Journal Avenir de Jolla ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
25
20
déc.
2020

Je regarde régulièrement les annonces de l'entreprise Jolla, qui propose des téléphones basés sur le système d'exploitation Sailfish OS. Malheureusement je trouve que la situation des dernières années à peu progressé et il serait plus raisonnable de constater une grave stagnation…

Pour rappel, Jolla est une entreprise créée en 2011 par des anciens salariés de la société Nokia après qu’elle ait abandonné son système d’exploitation MeeGo au profit de celui de Microsoft. L'entreprise a eu son heure de gloire puisqu'en 2013 elle comptait 128 salariés et qu'elle avait alors levé 30 millions d’euros auprès d’investisseurs depuis sa création.

En 2013, Jolla a également commercialisé son premier smartphone doté du système d'exploitation Sailfish. Fort de ce succès et de l'engouement de la communauté pour une alternative aux solutions d'Apple et de Google, Jolla décide de concevoir en 2014 une tablette de 7,8" doté d'un processeur Intel et équipée d'une nouvelle version de son système d’exploitation Sailfish OS 2.0 assurant la compatibilité avec les applications Android. Une campagne de financement participatif a lieu de novembre 2014 à fin mars 2015 et récolte 2 555 572 dollar US sur un objectif de 380 000 dollar US. L'objectif initial, atteint en quelques heures seulement, illustre l'engouement pour ce projet. Il faut dire que l'annonce était prometteuse par rapport à la concurrence.

Malheureusement, le projet a tourné à la débâcle avec des reports de livraison incessants pour finalement aboutir à un abandon du projet. Moins de 1 000 tablettes auront été livrée, sur plus de 20 000 prévues. Les troubles provoqués par cet arrêt brutal et le refus de rembourser les personnes ayant participé au financement ont provoqués d'importantes cicatrices chez de nombreux contributeurs. Depuis cette date, quelques gestes ont eu lieu comme des remboursements partiels ou l'attribution d'une licence Sailfish, mais des personnes demandent régulièrement à quel moment ils verront leur tablette ou leur remboursement intégral…

Les principales critiques quant à cette campagne concernent l'utilisation de l'argent collecté, puisque selon les affirmations de Jolla, la majeure partie été utilisée pour financer le développement du système d'exploitation Sailfish au lieu de la fabrication de l'expédition des tablettes comme la société s'y était engagé.

Malheureusement, nous arrivons à la fin de l'année 2020 et peu de nouveautés ont eu lieu ces 6 dernières années. La nouvelle version 3.4.0.24 du système d'exploitation Sailfish ne va pas faire basculer le système dans une nouvelle ère puisque peu de nouveautés ont été ajoutées au fil des ans. Les utilisateurs reprochent toujours le manque d'applications natives et les difficultés avec le Bluetooth et le GPS. Les lacunes techniques sont également importantes puisque le Bluetooth Low Energy n'est toujours pas supporté, de même que VoLTE. Il est toutefois à noter que GCC vient d'être mis à jour pour passer de la version 4.9.4 (de 2014 !) à la version 8.3 (de février 2019 !).

D'un point de vue matériel, il a également peu d'annonces puisqu'aucun téléphone commercialisé avait Sailfish n'a eu lieu. Les seuls communiqués concernent le support des Sony Xperia X en 2017, plus d'un an après sa sortie, et les Xperia 10 et XA2 en 2018 : https://jolla.zendesk.com/hc/en-us/articles/360012176974-Sailfish-X-for-which-device-models-is-it-available-

Le manque de partenariats, la faible ouverture du développement et le non respect des soutiens de première heure ne permet pas d'envisager une amélioration de la situation pour ce projet et l'entreprise Jolla, malgré un potentiel important étant donné la recherche d'un regain de souveraineté ou d'indépendance par rapport aux firmes américaines.

Et vous qu'en pensez-vous ?

  • # Je suis partagé

    Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 20/12/20 à 13:24.

    Je suis possesseur et utilisateur d'un Jolla 1 depuis quasiment le début (hiver/printemps 2014).

    Si SailfishOS n'est pas parfait, il a quand même plein de qualité, et relativement plaisant a l'usage, même pour un téléphone qui est beaucoup moins puissant que les standard d'aujourd'hui.

    Je souhaiterais le faire durer le plus longtemps possible (notamment par soucis écologique), mais l'annonce de l'arrêt de son support me fait me poser des questions.

    Je pourrais acheter un téléphone xperia compatible pour y mettre SailfishOS à la place d'Android. Mais le fait que le système ne soit finalement pas si ouvert/libre que ça, et quelques bugs bien gênants (certain sms long (plus long qu'un sms normal) reçu sont tronqué et remplacé par la fin d'un précédent sms …) me fait beaucoup hésiter.

    Concernant le projet de tablette, il m'avait bien intéressé, mais je n'avais pas franchis le cap à l'époque, du coup j'ai eu de la chance vu les problèmes qu'il y a eu.

    PS: J'ai rapporté le bug dont je parle plus haut fin septembre sur le forum dédié ici, et je n'ai eu aucune réponse, du coup ça donne moyen envie de tenter de continuer, quand les alternatives en libre se font de plus en plus nombreuse et varié.

  • # Purism ?

    Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 20/12/20 à 16:57.

    Mon N9 a laché il y a quelques semaines. Je regardais depuis longtemps Jolla et son eco-système et en effet je partage ton analyse. Un bon élan au départ mais trop de déconvenu plus tard.
    Ne voulant pas tomber sur de l'Android/iOS je me suis tourné vers le Librem 5 de Purism. Il n'est pas exempte de problème, ne supporte pas les appli Android native et a subit presque un an de retard sur son planning. Mais bon à l'heure actuel je trouve ce projet le plus abouti des alternatives aux 2 gros. J'espère juste qu'il n'aura pas une fin à la Firefox OS ou Ubuntu Touch …

    • [^] # Re: Purism ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      UbuntuTouch est toujours maintenu de façon communautaire au travers de UBPort, avec de temps en temps de nouveaux devices supportés.

      Sinon il y a aussi plasma-mobile à regarder.

      Emacs le fait depuis 30 ans.

    • [^] # Re: Purism ?

      Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 20/12/20 à 18:04.

      Purism est effectivement prometteur. Beaucoup plus ouvert et en interaction avec de nombreux logiciels libres. Le seul inconvénient est l'autonomie très limité car je suis absent du bureau assez longtemps, mais avec une batterie USB externe cela devrait répondre à mes attentes. Cela sera probablement mon prochain achat aussi lorsque mon téléphone actuel sera HS

      • [^] # Re: Purism ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        De mon point de vue Purism va se heurter aux mêmes problèmes que Jolla.
        Où sont fabriqués les smartphones (et ordinateurs aussi) de Purism ? Parce que si c'est sous traité à une usine qui sait faire et possède le savoir faire, il y a de grosses chances pour que Purism passe derrière les autres clients. Avec tous les problèmes que cela peut entraîner. Notamment en terme de maintenance et de changements de pièces.

        Actuellement un XA2 ou un X10 me semble globalement plus réparable qu'un Purism. Mais je peux me tromper…;

    • [^] # Re: Purism ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Purism c'est la rols de l'Open-Source, c'est même Open-Hardware. Il font vraiment un travail en profondeur pour libérer un maximum, l'OS mais aussi les pilotes et jusqu'au micro-code. Ils ont l'avantage de proposer un matériel aux performances honnêtes.

      Seul inconvénient (tout a fait justifié mais néanmoins), son prix. Autrement dis c'est du moyen de gamme au prix du haut de gamme…

  • # Ca vit toujours

    Posté par  . Évalué à 7.

    En effet l'OS stagne avec peu de features ajoutées au fil des mises à jour (la dernière version apportant le chiffrement des LVM). Cependant au niveau du support des appareils il me semble que tu en as loupé quelques-uns, notament les Gemini Planet. Il devrait également y avoir un autre modèle supporté officiellement prochainement.
    Au niveau des partenariats, aux dernières nouvelles celui avec la Russie est toujours en cours.

    Maintenant à l'usage, l'OS est agréable, bien plus à mon goût qu'Android ou Lineage. Pour les applis, c'est quand même assez fourni maintenant via OpenRepos, dans la mesure du possible. Après ca reste toujours le même problème, tant qu'il n'y a pas d'utilisateur, les grosses entreprises vont pas s'y intéresser, et tant que les grosses entreprises s'y intéresse pas, peu d'utilisateurs sont intéressés. Mais tant qu'on ne recherche pas une appli spécifique, il y a de quoi faire avec les applis disponibles, tout comme avec F-Droid. En dernier recours, il y a toujours la compatibilité Android de disponible, mais elle ne gère pas le bluetooth, donc pas de TousAntiCovid pour le contact tracing, par contre PUBG marche avec.
    Pour moi SFOS se place dans la même position que Maemo en son temps ou de Linux dans une certaine mesure, quand c'était encore un cancer selon Microsoft.

    Emacs le fait depuis 30 ans.

    • [^] # Re: Ca vit toujours

      Posté par  . Évalué à 3.

      Lorsque j'ai acheté mon XA2, j'ai utilisé pendant un mois le smartphone avec Android afin de bien m'assurer que toutes les fonctions "fonctionnaient" avant de le reflasher sous Sailfish OS (Sailfish X pour être précis).

      Les goûts et les couleurs, nous pouvons en discuter pendant des heures, mais pour ma part j'ai trouvé et trouve encore l'interface de Sailfish X beaucoup plus agréable à utiliser.

      En fait la couche Android de Sailfish X gère bien le Bluetooth mais uniquement pour le son. En effet, TousAntiCovid n'est pas compatible. Il faudrait que l'app soit réécrite/développée pour Sailfish X.

  • # Juste un de plus

    Posté par  . Évalué à 10.

    Il y a déjà trop de projets Linux pour cellulaires Libres pour faire émerger un champion: Ubuntu Touch, Plasma mobile, et le tout frais PureOS mobile, parce que ça aurait été vraiment dommage de ne pas réinventer la roue.

    Je ne vois pas pourquoi on se soucierait en plus d'un OS pas Libre et qui ne le sera vraisemblablement jamais. Ben oui: depuis 2014 on se fait dire que Jolla va ouvrir de plus en plus. Mais en fait, ils ne veulent pas ouvrir plus que ça.

    La recherche de la souveraineté, tout ça, faisons-là avec des systèmes Libres faits par des équipes qui y croient.

  • # Je suis assez convaincu.... enfin pour le moment encore ;-)

    Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 20/12/20 à 19:50.

    Concernant les tablettes, nous n'aurons, je pense, jamais l'histoire complètement.
    Il me semble avoir lu à un moment que le développement de Sailfish OS avait englouti beaucoup de liquidités. A mon avis, traiter avec des fournisseurs chinois pour 20.000 ex d'une tablette alors que ces mêmes fournisseurs travaillent avec les grands fabricants, il est possible d'imaginer que Jolla ait pu rencontrer beaucoup de problèmes de qualité et de non respect du cahier des charges.

    Autrement dit, si vous ne vous appelez pas Apple, Samsung, Wikio, LG, Sony ou autres gros "mastodontes", Jolla a du passer derrière avec quasiment aucune marge de manoeuvres de négociation. Mais peut être que mon imagination va trop loin.

    Pour le moment, Jolla a du se recentrer sur sa politique de commercialisation "régionale" de sa licence. Autrement dit avec la Russie qui actuellement, fait ce que l'Europe devrait faire, et s'équipe en ayant le plus possible la main sur les matériels et les logiciels. Il est certain que cette collaboration ne va pas "arranger" les choses en terme de partenariats compte tenu du résultats des dernières élections aux USA.

    Ici: https://forum.sailfishos.org/t/aurora-os-devices/3784
    vous trouverez les smartphones russes équipés avec Aurora OS. Les développeurs russes et finlandais collaborent et les dernières versions de Sailfish OS ont bénéficié des améliorations d'Aurora OS. Pour s'en convaincre il suffit de lire la release note de la version 3.4.

    Pour ma part, j'utilise désormais Sailfish OS au quotidien sur un XA2 h3113-monosim). C'est quand même beaucoup plus fluide que sur le Jolla 1 (qui est resté bloqué à un équivalent Android 4.1 pour la machine Alien Dalvik). J'ai pu lui passer une carte µSD de 512 Go alors que les specs de Sony étaient pour cet XA2 à max 256 Go. Sailfish OS permet également de chiffrer intégralement le smartphone.

    Une version 4.0 de l'OS serait sur le point de sortir. Je n'ai pas de source à donner, mais une de mes apps native a vu une mise à jour passer contenant une correction pour sailfish os 4.0. Visiblement du nouveau devrait être annoncé prochainement, même si avec Jolla, "prochainement" peut prendre beaucoup de temps.

    En fait j'ai l'impression que Jolla devient un peu comme Fedora avec Redhat. La communauté "teste" et Redhat fait passer à la caisse. Et le forum reste pour autant très actif.

    A ce stade, bien que non développeur ni informaticien, juste un utilisateur, je reste "fidèle" à Jolla et pour ce qui me concerne, /e/ est arrivé trop tard sur le marché. Ainsi je suis passé en 2014 d'un Nokia e72 au Jolla 1. D'ailleurs ce Jolla 1, je m'en sers toujours comme second smartphone. J'ai juste arrêté la machine Aline Dalvik. Sa batterie tient encore plusieurs jours sans avoir à recharger !

    Le drame dans ce dossier, c'est l'abandon complet des industriels européens de la téléphonie et fournisseurs qui ne se sont même pas penché une seconde sur cette alternative.

    Voir aussi les comptes rendus des "meetings" de la communauté : https://forum.sailfishos.org/t/community-meeting-on-irc-17th-dec-2020/3499/11

  • # D'autres bons côtés à voir aussi

    Posté par  . Évalué à 4.

    Bonjour,

    Le pari de Jolla devenu Sailfish, c'était de proposer un écosystème basé sur du libre (mais pas que) capable d'offrir une alternative aux 2 trusts et en même temps d'assurer une compatibilité (presque parfaite) avec les apps Androids. C'est donc un choix bâtard basé sur des compromis.

    On ne peut nier ce que dit Dark moule, mais il y a aussi des avantages spécifiques à ce choix hybride à mi-chemin entre libre et proprio.

    Tout d'abord, Jolla a continué jusqu'à cet hiver à proposer des mises à jour de son premier téléphone Jolla 1. 7 ans de support pour un téléphone portable, qui dit mieux ?

    Ensuite, via le magasin Openrepos, Jolla a donné à de nombreux développeurs l'opportunité de développer des applis libres offrant de vraies alternatives aux applis Android propriétaires. Des trucs simples et bien foutus, comme Gpodder et Pure Maps, qui me rendent des services fiables au quotidien, hors de toute pub ou surveillance GAFAM.
    Enfin, c'est sauf erreur de ma part notre dernier village gaulois d'Europe dans le domaine du système d'exploitation pour téléphone portable.

    Donc certes pas parfait, mais plus libre, plus écolo, et plus européen que les autres, soit trois bonnes raisons pour moi de continuer à les soutenir malgré les défauts et limites légitimement mentionnés par ailleurs.

    Bonnes fêtes de fin d'années à tous.

    • [^] # Re: D'autres bons côtés à voir aussi

      Posté par  . Évalué à 5.

      c'est sauf erreur de ma part notre dernier village gaulois d'Europe dans le domaine du système d'exploitation pour téléphone portable.

      Pouvons nous considérer /e/ comme étant une nouvelle alternative ?
      Je pense que oui.
      En tous les cas, je sais que si Jolla devait demain "disparaître", je possède une porte de sortie.
      Parfois même je m'interroge quand même de changer de crémerie car un smartphone /e/ devrait pouvoir faire tourner toutes les apps nécessitant le Bluetooth comme TousAntiCovid ? Ou les applications bancaires ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.