Journal Pourquoi plus slackware

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
7
jan.
2003
Je voulais répondre à un commentaire, et vu la date, je me suis dit que ça serait pas lu, alors voila, dans le journal. Si j'ai plus de slackware, que pourtant j'aimais beaucoup et dont j'étais fiert, c'est qu'un jour, j'ai ouvert les yeux... et l'a j'ai vu die^H^H^Hnon je m'égarre, je me suis juste rendu compte que je me faisais chier comme pas possible pour tenir mes paquets (peut on vraiment parler de paquet) à jour... Franchement, quelle ne fut pas ma joie quand j'ai voulu compilé gnome2 moi même... Sans garnome j'étais mort... et là, tilt: "c'est cool le truc qui fait tout seul", alors j'ai cherché les outils permettant la gestion de paquet plus abouti que le truc de base.... en fait je ne faisais que chercher une autre distro, alors j'ai testé la gentoo, qui en fait ne m'a pas plus...peut être trop jeune, mais en tout cas j'ai été leurrer par beaucoup de gens ne faisant que répéter des choses fausse ;) Voilà! Donc la slack, oui c'est bien, mais en abusé c'est mauvais pour le cerveau
  • # Re: Pourquoi plus slackware

    Posté par . Évalué à 2.

    Bien d'accord. J'avais commencer par la slackware, par contre ca a le merite de faire comprendre la structure sur le disque.
    J'ai essayé la SuSE 6.0, a l'époque le gcc ne compilait pas le kernel, et le YaST au bout d'un moment ca va pas quand on modifie aussi les fichiers à la main.
    Depuis je suis passer à une debian avec son apt-get ...
  • # Re: Pourquoi plus slackware

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Mais maintenant, tu utilises quelle distribution ? (sans vouloir déchaîner les troupes)
    • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      c'est vrai j'ai oublié de préciser..on dira que c'est pas soucis de non provacation de troll =)
      Maintenant j'ai une debian sid toute neuve... Et le truc qui m'a le plus marqué en comparaison avec la gentoo, c'est que nautillus se lance plus rapidement, est plus rapide en general... enfin voila quoi, encore un truc pour dire que les optimisations c'est un peu comme ...euh, comment expliquer. C'est surtout dans la tete quoi =)
      • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Bientôt tu passeras à Mandrake et là tu sauras ce qu'est le bonheur :)

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          de me faire traité de débutant? bouarf :)
          Blague à part, elle m'aporterai quoi de plus?
          • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

            Posté par . Évalué à 1.

            Les cailloux que te jetterons les enfants dans la rue?
          • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Des logiciels qui puent pas le vieux camenbert ? :)

            L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Re: Pourquoi plus slackware

    Posté par . Évalué à 6.

    Personnellement, j'utilise Linux Slackware. Non pas parce-que c'est supposée être la meilleure, non pas parce-que les élites sont censées l'utiliser, ni parce-que je suis censé être un vieux de la vieille :)

    Non, si j'utilise Linux Slackware, c'est tout bonnement parce-que j'y suis habitué depuis 1994, je la connais très bien, elle correspond à mes besoins et surtout, j'y ai mes habitudes : et comme tout le monde sait, ce n'est pas si simple que ça de changer ses habitudes :)

    Il est clair que la gestion des paquets logiciels est très simplissime, voire trop simpliste, et c'est ce qui lui est le plus reproché : rien à avoir avec l'excellent APT-GET de Linux Debian ou le célèbre URMPI de Linux Mandrake. Cependant, c'est cette simplicité de réalisation de paquet sans dépendance que j'apprécie personnellement, en accord avec mes besoins.

    Certe, l'avantage est une création de paquet "maison" simplifiée, mais parfois, pour tester un logiciel ou mettre à jour sa distribution, on y voit un certain inconvénient et on aimerait bien quelque chose de plus avancé. Cela dépend du besoin de chacun et de la priorité que l'on donne à tel ou tel besoin :)

    Ceci dit, si tu veux avoir un système d'installation de GNOME2 assez pratique qui t'évite de compiler quoique ce soit, et qui est fait pour Linux Slackware, je te conseille Dropline GNOME (http://www.dropline.net/gnome/(...)). Cela te permettra d'avoir GNOME2 mais ne réglera sûrement pas le problème de paquets de Linux Slackware :)

    Pour finir, afin de donner une meilleure expérience Linux aux novices, je déconseille vivement Linux Slackware et propose généralement Linux Mandrake ou Linux Debian à mes proches, en fonction de leurs profils et de leurs besoins (utilisateur simple / avancé, connaissance du monde Unix ou non, besoin d'un système prêt d'emblée ou désir d'apprentissage du système, ...). Rares sont les cas où j'ai proposé Linux Slackware (en fait, uniquement à des amis pour lequels je pouvais passer du temps avec à leur expliquer le pourquoi du comment afin de les rendre autonomes).

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je ne suis pas un vieux de la vieille et pas un informaticien. J'ai pris contact avec linux il y a quelques annees a travers la distrib Kheops, puis differentes Redhat et Mandrake mais je n'avais jamais saute le pas. Pourquoi ? Je ne sais pas trop en fait, mais a l'epoque je trouvais ca plutot moche (fvwm), instable et peu utilisable. Pourtant, j'avais de la doc, ce n'etait donc pas directement une question de connaissance. Tout ca a change il y a environ un an, ou j'ai refait un essai. Cette fois, au lieu d'ecouter les revues, j'ai cherche par moi meme une distribution sur le net et j'ai choisi Slackware car elle est legere, perenne et qu'elle ressemble le plus a Unix. Je vais pas lancer 150 arguments car je pense que tout le monde ici doit les connaitre. Cependant, ca a vraiment ete une revolution pour moi et j'ai vraiment appris beaucoup en un an. J'ajoute que PERSONNE ne m'a aide pour installer, configurer et utiliser la slackware. La doc et les commentaires des scripts sont largement suffisant pour ca. Exemple ? Je suis a mon boulot (ok on n'est pas stresse ici en ce moment) et comme j'ai dit que je pouvais faire tourner linux sur une vieille becane, on m'a filer un vieux P166 pas MMX avec 39Mo de RAM. J'ai installe la becane dans un reseau windows, coreen de surcroit, j'imprime avec samba, etc, alors que je n'avais jamais touche a un reseau de ma vie. Je vous cacherai pas qu'OpenOffice sous X rame pas mal mais c'est utilisable. Alors quand je repense a un post sur ce site d'un utilisateur qui ne pouvait pas utiliser Mozilla avec un proc a 2,5GHz ou un truc comme ca, je suis vraiment effare (et pas sur d'upgrader mon PC du coup :-) OK, ca ne vient peut-etre pas de la distrib mais de la config. J'ai tenter de reinstaller sur une partition une Redhat puis une Mandrake le mois dernier, par acquis de conscience, j'ai pas attendu longtemps avant de tout formater. Quant a Debian, j'y ai pense mais je n'aime decidement pas les systemes de packages proprietaires. Question de gout. Pour finir, je fais partie des 25% qui vont sur distrowatch sous slackware et ca n'est pas pour changer de distrib mais a force d'entendre que la slack est un vieux truc de papy, on a tendance a vouloir verifier sur ce site que c'est effectivement completement faux. La conclusion, vous la connaissez tous, il n'y a pas de distrib meilleur que les autres mais une distrib adaptee a chaque utilisateur. Et ben moi j'etais newbie et la slackware m'a tres bien reussi.
    • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ah la Slackware. Elle reste la distribution qui correspond a mes besoins. Et ce depuis mes debuts sous linux. Il n'y a rien de mieux pour comprendre comment fonctionne linux a part peut etre LFS. J'ai commencé avec, je suis passé sous RedHat 4.2 a un moment puis je suis revenu a mes amours. Il n'y a pas de dépendances? ça ne me gene pas. Au contraire même. J'aime qu'un systeme soit propre et ne pas avoir a installer 36 librairies diverses totalement inutiles pour récupérer celle dont j'ai besoin. J'aime faire simple. Je telecharge ce dont j'ai besoin, je lis les fichiers README et INSTALL, je compile et j'installe. Le nombre de paquetages TGZ installés reste minimal. De meme que je recompile ce dont j'ai besoin. Si j'ai trop la flemme de tout refaire moi meme, je vais sur www.linuxpackages.net et je recupere des paquets tgz fait par des volontaires. Mais l'esprit reste le même : on installe le minimum de choses a chaque fois. Les derniers environnements graphiques KDE et GNOME2 sont disponibles. Les derniers serveurs X, PHP, Mysql aussi. Que demande le peuple de plus? Que la mise a jour se fasse toute seule? Certes. Mais la on devient dependant d'outils et on oublie que l'on dispose des sources pour refaire soit même ses installs de produits. Je ne pense pas que la slack soit une distro de papy. Elle reste celle qui tourne sans problemes sur toute la gamme i386 : du plus puissant au plus modeste. Et sur certains portables les plus anciens, avec 64Mo de RAM, un CPU de 166mhz et 2Go de disque dur tel que mon Toshiba Libretto 100CT (format d'une K7 video) slack tourne avec des temps de réponses impeccables, parcequ'il n'y a pas 36000 binaires/services/lib installés dans tous les sens dont je n'ai que faire. Mais enfin, qu'importe le vin pourvu qu'on ai l'ivresse.
  • # Re: Pourquoi plus slackware

    Posté par . Évalué à 1.

    Ton expérience avec la gentoo .. tu peux donner plus d'indications ? ca m'interesse.
    • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      tu veux savoir quoi?
      • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

        Posté par . Évalué à 2.

        Voila je suis sous Mandrake depuis .. oula pas mal de temps et la gentoo me tentait. Effectivement ce que j'ai lu sur elle avait l'air de correspondre a ce que je cherchais, donc je me suis dit qu'un de ces jours je me mettrai a la tester.

        Si tu pouvais, rapidement hein, me dire ce qui t'a décu dans cette distrib, pourquoi elle te semble jeune, qu'est-ce qui manquerait selon toi. Bref résumer cette expérience.
        • [^] # Re: Pourquoi plus slackware

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          ben voila... j'avais une slack et je recompillais tt a la main, la gentoo semblait m'aller car ca faisait la meme chose, toujours en choisissant quoi installer via la variable USE. Jusque la ok. Après j'ai commencé a rester a jour, a faire mes heures de compilation tous les soir. Et la recompilation de X a été la goutte d'eau. J'en ai eu marre de recompiler X. Comme j'utilise les pilotes dri, je sais pas pkoi, je m'y suis ptet pris comme un manche, mais ca ralongeai... Un jour je test kde3 (encore bcp de tps)... ok c'est chouette, mais ca prend trop de place, je decide de virer. Alors hop, emerge unmerge kde... Oh, surprise ca prend 3s. Etant surpris, je regarde, et oh joie, ca gere pas les deps au unmerge... Chose assez chiante. Tu installes kde3 qui te fou 30 paquets, et faut te faire chier a regardé si tu as bien tt virer avec qpkg et tt...enfin bon. Je voulais testé debian depuis un moment, alors j'ai essayé et j'en suis content. Les avantages tant vanté de la gentoo ne sont pas flagrant (je parle de la vitesse) etant donné que je vois absolument pas de difference...voir meme du mieux du coté de la deb...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.