Journal Ruby on rails forké !

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
7
oct.
2007
Et oui, suite à sa victoire contre la nouvelle-zélande, on peut dire que l'équipe de France de rugby est sur des rails.
  • # All greys

    Posté par  . Évalué à -9.

    Grosse semaine, patapé.
    Enfin, faites ce que vous voulez.
    • [^] # Re: All greys

      Posté par  . Évalué à 2.

      on n'en a rien à foot de ton jeu de mot foireux... c'était vraiment python piteux.

      ;)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: All greys

      Posté par  . Évalué à -1.

      Oui, tu vas de faire moinser jusqu'à la septième génération, (pas par moi cependant, parce que ca m'a bien fait rire :-) )
  • # heureusement qu'il était là...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6.

    • [^] # Re: heureusement qu'il était là...

      Posté par  . Évalué à 10.

      Sans faire de l'antisarkozysme primaire, il était amusant de voir comment à chaque action réussie de l'équipe française, c'était un plan sur N. Sarkozy heureux qui arrivait avant celui sur B. Laporte stressé... sublime.. inal.
      • [^] # Re: heureusement qu'il était là...

        Posté par  . Évalué à 3.

        > il était amusant de voir comment à chaque action réussie de l'équipe française, c'était un plan sur N. Sarkozy

        Moi ça ne m'amuse plus du tout. Cet idolâtrie, ce culte pour une personne, cette curiosité malsaine, me casse les burmes.
        Je préfère l'idolâtrie pour Ubuntu ou Paris Histon. Elles me paraissent plus saines et me casse les burmes. Elles m'agacent parfois.
        • [^] # Re: heureusement qu'il était là...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          bof c'était la même chose du temps de Mitterrand et Chirac. Quand il y avait des gros matchs de rugby il y avait des plans télé sur leurs réactions au moment des essais.
          Rien de nouveau sous le soleil.
  • # J'en profite :) !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Je profite de ce journal pour quelques news "sérieuses" sur ce framework exceptionnel qu'est Ruby on Rails.

    Vous voulez vous mettre à Rails ? Vous voulez découvrir ce framework dont tout le monde parle (et dans certains cas vous n'avez jamais développé en Ruby) ? Vous n'avez pas envie de payer un livre ?

    L'éditeur de livres Sitepoint offre durant quelques semaines seulement l'intégralité d'un très bon livre sur Rails de 450 pages en PDF : http://rails.sitepoint.com/
    Il suffit juste de remplir un petit formulaire et vous recevrez le lien par mail.

    C'est le moment idéal pour vous y mettre :).

    A part cela...
    Quelques jours après la RailsConf Europe 2007 à Berlin, D.H.H., le jeune leader du projet a annoncé la disponibilité de la première version preview de Rails 2 qui devrait sortir pour la fin de l'année. [1]

    Durant la présentation, il s'est amusé des premières critiques annonçant son framework comme un simple buzz : "First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win.".

    Pour revenir sur Rails 2, il ne s'agit pas d'une révolution mais clairement d'une grosse assainisation de l'architecture. Désormais le "core" du framework ne contiendra que l'essentiel et les fonctions optionnelles telles que la pagination, les adaptateurs pour les SGBD commerciaux sont disponibles sous formes de plugins externes. [2 pour toutes les nouveautés en résumé en Français]

    Dans le même temps on salue l'arrivée d'une des dernières versions de Rails 1(1.2.4 [3]) qui en plus de corriger des bugs joue en même temps bien son rôle de préparation à Rails 2 : les développeurs sont avertis d'un grand nombre de dépréciations futures lors de la mise en marche de leurs applications.

    Nicolas.

    [1] http://casperfabricius.com/blog/2007/09/18/railsconf2007-dhh(...)
    [2] http://www.frailers.net/articles/2
    [3] http://weblog.rubyonrails.org/2007/10/5/rails-1-2-4-maintena(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.