aurait peut être été tout aussi informatif. Du moins si l’on en croit de jolis bilans d’IA comme celui-ci.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.